Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2020 5 11 /12 /décembre /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – point sur le Coronavirus le 9 Décembre au soir :

Couvre-feu avancé ? Réouverture des cinémas et théâtres repoussée ? Déplacements limités ? Jean Castex doit trancher jeudi si le déconfinement aura lieu comme prévu le 15 décembre ou si la situation sanitaire exige le maintien de restrictions, à quinze jours de Noël.

Fin octobre, Emmanuel Macron avait conditionné la phase 2 du déconfinement à plusieurs critères, dont le seuil de 5.000 cas de Covid-19 détectés par jour. Or l'objectif s'éloigne un peu plus chaque jour: 14.595 cas positifs ont été enregistrés en France mercredi, selon les chiffres officiels, soit le total le plus élevé depuis le 25 novembre. C'est certes beaucoup moins que le pic à 60.000 cas, de la 2e vague, fin octobre-début novembre, mais cela reste plus du double du cap désigné par le chef de l'Etat pour entrer dans la deuxième phase d'allègement des mesures sanitaires, après la réouverture des commerces le 28 novembre.

L'exécutif a beaucoup insisté sur ce seuil et le plateau épidémique constaté ces derniers jours, semblant préparer les esprits à un déconfinement plus restrictif. Inquiétant fortement le secteur de la culture notamment, alors que le 15 décembre doit marquer la réouverture des cinémas, théâtres et musées

La principale crainte du gouvernement est que la circulation du virus ne soit pas assez basse au moment critique des fêtes de Noël et du jour de l'An, quand les réunions familiales vont se multiplier et faire courir le risque d'un redémarrage de l'épidémie.

Les nouvelles ne sont cependant pas toutes mauvaises. Car un autre critère retenu par Emmanuel Macron pour déconfiner, le nombre de patients en réanimation (c'est-à-dire les cas les plus graves), semble lui en passe d'atteindre sa cible. Mercredi, il a continué de diminuer légèrement, à 3.031 contre 3.078 la veille et 3.478 il y a une semaine, soit très près de l'objectif visé (entre 2.500 et 3.000).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Pénurie de masques : Jérôme Salomon pointé du doigt par la Commission du Sénat :

La commission d'enquête du Sénat sur la crise du Covid-19 pointe la responsabilité du N°2 du ministère de la Santé, Jérôme Salomon, dans la pénurie de masques dont a souffert la France au début de l'épidémie, selon son rapport rendu public jeudi.

Elle impute "directement cette pénurie à la décision, prise en 2018 par le directeur général de la santé (Jérôme Salomon,Ndlr) de ne pas renouveler le stock de masques chirurgicaux", même si "elle est également la conséquence de choix antérieurs, tout au long des années 2010". "Alors qu'il s'établissait à 754 millions d'unités fin 2017, le stock stratégique de masques chirurgicaux n'en contenait plus que 100 millions fin 2019", écrivent les sénateurs, qui ont mené de nombreuses auditions ces derniers mois.

Le tournant se situe selon eux en octobre 2018. Selon le rapport, François Bourdillon, alors patron de l'agence sanitaire Santé publique France, informe le Pr Salomon que "613 millions de masques chirurgicaux sans date de péremption acquis au mitan des années 2000 sont non conformes et ne peuvent en conséquence être utilisés".

"En outre, il lui est indiqué que le stock se compose désormais de 99 millions de masques chirurgicaux, dont 63 millions périment fin 2019", poursuit le rapport. "Informé de la situation des stocks en 2018, le DGS a pourtant choisi de ne pas les reconstituer, sans en informer la ministre" (Agnès Buzyn, ensuite remplacée par Olivier Véran, ndlr), pointe le rapport.

Selon la commission d'enquête, le Pr Salomon a "ordonné l'achat de seulement 50 millions de masques (50 millions supplémentaires si le budget le permettait), soit moins que la quantité nécessaire ne serait-ce que pour renouveler ceux arrivant à péremption fin 2019".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Darmanin apporte son "soutien personnel" à Sarkozy qui "a été un très grand président" :

Gérald Darmanin a apporté jeudi son "soutien personnel" à Nicolas Sarkozy contre qui il a été requis quatre ans de prison dont deux ferme dans l'affaire des "écoutes", assurant "croire" l'ex-chef d'Etat, un "homme honnête". "J'ai très souvent Nicolas Sarkozy au téléphone (...) je l'ai reçu pour un petit-déjeuner" récemment", a fait valoir sur France Info le ministre de l'Intérieur, avant d'apporter son soutien personnel", son "affection" et son "respect" à l'ancien président qu'il considère comme son mentor. "C'est un homme qui a beaucoup servi la République", a-t-il dit.

Alors que l'ex président est jugé à Paris pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire des "écoutes", le ministre de l'Intérieur a dit "croire le président Sarkozy". "Je sais que c'est un homme qui est honnête, c'est un homme" dont "toute la vie est vouée à la vie politique, et donc aux Français".

"Il a été un très grand président", a-t-il insisté, en soulignant qu'il était "trop respectueux" de la justice pour "porter un jugement" sur l'affaire actuellement jugée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Imam Hassen Chalghoumi : "Je suis une cible" :

Partisan du rapprochement entre communautés et du respect des valeurs républicaines, l’imam de Drancy vit sous haute protection, en exil perpétuel. Sa famille cachée à l’étranger a dû changer de nom..

« Sanctionner, contrôler, fermer ces lieux est un message fort de la République dont on a besoin. Il y a au moins 147 mosquées liées aux Frères musulmans. A cela s’ajoute le salafisme et les salles de prière turques. On n’a pas de problèmes avec les Turcs mais ils sont très communautaristes et sous l’influence négative de la politique de Recep Erdogan. La finance saoudienne a un rôle également très inquiétant. Les jeunes sont plus influencés par les mosquées liées aux salafistes que par les Frères musulmans. Attirés par leurs codes comme la façon de s’habiller, la barbe, la polygamie, ils sont embrigadés lors des pèlerinages à La Mecque. Environ 30 000 personnes s’y rendent chaque année. Sans aucun encadrement. Le prix du voyage est aujourd’hui d’environ 5000 euros. Là-bas ils se retrouvent sous influence salafiste, au travers de livres ou de rencontres. Des prêcheurs extrémistes les attendent dans leurs hôtels, à Djeddah, à la Mecque. Après un mois de lavage de cerveau, à leur retour en France, ils portent la barbe et la femme est voilée. Pire, ces prêcheurs les mettent en relation avec d’autres salafistes de leur département. Ils ont un véritable réseau et sont très efficaces sur internet

« Chez les Frères musulmans, l’Union des organisations islamique de France (UOIF), appelée aujourd’hui « Musulmans de France », est très présente. Au congrès du Bourget, ils réunissent 150 000 personnes, grâce au financement du Qatar, de la Turquie, et les soutiens dans le monde entier des Frères musulmans. Depuis 30 ans, ils importent le conflit israélo-palestinien par un discours victimaire. Il n’y a pas pire que ces discours sur le passé colonial, ou le conflit israélo-palestinien, pour détruire la jeunesse. »

« C’est triste. En 2010 devant la mosquée de Drancy, le collectif Cheikh Yacine distribuait des tracts tous les jours (ndlr :le collectif pro-palestinien, du nom d’un ancien chef du Hamas, a été dissout le 21 octobre 2020 suite à son implication dans l’attentat contre Samuel Paty à Conflans-Saint-Honorine). Ils me diabolisaient comme « le pion de Sarkozy », comme un « vendu à Israël et au Conseil représentatif des instituions juives en France (CRIJF) » et je ne sais quoi encore. Sur les tracts, ils m’accusaient de donner l’argent de la quête au CRIJF, qui le reversait à l’armée israélienne. C’est n’importe quoi. Et les jeunes le croyaient ! »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Brexit : le couperet devrait tomber dimanche :

Le sort des négociations post-Brexit sera tranché d'ici dimanche, ont annoncé mercredi le Premier ministre britannique Boris Johnson et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, à l'issue d'un dîner à Bruxelles où ils ont à nouveau pris acte de leurs profondes divergences.

«De très grands écarts subsistent entre les deux parties et il n'est pas encore clair si ceux-ci peuvent être comblés», a déclaré une source à Downing Street à l'issue de cette rencontre. Les deux dirigeants se fixent jusqu'à dimanche pour prendre «une décision ferme» sur «l'avenir des négociations».

Actant elle aussi de positions «très éloignées», Ursula von der Leyen a évoqué «une discussion animée». Les négociations reprendront dès jeudi matin, selon une source européenne. L'Allemande devrait présenter un bilan de la rencontre de plus de trois heures lors d'un sommet prévu jeudi et vendredi à Bruxelles avec les dirigeants des Vingt-Sept, qui joueront un rôle décisif dans la décision. La France a agité la menace d'un veto si l'accord ne lui convenait pas.

Les négociateurs ne comptent plus les échéances, jamais respectées, qui leur ont été fixées depuis le début des discussions en mars. Mais en dépit d'échanges toujours plus intensifs, ils n'ont jamais réussi à concilier leurs positions de départ, entre des Britanniques qui veulent récupérer leur pleine indépendance et des Européens qui entendent protéger leur immense marché.

Seule certitude : le Royaume-Uni, qui a officiellement quitté l'UE le 31 janvier, abandonnera définitivement le marché unique et l'union douanière le 31 décembre. Sans accord commercial à cette date, les échanges entre Londres et l'UE se feront selon les seules règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), synonymes de droits de douane ou de quotas, au risque d'un nouveau choc pour des économies déjà fragilisées par le coronavirus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Covid-19 : "Il faut oublier le 31 décembre" selon l'infectiologue Gilles Pialoux :

Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, l'infectiologue Gilles Pialoux évoque la possibilité de ne pas fêter le Nouvel An.

A 15 jours de Noël, les contaminations quotidiennes restent trop nombreuses en France, largement au-dessus de la jauge des 5 000 cas visée par Emmanuel Macron pour alléger le confinement. Alors que Jean Castex s'apprête à dévoiler la stratégie du gouvernement pour les semaines à venir et éviter que la situation sanitaire ne devienne hors de contrôle avec une troisième vague après les fêtes de fin d'année, le professeur Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de Tenon à Paris, n'a pas caché son scepticisme quant à la tenue de la soirée du Nouvel An. «Je crois que le 31 il faut l'oublier», a-t-il déclaré sur BFMTV jeudi. «On est juste en train de discuter de protéger 2021», a-t-il encore lancé, ajoutant qu'il sera juste bon d'aller fêter la nouvelle année avec Margaret Keenan, la première personne au monde à avoir reçu le vaccin Pfizer/BioNTech contre la covid-19, mardi en Angleterre.

Le scénario espéré par le gouvernement et exposé par Emmanuel Macron en octobre était la fin du confinement le 15 décembre et la mise en place d'un couvre-feu entre 21h et 7h, levé les 24 décembre et 1er janvier et une réouverture des lieux culturels comme les cinémas ou les musées. Tout cela à condition que les chiffres de contaminations journalières ne dépassaient pas les 5 000 cas. Santé Publique France a fait savoir que 14 595 personnes avaient été testées positives mercredi, le chiffre le plus élevé depuis le 25 novembre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Covid-19: Marine Le Pen exprime ses doutes et "préfère attendre un vaccin traditionnel" :

Peurs et interrogations autour du vaccin contre le coronavirus persistent alors que la vaccination approche à grand pas en France. La leader du Rassemblement national fait partie de ceux qui doutent et l’a fait savoir sur France Inter jeudi. Si elle valide le «choix des priorisations» fait par le gouvernement - d'abord Ehpads et personnel soignant, puis personnes fragiles et âgées, et ensuite toute la population-, elle prédit que «l’agenda ne sera pas tenu» pointant des «problèmes logistiques auxquels on n'a pas de réponse» .

«Allez-vous vous faire vacciner?», lui demande son interlocutrice. «En l’état là, actuellement? Non. D’abord je ne suis pas dans un Ehpad, je ne suis pas à risques, je n’ai pas l’âge, etc. Commençons par permettre à ceux qui le souhaitent et qui sont les plus fragiles, de pouvoir le faire». Pour appuyer son propos, elle évoque le cas de la vaccination contre la grippe, fortement recommandé cette année pour ne pas encombrer les hôpitaux déjà sous tension. «Je suis une bonne citoyenne, je me suis précipitée le premier jour à l’Assemblée nationale pour me faire vacciner contre la grippe. On me l'a reproché en me disant : "vous vous êtes fait vaccinée, mais le gouvernement n’avait pas prévu assez de vaccins, par conséquent il y a des gens âgés qui n’ont pas pu avoir accès aux vaccins».

Si elle reconnaît qu’il n’y a pas «d’alternative au vaccin» pour le moment dans cette lutte contre l’épidémie de coronavirus, elle s’interroge sur le vaccin et son efficacité : «Est-ce que le vaccin est une alternative? On le saura à terme. On ne sait même pas si le fait d’être vacciné, en réalité protège les autres d’une contamination, on ne sait pas encore si lorsqu’on est vacciné on ne peut pas l’attraper, on ne sait pas combien de temps va durer l’immunité et on semble même dire (…) que ce vaccin à ARN messager en réalité est un vaccin contre les effets du covid et non pas contre le covid lui–même».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Devant la statue de la Liberté, la danse inattendue d’une baleine à bosse :

Une baleine à bosse a été photographiée mardi devant la statue de la Liberté, dans l’Hudson River.

Est-ce le manque de trafic maritime sur l’Hudson River qui a conduit cette baleine à bosse à prendre ses quartiers dans les environs ? Mardi, Bjoern Kils, un photographe et patron d’une compa­gnie de bateaux new-yorkais, a immortalisé en image le passage de cet énorme animal dans les eaux de la ville. Une visite impromptue aperçue par plusieurs témoins, dont Rhoda Marasafawy et son mari Andres de Guzman, cités par NBC. «Nous étions genre, "wow, c’est incroyable c’est une baleine". On ne pouvait pas vraiment y croire. On ne s’attend pas à voire une baleine au beau milieu de l’Hudson».

Si cette apparition est rare, elle n’est pas inédite dans l’Etat. Sur Twitter, le Département des parcs et des loisirs de la ville de New York a expliqué avoir déjà observé des baleines ces dernières années. «Parmi les raisons, on peut évoquer l’amélioration de la qualité de l’eau et l’abondance de nourriture dont le menhaden de l'Atlantique», peut-on lire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Les autorités américaines veulent démanteler Facebook :

 Plusieurs autorités américaines ont accusé mercredi Facebook d'abuser de sa position dominante et de ses coffres bien remplis pour évincer la concurrence et ont demandé à la justice de forcer le groupe à se séparer d'Instagram et WhatsApp.

Les pratiques anticoncurrentielles du réseau social nuisent aux consommateurs en leur laissant moins de choix et en amenuisant la protection de leurs données privées, arguent la Commission de la concurrence américaine (FTC) et les procureurs représentant 48 Etats et territoires du pays dans deux plaintes distinctes. Elles laissent aussi aux annonceurs peu d'alternatives pour placer leurs publicités.

Les plaignants reprochent particulièrement à Facebook les rachats de l'application Instagram, en 2012 pour 1 milliard de dollars, et de la messagerie WhatsApp, en 2014 pour 22 milliards de dollars. Mais ils s'en prennent aussi aux conditions imposées par Facebook aux développeurs de logiciels. La FTC demande en conséquence à la justice d'éventuellement forcer Facebook à revendre Instagram et WhatsApp.

L'agence veut également que le groupe de Mark Zuckerberg cesse de contraindre les développeurs à accepter certaines conditions et lui demande son feu vert pour toute opération de rachat.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Covid-19: Emmanuel Macron évoque des "situations très critiques" en Europe :

Emmanuel Macron s'est alarmé jeudi à Bruxelles de "situations très critiques" à l'approche des fêtes de fin d'année dans "beaucoup d'endroits en Europe" en raison de l'épidémie de Covid-19, ce qui nécessite une forte coordination des pays de l'UE.

Les dirigeants des 27 se retrouvent pour un sommet à Bruxelles "alors que la deuxième vague s'accélère dans beaucoup d'endroits en Europe avec des situations très critiques à la veille des fêtes", a déclaré le chef de l'Etat français avant l'ouverture de la réunion. Il s'exprimait quelques heures avant une conférence de presse, prévue à 18H00 (17H00 GMT), du Premier ministre Jean Castex qui doit trancher entre une confirmation du déconfinement au 15 décembre ou le maintien de certaines restrictions exigées par la situation sanitaire.

"Nous sommes tous en train de prendre les décisions requises pour protéger Noël et les fêtes de famille pour éviter que l'épidémie ne reparte encore de plus belle", a ajouté Emmanuel Macron, en soulignant l'importance de "la coordination européenne".

Les 27 doivent notamment discuter de la "politique de tests mais aussi de la coordination en matière de vaccins comme nous le faisons depuis le 1er jour pour les acquérir, les produire et les distribuer de manière ordonnée entre les pays", selon lui.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Violences sexuelles : Élisabeth Guigou va présider une commission sur l'inceste :

L'ancienne garde des Sceaux socialiste Élisabeth Guigou présidera la commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants, installée jeudi pour une durée de deux ans, a annoncé à l'AFP le secrétaire d'État à l'Enfance et aux Familles Adrien Taquet.

La nomination de Mme Guigou sera officialisée à la mi-journée lors d'un déplacement avec M. Taquet à la Maison Jean Bru, la seule institution d'accompagnement et de prise en charge d'enfants victimes d'inceste, située à Agen (Lot-et-Garonne).

"Élisabeth Guigou est une figure d'autorité, elle a une expérience politique solide et connaît bien les institutions", a déclaré Adrien Taquet, saluant une personnalité qui "s'est engagé du côté des victimes, notamment lorsqu'elle était garde des Sceaux, et saura appréhender ce sujet grave et profond". "La commission n'est pas un lieu politique, c'est un lieu de compréhension et d'écoute des victimes", a-t-il ajouté.

Ministre de la Justice de 1997 à 2000 puis du Travail de 2000 à 2002, Élisabeth Guigou a ensuite été députée. Cette figure du PS avait quitté la politique en 2017 après sa défaite en Seine-Saint-Denis lors des législatives.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1658) : 10 DECEMBRE 2020

Jeudi 10 Décembre 2020 – Le crash de la fusée géante de SpaceX :

Un prototype de la future fusée géante Starship de la société SpaceX s'est bien envolé mercredi lors d'un vol d'essai en altitude depuis la côte du Texas, mais l'atterrissage fut plus que dur: la fusée s'est écrasée dans une grande boule de feu. "Super test. Félicitations à l'équipe Starship!" fut cependant le message affiché par SpaceX sur un bandeau devant l'image du tas de cendres qu'est devenu le grand cylindre de métal, appelé à devenir la fusée de choix de SpaceX pour aller un jour sur Mars. "Mars, nous voilà!" a tweeté Elon Musk, le fondateur de SpaceX, qui a expliqué que la vitesse d’arrivée à l’atterrissage était trop grande.

Mais il s’est félicité des étapes réussies: l’ascension, le changement de position en altitude, et la précision de la trajectoire jusqu’au point d’atterrissage. "Nous avons toutes les données dont nous avons besoin ! Félicitations à l’équipe SpaceX yeah !" a écrit le patron.

Le prototype de mercredi a décollé correctement, montant graduellement en altitude et selon une trajectoire apparemment droite. Puis l'un des trois moteurs s'est éteint, avant un deuxième. Après 4 minutes et 45 secondes de vol, le troisième s'est éteint et la fusée a commencé à revenir vers le sol, prenant la position couchée attendue. Quelques secondes avant l'atterrissage, les moteurs ont été rallumés afin de la remettre droite, en position d'atterrissage, et de ralentir sa chute. Mais la vitesse était trop grande, et le contact trop brutal, et l'engin a explosé au sol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens