Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – point sur le Coronavirus le 14 Novembre au soir :

Le Premier ministre Jean Castex travaille à des «règles» pour le pays jusqu'à l'arrivée d'un vaccin contre le coronavirus, indique-t-il au quotidien Le Monde de samedi. «Une certitude : les rassemblements festifs, familiaux dans des salles de fêtes ne pourront pas reprendre avant longtemps. De même, les bars et les restaurants qui font aussi partie des endroits de contamination forte ne pourront pas rouvrir dès le 1er décembre, contrairement aux magasins de jouets, par exemple», détaille-t-il.

Le nombre de malades du Covid-19 décédés à l'hôpital lors des dernières 24 heures s'est élevé à 359, et 327 patients ont été admis en réanimation, selon des chiffres publiés samedi par Santé publique France. Le nombre de décès depuis le début de l'épidémie se monte à 44.246, dont 30.507 à l'hôpital. Vendredi, 467 personnes étaient mortes et 473 étaient entrées dans un service de réanimation ou de soins intensifs.

Concernant les personnes hospitalisées en réa, elles sont actuellement au nombre de 4.855, en baisse par rapport à vendredi (4.887 personnes), ce qui signifie que près de 500 personnes sont sorties de ces services depuis la veille. Le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 s'élève à 32.468, en léger retrait par rapport à la veille (32.676).

Le nombre des hospitalisations a dépassé cette semaine le pic atteint lors de la première vague, au printemps, qui était de 32.292 patients le 14 avril. Le taux de positivité des tests continue à refluer, à 17,3%. Il dépassait 20% début novembre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Transfert de patient avec la Sécurité civile :

Face à la deuxième vague « pire que la première », les hôpitaux tirent la sonnette d’alarme, et les régions s’organisent pour transférer leurs patients atteints de la Covid-19.

En cette fin de semaine, de nouveaux transferts de malades de la Covid-19 ont eu lieu, notamment vers l'hôpital de Hautepierre, à Strasbourg (Bas-Rhin). Les hôpitaux alsaciens accueillent les patients d'autres régions plus touchées par la deuxième vague dont les établissements de santé sont déjà saturés et qui cherchent par tous les moyens à libérer des lits, comme à Bourg-en-Bresse (Ain), Besançon (Doubs) ou encore Dijon (Côte-d'Or). Les transferts ont été réalisés par un hélicoptère de la Sécurité civile du Bas-Rhin qui avait décollé de Lyon (Rhône). Ils ont été supervisés par les Agences régionales de santé et doivent permettre de soulager un peu les établissements hospitaliers de la région Auvergne-Rhône-Alpes, soumis actuellement à une forte tension.

Ces transferts héliportés ne sont pas anodins, ils exigent une lourde logistique et une grande coordination entre les différents services de santé. Le malade subit un temps de vol pouvant aller jusqu’à 2 heures et des risques sont à gérer : l'altitude peut notamment dégrader l'état de santé sur le plan respiratoire.

Les Dragons de la Sécurité civile ont été grandement sollicité dans ces missions. Ils ont déjà contribué au transport de 347 patients, de jour comme de nuit, sur tout le territoire. Déjà lors de la première vague, ils avaient mené la guerre contre la Covid-19 sur le front des opérations.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Facebook veut aider les petits commerces français à vendre en ligne :

Le réseau social Facebook va lancer avec les représentants des PME des outils pour aider les petits commerçants français à franchir le pas du numérique et à résister aux conséquences de la crise sanitaire, ont annoncé Facebook et la CPME, samedi. «82% des Français âgés de 16 ans et plus achètent en ligne, quand seulement 15% des TPE françaises vendent en ligne», rappellent en préambule les deux partenaires, dans un communiqué.

Afin de réduire l'écart entre ces deux données, ils ont mis au point un dispositif qui comprend notamment un programme de 25 formations gratuites de 30 minutes «pour basculer en urgence vers des solutions digitales, avec des formations dédiées spécifiquement au click and collect».

Les commerçants désireux de développer ces nouveaux canaux de vente pourront ensuite poser des questions à des experts sur les différentes solutions numériques dans un espace de discussion en ligne, «pendant et après les formations», précisent Facebook et la CPME. Le groupe de Mark Zuckerberg mettra également à disposition des commerçants des outils en ligne, notamment pour faciliter leur communication et signifier à leurs clients qu'ils sont en activité.

Ce programme «a pour objectif de toucher 2 millions de TPE-PME et d'utilisateurs français», indiquent Facebook et la CPME, dont les référents régionaux, accompagnés d'entreprises locales, prendront la parole sur le réseau social via des vidéos «pour aider les entrepreneurs à accélérer leur adoption du numérique».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Rassemblement pro-Trump à Washington pour réclamer "quatre ans de plus" :

Des milliers de partisans de Donald Trump manifestaient samedi à Washington, pour réclamer «quatre ans de plus» et dénoncer un «vol» électoral en dépit de l'absence du moindre élément concret accréditant l'hypothèse d'une fraude massive au profit de Joe Biden.

En quittant la Maison Blanche pour se rendre au golf, le président américain, qui n'a toujours pas reconnu sa défaite une semaine après l'annonce des résultats, a pu apercevoir certains d'entre eux depuis sa limousine blindée.

Le convoi présidentiel est passé devant Freedom Plaza, où des manifestants enthousiastes criaient «Quatre ans de plus! Quatre ans de plus!», ou encore «USA! USA!». Nombre d'entre eux agitaient des drapeaux «Trump 2020», et certains brandissaient des panneaux sur lesquels on pouvait lire «Meilleur président de l’histoire» ou encore «Halte au vol».

«Million MAGA March», «Stop the Steal», «Women for Trump» : sous des slogans variés et dans une certaine confusion, divers rassemblements étaient annoncés. Certains étaient soutenus par des groupuscules d'extrême-droite, à l'image des «Proud Boys». Darion Schaublin a fait plus de six heures de route depuis l'Ohio pour dénoncer un «système complètement truqué» et la «manipulation des médias». Le jeune homme de 26 ans, qui affirme avoir perdu son emploi dans un restaurant après avoir refusé le port du masque, doute de la «légitimité» du résultat des élections. Margarita Urtubey, éleveuse de chevaux de 49 ans venue de Floride avec une amie d'origine uruguayenne comme elle, estime que «Trump a largement remporté» la présidentielle.

Un recomptage des votes doit avoir lieu en Géorgie, où l'écart est très faible entre les deux candidats, mais son issue ne changera rien au résultat final: Joe Biden dispose, quoi qu'il arrive dans cet Etat, des 270 grands électeurs nécessaires pour s'ouvrir les portes de la Maison Blanche.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Les médecins espagnols demandent la démission de l'épidémiologiste en chef du gouvernement :

L'Ordre des médecins espagnols a demandé samedi la démission de l'épidémiologiste en chef du gouvernement, Fernando Simon, figure nationale de la lutte contre la pandémie.

L'organisation qui représente la profession a exigé "la démission immédiate du Dr Fernando Simon (...) pour son incompétence manifeste et prolongée durant l'évolution de la pandémie de Covid-19", dans un communiqué.

Visage connu en Espagne, le Dr Simon fait le point régulièrement sur la situation sanitaire du pays, l'un des plus touchés au monde, lors d'une conférence de presse télévisée très regardée. La goutte d'eau a été une analyse du Dr Simon jeudi qui, selon l'Ordre des médecins, minimise les cas de Covid-19 dans la profession, "qui nous situent parmi les plus contaminés au sein des pays de notre voisinage", a rappelé l'Ordre dans son communiqué.

La semaine dernière, le Dr Simon s'était dit "désolé" à la télévision après des propos jugés sexistes sur des infirmières "contagieuses", à la demande du gouvernement et après l'indignation de l'Ordre des infirmiers.

L'épidémiologiste de 57 ans a aussi été critiqué dans le passé par les partis d'opposition et certains de ses collègues, qui estimaient qu'il avait trop tardé à recommander des mesures drastiques au début de la première vague de coronavirus, au printemps, et avait parfois minimisé l'impact de la pandémie. L'Espagne est durement frappée par la pandémie, avec près de 1,5 million de cas et plus de 40 000 morts de la maladie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Les "petits commerçants" ne sont "ni considérés ni entendus", selon Rachida Dati :

Les «petits commerçants» ne sont «ni considérés ni entendus malgré leurs efforts pour s’adapter», dénonce la maire du VIIe arrondissement de Paris et ancienne ministre Rachida Dati (LR), qui critique dans le JDD l'absence de «règles claires» pour le reconfinement.

«En Allemagne, les commerçants peuvent ouvrir en fonction de la superficie de leurs établissements. Ce sont des critères objectifs. En France, on débat sur des notions floues pour essayer de départager ce qui est essentiel de ce qui ne l'est pas», déplore l'élue parisienne. «Il faut des règles claires, arrêter de gouverner par la peur et cesser d'opposer les uns aux autres, comme les petits commerces aux grandes surfaces», insiste la cheffe de l'opposition parisienne.

«Je suis d'accord avec Raymond Soubie (ex-conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée) quand il dit: +Les petits commerçants pourraient devenir des Gilets jaunes puissance 100+, car ils ne sont ni considérés ni entendus malgré leurs efforts pour s'adapter à la situation», considère Rachida Dati, qui avait posé des jalons en vue de la présidentielle fin septembre dans une interview à la presse anglo-saxonne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – L'Argentine enquête sur une menace terroriste présumée contre la communauté juive :

L'Argentine mène une enquête après avoir reçu une dénonciation anonyme à son ambassade au Royaume-Uni selon laquelle du matériel explosif serait entré dans le pays en provenance du Paraguay en vue d'attaquer la communauté juive, a annoncé samedi le ministère de la Sécurité.

Selon un communiqué du ministère, la dénonciation assurait qu’«une personne en provenance de la République du Paraguay» avait fait entrer sur le territoire argentin du «nitrate d'ammonium, un composant utilisé pour la fabrication d’explosifs».

«Depuis hier (vendredi), la Direction générale de la coordination internationale de la police fédérale argentine mène une enquête criminelle, afin d’identifier l’individu mentionné dans la dénonciation, auquel est attribuée l’intention d’introduire cette substance "pour (fabriquer) une bombe en Argentine et viser une cible juive"», assure le communiqué. Prenant la menace très au sérieux, le ministère annonce avoir «prévu une série de mesures de prévention et d’enquête» en déployant des forces fédérales dans le but de «renforcer les contrôles, en tenant compte de la tentative potentielle d’entrée de la personne en question».

La justice fédérale a également été saisie et la Direction nationale des migrations alertée. Le président de la Délégation des associations israélites argentines (Daia), Jorge Knoblovits, a indiqué que cette institution «avait déjà été informée et avait connaissance» de la dénonciation reçue par voie diplomatique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Selon Darmanin, douze détenus condamnés pour terrorisme seront libérés d'ici la fin de l'année :

Dans les colonnes du «Parisien» de dimanche matin, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin affirme que douze détenus condamnés pour terrorisme vont être libérés d’ici la fin de l’année. «Depuis 2015, 150 détenus condamnés pour terrorisme pour avoir été liés à des terroristes sont sortis. 83 ont été libérés en 2020, 12 le seront encore d'ici la fin de l'année. Il y a ensuite 64 libérations prévues en 2021, 46 en 2022 et 33 en 2023», déclare-t-il.

Le ministre se veut rassurant et avance que «des solutions existent pour que ces personnes restent sous surveillance» : «Une loi doit être votée pour nous donner les armes afin de continuer à surveiller ces personnes quand ils sont Français tout en respectant l'Etat de droit. On ne peut pas enfermer des gens qui ont purgé leur peine, même s'ils restent dangereux. On doit les surveiller étroitement. Quant aux étrangers, ils doivent être expulsés», précise Gérald Darmanin au quotidien.

Le ministre de l'Intérieur avait affirmé à Paris Match qu’«en juillet 2021, nous proposerons dans la prochaine loi antiterroriste de donner plus de moyens pour renforcer cette surveillance» puisque le «Conseil constitutionnel a refusé le renforcement de ces contrôles».

Le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius s’est défendu en déclarant que la lutte antiterroriste «ne peut conduire à rayer d'un trait de plume libertés et droits fondamentaux». «Ne nous trompons pas : compte tenu de la nature du terrorisme, est-ce par une révision de la Constitution qu'on va remporter ce combat indispensable ?», s’est-il interrogé dans un entretien au «Journal du dimanche».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – La Chine se renforce avec la signature du plus vaste accord de libre-échange au monde :

Quinze pays d'Asie et du Pacifique ont signé dimanche un important accord commercial, promu par la Chine, à l'occasion de la clôture d'un sommet virtuel de l'ASEAN qui avait débuté jeudi. Ce Partenariat régional économique global (RCEP) devient l'accord commercial le plus important du monde en termes de Produit intérieur brut, selon des analystes, et concernera plus de 2 milliards d'habitants.

Il vise à créer une gigantesque zone de libre-échange entre les 10 états de l'Asean (Indonésie, Thaïlande, Singapour, Malaisie, Philippines, Vietnam, Birmanie, Cambodge, Laos et Brunei), la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. "Je suis heureux qu'après huit années de négociations complexes, nous puissions terminer officiellement aujourd'hui les négociations du RCEP", a déclaré le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc, dont le pays assure la présidence tournante de l’ASEAN. Ce pacte, dont l'idée remonte à 2012, est considéré comme la réponse chinoise à une initiative américaine aujourd'hui abandonnée.

Il "consolide les ambitions géopolitiques régionales plus larges de la Chine autour des "nouvelles routes de la soie" ("Belt and Road Initiative" en anglais)", analyse Alexander Capri, professeur à la Business School de l'Université Nationale de Singapour. "C'est en quelque sorte un élément complémentaire" de cet instrument-phare de la stratégie d'influence de Pékin sur le monde. "Dans les circonstances mondiales actuelles, le fait que le RCEP ait été signé après huit ans de négociations apporte un rayon de lumière et d'espoir au milieu des nuages", a déclaré le Premier ministre chinois Li Keqiang après la signature virtuelle. "Cela montre clairement que le multilatéralisme est la bonne voie et représente la bonne direction de l'économie mondiale et du progrès de l'humanité", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – New Delhi se réveille dans un nuage de pollution après la fête de Diwali :

New Delhi s'est réveillé dimanche au milieu d'un épais nuage de pollution généré par les pétards et feux d'artifice qui ont été tirés toute la nuit par les habitants à l'occasion de la fête de Diwali, qui a rendu l'air encore plus irrespirable dans la capitale.

La justice avait interdit pétards et feux d'artifice lors de Diwali, ou fête des Lumières, la plus importante fête hindoue de l'année, observant que la population était déjà confrontée à la crise du coronavirus, et à la pollution de l'air qui revient chaque année sur la ville.

Mais New Delhi a résonné une partie de la nuit du bruit des pétards, et encore sporadiquement dimanche matin. «La qualité générale de l'air est dans la catégorie "grave" ce matin», a annoncé le service public SAFAR (System of Air Quality Weather Forecasting and Research).

Mais il a ajouté que le vent était en train de se lever au-dessus de la capitale, ce qui devrait aider à nettoyer l'atmosphère, de même que des «précipitations isolées» espérées un peu plus tard. Chaque début d'hiver, un épais brouillard de pollution enveloppe New Delhi et ses 20 millions d'habitants en raison du mélange de fumées venues des brûlages agricoles alentour, gaz d'échappement et émissions industrielles, piégé au dessus de la ville par les températures plus fraîches et des vents faibles.

Le risque sanitaire est cette année renforcé par les fêtes de Diwali qui ont attiré les foules sur les marchés. Le système de santé, déjà sous pression du fait de la pandémie, pourrait subir des tensions accrues avec la pollution qui risque, selon les experts, d'aggraver des maladies non transmissibles qui accroissent les dangers du Covid-19. D'autant que Delhi a enregistré une hausse de nouveaux cas de coronavirus. Encore 7.340 nouvelles contaminations ont été recensées samedi. L'Inde est le deuxième pays au monde en nombre d'infections derrière les Etats-Unis avec plus de 8,3 millions de cas.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Formule 1 : Lewis Hamilton devient septuple champion et égale Michael Schumacher :

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a gagné, dans l'adversité, le Grand Prix de Turquie de Formule 1 pour égaler avec la manière le record de 7 titres mondiaux de l'Allemand Michael Schumacher, dimanche à Istanbul.

Sixième sur la grille sur un circuit qui a posé des difficultés à son équipe tout le week-end, terminant la course sur des pneus usés jusqu'à la corde, Hamilton a brillamment piloté. Il est accompagné sur le podium par le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) et l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), qui monte sur la boîte pour la première fois au cours d'une saison 2020 compliquée.

Dernier rival du désormais septuple champion du monde britannique, son équipier Valtteri Bottas, qui promettait jeudi de faire son possible pour "retarder" son sacre, n'a pas tenu parole. Après avoir enchaîné les tête-à-queue sur une piste détrempée, le Finlandais est 14e à un tour et hors des points.

Avec trois manches encore à disputer et 26 points à prendre au maximum lors de chacune (78 en tout), le champion britannique, avec ses 110 longueurs d'avance, ne peut plus être rejoint en tête du classement des pilotes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Fête clandestine dans le Val-de-Marne : deux personnes en garde à vue :

Le propriétaire du pavillon et l'organisateur de la soirée clandestine dans le Val-de-Marne qui a réuni dans la nuit de vendredi à samedi entre 300 et 400 personnes ont tous deux été placés en garde à vue, a appris dimanche l'AFP de source policière.

Les deux hommes ont été interpellés après qu'une fête réunissant des centaines de personnes "dans un mépris total des règles sanitaires" a été organisée à Joinville-le-Pont dans une résidence de particuliers.

Alertés par des riverains, des policiers intervenus pour interrompre cette soirée privée et clandestine avaient été pris à partie par des fêtards "manifestement très avinés", d'après une source proche du dossier.

Une enquête pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique a été ouverte et confiée à la sûreté départementale, a annoncé le parquet du Val-de-Marne. Lors de cette fête, un homme a été blessé et transporté à l'hôpital. Il a alors été dépisté positif au Covid-19, selon une source policière.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1633) : 15 NOVEMBRE 2020

Dimanche 15 Novembre 2020 – Donald Trump ne "concède RIEN" et crie toujours à la fraude :

Donald Trump refuse toujours d'admettre la légalité de la victoire de Joe Biden et crie à la fraude. Ses avocats ont pourtant enchaîné les défaites devant les tribunaux.

Plus d'une semaine après la victoire de Joe Biden, Donald Trump ne compte toujours pas entamer la transition du pouvoir. Très actif sur Twitter, le président américain a écrit dimanche : «Il a gagné car l'Élection était Truquée. AUCUN SURVEILLANT NI OBSERVATEUR n'était autorisé, les votes ont été tabulés par une entreprise privée possédée par la Gauche Radicale, Dominion, avec une mauvaise réputation & des équipements pourris qui ne pouvaient même pas servir au Texas (que j'ai gagné largement!), les Silencieux et Faux Médias, & plus!» Puis : «ÉLECTION TRUQUÉE. NOUS ALLONS GAGNER!» Et enfin, en réponse à ceux qui y voyaient une première admission de sa défaite : «Il n'a gagné qu'aux yeux des MÉDIAS FAKE NEWS. Je ne concède RIEN! Nous avons encore un long chemin devant nous. C'était une ÉLECTION TRUQUÉE!»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens