Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2021 4 04 /02 /février /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – point sur le Coronavirus le 2 Février au soir :

Plus de 400 malades (404) du Covid-19 sont morts à l'hôpital dans les dernières 24 heures, selon les données mardi soir de Santé publique France qui fait état d'hospitalisations toujours en hausse, y compris en réanimation. La veille, la France avait enregistré 456 décès de malades du Covid-19 à l'hôpital, portant le total de morts à 76.512 depuis le début de l'épidémie (hôpitaux et établissements médico-sociaux comme les Ehpad).

Mardi, 28.029 malades du Covid-19 étaient hospitalisés (+155 par rapport à la veille), dont 2.189 nouvelles admissions en 24 heures (contre 1.750 lundi), selon la base de données de Santé publique France. Et 3.270 malades du Covid-19, parmi les cas les plus graves, étaient en réanimation ou soins intensifs, un chiffre également en hausse (+52), avec 369 nouvelles admissions en 24 heures (contre 318). Le nombre de nouveaux cas n'a pas été communiqué par l'agence sanitaire.

Quatre semaines après le début de la vaccination en France, plus de 1,54 million de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. Parmi elles, un peu plus de 67.000 avaient reçu les deux doses lundi soir, selon Santé publique France qui donne ces chiffres avec un jour de décalage.

Macron promet un vaccin pour "tous les Français qui le souhaitent" "d'ici la fin de l'été". Emmanuel Macron a assuré mardi sur TF1 que "d'ici la fin de l'été, nous aurons proposé un vaccin à tous les Français qui le souhaitent". Il a aussi estimé que, "début mars", auront été vaccinés les 80% des pensionnaires des Ehpad qui le souhaitent, soit 500.000 personnes.

AstraZeneca pas recommandé aux plus de 65 ans. Les autorités sanitaires ont indiqué mardi qu'elles ne recommandaient pas le vaccin du laboratoire suédo-britannique AstraZeneca aux personnes de plus de 65 ans, faute de données actuellement disponibles sur son efficacité dans cette classe d'âge. En France ce vaccin pourra être injecté par les pharmaciens.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Emmanuel Macron appelle à la "libération immédiate" d'Alexeï Navalny :

"La condamnation d'Alexeï Navalny est inacceptable. Un désaccord politique n'est jamais un crime. Nous appelons à sa libération immédiate. Le respect des droits humains comme celui de la liberté démocratique ne sont pas négociables", a réagi le président dans un tweet.

Comme la France, le Royaume-Uni a appelé mardi à la "libération immédiate et sans condition" d’Alexei Navalny, dénonçant la décision "perverse" de la justice russe de l'emprisonner pour plus de deux ans. "Le Royaume-Uni appelle à la libération immédiate et sans conditions d'Alexeï Navalny et de tous les manifestants pacifiques et journalistes arrêtés ces deux dernières semaines", a déclaré le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab dans un communiqué, estimant que la décision "perverse" de la justice russe montre que le pays ne remplit pas les "engagements les plus élémentaires attendus de la part de tout membre responsable de la communauté internationale".

Les Etats-Unis ont exprimé mardi leur "profonde préoccupation" après la condamnation à plus de deux ans de prison de l'opposant russe Alexeï Navalny, appellant la Russie à le libérer "immédiatement et sans conditions". "Tout en travaillant avec la Russie pour défendre les intérêts des Etats-Unis, nous allons nous coordonner étroitement avec nos alliés et partenaires afin que la Russie rende des comptes pour n'avoir pas respecté les droits de ses citoyens", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Donald Trump accusé de "trahison" sans précédent par les procureurs démocrates :

 Les actions de Donald Trump avant l'assaut de ses partisans sur le Congrès le 6 janvier constituent une "trahison d'une ampleur historique", ont accusé mardi les procureurs démocrates au procès en destitution de l'ex-président américain, qui conteste la légalité de cette procédure puisqu'il n'est plus en fonctions.

"Le président Trump a incité une foule violente à attaquer le Capitole des Etats-Unis" et sa "volonté de rester au pouvoir à tout prix est une trahison d'une ampleur historique. Elle appelle une condamnation" à l'issue de ce procès qui débute au Sénat le 9 février, affirment-ils dans leur argumentaire. "Il est impossible d'imaginer que les événements du 6 janvier se soient produits sans que le président ait créé une poudrière, allumé une allumette puis cherché à tirer personnellement profit du chaos qui a suivi", assurent les procureurs, des élus démocrates de la Chambre des représentants.

Premier président de l'histoire américaine à faire face à un second procès en destitution, Donald Trump est accusé d'"incitation à l'insurrection" pour avoir encouragé des milliers de ses partisans réunis à Washington à se diriger vers le Congrès au moment où les élus certifiaient la victoire du démocrate Joe Biden.

Le milliardaire républicain n'a jamais reconnu explicitement sa défaite à la présidentielle, dénonçant sans preuves des fraudes massives lors du scrutin. Les violences, qui ont fait cinq morts, avaient duré plusieurs heures avant que le président lance un appel au calme.

"Si le fait de provoquer des émeutes insurrectionnelles contre une session conjointe au Congrès après avoir perdu une élection n'est pas un crime valant une destitution, il est difficile d'imaginer ce qui pourrait l'être", résument les procureurs dans leur argumentaire de 77 pages. L'ancien magnat de l'immobilier a été mis en accusation par la Chambre des représentants le 13 janvier, mais son mandat s'est terminé le 20 janvier.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – "L'Affaire du siècle" : pour la première fois, l'Etat condamné pour inaction climatique :

C'est une décision historique : pour la première fois, l'Etat français a été condamné pour son inaction face au réchauffement climatique, ont fait savoir mercredi les associations à l'origine de cette procédure inédite. Le tribunal administratif de Paris a rendu son délibéré, trois semaines après les réquisitions de la rapporteure publique. Les 38 pages de la décision ont été mises en ligne par les ONG. Le tribunal reconnaît les «carences fautives de l’État à mettre en œuvre des politiques publiques lui permettant d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qu’il s’est fixés». Il décide, notamment que «l’État versera à l’association Oxfam France, l’association Notre Affaire À Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme et l’association Greenpeace France la somme d’un euro chacune en réparation de leur préjudice moral», ce qui correspond à la somme demandée par les requérantes. En outre, «il est ordonné, avant de statuer sur les conclusions des quatre requêtes tendant à ce que le tribunal enjoigne à l’État, afin de faire cesser pour l’avenir l’aggravation du préjudice écologique constaté, de prendre toutes les mesures permettant d’atteindre les objectifs que la France s’est fixés en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, un supplément d’instruction afin de soumettre les observations non communiquées des ministres compétents à l’ensemble des parties, dans un délai de deux mois à compter de la notification du présent jugement». Le gouvernement a donc deux mois supplémentaires pour défendre son action en matière de lutte contre le changement climatique.

La procédure, baptisée «L'Affaire du siècle» par les requérantes, avait été portée par une pétition signée par plus de 2,3 millions de personnes, un mouvement d'une ampleur exceptionnelle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Le crash de la fusée Starship de SpaceX :

Un prototype de fusée de la société aérospatiale américaine SpaceX s'est écrasé mardi à l'atterrissage lors d'un vol d'essai depuis la côte du Texas, selon les images diffusées par l'entreprise. Un autre prototype de la future fusée Starship avait connu le même sort en décembre. Il avait réussi à décoller avant de s'écraser dans une grande boule de feu.

«Nous avons encore eu un excellent vol», a cependant estimé un spécialiste de SpaceX commentant le vol d'essai, diffusé en direct. «Nous devons juste travailler un peu sur l'atterrissage», a-t-il ajouté. Le fantasque milliardaire Elon Musk, fondateur de SpaceX, n'a de son côté pas commenté l'événement sur les réseaux sociaux. Il avait annoncé plus tôt dans la matinée sa décision de s'éloigner de Twitter quelque temps.

Après un bras de fer avec l'administration fédérale de l'aviation américaine, le prototype Starship SN9 avait été autorisé à voler mardi. L'engin a décollé à 14H30 locales pour atteindre une altitude de 10 kilomètres. Il a ensuite coupé progressivement ses moteurs et effectué une série de manœuvres horizontales. C'est lorsque la fusée a tenté de retrouver une position verticale qu'elle s'est écrasée.

Ces essais se produisent dans une zone quasi-déserte louée par SpaceX, à l'extrême sud du Texas, près de la frontière avec le Mexique et au bord du golfe du Mexique -- une zone suffisamment vide pour qu'un accident ou une explosion ne cause pas de dommages, ni ne fasse de victimes. La fusée Starship sera composée d'un vaisseau habité et d'un premier étage, appelé Super Heavy, équipé de 37 moteurs au lieu de 9, le tout mesurant 120 mètres de hauteur, et capable d'emporter 100 tonnes en orbite autour de la Terre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Open d'Australie : 500 à 600 joueurs et accrédités mis à l'isolement après un cas de Covid :

Entre 500 et 600 joueurs et accrédités pour l'Open d'Australie sont placés à l'isolement dans l'attente d'être testés après qu'un cas de Covid-19 a été détecté parmi le personnel d'un des hôtels de Melbourne où ils ont passé leur quarantaine, ont annoncé les autorités locales mercredi soir.

"Ils vont être isolés jusqu'à recevoir un résultat négatif, et ce travail sera fait demain (jeudi)", a expliqué le Premier ministre de l'Etat de Victoria Daniel Andrews lors d'une conférence de presse.

"Ca pourrait avoir un impact sur le programme de demain des tournois préparatoires, mais à ce stade, ça n'a pas d'impact sur l'Open d'Australie en lui-même", qui doit débuter lundi, a-t-il précisé. Les résultats des tests sont généralement rendus dans les 24 heures.

Six tournois de préparation, tous organisés à Melbourne Park, comme le premier Grand Chelem de la saison, se déroulent parallèlement cette semaine.

Le dernier jour de travail au Grand Hyatt, un des trois hôtels de quarantaine de l'Open d'Australie, de la personne testée positive date du 29 janvier, a indiqué M. Andrews.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Il lègue sa fortune au village qui l'a protégé des nazis pendant la Seconde guerre mondiale :

C'est un appel inattendu que le maire du Chambon-sur-Lignon a reçu en début d'année. Celui d'un notaire lui signifiant que cette commune de Haute-Loire allaihériter d'une partie de la fortune d'Erich Schwam. Ce généreux donateur n'a jamais oublié cette ville, où il a trouvé refuge avec sa famille autrichienne durant la Seconde guerre mondiale pour se protéger des nazis.

Denise Vallat, adjointe à la culture et à la communication, a expliqué à France 3 que l'homme «très discret» décédé le 25 décembre dernier à 90 ans, aurait été accueilli au Chambon-sur-Lignon avec ses parents et sa grand-mère maternelle en 1943. A la fin de la guerre, sa famille est repartie en Autriche mais lui est demeuré dans la commune jusqu'en 1950 avant de partir pour Lyon, où il a fait sa vie en tant que pharmacien de laboratoire. Il a épousé une Lyonnaise en 1956 avant d'être naturalisé français. Il n'a jamais eu d'enfant.

Si la mairie se refuse de dévoiler la somme exacte du don de l'ancien réfugié de guerre, la chaîne avance le montant de 2 millions d'euros qui sera dépensé selon l'AFP pour financer des actions au profit de l'éducation et de la jeunesse dans la commune et plusieurs associations comme la SPA, l'association d'aide aux enfants «À chacun son Everest» et à une fondation de lutte contre la douleur.

En 1990, Le Chambon-sur-Lignon a reçu au nom de tous les villages du plateau Vivarais-Lignon le titre de «Juste parmi les nations», décerné par l'État d'Israël pour l'accueil et le sauvetage de 2 500 juifs pendant la Seconde guerre mondiale.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Joe et Jill Biden rendent hommage au policier tué pendant l'invasion du Capitole :

Un instant solennel pour le président américain et la First Lady. Mardi, Joe Biden s'est rendu au Capitole, accompagné de son épouse Jill, pour rendre hommage à Brian Sicknick, le policier mort de ses blessures après l'invasion du bâtiment abritant le Congrès, le 6 janvier. Ils se sont recueillis devant les cendres de l'officier de 42 ans, ancien de la Garde nationale aérienne, qui travaillait au Capitole depuis 2008. Touché lors d'une altercation physique avec des émeutiers, des partisans de l'ancien président Donald Trump venus interrompre la certification des résultats de l'élection présidentielle par le Congrès, Brian Sicknick est décédé de ses blessures à la fin de cette journée historique.

NBC News rappelle que les dépouilles de seulement quatre citoyens avaient, avant Brian Sicknick, été présentées au Capitole pour que les élus puissent leur rendre hommage : Jacob Joseph Chestnut et John Michael Gibson, deux policiers du Capitole tués en service en 1998, Rosa Parks en 2005 puis l'évangéliste Billy Graham, en 2018.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Jef Bezos ne sera plus le DG d'Amazon :

Une page de l'histoire d'Internet se tourne: Jeff Bezos, le fondateur emblématique d'une librairie en ligne devenue géante des technologies, a annoncé mardi qu'il céderait cette année le rôle de directeur général d'Amazon tout en restant président de son conseil d'administration. Jeffrey Preston Bezos, au coude-à-coude pour le titre d'homme le plus riche du monde avec le patron de Tesla Elon Musk, donnera les rênes au troisième trimestre à Andy Jassy, actuellement chef de la branche de cloud du groupe (AWS). Le multimilliardaire américain ne prend cependant pas sa retraite, a-t-il insisté dans une lettre à ses employés - soit 1,3 million de personnes dans le monde.

"Je resterai engagé dans les grandes décisions d'Amazon", a-t-il écrit, tout en ayant "le temps et l'énergie" pour se concentrer sur ses activités philanthropiques, le Day One Fund et le Earth Fund, sa société aérospatiale Blue Origin et le quotidien Washington Post qu'il a racheté en 2013. Jeff Bezos a créé Amazon il y a 27 ans, dans un garage. "La question qu'on me posait le plus souvent à l'époque c'était +C'est quoi Internet ?+", raconte-t-il. L'entreprise s'est diversifiée dans le commerce électronique en général. Elle a forcé le reste du marché à accélérer les temps de livraison, jusqu'à la promesse de recevoir son colis en moins de 24 heures. Elle est devenue une des vitrines incontournable d'Internet, mais aussi une part essentielle de l'infrastructure du réseau avec ses serveurs qui hébergent des données et des services pour des entreprises majeures, dont Netflix.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – La visite de l'OMS au laboratoire accusé par Trump d'avoir fait fuiter le virus :

Les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont visité mercredi l'Institut de virologie de Wuhan en Chine, dans le cadre de leur enquête sur l'origine du coronavirus, contre lequel l'UE envisage d'adopter les vaccins chinois et russe. Cet institut, qui comporte plusieurs laboratoires à haute sécurité où des chercheurs travaillent sur des coronavirus, avait été accusé par le précédent président américain Donald Trump d'avoir laissé fuiter le virus à l'origine de la pandémie de Covid-19. L'accusation a été fermement démentie par Pékin, qui cherche à évacuer toute responsabilité dans le déclenchement de l'épidémie en 2019 et laisse entendre, sans le démontrer, que le virus aurait pu être importé en Chine.

Les experts sont restés environ quatre heures à l'Institut de virologie et sont repartis sans faire de déclaration, a constaté l'AFP. Le régime communiste a attendu plus d'un an avant d'autoriser la visite de l'OMS.

De nombreux analystes doutent que la dizaine d'experts internationaux découvrent des indices révélateurs du déclenchement de l'épidémie après un tel délai. La semaine dernière, un porte-parole de la diplomatie chinoise avait estimé que la visite de l'OMS en Chine relevait d'un projet de recherche. «Ce n'est pas une enquête», avait-il dit. Pékin insiste sur sa réussite dans l'endiguement de la contagion et sur sa production de vaccins, exportés dans plusieurs pays. Dans la course mondiale pour l'immunisation, ces produits chinois pourraient voir leur usage s'étendre à l'Union européenne, qui a manifesté mardi son intérêt sous conditions.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – Airbus va construire des modules pour la mission lunaire Artemis :

L'Agence spatiale européenne (ESA) a confié à Airbus la construction de trois modules de services supplémentaires pour la capsule Orion du programme lunaire américain Artemis, annonce mardi l'industriel dans un communiqué. Le constructeur est déjà chargé de la fourniture des trois premiers modules de service, qui fournissent la propulsion et l'électricité à la capsule, ainsi que l'eau et l'air à ses futurs passagers.

Le programme Artemis vise à terme le retour d'astronautes sur le sol lunaire, et même l'installation d'une base permanente. Le contrat annoncé mardi par Airbus, d'un montant de 650 millions d'euros, concerne les missions 4, 5 et 6 de ce programme.

La mission Artemis 1, prévue à la fin 2021, doit tester la fusée géante SLS de la Nasa, avec la capsule Orion sans humain à bord. La deuxième emmènera des astronautes autour de la Lune en 2023. Avec Artemis 3, la capsule Orion s'arrimera à la future station orbitale lunaire Gateway. Elle y déposera les astronautes, -qui iront alors se poser sur la Lune avec un autre engin-, avant de les ramener sur Terre. La date initiale de 2024 reste très théorique.

Les missions ultérieures doivent permettre d'établir une base permanente sur la Lune et de développer la station orbitale Gateway. Les modules de service européen sont construits par Airbus à Brême, en Allemagne, avec des contributions venant de dix pays européens. Le premier module, pour Artemis 1, a été livré à la Nasa en 2020 et intégré à la capsule Orion en décembre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1712) : 3 FEVRIER 2021

Mercredi 3 Février 2021 – "Gauche complice de pédophilie et d'inceste!", quand Rachida Dati accuse :

"Gauche complice de pédophilie et d'inceste!": Rachida Dati s'en est violemment pris mardi aux élus de gauche du Conseil de Paris, suscitant l'indignation de la majorité municipale qui a dénoncé des propos "difamatoires".

La maire LR du 7e arrondissement réagissait au rejet par l'exécutif parisien d'un voeu exprimé par l'élue LR Nelly Garnier appelant à la création d'une commission indépendante de lutte contre les abus de pouvoir et les violences sexuelles qui seraient commis par des élus parisiens. "Impunité, silence, circulez il n'y a rien à voir, c'est une honte", s'est emportée Rachida Dati, présidente du groupe "Changer Paris" au premier jour du Conseil de Paris. "Complices de viol, complices de pédophilie, complices d'inceste, oui je le maintiens."

Ses propos ont suscité l'indignation dans les rangs de la majorité où le président du groupe communiste et citoyen, Nicolas Bonnet Oulaldj, a demandé des excuses à l'ancienne garde des Sceaux pour ses propos relevant de la "diffamation", avant d'obtenir une interruption de séance. Un peu plus tôt, Nelly Garnier avait indiqué avoir "honte" pour la gauche mondaine qui aura tout couvert. "Pour cette gauche, ce n'est jamais du viol c'est de l'amour, ce n'est jamais de la pédophilie, c'est de l'art, c'est de la littérature, depuis des mois les débats au sein de ce conseil sont pollués par votre incapacité à agir", avait-elle ajouté.

La majorité municipale parisienne a été éclaboussée ces derniers mois par plusieurs accusations de viol, dont celles visant Christophe Girard, l'ancien adjoint à la Culture, classées sans suite depuis par la justice en raison de la prescription des faits. L'ex-bras droit d'Anne Hidalgo avait été contraint à la démission en juillet 2020 de son poste d'adjoint en raison de ses liens avec l'écrivain accusé de pédophilie Gabriel Matznef. "La ville de Paris mène une politique de tolérance zéro contre les violences sexuelles et sexistes depuis des années", a assuré Hélène Bidard, adjointe à la maire de Paris en charge de l'égalité femmes-hommes.

Sur la question de l'exemplarité des élus, "je pense qu'on peut s'accorder pour dire que sur chaque banc de cet hémicycle il y a probablement des progrès à faire", a souligné de son côté l'élue EELV Raphaëlle Rémy-Leleu dont le groupe s'est abstenu sur le voeu de Nelly Garnier. "On peut travailler à des dispositifs plus contraignants et plus innovants pour assurer de la déontologie des élus face aux accusations, au harcèlement sexuel et aux agressions", a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens