Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2020 6 12 /12 /décembre /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – point sur le Coronavirus le 10 Décembre au soir :

 13.750 cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés en France jeudi, selon les chiffres officiels publiés par Santé Publique France, un niveau en baisse par rapport à la veille mais toujours très loin des 5.000 cas par jour visés par le gouvernement. Sur les 7 derniers jours, la moyenne quotidienne de nouveaux cas positifs reste supérieure à 10.000, soit plus du double de la barre symbolique des 5.000 qui avait été fixée par le gouvernement au départ, pour lever les mesures de confinement le 15 décembre. Le nombre de patients en réanimation (c'est-à-dire les cas les plus graves) continue lui de diminuer légèrement et passe même sous la barre symbolique des 3.000, à 2.949 personnes, contre 3.031 la veille et 3.415 il y a une semaine. 191 malades ont été admis dans les services de réa mercredi, selon les données de l'agence sanitaire Santé Publique France.

La France va sortir prudemment du confinement le 15 décembre en supprimant les attestations de déplacement mais un couvre-feu sera appliqué tous les jours y compris le 31 décembre, et la réouverture très attendue des musées, cinémas et théâtres est repoussée de trois semaines, a annoncé jeudi le Premier ministre. Jean Castex a ainsi repoussé de trois semaines l'ouverture des cinémas, théâtres et musées qui ne rouvriront pas avant le 4 janvier. Un couvre-feu entrera en vigueur à partir du 15 décembre, mais débutera à 20H00, et non à 21H00 comme prévu jusqu'à présent en raison de la situation sanitaire, et il faudra justifier de ses déplacements nocturnes. Ce couvre-feu sera levé pour le soir du réveillon de Noël, le 24, mais pas pour celui du jour de l'An, le 31. Il sera possible de se déplacer "partout en France" à compter de mercredi.

Le Président français Emmanuel Macron s'est alarmé jeudi à Bruxelles de "situations très critiques" à l'approche des fêtes de fin d'année dans "beaucoup d'endroits en Europe", ce qui nécessite une forte coordination des pays de l'UE.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Couvre-feu à 20h dès le 15 décembre, pas de réveillon du Nouvel An : les annonces de Castex :

Emmanuel Macron avait fixé l'objectif de 5.000 nouveaux cas positifs de Covid-19 par jour comme condition pour ces réouvertures, un chiffre qui ne sera pas atteint le 15 décembre, le nombre s'élevant encore mercredi à environ 14.000. Le gouvernement a décidé d’adapter les mesures annoncées fin novembre. Jean Castex a ainsi annoncé de nouvelles mesures pour le 15 décembre.

Fin du confinement

Jean Castex a confirmé jeudi que «la possibilité de se déplacer sur tout le territoire» serait de nouveau autorisée à partir du 15 décembre, malgré des «règles plus strictes» que prévu contre le Covid-19, et a invité à continuer le télétravail «partout où il est possible». L'ensemble des mesures annoncées «nous permettent de maintenir la possibilité de se déplacer sur tout le territoire à partir du 15 décembre», a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse. «Elles ne nous autorisent pas en revanche à diminuer le recours au télétravail partout où il est possible», a-t-il ajouté.

Couvre-feu à 20 heures

Un nouveau couvre-feu entrera en vigueur à partir du 15 décembre, mais débutera à 20H00, et non à 21H00 comme prévu jusqu'à présent en raison de la situation sanitaire. Ce couvre-feu «sera strictement contrôlé avec des possibilités de dérogation limitées», a-t-il précisé au cours d'une conférence de presse.

Cinémas, théâtres et musées fermés au moins trois semaines de plus

Les cinémas, théâtres et musées ne rouvriront pas le 15 décembre et resteront fermés trois semaines de plus, pour réduire le risque de propagation de l'épidémie de Covid-19, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. «Même si tous ces établissements disposent de protocoles sanitaires, la logique que nous devons suivre est d’éviter d'accroître les flux, les concentrations, les brassages de public», a déclaré le chef du gouvernement. Cette mesure concerne aussi «l'accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos», a indiqué Jean Castex, alors que le 15 décembre devait marquer la réouverture des salles de sport pour les mineurs.

Couvre-feu pour le réveillon du Nouvel an

Le couvre-feu en vigueur à partir du 15 décembre, dès 20H, s'appliquera aussi lors du réveillon du 31 décembre, contrairement à ce qu'avait envisagé initialement le gouvernement, mais les Français pourront en revanche se déplacer librement le soir du 24 décembre, a annoncé jeudi Jean Castex. Le réveillon du 31 décembre «concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique», et «si la circulation avait continué à se réduire fortement, nous aurions pu assumer ce risque, mais ce n'est pas le cas», a déclaré le chef du gouvernement. Il a appelé les Français, lors de ce réveillon de la Saint-Sylvestre, à «respecter la règle du couvre-feu, rester chez soi, donc, le 31 décembre», et ne pas être plus de 6 adultes ensemble.

Exception pour le 24 décembre, pour Noël

Le premier ministre a confirmé que les déplacements pour la soirée du 24 décembre seraient autorisés, sans couvre-feu ce soir-là. Et là encore, en appliquant cette recommandation de six adultes maximum. «Nous autoriserons donc les déplacements pour la soirée du 24 décembre. Mais en vous rappelant la règle que je vous ai indiquée la semaine dernière: pas plus de six adultes à la fois», a-t-il déclaré. Jean Castex a aussi recommandé de «limiter (les) interactions au cours des 5 jours précédents», en cas de rencontre lors des prochaines semaines avec une personne âgée ou vulnérable au coronavirus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Affaire des "écoutes": fin du procès de Nicolas Sarkozy, décision le 1er mars 2021 :

Le procès dit des "écoutes" s'est achevé jeudi soir, à l'issue des plaidoiries de la défense des coprévenus de Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et l'ex-haut magistrat Gilbert Azibert, et le tribunal a mis sa décision en délibéré au 1er mars 2021. "Cette affaire a été pour moi un chemin de croix mais si c'était le prix à payer pour que la vérité chemine, je suis prêt à l'accepter", a déclaré l'ancien président de la République avant la levée de l'audience. "Je vous ai dit la vérité pendant ces trois semaines, comme je l'ai dit en garde à vue et tout au long de l'instruction", a-t-il poursuivi. "J'ai encore confiance en la justice de notre pays."

Le parquet national financier a requis quatre ans de prison dont deux avec sursis à l'encontre de l'ancien président de la République, poursuivi pour corruption et trafic d'influence. La même peine a été demandée pour Gilbert Azibert et Thierry Herzog, avec 5 ans d'interdiction professionnelle pour ce dernier.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d'avoir obtenu, en 2014, par l'intermédiaire de son avocat, des informations couvertes par le secret auprès de Gilbert Azibert au sujet d'un pourvoi alors en cours d'examen à la Cour de cassation dans l'affaire Bettencourt. A l'époque, Nicolas Sarkozy avait bénéficié d'un non-lieu dans ce dossier, mais il cherchait à faire annuler par la haute juridiction la saisie de ses agendas présidentiels, qui auraient pu être utilisés dans d'autres procédures judiciaires.

En contrepartie de ces informations et d'une tentative d'influence sur les magistrats qui examinaient sa demande, l'ex-chef de l'Etat est soupçonné d'avoir promis d'apporter un "coup de pouce" à M. Azibert pour un poste de prestige à Monaco, où ce dernier n'a finalement jamais été nommé.

Au dernier jour du procès jeudi, les avocats de MM. Herzog et Azibert ont pilonné pendant sept heures le "vide sidéral" du dossier, demandant la relaxe. "Où sont les preuves ? Il n'y a pas de preuves", s'est exclamé Hervé Témime, l'un des avocats de Me Herzog. La veille, l'avocate de Nicolas Sarkozy, Jacqueline Laffont, avait elle aussi plaidé la relaxe, appelant à "accepter de dire que la justice est faillible, qu'elle a pu se tromper, se fourvoyer" en accusant son client à tort.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Feu vert du conseil constitutionnel au retour des néonicotinoïdes dans les champs de betteraves :

Le Conseil constitutionnel a donné jeudi son feu vert à la loi réautorisant pendant trois ans l'utilisation de semences de betteraves à sucre enrobées d'insecticides néonicotinoïdes, malgré leur incidence négative sur la biodiversité. Le Conseil constitutionnel "juge conforme à la Constitution, compte tenu de l'ensemble des garanties dont elle est assortie et en particulier de son application limitée exclusivement jusqu'au 1er juillet 2023, la possibilité de déroger à l'interdiction d'utiliser des produits phytopharmaceutiques contenant des néonicotinoïdes", indique un avis du Conseil publié jeudi soir.

"C'est vraiment une bonne nouvelle", a réagi Franck Sander, président du syndicat des betteraviers (CGB), réuni en assemblée générale, parcourue par un grand ouf de soulagement, au moment de l'annonce de la nouvelle concernant cette "étape qu'on ne maîtrisait pas". "La décision qu'on a pu prendre sur la betterave est une question de souveraineté", a déclaré le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, en clôture de cette assemblée.

Le Conseil constitutionnel avait été saisi de deux recours émanant de plus de soixante députés et de plus de soixante sénateurs, estimant que le texte de la loi contrevenait à la Charte de l'environnement, assimilée depuis 2005 dans le bloc de constitutionnalité du droit français.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Donald Trump annonce un accord historique entre le Maroc et Israël :

Donald Trump a frappé jeudi un nouveau coup diplomatique en obtenant du Maroc un accord "historique" de normalisation avec Israël, dans le cadre du plan de paix américain au Proche-Orient, et en reconnaissant la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, une décision fermement condamnée par les indépendantistes sahraouis.

"Une autre avancée HISTORIQUE aujourd'hui!", a écrit sur Twitter le président américain. "Nos deux GRANDS amis, Israël et le Royaume du Maroc, ont accepté de normaliser complètement leurs relations diplomatiques - un grand pas en avant pour la paix au Moyen-Orient!"

Rabat a confirmé l'annonce par un communiqué du Palais royal. Le roi Mohammed VI a indiqué à M. Trump que son pays allait "reprendre les contacts officiels (...) et les relations diplomatiques dans les meilleurs délais" avec l'Etat hébreu. Le souverain a par ailleurs assuré au président palestinien Mahmoud Abbas la poursuite de "l'engagement permanent et soutenu du Maroc en faveur de la cause palestinienne juste".

Il ne s'agit pas d'une "reconnaissance" d'Israël, a souligné un haut responsable diplomatique marocain, même si des liens existent entre les deux pays, notamment du fait de l'importante communauté juive d'origine marocaine en Israël, qui compte environ 700.000 personnes. "Le Maroc a reconnu Israël en 1994, il y a eu une présence diplomatique pendant huit ans à Rabat et Tel-Aviv", jusqu'à leur fermeture au début des années 2000, a rappelé le haut responsable.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est félicité de cet accord "historique", dont l'annonce coïncide avec le début des fêtes juives de Hanouka. Il a évoqué des "bureaux de liaison, puis des relations diplomatiques directes et des vols directs entre les deux pays". Le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a au contraire dénoncé auprès de l'AFP un "péché politique (...) qui ne sert pas la cause palestinienne". Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a lui salué un "pas important vers davantage de stabilité et de coopération" dans la région.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – L'UE vise désormais une baisse des gaz à effet de serre de 55% d'ici 2030 :

Les Vingt-Sept se sont mis d'accord vendredi pour relever leur objectif de réduction de gaz à effet de serre d'ici 2030, à l'issue d'une nuit blanche de tractations avec la Pologne, après avoir sauvé la veille leur plan de relance massif post-Covid. Réunis à Bruxelles en sommet, les chefs d'Etat et de gouvernement ont aussi décidé de sanctionner la Turquie pour ses activités «agressives» en Méditerranée contre la Grèce et Chypre, deux pays membres de l'UE.

A la veille du cinquième anniversaire de l'Accord de Paris, les Européens ont donné leur feu vert à une baisse des émissions du continent d'«au moins 55%» d'ici 2030 par rapport au niveau de 1990, contre un objectif de 40% actuellement, afin d'arriver à la neutralité carbone en 2050.

Le sommet a adopté «une proposition ambitieuse pour un nouvel objectif climatique», s'est félicitée sur Twitter la présidente de la Commission Ursula von der Leyen. «Dix ans, c’est demain. Alors, mettons tout en œuvre pour réussir, maintenant, tous ensemble. Car il n’y a pas de plan B», a réagi le président français Emmanuel Macron.

Dans un communiqué diffusé vendredi matin, l'ONG Greenpeace a vivement dénoncé le manque d'ambition de l'accord trouvé par les Vingt-Sept. «Pour Greenpeace, cet accord révèle la réticence des gouvernements à endosser les recommandations des scientifiques et à s’attaquer aux causes profondes de l’urgence climatique. Les dirigeants des gouvernements européens ont convenu d’un objectif de réduction nette des émissions de l'UE de 55% d'ici 2030 (sur la base des niveaux de 1990) au lieu d’un objectif brut, concentré sur la réduction des émissions à la source. Une baisse d’au moins 65% serait pourtant nécessaire pour respecter l’Accord de Paris, selon les dernières données scientifiques. Par ailleurs, une référence dangereuse est faite aux "technologies de transition", ouvrant la porte des financements verts au gaz ou au nucléaire», est-il écrit.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Joe Biden et Kamala Harris désignés "Personnalités de l'année" par le Time :

Le président-élu américain Joe Biden et la vice-présidente élue Kamala Harris ont été désignés jeudi "Personnalités de l'année" du magazine Time, après leur victoire sur Donald Trump que ce dernier continue à contester. Joe Biden, qui doit être investi 46e président des Etats Unis le 20 janvier, et Kamala Harris, ont été choisis devant trois autres finalistes - Donald Trump, le mouvement contre les inégalités raciales déclenché par la mort de George Floyd fin mai à Minneapolis, et le docteur Anthony Fauci et les soignants les plus exposés au coronavirus.

En 2019, le magazine avait choisi la militante suédoise du climat Greta Thunberg, à 16 ans plus jeune récipiendaire de cette distinction décernée depuis 1927. La couverture du magazine montrait une image de Joe Biden, 78 ans, et Kamala Harris, 56 ans, marquée du titre, "Changer l'histoire de l'Amérique". "Pour changer l'histoire de l'Amérique, pour montrer que les forces de l'empathie sont supérieures à celles de la division, pour offrir une vision de la guérison dans un monde endeuillé, Joe Biden et Kamala Harris sont pour Time les Personnalités de l'année 2020", a expliqué le magazine.

Ce n'est que la 10e fois dans l'histoire des Etats-Unis qu'un candidat à la présidentielle réussit à battre un président sortant, a souligné le magazine. Même si Donald Trump continue à refuser de reconnaître la victoire de l'ex-vice-président de Barack Obama, Joe Biden a, avec quelque 81 millions de voix au total, remporté quelque sept millions de voix de plus que l'ex-magnat de l'immobilier. Donald Trump martèle depuis plusieurs semaines que les démocrates ont "volé l'élection", en fraudant sur le vote par correspondance, qui a pris une importance inédite cette année avec la pandémie. Mais ses tentatives pour faire invalider le scrutin dans plusieurs Etats-clé et ses recours en justice ont tous échoué, ses avocats n'ayant apporté aucune preuve de fraude.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Macron salue les efforts des Français et rappelle les consignes pour Noël :

Depuis Bruxelles, Emmanuel Macron a appelé à ne pas baisser la garde face au coronavirus lors des réunions de famille pour Noël .

Au lendemain des annonces de son Premier ministre - chargé de dévoiler les mauvaises nouvelles liées à la crise sanitaire et autres modifications du calendrier établi - Emmanuel Macron s’est exprimé sur la crise sanitaire vendredi depuis Bruxelles, à l'issue d'un sommet européen. Le chef de l’Etat a appelé les Français à «redoubler de vigilance» face au Covid-19 lors des réunions de famille pour Noël – seul soir où le couvre-feu sera levé - car «c'est dans ces moments, quand on se relâche (...) qu'on diffuse le virus».

«Noël est entre nos mains», a-t-il dit lors de cette conférence de presse au cours de laquelle il a appelé à «être beaucoup plus attentif à l'autre, prendre soin les uns des autres». «Evidemment on doit se retrouver, mais moins que d'habitude pour Noël, moins nombreux», et en respectant les gestes barrières, en portant le masque, «y compris dans des moments familiaux ou amicaux», a rappelé le président.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Proposer des menus sans porc à la cantine ne contrevient pas à la laïcité, dit le Conseil d'Etat :

Le Conseil d'État a jugé vendredi que proposer des menus de substitution au porc dans les cantines scolaires n'est pas obligatoire ni contraire au principe de laïcité, dans une décision concernant la commune de Chalon-sur-Saône. C'est la troisième fois que la délibération adoptée en 2015 à l'initiative du maire de cette ville de Saône-et-Loire, Gilles Platret (LR), se fait retoquer par la justice administrative.

Le conseil municipal avait alors voté la suppression des menus de substitution au porc, servis depuis 1984. Cette mesure visait à "rétablir un fonctionnement neutre et laïque" des cantines municipales. Elle avait déclenché une polémique et une bataille juridique, la Ligue de défense judiciaire des musulmans et des particuliers saisissant la justice. Le tribunal administratif de Dijon en 2017, puis la cour administrative d'appel de Lyon en 2018, avaient invalidé la délibération, sans incidence sur le fonctionnement des cantines chalonnaises où ces menus n'ont pas été rétablis depuis 2015. La commune avait alors saisi le Conseil d'État.

Il rappelle que les collectivités n'ont pas l'obligation de fournir des menus de substitution au porc

Dans un communiqué de presse accompagnant sa décision, ce dernier rappelle vendredi que les collectivités n'ont pas l'obligation de fournir des menus de substitution au porc, le principe de laïcité interdisant "à quiconque de se prévaloir de ses croyances religieuses pour s'affranchir des règles communes". Mais il ajoute que "ni les principes de laïcité et de neutralité du service public, ni le principe d’égalité des usagers devant le service public, ne font, par eux-mêmes, obstacle à ce que ces mêmes collectivités territoriales puissent proposer de tels repas".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Coronavirus : La réouverture de la Tour Eiffel reportée "jusqu'à nouvel ordre" :

Elle aussi avait préparé sa réouverture et noté d’une pierre blanche à son agenda la date du 15 décembre 2020. Mais la situation sanitaire - notamment le nombre de cas quotidiens de coronavirus en augmentation – et les annonces du gouvernement jeudi soir ont changé la donne. La Tour Eiffel ne rouvrira pas dès le 16 décembre comme annoncé au début du mois. «Je me réjouis de vous retrouver à nouveau dès le 16 décembre, de 10h30 à 18h30 (dernier accès vers 17H15) ! Vous pouvez réserver votre visite dès maintenant», était-il écrit sur le compte Twitter de la Dame de fer le 1er décembre.

Vendredi, le célèbre monument de 131 ans s’est adapté aux nouvelles consignes gouvernementales. Elle n'a pas donné une nouvelle date mais a indiqué un report «jusqu’à nouvel ordre» de sa réouverture. Fermée depuis le 30 octobre, date du reconfinement, elle devait accueillir du public dès la semaine prochaine. Mais, si certaines restrictions seront levées à partir du 15 décembre, musées, salles de spectacle et cinémas resteront fermés trois semaines supplémentaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1659) : 11 DECEMBRE 2020

Vendredi 11 Décembre 2020 – Coronavirus : Vers une ouverture des remontées mécaniques à partir du 7 janvier :

Le gouvernement envisage une ouverture des remontées mécaniques dans les stations de ski, fermées pendant les fêtes, à partir du 7 janvier selon la situation sanitaire, a indiqué vendredi le secrétaire d'Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

"Le Premier ministre a indiqué que l'ouverture prévisionnelle pourrait se faire à partir du 7 janvier sous réserve que les conditions sanitaires le permettent", c'est-à-dire "si le reflux" de l'épidémie "se poursuit", a déclaré M. Lemoyne à l'issue d'une visio-conférence avec plusieurs élus et acteurs de la montagne. "Cela se fera dans le cadre de la mise en place de protocoles sanitaires", a-t-il précisé, en relevant que le gouvernement craignait avant tout "le brassage excessif de personnes venant de partout".

Alors que la fermeture pendant la période de Noël a suscité la colère et l'inquiétude du monde de la montagne, le gouvernement a dévoilé de nouveaux dispositifs d'aides, portant le total de l'accompagnement au secteur à 400 millions d'euros, selon Jean-Baptiste Lemoyne. "Le gouvernement nous a entendus et on a été compris, ça fait du bien", s'est félicité auprès de l'AFP Jean-Luc Boch, président de l'association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM). Mais "tout n'est pas parfait. Il va falloir regarder de près des indemnisations pour n'oublier personne dans cette triste affaire", a-t-il nuancé. "On est toujours très tristes de ne pas ouvrir à Noël, par contre aujourd'hui il y a une vraie prise en considération de nos problématiques et une vraie couverture de l'Etat pour que les territoires touristiques de montagne ne se cassent pas la gueule", a abondé Alexandre Maulin, président de Domaines skiables de France (DSF).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens