Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2021 5 02 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 30 juin au soir :

La décrue se poursuit dans les hôpitaux avec moins de 8.500 malades du Covid hospitalisés mercredi, dont 1.204 en réanimation, au plus bas depuis plus de huit mois, selon les chiffres officiels. Dans les hôpitaux 8.451 malades du Covid étaient enregistrés dont 158 nouveaux patients admis ces dernières 24 heures, selon les données de Santé publique France. Ils étaient 8.627 la veille et 9.771 une semaine auparavant.

Même décrue dans les services de soins critiques, réservés aux malades les plus gravement atteints, avec 1.204 patients hospitalisés dont 31 nouvelles admissions en un jour. A titre de comparaison, les services de "réa" comptaient 1.250 malades la veille et 1.509 sept jours auparavant.

En 24 heures, 25 patients sont décédés à l'hôpital, contre 28 un jour plus tôt, portant le total des décès à plus de 111.111 personnes depuis le début de l'épidémie en mars 2020.

Du côté des contaminations, 2.457 nouveaux cas ont été détectés sur les dernières 24 heures. Le taux de positivité, qui représente le nombre de tests positifs par rapport à l'ensemble des tests réalisés, demeure à 0,8% sur les sept derniers jours.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Climat: la justice ordonne à l'Etat français d'en faire plus :

Le Conseil d'Etat a ordonné à l'Etat français de prendre des mesures supplémentaires pour respecter les engagements de la France contre le changement climatique.

La justice a donné jeudi neuf mois à l'Etat pour prendre des mesures supplémentaires pour respecter les engagements de la France contre le changement climatique, une décision inédite susceptible d'alimenter le débat de la campagne présidentielle de 2022. Saisi par Grande-Synthe, une commune du nord qui s'estime menacée par la montée du niveau de la mer, le Conseil d'Etat, plus haute juridiction administrative française, a relevé que les trajectoires actuelles de la France ne lui permettaient pas de respecter ses engagements dans le cadre de l'accord de Paris.

Il a donc ordonné "au Premier ministre de prendre toutes mesures utiles permettant d'infléchir la courbe des émissions de gaz à effet de serre (...) afin d'assurer sa compatibilité avec les objectifs" de la France dans le cadre des accords de Paris, soit la baisse de 40% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

Le Conseil d'Etat a donné au gouvernement jusqu'au 31 mars, soit en pleine campagne pour la présidentielle, pour justifier de ses actions. Il reviendra ensuite aux magistrats de "décider si tout va bien ou s'il convient de poursuivre": "si les mesures sont toujours insuffisantes", le Conseil aura la possibilité de prononcer une astreinte financière. Un processus assez long qui n'aboutira toutefois pas avant le scrutin présidentiel, mais devrait alimenter le débat sur le bilan d'Emmanuel Macron en matière de lutte contre le réchauffement.

Cette décision, inédite en France, intervient juste après que le Haut Conseil pour le Climat (HCC) a estimé une nouvelle fois mardi dans son rapport annuel que "les efforts actuels sont insuffisants pour garantir l'atteinte des objectifs" de la France. Malgré une baisse des émissions de -1,9% en 2019 et de -9,2% estimé pour 2020, chiffre exceptionnel dû à la mise à l'arrêt de l’économie par la pandémie de Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Anne Hidalgo fait un nouveau pas vers la présidentielle de 2022 :

Dans une tribune publiée mercredi soir et intitulée «Nous c'est Anne!», des élus de gauche appellent l'édile parisienne à annoncer sa candidature à l'Elysée en 2022. Parmi ces soutiens, des maires socialistes de grandes villes, de villes moyennes, de villes rurales, des parlementaires, des présidents de conseils départementaux et régionaux.

Anne Hidalgo invitée des «4 vérités» jeudi matin sur France 2, a remercié les élus de ce soutien. «Je prends cet appel avec à la fois humilité et beaucoup de responsabilités. Je crois qu’on a à construire une proposition pour les Françaises et les Français qui permette à la fois de régler beaucoup de problèmes de la vie quotidienne et aussi de se projeter dans l’avenir», a-t-elle déclaré. «Nous allons travailler», ajoute-t-elle précisant qu’elle va «réunir beaucoup de ces élus le 12 juillet prochain à Villeurbanne». «Nous allons travailler sur le fond, sur un projet» .

Si elle ne répond pas clairement sur son envie ou non de se présenter à la présidentielle 2022 alors qu’elle apparaît comme une candidate potentielle, elle répond : «Je suis très engagée , très préoccupée par la situation du pays (…) Une décision de candidature à l'élection présidentielle n'est pas une décision que l'on peut prendre à la légère. Elle doit se prendre collectivement - même si c’est une décision personnelle à un moment donné - mais je travaille». «Travailler pour rassembler, pour proposer, ça ne s’improvise pas. Nous sortons de 5 années très difficiles dans lesquelles beaucoup de crises se sont succédé», ajoute-t-elle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Travail forcé des Ouïghours : enquête ouverte en France contre quatre géants du textile :

Accusés de profiter du travail forcé des Ouïghours en Chine, quatre géants de l'habillement, dont Uniqlo et Skechers, sont visés depuis fin juin par une enquête en France pour "recel de crimes contre l'humanité", une qualification lourde de sens et rarissime.

Cette enquête, ouverte par le pôle "Crimes contre l'humanité" du parquet national antiterroriste (Pnat), se fonde sur une plainte déposée en avril par l'association anticorruption Sherpa, le collectif Ethique sur l'étiquette, l'Institut ouïghour d'Europe (IODE) et une Ouïghoure ayant été internée dans la province du Xinjiang (nord-ouest de la Chine).

"C'est une première, cette enquête va nécessairement créer un risque judiciaire et une responsabilisation supplémentaire pour tous ceux qui, en toute impunité, pensaient pouvoir importer en France, pour s'enrichir, des ressources et des produits au prix des larmes et du sang", s'est félicité auprès de l'AFP Me William Bourdon, l'avocat des plaignants.

L'ouverture de cette enquête, annoncée par Mediapart et confirmée à l'AFP par une source judiciaire, "témoigne de l'implication potentielle des acteurs économiques dans la commission des crimes les plus graves afin d'augmenter leurs marges bénéficiaires", a réagi Sandra Cossart, directrice de Sherpa.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - La beauté de l’éruption du volcan Merapi dans la nuit indonésienne :

Le Merapi, l'un des volcans les plus actifs au monde, est à nouveau entré en éruption mercredi en crachant de la lave incandescente, mais les autorités n'ont pas relevé le niveau d'alerte dans la zone.

Le volcan conique, situé près de la ville de Jogjakarta sur l'île de Java, a craché de la lave plus d'une dizaine de fois et propulsé des panaches de cendres jusqu’à 3,5 kilomètres d’altitude. 5 séismes ont également été enregistrés.

La dernière éruption majeure du Merapi remonte à 2010. Elle avait tué plus de 300 personnes et contraint plus de 280.000 habitants à évacuer. C'était l'éruption la plus puissante depuis celle de 1930 qui avait fait quelque 1.300 morts. Une explosion en 1994 avait aussi tué 60 personnes.

L'Indonésie se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, où la friction des plaques tectoniques provoque de fréquents séismes et éruptions volcaniques. L'archipel d'Asie du Sud-Est compte près de 130 volcans actifs. Cinq d'entre eux sont particulièrement surveillés en ce moment, dont le Sinabung, sur l'île de Sumatra.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - La Trump Organization dénonce une inculpation "politique" visant à "nuire" à Donald Trump :

 Le directeur financier de la Trump Organization Allen Weisselberg a été mis en examen pour des délits fiscaux.

La Trump Organization a dénoncé jeudi l'inculpation attendue de son directeur financier, Allen Weisselberg, comme "une tentative de nuire à l'ancien président" Donald Trump, dans un communiqué.

"Ce n'est pas de la justice, c'est de la politique", a affirmé un porte-parole de l'entreprise familiale de l'ex-président républicain et ex-magnat new-yorkais, dans ce communiqué cité par plusieurs médias américains.

"Le procureur de Manhattan lance des poursuites liées à des avantages accordés à un employé que ni le fisc ni aucun autre procureur ne songerait à lancer", a-t-il ajouté.

L'acte d'accusation contre M. Weisselberg n'a pas encore été rendu public. Mais selon plusieurs sources anonymes citées par des médias américains, il a été inculpé de délits fiscaux liés à des avantages en nature perçus en tant que directeur financier et non déclarés au fisc.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Tour de France: garde à vue prolongée de la spectatrice à la pancarte :

La garde à vue de la spectatrice soupçonnée d'être à l'origine samedi en Bretagne d'une chute massive dans le peloton du Tour de France, qui a fait plusieurs blessés parmi les coureurs, a été prolongée, a annoncé jeudi le parquet de Brest, assurant que la jeune femme avait exprimé un "sentiment de honte".

"La garde à vue est prolongée ce jour afin de permettre la finalisation des actes en cours", a indiqué le procureur de la République de Brest Camille Miansoni lors d'une conférence de presse, précisant qu'il s'agissait notamment de poursuivre les investigations sur "les aspects médico-légaux", certains coureurs blessés ayant poursuivi la course.

"La mise en cause a exprimé un sentiment de honte, de peur face aux conséquences de son acte. Elle se dit angoissée par le retentissement médiatique de ce qu'elle appelle +sa bêtise+", a-t-il souligné, précisant qu'elle avait été placée en garde à vue pour "mise en danger d'autrui par manquement délibéré à une obligation de prudence et de sécurité", ainsi que pour "blessures involontaires avec incapacité n'excédant pas trois mois". Elle encourt au maximum une peine de deux ans d'emprisonnement, a-t-il précisé.

La jeune femme, âgée de trente ans et résidant dans le Nord-Finistère, s'est rendue mercredi à la mi-journée à la gendarmerie de Landerneau, chargée de l'enquête. Cependant, les gendarmes l'avaient "formellement identifiée" le matin même et s'apprêtaient à aller l'interpeller au moment où elle s'est présentée.

Le commandant du groupement de gendarmerie du Finistère, le colonel Nicolas Duvinage a lancé de son côté lors de la conférence de presse un appel au calme sur les réseaux sociaux, évoquant des messages "frisant l'appel à la violence". "Il est important de garder la tête froide sur cette affaire", a-t-il estimé, évoquant "des fragilités personnelles" de la personne mise en cause.

Le Tour de France, qui avait porté plainte à son encontre, a finalement décidé jeudi de retirer sa plainte. "Cela a pris des proportions folles", a déclaré à l'AFP le directeur du Tour Christian Prudhomme. "Nous voulons apaiser les choses et surtout que le message passe auprès du public. Il s'agit de rappeler les mesures de précaution sur la route du Tour", a-t-il dit.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Emmanuel Macron s'alarme d'une "société qui se racialise" :

 Emmanuel Macron s'exprime dans les colonnes du magazine "Elle" sur les différents thèmes sociétaux actuels.

"Je vois la société se racialiser progressivement", s'est alarmé Emmanuel Macron dans une interview au magazine Elle, en estimant que "la logique intersectionnelle fracture tout" car elle "renvoie chacun à son identité". "Je suis du côté universaliste. Je ne me reconnais pas dans un combat qui renvoie chacun à son identité ou son particularisme", ajoute le chef de l'Etat, en évoquant cette approche qui dénonce le cumul des discriminations lorsque l'on fait partie de plusieurs minorités.

Pour lui, "les difficultés sociales ne sont pas uniquement structurées par le genre et par la couleur de peau, mais aussi par l'inégalité sociale". "Je pourrais vous présenter des jeunes hommes blancs qui s'appellent Kévin, habitent Amiens ou Saint-Quentin, et qui ont aussi d'immenses difficultés, pour des raisons différentes, à trouver un job", répond-il au témoignage de la réalisatrice Amandine Gay sur les difficultés d'être femme et noire.

Evoquant son bilan en matière de violences faites aux femmes, au lendemain du forum de l'ONU pour l'égalité femmes-hommes, Emmanuel Macron revendique des "avancées" mais reconnaît que les bracelets anti-rapprochements, mis en place depuis septembre 2020 contre les conjoints violents, sont encore trop peu utilisés. "C'est en train de monter progressivement, même si 145 bracelets posés, c’est trop peu", dit-il.

Il exprime par ailleurs son opposition à un délai allant jusqu'à 16 semaines pour l'avortement, le jugeant en ce cas "traumatisant". "Je n'y suis pas favorable. Chaque année, 4. 000 à 5. 000 femmes vont à l'étranger pour pouvoir le faire, mais c'est avant tout le signe d'un échec de notre prise en charge", selon lui.

Il se dit une nouvelle fois hostile, comme son ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, au crop top à l'école. "À l'école, je suis plutôt +tenue décente exigée+, aussi bien pour les filles que pour les garçons. Tout ce qui vous renvoie à une identité, une volonté de choquer ou d'exister n'a pas sa place à l'école. On peut tenir compte de la part de fantaisie d'un ado et tenir bon sur certains principes."

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Enquête sur Eric Dupond-Moretti : perquisition au ministère de la Justice :

Une perquisition est en cours au ministère de la Justice dans le cadre de l'enquête visant le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti pour de possibles conflits d'intérêts, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information du «Parisien».

L'enquête ouverte en janvier pour «prise illégale d'intérêts» à la Cour de justice de la République (CJR), seule juridiction habilitée à juger des ministres, fait suite aux plaintes déposées par trois syndicats de magistrats et l'association Anticor, qui accusent Eric Dupond-Moretti de conflits d'intérêts entre son action de garde des Sceaux et ses anciennes fonctions d'avocat.

La perquisition est menée par les gendarmes de la section de recherche de Paris, avec les magistrats de la CJR, a indiqué une source proche du dossier.

Selon «le Canard enchaîné», le garde des Sceaux devrait être prochainement convoqué par les magistrats de la CJR. Le Premier ministre Jean Castex a lui déjà été entendu le 7 juin dans cette affaire, en tant que témoin.

Au cœur des accusations figure l'enquête administrative ordonnée par le ministre en septembre contre trois magistrats du parquet national financier (PNF) qui avaient participé à une enquête visant à identifier la taupe qui aurait informé Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu'ils étaient sur écoute dans une affaire de corruption. Tous deux ont depuis été condamnés dans ce dossier à trois ans d'emprisonnement, dont un ferme et ont fait appel.

Le PNF avait été mis en cause pour avoir épluché les relevés téléphoniques détaillés («fadettes») de ténors du barreau, dont Eric Dupond-Moretti.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1830) : JEUDI 1er JUILLET 2021

Jeudi 1er Juillet 2021 - Les tests Covid-19 payants à partir du 7 juillet pour les touristes étrangers :

Les tests de détection du Covid-19 deviendront "payants dès le 7 juillet pour les touristes étrangers" venant en France, a affirmé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal aux Echos mis en ligne mercredi soir.

Ils seront facturés "à hauteur de 49 euros pour les PCR et 29 euros pour les antigéniques", a ajouté M. Attal, pour qui "c'est une question de réciprocité sachant que ces tests sont payants dans la plupart des pays pour les Français qui voyagent".

M. Attal, qui avait estimé lundi qu'il fallait "s"interroger" sur cette question, a rappelé que "les touristes qui viennent chez nous sont évidemment soumis au pass sanitaire".

Plus largement, la question du déremboursement des tests PCR dits "de confort" "va évidemment se poser pour la rentrée" pour les Français, a-t-il répété.

En matière de vaccination des soignants, "nous avons fait jusqu'à maintenant le choix de la conviction plutôt que de la coercition, mais cela pourrait évoluer" car "on ne peut accepter aucune prise de risque pour les résidents des Ehpad liée à des soignants non vaccinés", a-t-il ajouté.

Jean Castex a annoncé mercredi qu'il allait lancer "dans les jours qui viennent" une consultation avec les associations d'élus locaux et les présidents de groupes parlementaires autour de la vaccination obligatoire des soignants.

Par ailleurs M. Attal a assuré qu'"il y aura une réforme des retraites. La question n'est pas +si+, mais +quand+, à savoir à l'automne ou l'année prochaine".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens