Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2021 2 19 /01 /janvier /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – point sur le Coronavirus le 18 janvier au soir :

Le nombre de personnes atteintes du Covid-19 hospitalisées dans les services de réanimation a franchi lundi la barre des 2.800 personnes, pour la première fois depuis mi-décembre, marquant une augmentation de la pression sur le système hospitalier, selon les chiffres de Santé publique France. 2.803 personnes se trouvent dans les services de soins critiques qui accueillent les patients atteints des formes les plus graves de Covid-19, soit 37 de plus que la veille, et avec 254 nouvelles admissions en 24 heures. Après avoir fortement décru depuis le pic de mi-novembre, à 4.880 personnes en réanimation, ce chiffre s'était stabilisé autour de 2.600 patients depuis fin décembre, mais remonte régulièrement depuis une semaine.

Au total, 25.584 personnes positives au coronavirus sont hospitalisées en France --soit 349 de plus que dimanche-- dont 1.666 nouvelles hospitalisations. Le bilan, qui a passé samedi la barre des 70.000 morts depuis le début de l'épidémie, a continué de s'alourdir avec 404 nouveaux décès en milieu hospitalier comptabilisés au cours des dernières 24 heures, portant le total à 70.686 décès liés au Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Covid-19 : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu :

Les Français vont-ils devoir changer de masque? Face à l'arrivée de nouveaux variants du covid-19 plus transmissibles dans le pays, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) s'est penché ce week-end sur les armes que nous utilisons déjà depuis des mois contre le nouveau coronavirus, à savoir les masques. Dans un avis transmis au ministère de la Santé -que le gouvernement décidera de suivre ou non- l'instance consultative recommande d'éviter le port de masques en tissu de catégorie 2 des normes élaborées par l'Afnor (Association française de normalisation) et ceux fabriqués de manière artisanale, considérés comme moins filtrants, relatait lundi «La Voix du Nord».

En normes Afnor, les masques de catégorie 2 bloquent 70% des particules, contre 90% pour la catégorie 1. Ce sont les masques en tissu appartenant à cette dernière qu'il faudrait désormais privilégier ainsi que les masques chirurgicaux, qui eux filtrent les bactéries à 95%. Le HCSP ne plaide pas pour autant le port pour le public du masque FFP2, utilisé par les soignants. «En population générale, cela ne me semble pas raisonnable», car ce masque est plus difficile à porter alors qu'une «étanchéité totale» est nécessaire pour qu'il soit totalement efficace, a souligné Didier Lepelletier, coprésident du groupe de travail permanent Covid-19 du HCSP, à Franceinfo.

Dans son avis, le Haut conseil de la santé publique conseille également d'augmenter la distanciation sociale à 2 mètres contre la transmission du covid-19.

Les variants anglais et sud-africain ont tous deux été détectés en France. Le premier contamine entre «200 à 300 personnes» chaque jour dans le pays, avait fait savoir Olivier Véran en conférence de presse il y a quelques jours. Il ne «donne pas davantage de formes graves» et «est sensible au vaccin» avait rassuré le ministre de la Santé, mais il est également «plus contagieux», de 30 à 70 % selon les scientifiques, et «potentiellement plus contagieux chez les enfants».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Covid-19: "Pas d'explosion de cas à l'école", confirme Jean-Michel Blanquer :

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a indiqué mardi sur France info qu'il n'y avait pas actuellement d'"explosion de la contagion" du coronavirus à l'école et qu'on semblait être "sur un plateau haut".

"Une trentaine d'écoles et une centaine de classes" sont actuellement fermées, "ça risque d'augmenter un peu ces prochains jours" mais "on n'est pas dans une situation d'explosion de la contagion", a dit le ministre.

Selon M. Blanquer, on observe actuellement "la même courbe" de contagion qu'après les vacances de la Toussaint: la courbe a augmenté, "là on est sur une sorte de plateau, il faut espérer que ce soit comme une cloche". Il a redit qu'"à ce stade", il n'était "pas question" de fermer les écoles. "Bien sûr, je suis pragmatique", a-t-il ajouté, insistant: "ce serait la dernière chose à fermer" en cas d'aggravation de la contagion. Il a toutefois reconnu qu'en raison du variant anglais, plus contagieux, on risquait d'avoir dans les prochains jours davantage de fermetures de classes ou d'écoles, car la décision d'une fermeture par les autorités de santé pourrait être prise à partir d'un cas avéré et non plus trois.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Affaire Karachi : l'ancien Premier ministre Edouard Balladur devant la justice :

Y a-t-il eu financement occulte de la campagne malheureuse d'Edouard Balladur à la présidentielle de 1995 ? Plus de vingt-cinq ans après, l'ancien Premier ministre fait face mardi à la justice, dans ce volet de la tentaculaire affaire Karachi.

L'ancien locataire de Matignon (1993-95) est accusé d'avoir été derrière un système de rétrocommissions illégales sur d'importants contrats d'armement avec l'Arabie saoudite et le Pakistan destinées à renflouer ses comptes de campagne dans une élection marquée par la guerre fratricide à droite avec Jacques Chirac.

Il doit être jugé jusqu'au 11 février devant la Cour de justice de la République (CJR) au côté de son ancien ministre de la défense François Léotard pour "complicité d'abus de biens sociaux", l'ex-Premier ministre comparaissant également pour "recel" de ce délit.

M. Balladur, 91 ans, sera présent à l'ouverture du procès, a assuré à l'AFP l'un de ses avocats, Félix de Belloy. "Il veut faire face à ses juges et répondre à leurs questions". M. Léotard, 78 ans, qui a un temps fait savoir qu'il était malade, devrait finalement venir et "se défendre lui-même", ont indiqué des sources judiciaires.

Le dossier arrive devant la CJR, seule instance habilitée à juger les membres du gouvernement pour des infractions commises pendant leur mandat, sept mois après les sévères condamnations dans le volet non gouvernemental de la même affaire de six autres protagonistes, dont l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine et d'anciens proches des deux ministres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Le message d'adieu de Melania Trump à la Maison-Blanche après quatre années "inoubliables" :

Le mandat de Donald Trump avait commencé avec une discrète Melania Trump et un omniprésent président. Lundi, c'est elle qui a publié une vidéo sur Twitter, réseau social qui a banni son mari. La First Lady y est revenue sur quatre années «inoubliables», à deux jours de la fin du mandat de Donald Trump. «Je pense à tous ceux que je garde dans mon coeur, avec leurs incroyables histoires d'amour, de patriotisme et de détermination», y assure-t-elle, installée derrière un pupitre. «Alors que je dis adieu à mon rôle de First Lady, j'espère sincèrement que chaque Américain jouera son rôle pour enseigner à nos enfants ce que cela veut dire d'être meilleur», déclare-t-elle, en référence à «Be Best», le programme qu'elle a lancé pour promouvoir le bien-être des enfants. La semaine dernière, elle avait publié une courte vidéo résumant son action ces quatre dernières années, notamment ses nombreuses visites d'hôpitaux pédiatriques pour attirer l'attention sur le syndrome de sevrage néo-natal, une conséquence dramatique pour les nouveau-nés de la crise des opiacés qui sévit aux États-Unis.

«Souvenez-vous que la violence n'est jamais la réponse et ne sera jamais justifiée», poursuit-elle, une référence à l'invasion du Capitole par des partisans de son mari, le 6 janvier, et qu'elle n'a condamnée que dans un texte publié sur le site de la Maison-Blanche, et qu'elle a utilisé pour dénoncer au passage des «ragots salaces» à son encontre. Elle avait déjà utilisé ce moyen pour évoquer son expérience du Covid-19, contracté en même temps que son mari et leur fils Barron, début octobre dernier.

La First Lady a conclu son allocution par un espoir pour «Be Best» : «Je demande à tous les Américains d'être des ambassadeurs de Be Best. De se concentrer sur ce qui nous unit. D'aller au-delà de nos divisions. De toujours choisir l'amour plutôt que la haine, la paix plutôt que la violence, et les autres avant nous-mêmes.» Un choix qu'elle ne semble pas avoir fait puisqu'elle n'a toujours pas contacté Jill Biden. Dès le 10 novembre 2016, Michelle Obama avait convié Melania Trump à la Maison-Blanche, mais cette dernière ne rendra pas la pareille à l'épouse de Joe Biden : Melania et Donald Trump quitteront la Maison-Blanche mercredi matin et n'assisteront pas à l'investiture du démocrate. Ils se rendront à Mar-a-Lago, volant une dernière fois à bord d'Air Force One en tant que président et First Lady.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – En Colombie, les hippopotames de Pablo Escobar sont "hors-de-contrôle" :

 Ils seraient une centaine, massifs, puissants, agressifs, capables de couper en deux une barque ou un être humain avec leurs redoutables défenses. Comment des hippopotames peuvent-ils hanter des fleuves colombiens alors que leur habitat naturel se trouve à des milliers de kilomètres de là, en Afrique? Ces pachydermes sont les descendants des quatre spécimens, trois femelles et un mâle, échappés du zoo privé de Pablo Escobar, après la mort du baron de la drogue abattu par la police en 1993.

Une fois dans la nature, le quatuor s’est facilement adapté à son nouvel environnement au point de représenter aujourd’hui la plus importante population d’hippopotames hors d’Afrique. Ils se sont répandus dans les zones humides au nord de Bogota, certains à plus de 150 kilomètres de leur lieu d’origine, où leur nombre commence à générer de nombreux problèmes. Très territoriaux, ils peuvent s’attaquer aux intrus et constituer une menace pour les pêcheurs locaux, terrifiés par la présence de ces imposants voisins. Parfois, ils s’autorisent même une petite excursion dans les villages fluviaux, semant la panique chez les habitants. Dans certaines zones, comme à l’embouchure de la rivière Claro Cocorna, les pêcheurs ont dû renoncer à pratiquer leur activité.

Mais le véritable danger que représentent ces animaux est plus sournois. Comme toutes les espèces invasives, les hippopotames bouleversent le délicat équilibre de l’écosystème. Ils font fuir des espèces déjà en voie d’extinction comme les lamantins, les caïmans, les loutres et les cabiaïs, le plus grand rongeur du monde. De plus, leurs selles et leur urine modifient la composition chimique de l’eau, favorisant ainsi la prolifération d’algues et bactéries toxiques qui réduisent la teneur en oxygène nécessaire à la survie de la faune locale. Enfin, en broutant le long des rivières et des fleuves, ils détruisent les berges au risque de modifier le cours des rivières.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – A la veille de l'investiture de Joe Biden, derniers préparatifs à Washington :

Joe Biden et Kamala Harris prêteront serment mercredi à Washington lors d'une cérémonie d'investiture particulière, sans public mais devant 19000 drapeaux.

Le centre-ville de Washington avait des allures de camp retranché lundi, à 48 heures de la cérémonie d'investiture sous haute surveillance du président élu américain Joe Biden, qui a de nouveau appelé à l'unification d'un pays divisé. Des milliers de soldats de la Garde nationale, l'armée de réserve, ont déjà été déployés, et ils seront jusqu'à 25.000, mercredi dans la capitale, pour protéger une large "zone rouge" allant du Capitole, où Joe Biden et Kamala Harris prêteront serment mercredi, à la Maison Blanche.

Les rues étaient pratiquement vides lundi, en ce jour férié à la mémoire de l'icône des droits civiques Martin Luther King. Le "MLK Day" est traditionnellement un jour dédié au bénévolat pour les Américains. Ce bénévolat "est une façon adéquate de guérir, unifier et reconstruire ce pays que nous aimons", a affirmé dans un message sur Twitter M. Biden, qui souhaite réconcilier des Américains profondément divisés après le mandat de Donald Trump.

Il a participé dans la matinée à une distribution de nourriture pour le compte d'une organisation caritative à Philadelphie, en Pennsylvanie. Kamala Harris et son époux ont fait de même dans un quartier pauvre de Washington.

Dans la capitale, des militaires en armes et des policiers stationnés devant des véhicules blindés ont remplacé les badauds et la circulation dans des rues bloquées par des blocs de béton. Au moins deux civils armés ont été arrêtés ces derniers jours aux abords de la "zone rouge".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Il a neigé aux portes du Sahara en Algérie :

Une fine pellicule de poudre blanche a recouvert les dunes du Sahara, aux portes du désert, en Algérie. Mi-janvier, la neige est tombée près d’Aïn Sefra, une commune située au nord-ouest du pays. Le photographe amateur Karim Bouchetata a immortalisé ce rare phénomène météorologique, en publiant plusieurs images des dunes enneigées sur les réseaux sociaux.

D’après Sky News, cette ville de la province de Naâma n'a connu les chutes de neige que trois autres fois en 42 ans : en 1979, 2017 et 2018. Ces jours-ci, la température est tombée plusieurs fois sous les zéro degré, atteignant même les -3°C le 13 janvier. Il y a trois ans, la neige était tombée plus abondamment, offrant des paysages à couper le souffle.

Karim Bouchetata avait, encore une fois, réalisé une série de photos des dunes blanches. Méteo France avait expliqué ce phénomène exceptionnel : «L'air froid qui est descendu de l'Atlantique Nord vers l'Espagne a atteint le Maroc et l'ouest de l'Algérie la nuit dernière. Résultat : la neige est tombée sur les hauts plateaux, comme ici à Aïn Sefra, à l'ouest de l'Algérie...», avait ainsi précisé le climatologue Régis Crépet.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Crimes sexuels sur mineurs: le Sénat veut poser un interdit "clair" :

Deux ans et demi après l’entrée en vigueur de la loi Schiappa contre les violences sexuelles et sexistes, le Sénat examinera jeudi une proposition de loi visant à créer un nouveau crime sexuel pour protéger les mineurs de moins de treize ans. Dans un contexte marqué par l'affaire Olivier Duhamel, la chambre haute relance ainsi les questions du consentement et du seuil d'âge qui avaient animé le débat public en 2018.

"Je pense que nous devons criminaliser les relations sexuelles entre un adulte et un enfant de moins de 15 ans", a affirmé de son côté le secretaire d'Etat à l'Enfance et aux Familles Adrien Taquet, mardi sur Europe 1. D'autres textes sont également en préparation à l'Assemblée nationale, dont un de la députée LREM Alexandra Louis qui a estimé récemment dans un rapport d'évaluation de la loi Schiappa que la législation actuelle ne "marque pas un interdit assez fort".

Il intégrera la question de l'inceste, a précisé la députée à l'AFP, alors que Brigitte Macron a dit souhaiter une réforme judiciaire pour lutter contre ce crime mis en lumière par l'affaire Duhamel. Au Sénat, le texte examiné jeudi en première lecture est porté par la présidente centriste de la délégation aux Droits des femmes Annick Billon. Il a été adopté à l'unanimité par les sénateurs en commission, a-t-elle indiqué à l'AFP. Pour Annick Billon, il s'agit de poser "un interdit sociétal clair". La nouvelle infraction de crime sexuel sur mineur reposerait sur la prise en compte du jeune âge de la victime sans qu’il soit nécessaire d’établir son absence de consentement. L’infraction serait constituée en cas de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'elle soit, commise par un majeur sur un mineur de moins de treize ans, dès lors que l'auteur des faits connaissait ou ne pouvait ignorer l'âge de la victime. La peine encourue serait identique à celle actuellement prévue en cas de viol commis sur mineur de quinze ans, soit vingt ans de réclusion criminelle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Sondage : Macron tient le choc, les ministres à la peine :

 Comme en janvier 2020 et comme il y a dix ans, Nicolas Hulot domine le tableau de bord des personnalités politiques préférées des Français, selon la dernière livraison Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio. Avec 69% de bonnes opinions, l’écologiste reprend les commandes à Edouard Philippe (–2) et devance Roselyne Bachelot (–3), Bruno Le Maire (–4) et Martine Aubry (+2), seuls parmi le personnel politique à séduire plus d’un Français sur deux. Il y a dix ans, ils étaient 17. Autre époque, autres personnalités. Derrière Nicolas Hulot, on trouvait DSK, Jacques Chirac, Jean-Louis Borloo, Rama Yade, Jack Lang, Bertrand Delanoë ou encore Christine Lagarde. En dix ans, la classe politique a donc connu un vaste coup de balai mais n’a pas gagné en crédibilité.

En ce début d’année, Emmanuel Macron s’approche du seuil des 50%. Comme épargné par la critique sur la campagne vaccinale, le président progresse de 3 points (49%) grâce à un fort soutien des personnes âgées (+17). Il remonte à la 6e place de notre palmarès distançant tous ses concurrents de droite ou presque. Jean Castex, lui, stoppe l’hémorragie (45%, =), après plusieurs mois de baisse. Si l’exécutif tient le choc, les ministres au front contre le Covid sont malmenés par les Français. Outre Roselyne Bachelot et Bruno Le Maire, ils baissent tous : Jean-Michel Blanquer (–5), Elisabeth Borne (–2), Barbara Pompili (–4) et Olivier Véran (–1). Le ministre de la Santé tire plutôt son épingle du jeu après trois semaines de forte tourmente médiatique.

Sale temps pour les opposants, qui ne parviennent pas à émerger dans cette crise sanitaire. Souvent virulents avec le gouvernement, les leaders de droite reculent : de Xavier Bertrand (–5) à François Baroin (–2), de Valérie Pécresse (–3) à Laurent Wauquiez (–2), de Gérard Larcher (–3) à Eric Ciotti (–6). Seul Nicolas Sarkozy (+2) échappe à cette bérézina. A gauche, l’ancien président François Hollande (+3) est en hausse quand Anne Hidalgo perd deux points, et Bernard Cazeneuve, un. Dans ce paysage politique congelé par le Covid, seuls les ex (Nicolas Sarkozy et François Hollande) connaissent une légère embellie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Pour ses voeux aux armées, Macron honore les mousses de la marine :

Emmanuel Macron est arrivé mardi à Brest pour rencontrer des mousses, ces jeunes ados s'engageant dans la marine, et monter à bord d'une frégate à Brest avant de présenter ses voeux aux armées, axés cette année sur la formation et l'égalité des chances.

Comme le veut la tradition, le chef de l'Etat devait profiter de cette cérémonie pour faire un tour d'horizon de l'engagement des armées l'an dernier, notamment dans la crise sanitaire du Covid-19, et des grands défis militaires de 2021, alors que des voix de plus en plus nombreuses s'interrogent en France sur la poursuite de l'opération Barkhane, huit ans après le début de l'intervention militaire antijihadistes au Sahel. L'exécutif réfléchit à alléger le nombre de soldats engagés, actuellement autour de 5.100. Le chef de l'Etat se réunira en février à N'Djaména en sommet avec ses homologues du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad).

Pour Emmanuel Macron, il s'agit de la deuxième visite militaire à Brest, la principale base navale sur la côte atlantique, qui accueille notamment les sous-marins nucléaires. S'il avait embarqué à bord de l'un de ces fleurons de la flotte française en 2017, Emmanuel Macron s'est rendu cette fois au Centre d'instruction navale, un immense bâtiment dominant la rade de Brest qui regroupe quatre écoles. L'objectif est, selon l'Elysée, de saluer "l'excellence de la formation dans les armées, portant une promesse républicaine d’égalité des chances et de progression au mérite", deux principes que tente de mettre en valeur le chef de l'Etat depuis son élection.

Il a débuté sa visite par l'Ecole des mousses, qui forme chaque année quelque 200 jeunes de 16 à 18 ans souhaitant s'engager dans la Marine dès la troisième ou la seconde. "Nous suivons à la fois une formation maritime et des études classiques", explique Gabriel, 16 ans, l'un des quatre mousses portant le "bâchi", la coiffe au célèbre pompon rouge, sélectionnés pour échanger avec le chef de l'Etat. Comme Martina, l'une des 14 filles sur 200, "bien décidée à s'enrôler dans la marine" à l'issue de sa formation.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021
LA MARCHE DU MONDE (1697) : 19 JANVIER 2021

Mardi 19 Janvier 2021 – Deux jours avant son investiture, Joe Biden fait du bénévolat :

Pendant que Donald Trump fait ses cartons à la Maison-Blanche, Joe Biden en distribue à Philadelphie. Lundi, le futur président américain a passé une partie de sa journée à distribuer des colis de nourriture, se portant volontaire pour l'association Philabundance, à Philadelphie. Le démocrate était accompagné de sa femme Jill, leur fille Ashley, une de leurs petites-filles Finnegan et le compagnon d'une des autres petites-filles, Peter. Dans le même temps, sa future vice-présidente Kamala Harris était elle aussi volontaire dans une banque alimentaire de Washington, Martha's Table, avec son mari Doug. «Servir est une façon adaptée de commencer à soigner, unir et reconstruire ce pays que nous aimons», a déclaré Joe Biden, participant ainsi à la Journée nationale du service qui, tous les troisièmes lundis de janvier, honore ainsi la mémoire de Martin Luther King Jr. «J'ai extrêmement hâte de prêter serment en tant que prochaine vice-présidente des États-Unis et j'irai fièrement, la tête haute et les épaules basses», a déclaré Kamala Harris lundi.

Les préparatifs pour l'investiture du duo démocrate avancent bien dans la capitale, sous haute sécurité, deux semaines après l'invasion du Capitole par des partisans de Donald Trump. Ce dernier refuse d'assister à l'événement et rompt avec la tradition : Donald et Melania Trump quitteront la Maison-Blanche tôt mercredi matin et s'envoleront, pour une dernière fois en tant que président et First Lady, à bord d'Air Force One. Ils se rendront à Mar-a-Lago après avoir eu leur propre cérémonie de départ à la base aérienne Andrews, avec fanfare militaire, tapis rouge et 21 coups de feu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens