Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Le point du coronavirus le 18 mai au soir :

Le gouvernement a détaillé les conditions liées à la première phase du déconfinement en France, en assouplissant les mesures sanitaires pour permettre une réouverture des lieux de culture et des terrasses, dans un décret publié mercredi au Journal officiel. Se retrouver autour d'un verre en terrasse, oui, mais sous conditions: seules les terrasses des restaurants et des bars auront le droit de rouvrir "dans la limite de 50% de leur capacité d'accueil" et si "les personnes accueillies ont une place assise", précise le décret.

En outre, "une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de six personnes", est-il indiqué. Le couvre-feu est quant à lui repoussé à 21h sur l'ensemble du territoire.

Les cinémas, salles de fête et chapiteaux pourront également rouvrir, sans "excéder 35% de la capacité d'accueil de l'établissement". Là aussi, "une distance minimale d'un siège ou d'un mètre" doit être assuré "entre chaque personne ou chaque groupe", dans la limite de six personnes maximum.

Les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique sont interdites, à l'exception des visites guidées. L'ouverture très attendue des concerts et spectacles est aussi soumise à quelques restrictions: les spectateurs devront être assis, à hauteur de 35% de l'effectif et ne pas dépasser 1.000 personnes. Le décret assouplit par ailleurs le nombre de personnes autorisées lors de cérémonies funéraires, qui passe désormais de 30 à 50 personnes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Déconfinement : Macron et Castex prennent un café en terrasse, Le Maire y lit son journal :

Pour marquer la réouverture des terrasses, cinémas, musées, commerces ce mercredi, deuxième étape du déconfinement, Emmanuel Macron et son Premier ministre ont pris un café ensemble en terrasse.

Personne n’a pu échapper : terrasses, cinémas et magasins rouvrent mercredi après de longues semaines de fermeture à cause de l’épidémie de coronavirus. Pour marquer le coup, Emmanuel Macron et son Premier ministre ont pris un café en terrasse mercredi matin. Le chef de l’Etat a posté une courte vidéo de ce moment, sur son compte Twitter. «Nous y sommes ! Terrasses, musées, cinémas, théâtres… Retrouvons ce qui fait notre art de vivre. Dans le respect des gestes barrières», a-t-il écrit.

Sur la pastille vidéo, on voit le chef de l’Etat en compagnie de Jean Castex, de dos, se faire servir un café et un verre d’eau chacun, attablés dehors à une terrasse. Une petite palissade, décorée de pots de fleurs, sépare le café de la route, mais la circulation se fait entendre.

Un autre membre du gouvernement s’est installé de bon matin dans un établissement parisien et l’a fait savoir sur Twitter. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a posté une photo de lui, masqué et attablé dehors en train de lire la presse quotidienne. Sur sa table, pas encore de café mais un flacon de gel hydroalcoolique. «L’art de vivre à la Française», a-t-il écrit en légende avec le hashtag #tousenterrasse.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Darmanin à la manifestation de policiers: "Rien de plus normal que les soutenir" :

Gérald Darmanin a fait un bref passage au rassemblement organisé par les forces de l'ordre devant l'Assemblée nationale.

"Il n'y a rien de plus normal que soutenir les policiers dans une république", a souligné mercredi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin présent brièvement au rassemblement organisé par les forces de l'ordre devant l'Assemblée nationale, auquel se sont joints des responsables politiques de tous bords.

Deux semaines après le meurtre du brigadier Eric Masson, il a dit être "simplement venu soutenir les policiers". "C'est tout à fait normal, ils vivent un moment difficile, ils sont endeuillés et il n'y a rien de plus normal que de soutenir les policiers dans une république", a-t-il déclaré, avant d'entrer à l'Assemblée nationale.

Dans l'opposition, les parlementaires LR sont venus en force, avec le patron des sénateurs Bruno Retailleau, un pin's "Je soutiens la police" épinglé à son écharpe tricolore, celui des députés Damien Abad, la vice-présidente de l'Assemblée Annie Genevard ou encore le député Eric Ciotti, ont constaté des journalistes de l'AFP. "On paie des années dans lesquelles on a parlé violences policières alors que ce sont les policiers qui sont attaqués. On a besoin de retrouver de la fermeté", a estimé le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, devant la presse en début de rassemblement.

Au Rassemblement national, le numéro deux Jordan Bardella est venu témoigner, "comme citoyen", et sans faire de "récupération politique" a-t-il assuré, de "la reconnaissance de la nation toute entière" et lancer "surtout un message d'alerte et d'urgence aux ministres de l'Intérieur et de la Justice" à propos de forces de l'ordre "usées, fatiguées, épuisées". Réclamant "un tour de vis en matière pénale", il a appelé à "sortir de l'écosystème laxiste dans lequel la France est plongée depuis des années" et qui "menace clairement la paix civile" selon lui.

A gauche, le premier secrétaire du PS Olivier Faure, présent comme la maire de Paris et potentielle candidate socialiste à la présidentielle Anne Hidalgo, a souligné: "Nous sommes là pour exprimer notre solidarité avec une profession et nous voulons engager le dialogue. Ne pas opposer la police à la justice", et "réconcilier les Français avec la police", a-t-il insisté. Il a aussi dit l'opposition de son parti aux peines planchers, réclamées par la droite et l'extrême droite, car selon lui "ça ne fonctionne pas".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Après des mois de fermeture, les Français profitent du petit-déjeuner en terrasse :

Les terrasses des cafés et restaurants étaient fermées depuis de nombreux mois en raison de la situation sanitaire en France. Mercredi, elles ont enfin pu rouvrir, suivant comme prévu le calendrier de déconfinement annoncé par Emmanuel Macron. A la première heure, de nombreux Français en ont donc profité pour aller prendre leur petit-déjeuner, profitant enfin du café/croissant qu’ils attendaient depuis des semaines. Si les chiffres montrent une embellie dans le pays, les mesures restent cependant nombreuses pour éviter une remontée des cas de covid-19.

Le gouvernement a détaillé mercredi les conditions liées à la première phase du déconfinement en France, dans un décret publié au Journal officiel. Se retrouver autour d'un verre en terrasse, oui, mais sous conditions : seules les terrasses des restaurants et des bars auront le droit de rouvrir «dans la limite de 50% de leur capacité d'accueil» et si «les personnes accueillies ont une place assise», précise le décret. En outre, «une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de six personnes», est-il indiqué. Le couvre-feu est quant à lui repoussé à 21h sur l'ensemble du territoire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Leonardo DiCaprio promet 43 millions de dollars pour les îles Galápagos :

Leonardo DiCaprio continue son combat pour protéger la planète. L’acteur américain a annoncé sur Twitter qu’il promettait d’offrir 43 millions de dollars (35 millions d’euros) pour mettre en œuvre de vastes opérations environnementales sur les îles des Galápagos. L'initiative, en partenariat avec Re: wild, une organisation fondée cette année par lui-même, un groupe de scientifiques renommés, la direction du parc national des Galápagos et des communautés locales, vise à «revégétaliser» cet archipel du Pacifique, habitat de milliers d’espèces rares.

«Plus de la moitié des zones sauvages restantes de la Terre pourraient disparaître au cours des prochaines décennies si nous n'agissons pas de manière décisive. C'est pourquoi aujourd'hui je suis ravi de lancer Re:wild pour aider à protéger ce qui est encore sauvage et à restaurer le reste», a écrit le messager de la paix de l'ONU sur son compte Twitter.

Pour commencer, le collectif veut planter des végétaux afin de «ramener l'iguane rose, la tortue géante des Galápagos et le moqueur de Floreana (un oiseau, ndlr) au bord de l'extinction». D’après le «Guardian», Re: wild vise à terme la réintroduction de 13 espèces localement éteintes et la protection de 54 espèces sur l'île Floreana.

L'argent servira également à financer un programme d'élevage en captivité et d'autres activités comme la mesure de l’écotourisme sur la nature. Leo a également déclaré que Paula A. Castaño, spécialiste de la faune des Galápagos, prendrai le contrôle son compte Twitter afin pour partager «plus d'informations sur les efforts» fournis pour sauver la biodiversité des Galápagos.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Nouvelle nuit de violences entre Israël et le Hamas, la France propose un cessez-le-feu à l'ONU :

Les affrontements entre Israël et le Hamas palestinien se sont poursuivis dans la nuit de mardi à mercredi, alors que la France a proposé au conseil de sécurité de l'ONU une résolution pour instaurer un cessez-le-feu. L'aviation israélienne a continué de frapper Gaza dans la nuit, selon un correspondant de l'AFP sur place. Dans l'enclave palestinienne, les avions volant à basse altitude ont maintenu de nombreux habitants éveillés.

"Nous sommes tous terrifiés par le son des explosions, des missiles et des avions", a affirmé Randa Abou Sultan, 45 ans, une mère de sept enfants qui a passé la nuit blottie dans une seule pièce avec sa famille. "Mon fils de quatre ans dit qu'il a peur, s'il s'endort, de nos retrouver tous morts à son réveil". Mardi soir, un photographe de l'AFP a rapporté avoir vu des traînées lumineuses dans le ciel au moment où le dispositif de défense antimissiles israélien interceptait des roquettes tirées depuis la bande de Gaza.

L'armée israélienne dit avoir ciblé ce qu'elle appelle "le métro" --des tunnels souterrains permettant selon Israël au mouvement islamiste de faire circuler ses munitions-- ainsi que des maisons de commandants du Hamas, affirmant que certaines servaient à "stocker des armes". Au moins 217 Palestiniens, dont 63 enfants, ont été tués dans des raids israéliens depuis le 10 mai, selon le ministère de la Santé de Gaza. Dans le même temps, 12 Israéliens ont été tués par des tirs de roquettes palestiniennes, selon la police israélienne. Par ailleurs, selon les autorités palestiniennes, les forces israéliennes ont tué 24 Palestiniens en Cisjordanie depuis le 10 mai.

Le Conseil de sécurité des Nations unies, bloqué depuis huit jours par Washington sur l'adoption d'une simple déclaration sur le conflit, selon des sources diplomatiques, s'est à nouveau séparé mardi soir sans accord. Mais la France a annoncé avoir présenté une résolution appelant à un cessez-le-feu, en coordination avec l'Egypte et la Jordanie. Mardi soir, plusieurs pays membres du Conseil de sécurité ont indiqué à l'AFP n'avoir pas encore reçu le texte français, qui serait "court et simple", selon une source diplomatique. Outre un appel à une "cessation des hostilités", il demanderait "d'accorder un accès humanitaire pour les gens qui en ont besoin", a expliqué un autre diplomate sous couvert d'anonymat.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Israël n'exclut pas de devoir "venir à bout" du Hamas si la "dissuasion" échoue, dit Netanyahu :

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé mercredi ne pas exclure de devoir "venir à bout" du Hamas palestinien, au pouvoir dans la bande de Gaza, si l'option de la "dissuasion" échouait, après plus d'une semaine d'échanges de tirs meurtriers.

"Il n'y a que deux possibilités de les affronter, soit vous en venez à bout --et c'est toujours une possibilité-- soit vous les dissuadez et nous sommes actuellement engagés dans une dissuasion ferme", a déclaré le Premier ministre à des ambassadeurs à Tel-Aviv. "Je dois dire que nous n'écartons aucune possibilité", a-t-il ajouté. "Ce que nous essayons de faire est précisément ceci: diminuer leurs capacités, leurs moyens terroristes, et diminuer leur détermination", a-t-il encore précisé. "Nous espérons pouvoir rétablir le calme, et nous espérons pouvoir le rétablir rapidement. Je veux dire que nous faisons cela en faisant le maximum pour éviter les victimes civiles".

Depuis le début, le 10 mai, de ce nouveau cycle de violences entre Israël et des groupes armés de la bande de Gaza, en tête desquels le Hamas, au moins 219 Palestiniens ont été tués dans des frappes israéliennes sur l'enclave palestinienne densément peuplée et sous blocus, selon le ministère de la Santé local. Côté israélien, 12 personnes ont péri après des frappes de roquettes en direction du territoire israélien, d'après la police.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Le fils de Rudy Giuliani veut devenir gouverneur de New York :

«C'est dans mon ADN», assure Andrew Giuliani. Dans une interview accordée au tabloïd conservateur «New York Post», le fils de l'ancien maire de New York a annoncé se lancer dans l'élection pour devenir gouverneur de l'État. «Giuliani vs Cuomo. Ça alors. C'est Mohammed Ali contre Joe Frazier. Nous pouvons vendre les places au Madison Square Garden», a-t-il ajouté, comparant (peu humblement) sa campagne contre le sortant démocrate Andrew Cuomo au célèbre combat de boxe de 1971. Le trentenaire, dont le père Rudy Giuliani a été l'avocat personnel de Donald Trump, a travaillé pendant tout le mandat du républicain à la Maison-Blanche en tant que conseiller, mais il s'agit de sa première campagne électorale. Il devra passer par une primaire républicaine avant de faire face à Andrew Cuomo. «Je sais que nous pouvons battre Andrew Cuomo en 2022. Je vais être le 57e gouverneur de New York», s'est avancé le trentenaire, issu comme son adversaire démocrate d'une dynastie politique new-yorkaise. Mario Cuomo a été gouverneur de l'État avant son fils Andrew.

Il a fait valoir sa proximité avec Donald Trump, expliquant à Politico le mois dernier : «Nous avons parlé de la politique à New York et nous avons fait les calculs, je lui ai expliqué où je pensais être capable de faire la différence comme aucun autre candidat ne serait capable de le faire.» Mais il devra faire face à un contexte personnel particulier : le domicile de son père a été perquisitionné le mois dernier dans le cadre de l’enquête sur ses déplacements en Ukraine. Les agents fédéraux sont arrivés chez l’ancien maire de New York à six heures du matin et en sont repartis avec des appareils électroniques, sur lesquels ils recherchaient des échanges entre lui et Petro Porochenko, l’ancien président ukrainien, et deux anciens procureurs du pays. Les soupçons des autorités portent sur Rudy Giuliani, ses clients et la Maison-Blanche : les enquêteurs cherchent à déterminer si l’ancien maire de New York aurait promis à des oligarques ou proches du pouvoir ukrainien la clémence de la justice américaine, en faisant pression sur l’administration Trump, en échange d’informations compromettantes sur Hunter Biden, le fils de Joe Biden.

Les républicains pensent avoir une chance de conquérir le mandat de gouverneur de New York, alors que le sortant démocrate accumule les scandales. Il est accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes et plusieurs grands noms démocrates ont appelé à sa démission, dont les élus de la Chambre des représentants Jerry Nadler, Alexandria Ocasio-Cortez et Jamaal Bowman, qui représentent tous trois Manhattan et le Bronx, comme les autres élus new-yorkais Mondaire Jones, Grace Meng, Carolyn Maloney, Nydia Velazquez, Yvette Clarke et Adriano Espaillat.

Un temps évoqué comme potentiel candidat à la présidence tant il a été présent sur la scène nationale durant la première vague de pandémie de Covid-19 face à l'absence d'un Donald Trump qui minimisait la gravité de la maladie, Andrew Cuomo a désormais perdu le soutien de son propre parti. La colère des démocrates est nourrie par un autre scandale : Andrew Cuomo a dû admettre que ses services avaient sous-estimé de moitié le nombre de décès causés par la maladie en maisons de retraite, craignant que ce bilan ne soit «politisé» par l'administration Trump. Une explication qui n'a pas convaincu parmi les élus de New York. Une enquête a été ouverte et sera dirigée, comme celle sur les accusations de harcèlement sexuel, par la procureure générale de New York Letitia James.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Chine: un immeuble de Shenzen tremble et provoque la panique :

Un gratte-ciel a été évacué mardi après-midi en Chine après le tremblement de l'édifice de près de 300 m pour une raison inconnue, ce qui a provoqué des scènes de panique. Le SEG Plaza, dont la construction a été achevée en 2000, est l'un des immeubles les plus emblématiques de Shenzhen (sud), immense métropole limitrophe de Hong Kong.

L'immeuble, qui domine du haut de ses 291 m le quartier d'affaires de la ville, abrite notamment sur plusieurs étages un immense marché de composants et de produits électroniques.

Le bureau de gestion des situations d'urgence de Shenzhen a indiqué sur le réseau social Weibo "vérifier les causes du tremblement" du gratte-ciel, tout en précisant "qu'aucun séisme n'a frappé la ville aujourd'hui". Le SEG Plaza a oscillé vers 13h50 locales (5H50 GMT), selon les autorités. Ces secousses ont immédiatement entraîné des scènes de panique.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montraient plusieurs centaines de piétons s'enfuir en courant du périmètre du bâtiment. La tour est implantée dans un quartier du centre de Shenzhen, connu notamment pour sa gigantesque artère piétonne bordée de boutiques et de centres commerciaux. Après inspection, les responsables de ce quartier, Futian, ont indiqué en soirée n'avoir trouvé au sol autour du bâtiment "aucune fissure".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Emmanuel Macron ira au Rwanda à la fin du mois pour "écrire une nouvelle page" :

Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi qu'il se rendrait "au Rwanda à la fin du mois de mai", et avoir "à coeur" avec le président Paul Kagame "d'écrire une nouvelle page de la relation" entre la France et le Rwanda.

Cette annonce intervient au lendemain d'une déclaration du président rwandais estimant que les deux pays avaient "désormais de bonnes bases sur lesquelles créer une bonne relation", après un rapport d'historiens français concluant à des "responsabilités accablantes" de Paris dans le génocide des Tutsi en 1994.

Le déplacement du président français portera sur des thématiques "à la fois politique, mémorielle mais aussi économique et sanitaire", a-t-il déclaré devant la presse, à l'issue d'un sommet sur les économies africaines où Paul Kagame était présent.

Interrogé sur d'éventuelles excuses que pourrait faire la France, à l'instar de la Belgique quelques années après le génocide,le président français s'est refusé à préciser ce qu'il comptait déclarer aux Rwandais. "Ce que j'aurai à y dire, je le dirai à ce moment-là", a-t-il répondu.

Lundi, Paul Kagame a estimé dans un entretien à France 24 et RFI que la décision revenait sur ce point à Paris, tout en soulignant qu'il "apprécierait" le geste. La question du rôle de la France avant, pendant et après le génocide des Tutsi du Rwanda, a été un sujet brûlant pendant des années et a même conduit à la rupture des relations diplomatiques entre Paris et Kigali entre 2006 et 2009.

En mars, le rapport Duclert a conclu aux "responsabilités lourdes et accablantes" et à l'"aveuglement" du président socialiste de l'époque François Mitterrand et de son entourage face à la dérive raciste et génocidaire du gouvernement hutu que soutenait alors Paris. "Je peux m'accommoder" des conclusions du rapport, qui a écarté la "complicité" de la France, a commenté lundi Paul Kagame. Le président rwandais, qui dirigeait en 1994 la rébellion tutsi qui mit fin au génocide, a longtemps accusé Paris d'en être "complice". Le génocide a fait plus de 800.000 morts, essentiellement au sein de la minorité tutsi, entre avril et juillet 1994.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1799) : MERCREDI 19 MAI 2021

Mercredi 19 mai 2021 - Euro-2021: le retour attendu de Benzema le banni :

Ce serait la surprise du chef et sans nul doute l'annonce la plus fracassante de la soirée. Selon «Le Parisien», l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema pourrait être retenu par Didier Deschamps pour figurer dans la liste des vingt-six joueurs retenus pour disputer l'Euro du 11 juin au 11 juillet 2021. Le banni des Bleus, qui compte tout de même 81 sélections pour 27 buts marqués n'a plus été retenu par Deschamps depuis le 8 octobre 2015... C'était avant que n'éclate l'affaire dite de la sextape de Mathieu Valbuena, suivi de déclarations fracassantes. Karim Benzema avait ainsi expliqué que l'ancien capitaine de Marseille avait «cédé à la France raciste» dans une interview accordée au journal espagnol «Marca» en mai 2016, puis, en 2017, soutenait qu'il n'avait plus aucune chance de jouer sous le maillot frappé du coq tant que la «Dèche» en conduirait les destinées sportives. Depuis de l'eau a coulé sous les ponts, la France, sans Karim Benzema, est devenue championne du monde alors que l'attaquant formé à l'Olympique Lyonnais est devenu la star incontestable du Real Madrid...

A 33 ans passés, le numéro 9 des Merengue joue le meilleur football de sa carrière. Il vient tout juste d'être récompensé du titre de meilleur français évoluant à l'étranger par ses pairs et a inscrit 29 buts cette saison avec son club, dont six en Ligue des champions. Son niveau sportif est indéniable et son entente technique avec Antoine Griezmann n'est plus à démontrer: les deux hommes avaient brillé ensemble sous le maillot bleu avant la «suspension» de Karim Benzema. Reste à intégrer Kylian Mbappé dans l'équation de l'attaque tricolore. Le Parisien sait combiner avec un avant-centre, que ce soit Olivier Giroud en équipe de France ou Mauro Icardi avec le PSG.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens