Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Le point du coronavirus le 5 juin au soir :

 Le nombre de patients à l'hôpital continue de baisser lentement, notamment dans les services de réanimation, selon les données publiées samedi par Santé publique France. Au total, 14 532 malades du Covid-19 sont actuellement hospitalisés contre 14 801 la veille et 16 847 une semaine auparavant, précise l'agence sanitaire. En 24 heures, 267 nouveaux patients ont été admis dans les hôpitaux de l'Hexagone.

Les services de réanimation, qui traitent les cas les plus graves, ont accueilli 62 nouveaux malades en 24 heures, portant le nombre total de malades du Covid en réa à 2525 patients. Ils étaient 2571 la veille et 3028 il y a une semaine. Cet indicateur crucial est passé sous la barre des 3000 dimanche et a diminué de plus de moitié depuis son pic de fin avril, au plus fort de la troisième vague de l'épidémie.

Ces dernières 24 heures, 58 malades sont morts à l'hôpital portant le bilan total à plus de 110 000 morts depuis le début de l'épidémie en mars 2020. Le nombre de contaminations s'affiche également en baisse avec 6654 cas enregistrés en 24 heures contre 6953 la veille et 10 675 il y a une semaine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Déconfinement progressif à New Delhi et Bombay :

En Inde, les marchés et les centres commerciaux de New Delhi pourront rouvrir un jour sur deux à partir de lundi, ont annoncé les autorités, dans un contexte de baisse des contaminations dans les grands villes.

Le métro de Delhi reprendra également à 50%. Les bureaux peuvent aussi rouvrir à 50% de leur capacité, mais le maire a exhorté ses concitoyens à plutôt travailler de la maison.

Samedi, New Delhi recensait 400 nouvelles infections, contre 25.000 cas quotidiens il y a sept semaines, quand le confinement a été décidé.

Le gouvernement de l'Etat du Maharashtra --qui comprend Bombay, locomotive économique de l'Inde-- a annoncé de son côté un plan en cinq étapes pour assouplir les restrictions, selon les taux d'infection et les capacités hospitalières.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Un millier de personnes dans les rues de Paris à la mémoire de Clément Méric :

Un millier de personnes ont manifesté dans le calme samedi après-midi à Paris à la mémoire du militant antifasciste Clément Méric, tué en 2013 à la suite d'une rixe avec des skinheads, a constaté une journaliste de l'AFP.

"8 ans après, Clément vit dans nos luttes, combattons le fascisme", pouvait-on lire sur la banderole de tête du cortège dans lequel figuraient des sections antifascistes de Paris, des militants de la CGT Paris, du NPA, de l'Union communiste libertaire (UCL), du syndicat Solidaires, de la Confédération nationale du travail (CNT) ou de l'UNEF.

Le cortège, composé de 1000 à 1500 personnes selon les organisateurs, s'est élancé peu après 14 heures de la place de la République, pour arriver place Gambetta (XXe) aux alentours de 16h30. "Au-delà de la mémoire de Clément Méric, il faut être là car on constate une diffusion des idées d'extrême droite à énormément de niveaux", a déclaré un enseignant du supérieur, qui a souhaité conserver l'anonymat.

Accompagnée de slogans ("nous sommes tous antifascistes", "on n'oublie pas, on ne pardonne pas", "nous sommes tous des enfants de Gaza"), cette manifestation est intervenue au lendemain du procès en appel au terme duquel deux ex-skinheads ont été condamnés à 5 et 8 ans de prison pour la mort de Clément Méric, après une brève rixe entre militants d'extrême gauche et d'extrême droite, en marge d'une vente privée de vêtements de la marque Fred Perry.

"Un procès c'est mieux que rien mais ce n'est pas suffisant avec le climat de montée actuelle du fascisme, notamment dans l'enseignement supérieur et les appels récents à des coups d'Etat lancés par des anciens militaires", a lancé Emma, une étudiante qui n'a pas souhaité dévoiler son nom de famille.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Pour Marine Le Pen, une candidature de Zemmour en 2022 affaiblirait "le camp national" :

La candidate du RN Marine Le Pen a estimé dimanche qu'une candidature à la présidentielle de 2022 d'Eric Zemmour, le journaliste du Figaro et éditorialiste star de CNews, risquerait d'affaiblir "le camp national" à ce scrutin.

"Je suis profondément attachée à la démocratie (...), cela ne me pose qu'une interrogation : quel est l'intérêt de cette candidature ?", a commenté Mme Le Pen lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

Selon le cheffe du RN, "objectivement, c'est une candidature qui peut aider Emmanuel Macron à arriver en tête à l'élection présidentielle, ce que les sondages ne lui accordent pas pour l'instant".

Les spéculations se multiplient sur les velléités de M. Zemmour de franchir le pas vers la politique active, tandis que différentes personnalités se prononcent pour le soutenir. Selon la lettre Politico, M. Zemmour se serait par ailleurs mis en quête d'un directeur de campagne.

Interrogée, Mme Le Pen a indiqué s'être entretenue avec le journaliste. "Je lui dis : vous êtes un éditorialiste et un écrivain respecté et écouté. N'affaiblissez pas, même un tant soit peu, le camp national auquel vous êtes attaché", a-t-elle commenté, sans vouloir s'avancer plus avant sur la teneur de cet échange.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Richard Ferrand : "Il est temps de libérer la France du mirage Le Pen" :

À l’hémicycle bouillonnant, il oppose sa force tranquille. Marcheur de la première heure, le président de l’Assemblée nationale vante le bilan d’Emmanuel Macron. Gestion de la crise sanitaire, chômage, faiblesse des oppositions… À un mois des élections régionales et départementales, alors que la course à l’Élysée est lancée, le grognard du président monte au front.

« L’idée fondatrice, en 2016, fut de dépasser les clivages car la droite et la gauche n'avaient plus les idées claires. Sur la base de son projet, Emmanuel Macron parvint à rassembler les bonnes volontés d’horizons différents. Quatre ans plus tard, le constat est simple : sur le plan régalien, ce que la droite avait voulu faire, nous l'avons fait et sur la justice sociale, ce que la gauche voulait faire, nous l’avons dépassé. Nous avons augmenté le budget des armées d'1,7 milliard par an, celui de la justice de 8% et créé 10 000 postes de policiers et gendarmes supplémentaires. Avec le «quoiqu'il en coûte» nous avons fait face à une crise historique. Auparavant, nous avions augmenté les minimas sociaux, dédoublé les CP et les CE1 dans les quartiers REP et REP+. Avec la hausse massive de la prime d'activité, par exemple, un couple rémunéré au niveau du Smic avec deux enfants gagne quasiment l'équivalent d'un 13e mois supplémentaire. Ainsi, quand on travaille, on gagne vraiment plus. Voilà les preuves concrètes de la démarche initiale, votées à l’Assemblée nationale. Notre cap est clair et constant : déterminé et ferme sur les questions régaliennes, protecteur et solidaire sur la justice sociale ».

« Je le crois, sans prétendre que tout va très bien. Avec la Covid, nous avons vécu une crise inédite et, malgré la dureté de l'épreuve, la France a gardé une capacité de rebond qui va se manifester dès les prochaines semaines. Avant le premier confinement, des records d’investissements en France étaient battus, le chômage baissait à 8% et le pouvoir d’achat s’améliorait. Nous allons renouer avec cela grâce à une meilleure attractivité économique construite sur les baisses d’impôts de production et un investissement massif dans la formation et l’éducation. Nous sommes armés pour affronter l'après-crise ».

La perspective d'un match retour Macron-Le Pen ne nous arrange pas…Non et je ne m'y résous pas. Marine Le Pen ne progresse pas, ce sont les autres oppositions qui reculent. Je n'ai pas constaté de raz-de-marée aux municipales. Je crois au contraire qu'elle marche vers le cimetière politique où les Français ont renvoyé tous ceux qui étaient prêts à tout pour conquérir le pouvoir sans savoir quoi en faire. Elle est devenue une caricature : elle ne pense qu'à son parti où elle pratique la purge permanente et revendique tous les abandons idéologiques. Elle prétend être devenue européiste, écologiste, féministe et même gaulliste… Quant aux autres oppositions, elles sont plus abîmées qu'en 2017. Ce n'est pas bon pour notre pays. La France ne peut pas s'habituer à devoir choisir tous les cinq ans entre un candidat progressiste et un autre qui n'incarne pas les valeurs de la République. Aux oppositions de se ressaisir ! Le quatuor Mélenchon-Hidalgo-Jadot-Piolle propose quelles solutions à part le spectacle de ses rivalités ? Que dit le trio Bertrand-Pécresse-Wauquiez à part resservir des recettes qui n’ont jamais marché ? On nous reproche d’être les instigateurs du duel annoncé entre Le Pen et Macron qui serait en réalité le fruit de la triste vacuité des oppositions.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - La réforme des retraites reste une "priorité", prévient Bruno Le Maire :

La réforme des retraites, projet interrompu par la crise sanitaire, reste une "priorité", selon le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, alors que le flou demeure sur sa remise en chantier avant la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron. "Il faudra (...) poursuivre les réformes structurelles: la priorité, ce sont les retraites", a déclaré M. Le Maire au Journal du Dimanche.

A l'origine conçue comme l'une des grandes réformes de la présidence d'Emmanuel Macron, la refonte du système de retraites a été interrompue début 2020 par le déclenchement de la crise du Covid-19, après avoir provoqué d'importants mouvements sociaux.

M. Macron a, cette semaine, relancé le sujet, jugeant que la réforme ne pourrait être reprise "en l'état" mais prévenant qu'il n'hésiterait pas à prendre des décisions "difficiles" d'ici à l'élection présidentielle du printemps 2022.

"Le président de la République a été clair" quant au fait que la réforme ne pouvait être reprise telle quelle, a admis M. Le Maire.

Mais cela n'"exclut pas de tenir compte de la situation individuelle de chacun", a-t-il nuancé, ce principe ayant été présenté par le gouvernement comme la philosophie de base de la réforme.

Interrogé à ce titre sur l'hypothèse d'un système de retraite à points, M. Le Maire s'est abstenu de répondre clairement, se contentant d'insister sur la nécessité d'"équilibrer" le système actuel. Il n'a par ailleurs pas précisé quel calendrier il souhaitait pour la réforme.

Samedi, le président du Modem François Bayrou, principal allié de M. Macron au sein de la majorité, avait déjà jugé "inéluctable" de mener la réforme des retraites.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Roland-Garros : Federer abandonne :

Roger Federer, qui tente de revenir au plus haut niveau après une double opération du genou droit en 2020, a annoncé dimanche qu'il renonçait à jouer son 8e de finale à Roland-Garros programmé lundi contre Matteo Berrettini, selon les organisateurs. "Après avoir discuté avec mon équipe, j'ai décidé que je devais me retirer du tournoi de Roland-Garros aujourd'hui (dimanche, ndlr). Après deux opérations du genou et plus d'un an de rééducation, il est important que j'écoute mon corps et que je n’aille pas trop vite dans le retour à la compétition. Je suis ravi d'avoir gagné trois matchs. Il n'y a pas de meilleur sentiment que d'être de retour sur le terrain", a déclaré le Suisse, cité dans un communiqué de la Fédération française de tennis (FFT) organisatrice du tournoi.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Federer s'était battu 3h35 à huis clos pour éliminer l'Allemand Dominik Koepfer (59e) 7-6 (7/5), 6-7 (3/7), 7-6 (7/4), 7-5. "Le tournoi de Roland-Garros est désolé du retrait de Roger Federer, qui a livré un magnifique combat hier soir. Nous étions tous ravis de son retour à Paris où il a disputé trois matchs de haut niveau. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de la saison", a déclaré le directeur du tournoi Guy Forget, dans le communiqué de la FFT. L'ex-N.1 mondial aujourd'hui 8e avait laissé entendre juste après ce match qu'il n'était pas certain de jouer ce 8e de finale. La perspective, en cas de victoire contre Berrettini, aurait été de jouer contre Djokovic en quarts, voire Nadal en demies.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Lara Trump ne sera pas candidate au Sénat en 2022 :

Lara Trump, la belle-fille de l'ancien président américain, a annoncé qu'elle ne se présenterait pas au Sénat américain en 2022. «Non pour maintenant, mais pas non pour toujours», a-t-elle assuré.

Le début de la carrière politique de Lara Trump n'est que décalé. Samedi, la belle-fille de Donald Trump a pris la parole lors de la convention républicaine de Caroline du Nord, où les rumeurs lui prêtaient des ambitions sénatoriales. Mais il n'en sera rien pour 2022, a-t-elle fini par annoncer : «Je dis non pour maintenant, mais pas non pour toujours. Quand vous faites quelque chose, il faut donner 100%. J'adorerais revenir et me présenter ici, dans mon État natal, car je l'aime beaucoup», a-t-elle déclaré à un pubic conservateur acquis à la cause de l'ancien président. Ce dernier a été très élogieux à l'égard de l'épouse de son fils Eric : «Elle aurait été dure à battre», a-t-il complété, assurant que certains candidats avaient hésité à se présenter contre la trentenaire qui porte son patronyme. «Mais je pense qu'elle a fait ce qui était bon pour elle et sa famille», a-t-il précisé au cours d'une prise de parole qui l'a vu répéter ses accusations mensongères de fraude électorale. Donald Trump a apporté son soutien à Ted Budd, candidat pour succéder à Richard Burr, candidat sortant qui prendra sa retraite à la fin de son mandat

En mars dernier, pourtant, Lara Trump parlait ouvertement de son intérêt pour une candidature au Sénat : «J’y pense toujours, absolument», avait-elle répondu au très trumpiste animateur de Fox News Sean Hannity. Durant le mandat de Donald Trump puis la campagne 2020, la femme de son fils Eric s’était impliquée en faveur du milliardaire, multipliant meetings et levées de fonds. Bien connue de l’électorat trumpiste, la trentenaire aurait été un exemple de l’importance prise par l’ancien président sur le parti républicain.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - En Caroline du Nord, Trump retrouve son public et répète ses mensonges :

Le discours ne change pas chez Donald Trump... et son public adore. Samedi, l'ancien président américain s'est exprimé lors de la convention du parti républicain en Caroline du Nord, un État qu'il a remporté en novembre dernier, à Greenville. Face à des auditeurs acquis à sa cause, pour certains portant des produits dérivés «Trump won» («Trump a gagné»), le milliardaire a répété ses accusations mensongères de fraude électorale, seule explication possible selon lui à sa défaite, qu'il a qualifiée de «crime du siècle». Il s'agit du premier discours d'une série de déplacements à travers les États-Unis pour celui qui, selon le «New York Times», est convaincu de reprendre la Maison-Blanche en août prochain -une théorie légalement impossible poussée par ses partisans les plus motivés, à l'image de l'avocate Sidney Powell. «N'oubliez pas, je ne suis pas celui qui sape la démocratie américaine, je suis celui qui essaie de la sauver, a-t-il assuré. Ce qui est arrivé à ce pays durant la dernière élection est une honte.»

Se sachant encore très influent auprès de l'électorat républicain, malgré sa défaite à l'élection présidentielle et la perte de la majorité à la Chambre et au Sénat, Donald Trump compte bien jouer sur les échéances électorales à venir, après avoir qualifié de «très intéressante» une potentielle candidature à la Chambre évoquée lors d'une émission de radio cette semaine : «La survie de l'Amérique dépend de notre capacité à élire des républicains à tous les niveaux, à commencer par les élections de mi-mandat l'an prochain», a-t-il déclaré, attaquant le président actuel : «Joe Biden et les démocrates socialistes sont les démocrates les plus radicaux de l'histoire de notre nation».

Privé de ses comptes sur les réseaux sociaux après de nombreuses violations des règles en vigueur, Donald Trump a récemment supprimé le blog qu'il tenait, un ersatz de Twitter sur lequel il donnait son avis sur l'actualité, confirmant son pouvoir sur le parti républicain en militant pour la mise à l'écart de l'élue du Wyoming Liz Cheney, vive opposante qui avait voté en faveur de sa mise en accusation. Il devrait prochainement se rendre en Floride et dans l'Ohio, deux États dans lesquels il s'est imposé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1816) : DIMANCHE 6 JUIN 2021

Dimanche 6 juin 2021 - Karine Jean-Pierre, prochaine voix de la Maison-Blanche :

La nouvelle porte-parole adjointe de la Maison-Blanche est originaire de Martinique.

« Je suis tout ce que Donald Trump déteste. » Femme noire et homosexuelle, Karine Jean-Pierre s’est hissée à l’un des poste clés de l’administration de Joe Biden en devenant porte-parole adjointe de la Maison-Blanche. Elle qui d’ordinaire seconde Jen Psaki a dû prendre sa place au pupitre pour le « briefing » quotidien face aux journalistes. Une façon de se préparer à ses futures obligations puisque, d’ici un an, elle se verra confier ce prestigieux poste.

Pur exemple de méritocratie, cette francophone native de la Martinique n’a jamais caché ses origines modestes. Figure du milieu associatif, elle s’était investie dans les campagnes d’Obama avant de rejoindre l’équipe de Joe Biden. Mariée à une journaliste de CNN et mère adoptive d’une petite fille, Karine Jean-Pierre confie : « Mes parents sont venus ici pour le rêve américain. » À 43 ans, elle a réalisé les siens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens