Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2021 2 26 /01 /janvier /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – point sur le Coronavirus le 24 janvier au soir :

Le nombre de patients hospitalisés pour cause de Covid-19 a franchi dimanche la barre des 26.000, au plus haut depuis décembre, dont près de 3.000 sont dans un service de réanimation, un chiffre qui refuse de baisser depuis plusieurs jours, selon les données de Santé publique France. Les hôpitaux français accueillaient dimanche 26.357 patients atteints par le Covid-19, contre 25.864 samedi et 25.235 il y a sept jours. Sur les dernières 24 heures, 918 personnes sont entrées à l'hôpital.

Dans les services de réanimation, qui accueillent les cas les plus graves, on comptait 2.955 malades (dont 175 transférés ces dernières 24 heures). Ils étaient 2.766 malades en réa il y a une semaine.

Santé publique France a annoncé 172 décès dimanche, portant le nombre total de morts causées par l'épidémie à 73.049. Le taux de positivité parmi les personnes testées était de 7,1%, stable par rapport à samedi (ce taux était de 6,6% dimanche 17 janvier). 18.436 personnes ont été testées positives au virus ces dernières 24 heures.

Face à ces chiffres qui ne baissent pas et la présence sur le territoire français des variants, britanniques et sud-africains notamment, bien plus contagieux, l'hypothèse d'un troisième confinement est de plus en plus évoquée. Le gouvernement dit attendre -pour cette semaine- le verdict sur les effets du couvre-feu à 18h00 mis en place il y a presque 15 jours.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Covid-19 : Face aux nouveaux variants, Delfraissy plaide pour un reconfinement :

Les variants du covid-19 semblent au coeur des préoccupations de Jean-François Delfraissy. Invité sur le plateau de BFMTV dimanche, le président du Conseil scientifique, qui aiguille le gouvernement dans sa politique sanitaire, a souligné que ces souches mutantes, en particulier celle venant d'Angleterre et d'Afrique du Sud, «changent la donne depuis 3 semaines parce qu'ils apparaissent de façon multiples, qu'ils ont un facteur de transmission nettement plus élevé et qui accélère la multiplication du virus».

Indiquant que «les mesure intermédiaires» mises en place en Irlande et en Angleterre «n'ont pas suffisamment marché pour arrêter le variant [britannique]», le professeur estime qu'il faudra «probablement aller vers un confinement», alors que le gouvernement attend de recevoir cette semaine les résultats des effets du couvre-feu à 18 heures sur la course du virus pour se prononcer sur un reconfinement. Quel type de confinement serait alors préférable? La version «allégée» de novembre ou une version plus stricte comme en mars? «C'est une décision qui est éminemment politique», a répondu Jean-François Delfraissy qui n'a pas voulu donner son avis sur la question.

«Il y a urgence», a-t-il insisté. «Plus on prend une décision rapide, plus elle est efficace et peut être de durée limitée. On est dans une semaine un peu critique», a-t-il ajouté, estimant que si aucune nouvelle mesure n'était prise «nous allons nous retrouver dans une situation extrêmement difficile, comme les autres pays (européens), dès la mi-mars». Il conseille déjà aux personnes fragiles et âgées «d'aller vers une forme d'auto-isolement volontaire» dans les «deux mois qui viennent» pour «se protéger en particulier vis-à-vis des variants et en attendant qu'elles soient vaccinées».

Si la souche britannique semble «sensible» aux vaccins Moderna et Pfizer/BioNTech disponibles en France, Jean-François Delfraissy explique qu'il n'en est pas de même pour les variants sud-africain et brésilien. Ils «ne sont que très peu neutralisés, à la fois par des anticorps monoclonaux, qui en général neutralisent le virus et ne sont pas neutralisés par des anticorps issus de patients ayant déjà fait un Covid». Citant une étude américaine, il relate que le variant sud-africain diminue «d’environ 40%» l'efficacité des vaccins.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Le producteur Gérard Louvin et son mari accusés de viols incestueux :

Le journal «Le Monde» révèle ce lundi 25 janvier 2021 que le producteur de télévision Gérard Louvin et son époux Daniel Moyne sont aujourd'hui visés par une plainte déposée le 8 janvier par le neveu du premier, Olivier A., qui les accuse respectivement de complicité de viols sur mineur par ascendant et de viols sur mineur. Selon le plaignant, qui est aujourd'hui âgé de 48 ans, les faits se seraient déroulés dans les années 80.

Dans un document que «Le Monde» a consulté, Olivier A. dit avoir subi des agressions à partir de ses 10 ans et dit «avoir été victime de nombreux actes d'agression sexuelle qui se sont aggravés jusqu'à l'âge de 14 ans». Selon la plainte, Olivier A. «a dans un premier temps été victime de caresses et de masturbations. Puis, il aurait été victime d'abus plus graves puisqu'il affirme avoir été obligé de pratiquer des fellations sur la personne de Daniel Moyne», le tout avec la complicité supposée de son oncle Gérard Louvin.

Porté par l'affaire Duhamel, qui a été un «électrochoc» et qui lui a donné le courage de porter plainte, Olivier A. avait déjà parlé il y a plusieurs années de ces agressions à sa mère, la soeur de son célèbre oncle. C'est au milieu des années 2000 «lors d’une thérapie familiale organisée pour son petit frère» que «Olivier se confie pour la première fois sur les viols qu’il dit avoir subis, sans trop les détailler». Mais sa mère ne saisit pas «la perche». «Au début, je ne voulais pas y croire. Je n’associais pas l’idée de mon frère, que j’admirais, et celle d’un pédophile. C’est ce que j’ai dit à mon psy : je n’arrivais pas à mettre les deux photos l’une à côté de l’autre.Et, comme Olivier ne m’en parlait plus, ça m’arrangeait sûrement», a-t-elle dit au «Monde».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Emmaüs lance Trëmma, un site de vente dans la veine du Bon Coin ou Vinted :

L'association Emmaüs compte se faire une place dans la marché de la revente de seconde main avec Trëmma, un site pour financer des projets solidaires.

Emmaüs ouvre lundi sa plate-forme de vente de seconde main aux particuliers, pour encourager le don en ligne de «personnes qui n'ont pas le réflexe Emmaüs» comme la jeunesse connectée. Le mouvement caritatif avait lancé en 2016 une plateforme e-commerce, Label Emmaüs, sur laquelle les objets vendus provenaient d'acteurs du mouvement Emmaüs et d'acteurs de l'économie sociale et solidaire. Il a enregistré 4 millions de visiteurs uniques en 2020, selon sa directrice Maud Sarda.

Cette fois avec l'interface «Trëmma», l'objectif est d'encourager le don en ligne des particuliers, ciblant notamment les «jeunes, très connectés et engagés». Emmaüs a constaté dernièrement une baisse de la qualité des dons récoltés.

Le fonctionnement de «Trëmma» ne dépaysera pas les usagers des autres plateformes de vente de seconde main, comme Vinted ou Le Bon Coin : «Chaque utilisateur peut créer une annonce sur Trëmma», qui sera ensuite «reprise par un modérateur, salarié.e en insertion, qui la complète, la met en vente sur label-emmaus.co», selon un communiqué publié lundi.

Principale différence avec les autres places de marché en ligne: si l'objet trouve preneur, «le produit de la vente est reversé au projet de solidarité que le donateur a choisi». «Le vendeur ne touche rien sur ce qu'il a vendu, mais peut demander un reçu fiscal portant sur 60%» de la vente, précise Maud Sarda à l'AFP.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Herta devant la justice après la mort d'un enfant qui s'était étouffé avec une saucisse :

La société Herta, poursuivie pour homicide involontaire après la mort en 2014 du petit Lilian, qui s'était étouffé avec un bout de saucisse Knacki, comparaît lundi devant le tribunal correctionnel de Dax. Herta dont le président Arnaud de Belloy sera présent à l'audience, est attaqué en justice par Florence et Vincent Lerbey, pour "homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence" posée par le Code de la Consommation. Ils ne veulent pas qu'un tel drame se reproduise.

Leur fils de 2 ans et 11 mois est mort le 11 août 2014 dans un camping de Messanges, sur la côte landaise, où la famille bordelaise séjournait en mobil-home. Ce jour-là, au retour de plage avec un couple d'amis et leurs enfants, la maman prépare le repas pour les petits. Au menu, haricots verts et saucisses Knacki qu'elle coupe en rondelles. Après quelques bouchées, Lilian se lève, se prend la gorge entre les mains, il s'étouffe. Florence Lerbey alerte aussitôt son mari et son amie, infirmière anesthésiste. Celle-ci essaie d'enlever le morceau de la gorge du petit, de le faire tousser, pratique la manœuvre de Heimlich et lui tape dans le dos en le maintenant à plat ventre sur ses genoux pendant que la maman appelle le 15.

Le papa le prend aussi par les pieds, la tête en bas. Rien n'y fait. C'est l'arrêt cardiaque. Le morceau de saucisse finit par être ôté par l'infirmière grâce à une pince spéciale, à l'arrivée des pompiers. Mais ni eux ni le Samu n'arriveront à faire repartir le cœur de l'enfant. Si les parents de Lilian ont finalement porté plainte contre Herta, "ce n'est pas pour de l'argent mais pour qu'il y ait une prise de conscience des consommateurs qui ignorent la dangerosité de ce produit", affirme à l'AFP Me Philippe Courtois, avocat de la famille. Le "diamètre de ces saucisses correspond à l'oesophage des plus petits et leur matière spongieuse peut se coller à la trachée", ajoute-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Les insectes valent de l'or :

Avec près de 350 millions d'euros de levée de fonds depuis sa création, en 2011, la jeune start-up française Ynsect fait déjà partie du Next 40. Son secret? Les vers de farine. Avec ces petites bêtes, elle entend relever le défi de nourrir le monde de demain grâce à un procédé simple et durable. Explications.

En 2050, la population mondiale devrait atteindre 9,1 milliards d’habitants. Nourrir tout le monde représente un défi gigantesque auquel Ynsect entend apporter une réponse. Son idée ? Faire des insectes une matière première, en tant qu’engrais, pour l’alimentation des animaux d’élevage et domestiques ainsi que pour les plantes. Comment ? En transformant les larves molitor, également appelées vers de farine, en protéines de haute qualité. Antoine Hubert, P-DG d’Ynsect, et ses équipes ont créé des fermilières, des fermes verticales inspirées des fourmilières, où les insectes sont produits et transformés. Les larves y sont nourries et grandissent pendant plusieurs semaines. Lorsqu’elles arrivent à maturité, 95 % d’entre elles sont étuvées, stérilisées et transformées en protéines et en huile, sans ajout de produits chimiques. Les 5 % restants, une fois adultes, se reproduisent pour assurer le renouvellement de la population.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – USA : Une élue républicaine veut mettre Joe Biden en accusation :

Marjorie Taylor Greene, une élue du Congrès pro-Trump et adepte de la théorie complotiste QAnon, a déposé une motion de mise en accusation visant Joe Biden.

Alors que le procès en destitution de Donald Trump doit s'ouvrir début février devant le Sénat, une élue de la Chambre des représentants ouvre un nouveau front. Marjorie Taylor Greene, représentante républicaine de la Géorgie élue en novembre dernier après une campagne où elle a mis en avant son soutien indéfectible au président sortant et sa croyance en la théorie du complot QAnon, a déposé jeudi une motion de mise en accusation visant Joe Biden, au lendemain de son investiture. Celle qui s'est opposée à la certification du résultat de l'élection, portant des masques «Censored» («Censurée») ou «Trump won» («Trump a gagné»), accuse le nouveau président américain d'être «inapte à la présidence» : «Ses abus de pouvoir répétés en tant que vice-président du Président Obama sont interminables et perturbants. Le Président Biden a prouvé qu'il fera tout ce qu'il peut pour renflouer son fils Hunter et remplir les poches de sa famille avec de l'argent d'entreprises étrangères», a-t-elle écrit, accusant Joe Biden d'avoir «gravement mis en danger la sécurité» du pays «à travers un népotisme flagrant». Le texte n'est pas encore disponible sur le site du Congrès mais l'élue a probablement choisi l'accusation d'«abus de pouvoir» en évoquant les deux mandats Obama -et non pas la première journée de la présidence Biden.

Elle reprend les accusations lancées par Rudy Giuliani, avocat de personnel de Donald Trump qui s'est rendu en Ukraine dès 2019, poursuivant cette «piste ukrainienne» qui n'a finalement pas donné de résultats pour l'instant. Le clan Trump concentre ses reproches autour de Hunter Biden, le fils cadet du nouveau président américain, dont il est persuadé qu'il a joué de l'influence de son père, alors vice-président, pour le bénéfice de l'ancien ministre Mykola Slotschewskyj, car il était membre du conseil d'administration de son entreprise de gaz naturel Burisma Holdings. La justice américaine a ouvert plusieurs enquêtes à l'encontre de Hunter Biden, mais a priori aucune ne concerne l'Ukraine. Selon CNN, l'enquête ouverte par le procureur général du Delaware concernerait de possibles infractions fiscales et des soupçons de blanchiment d'argent avec la Chine. Joe Biden a promis une claire indépendance de la justice et que les membres de sa famille, dont Hunter, «ne seront pas impliqués dans quelconque affaire, quelconque entreprise qui serait en conflit ou semblerait être en conflit, à une distance inappropriée de la présidence et du gouvernement».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Janet Yellen, future secrétaire au Trésor, favorable à la taxe Gafam :

La future secrétaire au Trésor de Joe Biden soutient une taxe sur les géants du web que l'administration Trump refusait. De quoi changer la donne, alors que la mesure est attendue par de nombreux pays.

Une taxe internationale sur les géants du numérique, en discussions dans le cadre de l'OCDE, permettra aux Etats-Unis de récolter une «juste part» auprès des entreprises, a estimé mardi la future secrétaire au Trésor Janet Yellen, prenant le contre-pied de son prédécesseur.

Janet Yellen a souligné devant le Sénat que cette taxe «permettrait de percevoir une juste part des entreprises, tout en maintenant la compétitivité de nos entreprises et en diminuant les incitations (...) aux activités offshore que nous ne voulons certainement pas récompenser».

L'administration du président américain sortant Donald Trump, opposée à une taxation de ses champions, avait fait échouer les négociations engagées sous l'égide de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour la mise en place d'une telle taxe au niveau international.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – La grenouille qui souriait à son propriétaire :

Cela pourrait être le titre d'une fable de La Fontaine ou d'un court roman japonais. Une grenouille arboricole qui s'était échappée de sa cage semble sourire à son propriétaire après avoir été aspergée d'eau. L'informaticien Agus Fitriyanto, 40 ans, a raconté son aventure photographique à l'agence Solent News. La grenouille arboricole à palmettes noires, affectueusement appelée Jhojo, a quitté la cage que son propriétaire avait oublié de fermer et a disparu pendant cinq heures. Affaiblie par son escapade, la grenouille a semble-t-il repris goût à la vie quand son propriétaire l'a réhydratée en l'aspergeant d'eau.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Après 32 ans de spectacles, le Parc Astérix ferme son delphinarium :

Le Parc Astérix a annoncé lundi la fermeture de son delphinarium, qui comptait huit dauphins, alors que la proposition de loi contre la maltraitance animale visant à interdire la détention de cétacés doit être débattue mardi à l'Assemblée nationale.

Dans un communiqué publié sur son site, le Delphinarium du célèbre parc d'attractions situé dans l'Oise, datant de 1989, indique que cette «décision de fermeture repose sur la volonté de se concentrer sur son activité historique de parc d'attraction». «Nous y réfléchissons depuis des années. Je dirais même que la décision a été prise depuis trois ans», a affirmé lundi au Parisien le directeur général du parc, Nicolas Kremer.

Mardi débutera à l'Assemblée nationale l'examen en première lecture de la proposition de loi de lutte contre la maltraitance animale. Ce texte prévoit notamment que la détention et la reproduction des cétacés en captivité soit interdite, tout comme leur participation à des spectacles. En France, trois établissements en possèdent: Parc Astérix, Planète Sauvage, Marineland.

Les huit dauphins du Parc Astérix seront «transférés lors du premier trimestre 2021 dans des delphinariums parmi les 27 européens reconnus par les instances scientifiques et gouvernementales, répondant aux meilleurs critères de bien-être animal énoncés par l'Association européenne des zoos et aquariums (EAZA) et respectant les impératifs de l'Association européenne des mammifères aquatiques (EAAM) quant à la juste mixité génétique», indique le parc détenu par le groupe Compagnie des Alpes. Il souligne qu'«après études des options et à la lumière de nos nombreux échanges avec les experts scientifiques et les vétérinaires compétents, il est apparu qu'aucun site ou programme de réintroduction ne présentait les garanties requises» pour les dauphins nés en bassin ou y vivant depuis près de 30 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Une "politique du chien crevé au fil de l'eau" , Le Pen dénonce la gestion de la crise sanitaire :

Marine Le Pen a associé lundi l'action du gouvernement face à la crise sanitaire à une "politique du chien crevé au fil de l'eau" dont elle ne veut pas être la "complice". "Je ne veux pas (...) être en quelque sorte la complice de la politique du chien crevé au fil de l'eau, qui a été le choix du gouvernement depuis le début de cette crise sanitaire", a déclaré la présidente du Rassemblement national en présentant ses voeux à la presse au siège de son parti à Nanterre, reprenant une formule utilisée par l'ancien candidat à la présidentielle François Fillon.

Avec cette politique, a-t-elle détaillé, "on a le sentiment d'être balloté sans jamais anticiper, sans jamais prévoir, sans jamais mettre en place les éléments qui permettent précisément d'éviter, quand c'est possible, un confinement, qu'il soit numéro 1, numéro 2 ou numéro 3". "Si nous nous retrouvons dans la situation d'être obligé de revivre un confinement, c'est (...) qu'on a raté le reste", a asséné la candidate à l'élection présidentielle, déplorant que "la France n'ait aucun moyen de séquençage" des variants du virus en circulation.

Elle a pour sa part proposé de "généraliser" la surveillance des eaux usées qui permettent de tracer la circulation du virus et s'est demandé pourquoi "on n'entend plus parler des traitements" contre le Covid-19, citant l'ivermectine, dont l'efficacité contre le virus n'a pas été prouvée, et faisant valoir que l'Allemagne allait utiliser  le traitement expérimental à base d'anticorps de synthèse administré à l'ex-président américain Donald Trump.

Pour les jeunes, elle a affirmé être en train de chiffrer un dispositif pour un "fonds de solidarité" visant à "maintenir leurs revenus jusqu'à ce qu'une reprise économique solide soit constatée", par une "aide mensuelle", en se basant "sur les déclarations de revenus de 2019".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Des restaurants de Dubaï offrent des promos aux clients vaccinés :

Trois restaurants de Dubaï offrent des réductions aux clients vaccinés contre le coronavirus, ont-ils annoncé sur les réseaux sociaux, au moment où l'émirat du Golfe ralentit le déploiement du vaccin Pfizer-BioNTech en raison de retards de livraison. Restaurants, hôtels et magasins sont ouverts à Dubaï, qui a largement rouvert ses frontières aux touristes internationaux pour relancer un secteur crucial pour son économie

"Première dose: 10% de réduction sur votre facture. Seconde dose: 20% de réduction", ont indiqué les trois restaurants sur Instagram et Facebook, précisant qu'une "preuve" --comme un certificat médical-- serait exigée pour en bénéficier. Dubaï, l'une des sept principautés formant les Emirats arabes unis, a lancé mi-décembre une campagne de vaccination après l'approbation des vaccins chinois Sinopharm et américano-allemand Pfizer-BioNTech.

Mais alors que le pays subit une hausse des contaminations, l'Autorité de santé de Dubaï a annoncé ce week-end un ralentissement dans l'administration du vaccin Pfizer en raison de retards de livraison. Dans ce contexte, le gouvernement a notamment décidé de limiter certaines activités de divertissement et de renforcer les mesures de distanciation physique. Les autorités ont appelé les habitants à "rapporter" les violations de ces restrictions via une application mobile. Plus de deux millions de doses ont déjà été injectées, pour une population de 10 millions d'habitants, selon les chiffres officiels. Le pays se classe deuxième derrière Israël en termes de pourcentage de la population vaccinée, estime le site allemand de recueil de données Statista. Les Emirats ont comptabilisé plus de 280.000 cas de contamination au Covid-19, dont près de 800 décès.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – Précarité étudiante: Guerini propose un prêt de 10 000 euros à taux zéro :

Le délégué général de LREM Stanislas Guerini propose lundi de créer "dès que possible" un prêt à taux zéro de 10.000 euros pour chaque jeune de 18 à 25 ans, un "capital jeune" pour "se lancer dans la vie".

La mesure ne serait "pas qu'un bouclier anticrise, mais un véritable outil d'émancipation", qui aurait vocation à être pérennisé, souligne-t-il dans un entretien au Monde alors que les jeunes sont touchés de plein fouet par la crise économique et sociale engendrée par l'épidémie du coronavirus.

L'idée émerge aussi alors que le gouvernement doit remettre d'ici fin janvier à Emmanuel Macron ses propositions pour un plan "égalité des chances" que le chef de l'Etat pourrait dévoiler mi-février selon son entourage, et qui est décrit comme la "jambe gauche" du très régalien projet de loi contre les séparatismes.

La somme de 10.000 euros, accessible "quelle que soit l'origine sociale" et sans condition d'usage, serait "remboursable sur une période très longue, 30 ans", et le serait "uniquement si l'on atteint un certain niveau de revenu, que je propose de fixer à 1.800 euros brut par mois", précise M. Guerini. "C'est un emprunt sans risque car si vous n'atteignez pas ce revenu, vous n'avez pas à rembourser."

Ce dispositif, qui pourrait concerner "potentiellement plus de cinq millions de jeunes entre 18 et 25 ans", permettrait de "faciliter l'émancipation" et constituerait "un message adressé à la nouvelle génération pour lui dire: +Ne baissez pas les bras, on croit en vous!+"

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1703) : 25 JANVIER 2021

Lundi 25 Janvier 2021 – L'Etat promet d'être "au rendez-vous" pour aider les stations de montagne :

L'État va apporter une "aide massive" aux acteurs publics et privés de la montagne pour compenser la fermeture des remontées mécaniques, ont assuré deux membres du gouvernement, lundi, lors d'un déplacement dans les Hautes-Alpes. "Nous serons au rendez-vous" pour "garantir aux communes concernées" et aux exploitations de remontées mécaniques "des ressources minimales", a dit le ministre délégué chargé des Comptes publics, Olivier Dussopt, en déplacement à Saint-Étienne-en-Dévoluy, près de Gap, avec le secrétaire d'État chargé de la Ruralité, Joël Giraud.

Les communes ayant des revenus liés au tourisme d'hiver "sont assurées de percevoir au minimum ce qu'elle percevaient en 2019 en taxes de séjour et taxes de remontées mécaniques", a expliqué M. Dussopt, précisant que les décrets de reconduction de cette disposition déjà prise en 2020 "sont en cours de signature" pour 2021. "C'est extrêmement onéreux mais cela suffira pour maintenir tout le monde hors de l'eau", a complété Joël Giraud, ex-élu de la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens