Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Bilan du Covid-19 au 6 avril au soir :

409 nouveaux décès en 24 heures, 5626 patients en réanimation

8045 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés en 24 heures en France, selon les chiffres publiés mardi, contre 10.793 la veille. Au total, 4.841.308 cas de Covid-19 ont été comptabilisés depuis le début de la pandémie en France.

La pression dans les services de réanimation continue de progresser avec 5626 patients du Covid-19 hospitalisés dans ces services ce mardi, dont 632 admis lors des dernières 24 heures. Les hôpitaux comptaient au total 30.639 malades du Covid-19, dont 2459 hospitalisés lors des dernières 24 heures. Quant au nombre de décès, il s'élève désormais à 97.301, 409 personnes sont mortes en 24 heures à l'hôpital.

Concernant la vaccination, depuis le début de la campagne en France, 9.526.509 personnes ont reçu au moins une injection (soit 14,2 % de la population totale) et 3.242.743 personnes ont reçu deux injections (soit 4,8 % de la population totale). Lors des dernières 24 heures, 275.772 personnes ont été vaccinées: 175.180 ont reçu une première dose et 100.592 une deuxième injection.

Un responsable de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a estimé qu'il y avait un «lien» entre le vaccin d'AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration. «Il est clair qu'il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore», a affirmé Marco Cavaleri, responsable de la stratégie sur les vaccins à l'EMA. L'Agence doit se réunir sur ce dossier du 6 au 9 avril.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré dans la foulée qu'elle était toujours en train d'évaluer si le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est lié à la formation de rares caillots sanguins. Le comité de sécurité de l'agence basée à Amsterdam «n'a pas encore abouti à une conclusion et l'examen est actuellement en cours», a déclaré l'EMA dans un communiqué à l'AFP, ajoutant qu'une décision à ce sujet devrait être annoncée mercredi ou jeudi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati réclame le bénéfice de la prescription :

L'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati, visée par une enquête anticorruption sur ses prestations de conseil auprès de l'ex-magnat de l'automobile Carlos Ghosn, a fait valoir auprès des juges d'instruction que les faits étaient prescrits et ne pouvaient faire l'objet de poursuites judiciaires, a appris l'AFP mardi de sources concordantes.

Fin novembre, l'actuelle maire LR du VIIe arrondissement de Paris avait été convoquée par les magistrates parisiennes chargées des investigations en vue de sa mise en examen, notamment pour corruption et trafic d'influence, mais elle était finalement ressortie de leur bureau sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

Les juges d'instruction peuvent toutefois réviser cette décision et ordonner la mise en examen de l'élue à tout moment de la procédure. Sans attendre, Rachida Dati a donc adressé début mars aux magistrates une requête aux fins de constatation de la prescription de l'action publique, selon une source proche du dossier. "Cette demande de prescription est fondée sur la transparence absolue de l'activité d'avocat de Rachida Dati pour l'alliance Renault-Nissan", a déclaré Me Olivier Baratelli, un des avocats de Mme Dati, contacté par l'AFP. Les juges n'ayant pas répondu à cette requête dans un délai d'un mois, cela équivaut à un rejet de l'argumentation de la défense. "Nous allons demander à la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris de réviser cette position", a indiqué Me Baratelli.

Selon une source proche du dossier, Rachida Dati, qui nie toute irrégularité, aurait touché 900.000 euros d'honoraires en tant qu'avocate entre 2010 et 2012, alors qu'elle était à l'époque aussi députée européenne. La justice cherche notamment à savoir si les revenus de Rachida Dati correspondent à des activités déterminées ou s'il s'agissait d'un emploi de complaisance, ayant pu masquer des activités de lobbying, interdites pour les députés européens.

L'équipe de défense de Rachida Dati fait valoir qu'aucun élément de sa rémunération n'a été dissimulé, et que par conséquent la prescription de trois ans pour ces délits est acquise depuis 2017. Or, le parquet national financier (PNF) n'a ouvert une enquête qu'en 2019, après avoir reçu une plainte d'une actionnaire de Renault.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Dîners clandestins : la Société Des Journalistes de M6 confirme la présence "d'au moins un membre du gouvernement" :

Y a-t-il eu oui ou non un ou plusieurs ministres attablé(s) dans un restaurant clandestin en pleine pandémie? Cette question fait débat depuis un reportage diffusé vendredi 2 avril dans le 19'45 de M6. En caméra cachée, des repas haut de gamme organisés clandestinement dans les «beaux quartiers parisiens» ont été filmés, à l'heure où tous les restaurants sont fermés dans le pays et où le troisième confinement est entré en vigueur pour lutter contre la propagation du covid-19. Lors de ce même reportage, un organisateur et participant à ce genre de rassemblements avait déclaré anonymement avoir dîné lui-même dans des restaurants clandestins avec «un certain nombre de ministres». Pierre-Jean Chalençon, identifié comme étant ce témoin anonyme de M6, est revenu depuis sur ses propos, affirmant qu'il n'avait pas mangé avec des ministres et qu'il n'avait pas organisé de repas illégaux. Il s'agissait, selon ses mots sur BFMTV, d'un «énorme poisson d’avril».

Nouveau rebondissement dans cette affaire avec un communiqué de la Société des Journalistes de M6, qui fait savoir que des journalistes de la chaîne se sont fait confirmer «en off» par «d'autres sources» la «présence d'au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners. Nous poursuivons nos investigations à ce sujet», est-il ajouté.

La SDJ répond également à l'ancien expert de l'émission «Affaire conclue» de France 2, qui «se répand dans les médias et sur les réseaux sociaux», «accuse notre rédaction et nos JT de propager des "calomnies" et "nous reproche "une sorte de guet-apens, de coup monté"». Elle souligne que c'est lui qui a rappelé un journaliste de M6 qui l'avait contacté au sujet des soirées clandestines. Face aux déclarations du passionné de Napoléon qui a dit qu'il n'y avait qu'une dizaine de personnes au Palais Vivienne, dont il est propriétaire, lorsque les images ont été filmées, M6 reste inflexible sur le fait que le nombre de participants était plutôt d'une «quarantaine de personnes». «Nous maintenons également que contrairement à ce qu'il dit, l'entrée était payante, notre enregistrement le prouve également».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Le Cned a-t-il été victime d'une cyberattaque de l'étranger ?

La section cybercriminalité du parquet de Paris a ouvert une enquête mardi après une série d'attaques informatiques contre la plateforme du Cned au premier jour du retour de l'enseignement scolaire à distance lié à la pandémie, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Paris.

Cette enquête, confiée à l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLTIC), a été ouverte pour "accès frauduleux à un système de traitement automatisé" et "entrave au fonctionnement" d'un tel système, a précisé le parquet confirmant une information de France Télévisions.

Le Cned (Centre national d'enseignement à distance) avait indiqué mardi soir son intention de "déposer plainte", "devant ces actes délibérés de malveillance". Il évoquait notamment "plusieurs dizaines d'attaques envers le site de continuité pédagogique +Ma Classe à la Maison+, qui n'ont pu être totalement bloquées par l'opérateur". Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer avait évoqué dès mardi matin une "très forte attaque informatique venue de l'étranger", sans plus de précisions sur son origine.

Le Cned a par ailleurs expliqué avoir transmis "l'ensemble des éléments techniques liés à ces cyberattaques" à l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi).

"Malgré ces actes de malveillance", quelque "500.000 élèves et professeurs accédaient aux plateformes" à 10h et "150.000 classes virtuelles étaient actives", avait affirmé le ministre mardi. L'afflux de connexions a en outre causé mardi d'importantes difficultés d'accès à un autre outil pédagogique numérique de l'enseignement scolaire, les ENT (environnements numériques de travail), gérés par les collectivités locales.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - La mosquée de Pantin rouvrira vendredi :

La mosquée de Pantin, fermée le 21 octobre dans le sillage de l'assassinat de l'enseignant Samuel Paty, rouvrira vendredi, a annoncé mercredi à l'AFP le préfet de Seine-Saint-Denis Georges-François Leclerc. Cette mosquée d'environ 1.300 fidèles avait été fermée pour six mois sur instruction du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui reprochait notamment à ses responsables d'avoir relayé sur Facebook la vidéo d'un père d'élève à l'origine de l'engrenage ayant conduit au meurtre du professeur d'histoire-géographie de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines).

Le 16 octobre, un réfugié d'origine russe tchétchène âgé de 18 ans avait décapité ce père de famille de 47 ans, lui reprochant d'avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Après ce drame, le ministère de l'Intérieur avait promis "une guerre contre les ennemis de la République" et lancé une série d'opérations contre la mouvance islamiste. Dans son viseur figurait ainsi l'imam de la mosquée de Pantin, formé au Yémen et soupçonné d'être "impliqué" dans cette mouvance. Ce dernier avait démissionné dès le 26 octobre.

Mais le ministre de l'Intérieur et le préfet de la Seine-Saint-Denis avaient fixé une condition sine qua non à la réouverture anticipée de la mosquée avant le ramadan (mi-avril) : le départ de son recteur, M'hammed Henniche. M. Henniche, qui était à tête de la Fédération musulmane de Pantin depuis 2013, a fini par se retirer mi-mars, ouvrant la voie à la réouverture du lieu de culte.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Marseille : plus de 150 personnes évacuées face à un incendie :

 Plus de 150 personnes ont abandonné leurs domiciles mardi près de Marseille, face à l'avancée d'un incendie qui avait parcouru près d'une centaine d'hectares dans la soirée, attisé par un violent mistral, a-t-on appris auprès des pompiers.

Le feu, parti vers 16h45 de la commune de La Bouilladisse, à quelques kilomètres à l'est de Marseille, s'est ensuite déplacé sur le territoire d'Auriol, approchant certaines habitations. 155 personnes ont abandonné leurs maisons pour se réfugier dans un gymnase mis à leur disposition par la commune.

Face à «un feu en évolution», 270 personnes ont été déployées sur le terrain, des marins-pompiers de Marseille ou leurs collègues pompiers des Bouches-du-Rhône et du Var, assistés de 95 engins, dont six avions, quatre Canadairs et deux Dash, précisait-on mardi soir au Service départemental d'incendie et de secours.

Les flammes, parties du massif de Regagnas, sont attisées par des rafales de mistral atteignant les 80 km/h. Le vent est prévu pour durer jusqu'à jeudi, ce qui pourrait compliquer la tâche des soldats du feu durant la nuit et entraîner des reprises de feu dangereuses.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Covid-19 : 1 ancien patient sur 3 souffre de problèmes psychologiques ou neurologiques ultérieurs :

Une personne sur trois qui a surmonté le Covid-19 a eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les six mois suivant l'infection, selon la plus grosse étude à ce jour sur le bilan mental d'anciens malades du Covid. L'anxiété (17%) et les troubles de l'humeur (14%) étaient les diagnostics les plus fréquents, selon l'étude, parue mercredi dans le journal spécialisé The Lancet Psychiatry.

L'incidence des atteintes neurologiques telles que les hémorragies cérébrales (0,6%), les accidents vasculaires cérébraux (2,1%) et la démence (0,7%) était globalement plus faible, mais le risque était généralement plus élevé parmi les patients qui avaient été gravement malades.

Si le risque au niveau individuel de la plupart de ces troubles neurologiques et psychiatriques est faible, l'effet peut être «considérable» pour les systèmes de santé en raison de l'ampleur de la pandémie, relève le professeur Paul Harrison (Université d'Oxford, Royaume-Uni), auteur principal de l'étude. D'autant que beaucoup de ces troubles sont «chroniques», argue-t-il, plaidant pour doter les systèmes de santé de ressources «pour faire face aux besoins».

En analysant les dossiers de santé électroniques de 236.379 patients atteints de Covid, les auteurs relèvent que 34% ont eu un diagnostic de maladie neurologique ou psychiatrique dans les six mois suivant l'infection. Pour 13% de ces personnes, il s'agissait de leur premier diagnostic neurologique ou psychiatrique.

Le risque de développer des troubles à long terme est accru chez les patients hospitalisés pour Covid-19 sévère. Ainsi, 46% des patients admis en réanimation ont eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques six mois après l'infection. Près de 7% des patients qui avaient été en réanimation ont fait un AVC ultérieur, 2,7% une hémorragie cérébrale et près de 2% ont développé une démence, contre respectivement 1,3%, 0,3% et 0,4% de ceux non hospitalisés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Turquie : privée de siège lors d’une rencontre avec Erdogan, Ursula von der Leyen a vécu un affront :

La scène, qui a été filmée et largement commentée sur les réseaux sociaux, a déclenché une controverse à Bruxelles. Un affront a été infligé mardi à la présidente de la Commission européenne, l’Allemande Ursula von der Leyen, placée en retrait sur un divan lors de la réunion des présidents des institutions de l’UE avec le président turc Recep Tayyip Erdogan à Ankara.

« La présidente von der Leyen a été surprise. Elle a décidé de passer outre et de donner la priorité à la substance. Mais cela n’implique pas qu’elle n’accorde pas d’importance à l’incident », a expliqué ce mercredi son porte-parole Eric Mamer. Elle semble ne pas savoir où s’installer alors que le président du Conseil européen Charles Michel et le président turc se calent dans les deux fauteuils préparés pour la réunion. Ursula von der Leyen prend ensuite place sur un canapé, en retrait des deux hommes, face au ministre turc des affaires étrangères, dont la fonction lui est inférieure dans la hiérarchie protocolaire.

« Mme von der Leyen attend d’être traitée selon les règles protocolaires et elle a demandé à ses services de faire en sorte que ce genre d’incidents ne se répète pas à l’avenir », a annoncé son porte-parole. « Les présidents des deux institutions ont le même rang protocolaire », a-t-il soutenu. Le Conseil européen a toutefois fait savoir que son président a la préséance sur la Commission pour le protocole international.

« Il revient aux autorités turques, en charge de la rencontre, d’expliquer pourquoi il a été offert ce type de siège à Mme von der Leyen », a souligné Eric Mamer. « Malgré l’incident protocolaire, les discussions ont été très poussées avec le président turc et Mme von der Leyen a pu exercer son rôle », a-t-il assuré.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Météo : encore des records de froid et un peu de neige :

 L’offensive hivernale se poursuit. Ce mercredi, la France continue de subir les assauts d’une descente d’air polaire qui s’accompagne de températures remarquablement froides pour un début avril.

Météo France a ainsi relevé en fin de nuit -5,4°C à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), battant un record établi mardi seulement. Dans le Lot et les Pyrénées-Atlantiques, des records vieux de 25 ans ont été battus avec -4,7°C à Gourdon et -2,6°C à Orthez.

Parmi les autres valeurs notables, l’organisme météorologique relève -6,7°C à Beauvais (Oise), -5,9°C à Fontainebleau (Seine-et-Marne), -3,8°C à Rouen (Seine-Maritime), -2,2°C à Nantes (Loire-Atlantique), -0,5°C à Bordeaux (Gironde). A Paris, il n’a pas gelé, mais fait 0°C, le record de 2008 pour un mois d’avril tient donc toujours.

Des averses de neige ont continué à se produire pendant la nuit. Normandie, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté sont les régions concernées.

Quelques flocons sont également tombés aux limites de l’Ile-de-France comme dans le nord-ouest du Val-d’Oise.

Au-delà des records, ces températures posent un vrai problème pour les cultures. Fin mars, le thermomètre a affiché pendant plusieurs jours des valeurs estivales, accélérant la pousse des plantations. Les températures hivernales représentent un gros risque de destruction. Les agriculteurs luttent avec les moyens du bord pour créer des sources de chaleur, notamment des bougies antigel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Le magazine américain Forbes a annoncé que le tennisman suisse Roger Federer était le sportif le mieux payé de l'année

 avec 106,3 millions de dollars de gain. Le détenteur du record de titres en tournoi du Grand Chelem (20) doit essentiellement sa place à ses contrats publicitaires et partenariats privés, qui lui ont assuré 100 millions de revenus entre le 1er juin 2019 et le 1er juin 2020, période prise en compte par Forbes. Le reste, soit 6,3 millions de dollars, provient de ses gains sur le circuit ATP. Federer est le second sportif en activité après Tiger Woods a franchir le seuil des 100 millions de dollars de revenus publicitaires sur un an.

Le Suisse, qui n'était que cinquième du même classement l'an passé, devance d'un cheveu le joueur de football portugais Cristiano Ronaldo, qui a gagné 105 millions de dollars lors des douze mois écoulés.

Dans son cas, en revanche, le salaire, provenant de son club, la Juventus Turin, est la principale source de revenus, avec 60 millions de dollars, les cachets publicitaires et promotionnels atteignant 45 millions.

Les trois premiers du classement se tiennent dans un mouchoir de poche, car l'attaquant argentin du FC Barcelone, Lionel Messi, affiche, lui, 104 millions de dollars au compteur, dont 72 millions sous forme de salaire et le solde, 32 millions, provenant de ses divers partenariats.

Suivent le footballeur brésilien du PSG Neymar (95,5 M USD) et le joueur-vedette de la NBA et des Los Angeles Lakers LeBron James (88,2 M USD). La première femme du classement, la joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka, arrive en 29ème position, avec 37,4 millions de dollars de revenus.

Le classement des joueurs les mieux payés selon Forbes

 

Roger Federer (Tennis) - 106,3 millions de dollars

Cristiano Ronaldo (Football) - 105 millions de dollars

Lionel Messi (Football) - 104 millions de dollars

Neymar (Football) - 95,5 millions de dollars

LeBron James (Basket) - 88,2 millions de dollars

Stephen Curry (Basket) - 74,4 millions de dollars

Kevin Durant (Basket) - 63,9 millions de dollars

Tiger Woods (Golf) - 62,3 millions de dollars

Kirk Cousins (Foot US) - 60,5 millions de dollars

Carson Wentz (Foot US) - 59,1 millions de dollars

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1757) : MERCREDI 7 AVRIL 2021

Mercredi 7 avril 2021 - Lime concurrence Cityscoot en proposant des scooters en libre-service à Paris :

L'opérateur californien Lime va ajouter mercredi des scooters à son offre parisienne de trottinettes et vélos en libre-service. "Paris est la première ville d'Europe à disposer des trois types de véhicules Lime", a précisé Garance Lefèvre, directrice des affaires publiques de Lime en France, dans un communiqué mardi. Après avoir lancé quelques centaines de scooters à Washington fin mars, l'opérateur prévoit d'en déployer 1.000 à Paris.

Lime sera dans la capitale française en concurrence frontale avec Cityscoot, seul en lice depuis l'arrêt fin 2019 de Coup, une filiale du géant Bosch qui s'est révélée "économiquement non viable" selon sa direction. L'usage de ces scooters électriques est réservé aux utilisateurs munis d'un permis A ou B ou d'un brevet de sécurité routière (BSR). Il est possible de rouler à deux, comme sur un Cityscoot. La nouvelle offre de scooters électriques de Lime doit être intégrée dans les semaines à venir aux applications Assistant SNCF, Google Maps, Uber et CityMapper.

Lime dit avoir fait de Paris sa "vitrine mondiale" avec 5.000 trottinettes --la start-up fut la première à en déployer en juin 2018-- et 5.000 vélos en circulation. La société a également indiqué être "en discussion" avec des communes limitrophes pour étendre son offre au-delà de Paris intra-muros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens