Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – point sur le Coronavirus le 27 Février au soir :

Le nombre de patients à l'hôpital pour cause de Covid-19 se maintenait autour des 25.000, dont quelque 3.400 en service de réanimation, selon les données hospitalières publiées samedi par Santé publique France, des chiffres stables par rapport à la veille. Les hôpitaux français accueillaient 24.995 patients atteints par le coronavirus, contre 25.130 vendredi. Une semaine auparavant, ils étaient 25.269.

Sur ces presque 25.000 patients hospitalisés, 1.007 sont entrés à l'hôpital ces dernières 24 heures (1.634 vendredi). Les services de réanimation, qui reçoivent les cas les plus graves, comptaient 3.453 malades (dont 208 transférés ces dernières 24 heures), contre 3.445 vendredi. Quelque 24.000 (23.996) personnes ont été testées positives au virus (contre 25.207 vendredi) et le taux de positivité, à savoir le nombre de personnes positives sur l'ensemble des gens testés, continue de progresser, à 7,2%, contre 7,1% vendredi et 6,1% samedi 20 février.

Santé publique France a annoncé samedi 186 décès, après 286 vendredi et 183 il y a une semaine. L'épidémie a tué 86.332 personnes en France depuis ses débuts, il y a un an. La barre des 3 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin sera bientôt franchie: on était à 2,918 millions vendredi --les données publiées concernent les chiffres de la veille--, dont 1,561 million ont reçu les deux doses de la vaccination.

Le variant anglais du coronavirus, plus contagieux, "concerne désormais à peu près la moitié des personnes" contaminées par le Covid en France, où de nouvelles mesures de restrictions territorialisées pourraient être mises en place, sans aller pour l'heure à un nouveau confinement.

La préfecture de la Haute-Garonne a décidé de fermer à partir de dimanche certains lieux en bord de Garonne très prisés des toulousains après avoir constaté des manquements aux mesures "de distanciation physique et de port du masque". "De nombreux rassemblements statiques sans respect de la distanciation physique, ni port du masque, ont été constatés ces derniers jours dans certains secteurs de Toulouse", indique la préfecture qui avait mis en place depuis le 27 février des contrôles renforcés des mesures sanitaires dans le centre-ville.

Paris et Berlin ont décidé jeudi d'introduire des restrictions sous forme d'obligation de tests pour les transfrontaliers entre le département français de Moselle et les régions allemandes limitrophes, pour contrer la pandémie de Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Le couvre-feu "fonctionne très bien", estime Jérôme Salomon :

Le couvre-feu "fonctionne très bien", a estimé le directeur général de la santé Jérôme Salomon, sans exclure pour autant "des mesures plus strictes" au niveau national en cas d'aggravation de l'épidémie de Covid, dans un entretien au Journal du Dimanche. "La situation est évidemment très tendue" mais "le gouvernement a pris des mesures de freinage fortes en particulier avec le couvre-feu. Ce dernier fonctionne très bien", a jugé le responsable dans le JDD dimanche.

Cette mesure "répond bien à la problématique des rassemblements privés et intéresse d’ailleurs beaucoup nos voisins qui ont été surpris de ses effets", a poursuivi Jérôme Salomon, alors que le couvre-feu à 18H00 a été mis en place mi-janvier sur l'ensemble de la métropole. Quant au confinement local le week-end -inauguré samedi dans la région de Nice et autour de Dunkerque-, "nous allons étudier ce que donne (cette mesure) mais nous savons, au vu de l’exemple en Guyane que cela fonctionne", a poursuivi le DGS, estimant que "ce sont des mesures difficiles mais (qui) ont un vrai impact".

Interrogé sur l'éventualité de mesures plus larges, Jérôme Salomon a estimé qu'outre des mesures possibles au niveau des départements, "des régions pourront aussi être concernées par des mesures plus strictes. Et si la situation s’aggrave vraiment, l’ensemble du territoire pourra être concerné".

"Le variant britannique est majoritaire sur le territoire français (53% des cas selon les derniers résultats)", a relevé M. Salomon. Pour autant, "on peut encore éviter le confinement si tout le monde se mobilise", a-t-il ajouté. "C’est l’arme absolue quand la courbe explose, mais c’est une arme très lourde", a-t-il insisté, évoquant un "dernier recours".

A la veille de la rentrée scolaire dans plusieurs régions, dont l'Ile-de-France, M. Salomon a aussi affirmé que le protocole sanitaire "très strict" dans les établissements scolaires "fonctionne" et que "le déploiement massif des tests salivaires" allait encore le "renforcer". En outre, il évalue une "immunité collective" (taux minimum de personnes immunisées pour qu'une épidémie s'éteigne) à 80%. "Aujourd’hui, entre 15 et 20% de la population française est immunisée et 5% est vaccinée," a -t-il relevé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Le pape François se voit mourir à Rome :

Le pape François se voit mourir à Rome, toujours souverain pontife, sans retourner vivre dans son Argentine natale, selon un entretien retranscrit dans un livre intitulé «La santé des papes» dont les bonnes feuilles ont été publiées samedi dans le quotidien argentin La Nacion.

Dans cet entretien accordé au journaliste et médecin argentin Nelson Castro au Vatican en février 2019, le pape dit penser à la mort, mais ne pas la craindre. Interrogé sur la façon dont il voit sa propre fin, François, âgé de 84 ans, répond : «je serai pape, en exercice ou émérite. Et à Rome. Je ne retournerai pas en Argentine».

Selon l'auteur de l'ouvrage intitulé «La santé des papes. Médecin, complot et foi. De Leon XIII à François», qui sortira lundi en Argentine, «c'est la première fois qu'un pape parle de sa santé avec la transparence avec laquelle l'a fait François».

L'ancien archevêque de Buenos Aires, de son nom Jorge Bergoglio, affirme aussi que l'Argentine ne lui manque pas : «Non, elle ne me manque pas. J'y ai vécu 76 ans. Ce qui me fait mal, ce sont ses problèmes», dans une allusion à la crise économique qui secoue le pays sud-américain.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Les plus belles images de la "Pleine Lune des Neiges" :

 Samedi 27 février, toute une face de la Lune était éclairée par le Soleil, formant ainsi une pleine lune magnifique.

Si les nuages n’ont pas joué les trouble-fêtes, vous avez probablement dû observer la Lune briller dans le ciel, samedi. C’était jour de pleine lune. Notre satellite naturel est entré dans une phase durant laquelle elle apparaît entièrement illuminée par le Soleil. Ainsi, des photographes du monde entier ont sorti leur appareil pour immortaliser le phénomène, le 2e du genre en 2021.

Certains médias et internautes ont parlé de «Pleine Lune des Neiges». Si l’on pouvait croire à un phénomène exceptionnel, en réalité, il n’en était pas un. D’après la Nasa, les tribus amérindiennes du nord-est des États-Unis appellent la pleine lune de février la «Lune de neige», en raison des fortes chutes de neige à cette période de l'année. Dans les années 30, des communautés ont commencé à baptiser des mois de l'année par des noms de Lune. Ainsi, certains noms sont devenus populaires et ont été largement répandus. Pour février, on parle de «Lune de la faim» ou «Lune des tempêtes», toujours en raison des conditions météo plus difficiles. En janvier, c’était la «Lune des loups».

Samedi 27 février, la pleine lune s’est produite à 8 heures 17 dans la constellation du Lion. Notre satellite naturel se trouvait alors à une distance de 370.596 kilomètres de nos âmes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Etudiants en médecine, tous dopés ?

Horaires sans fin, responsabilités écrasantes, compétition sauvage… Le rythme harassant des études incite les futurs médecins à consommer des psychostimulants. En s’aidant de leurs connaissances des molécules, les étudiants en souffrance piochent dans la pharmacopée pour lutter contre l’épuisement.

«En première année, on ne nous demande pas d’avoir un niveau normal, on nous demande d’être des surhommes», lâche Mélanie, 21 ans, dans un soupir. Assise sur son tapis, dans un appartement qu’elle n’a pas pu décorer faute de moyens, la jeune femme au regard clair croise et décroise ses jambes, change souvent de position. Elle est sous traitement à la Ritaline pour son trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), de sa voix grave elle confie avoir doublé ses doses journalières en périodes d’examens pour lui permettre d’atteindre le niveau exigé. Le détournement de ces médicaments ou leur surdosage est la conséquence d’un malaise profond.

Le docteur Caroline Combes, directrice du service de santé universitaire de l’université Claude Bernard Lyon 1, déplore une forme d’institutionnalisation du dépassement de soi dans le parcours de formation des futurs médecins. Dans sa salle de consultations remplie de prospectus de prévention, elle explique : «Discipline, endurance, résistance absolue, voilà ce qu’on demande à un sportif de haut niveau.» Pour tenir la cadence, certains étudiants et internes n’hésitent pas à absorber des psychostimulants. Ces molécules, comme le méthylphénidate (Ritaline, Concerta) ou les corticoïdes (Solupred, Cortancyl), sont respectivement prescrites dans le traitement du TDAH et des maladies inflammatoires. Sous pression, les futurs médecins les utilisent dans le but d’augmenter leurs capacités de concentration, leur mémoire ou leur éveil. Une enquête de l’Inserm, parue en 2016 et portant sur l’usage des psychostimulants par les étudiants en médecine et les jeunes diplômés, révèle que 6,7 % des sondés en ont déjà pris au moins une fois, dans une pure recherche de performance cognitive.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Valérie Pécresse attend des préfets de "justifier" les nouvelles mesures de restriction :

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse attend que les préfets de la région lui "justifient" les mesures de restriction supplémentaires pour enrayer la progression du Covid-19, a-t-elle expliqué dimanche au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. "Je souhaite qu'on fasse tout pour éviter ce reconfinement de l'Ile-de-France, mais je sais qu'il va falloir prendre de nouvelles mesures", a déclaré la présidente (Libres!) de région. Si elle "approuve la stratégie du gouvernement, qui constitue à tout faire pour l'éviter", elle va quand même "demander aux préfets de justifier les mesures de restriction supplémentaires".

"Si le gouvernement me demande et me justifie des mesures de restriction dures, je ne m'y opposerai pas", a insisté Mme Pécresse. "Ce qui me paraît impensable, c'est qu'on puisse confiner Paris sans confiner la région", a-t-elle réagi après la suggestion faite jeudi par Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, de confiner la capitale pendant trois semaines afin de pouvoir tout rouvrir ensuite.

Pour enrayer la progression de l'épidémie, la présidente de région appelle à "revenir au maximum de télétravail", redescendu selon elle à un taux de 50% parmi les métiers qui peuvent y recourir. "Il faut que les entreprises refassent un effort", demande-t-elle. Mme Pécresse demande aussi au gouvernement de "changer les critères de vaccinations" afin de l'adapter "en fonction de la population hospitalisée". Il faut "flécher les vaccins là où la pandémie fait rage", dit-elle, rejoignant ainsi le président (PS) du département de Seine-Saint Denis Stéphane Troussel qui a réclamé jeudi des "doses supplémentaires" pour accélérer la vaccination dans cette zone fortement touchée par le Covid-19.

Mme Pécresse, qui "souhaite que les écoles restent ouvertes", demande également de "tester massivement les élèves dans les écoles" avec des tests antigéniques.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – L'opposant Navalny arrivé dans une région à 200 km de Moscou pour effectuer sa peine :

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, est arrivé dans une région à 200 kilomètres à l'Est de Moscou pour être transféré dans une colonie pénitentiaire afin d'y purger sa peine, a indiqué dimanche un organisme public.

«Alexeï Navalny est arrivé dans un établissement des services pénitentiaires russes de la région de Vladimir pour effectuer sa peine», a indiqué dans un communiqué la commission publique de surveillance de Moscou (ONK).

Le secrétaire général de l'ONK, Alexeï Melnikov, a précisé à l'agence de presse russe Interfax que M. Navalny, condamné à deux ans et demi de prison, serait d'abord placé en quarantaine avant d'être transféré vers l'une des colonies de la région.

Selon des source interrogées par les agences TASS et Ria Novosti, l'opposant sera transféré dans la colonie pénitentiaire numéro 2 située dans la petite ville de Pokrov, dans la région de Vladimir, en Russie européenne. Selon les médias, cette colonie est de type «régime normal», c'est-à-dire que les conditions de détention y sont moins sévères, et accueille environ 800 prisonniers.

Vendredi, le patron des services pénitentiaires russes, Alexandre Kalachnikov, avait assuré que M. Navalny «a été transféré à l'endroit où il est censé se trouver par décision du tribunal» et qu'il ne pèse sur le principal opposant du pays «aucune menace à sa vie ou sa santé». L'opposant «effectuera sa sentence dans des conditions absolument normales», a-t-il précisé, assurant que «M. Navalny, s'il le souhaite, prendra part à des activités de production».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Mauvaise note pour l'exécutif à la Convention pour le climat :

La Convention citoyenne pour le climat (CCC), voulue par Emmanuel Macron pour proposer des mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre, a sèchement noté dimanche la traduction par l'exécutif de ses propositions. La "mise en œuvre" par le gouvernement n'a obtenu la moyenne dans aucun des votes organisés sur les six grands thèmes de mesures avancées par les 150 citoyens tirés au sort pour cet exercice de démocratie participative inédite en France.

Seulement 3,4 sur 10 pour "se loger". "Produire et travailler", "se nourrir" et "se déplacer": 3,7 chacune. "Consommer" a eu 4 et les propositions sur la gouvernance 4,1, lors des votes (119 inscrits) de cette session finale de la CCC, tenue par visioconférence, crise sanitaire oblige. Peu de mesures ont obtenu la moyenne. La réforme de l'article 1er de la Constitution pour y introduire la lutte contre le changement climatique, sur laquelle le président de la République a proposé un référendum, a par exemple recueilli la note de 6,1.

Mais la traduction d'autres objectifs emblématiques de la CCC a été durement jugée: "limiter les effets néfastes du transport aérien" a obtenu 2,8 de moyenne. L'introduction dans le droit d'un délit "d'écocide", amoindri par rapport à la proposition de la Convention, n'a reçu que 2,7. Les membres de la Convention doivent encore voter pour répondre dans l'après-midi à quatre questions plus générales, tirant le bilan global de l'exercice.

Vendredi et samedi, les premiers débats avaient laissé percer leur déception, et la discussion avant les derniers votes allait dans le même sens. "Pourquoi le président n'a pas voulu tenir compte de notre avis, je ne sais pas, la démocratie participative c'est fait pour écouter le peuple", regrettait ainsi Mathieu (les citoyens sont désignés par leurs seuls prénoms).

Emmanuel Macron avait décidé de créer la CCC au sortir de la crise des Gilets jaunes, née d'une taxe carbone sur les carburants perçue comme injuste. Sa mission: proposer des mesures permettant de "diminuer d'au moins 40% (par rapport à 1990) les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 dans un esprit de justice sociale". Démarrée en octobre 2019, la CCC a remis en juin, au terme d'un calendrier bouleversé par le Covid, 149 propositions au président de la République, qui en a rejeté trois et s'était engagé à transmettre les autres "sans filtre".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Journaliste de "L'Union" agressé: L'Elysée veut que les auteurs soient "interpellés au plus vite" :

Samedi, un photo-reporter de 65 ans du quotidien régional "L'Union" a été grièvement blessé à Reims, alors qu'il couvrait des regroupements de jeunes dans le quartier prioritaire Croix Rouge.

L'Elysée a affirmé dimanche à l'AFP souhaiter que les auteurs de l'agression du photo-reporter grièvement blessé à Reims soient "interpellés au plus vite". "L’Elysée a appelé la rédaction de l’Union, suite à l’agression hier à Reims d’un photographe de la rédaction, pour exprimer son émotion et sa sympathie, et son souhait de voir les auteurs de l’agression interpellés au plus vite", a indiqué la présidence.

Son agression a suscité une vive indignation, notamment dans le monde politique, et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a affirmé samedi dans un tweet que la police nationale était "pleinement mobilisée pour identifier et interpeller les auteurs".

Ce photo-reporter de 65 ans du quotidien régional L'Union a été grièvement blessé samedi à Reims, alors qu'il couvrait des regroupements de jeunes dans le quartier prioritaire Croix Rouge. Il a été agressé "dans des circonstances encore indéterminées, mais de manière volontaire. J'ai donc ouvert une enquête pour tentative de meurtre, confiée à la sûreté départementale", a indiqué à l'AFP samedi le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – Kylian Mbappé rend hommage à Aymen, l'adolescent de 15 ans tué à Bondy :

Même si Kylian Mbappé a quitté sa ville natale depuis plusieurs années, il ne reste pas moins attaché à Bondy. Samedi après-midi, l’attaquant du Paris Saint-Germain a posté un message sur son compte Twitter en hommage à Aymen, le jeune garçon de 15 ans tué la veille dans la ville de Seine-Saint-Denis.

«Aymen "Il n'y a pas d'au revoir pour nous. Peu importe où tu es, tu seras toujours dans le cœur des Bondynois"», a écrit le footballeur sur le réseau social, remixant une célèbre citation de Gandhi. «Repose en paix. Mes condoléances les plus sincères à ses proches», a-t-il poursuivi.

L’adolescent a été tué par balle vendredi vers 17 heures. Depuis, deux frères, âgés de 17 et 27 ans, se sont présentés à la police et ont été placés en garde à vue. Aymen se trouvait à l'intérieur d'une maison de quartier, avec son père, quand un tireur qui était dans la rue l'a atteint. «Le dernier mot qu'il [Aymen] m'a dit c'est "papa j'ai mal"», a confié le père au micro de France 3, qui a vu son fils mourir dans ses bras.

«Il apparaît qu’un différend opposait la victime et ses agresseurs depuis près d’un an sans que l’origine ne soit, pour l'heure, connue», a rapporté le parquet de Bobigny dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1736) : 28 FEVRIER 2021

Dimanche 28 Février 2021 – L’Etna recouvre la province de Catane d’une épaisse couche de cendre :

Drôle de réveil au pied du mont Etna. Dimanche, les habitants de la province de Catane, en Sicile, ont ouvert les yeux avec, devant leur porte, un tapis de cendre. A Giarre ou Santa Venerina, plusieurs centimètres d’une poudre grise, expulsée par le volcan sicilien, ont recouvert routes, voitures et trottoirs. D’après l’Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV), l’Etna est entré en éruption à 07h55, faisant jaillir des fontaines de lave soutenues puis une immense colonne de fumées et de cendre qui s’élevait à 300 mètres de haut. «L'événement s'est accompagné d'une augmentation soudaine du trémor volcanique. Des cendres se sont dispersées puis sont retombées dans une direction est-sud-est, vers les zones de Zafferana Etnea et Giarre», détaille l’institut.

Cet épisode volcanique marque le septième du genre en seulement quelques jours. Le mois de février se termine alors en beauté pour les nombreux amateurs du volcan qui offre des images à couper le souffle. L'Etna, d'une superficie de 1.250 km2, est le plus haut volcan (3.324 mètres) en activité en Europe, avec des éruptions fréquentes depuis environ 500.000 ans.

Plus de 900.000 Siciliens se trouvent à ses pieds. La ville de Catane a été plusieurs fois ravagée. Mais les habitants ont pris l’habitude de vivre avec cette activité volcanique. «Nous avons vu pire», avait commenté le 16 février dernier Stefano Branca, directeur de l’INGV à Catane, alors que de la lave se trouvait presque au pied du mont.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens