Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 12:00
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941

Après une participation réussie dans une entreprise de fabrication de verre (finalement vendue à Libbey Owens Ford), les frères Joseph B., Robert C. et Ray A. Graham commencent en 1919 à produire des kits pour transformer les modèles Ford en camions. L’entreprise grandit et l’atelier d’Evansville, dans l’Indiana est complété en 1922 par une nouvelle usine située Meldrum Avenue à Detroit, au Michigan, puis en 1925 une troisième sur Cherokee Lane à Stockton, en Californie. Dodge rachète finalement la firme de camions Graham Brothers en 1925, et les trois frères Graham occupent alors des postes de direction chez Dodge.

En 1927, alors que le groupe qui contrôle Dodge est sur le point de vendre l'entreprise, les frères Graham décident de se lancer eux-mêmes dans l'automobile. Ils achètent alors la “Paige-Detroit Motor Company”, qui fabrique des voitures Paige et Jewett. Joseph devient le président de la Société, le vice-président est Robert et secrétaire-trésorier Ray. Dans ses débuts, l’entreprise ne propose qu’une gamme limitée de voitures Graham-Paige avec des moteurs six et huit cylindres. Mais la marque va acquérir assez vite une réputation de qualité et les ventes vont rapidement augmenter. Graham  connait également un certain succès en course, ce qui contribue à stimuler les ventes.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941

Graham-Paige fabrique la plupart de ses propres carrosseries et ses moteurs. Pour cela les frères Graham ont fait l’acquisition de la Wayne Body Company à Wayne, au Michigan pour la fabrication des carrosseries. Pour les moteurs ils passent des accords avec Continental pour sous-traiter des pièces de fonderie. En 1934, la marque lance un modèle avec un compresseur adapté spécifiquement aux moteurs huit cylindres puis, quand ceux-ci disparaissent en 1936, le dispositif de suralimentation est adapté aux six cylindres. Graham va, au fil du temps produire plus de voitures suralimentées que tout autre constructeur automobile jusqu’à que Buick le surpasse dans les années 1990.

C’est en 1938, que Graham va avoir les honneurs de la presse en présentant  un modèle au design assez inhabituel, le « Spirit of Motion », mieux connu aujourd'hui sous le nom de « Shark-Nose Graham ». Cette voiture fabriquée en deux exemplaires à partir de la Graham Modèle 97 suralimenté est carrossée par le Français Saoutchik. Parmi ses nombreuses caractéristiques uniques, on peut citer les portes coulissantes et un pare-brise pliant à cadre chromé.

Le recrutement de Amos Northup en provenance de Murray Body avait permis de lancer la conception d’un nouveau modèle pour 1938, mais, comble de malchance, le designer est mort avant que la conception ne soit terminée. Ce sont les ingénieurs de Graham qui doivent finaliser la conception du nouveau modèle qui est finalement présenté avec le slogan "Spirit of Motion". Le design est largement salué par la presse automobile et par les designers américains. La voiture  remporte également le prestigieux Concours D'Elegance à Paris. Des victoires sont également décrochées dans le Prix d'Avant-Garde à Lyon, le Prix d'élégance à Bordeaux et le Grand Prix d'Honneur à Deauville. Si le style semble séduire les spécialistes il produit un flop complet sur les clients potentiels. Les estimations les plus fiables, issues de publications périodiques, indiquent que la production de ces modèles durant les 3 années de leur commercialisation se situe entre 6 000 et 13 000 unités. Avec cette faible production, Graham devient une entreprise boiteuse en 1939 et 1940.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941

Graham accepte alors de construire le modèle  Skylark de la Société Hupmobile sur la base  d’un contrat, qui lui donne le droit d'utiliser les matrices de Cord pour produire une voiture similaire, appelée Hollywood. Le modèle Hollywood diffère assez sensiblement des modèles Cord car le capot, les ailes avant et les phares conventionnels ont été redessinés par le designer automobile John Tjaarda. Les versions Hupmobile et Graham sont à propulsion arrière alors que la Cord est une traction avant ; cela a donc nécessité de modifier le plancher pour accepter un arbre de transmission. Par ailleurs, Graham a choisi la forme berline Beverly à quatre portes pour le modèle Hollywood plutôt que le cabriolet à deux portes, souhaitant ainsi faire du Hollywood un modèle populaire et grand public.

Les deux versions utilisent des moteurs à six cylindres. Le Skylark est propulsé par un moteur Hupp de 245 cu in (4 010 cc) ; le Hollywood est disponible avec un standard de 218 cu in (3 570 cc) [11] et une version suralimentée en option. Alors que quelque 1500 exemplaires du modèle Hollywood ont été construits, cela ne permet pas de freiner la glissade de l'entreprise. Cependant, après son introduction en bourse, les commandes affluent. Et alors ce sont les difficultés de fabrication qui retardent de plusieurs mois le début des livraisons. Graham Paige a beau faire construire des carrosseries par le carrossier Hayes, il ne parvient pas à récupérer une production normale. Les clients en ont assez d'attendre et la plupart des commandes sont annulées. La voiture est un échec retentissant tant pour Graham que pour Hupmobile. Pire que les modèles précédents !... La société est contrainte de  suspendre ses fabrications en septembre 1940, seulement pour rouvrir son usine de production militaire pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941
VOITURES DE LEGENDE (1228) : GRAHAM-PAIGE  MODEL 113 CUSTOM HOLLYWOOD SUPERCHARGES SEDAN - 1941

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

wheelsage.org

favcars.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens