Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Le point du coronavirus le 24 mai au soir :

Le nombre de malades du Covid-19 dans les hôpitaux français continue lentement à diminuer, y compris dans les services de réanimation, selon les données publiées lundi par Santé publique France (SpF). Les hôpitaux de l'Hexagone accueillent actuellement 19.701 malades du Covid-19 (contre 19.720 la veille), dont 260 admis ces dernières 24 heures. Ce chiffre était passé samedi sous les 20.000, pour la première fois depuis le 27 octobre dernier.

Dans les services de soins critiques, qui abritent les malades les plus gravement atteints, on comptait 3.496 patients (contre 3.515 la veille), dont 66 récemment admis (73 la veille). Ce chiffre s'était maintenu aux alentours de 5.900 à 6.000 lors de la deuxième quinzaine d'avril, soit le pic de la troisième vague, avant de redescendre nettement depuis début mai. Sur sept jours, SpF fait état de 4.018 admissions à l'hôpital, dont 994 dans les services de soins critiques.

62 personnes sont décédées de cette maladie à l'hôpital ces dernières 24h (70 selon les données publiées dimanche), le bilan total atteignant 108.687 décès depuis le début de l'épidémie, début 2020.

En matière de contaminations, 2.229 cas positifs ont été enregistrés ces dernières 24h, pour un taux de positivité des tests (nombre de personnes positives, rapporté au nombre total de personnes testées) en baisse à 3,6%, contre 3,8% dimanche.

Concernant la vaccination, 23.335.997 personnes ont reçu une première injection depuis le début de la campagne vaccinale, à la toute fin décembre, et 9.738.741 deux injections, selon la Direction générale de la Santé. Le gouvernement vise 30 millions de premières injections à la mi-juin.

Après six mois de fermeture et un hiver gâché par le Covid meurtrier, la France a retrouvé une partie de ses loisirs (terrasses, cinéma, ouverture de tous les magasins), avec la levée il y a quelques jours d'une partie des restrictions.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Covid-19 : des projections encourageantes pour cet été :

Le soleil enfin à l'horizon après tant de mois sombres? Si elles se poursuivent dans les semaines à venir, la décrue de l'épidémie de Covid-19 et l'accélération de la vaccination peuvent laisser espérer un été apaisé, estiment des spécialistes. «On peut espérer passer un été tranquille, notamment si l'on réussit à maintenir la décroissance des contaminations pendant encore quelques semaines et à vacciner très largement», a assuré au «Monde» Simon Cauchemez, modélisateur à l'Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique, qui guide le gouvernement français.

Lui et son équipe ont actualisé samedi les modélisations informatiques qu'ils produisent régulièrement pour tenter de prévoir la suite de l'épidémie. Et leurs estimations sont plus optimistes qu'il y a quelques semaines. «L'accélération de la décrue de l'épidémie et de la vaccination observée ces dernières semaines nous place dans des conditions favorables pour l'été», écrivent ces scientifiques.

«Les trois semaines qui viennent sont capitales», a prévenu sur franceinfo l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, lui aussi membre de l'Institut Pasteur et du Conseil scientifique.

Après le pic de la troisième vague, tous les indicateurs sont à la baisse depuis fin avril. Le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes est d'environ 12.000 sur les sept derniers jours, contre plus de 30.000 il y a un mois. Et le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés (19.701 lundi) est repassé samedi sous la barre des 20.000, pour la première fois depuis le 27 octobre. Parmi eux, quelque 3.500 patients sont soignés dans les services de soins critiques, contre près de 6.000 lors de la deuxième quinzaine d'avril.

Enfin, la France est repassée la semaine dernière sous la barre des 1.000 morts par semaine à l'hôpital et en Ehpad (contre plus de 2.000 il y a un mois), même si le long week-end férié de l'Ascension a pu perturber la remontée des résultats. «C'est une dynamique très favorable dans laquelle on se trouve et qu'il faudrait conserver encore quelques semaines parce que le plus bas on descendra, le mieux on sera positionné pour l'été qui arrive», a commenté le Pr Fontanet, moins d'une semaine après la première vague de réouvertures (terrasses, cinémas, musées...).

Les modélisateurs de Pasteur sont partis de deux hypothèses, l'une plus optimiste que l'autre. Dans le premier scénario, la baisse de l'épidémie et la vaccination se poursuivent au rythme actuel. Dans ce cas, «on ne s'attend pas à observer cet été de reprise importante de l'épidémie liée au variant (anglais) sous les conditions de contrôle qui avaient été mises en oeuvre durant l'été 2020», prévoient-ils.

Le deuxième scénario se base sur une réaugmentation des contaminations après les réouvertures de la semaine dernière. Dans cette configuration, «la situation épidémiologique durant l'été est plus incertaine» et «un rebond épidémique ne pourrait être exclu». Toutefois, quel que soit son ampleur, il «resterait plus petit que la troisième vague».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Covid long : fléau sanitaire majeur :

Après contamination par le Sars-CoV-2, trois catégories de patients dont les atteintes réclament un long suivi sont à distinguer du Covid long proprement dit. 1. Les victimes de formes graves, dont 80 % du fait de séquelles cardiaques (myocardite, infarctus), pulmonaires (fibrose), neurologiques (AVC, méningo-encéphalite) ou autres, deviennent porteuses d’affections longue durée (ALD). 2. Celles à formes sévères sorties de l’hôpital sans séquelles majeures, mais dont l’épuisement est lié à une dénutrition et à la perte de 5 à 10 % de leur masse musculaire. Au prix d’une rééducation adaptée et d’une alimentation riche en protéines, la plupart récupèrent en deux à trois mois. 3. D’autres, en raison d’un deuil, de difficultés personnelles et/ou de l’ambiance anxiogène qui sévit depuis dix-huit mois, ont développé un état d’angoisse profond, assimilable à un stress post-traumatique, éligible lui aussi au statut d’ALD s’il justifie un soutien psychologique prolongé. Tous ces cas ont un mécanisme de survenue compréhensible et clair.

Bien réel, il a la particularité d’être sans caractéristiques au point que la Haute Autorité de santé (HAS) a jugé utile de définir les sujets concernés par les critères de sélection suivants : « Personnes ayant présenté une forme initiale avec symptômes, dont un ou plusieurs ont persisté au moins un mois après le début de l’infection et qu’aucun autre diagnostic ne peut expliquer. » Le Covid long peut toucher des personnes de tous âges, avec ou sans comorbidités, ayant initialement contracté une forme sévère hospitalisée aussi bien qu’une forme légère. Plus de cinquante signes cliniques s’y rapportent, parmi lesquels les deux plus fréquents sont une très grande fatigue et un essoufflement au moindre effort. Maux de tête, troubles cognitifs (brouillard mental, mémoire défaillante), vertiges, oppressions (voire douleurs thoraciques), douleurs articulaires, variabilités du pouls, paresthésies des membres, troubles de l’odorat et du goût figurent en bonne place aussi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Des influenceurs approchés pour critiquer le vaccin Pfizer?

"C'est minable, c'est dangereux, c'est irresponsable et ça ne marche pas", a estimé le ministre de la Santé mardi au sujet des propositions que disent avoir reçues plusieurs gros influenceurs pour dénigrer le vaccin Pfizer. "Les Français sont largement majoritaires à souhaiter le vaccin aujourd'hui et je ne crois pas que des velléités (...) visant à essayer de faire de la communication négative soient de nature à détourner les Français de la vaccination", a déclaré Olivier Véran, interrogé par BFMTV lors d'un déplacement à Avignon.

"Je ne sais pas d'où ça vient, je ne sais pas si ça vient de France ou de l'étranger", a-t-il poursuivi. Interrogé sur le fait de savoir si ces propositions supposées pouvaient venir de Russie, il a répondu: "Je n'en sais rien, je ne me permettrais pas de faire des hypothèses".

Plusieurs influenceurs -qui comptent plus d'un million et demi d'abonnés sur YouTube au total- ont assuré lundi avoir été contactés par une agence de communication, qui leur proposait, moyennant finances, de poster des messages mettant en cause le vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19.

Ces influenceurs sont Sami Ouladitto (humoriste, avec près de 400.000 abonnés sur YouTube), Et ça se dit Médecin (interne en médecine, 84.000 abonnés Instagram) et Léo Grasset (vulgarisateur scientifique, 1,17 million d'abonnés à sa chaîne YouTube). Tous trois ont décrit le même scénario sur leur compte Twitter. "Incroyable. L'adresse de l'agence londonienne qui m'a contacté est bidon. Ils n'ont jamais eu de locaux là bas, c'est un centre laser esthétique! Tous les employés ont des profils LinkedIn chelous... qui disparaissent depuis ce matin. Tout le monde a bossé en Russie avant", a ensuite affirmé Léo Grasset.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Bordeaux: une patrouille de police violemment prise à partie dans un quartier sensible :

Une patrouille de police a été violemment prise à partie dimanche soir à Bordeaux, aux Aubiers, un quartier sensible de la ville, a-t-on appris lundi de source policière. Vers 19H45, une voiture de police qui patrouillait dans ce quartier a vu "sa lunette arrière brisée", par un jet de projectile, a relaté cette source. "Nous avions à faire face à une vingtaine-trentaine de personnes qui ont commencé à harceler les forces de l'ordre avec des jets de projectiles, des tirs de mortiers d'artifice, des objets lancés depuis les coursives d'immeubles, notamment des caddies", a-t-elle précisé. "Des effectifs ont été engagés en renfort, avec l'intervention de 25 à 30 policiers, pour rétablir le calme", en faisant notamment usage de gaz lacrymogène.

Les incidents ont duré "une peu plus d'une heure, une personne a été interpellée en possession d'une matraque télescopique et placée en garde à vue", selon la même source précisant que ces agressions se sont multipliés récemment. "Nous avons déjà eu trois évènements de ce type dans d'autres quartiers sensibles de l'agglomération bordelaise: l'un jeudi dernier, et deux autres la semaine précédente, contre des patrouilles de la Bac (Brigade anti-criminalité)", a-t-on indiqué de même source.

"C'est quasiment tous les week-ends : on s'en prend aux policiers, on s'en prend aux pompiers, c'est devenu un jeu à Bordeaux de casser du flic, de casser des pompiers", a réagi Eric Marrocq, secrétaire régional du syndicat Alliance, interrogé par l'AFP. "Quand les policiers passent, il dérangent des trafics en tous genres", a-t-il ajouté mettant en cause "des individus qui tapent sur les policiers pour faire perdurer le trafic de drogue". "On les connaît, ils ont déjà eu affaire à la police mais c'est très difficile de les interpeller au moment des violences urbaines. Ils sont très mobiles, souvent cagoulés et nous obligent à intervenir en nombre", a aussi déclaré ce responsable.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Inde: ils se marient dans un avion pour contourner les restrictions anti-Covid :

Un couple indien a affrété un avion pour se marier dans les nuages devant 161 invités, en violation des restrictions anti-Covid, a rapporté la presse lundi. L'autorité de l'aviation civile indienne a ordonné une enquête et a suspendu l'équipage de l'appareil, ont précisé des sources officielles.

La plupart des Etats en Inde - qui a dépassé lundi le seuil des 300.000 morts du coronavirus - autorisent la présence de 50 invités au maximum lors des mariages. Le couple - dont l'identité n'a pas été dévoilée - se sont dit "oui" dimanche au moment où l'avion de la compagnie SpiceJet, qui se rendait à Bangalore (sud), survolait le temple de Minakshi, à Madurai, dans l'État du Tamil Nadu (sud), a affirmé le journal Hindustan Times.

Des vidéos et des photos des festivités à bord, montrant des invités avec des fleurs autour du cou et prenant des selfies, ont été postées sur les réseaux sociaux, mais n'ont pas pu être authentifiées dans l'immédiat par l'AFP.

Contrairement aux règles en vigueur dans l'aviation civile, pratiquement aucun d'entre eux ne portait de masque sanitaire et les règles de distanciation sociale étaient largement ignorées. Selon la presse, la direction générale de l'aviation civile a demandé à Spicejet de prendre des mesures à l'encontre des jeunes mariés et de leurs invités. Ils pourraient être interdits de vols passagers.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Roselyne Bachelot donne son avis sur l'hymne des Bleus de Youssoupha :

Le nouvel hymne des Bleus validé par la ministre de la Culture. Le 19 mai, l'équipe de France de football a dévoilé la chanson officielle qui accompagnera les joueurs de Didier Deschamps tout le monde de l'Euro 2021. Elle est titrée «Ecris mon nom en bleu» et derrière le micro on retrouve le rappeur Youssoupha. Un choix qui a fait grincer des dents Jordan Bardella du Rassemblement national, qui reproche notamment à l'artiste d'avoir tenu des «propos extrêmement virulents à l'égard de Marine Le Pen» dans un texte.

Interrogée à ce propos sur Europe 1 mardi, Roselyne Bachelot a refusé de «rentrer dans des polémiques» lancées par le RN. «Dans le rap il y a des excès, on le sait, c'est aussi une manière de s'exprimer du rap», a-t-elle réagi sur le sujet, ajoutant qu'elle «aime beaucoup Youssoupha». «Je suis même allée à des concerts de Youssoupha et je me suis fait porter le texte de la chanson, c'est un hymne aux Bleus et moi, l'hymne de Youssoupha ne me gêne absolument pas», a-t-elle affirmé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Gérald Darmanin propose une rencontre à Audrey Pulvar qui accepte cette "main tendue" :

Suite de la polémique, et fin ? Mardi, Gérald Darmanin a proposé via Twitter de rencontrer Audrey Pulvar «dans les prochains jours». «J’ai entendu, ce matin, les propos de madame Audrey Pulvar sur LCI explicitant clairement que, pour elle, la police n’était pas raciste. J’en prends acte. Je lui propose de la rencontrer dans les prochains jours», a-t-il écrit après un week-end agité, sur fond de dépôts de plainte.

La candidate à la région Ile-de-France n’a pas tardé à réagir. Lors d’une conférence de presse, elle a indiqué saisir «cette main tendue». «Je suis contente que le ministre ait entendu mon propos ce matin dans son intégralité qui était le même propos que j’ai toujours tenu. (…) Non je ne considère pas que toute la police nationale soit violente ou raciste, au contraire je soutiens la police nationale, c’est une institution de la République que je respecte. Je soutiens les policiers, je sais qu’ils sont des cibles, je sais qu’ils sont en difficulté, je vois les difficultés auxquelles ils sont confrontés, tous les jours sur le terrain, dans mes déplacements, a-t-elle expliqué. Il arrive que des policiers et policières se conduisent de façon anti-républicaine et dans ce cas, me semble-t-il, ils doivent être sanctionnés. (…) c’est ce que j’ai toujours dit.»

Gérald Darmanin a assuré déposer plainte contre l'ex-journaliste dimanche, l'accusant de «diffamer la police». Le patron de Beauvau avait annoncé sa plainte dans un tweet dimanche soir, dénonçant une interview dans laquelle Audrey Pulvar jugeait «assez glaçante» la manifestation policière devant l'Assemblée nationale mercredi 19 mai. Une manifestation «soutenue par l'extrême droite, à laquelle participe un ministre de l'Intérieur, qui marche sur l'Assemblée nationale pour faire pression sur les députés en train d'examiner un texte de loi concernant la justice, c'est une image qui pour moi était assez glaçante», avait-elle expliqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Présidentielle 2022 : Xavier Bertrand le mieux placé à droite face au duel Le Pen et Macron :

Xavier Bertrand obtiendrait le meilleur score au premier tour de la prochaine présidentielle parmi les candidats potentiels de la droite, derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron, selon un sondage Ifop-Fiducial pour LCI et le Figaro lundi. Selon cette enquête, le premier tour serait nettement dominé par Marine Le Pen (27 à 30%) et Emmanuel Macron (25 à 28%) dans chacun des cinq scénarios testés par l'institut.

Pour le premier tour, Ifop-Fiducial évalue d'abord les intentions de vote de quatre candidats possibles pour la droite. Le président de la région Hauts de France Xavier Bertrand (15%) serait le candidat qui prendrait le plus de voix à Emmanuel Macron (25%) comme à Marine Le Pen (27%), devant la présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse (10%), celui d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez et l'ancien négociateur européen du Brexit Michel Barnier qui remporteraient tous les deux 8% des suffrages, et enfin le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau (6%). Le président sortant tirerait le mieux son épingle du jeu face à Bruno Retailleau avec un score de 28%, tandis que Marine Le Pen bénéficierait de la candidature de Laurent Wauquiez pour atteindre 30%.

Au deuxième tour, le duel entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron serait remporté, selon ce sondage, par le président sortant à 54% des voix contre 46% pour la présidente du RN, comme lors du sondage précédent de l'Ifop, réalisé en avril.

Dans l'hypothèse d'un second tour face à Emmanuel Macron, Xavier Bertrand obtiendrait 49% contre 51% pour le président sortant. Mais, dans l'hypothèse d'un second tour face à Marine Le Pen, le meilleur score serait réalisé par Xavier Bertrand qui obtiendrait 60% contre 40% pour la présidente du Rassemblement national.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - L’Etna crache des fontaines de lave, le spectacle est à couper le souffle :

Lundi soir, les Siciliens ont pu observer une nouvelle activité volcanique de l’Etna. A 20h58 et 22h25 heure locale, le volcan a craché à deux reprises, des fontaines de lave impressionnantes ainsi que d’épais nuages de cendre. Le paroxysme s’est déroulé au niveau du cratère sud-est et s'est arrêté à minuit.

Cet épisode volcanique marque le 25e du genre en 2021. Le mois de mai se termine en beauté pour les nombreux amateurs du volcan, avec quatre paroxysmes en deux semaines. L'Etna, d'une superficie de 1.250 km2, est le plus haut volcan (3.324 mètres) en activité en Europe, avec des éruptions fréquentes depuis environ 500.000 ans.

Plus de 900.000 Siciliens se trouvent au pied du mont Etna. La ville de Catane a été plusieurs fois ravagée. Mais les habitants ont pris l’habitude de vivre avec cette activité volcanique. «Nous avons vu pire», avait commenté le 16 février dernier Stefano Branca, directeur de l’INGV à Catane, alors que de la lave se trouvait presque au pied du mont.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1805) : MARDI 25 MAI 2021

Mardi 25 mai 2021 - Si elle est élue, Marine Le Pen pourrait proposer à Eric Ciotti et Nadine Morano d'être ministres :

Si elle est élue en 2022 à la présidence de la République, Marine Le Pen pourrait-elle choisir comme ministres l’eurodéputée Nadine Morano et le député Eric Ciotti. «Pourquoi pas», a-t-elle répondu à Jean-Jacques Bourdin, auteur de la question, lors de l’interview matinale de BFM TV.

«Je les sens plus proches de moi que d’Emmanuel Macron, ça me paraît clair», a souligné la présidente du Rassemblement national, candidate à la présidentielle. «Mais pourquoi pas?(…) Ce que je viens leur dire surtout c’est : Dépassons les étiquettes, je veux faire un gouvernement d'union nationale, ce n'est pas une question de gauche ou de droite, c'est autre chose que cela». «Dans ce gouvernement d’union nationale, compte tenu de la situation, j’ai besoin de gens qui aiment la France et veulent donner leur énergie, leur convictions, leur temps, leurs compétences pour la France. C’est ma seule condition», a poursuivi la candidate à la présidentielle.

« Si il s’agit de faire alliance avec (La République) en marche pour moi c’est impossible», a-t-elle également déclaré à propos des élections régionales et départementales qui se tiendront en juin.

A un an de l’’élection présidentielle, Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont toujours les deux «finalistes» potentiels. Selon le baromètre Harris Interactive pour Challenges, publié la semaine dernière, au second tour, le président de la République sortant l'emporterait avec 53% des voix (-1 point sur un mois), contre 47% pour la présidente du RN (+1 point). En 2017, le premier avait comptabilisé 66,1% des voix, la seconde 33,9%.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens