Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 2 Juillet  au soir :

La pression sur les hôpitaux continue de baisser en France, avec toujours moins de patients malades du Covid-19 hospitalisés, selon les chiffres publiés vendredi, tandis que les Français pourront recevoir les deux doses du vaccin dans deux lieux différents.

Les hôpitaux comptaient 8.044 malades du Covid-19, au plus bas depuis huit mois, dont 118 en soins critiques, indique Santé publique France. Ils étaient 8.232 la veille et 9.190 sept jours auparavant (1.162 en soins critiques jeudi et 1.389 il y a sept jours).

Sur les dernières 24 heures, 118 malades sont entrés à l'hôpital et 17 patients ont été admis en soins critique, réservés aux malades les plus gravement atteints en 24 heures. Pour éviter un regain de la pression hospitalière d'ici quelques semaines, alimentée par la diffusion du variant Delta, très contagieux, les autorités sanitaires tablent, entre autres, sur la vaccination.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a ainsi annoncé vendredi un assouplissement du cadre de la vaccination: à partir de lundi, les candidats à la vaccination pourront prendre rendez-vous pour deux injections dans deux lieux différents, "y compris dans les zones de vacances où vous seriez amenés à vous rendre", a-t-il déclaré lors d'un déplacement à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - Bertrand, Pécresse, Wauquiez : un fauteuil pour trois à droite :

Reconduit confortablement à la tête des Hauts-de-France malgré une abstention massive, Xavier Bertrand veut transformer le duel annoncé de 2022 entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen en match à trois. Mais, forts de leurs succès respectifs aux élections régionales, Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse pourraient aussi rejoindre la ligne de départ… Gare à l’embouteillage à droite.

La poutre ne travaille plus. La destruction méticuleuse entreprise en 2017 par Emmanuel Macron et Édouard Philippe a été stoppée, dimanche dernier, avec les nettes victoires de tous les présidents de conseils régionaux détenus par la droite. « En cinq ans, Emmanuel Macron aurait pu nous pulvériser. On connaît l’attraction du pouvoir. Cela n’est pas allé aussi loin qu’il l’espérait », se réjouit l’ancien ministre Brice Hortefeux, vieux routier des combats électoraux, lui-même réélu sur les listes de Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône-Alpes. Presque surprise par son triomphe, la droite se réveille et ses chefs de file se pincent pour y croire.

« Pour un parti qui n’existe plus, c’est un beau score, non ? » ironise Christian Jacob, le patron des Républicains, pas mécontent de pointer l’« effondrement du Rassemblement national » et l’« humiliation pour La République en marche ». Qu’importe si l’abstention a continué de battre des records (66 % après les 67 % du premier tour) et, donc, biaisé les délicates projections pour 2022. Les leaders de la droite s’accordent au moins sur un point : tout redevient possible. Une fois n’est pas coutume, tous partagent l’avis de Xavier Bertrand : « Maintenant, la présidentielle est un match à trois. » Emmanuel Macron, Marine Le Pen et un candidat de droite peuvent prétendre accéder au second tour de l’élection présidentielle : « 2022 est plus que jamais imprévisible », estime Frédéric Dabi, directeur général de l’Ifop. Mais le sondeur adresse cette mise en garde : « Attention à ne pas tirer trop vite des enseignements à partir d’élections locales ! Emmanuel Macron conserve une cote élevée auprès des Français, même après la claque des régionales. »

Avec 41 % de bonnes opinions, le président est bien au-dessus de ses prédécesseurs : Nicolas Sarkozy plafonnait à 34 % en juin 2011 et François Hollande était hors course avec 18 % en juin 2016. Passant d’un excès à l’autre, la droite aurait tort de croire que Macron ne conserve pas intactes ses chances d’être réélu. S’il venait à repousser l’âge de départ à la retraite à 64 ans, comme le laisse entendre l’Élysée, il pourrait rallier à lui des suffrages de droite.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - François Fillon confirmé au Conseil d'administration d'un groupe pétrolier russe :

L'ancien Premier ministre français François Fillon a été nommé au conseil d'administration d'un groupe pétrolier public russe, Zaroubejneft, selon la liste de ses membres disponible samedi sur un site spécialisé dans la divulgation d'informations des entreprises russes.

Selon cette liste, publiée par le Centre de la divulgation des informations d'affaires (géré par l'agence de presse russe Interfax), M. Fillon, Premier ministre français entre 2007 et 2012, fait partie des membres du conseil d'administration de ce groupe spécialisé dans le développement et l'exploitation des gisements d'hydrocarbures notamment à l'étranger depuis le 28 juin.

Condamné en juin 2020 à cinq ans de prison dont deux ferme dans une retentissante affaire d'emplois fictifs qui avait fait dérailler sa campagne présidentielle en 2017, François Fillon entre dans le groupe russe en tant que président d'Apteras Sarl, la société de conseil qu'il a fondée en 2017 et qui travaille déjà avec des entreprises françaises implantées en Russie. Sa candidature au conseil d'administration de Zaroubejneft a été proposée début juin par le gouvernement russe.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - Un "œil de feu" au milieu de l’océan : les images spectaculaires de l'incendie au Mexique :

La scène ressemblait à celle d’un volcan sous-marin en éruption. Pourtant, c’est un incident spectaculaire qui s’est produit vendredi à la surface de l’océan à l’ouest de la péninsule mexicaine du Yucatan. A 05h15 heure locale, des flammes orange vif ont jailli hors de l’eau aux abords d’une installation du groupe pétrolier mexicain Pemex. Dans un communiqué de presse, la compagnie a expliqué qu’une fuite de gaz avait été détectée sur un pipeline situé à 150 mètres de la plateforme pétrolière Ku Maloob Zaap.

Selon un rapport d'incident cité par l’agence Reuters, les installations de production de la plateforme auraient été touchées par «un orage». Les vannes de gaz ont été fermées et des navires de lutte contre les incendies sont parvenus à éteindre les flammes au bout de cinq heures grâce à des jets d’azote. Pemex a déclaré que personne n'avait été blessé.

A l’heure actuelle, on ne connaît pas la gravité de l’accident sur l’environnement. Angel Carrizales, directeur exécutif de l'Agence pour la sécurité, l'énergie et l'environnement pour le secteur des hydrocarbures au Mexique a indiqué sur son compte Twitter que la fuite «n'a généré aucun déversement». Pour autant, les défenseurs de l’environnement sont inquiets. Miyoko Sakashita, directrice du programme océans du Center for Biological Diversity, a déclaré au «Washington Post» que «les images effrayantes du golfe du Mexique montrent au monde que le forage en mer est sale et dangereux». Elle a ajouté que ces «horribles accidents continueront de nuire au Golfe si nous ne mettons pas fin une fois pour toute au forage en mer».

Pemex a assuré qu’une enquête allait être menée pour déterminer les causes de l’incendie. D'après Radio-Canada, le site de Ku Maloob Zaap est le plus gros producteur de pétrole brut de Pemex, représentant plus de 40% de ses quelque 1,7 million de barils quotidiens.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - 47 migrants secourus dans le détroit du Pas-de-Calais sur la Manche :

Les autorités françaises ont secouru samedi dans le détroit du Pas-de-Calais 47 migrants qui tentaient de traverser la Manche pour rejoindre les côtes britanniques sur des embarcations de fortune, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Dans la matinée, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a d'abord été contacté par des migrants en difficulté au large de Sangatte, près de Calais. Cinq naufragés, dont une femme enceinte, ont été secourus et débarqués au port de Boulogne-sur-Mer vers 09H00, a indiqué la préfecture maritime dans un communiqué.

Une autre embarcation s'est ensuite signalée en avarie moteur au large de Gravelines. Ses 22 occupants ont été secourus et débarqués au port de Dunkerque.

Le CROSS Gris-Nez a également été contacté par une troisième embarcation de migrants en détresse, signalant une avarie de moteur au large du Touquet (Pas-de-Calais). Vingt personnes ont été secourues et ramenées au port de Boulogne-sur-Mer vers 11h45.

Depuis fin 2018, ces traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités soulignant le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l'eau.

En 2020, plus de 9.500 traversées ou tentatives de traversée de ce type ont été recensées, soit quatre fois plus qu'en 2019, selon un bilan de la préfecture maritime. Six personnes y ont trouvé la mort et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - Philippines: un volcan crache un gaz toxique près de Manille :

Un volcan situé à 50 km au sud de Manille crache depuis près d'une semaine un gaz toxique qui pourrait être dangereux pour plus de 300.000 personnes et a noyé la capitale et les régions alentours dans un smog grisâtre.

Le volcan Taal, situé au milieu d'un lac, est l'un des plus actif des Philippes, pays de la Ceinture de feu du Pacifique, une zone d'intense activité sysmique et volcanique.

Il a commencé il y a quelques jours à cracher des quantités de plus en plus importante de dioxyde de soufre, enveloppant peu à peu la capitale dans un smog qui a poussé les autorités à mettre en garde les personnes fragiles, estimant que ce nuage pourrait être dangereux pour la vie ou la santé de plus de 300.000 personnes.

Au moins 2.400 habitants des villages proches du lac sont déjà allés se réfugier plus loin, chez des parents ou dans des écoles fermées pour cause de coronavirus, et le responsable provincial pour les catastrophes naturelles, Joselito Castro, prévoit "d'autres évacuations dans les jours qui viennent", a-t-il déclaré à l'AFP.

La dernière éruption du Taal, en janvier 2020, avait provoqué l'évacuation de 135.000 personnes, tué du bétail, enseveli des dizaines de maisons sous une coulée de lave brûlante et envoyé des cendres à 15 km à la ronde.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - L'ouragan Elsa frappe la Barbade, les Caraïbes en alerte :

L'ouragan Elsa s'est engouffré samedi matin dans les Caraïbes, accompagné par des vents puissants et menaçant de nouvelles dévastations Haïti, déjà sinistré par les violences entre gangs. Premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, Elsa, classé 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5, s'est légèrement affaibli dans la nuit de vendredi à samedi, avec des rafales allant jusqu'à 120 km/h.

A 05H00 locales (09H00 GMT) samedi il se trouvait au sud de l'île d'Hispaniola, sur laquelle se trouvent à la fois Haïti et la République dominicaine, et se dirigeait vers le Nord-Ouest, a indiqué le Centre national des ouragans (NHC) américain. Selon les prévisions du NHC, "Elsa se rapprochera de la côte Sud d'Hispaniola aujourd'hui (samedi) et dans la nuit, puis de la Jamaïque et de parties de l'Est de Cuba dimanche", pouvant soulever sur son passage le niveau de la mer d'1 mètre à 1,5 mètres.

Les autorités haïtiennes, qui ont décrété vendredi l'alerte de vigilance au niveau orange, ont annoncé craindre de manquer de fournitures d'urgence, comme l'eau et la nourriture, les stocks de secours ayant été utilisés pour aider les milliers de personnes déplacées par les violences entre gangs.

"Depuis le début du mois de juin, nous avons eu des déplacés au niveau de la zone métropolitaine pour lesquels nous avons dû mobiliser une partie de nos ressources qui étaient préparées pour la saison cyclonique", a déclaré à l'AFP Jerry Chandler, directeur de la protection civile haïtienne.

Cela fait un mois que des milliers d'habitants de plusieurs quartiers très pauvres de la capitale Port-au-Prince, théâtres d'affrontements entre gangs, ont été contraints de fuir leur logement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - Line Renaud comblée de messages d’amour pour ses 93 ans :

Que de belles déclarations pour Line Renaud. L’actrice, qui a fêté ses 93 ans vendredi, a été inondée de messages pour son anniversaire. Sur son compte Instagram, elle a publié une photo d’elle jeune sur laquelle on la voit festoyer, grand sourire aux lèvres. Un cliché qui lui a valu des milliers de célébrations. Mais entre les commentaires des fans, se glissaient des nombreux messages de personnalités.

«Happy birthday Line !!! 1000 baisers», a écrit la chanteuse Hélène Ségara. «Bon anniversaire à mon amie Line ! Merci à elle d’avoir été toujours là dans les bons comme dans les mauvais moments de ma vie. Merci pour ses combats inlassables et admirables contre le sida et pour le droit de mourir dans la dignité ! Et quelle artiste ! On t’aime tant …», a quant à lui écrit le politicien Jean-Luc Romero-Michel.

Son grand ami Dany Boon a également pensé à l’anniversaire de sa protégée, avec qui il tourne actuellement la comédie «Une belle course». «Très bon anniversaire à ma Line! Tout le monde t’aime et c’est fort mérité ma Biloute d’Amour. ✨», a écrit l’acteur-réalisateur de 55 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - Vente des Rafale à l'Inde en 2016: un juge chargé d'une enquête pour corruption :

Cinq ans après la vente de 36 avions Rafale à l'Inde, l'ONG Sherpa a obtenu de la justice française la saisine d'un juge d'instruction pour enquêter sur des soupçons de corruption sur ce contrat à plusieurs milliards d'euros.

Le parquet national financier (PNF) a confirmé à l'AFP l'information publiée vendredi par Mediapart selon laquelle il avait pris le 14 juin un réquisitoire introductif saisissant un juge d'instruction de ce dossier qui suscite depuis plusieurs années l'émoi en Inde.

Fin 2018, Sherpa avait déposé une première plainte afin que le PNF enquête sur cette vente datant de septembre 2016 pour un montant de 7,8 milliards d'euros. L'ONG dénonçait en particulier le choix de Reliance, partenaire indien de Dassault dans cette vente et entreprise d'un homme d'affaires proche du Premier ministre indien Narendra Modi.

Dassault avait remporté un appel d'offres en 2012 pour fournir 126 avions et négociait depuis avec l'avionneur indien Hindustan Aeronautics Ltd (HAL).

Des négociations conclues "à 95%" en mars 2015, selon Dassault. Mais le mois suivant, après une visite officielle en France de M. Modi, les négociations furent rompues à la surprise générale.

Reliance Group, société privée sans expérience dans l'industrie aéronautique, s'était alors imposée au détriment de HAL pour finaliser un nouveau contrat, portant sur la livraison de 36 aéronefs.

En janvier 2016, au moment des ultimes négociations, Reliance Group avait financé un film coproduit par Julie Gayet, compagne du président de l'époque, François Hollande. Un possible "trafic d'influence", soupçonne Sherpa.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Samedi 3 Juillet 2021 - La vaccination dans les collèges et lycées, "grand enjeu de l'automne" :

Le gouvernement envisage d'étendre la vaccination contre le Covid-19 dans les collèges et les lycées à la rentrée, cette piste figurant même parmi les "grands enjeux de l'automne", selon un document du ministère de la Santé consulté samedi par l'AFP.

A l'heure des grands départs en vacances, d'autres ont déjà la tête à la rentrée. La "task force vaccination" du gouvernement est ainsi dans l'"anticipation" des "grands enjeux de l'automne", au nombre de sept à ce stade, d'après ce document présenté vendredi après-midi aux syndicats de soignants et aux fédérations hospitalières.

Plusieurs ne sont pas du ressort du pouvoir politique, comme "la diffusion de nouveaux variants", "l'arrivée de nouveaux vaccins" ou la "nécessité d'assurer une troisième injection" pour certaines personnes.

D'autres sont au contraire à sa main, comme le "maillage territorial" des centres de vaccination, le "soutien de la demande" (via notamment les dispositifs dits "d'aller-vers") et le "passage en ville" du vaccin Pfizer (attendu en septembre chez les médecins et pharmaciens). Ou encore "le déploiement de la vaccination en milieu scolaire (collèges et lycées) lors du premier trimestre de l'année scolaire", qui ne semble pourtant pas faire consensus au sein de l'exécutif.

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, s'est en effet montré réservé sur le sujet jeudi: "Nous ne l'excluons pas, mais ce n'est évidemment pas mon souhait principal parce que ça crée une charge de plus et ça peut donc troubler le cours normal de l'organisation des établissements", a-t-il déclaré sur France Info.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Dimanche 4 Juillet 2021 - Seule candidate à sa succession, Marine Le Pen réélue sans surprise à la tête du RN :

Marine Le Pen, seule candidate à sa succession, a été réélue sans surprise dimanche à la présidence du Rassemblement national pour un quatrième mandat, qu'elle devrait temporairement quitter à l'automne pour se consacrer à la présidentielle.

Selon les résultats du scrutin dépouillé jeudi et proclamés dimanche au congrès du parti à Perpignan, la dirigeante d'extrême droite, à la tête du RN depuis 2011, a été élue à 98,35% des voix des adhérents (1,22% d'entre eux ont voté blanc, et il y a eu 0,43% de bulletins nuls).

Le numéro deux du RN Jordan Bardella a été le mieux élu au Conseil national ("parlement" du parti), devant le maire de Perpignan Louis Aliot, et celui d'Hénin-Beaumont Steeve Briois, sorte de baromètre d'influence au sein du parti.

Le Conseil national (CN) doit ensuite se réunir pour valider la nouvelle direction proposée par Marine Le Pen, au sein de laquelle elle aura désigné son successeur pour la présidence par intérim.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1832) : SAMEDI 3 & DIMANCHE 4 JUILLET 2021

Dimanche 4 Juillet 2021 - Laurent Gbagbo, de retour à Abidjan :

En 2010, le socialiste Laurent Gbagbo contestait la victoire du libéral Alassane Ouattara. C’était le début d’une guerre de succession qui allait faire 3 000 victimes. Accusé d’être le coauteur de crimes contre l’humanité, il vient d’être acquitté par la Cour pénale internationale de La Haye. Au nom de la « réconciliation nationale », son rival l’a autorisé à revenir au pays.

A l’intérieur du salon présidentiel de l’aéroport de Bruxelles, ce jeudi 17 juin, pas un bruit ou presque. Seul le pas pressé de Martine, la responsable VIP, annonce l’arrivée d’un revenant.

À dix heures moins cinq, précédé de sa compagne Nady Bamba, Laurent Gbagbo fait son entrée. Son regard ne s’attarde pas sur les lampes de décorateur ou le buffet offert aux voyageurs gourmands. À quelques heures de son retour à Abidjan, l’ex-président de la Côte d’Ivoire semble avancer comme au milieu d’un songe dont il est pressé de se réveiller : « Je m’étais déjà exilé pour des raisons politiques, mais dix ans ! C’est la première fois que je reste aussi longtemps loin de mon pays. » Nady, habillée d’une robe blanche, écoute discrètement. Tout comme Daniel Billaud, secrétaire national du FPI, le parti de Laurent Gbagbo, au pouvoir de 2000 à 2011, avant que ne débute une crise électorale qui fit 3 000 morts en six mois.

Pour ses détracteurs et les familles de victimes du camp nordiste, c’est un fiasco judiciaire, celui de la CPI, qui n’a pas su mettre en lumière les vraies responsabilités de l’ancien chef d’État. Pour ses soutiens, Laurent Gbagbo est un martyr qui a su triompher de l’injustice occidentale. Que lui inspira tout cela ? Il sourit largement avant de froncer les sourcils : « Quand je suis arrivé à la CPI, j’avais peur ! J’ai pensé : bon, peut-être qu’il y a des trucs qui se sont faits en mon nom et que je ne savais pas. » Sûr de son effet, l’orateur laisse passer un silence de dix secondes en vous fixant droit dans les yeux : « Mais quand le procureur et son bureau ont commencé à décliner toutes les accusations, j’ai senti qu’il n’y avait rien. C’était de la plaisanterie. À partir de ce moment, j’ai dit à tous mes visiteurs que je rentrerais. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens