Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2021 2 06 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 4 Juillet  au soir :

Les chiffres hospitaliers de l'épidémie de Covid-19 sont restés stables et à un niveau toujours contenu dimanche, selon Santé publique France. Les hôpitaux comptaient dimanche 7.913 malades du Covid-19 (contre 7.912 samedi et 8.986 le dimanche précédent), dont 1.104 en soins critiques (1.102 la veille et 1.345 il y a sept jours).

Sur les dernières 24 heures, 41 malades (contre 79 la veille) sont entrés à l'hôpital et 12 patients (17 la veille) ont été admis en soins critiques, réservés aux malades les plus gravement atteints.

En 24 heures, 9 personnes sont mortes du Covid-19 à l'hôpital, portant le nombre total de décès dus à la maladie à au moins 111.190 depuis le début de l'épidémie début 2020, dont 84.717 à l'hôpital.

Du côté des contaminations, 2.549 nouveaux cas (3.006 samedi) ont été confirmés sur les dernières 24 heures. Le taux de positivité, qui représente le nombre de tests positifs par rapport à l'ensemble des tests réalisés, demeure bas, à 0,8% sur les sept derniers jours.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 34.549.222 personnes ont reçu au moins une injection (soit 51,2% de la population totale) et 24.426.131 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 36,2% de la population).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Formation à la laïcité pour les enseignants: une question épineuse, des avis divergents :

En février dernier, le Ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, avait commandé un rapport à Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur général. Ce rapport, remis mi-mai, avait été prescrit dans le contexte de l’assassinat de Samuel Paty en novembre 2020. Dans son rapport, l’inspecteur évoquait d’ailleurs cette «blessure encore ouverte que constitue toujours pour les enseignants l’assassinat de leur collègue Samuel Paty.» Y est également mentionnée «leur peur aujourd’hui face à certains de leurs élèves - ou de leurs parents - et de la souffrance intime qui naît de leur honte d’avoir peur et d’avoir parfois renoncé à réagir à certains propos ou à enseigner une partie de leur programme.»

Face à ce constat alarmant, le ministre Blanquer a repris les préconisations du rapport Obin quant à la mise en place d’un «ambitieux plan de formation» des personnels enseignants à la laïcité, écrit le ministère dans un communiqué. Ce programme débutera dès septembre et sera déployé sur quatre ans, précise-t-on rue de Grenelle. 1 000 formateurs, «issus de toutes les académies et de tous les départements», organiseront des formations dans chaque établissement scolaire pour tous les personnels, après avoir eux-mêmes reçus une formation. Les modalités de cette «formation des formateurs» ne sont pas connues, le rapport précisant seulement qu’elle se fera «dans un grand établissement d’enseignement supérieur.»

Du côté des syndicats enseignants, Frédérique Rolet, secrétaire générale du SNES-FSU, déplore un temps de formation bien trop court. Le rapport prévoit en effet que ces interventions se feront sur «une journée ou de préférence deux demi-journées.» «Assez peu», donc, pour le principal syndicat enseignant. Une inquiétude se dessine également, par rapport à une vision de la laïcité qui apparaît comme trop «négative.» «La laïcité, c’est un principe républicain, écrit dans la Constitution. Il ne s’agit pas de lui donner une image négative, la faisant apparaître comme une entrave à la foi, les religions, mais bien rappeler, en positif, ce qu’est la laïcité.» En cause notamment, le recrutement des futurs personnels enseignants, qui pourront être évalués, lors du concours de recrutement, sur la connaissance de la laïcité et des valeurs de la République, tel qu’énoncé sur le site du Ministère de l’Éducation. Pour Frédérique Rolet, cela démontre une «volonté de contrôler», alors que «la laïcité nécessite du temps, du dialogue avec les familles et les élèves, plutôt que du punitif.» Une vision de la laïcité, donc, qui «ne paraît pas de nature à permettre un climat serein dans les établissements.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Le pape François opéré d'une inflammation du colon :

Le pape François, 84 ans, a subi dimanche à Rome une intervention chirurgicale pour une inflammation du colon, a annoncé le Vatican. Le pape a été admis à la Polyclinique A. Gemelli de la capitale italienne où il doit subir "une intervention chirurgicale programmée pour une sténose diverticulaire symptomatique du colon", a indiqué un communiqué.

Il s'agit d'une inflammation potentiellement douloureuse des diverticules, hernies ou poches qui se forment sur les parois de l'appareil digestif et dont la fréquence augmente avec l'âge.

Une des complications possibles de cette affection est la sténose, c'est-à-dire un rétrécissement de l'intestin. Un bulletin de santé sera publié à l'issue de l'opération.

Né le 17 décembre 1936 en Argentine, François s'est fait enlever le lobe supérieur du poumon droit à l'âge de 21 ans. Il souffre de problèmes à une hanche et de sciatique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Loire : une bombe de 500 kg désamorcée, 1.800 habitants regagnent leur domicile :

La bombe, larguée en mars 1944 par la Royal Air Force lors de la destruction d'usines utilisées par l'occupant allemand, avait été découverte en avril 2020 lors de travaux de terrassement.

Une importante opération, impliquant l'évacuation de 1.800 habitants, a permis le désamorçage d'une bombe de 500 kilos datant de la Seconde Guerre mondiale, dimanche à La Ricamarie (Loire), a-t-on appris de sources concordantes. L'opération a mobilisé plusieurs centaines de personnes, "dont 130 policiers, CRS et gendarmes mobiles qui veillaient à la fermeture du périmètre, placé sous la surveillance de caméras vidéos et d'un drone", a déclaré à l'AFP Thomas Michaud, secrétaire général de la préfecture

Ne présentant pas de danger pour la population, l'engin avait été mis en sécurité sous plus de trois mètres de terre par le service de déminage de Lyon, en attendant son désamorçage dimanche, et son transport dans un site du nord de la France.

Le désamorçage avait débuté vers 7 heures par la prise en charge d'habitants de La Ricamarie et de la commune voisine du Chambon-Feugerolles, résidant dans le périmètre de 400 mètres autour de la bombe, et qui n'étaient pas accueillis chez des proches.

Outre les pompiers, des associations de protection civile (la Croix-Rouge et l'Ordre de Malte) étaient mobilisées au profit des plus fragiles.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Aude : l'incendie qui a brûlé près de 300 hectares maîtrisé :

L'incendie de forêt qui s'était déclaré samedi à quelques kilomètres de Narbonne, détruisant entre 290 et 300 hectares, a été "maîtrisé", a indiqué dimanche soir à l'AFP le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis).

Une quarantaine de pompiers restaient mobilisés dimanche soir pour éviter toute reprise de cet incendie "de pinède et garrigue" dans le massif de la Clape, entre Gruissan et Narbonne-Plage.

Des conditions météo meilleures que prévu, dont de nouvelles averses dimanche matin et du vent moins fort qu'annoncé dans l'après-midi, ont favorisé la maîtrise de l'incendie, selon le Codis. Environ 400 sapeurs pompiers avaient été mobilisés sur le terrain samedi. Les pompiers audois avaient reçu le renfort de collègues de plusieurs départements proches.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Plus de 1000 soldats afghans fuient au Tadjikistan après des combats avec les talibans :

Plus d'un millier de soldats afghans se sont mis à l'abri au Tadjikistan dans la nuit de dimanche à lundi après des combats avec les talibans, a annoncé le Comité d'Etat pour la sécurité nationale de ce pays d'Asie centrale.

Selon ce communiqué des services de sécurité tadjiks, cité par l'agence de presse publique Khovar, "1037 soldats des troupes gouvernementales afghanes ont battu en retraite sur le territoire du Tadjikistan pour sauver leur vie après des affrontements armés avec les talibans".

Le communiqué ajoute que "les combattants talibans ont pris le contrôle total" de six districts de la province de Badakhshan, dans le nord-est de l'Afghanistan, représentant 910 kilomètres de frontière commune avec le Tadjikistan.

Plusieurs centaines de soldats afghans avaient déjà traversé la frontière pour fuir l'offensive des talibans dans le pays ces dernières semaines. Le Tadjikistan les a toujours laissé passer, évoquant "le principe de bon voisinage et le respect de la position de non-ingérence dans les affaires internes de l'Afghanistan".

Les talibans tiennent déjà depuis fin juin le poste-frontière le plus important avec le Tadjikistan et les autres voies de passage en direction de ce pays, ainsi que les districts qui conduisent à la grande ville afghane de Kunduz, distante d'une cinquantaine de kilomètres.

Face aux débâcles successives enregistrées par l'armée afghane, en particulier dans les provinces du Nord, le Pentagone a annoncé un possible "ralentissement" des opérations et le chef des forces américaines en Afghanistan, le général Scott Miller, n'a pas exclu mardi des frappes aériennes contre les talibans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Premier 4 Juillet à la Maison-Blanche pour la famille Biden :

Un clan au balcon. Dimanche, Joe et Jill Biden n’étaient pas seuls pour admirer le feu d’artifice tiré à Washington pour célébrer la fête d’indépendance, le 4 juillet. Ils étaient accompagnés de leur fille Ashley et de leurs petites-filles Finnegan et Naomi, les filles de leur cadet Hunter. La famille n’a pas caché sa joie devant les célébrations, quelques heures après une réception dans les jardins de la Maison-Blanche. Figuraient parmi les invités, notamment, les mascottes de l’équipe de baseball des Washington Nationals, les «Racing Presidents», représentant George Washington, Abraham Lincoln, Thomas Jefferson et Theodore Roosevelt. Des mascottes qui ont fait rire les convives, des familles de militaires et de travailleurs essentiels durant la pandémie.

Devant les invités de l’après-midi, Joe Biden s’est voulu optimiste : «Aujourd’hui, nous célébrons l’Amérique. Notre liberté, notre indépendance. Le 4 juillet est un jour sacré dans notre pays. Un jour d’histoire, d’espoir, de souvenir et de détermination, de promesses et de possibilités», a-t-il déclaré, ajoutant que les Etats-Unis étaient «plus près que jamais de déclarer notre indépendance d’un virus mortel» tout en n’oubliant pas que «le Covid-19 n’a pas été vaincu». Il a eu une pensée pour les 603 018 personnes décédées du virus et aux proches endeuillés : «Nous devons aussi penser à ceux… les familles qui ont perdu quelqu’un d’autres causes de décès et de tours cruels du destin. Eux aussi ont perdu des êtres chers, ont du mal à respirer et font le deuil d’êtres chers», a poursuivi celui qui a évoqué sans détour le deuil de sa première épouse et leur fille, décédées dans un accident de voiture en 1972, puis celui de son fils aîné Beau, décédé d’un cancer en 2015.

L’objectif de faire vacciner 70% de la population américaine au 4 juillet n’a pas été atteint, les autorités se heurtant au refus d’opposants au vaccin, comme dans d’autres pays. L’incitation à se faire vacciner est un des points sur lequel la Maison-Blanche insiste et qui occupe de nombreux déplacements du président américain et de son épouse, à travers le pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Delphine Batho candidate à la primaire des écologistes pour la présidentielle :

L'ex-ministre de François Hollande a déclaré lundi sa candidature à la primaire des écologistes pour la présidentielle, qui se tiendra en septembre. Elle est la cinquième candidate à s'être déclaré.

La présidente de Génération Ecologie Delphine Batho est candidate à la primaire des écologistes pour la présidentielle, "pour une autre écologie", qui "assume la décroissance", a-t-elle annoncé lundi sur BFMTV/RMC. "Je suis candidate à la primaire des écologistes parce que protéger les Français et les Françaises du réchauffement climatique, des effets, des impacts liés à la destruction de la nature est désormais une question de sécurité nationale dont il faut tirer toutes les conséquences et qui implique à mes yeux une autre écologie", a expliqué l'ancienne ministre. "Le sens de ma candidature c'est de vouloir préparer les écologistes à l'exercice des responsabilités pour convaincre les Françaises et les Français d'essayer le bonheur de l'écologie", a-t-elle poursuivi.

"Le sens de ma candidature c'est de garantir qu'il y aura un bulletin de vote écologiste au 1er tour de l'élection présidentielle", a précisé Delphine Batho, qui "considère que les écologistes sont en situation d'être au 2e tour s'ils s'en donnent les moyens et s'ils font un travail de crédibilité, de culture de gouvernement".

Delphine Batho est la 5e candidate à la primaire des écologistes, prévue en septembre: elle sera opposée au maire de Grenoble Eric Piolle, à l'eurodéputé Yannick Jadot, à l'ex-numéro 2 du parti Sandrine Rousseau, et à Jean-Marc Governatori, co-président du parti Cap Ecologie. Celle qui est "pour la régulation écologique de l'économie de marché" dit "assumer d'être pour la décroissance, d'être pour un équilibre entre les nécessités humaines et les nécessités de la préservation du vivant".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Covid-19 : une quatrième vague dès la fin juillet est "une possibilité", selon Gabriel Attal :

Les mises en garde s’enchaînent. Alors que les grandes vacances commencent cette semaine et que la situation sanitaire est au beau fixe depuis plusieurs jours, le porte-parole du gouvernement a rappelé lundi que l’épidémie de coronavirus n’est pas terminée pour autant. En cause notamment, le variant Delta, très contagieux, qui progresse à grande vitesse en Europe. «Depuis un peu moins d'une semaine, l'épidémie regagne du terrain, le variant Delta qui est particulièrement contagieux, particulièrement inquiétant, gagne du terrain très rapidement», s'est inquiété Gabriel Attal sur France Inter lundi matin. «Il double presque chaque semaine, on est aujourd'hui à plus de 30% des contaminations qui sont liées au variant Delta et on a des exemples autour de nous qui montrent que cette situation peut être les prémices d'un redémarrage de l'épidémie», a-t-il ajouté.

Une quatrième vague pourrait-elle arriver plus tôt que prévu, dès la fin juillet? «C'est une possibilité», a répondu Gabriel Attal, mais ce n'est pas une «fatalité». «On a une carte maîtresse pour empêcher qu'une nouvelle vague déferle sur notre hôpital, c'est la vaccination». Mais «on a observé au Royaume-Uni une explosion qui s'est faite très rapidement après des premiers signes avant-coureurs et on peut considérer que ces signes, on les voit aujourd'hui dans notre pays», a-t-il averti.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Soupçons de prise illégale d'intérêts : Dupond-Moretti convoqué à la CJR pour une mise en examen :

Eric Dupond-Moretti est convoqué le 16 juillet à la Cour de justice de la République (CJR) pour une mise en examen dans l'enquête qu'elle mène sur des soupçons de "prise illégale d'intérêts", a indiqué à l'AFP lundi une source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

Selon cette source, la convocation a été remise au garde des Sceaux jeudi dernier en marge de la perquisition menée au ministère de la Justice dans le cadre de cette enquête.

"Remettre une convocation le jour de la perquisition, c'est considérer que ce qui a été saisi n'a pas d'intérêt et que tout est décidé d'avance", ont réagi auprès de l'AFP les avocats de M. Dupond-Moretti, Mes Christophe Ingrain et Rémi Lorrain.

Les trois magistrats de la commission d'instruction de la CJR, seule habilitée à juger des ministres, ont perquisitionné jeudi pendant quinze heures les locaux du ministère de la justice.

Un des téléphones du garde des Sceaux a été saisi à cette occasion et le contenu des boîtes mails de plusieurs de ses collaborateurs a été "aspiré", selon une source source proche du dossier.

L'enquête pour "prise illégale d'intérêts" avait été ouverte en janvier, après des plaintes de trois syndicats de magistrats et de l'association Anticor. Ils accusent M. Dupond-Moretti d'avoir profité de ses fonctions de ministre de la Justice pour intervenir dans des dossiers pour lesquels il était auparavant avocat.

Dans le journal du Dimanche (JDD), Eric Dupond-Moretti s'est dit "extrêmement serein", et a dénoncé une manoeuvre de ces syndicats pour "obtenir un nouveau garde des Sceaux".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1833) : LUNDI  5 JUILLET 2021

Lundi 5 Juillet 2021 - Rassemblement anti-vaccin : plainte des pompiers après une pendaison symbolique :

Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de Meurthe-et-Moselle a annoncé lundi avoir déposé plainte à la suite de la pendaison symbolique d'un mannequin à l'effigie d'un pompier lors d'un rassemblement d'opposition à la vaccination contre le Covid-19 à Nancy samedi.

"Le Sdis 54 condamne la pendaison symbolique d'un sapeur-pompier lors du rassemblement ce samedi Place Maginot", a annoncé le service sur son compte Twitter. "Une plainte a été déposée".

"Les pompiers de Meurthe-et-Moselle restent mobilisés pour lutter contre la Covid-19", a-t-il ajouté. "Ils poursuivent la vaccination dans les deux centres grande capacité".

Samedi, un rassemblement, réunissant environ 200 personnes selon l'Est Républicain, s'était tenu dans le centre-ville de Nancy, à l'initiative de plusieurs organisations, dont "Réinfo Covid", qui promeut un "éclairage différent" sur la crise sanitaire. A cette occasion, un mannequin à l'effigie d'un pompier à été représenté pendu, à côté d'une pancarte "Le Sdis m'a tué".

La députée Martine Wonner, ex-LREM, qui relaie régulièrement de fausses allégations autour du Covid et fait l'objet d'une plainte devant l'Ordre des médecins, a participé au rassemblement, de même que le professeur Christian Perronne, ancien chef de service à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (APHP), démis de ses fonctions en décembre après divers propos sur la pandémie.

Sur Twitter, Martine Wonner a assuré qu'"aucune attaque contre le Sdis 54" n'avait été proférée. Elle a indiqué que "le mannequin représentait un pompier du Sdis 25 présent à Nancy qui a une histoire personnelle manifestement douloureuse".

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a apporté son "soutien" au maire de Nancy "dans son action en justice face à cette mise en scène morbide". "Nos sapeurs pompiers sont sur tous les fronts pour protéger nos concitoyens : covid, feux de forêt, accidents de la vie quotidienne...", a-t-il également souligné.

La nouvelle présidente du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Chaynesse Khirouni (PS), a elle aussi fait part, dans un communiqué, de son "total soutien aux sapeurs-pompiers".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens