Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – point sur le Coronavirus le 12 Février au soir :

L'épidémie de Covid-19 continue de progresser en France, malgré une légère diminution du nombre de nouveaux cas depuis désormais plusieurs jours. 20 701 nouveaux cas de contaminations ont été détectés ces dernières 24 heures, selon les données de Santé Publique France publiées ce vendredi 12 février 2021. Au total, 3 427 386 personnes ont été testées positives depuis le début de l'épidémie dans le pays. Le taux de positivité reste stable à 6,1%.

Les autorités sanitaires françaises sont quant à elles devenues les premières vendredi à recommander une seule dose pour les personnes ayant déjà eu le Covid, ces dernières ayant déjà obtenu "une mémoire immunitaire", a fait valoir la Haute autorité de santé dont l'avis doit encore recevoir l'aval du gouvernement.

C'est en France également que des chercheurs ont annoncé vendredi un premier cas de réinfection grave par le variant sud-africain, après une première contamination légère.

Le monde doit se préparer à ce que le coronavirus reste "parmi nous" pour longtemps malgré les vaccins, a averti vendredi Andrea Ammon, directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Dans un entretien à l'AFP, elle a appelé à maintenir pour le moment les restrictions en vigueur en Europe. Le coronavirus "semble très bien adapté aux humains. Donc nous devons nous préparer à ce qu'il reste parmi nous. (...) Ce ne serait pas le premier virus à rester parmi nous pour toujours", a-t-elle dit.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Pécresse et Muselier demandent la "révocation" du maire de Trappes :

Valérie Pécresse et Renaud Muselier ont demandé vendredi la "révocation" du maire Génération.s de Trappes (Yvelines) Ali Rabeh qui aurait, selon eux, distribué dans un lycée un tract "attaquant frontalement" un professeur s'estimant menacé après avoir défendu l'enseignant assassiné Samuel Paty. "Cette intrusion dans un lycée, pour attaquer un peu plus encore un professeur déjà pris pour cible et sous protection policière, est inacceptable", s'indignent dans un communiqué les présidents des régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur, respectivement ex-LR et LR. Les deux élus de droite "demandent au ministre de l'Intérieur la suspension immédiate du maire et des adjoints de Trappes, et le déclenchement de la procédure pour leur révocation".

"Je prends acte de cette demande. Je désespère de mon pays et de la République", a réagi auprès de l'AFP M. Rabeh. "Chaque heure apporte son lot de polémiques supplémentaires", a-t-il regretté, ajoutant être lui-même dorénavant victime de "menaces de mort" en raison de la répercussion médiatique de cette affaire. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a proposé jeudi une "protection rapprochée" au professeur de philosophie de Trappes en question, Didier Lemaire, qui l'a acceptée, en expliquant qu'il allait par ailleurs "quitter l'enseignement, mais pas forcément l'Education nationale".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Décentralisation : Jean Castex remet sur les rails le projet de loi 4D :

Jean Castex a annoncé samedi le dépôt du projet de loi 4D devant le Conseil d'Etat, confirmant ainsi que ce texte de décentralisation, dans l'incertitude depuis un mois, figure bien parmi les priorités de la fin du quinquennat. «Ce projet de loi va être transmis au Conseil d’Etat dès le début de la semaine prochaine afin de permettre sa présentation en Conseil des ministres au début du printemps prochain», a affirmé le Premier ministre lors d'un déplacement à Orléans. Le Conseil d'Etat doit rendre un avis juridique préalable. «C'est une avancée remarquable», a-t-il ajouté, remerciant pour son «engagement» la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault qui porte le texte et qui l'accompagnait à Orléans avec le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau.

Le projet de loi 4D (différenciation, décentralisation, déconcentration et décomplexification), dont l'objectif est de donner de nouvelles compétences aux collectivités, aurait dû initialement être présenté en Conseil des ministres début février. Mais face à l'encombrement du travail parlementaire d'ici la fin de la législature, Emmanuel Macron avait demandé à la mi-janvier aux ministres qui avaient préparé un projet de loi de lui présenter une argumentation pour obtenir sa présentation au Parlement. «Il y en a six sur la table et seulement trois seront retenus», avait expliqué à l'AFP début février une source proche des collectivités, qui s'inquiétait comme de nombreux autres élus du peu de temps qu'il restait à disposition pour que le Parlement soit en mesure d'approuver ce projet.

Même si la loi 4D a «laissé sur leur faim» certains sénateurs lors de sa présentation à la mi-décembre en commission par Mme Gourault, la plupart des associations d'élus l'attendaient avec impatience, rappelant qu'elles y avaient consacré beaucoup de temps et d'énergie. Une seule exception notoire : Régions de France. «Si le dossier est enterré, ce ne serait pas plus mal», a affirmé son président Renaud Muselier (LR) début janvier, en déplorant que ses propositions n'aient pas été retenues. Le projet de loi prévoit la décentralisation des routes aux départements qui le souhaitent, et des petites lignes ferroviaires et gares aux régions qui le demandent. Il prévoit également une expérimentation de la «recentralisation» du RSA, à la demande de certains départements qui font face à une forte hausse des dépenses en raison de la crise sanitaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Un ex-étudiant de Sciences Po Toulouse en garde à vue dans une enquête pour viol :

Un ex-étudiant de Sciences Po Toulouse était en garde à vue vendredi dans le cadre d'une enquête préliminaire pour viol, a-t-on appris auprès du parquet, à l'issue d'une semaine marquée par la dénonciation des violences sexuelles dans les IEP. Selon «La Dépêche du Midi» qui a révélé la garde à vue, la plaignante a été entendue par la police le 6 février et a pu donner une description du mis en cause.

Depuis une semaine, les prestigieux Instituts d'études politiques (IEP) sont touchés par une vague de témoignages d'étudiantes faisant état de violences sexuelles. Ces étudiantes se disant victimes ou témoins de comportements et violences sexistes, y compris des viols, ont multiplié les messages sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #sciencesporcs qui s'inspire de #balancetonporc, lancé en octobre 2017 après la mise en cause du producteur américain Harvey Weinstein.

Mardi, Olivier Brossard, le directeur de l'IEP de Toulouse a, lors d'une conférence de presse, livré les «faits (qui) remontent à septembre 2018, dans le contexte d’une soirée "d’intégration"». Fin décembre, la victime est venue voir le responsable de Sciences Po Toulouse et a donné son identité. Elle a alors été prise en charge et «nous l’avons incitée à nous donner le nom de l’agresseur et un témoignage écrit», a encore indiqué M. Brossard.

A Grenoble, le procureur Eric Vaillant a pour sa part affirmé avoir ouvert des enquêtes après avoir reçu «deux signalements d’agression sexuelle par la direction de Sciences Po Grenoble les 25 janvier et 8 février.» Vendredi, plusieurs dizaines d'étudiants des IEP de Strasbourg et Grenoble se sont réunis pour dénoncer la «culture du viol» présente, selon eux, dans leurs établissements. «Nos IEP restent marqués par la culture du viol», a ainsi déclaré Loriane Guidal, étudiante et co-présidente du collectif féministe Arc-en-Ci.elles. «Il nous semble que la culture "Grande école" favorise ces violences et l'omerta qui les entoure», a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Mario Draghi a pris les rênes de l'Italie :

Mario Draghi a pris les rênes de l'Italie vendredi soir après s'être assuré une large majorité parlementaire et a présenté son gouvernement qui doit sortir le pays de la crise politique doublée de la pandémie de Covid-19. L'ex-président de la Banque centrale européenne (BCE), choisi par le président de la République Sergio Mattarella pour succéder à Giuseppe Conte, contraint à la démission après l'éclatement de sa coalition, a choisi un homme de confiance, Daniele Franco, pour le ministère-clé de l'Economie.

Daniele Franco, 67 ans, considéré comme l'un des meilleurs experts des finances publiques de la péninsule, a fait l'essentiel de sa carrière au sein de la Banque d'Italie, dont Mario Draghi était gouverneur, jusqu'à en devenir le numéro deux début 2020. Mario Draghi a cependant joué la continuité sur plusieurs autres postes importants : il a ainsi confirmé Luigi Di Maio, haut responsable du Mouvement populiste 5 Etoiles (M5S), au poste de ministre des Affaires étrangères, la technocrate Luciana Lamorgese au poste de ministre de l'Intérieur et Roberto Speranza, du petit parti de gauche LEU, au poste de ministre de la Santé.

Le nouveau chef du gouvernement a habilement mêlé technocrates et responsables politiques, choisissant des personnalité compétentes dans tous les partis lui ayant offert leur soutien, sans faire appel cependant aux leaders. Il a annoncé également la prochaine création d'un «super-ministère» de la Transition écologique qui sera dirigé par un physicien de renom, Roberto Cingolani, responsable depuis septembre 2019 de l'innovation technologique chez le géant italien de l'aéronautique Leonardo.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Jill Biden fait planer l'esprit de la Saint-Valentin à la Maison-Blanche :

Vendredi, les journalistes accrédités à la Maison-Blanche ont pu découvrir les coeurs plantés dans la pelouse, devant la résidence présidentielle, installés à l'occasion de la Saint-Valentin, et portant chacun un mot doux : «amour», «famille», «force», «gentillesse», «unité», «paix», «espoir»... Une attention pensée par Jill Biden, qui a peint à la main un «Love, Jill» sur un des coeurs.

Joe Biden en a parlé avec quelques journalistes en découvrant les décorations pour cette fête chère à son épouse, qui a organisé cette surprise : «La Saint-Valentin est un jour important. Le préféré de Jill, je vous jure», leur a-t-il dit, vêtu d'un jean et d'une veste en cuir, café à la main -il a fini par donner ce café à une journaliste, lui promettant de ne pas l'avoir goûté avant.

La First Lady, qui l'accompagnait dans un manteau framboise, a confirmé : «Je voulais juste apporter un peu de joie... Avec la pandémie, tout le monde est un peu déprimé. Donc c'est juste un peu de joie. Un peu d'espoir. C'est tout.» «Il y a de l'espoir, il faut rester fort», a complété Joe Biden. Le couple est ensuite reparti, bras dessus, bras dessous -et suivis par leurs chiens Champ et Major-, à l'intérieur de la Maison-Blanche, où le président américain a entamé sa journée par une rencontre dans le Bureau ovale avec sa vice-présidente Kamala Harris, des gouverneurs et maires, démocrates comme républicains, pour évoquer la lutte contre la pandémie de coronavirus, qui a fait plus de 475 000 morts dans le pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Une célèbre rue de Kiev transformée en piste de snowboard :

Des chutes de neige record se sont abattues ces derniers jours sur la capitale ukrainienne, rendant les déplacements difficiles pour la plupart des citadins. Sauf pour les snowboarders qui s'amusent à dévaler une rue emblématique du centre-ville. Sur la descente Andriïvsky, au pied de l'église Saint-André, un chef d'oeuvre baroque du XVIIIe siècle, Alika Malonog fait du surf des neiges avec ses deux enfants.

"C'est la meilleure chose que je peux faire aujourd'hui", dit à l'AFP la jeune femme de 37 ans, sculptrice de profession, qui a troqué le marteau et le burin pour une combinaison bleue et de lunettes de ski rouges.

A côté d'elle, son garçon et sa fille glissent sur la neige qui recouvre les pavés de cette rue tortueuse et longue de 750 mètres, l'une des plus touristiques de Kiev. "Les écoles maternelles sont fermées et la petite doit rester à la maison. Je ne peux donc pas aller travailler à l'atelier", explique Mme Malonog. "Mais je peux faire du snowboard."

Depuis mardi, 46,2 millimètres de précipitations sont tombées sur la capitale, l'équivalent d'un mois de précipitations moyennes pendant tout le mois de février, selon l'observatoire géophysique central ukrainien.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – L'administration Biden veut fermer la prison de Guantanamo :

Le président américain Joe Biden souhaite fermer l'emblématique prison de Guantanamo avant la fin de son mandat, a affirmé vendredi la porte-parole de la Maison Blanche. Le démocrate reprend ainsi une promesse de campagne de Barack Obama, que ce dernier n'a jamais pu tenir faute d'un compromis avec le Congrès. Interrogée lors d'une conférence de presse sur une fermeture possible de la prison de Guantanamo pendant le mandat de Joe Biden, la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki a déclaré: «C'est certainement notre objectif et notre intention.» «Nous avons donc entamé un processus avec le Conseil de la sécurité nationale (...) pour travailler avec les différentes agences fédérales et évaluer la situation actuelle (...), que nous avons héritée du gouvernement précédent», a-t-elle ajouté.

Durant sa campagne présidentielle de 2016, Donald Trump avait affiché sa volonté de garder ouverte la prison de Guantanamo et «de la remplir de mauvais gars». Le républicain avait conservé cette position une fois élu. Certains détenus s'étaient pourtant vu promettre leur libération de Guantanamo sous son prédécesseur démocrate Barack Obama. La prison militaire accueille des détenus liés à la «guerre contre le terrorisme» dont le Pakistanais Khaled Cheikh Mohammed, le cerveau autoproclamé des attentats du 11 septembre 2001. Elle abrite encore une quarantaine de détenus, dont 26 sont considérés comme trop dangereux pour être libérés, mais les procédures légales s'éternisent en raison de la complexité de leurs dossiers.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Accusé de viols, Gérard Louvin dénonce une "cabale" :

Le producteur Gérard Louvin, visé par une enquête pour «viols sur mineurs», se dit victime d'une «cabale» et de chantage d'argent de la part de son neveu, à l'origine d'une plainte contre lui, dans un entretien accordé à «Nice-Matin».

Une enquête pour «viols sur mineurs» et «complicité de viols sur mineurs» avait été ouverte le 21 janvier contre le producteur de télévision et son mari, Daniel Moyne, après le dépôt d'une plainte par le neveu du premier, Olivier A. «Je ne suis pas un prédateur !», déclare M. Louvin, qui s'exprime pour la première fois publiquement sur ce sujet dans l'interview publiée samedi par le quotidien régional. «Rien ne m'est directement reproché. La seule plainte qui me vise directement émane de mon neveu, qui m'a réclamé 700.000 euros pour ne pas avoir vu ce qui n'a pas existé», accuse-t-il.

Début janvier, Olivier A., 48 ans, avait porté plainte pour «complicité de viol par ascendant sur mineur de 15 ans» contre son oncle Gérard Louvin, l'accusant d'avoir «favorisé» des viols incestueux commis sur lui par son mari, Daniel Moyne. Selon l'avocat des plaignants, Me Pierre Debuisson, d'autres personnes ont ultérieurement saisi la justice. Quatre nouvelles plaintes ont ainsi été déposées à Paris entre fin janvier et début février pour des «viols» et «agressions sexuelles» visant le couple, avait-il affirmé mardi matin à l'AFP, confirmant une information du «Monde». L'un de ces plaignants, Grégory C., 46 ans, accuse cette fois-ci M. Louvin lui-même de «viols», a indiqué son avocat Me Debuisson. Les faits dénoncés, qui se seraient produits dans les années 1980 et 1990, «semblent prescrits», a toutefois reconnu l'avocat.

«Tout ça est une cabale. Ma soeur est derrière tout ça, elle m'a écrit des horreurs», affirme M. Louvin, estimant que depuis qu'il avait adopté un garçon, pour elle et pour son neveu, «il y avait tout à coup un autre héritier». Gérard Louvin est une figure familière de la télévision française. Il en a produit plusieurs émissions phares et est apparu également à plusieurs reprises en tant que juré ou chroniqueur. Il a produit également de très nombreux spectacles et pièces de théâtre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Birmanie: la mobilisation s'intensifie, tout comme la pression sur la junte :

Manifestations massives samedi, constitution de comités de citoyens, appel de l'ONU à libérer Aung San Suu Kyi: la pression augmente sur les militaires au pouvoir depuis le coup d'Etat du 1er février en Birmanie, qui multiplient les arrestations d'opposants. Pour le 8e jour consécutif, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue samedi.

A Rangoun, les manifestants se sont rassemblés, trois doigts levés en signe de résistance, et le trafic s'est arrêté dans un concert de klaxons pour célébrer l'anniversaire du héros de l'indépendance birmane, le général Aung San, qui aurait eu 106 ans samedi. Il était aussi le père d'Aung San Suu Kyi, l'ex-cheffe de facto du gouvernement, renversée par le coup d'Etat et désormais détenue au secret depuis 13 jours dans une résidence de Naypyidaw, la capitale administrative du pays, où elle est "en bonne santé", selon un message publié par son parti sur Facebook samedi.

Des manifestations se sont tenues dans d'autres villes. Naung Po Aung, un village reculé de 7.500 habitants dans le nord du pays, a même accueilli un défilé de plusieurs centaines de personnes, soulignant l'ampleur de l'opposition au coup d'Etat à travers toute la Birmanie. Vendredi soir, des comités de vigilance citoyenne ont vu spontanément le jour à travers la Birmanie, chargés de surveiller leur voisinage en cas d'opérations menées par les autorités pour arrêter des opposants.

Une vidéo filmée dans un quartier de Rangoun, la capitale économique, montrait de nombreux habitants envahissant la rue, défiant le couvre-feu instauré à 20 heures, après des rumeurs d'une descente de la police venue arrêter des dissidents. Frappant sur des casseroles et des poêles, une action habituellement associée à la présence du mal, ils se répondaient en criant: "Nous, les habitants de San Chaung, sommes-nous unis?". "Nous le sommes! Nous le sommes!" "Nous ne savions pas qui allait être emmené, mais quand nous avons entendu le bruit, nous sommes sortis rejoindre nos voisins", a déclaré à l'AFP Tin Zar, une commerçante du nord de Rangoun. "Même s'ils tirent, nous n'avons pas peur".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Jean-Luc Mélenchon se moque d'Edouard Philippe qui "a fini comme le 101e Dalmatien" :

Visiblement à l’aise sur le plateau de Cyril Hanouna, Jean-Luc Mélenchon n’a pu s’empêcher d'une pique en fin d’émission. Le leader de la France Insoumise, invité de l’émission «Balance ton post» évoquait le «bagne» qu'est Matignon. Quelques minutes auparavant il laissait entendre que si il était élu président de la République – il est déjà candidat pour 2022- il nommerait un Premier ministre «plutôt elle, que lui». Comprendre plutôt une femme, qu'un homme.

Sur le plateau, Raquel Garrido, chroniqueuse et ex-porte-parole de La France insoumise, est sondée. «Vous aimeriez être Premier ministre de Jean–Luc Mélenchon?», lui demande l’animateur. Elle n’a pas le temps de répondre que Jean-Luc Mélenchon enchaîne : «c’est une amie je ne lui infligerai pas un truc pareil. C’est le bagne à l’état pur». Il ironise ensuite sur l’ex-Premier ministre Edouard Philippe dont la barbe a blanchi par endroits au fil de ses trois ans passés rue de Varenne. «Vous avez vu monsieur Edouard Philippe, il est arrivé il était tout noir, il a fini comme le 101e Dalmatien, à moitié blanc, à moitié noir», a-t-il plaisanté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1721) : 13 FEVRIER 2021

Samedi 13 Février 2021 – Procès Trump: verdict retardé, le Sénat va appeler des témoins :

Le Sénat s'est prononcé pour la convocation de témoins samedi au procès de l'ex-président américain Donald Trump, un développement surprise qui pourrait en retarder le verdict. L'issue qui semblait la plus probable, un acquittement rapide du milliardaire dans la journée grâce au soutien d'une forte majorité des élus républicains, est ainsi remise en cause. Et la plus grande confusion régnait sur la longueur du délai, tant les mécanismes parlementaires de ces procès en destitution sont rares et complexes.

Donald Trump est jugé dans cette procédure de destitution car les démocrates veulent qu'il soit reconnu coupable d'"incitation à l'insurrection". Puis qu'il soit rendu inéligible. Pour eux, il est le responsable principal des événements du 6 janvier, lorsqu'une foule de ses partisans en colère avait envahi le Capitole, au moment où le Congrès américain s'apprêtait à confirmer sa défaite à l'élection du 3 novembre. Les sénateurs ont repris leurs débats comme prévu samedi à 10H00 (15H00 GMT).

Le chef de l'équipe des élus démocrates de la Chambre menant l'accusation, Jamie Raskin, a alors immédiatement annoncé son intention de convoquer un témoin. Sa requête a été dans la foulée confirmée par un vote soutenu par les 50 démocrates et 5 sénateurs républicains. Les démocrates veulent entendre une élue républicaine de la Chambre des représentants, Jaime Herrera Beutler, qui a révélé vendredi soir dans la presse et sur Twitter la teneur d'une conversation téléphonique entre un autre élu et Donald Trump le 6 janvier.

Alors que les parlementaires se cachaient pour échapper aux émeutiers, Donald Trump aurait éconduit le chef de la minorité républicaine à la Chambre, Kevin McCarthy, qui lui demandait d'appeler ses partisans à cesser les violences: "Eh bien, Kevin, j'imagine que ces gens sont plus en colère que vous à propos de l'élection." Le coup de théâtre a bouleversé l'ordonnancement du procès que démocrates et républicains, pour des raisons différentes, semblaient vouloir boucler rapidement. Le président Joe Biden voudrait en particulier que le Sénat soit disponible pour voter ses textes prioritaires, comme un ambitieux plan de soutien à l'économie..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens