Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Le point du coronavirus le 8 au soir :

Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation a légèrement baissé jeudi, mais reste très élevé, selon les données de Santé publique France (SPF). On comptait 5.705 personnes dans les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continus), contre 5.729 mercredi. En 24 heures, ce sont 498 patients qui ont été admis dans ces services qui traitent les cas les plus graves, contre 673 la veille.

Le nombre de personnes en réanimation a dépassé fin mars le pic de la deuxième vague de l'épidémie (un peu plus de 4.900 patients en réa mi-novembre), se rapprochant de celui de la première vague (un peu plus de 7.000 patients début avril 2020). Cet indicateur est très surveillé par les autorités sanitaires, qui redoutent un engorgement des hôpitaux en pleine troisième vague de l'épidémie de nouveau coronavirus.

Le nombre total de personnes à l'hôpital est aussi en légère baisse avec 30.555 patients positifs au coronavirus actuellement hospitalisés, contre 30.904 la veille. Au total, 2.156 personnes ont été hospitalisées ces dernières 24 heures. En 24 heures, 345 nouveaux décès ont été enregistrés dans les établissements hospitaliers, contre 433 décès la veille, pour un total de 98.065 depuis le début de l'épidémie (dont 71.972 à l'hôpital)

Le nombre de cas enregistré jeudi s'élève à 84.999, incluant un rattrapage des chiffres de la veille, lesquels n'avaient pas été publiés car environ 400.000 résultats de tests n’avaient pu être intégrés dans la base de SPF, avait indiqué l'agence. Le taux de positivité, pourcentage de personnes contaminées parmi celles qui sont testées, s'élève sur les 7 derniers jours à 7,3%. Sur le front de la vaccination, la France a dépassé jeudi les 10 millions de premières injections de vaccins contre le Covid-19

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Le prince Philip, époux d’Elizabeth II, est mort :

Le prince consort est mort. Philip d’Edimbourg, l’époux d’Elizabeth II, est décédé ce vendredi au château de Windsor. « C’est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé le prince Philip, duc d’Edimbourg », selon un communiqué du palais de Buckingham, précisant que le prince Philip, qui avait été hospitalisé récemment, est mort « paisiblement ce (vendredi) matin au château de Windsor ».

Quelques minutes après l’annonce de son décès, le Premier ministre Boris Johnson a rendu un hommage appuyé au prince. « Il a conduit la famille royale tout au long de ces années aux côtés de la reine Elizabeth, a commenté le locataire du 10 downing street. C’était un environnementaliste. Avec son diplôme du duc d’Édimbourg, il a inspiré des milliers de jeunes britanniques. On se souviendra du duc pour tout ce qu’il a fait, notamment pour son soutien à la reine, en tant qu’époux et c’est à sa majesté et sa famille que toute la GB pense aujourd’hui. »

Réputé pour son fort tempérament, ses gaffes mais aussi son dévouement sans faille à la couronne britannique, Philip est né à Corfou (Grèce) le 10 juin 1921, avec les titres de Prince de Grèce et du Danemark. À 18 mois, son oncle, roi de Grèce, est contraint d’abdiquer, et son père est banni du pays après la guerre gréco-turque. Avec ses parents et ses quatre sœurs, Philip fuit à bord d’un navire de l’armée britannique.

Envoyé en Ecosse pour suivre sa scolarité, il fait ses classes à partir de 1939 dans l’armée britannique, au Royal Naval College de Dartmouth (sud de l’Angleterre). Il rencontre à cette époque pour la première fois la princesse Elizabeth. Leur union est célébrée le 20 novembre 1947. Ils ont eu quatre enfants (Charles, Anne, Andrew et Edward). Il a battu en 2009 le record de longévité des conjoints de monarques britanniques détenu par Charlotte, épouse de George III. Il avait pris sa retraite en août 2017, après avoir participé à plus de 22 000 engagements publics officiels depuis l’accession de son épouse au trône en 1952.

Le prince Philip avait été hospitalisé en février par mesure de « précaution » après s’être senti mal. Le palais de Buckingham avait précisé quelques jours plus tard que cette hospitalisation était due à une infection. Si son transfert pour ses problèmes cardiaques avait fait craindre une détérioration de son état de santé, ses proches s’étaient voulus rassurants. Le prince Charles lui avait rendu visite à l’hôpital.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Euthanasie : L'Assemblée débat sans parvenir à conclure :

 "Ultime liberté" contre "rupture éthique": l'Assemblée nationale a débattu jeudi de l'euthanasie dans une atmosphère polémique sans parvenir, malgré un large soutien, à voter sur un texte complet faute de temps face à des milliers d'amendements. Le débat s'est arrêté peu après minuit, une règle pour les journées réservées à des groupes parlementaires pour présenter leurs propres textes.

L'examen de la proposition de loi ouvrant un droit à "une fin de vie libre et choisie" du député Olivier Falorni, du groupe Libertés et Territoires, n'y a pas échappé: avec plus de 3.000 amendements pour la plupart destinés à la contrer, les travaux n'ont pas dépassé l'article premier. Bertrand Pancher, patron de ce groupe d'opposition, a plaidé pour que cette proposition soutenue par un grand nombre d'élus, notamment dans la majorité, "soit reprise par le gouvernement" pour déboucher sur une loi.

A défaut d'un scrutin final dans le temps imparti, le texte a reçu un large aval de fait lors du vote --240 voix pour, 48 contre et 13 abstentions-- en fin de soirée d'un amendement de Guillaume Chiche (ex-LREM, non inscrit) qui en reprenait des points centraux sur "l'assistance médicalisée à mourir" ou la clause de conscience pour les médecins.

Olivier Falorni s'est félicité d'un "message fort", même si "l'obstruction ne permet pas d'aller au bout du texte". Le député de Charente-Maritime avait été accueilli dans l'hémicycle par un tonnerre d'applaudissements de ses partisans, présents sur tous les bancs. Les Français "sont une immense majorité à être favorables au droit à l'euthanasie", une "ultime liberté", a-t-il lancé. Il a fustigé les milliers d'amendements à son texte, placés symboliquement en pile devant lui, visant à "empêcher l'Assemblée de voter" sur l'ensemble de la proposition dans le délai imparti.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Climat: Greta Thunberg ne se rendra pas à la COP26 à cause des accès inégaux aux vaccins :

La figure de la lutte contre le changement climatique, Greta Thunberg, ne compte pas se rendre à la grande conférence climat COP26 de Glasgow en novembre pour protester contre les inégalités d'accès aux vaccins entre pays riches et pauvres, a-t-elle déclaré vendredi à l'AFP. "Du fait de la distribution extrêmement inéquitable des vaccins, je ne me rendrai pas à la conférence de la COP26 si la situation continue comme aujourd'hui", a dit la militante suédoise.

La jeune femme, qui a fêté ses 18 ans début janvier, a appelé le gouvernement britannique à repousser de nouveau la COP26, déjà reportée une première fois à cause de la situation sanitaire, si les inégalités vaccinales entre pays ne permettaient pas un accès égal des participants et des militants. La figure du mouvement "Fridays for Future" et des grèves de l'école pour le climat a appelé les pays riches à partager leurs doses avec les populations à risques dans les pays pauvres "plutôt que de vacciner des jeunes en bonne santé".

"Si ce n'est pas possible, je suggère de repousser (la COP26) pour que tout le monde puisse y participer dans les mêmes conditions", a-t-elle dit à l'AFP, confirmant une information de la BBC. "Les inégalités (entre les pays riches et pauvres) face à la crise climatique sont un sujet si criant, que cela ne ferait qu'approfondir cet aspect" si la COP26 était maintenue à cette date, a-t-elle plaidé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Mort du prince Philip : l'hommage de Boris Johnson au duc d'Edimbourg :

Le Premier ministre Boris Johnson a salué «l'extraordinaire travail» du prince Philip pour le Royaume-Uni, peu après l'annonce de son décès vendredi, à l'âge de 99 ans.

C'est par un communiqué que le palais de Buckingham a annoncé la triste nouvelle vendredi après-midi. Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est décédé «paisiblement ce matin au palais de Windsor» à l'âge de 99 ans. Depuis le 10 Downing Street, Boris Johnson a rendu hommage à celui qui a accompagné fidèlement la souveraine tout au long de son règne, avant de prendre sa retraite de ses engagements royaux en 2017. «Nous pleurons aujourd'hui au côté de sa majesté la reine, nous lui offrons nos condoléances à elle et sa famille et en tant que nation et royaume, nous remercions l'extraordinaire travail du Prince Philip, duc d'Edimbourg», a déclaré le Premier ministre britannique, rappelant notamment les faits d'armes du prince durant la Seconde guerre mondiale ou encore son engagement pour l'écologie «longtemps avant que cela devienne à la mode».

«Il a gagné l'affection de plusieurs générations au Royaume-Uni, à travers le Common Wealth et à travers le monde», a-t-il poursuivi, rappelant l'expertise du père du prince Charles dans la conduite d'attelage. «Il a aidé à guider la famille royale et la monarchie pour qu'elle demeure une institution indiscutablement vitale à l'équilibre et au bonheur national», a complété le chef de l'Etat, honorant la mémoire d'un «mari dévoué, un père, grand-père et arrière-grand-père fier et aimant».

«C'est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé le prince Philip, duc d'Edimbourg», peut-on lire sur un faire-part accroché vendredi aux grilles du palais de Buckingham, où les drapeaux britanniques ont été mis en berne. Les détails sur les funérailles du duc d'Edimbourg seront annoncés prochainement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Nice vise un record de de France de 5000 vaccinés par jour sur un site :

 La ville de Nice a lancé vendredi l'opération "5.000 vaccins sur une journée et sur un seul site".

1.832, 1.838...1.968...: sur le site internet de la ville de Nice, le compteur du nombre d'habitants vaccinés depuis le matin au Palais des Expositions grimpe de seconde en seconde, avec pour objectif de monter vendredi à "5.000 vaccins sur une journée et sur un seul site".

Largement médiatisée et en présence du maire LR Christian Estrosi, qui avait organisé au même endroit une distribution de masques en mode "drive" aux médecins l'an dernier, l'opération s'inscrit dans un effort de mobilisation de volontaires, infirmiers, médecins et agents de la ville, sous couvre-feu depuis janvier et première à avoir été reconfinée le week-end avant le troisième confinement national. "Nous sommes allés très vite, nous sommes en avance!", s'est vanté M. Estrosi, évoquant un taux de 20% de la population vaccinée dans l'agglomération niçoise et son arrière-pays, "quand la moyenne nationale se situe à 12-13%". "Je ne veux plus attendre! C’est une guerre de mouvement. Si on veut gagner, on doit être encore plus rapide que le virus", a-t-il ajouté, se flattant de battre "un record de France de vaccination" et que Nice ait "le plus grand vaccinodrome" de l'hexagone.

Mercredi, un des centres de vaccination de la ville sera dédié aux catégories prioritaires autorisées par le gouvernement (les plus de 70 ans et les personnes atteintes de comorbidités) voulant venir sans rendez-vous de tout le département même hors métropole niçoise. A Cannes, qui joue au village gaulois en anticipant les consignes nationales, une soixantaine de quinquagénaires sans pathologie ont été vaccinés dès hier, et leur nombre devrait atteindre 160 vendredi soir, "en plus de tous les publics prioritaires qui continuent d'être vaccinés", souligne la mairie LR de la ville, dont l'activité économique de congrès et salons est au tapis depuis un an. Le Palais des Festivals, qui doit en principe accueillir le festival du cinéma en juillet, sert de vaccinodrome à raison de 700 injections par jour.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Élections régionales : coalition inédite contre Xavier Bertrand :

 Lille, vendredi 26 mars. Alors que la question des réunions « en non-mixité raciale» plonge la gauche dans un funeste vaudeville, c’est une tout autre pièce qui se tient au même moment au théâtre de la Verrière, dans la capitale des Flandres. Un spectacle rare: celui de la gauche rassemblée et parlant d’une même voix. Socialistes, communistes, insoumis, radicaux, ils sont tous là, derrière Karima Delli. L’élue Europe Écologie-Les Verts, 42 ans, lance sa campagne avec une ambition martelée: «faire de notre région l’avant-garde de la transition écologique » et mettre fin à la « casse sociale » qu’incarnerait Xavier Bertrand. Un candidat « en campagne permanente », ironise l’oratrice, deux jours après que le président de droite des Hauts-de-France a dévoilé ses ambitions présidentielles.

«Karima a une énergie hallucinante et un enthousiasme inaltérable », vante David Cormand, ancien patron d’EELV, pour expliquer la prouesse de ce rassemblement inédit. «Comme présidente de la commission Transports à Strasbourg, cela fait quatre ans que je dégage des majorités avec des forces parfois antagonistes, confirme l’intéressée. Je ne fais pas d’accords tièdes mais de conviction. » À voir. D’aucuns jugeraient que les gauches n’avaient d’autre choix que l’union pour conjurer le risque d’être disqualifiées dès le premier tour. Sans compter que les rivalités ne sont pas oubliées. Juste mises entre parenthèses.

«C’est avec une gourmandise sympathique que je constate que La France insoumise nous considère fréquentables», se gausse Patrick Kanner, sénateur PS du Nord, qui fut ministre de François Hollande. Les insoumis, d’ailleurs, n’ont accepté d’intégrer le front commun qu’à la condition que Fabien Roussel, patron des communistes, n’en soit pas la tête de liste. «Roussel s’est retrouvé Gros-Jean comme devant», admet Kanner. Une manœuvre qui ne devrait pas fluidifier les relations du chef du PCF et de Jean-Luc Mélenchon... De ce tableau, David Cormand tire un enseignement flatteur pour sa famille politique : «Aujourd’hui, c’est l’écologie qui est la force propulsive de l’alternative aux droites.»

Du côté de chez Xavier Bertrand, l’angle d’attaque est déjà tout trouvé. «Karima Delli est l’essence même du Vert pastèque: vert en surface, rouge [d’extrême gauche, NDLR] à l’intérieur», grince Sébastien Huyghe, député LR du Nord. À gauche, le ton se veut tout aussi inflexible. Contrairement au scénario de 2015, prévient-on, la gauche se maintiendra quel que soit le score du RN. Kanner en fait le serment: «Pas question de disparaître encore une fois de l’hémicycle.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Les "amis très proches" que Line Renaud aimerait à ses côtés pour mourir :

Il y a quelques jours, Line Renaud avait envoyé une lettre aux députés dans laquelle elle les appelait à voter la proposition de loi sur le «droit à une fin de vie libre et choisie». Celle-ci a donné lieu à un débat devant l'Assemblée nationale jeudi mais son vote a été empêché par plus de 3 000 amendements déposés. Line Renaud avait peu d'espoir que cette proposition de loi soit votée, comme elle l'a confiée à Elise Lucet dans «Envoyé Spécial», jeudi soir. «C'est trop tôt (...) moi je ne vais pas vivre ça. Mais ça viendra».

L'artiste de 92 ans est aussi revenue sur son engagement en faveur de l'euthanasie. «Nous avons notre choix de vie, donnons nous notre choix pour mourir. Je ne veux pas vivre dans la souffrance, dans la douleur, donc quand on sait que la mort est proche, faisons quelque chose», a-t-elle ajouté, avant d'évoquer son expérience des fins de vie difficiles, notamment celles de son mari Loulou Gasté, de malades du sida qu'elle connaissait, dont certains qui se sont suicidés, et de sa mère. «Je disais "mon dieu maman quel courage tu as". Elle me disait "Je ne peux pas faire autrement"».

«Comment c'est possible de laisser souffrir des personnes?», a-t-elle insisté, considérant que les soins palliatifs ne suffisent pas pour apaiser les souffrances des malades. «Quand on sait qu'il n'y a plus d'espoir, pourquoi persister? (...) Quand on sait que la mort est là, dans un an ou dans six mois, quand il n'y a plus de qualité de vie et il y a de la souffrance à la place, alors on aide».

Concernant sa propre fin de vie, Line Renaud veut être libre de «choisir» sa mort. «Je voudrais finir là où j'ai vécu toute ma vie heureuse avec mes parents, avec Loulou. Je voudrais mourir dans mon lit, je voudrais mourir chez moi et je voudrais même avoir autour de moi mes amis très proches Muriel [Robin], Claude [Chirac], Nicole [Sonneville] et Dany Boon. Ils seraient 4 autour de moi, je demanderais qu'on ouvre une bouteille de champagne et je boirais à la vie.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Dans un tweet en anglais, Macron salue "la vie exemplaire" du prince Philip :

C’est via son compte Twitter et en s’exprimant en anglais que le chef de l’Etat a réagi à la mort du prince Philip, décédé vendredi matin à l’âge de 99 ans. Le prince Philip «a eu une vie exemplaire marquée par le courage, un sens du devoir et de l'engagement pour la jeunesse et l'environnement». Dans ce court message, Emmanuel Macron présente également ses «sincères condoléances» à la reine Elizabeth, à la famille royale et au peuple britannique.

Vendredi aux alentours de 13 heures, heure française, le compte officiel Twitter du palais de Buckingham a annoncé la triste nouvelle, postant un portrait en noir et blanc de l'époux d'Elizabeth II, accompagné de quelques mots. «C'est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien-aimé le prince Philip, duc d'Edimbourg». Le communiqué précise également que le prince Philip - qui avait été hospitalisé en début d'année, pour une infection puis un problème cardiaque - est mort «paisiblement ce (vendredi) matin au château de Windsor».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Des milliers de méduses agglutinées dans le port de Trieste :

Une armée de méduses aux portes de Trieste. Jeudi, l’Institut national d’océanographie et de géophysique appliquée italien a relayé une intrigante vidéo sur laquelle on peut observer des milliers de méduses regroupées au même endroit. Selon lui, il s’agirait d’une espèce connue sous le nom de rhizostoma pulmo, l’une des plus grandes de la mer Adriatique.

Mais pourquoi un tel regroupement dans la capitale de la région du Frioul-Vénétie Julienne, située au nord-est de l'Italie, à la frontière avec la Slovénie ? La faute à la météo et aux courants océaniques. «Depuis le début des années 2000, ces attroupements semblent être devenus plus fréquents et durent plus longtemps. Lorsque les conditions météorologiques poussent les méduses vers la côte, comme aujourd'hui, nous réalisons à quel point elles sont devenues nombreuses !», détaille l’organisme dans une publication Facebook.

Afin de mieux comprendre le mécanisme qui a conduit cette espèce à proliférer près des côtes, l’institut explique avoir besoin de collecter des données. Il appelle donc les individus à faire des signalements dès lors qu’ils voient ce genre de phénomène.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Déçu par Macron, Philippe de Villiers estime qu'il ne "peut pas se représenter" :

Les relations se sont vivement refroidies entre Philippe de Villiers et le chef de l’Etat. Le fondateur du Puy du Fou publie un ouvrage, «Le jour d’après, ce que je ne savais pas et vous non plus» et ne ménage pas Emmanuel Macron. «Enfant de Davos », Emmanuel Macron «appartient à ce monde de la numérisation du monde, de la tech, qui veut changer la société et de société, il n’appartient pas au monde qui est le mien, celui de la Province, de l’esprit français», a-t-il expliqué vendredi sur Europe 1.

A quel moment le chef de l’Etat l’a décu? «Je me souviens d’une conversation, la première (...) Je lui ai dit : "le prochain président sera jugé non pas sur ce qu’il aura changé, mais ce qu’il aura sauvé". Sauver les murs porteurs (à ses yeux : l’autorité, la liberté, l’identité, la souveraineté, Ndlrl). Or cinq ans après il a laissé se déchirer les tissus conjonctifs de la France industrieuse - la star up nation est en Ehpad- il a laissé se dresser un mur invisible entre deux sociétés : la société française et une contre-société vindicative qui est en train de nous coloniser». Il poursuit son bilan amer en pointant un «échec complet». «Emmanuel Macron est arrivé à l’Elysée avec trois mantras : la souveraineté européenne - il a tout faux- la mondialisation heureuse - on a vu ce que ça donne- et la fameuse start-up nation, libérer les forces créatrices - vous vous rendez compte que tout le pays est sous perfusion».

Pour lui, le chef de l’Etat «ne semble pas voir nous sommes face à un problème de colonisation de peuplement», de «colonisation de conquête, avec 200 ou 300 territoires qui ne sont plus français et, la pire, la colonisation des esprits».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1759) : VENDREDI 9 AVRIL 2021

Vendredi 9 avril 2021 : Brigitte Bardot à la rescousse des éléphants du Botswana :

 Dans son formidable documentaire «Safari», le réalisateur autrichien Ulrich Seidl montrait de la manière la plus crue possible une bien triste réalité que dénonce aujourd'hui Brigitte Bardot, présidente de la Fondation qui porte son nom, dans une lettre ouverte adressée au président de la République du Botswana Mokgweetsi Masisi. «Contre quelques milliers de dollars», «287 permis de chasse au profit de riches clients venus des Etats-Unis ou d’Europe pour décimer les derniers éléphants d’Afrique» ont été accordés. Pourtant, rappelle Brigitte Bardot, le 25 mars dernier, «l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) publiait sa liste rouge des espèces menacées en alertant sur la situation des éléphants d’Afrique, classés en danger pour l’éléphant de savane et en danger critique d’extinction pour l’éléphant de forêt.»

«Le Botswana a la chance d’accueillir la plus importante population d’éléphants en Afrique, c’est une responsabilité morale et universelle d’assurer la survie de cette espèce au moment où elle est menacée d’extinction au niveau continental», ajoute-t-elle. Mais le mercantilisme est plus fort que la raison environnementale et les autorités de ce pays d'Afrique australe préfèrent «monnayer la vie des derniers géants des savanes.» «Vous ne pouvez pas vendre cette rareté universelle à des milliardaires dépravés qui prennent plaisir à tuer, c’est de l’asservissement par l’argent !», explique encore Brigitte Bardot, qui appelle la France «à engager une action pour le transfert de toutes les populations d’éléphants d’Afrique afin d’abolir ces commerces qui font honte à l’humanité entière.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens