Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – point sur le Coronavirus le 22 Décembre au soir :

La France a comptabilisé près de 12.000 nouveaux cas de contamination au Covid-19 au cours des dernières 24 heures mais un taux de positivité en baisse, selon les chiffres des autorités sanitaires publiés mardi soir. Le nombre de nouveaux cas quotidiens a oscillé entre 12 et 18.000 la semaine dernière. Il était de moins de 6.000 lundi, mais le chiffre des lundis marque généralement un creux en raison de la fermeture des laboratoires de tests le dimanche. Sur les dernières 24 heures, le nombre de nouveaux personnes testées positives au virus s'est élevé à 11.795.

Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au Covid-19 sur l'ensemble des personnes testées, était de 4,4% mardi contre 4,7% la veille, précise Santé publique France (SpF). Cet indicateur clé s'élevait à 6,4% le 8 décembre, date à laquelle un nouveau mode de comptabilisation a été introduit. La maladie a fait 386 morts dans les hôpitaux dans les dernières 24 heures, contre 354 lundi et 131 dimanche, portant le bilan total des décès à 61.702 (dont 42.507 à l'hôpital) depuis le début de la pandémie, selon SpF. Les décès survenus en Ehpad sont mis à jour dans les chiffres des mardis et vendredis, qui sont donc en général plus élevés que les chiffres des autres jours de la semaine.

Les autorités sanitaires craignent que les fêtes de fin d'année entraînent un rebond de l'épidémie, en favorisant la promiscuité sociale. En France, les premiers vaccins contre le Covid-19 seront administrés dimanche, après le feu vert donné lundi par l'Agence européenne du médicament au vaccin développé par l'américain Pfizer et l'allemand BioNTech. La stratégie française prévoit de vacciner en priorité les personnes âgées en Ehpad et les travailleurs de ces résidences présentant des facteurs de risque, soit environ 1 million de personnes. L'autorisation accordée par Bruxelles au vaccin Pfizer/BioNTech lui ouvre les portes des 27 pays de l'UE, mais chaque Etat est maître de ses procédures.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – L'UE rouvre graduellement ses frontières au Royaume-Uni :

La France, la Belgique et les Pays-Bas vont rouvrir partiellement leurs frontières avec le Royaume-Uni afin de permettre le retour de certains de leurs ressortissants mais également reprendre, sous conditions, les liaisons de marchandises de part et d'autre de la Manche. Le port de Douvres a annoncé sa réouverture dans la nuit de mardi à mercredi, desserrant un peu le cordon sanitaire qui entoure le Royaume-Uni depuis la découverte d'un nouveau variant du coronavirus, tandis que l'OMS Europe doit se réunir mercredi matin pour mettre au point une stratégie.

L'Allemagne a quant à elle prolongé jusqu'au 6 janvier la fermeture de ses frontières avec le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud. L'Espagne prolonge aussi jusqu'au 5 janvier la suspension des vols du Royaume-Uni et l'Irlande jusqu'au 31 décembre. Au total, une cinquantaine de pays ont interrompu leurs liaisons aériennes avec ce pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Emmanuel Macron salue le courage des trois gendarmes tués en secourant une femme :

Emmanuel Macron a rendu hommage mercredi matin sur Twitter au lieutenant Cyrille Morel, à l’adjudant Rémi Dupuis et au brigadier Arno Mavel. Les trois gendarmes ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi en mission à Saint-Just dans le Puy-de-Dôme, alors qu’ils étaient venus porter secours à une femme victime des coups de son conjoint. «Ils intervenaient pour secourir une femme victime de violences conjugales dans le Puy-de-Dôme, trois gendarmes ont été tués, un quatrième blessé. La Nation s'associe à la douleur des familles. Pour nous protéger, nos forces agissent au péril de leur vie. Ce sont nos héros», a commenté le président de la République.

Un peu plus tôt, c’est le Premier ministre Jean Castex qui avait honoré la mémoire de ces trois militaires : «Trois de nos gendarmes ont été tués cette nuit, alors qu'ils étaient engagés pour protéger et sauver. Ce drame nous touche tous et endeuille le pays tout entier. Je partage la douleur de leurs proches et de leurs frères d'armes et les assure de mon indéfectible soutien».

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a été le premier à réagir afin de saluer lui aussi le geste courageux des trois gendarmes de 45, 37 et 21 ans. Le plus jeune, Arno Mavel, est mort après avoir été grièvement blessé par des tirs de riposte de la part du suspect. Les deux autres ont été visés lors d’une reconnaissance de la maison où les faits ont eu lieu. Le tireur de 48 ans a été retrouvé mort dans sa voiture dans la matinée. Une source de ministre de l’Intérieur a évoqué auprès de l’AFP la piste du suicide.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Variante du coronavirus: quatre cas détectés en Belgique "début décembre" :

Quatre cas de contamination à la nouvelle variante du coronavirus circulant au Royaume-Uni ont été détectés en Belgique "début décembre", a-t-on appris mardi auprès des autorités sanitaires belges, confirmant des informations de médias du pays. "Quatre cas ont été détectés début décembre, il y a une quinzaine de jours", a déclaré à l'AFP Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus en Belgique. "C'est peu de choses, mais il n'est pas impossible qu'il y en ait plus", a-t-il ajouté. "Comme beaucoup de pays, nous ne pistons pas autant de souches que les Anglais qui font un énorme boulot à ce niveau-là", a expliqué ce médecin spécialiste des maladies infectieuses. Selon lui, l'Angleterre réalise 10 à 20 fois plus de "typages" de souches de virus que la Belgique.

Cet expert s'interroge sur l'utilité de la fermeture des frontières avec le Royaume-Uni, décidée par la plupart des pays européens. "Est-ce que l'ennemi n'est pas déjà parmi nous? Je ne sais pas mais ce n'est pas impossible", estime M. Van Laethem. "Cette fermeture était peut-être déjà trop tardive puisqu'on a commencé à trouver des cas de cette souche anglaise au mois de septembre", a-t-il poursuivi. Les quatre cas identifiés en Belgique sont de nationalité belge, selon lui.

Un porte-parole du ministère fédéral de la Santé a précisé que parmi eux, trois avaient été détectés en Flandre orientale (nord-est) et un autre en Flandre occidentale (nord-ouest). Dans le pays, trois laboratoires procèdent à des analyses en profondeur de la souche du virus. Depuis début décembre, aucun autre cas n'a été signalé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Leader Price: 31 magasins vont fermer, 240 personnes à reclasser, selon la CGT :

Le groupe allemand de distribution Aldi a annoncé la fermeture de 31 magasins de son enseigne Leader Price et a promis de reclasser leurs 240 salariés, a-t-on appris mardi de source syndicale, la direction indiquant de son côté que des sites "seront cédés". "Malgré les promesses de maintien dans l'emploi de la direction d'Aldi tout le temps des négociations du rachat de Leader Price, la direction d'Aldi France vient d'annoncer une première salve de fermetures de 31 magasins", a écrit la CGT Commerce, syndicat majoritaire chez Leader Price, dans un communiqué.

"L'objectif est de rassembler notre réseau de magasins Aldi en France et celui de Leader Price, qui sont géographiquement très complémentaires". Des magasins, "pour des raisons de concurrence ou de trop grande proximité avec notre réseau, ne seront pas convertis et seront cédés", a reconnu la direction d'Aldi, sollicitée par l'AFP, sans préciser le nombre de sites concernés.

Ces fermetures ont été annoncées en comité social et économique (CSE) le 10 décembre et devraient avoir lieu fin juillet pour 40% d'entre elles et fin septembre pour 60%, a précisé à l'AFP Laurent Lemoult, délégué syndical CGT de Leader Price Exploitation. "La direction s'est engagée à reclasser les 240 salariés" de ces magasins, a-t-il assuré. "Nous souhaitons conserver tous les emplois (...). Les salariés seront naturellement accompagnés et bénéficieront de mobilités internes au sein du réseau d'Aldi", a de son côté souligné la direction du groupe.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Projet de loi liant liberté de mouvement et vaccin : Véran dénonce une "mauvaise polémique" :

La vaccination contre le coronavirus ne sera pas obligatoire. Olivier Véran a martelé cette affirmation mardi sur le plateau du 20 heures de TF1. Cette intervention a pris la forme d'une mise au point alors que l'opposition est montée au créneau plus tôt dans la journée au sujet d'un texte du projet de loi présenté en conseil des ministres qui prévoit des mesures de gestion de crises en cas de nouvelle crise sanitaire. Ce texte prévoit que, dans les territoires où l'état d'urgence est déclaré, le Premier ministre puisse «subordonner les déplacements des personnes» à «la présentation des résultats d'un test de dépistage» négatif ou «au suivi d’un traitement préventif, y compris à l'administration d’un vaccin». Certains redoutent la mise en place d'un «passeport sanitaire».

Interrogé sur ce projet sur TF1 par Julien Arnaud, Olivier Véran a déclaré que «la vaccination contre le coronavirus ne sera pas obligatoire ni pour prendre un transport en commun, ni pour entrer dans un restaurant ni évidemment pour aller travailler», évoquant une «mauvaise polémique qui est née de la responsable du Front national». Marine Le Pen avait dénoncé ce projet de loi dans un communiqué : «De façon sournoise, ce texte envisage non pas de rendre la vaccination obligatoire, mais d’empêcher toute vie sociale aux personnes qui ne le seraient pas», avait-elle notamment écrit, parlant de «mesure d’essence totalitaire».

«Ce texte n'a pas du tout vocation de la vaccination obligatoire contre le coronavirus», a insisté le ministre de la Santé, qui a précisé que le texte serait présenté au Parlement «dans les prochains mois», à la fin de la crise sanitaire du covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Plan de relance : Donald Trump le qualifie de "honte" et le rejette :

Mardi soir, Donald Trump a rejeté le plan de relance économique adopté lundi par le Congrès, le qualifiant de «honte». «Je demande au Congrès d’amender ce projet de loi et d’augmenter les ridiculement faibles 600 dollars à 2000 dollars ou 4000 pour un couple», a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Il demande également de «se débarrasser des éléments inutiles et coûteux de cette loi» qui «s’appelle loi d’aide au Covid mais n’a presque rien à voir avec le Covid», s’est-il plaint, notant que le texte de 5000 pages contient des aides pour des pays étrangers, dont le Cambodge et la Birmanie, mais aussi des financements pour l’armée égyptienne, qui «va aller acheter de l’équipement militaire quasi exclusivement russe».

Le plan prévoit notamment l’envoi d’un chèque de 600 dollars par adulte et par enfant des familles les plus vulnérables, des aides aux petites entreprises et aux écoles pour faciliter leur réouverture, ainsi que des allocations chômage supplémentaires de 300 dollars par semaine et 25 milliards de dollars d’aide aux logements pour éviter les expulsions, au sein d’un pays dont l’économie a profondément souffert de la pandémie qui a fait plus de 322 000 morts.

La déclaration de Donald Trump a fait une heureuse, alors que républicains et démocrates se rejettent depuis des mois la faute : Nancy Pelosi. La présidente démocrate de la Chambre des représentants a rappelé que les démocrates demandaient à ce que le chèque aux Américains soit de 1200 dollars et n’avait été baissé qu’à cause des réticences des républicains. «Les républicains ont refusé à plusieurs reprises de dire quel montant le Président voulait pour les chèques directs. Finalement, le Président est d’accord pour 2000 dollars : les démocrates sont prêts à le porter devant la Chambre par consensus. Allons-y!», a-t-elle écrit sur Twitter. Le sénateur républicain Lindsey Graham, un proche du président américain, a pour sa part estimé que le plan devait être appliqué tel quel.

Le plan de 900 milliards, le premier depuis celui voté en urgence en mars dernier pour 2200 milliards, a été l’occasion pour Donald Trump de réfuter toute défaite électorale. En demandant une nouvelle version «convenable» de cette loi, le président sortant a menacé de laisser à «la prochaine administration» le soin de voter : «Et cette administration, ce sera peut-être moi», a-t-il lancé, alors que le collège électoral a élu Joe Biden, qui prêtera serment le 20 janvier prochain. Le futur président a lui aussi appelé à un nouveau plan, qualifiant celui-ci de «premier pas» : «Le Congrès a fait son travail cette semaine. Et je peux et je dois leur demander de recommencer l’an prochain, a-t-il déclaré. Nous devons travailler en impliquant les deux partis. C’est seulement ainsi que nous nous en sortirons», a lancé l’ancien sénateur du Delaware, habitué à discuter avec les républicains.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Le Conseil d'Etat suspend l'usage de drones pour surveiller les manifestations :  

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement (photo), "doit cesser, sans délai, de procéder aux mesures de surveillance par drone des rassemblements de personnes sur la voie publique", a décidé la plus haute juridiction administrative. Le Conseil d'Etat avait été saisi par l'association La Quadrature du Net (LQDN) qui s'inquiétait de l'usage de drones "à des fins de police administrative". Déjà en mai, la juridiction administrative avait interdit l'usage de drones pour surveiller la capitale durant le déconfinement.

Pour le Conseil d'Etat, une surveillance policière par drone ne pourrait être envisagé "sans l'intervention préalable d'un texte" qui l'autorise et en fixe les modalités d'utilisation. Sinon, souligne la justice administrative, "il existe un doute sérieux sur la légalité" d'opérer une surveillance à l'aide de drones. La loi sur la "sécurité globale" qui vient d'être adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale prévoit notamment d'encadrer l'usage des drones par les forces de l'ordre.

Ainsi, l'article 22 de cette proposition de loi étend la capacité des forces de l'ordre à utiliser les images filmées dans l'espace public et prévoit notamment que dans le cadre de manifestations, les vidéos tournées par drone ou hélicoptère pourront être diffusées en direct dans la salle de commandement du dispositif de maintien de l'ordre puis conservées, pour une durée de trente jours ou davantage si elles sont utilisées dans le cadre d'une enquête.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Lieux culturels : le Conseil d'Etat valide la fermeture en raison du "contexte sanitaire" :

Le Conseil d'Etat a validé mercredi la fermeture au vu du "contexte sanitaire" des théâtres et cinémas, décidée par le gouvernement jusqu'au 7 janvier au moins, mais a alimenté l'espoir d'une réouverture si l'épidémie se calme.

Saisie en urgence par les professionnels de la culture, la plus haute juridiction administrative a rejeté leurs demandes de réouverture, soulignant le "caractère très évolutif" de la situation sanitaire et le "risque d’augmentation de l’épidémie à court terme".

Dans ces conditions, la décision du Premier ministre Jean Castex de laisser les théâtres et cinémas fermés "ne porte pas une atteinte manifestement illégale aux libertés fondamentales", dont la liberté d'expression, invoquées par les représentants du monde de la culture. Ces derniers ne se faisaient pas beaucoup d'illusions lundi, après l'audience, au vu des derniers chiffres de contamination, avec près de 12.000 cas positifs mardi, et les craintes autour des fêtes et d'une variante du virus.

Mais dans le même temps, le Conseil d'Etat leur offre de sérieux motifs d'espoir, en validant partiellement leurs arguments : si la situation sanitaire s'améliore, le maintien de la fermeture générale des cinémas et autres lieux de spectacles, attentatoire aux libertés, ne pourra pas être "justifiée par la seule persistance d’un risque de contamination de spectateurs par le virus SARS-CoV-2", juge-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Enquête russe, crimes en Irak, fraude : Donald Trump poursuit les grâces :

A moins d’un mois de la fin de son mandat, Donald Trump nie toujours sa défaite mais agit bien en président sortant. Mardi, le président américain a publié une liste de nouvelles grâces présidentielles et commutations de sentences. Pas question, pour l'instant, de ses enfants Donald Jr, Ivanka et Eric, qu'il envisage de gracier pour les protéger des enquêtes qui les concerneraient, déjà ouvertes ou à venir.

Parmi les graciés figurent deux hommes condamnés dans le cadre de l’enquête russe : George Papadopoulos, éphémère conseiller de la campagne Trump, qui a effectué 12 jours de prison après avoir admis qu'il avait menti au FBI sur ses liens avec des contacts russes avant l’élection, et Alex van der Zwaan, avocat néerlandais et gendre d’un milliardaire russe, condamné à 30 jours de prison pour avoir menti au FBI sur ses liens avec Rick Gates, l’associé de Paul Manafort. Une façon pour Donald Trump de revenir sur ce qu’il a qualifié de «chasse aux sorcières», l’enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur les soupçons de collusion entre la campagne Trump et la Russie. George Papadopoulos, qui a récemment écrit un livre dans lequel il se présente en pion d’un complot visant à nuire à Donald Trump, s’est réjoui de sa grâce : «Merci, M. le Président !!! Ça vaut tout l’or du monde pour ma famille et moi !»

«La grâce d’aujourd’hui aide à réparer le mal que l’équipe Mueller a causée à tant de monde», a écrit la Maison-Blanche. Avant cela, Donald Trump avait gracié Michael Flynn, son ancien conseiller à la sécurité nationale qui avait admis à deux reprises avoir menti au FBI sur ses liens avec l’ambassadeur russe durant la campagne, et avait commué la sentence de Roger Stone, ami de longue date et conseiller, lui aussi condamné dans le cadre de l’enquête Mueller, déclaré coupable de mensonges au Congrès et subornation de témoin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – La chanteuse Rika Zaraï est décédée à l'âge de 82 ans :

Chanteuse à succès dans les années 60 et 70, Rika Zaraï, décédée à 82 ans, était ensuite devenue la grande prêtresse des soins par les plantes, vendant des millions de livres. Disque d'or 1969 avec "Casatchock", dansée par des millions de gens, interprète de succès comme "Exodus", "Hava Naguila", "Tournez manège" ou "Michael", cette femme de caractère aux cheveux coiffés en casque, se qualifiait d'"abeille laborieuse". Elle avait cartonné en 1975 avec "Sans chemise, sans pantalon".

Rika Gozman naît le 19 février 1938 (ou 1940 selon le Who's Who) à Jérusalem dans une famille de pionniers juifs. Premier prix de piano au Conservatoire, elle conquiert ses galons de sergent-chef de Tsahal comme directrice du groupe de variétés de l'armée israélienne. Elle y rencontre le soldat Johann Zaraï qu'elle épouse. Ils auront une fille.

Elle s'amuse à traduire en hébreu et à chanter Trenet, Gréco, Aznavour et Brassens, s'embarque pour Paris où elle connaît quelques années de vache maigre. Tenace, elle décroche des tournées, anime des fêtes juives puis rencontre le producteur Eddie Barclay avec qui elle va longtemps travailler. En 1969, un accident de voiture la laisse six semaines dans le coma, avec fractures du crâne et de vertèbres. Mais ce "cauchemar va se transformer en une réussite formidable": elle est sauvée, dit-elle, grâce à la "médecine douce", dont elle va devenir une ardente prosélyte.

Elle se relance avec de nouvelles chansons ("Tante Agathe", "Moi le dimanche" ou "Les jolies cartes postales"), de nombreux passages à la télévision ou dans des salles comme l'Olympia. Fin 1976, elle tombe en dépression, s'en remet encore aux plantes pour reprendre une vie normale mais le succès populaire n'est plus au rendez-vous.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1671) : 23 DECEMBRE 2020

Mercredi 23 Décembre 2020 – Ziad Takieddine accuse ses juges : Il persiste et signe !

Fin octobre dans Paris Match, Ziad Takieddine revenait sur ses précédentes accusations envers Nicolas Sarkozy à propos d’un financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Aujourd’hui, il affirme qu’un magistrat lui a fait, en échange, des promesses qu’il n’a pas tenues.

«…Takieddine va plus loin. Dans un document de 14 pages, rédigé le 12 décembre avec son avocat, l’homme d’affaires franco-libanais jure avoir été "manipulé par des juges qui ne veulent pas connaitre la vérité mais qui veulent détruire un ancien président … ". Cette longue déposition, qui a la forme d’un interrogatoire – 28 questions et autant de réponses -, Takieddine l’a fait certifier par un notaire de Ghobeiri, banlieue du sud-est de Beyrouth… »

"Il (Le juge d’instruction Serge Tournaire) m’a fait comprendre que si je pouvais accuser M. Sarkozy et sa garde rapprochée, je m’en sortirais la tête haute dans le dossier Karachi et que mes biens me seraient restitués."

…Selon lui (Ziad Takieddine), c’est un arrangement secret avec les juges qui a tout déclenché. "Les juges m’avaient fait des promesses en échange de déclarations erronées et à charge contre Nicolas Sarkozy, et j’ai accepté…"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens