Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 7 Juillet  au soir :

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en services de soins critiques continue de diminuer et est repassé sous la barre des 1.000, pour la première fois depuis septembre, selon les données de Santé publique France (SpF) publiés mercredi. L'agence sanitaire dénombre 997 de ces cas graves à l'hôpital, contre 1.032 la veille et plus de 2.500 un mois plus tôt. Il faut remonter au 23 septembre 2020 pour trouver un nombre aussi bas. Au total, 7.539 personnes sont hospitalisées pour cause de Covid-19, un nombre qui baisse depuis deux mois. En 24 heures, 140 malades du Covid sont entrés à l'hôpital et 30 ont été admis en soins critiques.

Mais si les chiffres de l'hôpital continuent de baisser, le nombre de cas, lui, a tendance à réaugmenter ces derniers jours, ce qui est attribué au variant Delta, plus contagieux. Le gouvernement compte d'ailleurs prendre de nouvelles mesures la semaine prochaine pour éviter qu'"une quatrième vague rapide" liée au variant Delta n'empêche la sortie de crise espérée, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, après le conseil des ministres. Santé publique France a fait état par ailleurs de 28 personnes mortes du Covid-19 à l'hôpital dans les dernières 24 heures.

L'OMS a par ailleurs mis en garde contre une levée trop large des restrictions, alors que l'inégalité en matière de vaccination reste forte entre les pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Le président haïtien Jovenel Moïse tué par des "mercenaires professionnels" :

Les assassins du président haïtien Jovenel Moïse, qui a été tué mercredi étaient des mercenaires "professionnels" s'étant fait passer pour des agents américains et pourraient avoir déjà quitté le pays, a déclaré l'ambassadeur haïtien aux Etats-Unis. Les auteurs du meurtre se sont présentés à la résidence du président Jovenel Moïse, disant appartenir à l'agence américaine anti-drogues (DEA), mais leur comportement ne semblait pas conforme à ce statut, selon l'ambassadeur Bocchit Edmond. "C'était une attaque bien orchestrée et ce sont des professionnels", a déclaré l'ambassadeur Bocchit Edmond aux journalistes. "Nous avons une vidéo, et nous pensons qu'il s'agit de mercenaires."

La Première dame haïtienne blessée dans l'attaque, Martine Moïse, sera évacué à Miami pour être soignée. "Je peux vous dire que les dispositions nécessaires ont été prises depuis ce matin pour la transférer dans un hôpital de Miami", a déclaré l'ambassadeur.

Une enquête est en cours pour déterminer où se trouvent les assassins, leurs motivations et leurs nationalités, selon M. Edmond, qui a affirmé qu'ils parlaient entre eux en espagnol. Il pense qu'il est possible que les assassins aient déjà quitté Haïti, probablement pour se rendre en République dominicaine, un pays hispanophone avec lequel Haïti partage l'île d'Hispaniola. "On ne sait pas s'ils sont partis ou s'ils sont encore là", a-t-il dit. "S'ils ne sont pas dans le pays, il n'y a eu qu'une seule façon pour eux de partir et c'est par les frontières, car il n'y a pas d'avion." M. Edmond affirme ainsi que l'éventuelle utilisation d'un avion privé aurait été détectée par l'aviation civile, alors qu'une sortie du territoire par les frontières terrestres a pu passer inaperçue.

Après l'annonce de la mort de Jovenel Moïse, les dirigeants se sont exprimés. Joe Biden a condamné mercredi le "terrible assassinat" du président haïtien, tout en promettant l'aide de Washington. "Nous sommes choqués et attristés d'apprendre le terrible assassinat du président Jovenel Moïse et l'agression de son épouse Martine Moïse", a fait savoir le président dans un communiqué officiel.

En France, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a fait état de sa "stupeur", demandant que "toute la lumière" soit faite. "Je condamne fermement ce lâche assassinat", a-t-il déclaré dans un communiqué. "Toute la lumière devra être faite sur ce crime qui intervient dans un climat politique et sécuritaire très dégradé" à Haïti, ajoute-t-il. Le chef de la diplomatie a par ailleurs invité "l'ensemble des acteurs de la vie politique haïtienne au calme et à la retenue", et appelé les ressortissants français "à la plus grande prudence". Il y a une semaine, la France avait appelé le gouvernement haïtien à agir pour assurer la protection de la population, après la mort de 15 personnes dont un journaliste et une militante politique d'opposition dans une fusillade à Port-au-Prince. En avril, des religieux catholiques enlevés en Haïti, dont deux Français, avaient été libérés une dizaine de jours après leur rapt.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Présidentielle 2022 : Eric Zemmour saute le pas :

Le polémiste de CNews peaufine son plan de bataille pour l’Élysée.

Bien qu’il veuille encore le taire, et sauf virevolte inopinée, Eric Zemmour sera candidat à l’élection présidentielle. L’idée a fait son chemin chez l’essayiste, qui n’aime rien tant qu’être hors des clous. Fort de ses cartons d’audience et malgré des sondages peu encourageants, le polémiste de CNews peaufine son plan de bataille pour l’Élysée. Une décision mûrie, prise cet hiver et dont il s’est ouvert dès janvier à quelques intimes, dont son épouse, l’avocate Mylène Chichportich, rencontrée quand tous deux avaient 15 ans.

Sa stratégie est portée par un petit noyau de jeunes militants politiques, de financiers et d’intellectuels. Parmi eux, l’ancien P-DG de Elf, puis de la SNCF, Loïk Le Floch-Prigent, 77 ans, rédige des notes au journaliste conscient de sa faiblesse sur les questions économiques et lui prodigue des cours intensifs lors de déjeuners en tête-à-tête.

L’avocat Olivier Pardo, qui a fait sa connaissance voici un quart de siècle, confirme lui aussi l’ambition présidentielle de Zemmour. Douze fois, l’ancien juge d’instruction l’a défendu devant les tribunaux : «Sur douze affaires, nous n’avons perdu que la première; Éric est un intellectuel dont la pensée n’est pas hors du champ légal.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Eric Dupond-Moretti a omis de déclarer 300.000 euros de revenus en 2019 :

Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a omis de déclarer 300.000 euros de revenus en 2019, selon des informations de Médiapart et de L'Opinion confirmées par l'entourage du ministre, qui parle d'une "erreur" comptable depuis rectifiée. Le garde des Sceaux, arrivé place Vendôme il y a tout juste un an, a fait comme tous les ministres l'objet d'une vérification fiscale, en lien avec le fisc et sous le contrôle de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Dans sa déclaration pour 2018-2019, alors qu'il était encore avocat, M. Dupond-Moretti a omis de déclarer 300.000 euros tirés de droits d'auteur et liés au spectacle qu'il jouait alors au théâtre, qui auraient dû générer 180.000 euros d'impôts, a indiqué son entourage. "Ces 300.000 euros avaient été déposés sur son compte, déclarés à l'Urssaf, assujettis à la TVA. Ils ont uniquement été omis dans la déclaration des revenus 2018-2019", a-t-on défendu de même source en évoquant une "erreur" de son ancien comptable.

Au début du processus de vérification, "personne n'avait rien vu, ni à la HATVP ni à Bercy", a insisté l'entourage du ministre. Selon la même source, c'est le nouveau comptable qui s'est rendu compte de l'erreur, en mai. "D'initiative, Eric Dupond-Moretti a demandé de signaler l'erreur", a-t-on fait valoir.

"La rectification fiscale a eu lieu, la situation fiscale du ministre est totalement réglée et sa bonne foi a été démontrée", "le ministre a bénéficié du droit à l'erreur", a insisté la source. Contactée par l'AFP, la HATVP n'a pas souhaité faire de commentaire. La Direction générale des finances publiques (DGFiP), chargée des vérifications, a rappelé à l'AFP que ces informations "sont soumises au secret professionnel et fiscal".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Donald Trump porte plainte contre les grands réseaux sociaux et leurs patrons :

Evincé des grands réseaux sociaux depuis l'assaut meurtrier du Capitole, l'ex-président américain Donald Trump a annoncé mercredi qu'il lançait une plainte collective contre Facebook, Twitter, Google et leurs patrons, en les accusant d'être responsables d'une "censure illégale, inconstitutionnelle". "Aujourd’hui, aux côtés de l'America First Policy Institute", une organisation qui promeut les politiques défendant "l'Amérique d'abord" de Donald Trump, "je dépose, en tant que principal représentant, une action collective majeure en justice contre les géants de la tech comprenant Facebook, Google et Twitter, ainsi que leurs patrons Mark Zuckerberg, Sundar Pichai et Jack Dorsey", a annoncé le milliardaire dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey.

Ces trois patrons "mettent en œuvre une censure illégale, inconstitutionnelle", a-t-il affirmé lors d'un discours formel, derrière un podium où son nom était inscrit. Les spectateurs ont applaudi son annonce. "Nous demandons au tribunal fédéral du district sud de la Floride d'ordonner l'arrêt immédiat de la censure illégale et honteuse de la part des groupes de réseaux sociaux visant les Américains", a-t-il expliqué. "Nous exigeons (...) la fin du silence forcé". "Il n'y a pas de meilleure preuve que la Big Tech est hors de contrôle que le fait qu'ils ont interdit le président des Etats-Unis en fonctions" sur leurs plateformes, a-t-il martelé. "S'ils peuvent me le faire à moi, ils peuvent le faire à n'importe qui. Et d'ailleurs c'est exactement ce qu'ils font", a-t-il affirmé en donnant la parole à des citoyens se disant aussi victimes d'interdictions. "Nous sommes engagés dans un combat que nous allons gagner", a-t-il promis.

En juin, Facebook avait suspendu Donald Trump pour deux ans. Le républicain avait déjà été exclu, temporairement, le 7 janvier dernier lorsqu'il était encore président pour avoir encouragé ses partisans lors de l'attaque du Capitole à Washington la veille, une décision sans précédent. Le réseau social Twitter l'avait aussi évincé après l'assaut meurtrier du Capitole pendant la cérémonie de certification de la victoire de son rival Joe Biden, le 6 janvier. Avant d'être banni, Donald Trump comptait près de 89 millions d'abonnés sur Twitter, 35 millions sur Facebook et 24 millions sur Instagram. "Google et YouTube ont effacé d'innombrables vidéos qui osaient mettre en doute le jugement de l'Organisation mondiale de la santé" pendant la pandémie, a-t-il également expliqué mercredi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - L'OMS met en garde contre une levée trop large des restrictions sanitaires :

L'OMS a mis en garde mercredi contre une levée trop large des restrictions sanitaires mises en place pour tenter de juguler la pandémie de Covid-19, y compris dans des pays avec un taux de vaccination élevé. "J'appelle à la plus extrême prudence en ce qui concerne la levée totale des restrictions sanitaires et sociales en ce moment, parce que cela aura des conséquences", a déclaré le Dr Michael Ryan, en charge des urgences sanitaires à l'OMS, au cours d'une conférence de presse où on l'interrogeait sur le projet des autorités britanniques de lever les dernières restrictions le 19 juillet. "Cette idée que tout le monde est protégé et qu'on chante 'Kumbaya' et que tout va redevenir normal est une hypothèse très dangereuse où que ce soit dans le monde", a-t-il martelé.

Le Dr Ryan a bien souligné qu'il refusait de désigner des pays individuels mais estime que "cette hypothèse est dangereuse même en Europe". "Je demande aux gouvernements d'être vraiment prudents pour ne pas effacer les progrès que nous avons faits et d'ouvrir avec prudence", a-t-il dit agitant le spectre des heures les plus noires, où les hôpitaux débordaient et les soignants étaient épuisés. "Assumer que le taux d'infection ne va pas augmenter à cause des vaccins est une erreur", a encore souligné, le docteur irlandais, évoquant le taux de vaccination insuffisant ou le fait que l'on ne sait pas encore si une personne vaccinée peut transmettre la maladie.

La frustration des dirigeants de l'OMS, qui croît avec chaque nouvelle vague qui s'annonce et l'impression de répéter toujours les mêmes choses en termes de précautions sanitaires et de responsabilité individuelle, se fait de plus en plus palpable publiquement. Maria van Kerkhove, en charge de coordonner la lutte contre le Covid-19 à l'OMS, avait récemment reconnu qu'elle sonnait comme "un disque rayé" à force de répéter que le virus peut-être battu en tirant les leçons du passé et en utilisant l'ensemble de la boîte à outil épidémiologique à disposition. Mercredi, elle a souligné qu'il y a "plus de deux douzaines de pays qui ont des courbes épidémiques qui sont presque verticales".

Le patron de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a annoncé que le nombre de morts officiellement répertorié avait dépassé la barre des 4 millions ce mercredi, s'est indigné de ce que "certains pays ayant une couverture vaccinale élevée prévoient maintenant de procéder à des rappels dans les mois à venir et abandonnent les mesures sociales de santé publique et se détendent comme si la pandémie était déjà terminée". "Cependant, en raison de l'évolution rapide des variants et de l'inégalité choquante en matière de vaccination, beaucoup trop de pays dans toutes les régions du monde connaissent une forte augmentation des cas et des hospitalisations", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Il y aura bien une sculpture en hommage à Johnny Hallyday à Paris :

Une Harley-Davidson perchée sur un mat de près de 5 mètres en forme de manche de guitare : ainsi peut-on décrire la sculpture dont le Conseil de Paris vient de voter l'installation à Bercy. «En parfaite cohérence avec la délibération du Conseil de Paris de février 2020 qui a retenu la dénomination "Esplanade Johnny Hallyday", l’œuvre trouvera sa place sur le parvis de la salle de concert de l'AccorHotels Arena de Paris-Bercy», prévoit la délibération adoptée mercredi. L'œuvre, signée Bertrand Lavier, sera donnée à la ville, qui se chargera de l'installer.

Ardemment soutenue par l'opposition de droite autant que par la maire de la capitale Anne Hidalgo, l'initiative a toutefois rencontré l'hostilité des écologistes. La maire du XIIe arrondissement de Paris, Emmanuelle Pierre-Marie, a défendu sa position mercredi. Tout en saluant le «grand artiste populaire» qu'était Johnny Hallyday, l'élue verte a déploré une œuvre «pas à la hauteur» du chanteur. La Harley «Fat Boy» perchée devant l'ex-POPB serait un symbole en contradiction avec les priorités de la majorité municipale, a-t-elle encore expliqué. «Pour une raison d’esthétisme, nous sommes convaincus qu’un choix plus consensuel était souhaitable», a-t-elle ajouté, déplorant que l'œuvre «honore plus une certaine marque de motos» que Johnny Hallyday.

Comme l'édile écologiste, la conseillère Raphaëlle Primet, du groupe communiste, a émis des doutes sur le coût de l'opération. Rappelant les péripéties du bouquet de tulipes de Jeff Koons, l'élue de gauche a affirmé que «ces cadeaux ont un coût et nous sommes étonnés qu’il ne soient pas mentionnés». Evoquant l'«installation» et «l'entretien», elle s'est interrogée : «La ville est-elle obligée d’accepter tous les cadeaux qui lui sont faits?» Raphaëlle Primet a ensuite mis en cause les motivations de certains artistes à l'origine de tels dons, dont la générosité pourrait être motivée par une volonté de faire grimper la cote de leurs œuvres.

L'élue Les Républicains du XIIe arrondissement Valérie Montandon a pour sa part attaqué sans détour les écolos. «Les écologistes n'ont pas à réécrire l'histoire de la vie d'un artiste», a-t-elle lancé pour défendre le choix d'inclure une moto américaine à l'hommage. «Johnny Hallyday est notre histoire commune, notre patrimoine français», a-t-elle poursuivi, avant de brocarder l'«impudence» des écologistes, citant des épisodes ayant défrayé la chronique dans d'autres villes, comme à Poitiers après des propos de la maire écologiste de la ville sur les rêves d'enfants et les aéro-clubs. «La moto de la sculpture ne polluera pas et ne fera pas de bruit», a encore promis Valérie Montandon.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Concert test d'Indochine: pas de sur-risque de contamination au Covid, selon l'AP-HP :

Le concert test du 29 mai à Paris avec Indochine, qui s'est tenu devant une foule masquée, a démontré "l'absence de sur-risque d'infection" au Covid-19, a révélé jeudi l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

C'est une bonne nouvelle pour le secteur des musiques actuelles dans l'optique d'une reprise pérenne des concerts debout à la rentrée, même en cas de permanence de l'épidémie. L'étude a donc "montré un taux d'infection similaire chez des personnes participant à un concert comparé à des personnes ne participant pas". La présence "à un concert n'a pas été associée à un sur-risque de transmission du (Covid-19) lors d'un concert en configuration debout sans distanciation physique chez des personnes masquées avec un test antigénique négatif dans une salle fermée", met encore en avant l'AP-HP.

L'expérimentation reposait sur deux populations observées, après tirage au sort des volontaires. Un groupe de 3.917 personnes a assisté au concert d'Indochine à Bercy (Accor Arena). Et 1.947 personnes sont restées chez elles, pour analyser en miroir la circulation du Covid-19.

Toutes avaient été testées trois jours avant, le jour J (résultats a posteriori dans ce cas précis) et sept jours après. Tout volontaire présentant des signes de Covid-19 lors du test 72h avant était exclu.

"Le nombre de participants ayant une PCR salivaire positive sept jours après l'évènement était de 8 parmi les 3.917 participants dans le groupe expérimental comparé à 3 parmi les 1.947 participants du groupe contrôle", détaille l'AP-HP, en charge du volet scientifique, tandis que le Prodiss (Syndicat national du spectacle musical et de variété) supervisait la partie concert.

Le taux d'incidence "observé dans les deux groupes (0,20% et 0,15%, respectivement) correspond au taux d'incidence en Ile-de-France estimé dans les deux semaines précédant l'événement, c'est-à-dire entre 150 et 200 cas pour 100.000 habitants. Il est actuellement de 25/100.000 (données Santé Publique France)", souligne l'AP-HP.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Présidentielle 2022 : "L'heure des femmes est venue", dit Valérie Pécresse :

A 10 mois de la présidentielle, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, réélue en juin, estime que "l'heure des femmes est venue" et assure qu'elle fera "entendre (sa) voix" au cours de l'été.

Potentielle candidate de la droite à la présidentielle, Valérie Pécresse (ex-LR) estime que "l'heure des femmes est venue" et assure qu'elle fera "entendre (sa) voix" au cours de l'été, dans une interview jeudi à "La Provence". "L'heure des femmes est venue. On le voit avec Carole Delga en Occitanie, Christelle Morançais dans les pays de la Loire", réélues à la tête de leur région, affirme-t-elle.

"Cet été, je compte faire entendre ma voix", ajoute la présidente de la région Ile-de-France en martelant: "il n'y a pas de candidat naturel qui a émergé" à droite pour la présidentielle.

Alors que Xavier Bertrand (ex-LR lui aussi), candidat déclaré et mieux placé dans les sondages, tente d'accroître son avance en se posant en rassembleur de la droite, Valérie Pécresse l'affirme: "on ne peut pas jouer solo dans cette affaire".

"Moi, je suis vaccinée deux fois: contre le Covid et contre les divisions de la droite", ajoute-t-elle. Et "les gens ont le droit de choisir le chef d'équipe et son projet", répète Valérie Pécresse, trois jours après son appel à organiser une primaire de la droite et du centre, dans une tribune également signée des LR Laurent Wauquiez et Bruno Retailleau, autres candidats potentiels.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - La France continuera à exploiter une centrale à charbon jusqu'en 2024 au lieu de 2022 :

La France continuera à exploiter une centrale à charbon au moins jusqu'en 2024 au lieu de 2022, en l'occurrence la centrale de Cordemais dans l'ouest, dont le projet de reconversion à la biomasse a été abandonné, ont annoncé jeudi le ministère français de la Transition écologique et EDF.

Cette centrale, qui sera la dernière, sera utilisée "à la marge", pour répondre aux besoins de la région Ouest, "durant les pointes de consommation en hiver, pendant quelques dizaines à quelques centaines d'heures par an tout au plus", précise le ministère, qui confirme sa stratégie de sortie du charbon.

État et EDF s'appuient sur les projections de RTE à 2030: le gestionnaire du réseau à haute tension soulignait dans son dernier bilan, sans se prononcer sur le type de combustible, que Cordemais serait nécessaire à l'approvisionnement de la région Ouest au moins jusqu'en 2024 et la mise en service du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, en Normandie.

Mais EDF a annoncé jeudi l'abandon du projet de reconversion à la biomasse, baptisé Ecocombust, à la fois en raison de son coût et du retrait de Suez de ce partenariat.

La loi en 2019 avait acté la fermeture en 2022 des quatre dernières centrales à charbon du pays, combustible le plus nocif pour le climat. Deux d'entre elles ont déjà fermé et une autre doit s'éteindre l'an prochain.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - En Inde, des milliers de personnes victimes d’un faux vaccin contre le Covid-19 :

Arnaque de grande ampleur à Bombay et Calcutta. Entre fin mai et début juin, près de 2500 personnes ont reçu une fausse dose de vaccin contre le Covid-19, alors que le pays est l’un des plus touchés par la pandémie, avec plus de 400.000 morts. Les patients ont reçu une solution saline au lieu d’un vaccin traditionnel. «Ils utilisaient de l'eau salé. Dans chaque faux camp de vaccination (il y en a eu 12, ndlr) qu'ils tenaient, ils faisaient cela», a expliqué à CNN le chef de la police de Bombay Vishal Thakur. L'escroquerie a été révélée après que l’actrice engagée Mimi Chakraborty, qui figure parmi les victimes, a alerté la police après l’éveil de soupçons : aucun symptôme après la dose, paiement en espèce uniquement…

A Calcutta, capitale de l'État du Bengale occidental, la police a arrêté un homme se faisant passer pour un fonctionnaire titulaire d'une maîtrise en génétique, qui aurait dirigé pas moins de huit sites de vaccination frauduleuse. Au moins 250 personnes handicapées et transgenres ont été faussement vaccinées sur un de ces sites. Au total près de 500 personnes ont été victimes d'une injection de faux vaccins à Calcutta. Des flacons saisis portaient frauduleusement l'étiquette du vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca, commercialisé en Inde sous le nom de Covishield, a déclaré Atin Ghosh, policier de Calcutta.

14 personnes, dont des médecins et du personnel soignant, ont été arrêtés. «Nous avons arrêté des médecins. Ils utilisaient un hôpital qui produisait de faux certificats, flacons et seringues», a ajouté le chef de la police de Bombay. Les escrocs auraient ainsi tiré 28.000 dollars (23.000 euros) de leurs malversations. Chaque dose était facturée entre 800 et 1200 roupies (9 et 14 euros). D'autres arrestations pourraient avoir lieu alors que la police continue d'enquêter.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1836) : JEUDI 8 JUILLET 2021

Jeudi 8 Juillet 2021 - Nora al-Matrouchi, la première femme astronaute des Émirats :

 Les Émirats arabes unis ont sélectionné pour la première fois une femme pour devenir astronaute dans le cadre de son programme spatial, que le pays du Golfe cherche à développer. Sélectionnée parmi des milliers de candidats, Nora al-Matrouchi, 28 ans, fait partie des deux Émiratis choisis pour s'envoler dans l'espace: un rêve de petite fille, a-t-elle confié lors d'une conférence de presse organisée mercredi à Dubaï par le Centre spatial Mohamed ben Rachid (MBRSC).

Ingénieure en mécanique, la jeune femme, au sourire discret et au visage encadré par un voile noir, estime que sa passion pour les étoiles est la prolongation de celle de sa famille pour la mer.

«Du côté de ma mère, ce sont des marins. Je dirais qu'ils exploraient les océans. Le terme -astronaute- signifie -marin des étoiles- en grec», assure Mme Matrouchi, originaire de Charjah, un émirat côtier voisin de Dubaï. «Si je peux le faire, alors vous pouvez le faire. Si personne ne l'a fait avant vous, alors il faut que vous alliez de l'avant et que vous soyez le premier» à le faire, a-t-elle ajouté.

Avec son compatriote Mohamad al-Mulla, 33 ans, elle partira cette année aux États-Unis pour s'entraîner au Centre spatial Johnson de la Nasa, à Houston (Texas).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens