Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2021 2 20 /04 /avril /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Le point du coronavirus le 18 au soir :

 Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation est resté sous les 5.900 personnes dimanche, malgré un légère remontée, selon les chiffres publiés par Santé publique France. Dimanche, on comptait 5.893 personnes dans les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue), contre 5.877 samedi. En 24 heures, 233 patients ont été admis dans ces services qui traitent les cas les plus graves, contre 359 la veille.

Samedi le nombre de malades en réa était repassé sous la barre des 5.900, franchie en début de semaine. De seuils toutefois encore loin du pic de la première vague en avril 2020 (7.000). Le nombre total de personnes à l'hôpital est par contre remonté, avec 30.789 patients positifs au coronavirus actuellement hospitalisés, contre 30.329 la veille. Au total, 1.111 personnes ont été hospitalisées ces dernières 24 heures.

Sur le plan des contaminations, 29.344 cas ont été enregistrés depuis la veille, avec un taux de positivité des tests stable, à 9,7% (sur les sept derniers jours, consolidé à J-3). Concernant le bilan des morts, 100.762 personnes sont décédées du coronavirus en France depuis le début de l'épidémie, dont 75.592 à l'hôpital (+140 en 24H).

Côté vaccination, 17.096.271 injections ont été réalisées depuis le début de la campagne, dont 99.610 dimanche. 12.556.263 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, 4.540.008 en ont reçu deux.

Le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton a expliqué dimanche que le contrat européen de vaccins contre le Covid-19 avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pourrait ne pas être renouvelé en raison des retards de livraison accumulés depuis le début de l'année. «On est pragmatique. Ma priorité en tant que responsable des vaccins, c'est que ceux avec lesquels nous contractualisons livrent exactement en temps et en heure, voire plus», a-t-il dit lors d'un entretien sur la chaîne BFMTV. «On avait commandé 120 millions de doses pour le premier trimestre et 180 millions pour le deuxième trimestre. Il se trouve qu'au premier trimestre, ils (AstraZeneca, NDLR) n'en ont livré que 30 millions, ce qui a créé des problèmes que tout le monde a vus» et «ils n'en livrent que 70 millions au second trimestre», a-t-il expliqué, laissant entendre que le contrat, qui «se termine le 30 juin», pourrait ne pas être renouvelé.

«Rien n'est définitif, on continuera à discuter», a cependant nuancé Thierry Breton. «Ce n'est pas pour une raison épidémiologique ou médicale. Quand on regarde les données, les bénéfices du vaccin AstraZeneca l'emportent de façon massive par rapport à la maladie», a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Harry accueilli "froidement" par la famille royale à son retour, nouvelles révélations :

Quelques heures après les funérailles du prince Philip, de nouvelles révélations ont été faites sur les retrouvailles du prince Harry avec les membres de la famille royale. Rentré au Royaume-Uni il y a plus d'une semaine pour participer à l'événement, et dans un premier temps isolé à Frogmore Cottage pour respecter les règles sanitaires, le duc de Sussex a été confronté à un accueil «glacial» de la part des Windsor. En cause, l'interview explosive qu'il avait donnée le mois dernier à la télévision américaine pour Oprah Winfrey et lors de laquelle lui et son épouse Meghan Markle avaient accusé la famille royale de nombreux maux, dont celui d'être une institution raciste.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Bernard Tapie ne se laisse pas abattre :

À 78 ans, Bernard Tapie ne déroge pas à la règle qui a forgé son destin : transformer les épreuves en défis. L’énergie est son carburant, la meilleure arme de l’homme d’affaires qui se bat depuis 2017 contre un double cancer. Et depuis treize ans dans une tentaculaire affaire judiciaire dont un nouveau chapitre doit s’ouvrir en mai.

A l’hôpital, on s’est habitué à reconnaître sa voix, son filet de voix, dans les couloirs. Lui qui a perdu 15 kilos, pas mal de cheveux, et qui se bat contre une « merde », comme il dit : cancer du cardia, l’organe situé à la jonction de l’estomac et de l’œsophage. Lui qui a eu si souvent cette sensation de « passer sous l’autobus » – opération, réa, chimio –, il pourrait oublier ce qui l’entoure, se concentrer sur lui. Mais non, il faut qu’il remonte le moral des autres, ses camarades de combat, tous ces inconnus qui le comprennent sans doute encore mieux que ses proches. Il leur lance : « Serrez les dents ! Tenez bon ! » On se croirait dans les vestiaires de l’OM, à la veille de la finale de Coupe d’Europe. Et devant les sceptiques, les désespérés, les épuisés, il argumente : « Les labos font sans cesse des découvertes, ils développent de nouveaux traitements ciblés. Rien n’est jamais perdu ! C’est un combat intérieur : vous ou le cancer. L’un des deux gagnera. Alors, battez-vous ! »

Battez-vous… L’injonction de toute une vie. Alors, ce dimanche soir, dans l’hôtel particulier de la rue des Saints-Pères, ce faubourg Saint-Germain où, comme il aime le rappeler, Bernard Tapie, le fils de prolo, n’avait au départ aucune chance de pénétrer autrement que… sous l’uniforme du facteur, il fait face à ses enfants en larmes. Stéphane a pris l’avion depuis Marseille dès qu’il a appris le drame. Tous se sont précipités pour se retrouver dans cette maison qui fut celle d’une invraisemblable réussite mais qui a aussi vu passer les huissiers et les déménageurs. Ils sont venus pour être ensemble, pour dire à leurs parents qu’ils les aiment, qu’ils sont là, pour les soutenir…

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Au Pakistan, des policiers enlevés puis libérés par des manifestants anti-France :

Onze policiers pakistanais pris en otage par des manifestants anti-France d'un parti islamiste radical ont été libérés à l'issue de négociations, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur. Les policiers avaient été enlevés et conduits dimanche dans la mosquée du Tehreek-e-Labbaik (TLP) à Lahore, au cours de violentes manifestations. Une vidéo mise en ligne dimanche, dont l'authenticité a été confirmée à l'AFP par la police, montrait des policiers blessés, certains en sang et contusionnés, un bandage autour de la tête.

Le ministre de l'Intérieur Sheikh Rashid Ahmed a indiqué que les policiers avaient été libérés tôt lundi à l'issue de "négociations" avec le parti Tehreek-e-Labbaik (TLP), officiellement interdit depuis la semaine dernière par le gouvernement qui l'a classifié comme organisation terroriste. Les officiers étaient retenus dans une mosquée appartenant au TLP, dans laquelle se sont regroupés des partisans de ce mouvement. Elle était encerclée par la police. "Des premières négociations ont été entamées avec le TLP, elles ont réussi", a déclaré M. Rashid dans une vidéo sur Twitter. "Ils ont libéré les 11 policiers qui avaient été pris en otage", a-t-il ajouté, précisant qu'une deuxième série de négociations aura lieu plus tard lundi, sans que l'on connaisse leur objet. Les islamistes avaient fixé au 20 avril la date limite pour l'expulsion de l'ambassadeur français.

Des manifestations anti-France ont eu lieu dans plusieurs villes du pays, entraînant la mort de six policiers et conduisant l'ambassade de France à appeler ses ressortissants à quitter provisoirement le pays. Le parti est depuis des mois à l'origine d'une campagne anti-France depuis que le président Emmanuel Macron a défendu le droit à la caricature au nom de la liberté d'expression. Le dirigeant français s'était exprimé au cours de l'hommage rendu à un enseignant tué le 16 octobre après avoir montré des dessins satiriques à sa classe, dans la foulée de la republication de représentations du prophète Mahomet par l'hebdomadaire Charlie Hebdo.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Une amende imposée en France aux voyageurs en cas de non-respect de la quarantaine :

Les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud encourent 1.500 euros d'amende en cas de non respect de la quarantaine imposée à leur arrivée en France, a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement français. Il y aura "à la clé des amendes, ce sera une contravention de cinquième classe, c'est donc je crois 1.500 euros, 3.000 euros en cas de récidive, ça me semble être tout à fait dissuasif et un cadre extrêmement strict", a déclaré le porte-parole Gabriel Attal sur la radio Europe 1.

"Quand vous arriverez, au lieu d'avoir comme aujourd'hui une demande d'auto-isolement, vous aurez une obligation de vous isoler, avec un arrêté préfectoral nominatif qui sera rendu, avec votre nom", pour une durée de "dix jours", et "il y aura des contrôles par la police, par la gendarmerie, qui permettront de vérifier que vous êtes bien dans le lieu où vous devez vous isoler", a-t-il confirmé.

La France a annoncé samedi l'instauration d'une quarantaine obligatoire de dix jours pour les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud, face à l'inquiétude sur les variants du Covid-19. Les liaisons aériennes avec le Brésil sont suspendues jusqu'à ce vendredi inclus, mais sont maintenues avec l'Argentine, le Chili et l'Afrique du Sud où, selon Paris, la présence de variants n'atteint "pas les niveaux observés au Brésil". La mesure sera progressivement mise en oeuvre jusqu'à sa pleine entrée en vigueur samedi 24 avril et s'appliquera également aux voyageurs en provenance de Guyane.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - En grève de la faim, Alexeï Navalny transféré dans un hôpital pour prisonniers :

L’opposant russe Alexeï Navalny, en grève de la faim depuis le 31 mars et dont l’état de santé s’est gravement détérioré, va être transféré dans un hôpital pour prisonniers.

Son état est jugé «satisfaisant» par les médecins de la prison, mais les autorités carcérales russes optent pour l’hospitalisation : lundi, le FSNI a annoncé dans un communiqué qu’Alexeï Navalny, l’opposant russe en grève de la faim, serait bientôt transféré dans un hôpital pour prisonniers «qui se trouve sur le territoire de la colonie pénitentiaire n°3 de la région de Vladimir». En attendant, il a accepté de recevoir «une thérapie vitaminée» pour pallier ses carences -il a déjà perdu neuf kilos en trois semaines.

Samedi, ses proches avaient tiré la sonnette d’alarme : affaibli par la grève de la faim qu’il a entamée le 31 mars, Alexeï Navalny risquait un arrêt cardiaque «d’une minute à l’autre» en raison d’un niveau de concentration de potassium dans le sang qui «signifie à la fois une fonction rénale altérée et de graves problèmes de rythme cardiaque peuvent survenir», selon son médecin Anastassia Vassilieva. «Si le traitement ne débute pas, il mourra dans les prochains jours», a complété le médecin Alexandre Poloupane, qui a déjà traité Alexeï Navalny.

Son état de santé est un sujet important, ont insisté la France et l’Allemagne ce week-end : les deux pays ont demandé à ce qu’il reçoive «un traitement médical adéquat» de la part de médecins «de confiance». Les Etats-Unis ont également mis en garde la Russie, alors que Joe Biden et Vladimir Poutine pourraient se rencontrer pour un sommet en Finlande malgré les tensions entre les deux hommes : la Maison-Blanche a averti qu’il y aurait des «conséquences» si l’opposant décédait en prison.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - La Nasa choisit SpaceX pour sa prochaine mission habitée vers la Lune :

La Nasa a choisi SpaceX pour envoyer les prochains astronautes américains sur la Lune, une première depuis 1972, a annoncé l'agence spatiale vendredi, accordant une victoire majeure à l'entreprise d'Elon Musk. Le contrat de 2,9 milliards de dollars concerne le prototype de vaisseau spatial Starship, qui est testé dans un site de SpaceX au Texas. "Aujourd'hui, je suis très enthousiaste, et nous sommes tous très enthousiastes d'annoncer que nous avons attribué à SpaceX le développement de notre système d'alunissage", a déclaré Lisa Watson-Morgan, responsable de ce programme à la Nasa.

SpaceX a devancé Dynetics et la société Blue Origin, de Jeff Bezos, et devient le seul fournisseur du système, une rupture par rapport au passé, car la NASA choisissait souvent plusieurs entreprises en cas d'échec de l'une d'entre elles. Selon des analystes du secteur, cette décision conforte l'entreprise d'Elon Musk, créée en 2002 dans le but de conquérir Mars, dans sa place de partenaire privilégié de la Nasa dans le secteur privé. L'an dernier, SpaceX est devenue la première entreprise privée à envoyer avec succès une équipe à bord de la station spatiale internationale, redonnant aux Américains la capacité d'accomplir cet exploit, pour la première fois depuis la fin du programme de navettes spatiales "Shuttle".

SpaceX a présenté son vaisseau spatial réutilisable Starship, conçu pour transporter des équipages nombreux et des cargaisons importantes pour de longs voyages dans l'espace, et qui peut atterrir debout. Des prototypes de la fusée sont actuellement à l'essai dans le Texas, mais les quatre tentatives de vols se sont pour l'instant toutes conclues par des explosions.

Dans le cadre du programme Artémis, qui vise à renvoyer des hommes sur la Lune, la Nasa veut utiliser la fusée lourde SLS (Space Launch System) pour lancer quatre astronautes à bord d'une capsule Orion, qui s'amarrera ensuite à une station orbitale lunaire appelée Gateway. La fusée Starship attendrait, prête à recevoir deux membres de l'équipage pour la dernière étape du voyage vers la surface de la Lune. L'idée est que la station Gateway serve d'intermédiaire, mais pour la mission initiale, Orion pourrait s'amarrer directement à Starship, a déclaré Lisa Watson-Morgan. Les astronautes passeraient ensuite une semaine sur la lune, avant d'embarquer sur la fusée Starship pour retourner en orbite lunaire, et revenir sur Terre à bord d'Orion.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Grèce : un cargo en provenance d'Egypte placé en quarantaine au large de Crète, un mort :

Un marin a été découvert mort à bord d'un cargo grec et dix autres ont été testés positifs au coronavirus. Le navire a été placé en quarantaine.

Un cargo grec arrivé sur l'île de Crète en provenance du Port-Saïd dans le nord de l'Egypte a été placé en quarantaine après qu'un marin a été découvert mort dans sa cabine et dix autres ont été testés positifs au coronavirus, a-t-on appris lundi auprès des gardes-côtes.

Arrivé dimanche matin au port Kaloi Limenes dans le sud de Crète, le cargo Heroïc battant pavillon grec a été placé en quarantaine après un "contrôle sanitaire" à bord, selon la même source. "Un marin a été découvert mort dans sa cabine par le capitaine, probablement atteint par l'épidémie, et l'un des mécaniciens contaminé par le Covid-19 a été hospitalisé sur l'île proche de Rhodes", a indiqué à l’ADP une responsable du bureau de presse des gardes-côtes.

Neuf autres marins ont été détectés positifs sur un total de 21 membres de l'équipage dont 13 Philippins et huit Grecs, selon cette responsable. Sans cargaison le bateau avait pour destination la Colombie mais il doit désormais rester pour quelques jours au large de Crète.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Emmanuel Macron favorable à "un grand débat national sur la consommation de drogue" :

Emmanuel Macron a appelé, dans un entretien au Figaro dimanche soir, à "lancer un grand débat national sur la consommation de drogue" et à "ne laisser aucun répit aux trafiquants de drogue" afin de "faire reculer la délinquance".

"La France est devenue un pays de consommation et donc, il faut briser ce tabou, lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères", a déclaré dans "Le Figaro" le chef de l'Etat, qui se déplace ce lundi à Montpellier sur le thème de la sécurité du quotidien.

Car "ceux qui prennent de la drogue - et cela concerne toutes les catégories sociales - doivent comprendre que non seulement, ils mettent leur santé en danger, mais qu'ils alimentent aussi le plus grand des trafics. On se roule un joint dans son salon et à la fin on alimente la plus importante des sources d'insécurité…", a-t-il ajouté.

"Les éradiquer par tous les moyens est devenu la mère des batailles, puisque la drogue innerve certains réseaux séparatistes mais aussi la délinquance du quotidien, y compris dans les petites villes épargnées jusqu’ici. Ne laisser aucun répit aux trafiquants de drogue, c’est faire reculer la délinquance partout", a-t-il souligné.

Il a affirmé que le gouvernement passera "à la vitesse supérieure" avec l'objectif de "harceler les trafiquants et les dealers". "Sur les 4.000 points de deal répertoriés récemment, plus de 1.000 opérations coup-de-poing ont été réalisées ces dernières semaines. Et chaque jour, nous fermons un point de deal. Allez voir dans les quartiers comment cela change la vie!", selon lui.

Il a ajouté que "70.000 amendes forfaitaires délictuelles ont été dressées depuis septembre". "Ça veut dire quelque chose de clair: si vous vous faites prendre comme consommateur, vous savez que vous allez devoir payer et que vous n’allez pas y échapper. Ça change le rapport de force".

Selon lui, "dire que le haschisch est innocent est plus qu’un mensonge": "Sur le plan cognitif, les effets sont désastreux. Combien de jeunes, parce qu’ils commencent à fumer au collège, sortent totalement du système scolaire et gâchent leurs chances? Et je ne parle même pas des effets de glissements vers des drogues plus dures".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Un incendie qui s'est déclenché dimanche sur Table Mountain en Afrique du Sud, se dirigeait lundi vers le centre de la ville du Cap.

L'incendie qui s'est déclenché dimanche sur Table Mountain en Afrique du Sud, sommet emblématique surplombant le Cap, se dirigeait lundi vers le centre de la ville, après avoir ravagé une collection unique d'archives africaines. "Le feu n'est pas encore sous contrôle", a déclaré le porte-parole des pompiers du Cap, Jermaine Carelse, dans un communiqué diffusé par la Ville. Des vents violents ont jusqu'à présent empêché toute intervention aérienne et poussé les flammes vers l'Ouest, en direction du centre-ville, selon les secours. Les écoles de la banlieue de Vredehoek, à environ trois kilomètres de l'Université du Cap (UCT) ont reçu l'ordre d'évacuer.

Une enquête sur l'origine de l'incendie, qui n'a pas fait de victime, a été ouverte. Un suspect a été placé en garde à vue, ont annoncé les autorités locales. Le feu, qui s'est déclaré au pied de Table Mountain dimanche matin, s'est propagé dans la journée à l'Université du Cap (UCT), obligeant des centaines d'étudiants à fuir à pied. "C'était tout simplement horrible", a déclaré à l'AFP un étudiant, Kosmas Joannou, qui a dû quitter sa résidence universitaire. Le ciel "était orange, il y avait des cendres partout et tout le monde criait. C'était le chaos".

La section des études africaines d'un bâtiment de l'université datant des années 1930 et sa salle de lecture au sol boisé ont été "complètement détruites", a déclaré Ujala Satgoor, responsable des bibliothèques de l'UCT, dans un message publié sur Facebook dimanche soir. "Une partie de nos précieuses collections a été perdue". Les photos qui accompagnaient le message montraient des flammes et des colonnes de fumée s'échappant du toit et des fenêtres du bâtiment, fermé jusqu'à nouvel ordre. Lundi, une épaisse fumée flottait encore au-dessus du campus désert de l'UCT. L'incendie a détruit une partie du restaurant d'un monument à la gloire du colon britannique Cecil Rhodes, ainsi que des maisons.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - Pénurie de semi-conducteurs : PSA à l’arrêt à Rennes :

La production de l’usine Stellantis (PSA) de Rennes est stoppée à partir de ce lundi midi et durant toute la semaine. Pas à cause du confinement mais en raison d’une pénurie mondiale de semi-conducteurs. « On a la chance d’avoir deux modèles, la Peugeot 5008 et la C5 Aircross, qui tournent bien et pourtant on ne peut pas les produire. C’est vraiment dommage », regrette Laurent Valy, délégué CFDT.

Les salariés l’ont appris par la direction vendredi dernier, lors du comité social et économique. La production avait déjà été stoppée pour les mêmes raisons quelques jours à la mi-mars et au début du mois d’avril.

« Depuis un mois et demi, nous devons appeler un numéro vert le matin pour savoir si on travaille le soir et inversement », explique Nadine Cormier, déléguée Force ouvrière (FO). Grâce à un système de compte de modulation, l’impact financier est pour le moment limité pour les salariés mais la situation pourrait se compliquer si la pénurie perdure. « Nous n’avons aucune visibilité. A force, il va y avoir une perte de rémunération », s’inquiète Nadine Cormier.

D’autres sites de PSA ont également subi plusieurs semaines d’arrêt. Cette crise d’approvisionnement concerne en fait toutes les usines du groupe et la filière automobile en général qui est très dépendante des fabricants taïwanais de puces électroniques. Ces derniers ont fait face à une hausse soudaine des demandes liées notamment à l’essor du télétravail, alors que le marché des semi-conducteurs était déjà sous pression. Comme la crise pourrait s’étendre sur toute l’année 2021, la CFDT « réitère à la direction du groupe sa demande d’ouverture d’une négociation sur l’activité partielle de longue durée ».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1769) : LUNDI 19 AVRIL 2021

Lundi 19 avril 2021 - George Floyd a appelé à l'aide jusqu'à "son dernier souffle", selon le procureur :

Pendant plus de neuf minutes, Derek Chauvin avait maintenu un genou sur le cou de George Floyd qui était allongé sur le ventre, les mains menottées dans le dos.

George Floyd "a appelé à l'aide dans son dernier souffle" avant de mourir sous le genou de Derek Chauvin, a affirmé lundi l'accusation dans son réquisitoire contre le policier accusé d'avoir tué le quadragénaire afro-américain le 25 mai 2020 à Minneapolis. "George Floyd a supplié jusqu'à ce qu'il ne puisse plus parler", a dit le procureur Steve Schleicher au jury. "Tout ce qu'il fallait, c'était un peu de compassion, et personne n'en a montré ce jour-là", a-t-il ajouté.

Le policier blanc de 45 ans est jugé pour meurtre, homicide involontaire et violences volontaires ayant entraîné la mort de George Floyd, qui avait été arrêté pour une infraction mineure. Pendant plus de neuf minutes, il avait maintenu un genou sur le cou du quadragénaire qui était allongé sur le ventre, les mains menottées dans le dos. Sa mort a suscité des manifestations antiracistes d'une ampleur historique et une vague d'indignation mondiale contre les brutalités policières.

"Il a appelé à l'aide dans son dernier souffle mais l'agent n'a pas aidé, l'accusé est resté sur lui", a rappelé le procureur, affirmant que le policier avait enfreint le code de la police de Minneapolis en matière d'usage de la force. "George Floyd n'était une menace pour personne, il ne tentait de faire de mal à personne", a-t-il dit. "L'accusé n'est pas jugé parce qu'il est policier" mais "il est jugé pour ce qu'il a fait", a souligné Steve Schleicher. Le procès se tient dans un climat de fortes tensions, après la mort d'un jeune homme noir lors d'un contrôle routier.

L'avocat de Derek Chauvin, Eric Nelson, doit s'exprimer après Steve Schleicher, avant que le jury se retire pour délibérer. Pour l'accusation, qui a appelé à la barre près de 40 témoins, c'est bien le policier qui tué George Floyd, qui ne "pouvait pas respirer". Il est mort d'un "manque d'oxygène" provoqué par la pression de Derek Chauvin sur son cou et son dos, ont expliqué plusieurs médecins. L'Afro-Américain avait des problèmes cardiaques mais même une personne en bonne santé "serait morte de ce que M. Floyd a subi", a affirmé le pneumologue Martin Tobin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens