Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Le point du coronavirus le 30 mai au soir :

Fini les critères d'âge ou d'état de santé : à partir de lundi, toute la population majeure de France est éligible à la vaccination contre le Covid-19, «étape clé» pour éviter un rebond de l'épidémie alors que les restrictions s'allègent peu à peu. «Je suis totalement convaincu qu'on va voir beaucoup de monde se faire vacciner», a estimé sur LCI Alain Fischer, le «monsieur vaccins» du gouvernement, qualifiant ce nouvel élargissement de la campagne d'«étape clé» pour protéger la population et «retrouver une vie de plus en plus normale».

Avec «28 millions de personnes adultes éligibles à la vaccination et non vaccinées» pour «en moyenne 500.000 rendez-vous disponibles chaque jour», Doctolib a toutefois prévenu qu'il ne pourrait pas répondre à toutes les demandes au regard du «nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna». Une nouvelle accélération des livraisons est prévue en juin, avec 76,7 millions de doses attendues après 44,5 millions en mai.

Les indicateurs sanitaires ont continué de s'améliorer dimanche, avec 8.541 cas positifs recensés à travers le pays, tandis que 16.775 malades du Covid étaient soignés à l'hôpital, dont 2.993 en services de soins critiques, le chiffre le plus faible depuis fin janvier. «Si la décrue se poursuit jusqu'au 9 juin, prochaine étape de la levée des restrictions, nous passerons un été tranquille», estime Arnaud Fontanet.

Pour ça, «les quinze jours à venir seront cruciaux», prévient le membre du conseil scientifique, qui guide le gouvernement, appelant les Français à ne pas relâcher les gestes barrière, surtout à l'intérieur où le risque de contamination est plus élevé. Quant au port du masque en extérieur, avec l'arrivée des beaux jours, «la crainte est que beaucoup de non-vaccinés en profitent» pour le «tomber», relève l'épidémiologiste.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Elisabeth Guigou chargée d'une mission sur la présomption d'innocence :

L'ex-ministre Elisabeth Guigou a été chargée par le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti d'un groupe de travail sur la présomption d'innocence, a annoncé lundi la Chancellerie. Le rapport de l'ancienne garde des Sceaux, à l'origine de la loi de juin 2000 renforçant la présomption d'innocence, est attendu le 15 septembre.

Dans la lettre de mission qu'Eric Dupond-Moretti a adressée à Elisabeth Guigou, il souligne "la difficulté de concilier le caractère secret de la procédure pénale avec la publicité qu'implique le droit à l'information", particulièrement avec le développement des réseaux sociaux. "L'importante médiatisation des affaires judiciaires" conduit aussi "à donner un écho sans précédent à des dénonciations de faits de nature pénale", écrit le garde des Sceaux.

"Si ces révélations peuvent permettre d'entendre les victimes et d'engager des enquêtes, elles peuvent néanmoins conduire à des atteintes graves à la présomption d'innocence et déplacent le débat judiciaire dans la sphère médiatique" affirme Eric Dupond-Moretti.

Il demande à Elisabeth Guigou et à son groupe de travail, constitué de magistrats, d'avocats et de journalistes, de "dresser un état des atteintes" à la présomption d'innocence, et faire "toute proposition utile, législative ou pratique" susceptible d'en assurer le respect.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - L'objectif de 30 millions de personnes vaccinées atteint dès le 10 juin, selon Doctolib :

L'objectif, fixé par le gouvernement, de 30 millions de personnes vaccinées contre le Covid-19 devrait être atteint le 10 juin, avec cinq jours d'avance, selon Doctolib, qui prévoit aussi que le seuil de 50% de la population sera franchi le 21 juin. Après avoir passé de justesse la barre des 20 millions de primo-vaccinés le 15 mai, celle des 30 millions ayant reçu au moins une dose semble à portée un peu plus tôt que prévu.

L'exécutif a fixé l'échéance au mardi 15 juin, mais selon la principale plateforme de prise de rendez-vous médical, la cible sera dépassée dès le jeudi 10 juin. Et la dynamique va se poursuivre: "Selon nos prévisions, 50% de la population française devrait avoir reçu une première injection avant la fin du mois", en l'occurrence le lundi 21, a déclaré à l'AFP le patron de Doctolib, Stanislas Niox-Chateau.

Ce lundi, le groupe dénombrait déjà près de 10 millions d'injections programmées au mois de juin, dont 2,3 millions de rendez-vous pour une première dose. Les trois quarts (73%) de ces rendez-vous ont été pris par des adultes de moins de 50 ans, désormais éligibles à la vaccination sans condition d'âge ni de "comorbidité".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Dès mardi, les diesels d'avant 2005 ne pourront plus circuler à Paris :

Les véhicules avec des vignettes Crit'Air 4 et supérieures, soit les plus vieux moteurs diesel et essence, ne pourront plus circuler en semaine à partir du mardi 1er juin dans la zone à faible émission du Grand Paris. Les véhicules particuliers (voitures ou deux-roues) et utilitaires légers classés Crit'Air 4, 5 et non classés ne pourront plus circuler la semaine entre 8H et 20H, hors jours fériés, dans un large périmètre situé à l'intérieur de l'A86 qui forme une large boucle autour de Paris.

Concrètement, il s'agit des véhicules diesel Euro 1, 2 ou 3, immatriculés avant le 31/12/2005, et des véhicules essences immatriculés avant le 31/12/96. Pour les poids lourds, autobus et autocars, cette interdiction est valable tous les jours de 8 heures à 20 heures.

Initialement prévue le 1er décembre 2020, cette interdiction déjà en vigueur dans Paris même avait été repoussée de 6 mois pour "des raisons qui tiennent notamment à la pandémie", selon Paris Métropole. Les véhicules particuliers contrevenants risquent une amende de troisième classe, soit 68 euros. Mais la vidéo-verbalisation, en cours d'étude, ne devrait être mise en place qu'à partir de la fin 2021. "Déjà adopté par 247 villes ou métropoles européennes, ce dispositif est reconnu comme particulièrement efficace pour réduire les émissions provenant du trafic routier, l’une des principales sources de pollution en ville", a souligné la Métropole du Grand Paris lundi dans un communiqué.

Plusieurs exceptions sont prévues. L'interdiction de circuler dans la "ZFE" ne s'applique pas aux porteurs d'une carte "mobilité inclusion" comportant la mention "stationnement pour les personnes handicapées", ni aux véhicules de collection, de secours, ou aux véhicules utilisés pour approvisionner les marchés, ou pour des déménagements, des événements culturels ou des tournages.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - En pleine polémique au Bélarus, Loukachenko retrouve Poutine à Sotchi :

En pleine polémique après l'arrestation du journaliste Roman Protessevich, Alexandre Loukachenko a retrouvé Vladimir Poutine à Sotchi.

Après un match de hockey sur glace l'an dernier, retrouvailles sur l'eau pour les deux dirigeants. Ce week-end, le président bélarusse Alexandre Loukachenko a retrouvé son homologue russe Vladimir Poutine pour des pourparlers. Après des discussions officielles vendredi, les deux hommes se sont retrouvés sur un bateau au large de Sotchi pour «la partie informelle» de cette visite d'Alexandre Loukachenko auprès de son principal allié, qui le soutient malgré les manifestations massives dénonçant les irrégularités lors de l'élection présidentielle d'août dernier. «Loukachenko a fourni à son homologue des informations détaillées sur ce qu'il s'est passé à bord de l'avion de Ryanair», a précisé le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, et les deux veulent maintenir leurs discussions pour «l'organisation de la liaison aérienne» entre le Bélarus et la Russie, alors que plusieurs compagnies aériennes contournent désormais l'espace aérien bélarusse après l'interception du vol Ryanair et l'arrestation du journaliste et opposant Roman Protessevich.

Le président russe n'est «pas indifférent au sort» de Sofia Sapéga, la compagne du journaliste et citoyenne russe, arrêtée en même temps que lui, mais s'est bien gardé de toute accusation envers le régime de son allié bélarusse, son porte-parole assurant que les diplomaties occidentales ont tiré «des conclusions hâtives» en accusant le pouvoir bélarusse d'avoir contraint le vol qui reliait Athènes à Vilnius à atterrir à Minsk spécialement pour arrêter le jeune journaliste. Samedi, une coalition de 27 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, ont appelé à la libération de Roman Protessevich, qualifiant l'interception du vol d'«acte choquant et sans précédent» et d'«attaque frontale envers la liberté de la presse».

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Vieillissante, la Chine autorise un troisième enfant par couple :

De moins en moins d'enfants et de plus en plus de personnes âgées: la Chine a décidé lundi de supprimer la limite de deux enfants par couple, avec l'espoir de faire repartir la natalité dans le pays le plus peuplé du monde.

Trois semaines après les résultats de son dernier recensement décennal, qui a révélé un fort ralentissement de la croissance de sa population, Pékin s'est résolu à libéraliser sa politique familiale, mais tout en maintenant une limite: pas plus de trois enfants par couple.

"En réponse au vieillissement de la population (...), un couple est autorisé à avoir trois enfants", a annoncé l'agence Chine nouvelle, citant les conclusions d'une réunion du bureau politique du Parti communiste dirigée par le président Xi Jinping. Cette politique doit s'accompagner de "mesures de soutien" aux familles, a ajouté l'agence de presse officielle, évoquant sans plus de détails les congés maternité, les soins pédiatriques et une baisse des coûts de l'éducation. Sur les réseaux sociaux, ces annonces du pouvoir étaient accueillies fraîchement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - En Israël, Netanyahou acculé et sprint final de ses opposants pour un gouvernement :

A deux jours de l'échéance pour former un gouvernement, le chef de l'opposition israélienne Yaïr Lapid a affirmé lundi qu'il y avait encore "beaucoup d'obstacles" à la mise en place d'une coalition susceptible de pousser vers la sortie le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Mais les équipes du centriste Lapid et de la droite radicale de Naftali Bennett continuent de négocier les termes d'une périlleuse alliance pour instaurer ce qu'ils appellent un "gouvernement du changement", après 15 ans au pouvoir de M. Netanyahou, un record en Israël.

Le sort de ce dernier sera connu mercredi à 23h59 locales (20h59 GMT), délai donné par la loi à M. Lapid pour annoncer s'il est parvenu ou non à former une équipe gouvernementale.

A un peu plus de 48 heures de la date-limite, M. Lapid s'est voulu prudent: "jusqu'à la formation du gouvernement il y a encore beaucoup d'obstacles, c'est peut-être notre premier test (...) nous verrons dans les jours qui viennent si nous pouvons trouver des compromis intelligents pour notre but important".

"Dans une semaine l'Etat d'Israël peut se retrouver dans une nouvelle ère", a-t-il ajouté devant des membres de son parti et des journalistes au Parlement à Jérusalem.

Il reste à M. Lapid encore quatre députés à rallier pour atteindre le chiffre de 61, nombre de parlementaires requis pour former une coalition, sans compter sur de possibles manoeuvres de dernière minute de M. Netanyahou, décidé à s'accrocher au pouvoir après 12 ans de règne sans discontinuer.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Appel urgent aux dons de sang en raison de réserves "trop basses" :

Les réserves de sang sont "trop basses" en France, alerte lundi l'Établissement français du sang (EFS) qui lance un appel d'urgence pour que les gens, y compris ceux vaccinés contre le Covid-19, viennent faire un don. "Avec moins de 85.000 poches, les réserves de sang sont désormais trop basses et la situation est très fragile, en particulier sur les groupes sanguins O et B", constate l'EFS. Les jours fériés de mai se sont accompagnés d'une baisse importante des réserves de sang, suivie d'une chute de la fréquentation des collectes avec le déconfinement, explique l'établissement public.

L'EFS lance cet appel à se "mobiliser massivement" pour le don du sang "dès à présent" car 100.000 poches au moins sont nécessaires pour avoir un niveau de réserve permettant de disposer de suffisamment de sang de chaque groupe sanguin dans tous les hôpitaux. "Le compte n'y est pas. Il nous manque plus de 2.000 donneurs chaque semaine", indique-t-on à l'EFS. "Idéalement avant l'été, il faudrait monter à 120.000 poches pour anticiper les baisses estivales", ajoute-t-il auprès de l'AFP.

Environ 500.000 patients sont transfusés par an auxquels s'ajoutent 500.000 soignés avec des médicaments dérivés du plasma sanguin (immunoglobulines, facteurs de coagulation, albumine...) Il est possible de donner son sang après une injection de vaccin contre le Covid-19, sans aucun délai d'ajournement à respecter, souligne l'EFS. Quant aux personnes qui ont eu des symptômes de Covid, elles doivent attendre 14 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang. Toutes les mesures de précaution sont prises pour les collectes de sang afin d'éviter les risques de transmission du coronavirus, avec le port du masque obligatoire pour tous, accompagné de mesures de distanciations et d'hygiène renforcées, ajoute l'EFS.

La plupart des lieux de collecte proposent le don sur rendez-vous pour réduire le temps d'attente et mieux gérer la prise en charge de chaque donneur dans le respect des mesures de distanciation. Un site (dondesang.efs.sante.fr) et une appli ("Don de sang") sont disponibles pour connaître les lieux de collecte et le site "mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr" permet de prendre rendez-vous.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Législative partielle à Paris : un faux candidat LREM, le candidat LR envisage un recours :

Le candidat LR à la législative partielle à Paris envisage un recours devant le Conseil constitutionnel après qu'un candidat a concouru dimanche au premier tour en affichant trompeusement le soutien de LREM, récoltant 4,4% des voix. "Cela fausse l'élection", a dit à l'AFP François-Marie Didier, arrivé en troisième position dans la 15e circonscription de Paris avec 18,52% des voix, et qui n'accède pas au second tour opposant Lamia El Aaraje (PS) et Danielle Simonnet (LFI).

"Je suis très étonné qu'une telle candidature ait pu être autorisée quand on voit plusieurs bulletins différents, qui ne portaient pas les mêmes noms et qui n'ont pas été envoyés aux électeurs", estime cet élu LR au Conseil de Paris qui avait le champ libre du centre à l'extrême droite en l'absence de candidats LREM, MoDem ou RN.

Invisible pendant la campagne, le candidat sans étiquette Jean-Damien de Sinzogan a récolté 516 voix, soit 4,4% des suffrages exprimés. S'il apparaît avec ce nom sur l'un de ses bulletins, il affiche son monarchisme en se présentant comme "Jean de Bourbon" sur un autre, flanqué du logo de La République en Marche. Ce candidat "vit à Neuilly, c'est un candidat clown", déplore encore M. Didier, qui dénonce un "mépris des électeurs et des candidats qui sont pour la plupart des élus de terrain".

"Cette utilisation du logo comme il apparait sur la photo et le bulletin de vote sont totalement frauduleuses".

Dès samedi, la section parisienne de LREM avait prévenu: si "Jean de Bourbon et Victor Mensah se revendiquent d'En Marche, ce ne sont pas nos candidats. Cette utilisation du logo comme il apparait sur la photo et le bulletin de vote sont totalement frauduleuses".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Brigitte Macron à propos de Bernard Tapie : «C’est le combat de sa vie».

En déplacement dans l’Essonne vendredi, Brigitte Macron a eu un petit mot pour Bernard Tapie qui lutte contre un double cancer et qui est actuellement hospitalisé. «Il se bat tous les jours donc je l'écoute. Je suis très admirative de ceux qui ne cèdent jamais. C'est le combat de sa vie et là en ce moment c'est difficile», a-t-elle déclaré au micro de RTL.

La Première dame, ainsi que le chef de l’Etat, avait eu aussi l’occasion d'apporter son soutien aux époux Tapie après la violente agression du couple début avril, cambriolé et tabassé à son domicile de Seine-et-Marne en pleine nuit. Stéphane Tapie, le fils aîné de l’ex-ministre avait confié avoir reçu des messages du couple présidentiel. «Le président m’a appelé hier (dimanche 4 avril) parce qu’il savait que (Bernard Tapie) n’avait plus de téléphone. Par l’intermédiaire de Christophe Castaner il a eu mon téléphone, il m’a appelé pour être juste gentil, juste passer un message de gentillesse. Je lui ai passé mon père après. Madame Macron a envoyé des textos et on s’est eu plusieurs fois au téléphone, expliquait-il. Il n’y a pas de récupération politique dans leur discours envers nous, très sincèrement. Ils ont été d’une bienveillance et d’une gentillesse qui fait chaud au cœur».

Jeudi, la famille de Bernard Tapie avait indiqué à l’AFP qu’il allait subir dans les prochains jours «une série d'interventions médicales (chimiothérapie, immunothérapie, cryogénie, radiothérapie, chirurgie)» pour traiter son cancer, précisant également que «son pronostic vital à court terme n'est pas engagé». «En aucun cas,il ne s'agit d'une entrée en soins palliatifs», ajoutait ce membre de la famille , joint par téléphone. Laurent Tapie, l’un de ses fils, avait déclaré le même jour sur BFMTV que son père était hospitalisé et que son état de santé était «très préoccupant». «Je ne vous cache pas que les chances statistiques quand on en est à ce stade-là sont épouvantables», a-t-il dit, en expliquant que les médecins ont constaté des «apparitions de nouvelles tumeurs depuis quelques jours».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1810) : LUNDI 31 MAI 2021

Lundi 31 mai 2021 - Covid-19 : l'exécutif va "avancer" sur la vaccination des adolescents et la campagne estivale :

Vaccination des adolescents, des ex-malades du Covid, et campagne estivale: l'exécutif va "avancer" dans la semaine sur ces questions, a indiqué lundi Jean Castex, en soulignant toutefois la nécessité d'"aller chercher" les plus fragiles qui ne sont pas encore vaccinés.

Alors que toute la population majeure de France est éligible à la vaccination contre le Covid-19 depuis ce lundi, cela "ne doit pas nous détourner de l'objectif d'aller chercher tous nos concitoyens qui restent les plus vulnérables à la maladie", personnes âgées ou souffrant de comorbidités, a souligné le Premier ministre en visitant un centre de vaccination à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran. "C'est indispensable", et "ça a toujours été la stratégie vaccinale de la France: d'abord les plus vulnérables, et ensuite tout le monde", a-t-il insisté.

Avec le déploiement de la vaccination et le recul du taux d'incidence du virus, "nous sommes aujourd'hui dans une phase charnière où l'horizon se dégage", a ajouté Jean Castex, et "cette semaine nous allons, après le conseil de défense prévu après demain, avancer sur différents sujets", a-t-il indiqué.

Il en a cité trois: "la vaccination des enfants et adolescents de plus de douze ans", "la question de l'organisation de la campagne de vaccination pendant l'été", et "la question des personnes qui ont eu le virus, ont développé des anticorps", pour lesquelles il faut "savoir si on peut ou pas, et dans quelles conditions sanitaires, les dispenser d'une deuxième dose de vaccin". Les réponses à toutes ces questions seront apportées "dans les meilleurs délais", a-t-il assuré.

La Haute Autorité de Santé doit se prononcer cette semaine sur la vaccination des adolescents. Quelque 25,5 millions d'adultes ont à ce jour bénéficié d'une première dose et "l'objectif de 30 millions mi-juin est à notre portée", a poursuivi Jean Castex en précisant que la France, qui a reçu 12 millions de doses en avril et 15 millions en mai, en recevra 27 en juin. Il a enfin appelé les Français à "respecter la progressivité" du déconfinement, et à "ne pas baisser la garde, continuer à respecter jusqu'à nouvel ordre les gestes barrière", tout en se réjouissant de "la reprise des activités économiques" qui permet de penser que "la relance est à portée de main".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens