Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Le point du coronavirus le 13 au soir :

Environ 6.000 malades (5.902) étaient toujours en soins critiques et positifs au Covid-19 mercredi, avec 441 nouvelles admissions en 24 heures, au moment où le pays s'apprête à franchir la barre des 100.000 décès, selon les chiffres des autorités sanitaires. Un tel niveau de patients en réanimation n'avait plus été atteint depuis la première vague de l'épidémie en avril 2020, où plus de 7.000 personnes étaient en soins critiques. Le nombre de nouvelles admissions reflue légèrement, après 555 mardi et 492 lundi, soit des niveaux équivalents au pic enregistré lors de la deuxième vague. Le nombre total de personnes hospitalisées se monte à 30.868, avec 2.072 admissions au cours des des dernières 24 heures, selon Santé publique France.

Sur sept jours, le nombre de nouvelles hospitalisations se monte à 13.689 et les admissions dans les services de soins critiques à 3.082. Le nombre de décès à l'hôpital et en Epahd frôle les 100.000 personnes depuis le début de l'épidémie, avec 99.805, soit 297 nouveaux décès en 24 heures. Le taux de positivité atteint 9,2%, contre 9,1% mardi et le nombre de nouveaux cas augmentent, à 43.505. La vaccination se poursuit, avec 11,6 millions de personnes ayant reçu une injection, soit 22,1% de la population majeure, et 4,1 millions ayant reçu les deux doses, soit 7,8% de la population majeure.

Élections régionales maintenues. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé devant les députés le maintien en juin des élections départementales et régionales, mais avec un décalage d'une semaine, soit les 20 et 27 juin, et des protocoles renforcés face à l'épidémie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - La grippe aviaire réapparait dans une basse-cour de Haute-Savoie :

Un foyer de grippe aviaire a été détecté dans la "basse-cour d'un particulier" en Haute-Savoie. C'est le premier cas de la maladie dans le département, a annoncé mercredi la préfecture qui a ordonné l'abattage des animaux. Ce foyer d'influenza aviaire (communément appelée grippe aviaire) "hautement pathogène de type H5N8" a été détecté sur la commune de Messery, sur les bords du lac Léman.

La préfecture "a ordonné le 13 avril l’euthanasie de l’ensemble des oiseaux de la basse-cour et diligenté des investigations épidémiologiques pour identifier, si possible, la source de la contamination". Les autorités ont étendu la zone de protection autour du foyer infecté à 10 kilomètres, périmètre à l'intérieur duquel les volailles doivent être confinées. La Suisse voisine a été avertie, ajoute-t-on de même source.

Le virus de l'influenza aviaire s'est répandu cet hiver dans les élevages du sud-ouest de la France, réputé pour sa production de foie gras. Sa progression a fini par être enrayée au prix de l'abattage - souvent préventif - de 3,5 millions de volailles, essentiellement des canards.Le 8 avril, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie s'était félicité qu'aucun foyer de cette souche n'ait été détecté depuis deux semaines.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Quand Nicolas Sarkozy interrompt une fête clandestine :

 Selon les informations du «Parisien», l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a prévenu les policiers d'un tapage nocturne récurrent de «voisins» dans le XVI arrondissement de Paris. Les fonctionnaires de police sont intervenus dans la nuit et dix-sept contraventions pour non-port du masque et non-respect du couvre-feu ont été dressées.

En ces temps de Covid-19, les fêtes de fin de tournage doivent respecter les règles sanitaires en vigueur, tout en évitant de commettre du tapage nocturne. C'est la leçon qu'a apprise à ses dépens une équipe de télévision qui travaillait dans le XVIe arrondissement de Paris, près de la Villa Montmorency. Selon «Le Parisien», les policiers ont été prévenus de nuisances sonores «récurrentes» par un voisin excédé par le bruit, un certain Nicolas Sarkozy. L'ancien président de la République aurait demandé à plusieurs reprises que cessent les troubles sonores, en vain, précise le journal. Une première personne a été verbalisée pour tapage nocturne et Nicolas Sarkozy a d'ailleurs remercié les fonctionnaires de police pour leur efficacité.

Mais la nuit de folie n'était pas finie, ajoute «Le Parisien». Vers 2h30 du matin, les policiers reviennent car les occupants fêtent trop bruyamment la fin du tournage. Ils refusent de quitter immédiatement les lieux et les forces de l'ordre de procéder à un contrôle. Dix-sept contraventions pour non-port du masque et non-respect du couvre-feu ont été dressées, alors qu'un policier a été légèrement blessé par la fermeture d'une porte cochère.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - La pollution de l'air tue encore 40.000 personnes par an :

Malgré l'amélioration de la qualité de l'air, 40.000 décès par an sont encore attribuables à l'exposition aux particules fines, selon Santé Publique France qui appelle à ne pas se satisfaire d'un léger mieux dans le bilan des victimes de cette pollution. Il faut au contraire "poursuivre, voire renforcer les efforts visant à réduire ce fardeau", plaide Sébastien Denys, un responsable de l'agence, qui souligne l'impact significatif sur la santé d'une baisse de la pollution, même à court terme. Preuve en est l'impact du premier confinement du printemps 2020 qui a permis d'éviter plus de 2.000 décès liés à la pollution de l'air, selon les chiffres publiés mercredi.

En 2016, Santé Publique France, se basant sur la période 2007-2008, avait estimé à 48.000 le nombre de décès prématurés par an liés aux concentrations de particules fines PM2,5 (inférieures à 2,5 microns), matières microscopiques en suspension dans l'air qui pénètrent dans les ramifications des voies respiratoires et dans le sang. La nouvelle estimation suggère "une tendance à la baisse": près de 40.000 décès par an attribuables aux PM2,5 entre 2016 et 2019, soit 7% de la mortalité totale sur cette période, contre 9% en 2007-2008.

L'exposition à ces particules, qui peuvent provoquer cancer, asthme, allergies ou maladies cardio-vasculaires, réduit aussi de huit mois l'espérance de vie d'un adulte à partir de 30 ans. "On peut se satisfaire de la légère diminution. Mais d'un point de vue de santé publique, ce qui nous inquiète, c'est une estimation de 40.000 décès évitables. Et j'insiste sur ce terme évitable: des actions sont possibles pour réduire cet impact", souligne Sébastien Denys. Le nombre de décès annuels attribués au dioxyde d'azote (NO2), calculé pour la première fois, est de 7.000. Mais on ne peut pas additionner intégralement ces morts à celles liées aux PM2,5, insiste l'agence de santé publique, une partie non déterminée des décès étant liée à l'action conjointe des deux polluants.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Le Japon va rejeter de l'eau de Fukushima dans l'océan :

Le Japon va rejeter dans l'océan Pacifique, après traitement, plus d'un million de tonnes d'eau provenant de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi, a annoncé mardi le gouvernement nippon malgré l'opposition de pays voisins et des pêcheurs locaux. Cette décision met fin à sept années de débats sur la manière de se débarrasser de l'eau issue de la pluie, des nappes souterraines ou des injections nécessaires pour refroidir les cœurs des réacteurs nucléaires entrés en fusion après le gigantesque tsunami du 11 mars 2011. Environ 1,25 million de tonnes d'eau contaminée sont actuellement stockées dans plus d'un millier de citernes sur le site de la centrale accidentée.

L'eau sera rejetée "après nous être assurés qu'elle est à un niveau (de substances radioactives, NDLR) nettement en-dessous des normes de sécurité", a déclaré mardi le Premier ministre Yoshihide Suga, ajoutant que le gouvernement japonais prendrait "des mesures" pour empêcher que cela n'entache la réputation de la région. Une décision rapide était nécessaire car l'eau continue à s'accumuler et les limites des capacités de stockage sur place pourraient être atteintes dès l'automne 2022, selon Tepco, l'opérateur de la centrale.

L'eau destinée à être relâchée dans cette opération, qui ne devrait pas commencer avant deux ans et pourrait prendre des décennies, a été filtrée à plusieurs reprises pour être débarrassée de la plupart de ses substances radioactives (radionucléides), mais pas du tritium, lequel ne peut pas être éliminé avec les techniques actuelles.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Afghanistan : Biden va annoncer la "fin" de "la plus longue guerre de l'Amérique" :

Joe Biden doit confirmer mercredi que "l'heure est venue de mettre fin à la plus longue guerre de l'Amérique" en retirant toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, qui avaient provoqué l'intervention des Etats-Unis. "L'heure est venue de ramener les troupes américaines à la maison", doit-il marteler, selon des extraits distribués aux médias de son discours très attendu.

"Je suis le quatrième président américain à gérer la présence militaire américaine en Afghanistan", "je ne transmettrai pas cette responsabilité à un cinquième", doit-il prévenir, en jugeant vain d'attendre "de créer les conditions idéales pour un retrait". Le président afghan Ashraf Ghani a dit "respecter" cette décision, dont il a discuté au téléphone avec son homologue américain. Les forces de sécurité afghanes "sont pleinement capables de défendre leur peuple et leur pays", a-t-il insisté dans un tweet.

Malgré les craintes croissantes d'une victoire des talibans et du retour d'un avatar du régime fondamentaliste qu'ils avaient imposé de 1996 à 2001 à Kaboul, Washington a décidé de quitter le pays "sans conditions", en coordination avec les autres pays de la coalition internationale. "Nous avons atteint les objectifs que nous nous étions fixés", a assuré mercredi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, à Bruxelles pour afficher la plus grande concertation avec les alliés de l'Otan.

La ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer a confirmé que les contingents des pays de l'Alliance atlantique quitteraient "ensemble" le territoire afghan. Mardi, après des semaines de consultations, un haut responsable américain avait fait savoir que le 46e président des Etats-Unis avait tranché. "Nous allons entamer un retrait ordonné des forces restantes avant le 1er mai et prévoyons d'avoir sorti toutes les troupes américaines du pays avant le 20e anniversaire du 11-Septembre", avait-il annoncé.

Joe Biden repousse ainsi de moins de cinq mois la date butoir du 1er mai, prévue pour ce retrait total dans l'accord historique conclu en février 2020 par son prédécesseur Donald Trump avec les talibans. "Si l'accord est violé et les forces étrangères ne quittent pas notre pays à la date prévue", "il y aura sûrement des problèmes et ceux qui ne respectent pas l'accord seront tenus pour responsables", a mis en garde mercredi le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Madoff, le saigneur de Manhattan :

L'homme d'affaires condamné pour escroquerie Bernard Madoff est mort à l'âge de 82 ans. Paris Match avait raconté sa chute en 2012.

Ses rides sont celles d’une octogénaire, alors qu’elle vient à peine de fêter ses 71 ans. Ses yeux sont cernés, hagards, apeurés. Un rictus d’une tristesse infinie fige sa bouche. Old Greenwich (Connecticut), où elle s’est installée il y a six mois, est pourtant une banlieue coquette de New York. La petite maison en bois sombre où elle habite, charmante, est idéalement située sur Tomac Avenue, entre la plage et un club de golf. Mais Ruth sait qu’elle n’y restera pas longtemps. La villa appartient à son fils cadet, Andrew. Comme tous les biens de la famille, elle sera bientôt vendue pour rembourser les petits actionnaires floués par « Bernie » Madoff, le plus grand escroc de tous les temps.

Elle est loin l’époque où Bernard et Ruth régnaient sur Manhattan. Pendant quarante ans, ils ont formé un des couples les plus en vue de Wall Street. Un des plus fusionnels, aussi : elle avait 13 ans quand elle est tombée amoureuse de Bernie, qui en avait 16… Jusqu’à la fin de 2008, Bernard L. Madoff dirigeait une des sociétés de gestion de portefeuilles les plus florissantes de New York. Ruth fut un temps sa comptable. Elle était toujours dans son sillage. Nés sans le sou dans le Queens, ils possédaient des résidences à 10 millions de dollars à Montauk (Etat de New York) et à Palm Beach (Floride), ainsi qu’un appartement au cap d’Antibes, un yacht – le « Bull » — et des parts de deux jets privés. A Manhattan, ils vivaient dans un luxueux penthouse sur deux étages, à l’angle de la 64e Rue et de Lexington Avenue… La décoration était chargée. « On aurait dit un consulat », se souvient un visiteur. Ruth continuait à jurer comme lorsqu’elle était pauvre. Cela ne l’empêchait pas de moquer en public l’accent latino de sa femme de ménage. Rien n’était trop beau pour elle. En 2008, elle offrit à Bernie un coffret à cigares Davidoff – sa marque préférée – pour son anniversaire. Coût du ­cadeau : 14 500 dollars. Il collectionnait les montres vintage – Piaget, Rolex… Il en possédait une quarantaine, certaines valant jusqu’à 200 000 dollars. Ses costumes sur mesure venaient des meilleurs tailleurs de Savile Row, à Londres. En novembre 2008, un mois avant sa chute, il craqua sur un pantalon en cachemire à 2 000 dollars chez Trillion, la boutique à la mode de Palm Beach…

Bernie Madoff était un financier au-dessus de tout soupçon. Avec son air débonnaire, son regard de velours, son éternel sourire, il inspirait confiance. Il avait un talent rare pour tisser des amitiés précieuses dans les sphères huppées de la haute société juive, son terrain de chasse favori. Il était admis dans les clubs les plus sélects, coopté par ses clients et amis milliardaires. Grand philanthrope, il finançait une myriade de « charities », ces associations de bienfaisance qui permettent aux riches de s’acheter une respectabilité tout en se donnant bonne conscience.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Covid-19: le Danemark abandonne le vaccin d'AstraZeneca, première en Europe :

Le Danemark renonce définitivement au vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 à cause de ses effets secondaires "rares" mais "graves", ont annoncé mercredi ses autorités sanitaires, faisant du pays scandinave le premier à l'abandonner en Europe.

Malgré les avis du régulateur européen et de l'OMS favorables à son usage, "la campagne de vaccination au Danemark continue sans le vaccin d'AstraZeneca", a indiqué le directeur de l'Agence nationale de Santé, Søren Brostrøm, lors d'une conférence de presse.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Les émirats vont envoyer un robot sur la Lune :

La société japonaise d'exploration lunaire iSpace prévoit d'envoyer sur la Lune en 2022 un rover des Emirats arabes unis, qui cherchent à développer leur programme spatial, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué. Les Emirats arabes unis et Dubaï, qui fait partie de cette fédération du Golfe, ont annoncé en septembre 2020 leur intention de lancer le rover Rashid d'ici 2024 sur le satellite naturel de la Terre. Il "sera transporté par un engin d'iSpace" lors d'une mission en 2022, a précisé la firme japonaise.

La société iSpace, fondée en 2010, compte utiliser la fusée Falcon 9 de l'entreprise SpaceX du milliardaire Elon Musk --dont ce sera la première mission sur la Lune--, qui devrait décoller de Floride aux Etats-Unis. Les Emirats, riches en pétrole, sont un nouveau venu dans la course spatiale où ils cherchent à s'imposer. Le pays a envoyé en septembre 2019 le premier Emirati dans l'espace au sein d'un équipage de trois membres qui a décollé à bord d'une fusée russe Soyouz depuis le Kazakhstan pour une mission de huit jours sur la Station spatiale internationale. Sa sonde Hope s'est placée avec succès en février en orbite autour de Mars pour tenter de révéler les secrets de la météo martienne, la première mission interplanétaire du monde arabe.

Le souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, a déclaré récemment que le rover émirati couvrirait "des zones (de la Lune) qui n'ont pas encore été atteintes lors des précédentes missions d'exploration". Cet engin s'inscrit dans la stratégie du pays visant à développer de nouvelles capacités scientifiques, avait-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Covid-19: "la troisième vague n'est pas derrière nous", prévient Gabriel Attal :

Fortes craintes face au "variant brésilien" du Covid-19, lancement contrarié pour le vaccin de Johnson & Johnson: le gouvernement fait face mercredi à de nouveaux contre-temps pour mettre en œuvre sa stratégie de "sortie de crise" qu'il prépare pour la mi-mai. Alors que le cap des 100.000 morts du virus est sur le point d'être franchi en France, Emmanuel Macron a fait le point dans la matinée lors du traditionnel Conseil de défense sanitaire, près de deux semaines après la mise en place des "mesures de freinage" renforcées.

Emmanuel Macron réunira de nouveau une partie du gouvernement jeudi à 18H00 pour examiner le processus de réouverture progressive et sous contrôle des terrasses de cafés et restaurants, ainsi que de certains lieux culturels pour la mi-mai.

Mais cette échéance, promise par le chef de l'Etat, qui pourrait s'adresser aux Français d'ici la fin du mois selon une source gouvernementale, pourra-t-elle se concrétiser? La situation sanitaire permet d'en douter avec près de 6.000 malades du Covid-19 en réanimation, un chiffre jamais atteint depuis la mi-avril 2020. "Le pic des hospitalisations n'a pas encore été atteint, cela signifie que nous avons encore devant nous des jours très difficiles", a prévenu M. Attal.

Dans l'urgence, le Premier ministre Jean Castex a annoncé mardi la suspension des vols entre le Brésil et la France - pour l'heure jusqu'au 19 avril - en raison des inquiétudes autour d'un variant, considéré comme plus dangereux, mais encore très minoritaire en France. Les deux derniers vols Air France en provenance de Sao Paulo et Rio de Janeiro ont atterri peu avant 07H00 à Roissy.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Olivier Duhamel reconnaît devant la police les faits d'inceste sur son beau-fils :

Le politologue Olivier Duhamel, entendu mardi comme témoin dans l'enquête sur des viols et agressions sexuelles dont l'accuse son beau-fils "Victor" lorsqu'il était enfant, a reconnu les faits, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. M. Duhamel a reconnu les faits "difficilement", selon cette source confirmant une information de TF1, lors de son audition devant la Brigade de protection des mineurs (BPM) en charge de l'enquête ouverte début janvier après la publication du livre de sa belle-fille, Camille Kouchner, "La Familia Grande". Le parquet de Paris a confirmé à l'AFP l'"audition libre" de M. Dumahel mardi par la BPM. Dans son récit autobiographique, Camille Kouchner accuse M. Duhamel, politologue de renom et influent, ancien eurodéputé et habitué des médias, d'avoir agressé sexuellement son jumeau, surnommé "Victor", à la fin des années 80.

Cet homme aujourd'hui âgé de 45 ans a déposé plainte contre M. Duhamel, à l'issue de son audition le 21 janvier par les policiers de la BPM. Fils de l'ancien ministre Bernard Kouchner et de la professeure de droit Evelyne Pisier (morte en 2017), remariée avec Olivier Duhamel, "Victor" avait été interrogé dans une première procédure ouverte en 2011. Mais il avait alors refusé de déposer plainte pour ces faits, probablement prescrits. La publication du livre de Camille Kouchner a suscité une libération de la parole avec de nombreux témoignages sur l'inceste, notamment sur les réseaux sociaux via le mot-dièse #Metooinceste.

Camille Kouchner avait mis en cause une forme d'omerta familiale sur cette affaire mais aussi le silence du "microcosme des gens de pouvoir, Saint-Germain-des-Prés". Son récit a également relancé le débat sur la prescription des agressions sexuelles commises sur les mineurs.

Après les révélations, Olivier Duhamel avait d'abord dénoncé des "attaques personnelles" et démissionné de l'ensemble de ses fonctions: outre la présidence de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), qui chapeaute Sciences Po, le politologue a aussi quitté celle du club d'influence "Le Siècle" et arrêté ses émissions sur LCI ou Europe 1.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1764) : MERCREDI 14 AVRIL 2021

Mercredi 14 avril 2021 - Covid-19 : Bruno Le Maire prudent sur "l’hypothèse" de la réouverture des restaurants le 15 mai :

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, invité mercredi sur RMC/BFMTV, a évoqué la réouverture possible des bars et restaurants à partir du 15 mai. Il est resté prudent et a expliqué qu’il ne s’agissait que d’une hypothèse.

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement tente de donner des perspectives de retour à la vie normale aux citoyens. Avant les Fêtes de Noël, Emmanuel Macron avait espéré pouvoir lever certaines restrictions en janvier, mais les différents variants arrivés sur le territoire avaient provoqué une nouvelle vague de contaminations au covid-19. Dernièrement, le président avait demandé aux Français de «tenir jusqu’à mi-avril», mais la situation sanitaire ne permet toujours pas d’alléger les mesures mises en place. Finalement, lors de son allocution le 31 mars dernier à la télévision, le président avait évoqué la mi-mai pour la réouverture de certains lieux de culture, bars et restaurants.

Invité mercredi sur RMC/BFMTV, le ministre de l’Economie est resté prudent face à cette annonce, expliquant qu’il ne s’agissait que «d’une hypothèse» et a refusé de donner un calendrier. «Le 15 mai fait partie des hypothèses mais on suit l’évolution sanitaire, la manière dont circule le virus et dont nous arrivons à en limiter la circulation et c’est sur cette base-là que les décisions sont prises», a-t-il déclaré au micro de Jean-Jacques Bourdin. Il a précisé que pour rouvrir, les lieux devront respecter de nombreux impératifs, «sur des bases sanitaires solides qui sécurisent le client et qui nous garantissent ensuite qu’on n’est pas forcé à fermer de nouveau».

De leur côté, les restaurants semblent déjà plancher sur leur possible réouverture au 15 mai. Invité sur France Bleu, Hubert Jan, patron de la branche restauration à l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, a déclaré que les terrasses des bars et restaurants pourraient être accessibles dans une première phase du 15 au 28 mai «si l'on s'en tient au calendrier». «Le président doit détailler ces trois phases d'application d'ici fin avril», a-t-il expliqué. Emmanuel Macron présidera en effet jeudi une réunion sur les protocoles de réouverture des lieux fermés. «Suite aux rencontres menées par les ministres avec les acteurs des différents secteurs concernés par la fermeture d'établissements, il s'agira d'étudier les protocoles sanitaires envisagés pour la réouverture progressive», a fait savoir l’Elysée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens