Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – point sur le Coronavirus le 8 Novembre au soir :

La France va-t-elle bientôt voir les premiers effets du confinement ? Rien n'est moins sûr alors que l'épidémie accélère, avec des indicateurs qui s'aggravent de jour en jour et un bilan qui dépasse désormais les 40.000 morts.

271 malades du Covid-19 sont décédés dans les dernières 24 heures, selon les données officielles dimanche, portant le bilan à 40.439 depuis le début de l'épidémie. Avec 4.527 patients en réanimation et soins intensifs, contre 3.721 au début de la semaine, la pression est considérable sur ces services hospitaliers. La capacité totale d'accueil a été portée de 5.000 à 6.400 lits, avec un objectif à 7.500 ces jours-ci, qui pourrait encore être relevé à 10.500 lits.

Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a écarté dimanche l'idée d'un confinement imposé pour les personnes âgées afin de freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus tout en souhaitant que les Français puissent fêter Noël "le plus normalement possible".

Alors que le pays a dépassé la barre des 40.000 morts, le ministre de la Santé Olivier Véran a jugé qu'il y avait un "frémissement" et "une forme de ralentissement" dans la progression de l'épidémie mais qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions sur l'efficacité du reconfinement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Et pendant ce temps, Trump... continue son golf :

Ubuesque... Après avoir surpris son monde une énième fois, samedi, en se rendant au golf en pleine tempête électorale autour du décompte des suffrages, Donald Trump est retourné dimanche sur les greens, malgré l'annonce de sa défaite contre Joe Biden à l'élection présidentielle américaine.

Sur le trajet le menant de la Maison Blanche à Sterling, en Virginie près de Washington, le président républicain a pu apercevoir des Américains brandissant des pancartes hostiles au passage de son cortège, ou dessinant un L avec leurs doigts, pour le traiter de «loser» ; de perdant. La veille, des foules joyeuses étaient déjà descendues dans les rues des grandes villes américaines pour célébrer sa défaite, jusque sous les fenêtres de la Maison Blanche, tandis que Trump apprenait la nouvelle en pleine partie.

Donald Trump n'a toujours pas concédé la victoire à son adversaire et affirme à coup de tweets, mais sans présenter d’éléments concrets à l'appui, que l'élection est entachée d'irrégularités. Alors que les leaders du monde entier envoient encore leurs félicitations au président-élu, Trump a annoncé vouloir présenter des recours en justice, sur lesquels il ne semble pas vraiment se pencher... Joe Biden, de son côté, s'est rendu dimanche matin à l'église, dans sa ville de Wilmington dans le Delaware, avant de retourner au travail pour préparer son mandat, et notamment sa réponse à la crise du Covid-19, particulièrement violente aux Etats-Unis.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – "Arrêtez le vol", les pro-Trump ne désarment pas :

Ils soutiendront Donald Trump "contre vents et marées" et pour eux, l'élection n'a pas encore été tranchée: des partisans du président américain sont sortis manifester samedi dans l'Arizona après que Joe Biden a été déclaré vainqueur de la présidentielle.

Devant le Capitole à Phoenix, près d'un millier de personnes se sont rassemblées au milieu d'une mer de drapeaux américains et de bannières barrées du nom Trump. Mot d'ordre: "Arrêtez le vol" de voix.L'Arizona a été cette année particulièrement disputé. Deux médias américains ont jugé que cet Etat traditionnellement républicain avait été remporté par le démocrate Biden, mais d'autres préfèrent attendre.

Le président Trump n'a cessé de faire état d'irrégularités, sans preuves, et accuse les démocrates de vouloir lui "voler" l'élection. Anthony Garnatz, 41 ans, à la tête d'une entreprise de télécoms, y croit. Il affirme avoir été volontaire au département local des élections, et qu'il a vu des bulletins de vote "apparaître". "Si c'est en train d'arriver ici, dans le comté de Maricopa, ça arrive peut-être ailleurs", insiste-t-il. Quoi qu'il arrive, il continuera, dit-il, d'être un fervent partisan du milliardaire républicain. "Je suis un homme noir et (Trump) a fait tellement de choses pour la communauté noire que je vais continuer à soutenir ce gars, contre vents et marées. Et c'est pour ça que je suis ici aujourd'hui".

Plus tôt, dans la matinée, des partisans de Donald Trump s'étaient déjà réunis devant le département des élections du comté de Maricopa, à Phoenix. Certains ne savaient pas encore que Joe Biden avait été déclaré président, d'autres l'avaient appris mais n'y croyaient pas. "Les médias n'ont aucune autorité pour trancher une élection", martelait Lisa Horne, femme au foyer de 40 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Présidentielle 2022 : Mélenchon propose sa candidature :

 Le chef des Insoumis Jean-Luc Mélenchon a "proposé" dimanche soir sur TF1 sa candidature à l'élection présidentielle de 2022 à condition toutefois de réunir "150.000 signatures de parrainage".

"Oui je suis prêt. Je propose ma candidature mais à une condition (...) je serai candidat définitivement si et seulement si j'ai recueilli 150.000 signatures de parrainage", a-t-il déclaré au journal de 20 heures, précisant qu'aucun autre insoumis avait souhaité être candidat. M. Mélenchon est la deuxième candidat déclaré pour 2022 après la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen.

Initialement prévue fin octobre avant d'être reportée en raison des contextes sanitaire et terroriste, l'annonce, au JT de 20 heures, n'est pas une surprise, les proches de M. Mélenchon ayant répété depuis plusieurs mois qu'il était à leurs yeux le meilleur candidat.

Dans la foulée à 21H00, fidèle à la communication numérique déployée depuis plusieurs années, le président des députés France insoumise va aussi faire une intervention sur les réseaux sociaux, a précisé son entourage à l'AFP. "Le paysage n'est pas celui auquel on avait pensé, avec l'angoisse des attentats et du confinement", reconnaît son disciple et ami le député Alexis Corbière. "Mais il y a aussi plus que jamais l'idée qu'il ne faut pas trop tarder afin de faire une campagne longue".

"Jean-Luc Mélenchon, c'est un peu le le candidat permanent", a critiqué dimanche le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, dénonçant le choix du leader insoumis de se déclarer en pleine crise sanitaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Caricatures : en visite au Caire, Le Drian plaide "l'apaisement" :

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a plaidé l'apaisement dimanche au Caire, assurant le monde musulman du respect de la France, malgré des "divergences" avec l'institution sunnite Al-Azhar au sujet des caricatures du prophète Mahomet. "J'ai rappelé et je rappelle ici le profond respect que nous avons pour l'islam", a dit le ministre français au cours d'une conférence de presse dans le cadre d'une visite d'apaisement et d'explication au sujet des caricatures. "Ce que nous combattons c'est le terrorisme, c'est le détournement de la religion, c'est l'extrémisme", a-t-il ajouté en assurant qu'il venait "expliquer, si besoin était, ce combat" ainsi que "le combat (pour le) respect de la liberté de croire".

M. Le Drian s'est entretenu pendant deux heures et demie avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Il a ensuite tenu une réunion avec son homologue Sameh Choukry. Sa visite intervient peu après le déclenchement d'une controverse sur la publication de caricatures du prophète Mahomet. Le président français Emmanuel Macron avait défendu la liberté de caricaturer, promettant de ne pas "renoncer aux caricatures", lors d'un hommage national au professeur Samuel Paty, décapité par un islamiste le 16 octobre, pour avoir montré des caricatures du prophète. Dans certains pays à majorité musulmane, des fidèles ont réagi avec colère aux propos de M. Macron dont des portraits ont été brûlés lors de manifestations et une campagne a été lancée pour boycotter les produits français.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Terrorisme: mini-sommet mardi à Paris sur une réponse européenne :

France, Autriche, Allemagne et UE tiendront mardi à 15 heures un mini-sommet virtuel sur la réponse européenne à la menace terroriste, juste après une rencontre à Paris entre Emmanuel Macron et le chancelier autrichien Sebastian Kurz, a annoncé lundi l'Elysée. Cette visioconférence, organisée une semaine après l'attentat jihadiste de Vienne et après celui de Nice et la décapitation de Samuel Paty en France en octobre, réunira Emmanuel Macron et Sebastian Kurz à Paris, la chancelière Angela Merkel à Berlin ainsi que le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à Bruxelles. Elle sera suivie d'une conférence de presse commune avec plusieurs des participants, a précisé la présidence française.

Lundi dernier, un sympathisant du groupe jihadiste Etat islamique avait ouvert le feu dans le centre de Vienne, faisant quatre morts, dans la première attaque de ce type depuis des décennies en Autriche. Elle s'inscrivait dans le contexte d'un regain de menaces jihadistes depuis la republication en France par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet. Charles Michel et Clément Beaune, secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, étaient tous deux attendus à Vienne lundi afin de rendre un hommage aux victimes de l'attentat.

Ils devaient aussi discuter dès lundi avec M. Kurz de "la réponse européenne au terrorisme, notamment le renforcement des contrôles aux frontières extérieures européennes, le traité de Schengen et la lutte contre la haine en ligne au niveau européen", selon l'ambassade de France en Autriche.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – LR et le RN rendent chacun hommage à De Gaulle :

La droite, héritière du gaullisme, et l'extrême-droite, qui avait combattu de Gaulle, rendent hommage au général décédé il y a 50 ans à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne), où le président Emmanuel Macron doit lundi saluer sa mémoire et sa "résilience".

Le président LR du Sénat Gérard Larcher, avec le président du parti Christian Jacob, et les chefs de file au Parlement, Damien Abad à l'Assemblée, et Bruno Retailleau au Sénat, déposeront mardi midi une gerbe au pied de la statue de Charles de Gaulle, avenue des Champs-Elysées à Paris. "Il nous a laissé un héritage immense: la certitude que la France sait toujours se sortir des épreuves pour retrouver sa vocation à la grandeur", a tweeté lundi Bruno Retailleau.

"'La France est une seule chose, une grande chose, une chose humaine, pleine de confiance en soi'. En cette période de crise, souvenons-nous de ses mots et de son courage", a tweeté le parti lundi.

Marine Le Pen, dont le parti a pourtant longtemps combattu De Gaulle, a salué lundi dans un tweet un des "grands serviteurs" de la France, prêt "à reprendre l'offensive et à lui redonner sa grandeur", en joignant un texte publié en juin par la Revue politique et parlementaire, où elle jugeait "urgent" de "s'inspirer" du général.

La présidente du Rassemblement national avait aussi célébré le 80e anniversaire de l'appel du 18 juin sur l'Île de Sein mais son déplacement, organisé en catimini un jour à l'avance, avait suscité l'hostilité des habitants et tourné court. Le député souverainiste et ancien allié de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017, Nicolas Dupont-Aignan, devait déposer lundi matin une gerbe devant la tombe du général De Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises. "En cette période 'pétainiste', rendre hommage à De Gaulle est un appel à l’esprit de résistance", a-t-il tweeté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Élection de Joe Biden : Melania Trump incite son mari à concéder sa défaite :

Selon CNN, Melania Trump ferait partie des quelques proches recommandant à Donald Trump de concéder sa défaite. Mais le président américain semble tenir tête.

La transition commence, peu à peu, mais sans Donald Trump. Depuis que les médias américains ont annoncé samedi la victoire de Joe Biden en Pennsylvanie, lui permettant de franchir le cap des 270 grands électeurs nécessaires à la victoire à l'élection présidentielle, le milliardaire s'enferme dans le déni. Martelant que son adversaire ne le dépasse qu'à cause de votes «illégaux», ainsi qu'il qualifie les bulletins par correspondance arrivés après le 3 novembre mais postés avant -et qui sont bien légaux selon les lois en vigueur dans différents États-, Donald Trump n'a toujours pas concédé sa défaite, première étape traditionnelle à une transition pacifique du pouvoir.

Si certains de ses proches -dont ses fils Donald Jr et Eric, et son avocat personnel Rudy Giuliani- continuent de crier à la fraude sans preuve tangible, d'autres tentent de le raisonner. Selon CNN, Melania Trump, qui n'a pas été vue depuis son apparition aux côtés de son mari tôt mercredi matin, fait partie de ceux qui conseillent à Donald Trump de reconnaître sa défaite. «Le peuple américain mérite des élections justes. Chaque vote légal -non pas illégal- doit être comptabilisé. Nous devons protéger notre démocratie avec une transparence complète», a-t-elle tweeté dimanche, adoptant une partie de la rhétorique de son mari mais pas sa virulence.

Melania Trump, qui a voté mardi en Floride, a participé à quelques événements de campagne ces dernières semaines, dont certains seule, a elle aussi une place dans la transition. Elle pourrait recevoir, comme Michelle Obama l'avait fait pour elle lorsque Barack Obama avait invité Donald Trump quelques jours après son élection, Jill Biden pour un entretien. Mais tant que son mari ne reconnaît pas sa défaite, difficile d'imaginer un tel rendez-vous, qu'elle avait elle-même apprécié.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – La Chine s'abstient de féliciter Joe Biden pour sa victoire :

 La Chine s'est abstenue de féliciter Joe Biden pour son élection à la présidence des Etats-Unis, Pékin expliquant lundi que le résultat final du scrutin n'était pas encore connu. «Nous avons pris note que monsieur Biden a déclaré être le vainqueur de l'élection«, a dit devant la presse un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin. «A notre connaissance, le résultat de l'élection sera déterminé par les lois et les procédures en vigueur aux Etats-Unis», a-t-il ajouté, deux jours après la victoire du candidat démocrate, contestée par le président sortant Donald Trump.

Si les messages de félicitation ont afflué dès samedi, notamment de la part du président français Emmanuel Macron, outre la Chine, d'autres pays comme la Russie, le Mexique ou le Brésil se sont jusqu'à présent abstenus d'adresser un message à Joe Biden.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Le nouvel exploit de la surfeuse française Justine Dupont à Nazaré :

La surfeuse française a dompté la plus grosse vague de sa vie, probablement la plus grosse jamais ridée par une femme, il y a quelques jours à Nazaré, dans des conditions idéales. Tractée en jet-ski par l'Américain Garrett McNamara, légende vivante du surf de grosses vagues, la surfeuse de 29 ans est parvenue à trouver l’équilibre sur ce qu’elle qualifie de «une bombe».

Si pour le moment, la hauteur de la vague n’a pas encore été officiellement homologuée, il est certain qu’elle fait une nouvelle fois partie de l’histoire. Le mythique spot situé au Portugal réussit bien à la championne qui avait déjà surfé le 11 février dernier un monstre de plus de 21 mètres.

La championne originaire de Lacanau est l’une des seules femmes à prendre de tels risques sur l’eau. «Tout est PLUS : on va plus vite, la vague est plus puissante, les émotions plus intenses, les risques plus présents. L’important est de s’y préparer correctement», avait-elle confié à Paris Match en 2017. «Au Portugal, à Nazaré, chaque vague est une personne particulière. Avec tout un travail d’analyse, je dois pouvoir les anticiper, les appréhender, les dompter. Je dois me poser la question à chaque fois : "est-ce que je me sens capable et solide pour y aller ?" »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Lueur d'espoir contre le covid-19 :

Pfizer annonce que son vaccin est "efficace à 90%" : Un vaccin développé par Pfizer (Etats-Unis) et BioNTech (Allemagne) est "efficace" à 90% pour prévenir les infections à Covid-19 selon l'essai à grande échelle de phase 3 en cours, dernière étape avant une demande d'homologation, ont annoncé conjointement ces sociétés. La protection des patients a été obtenue sept jours après la deuxième des deux doses et 28 jours après la première, selon les résultats préliminaires.

"Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d'un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19", a déclaré le président-directeur général de Pfizer, Albert Bourla, dans un communiqué. "Le premier ensemble de résultats de notre essai de vaccin Covid-19 de phase 3 fournit la preuve initiale de la capacité de notre vaccin à prévenir le Covid-19", ajoute-t-il.

Sur la base de projections, les entreprises ont déclaré qu'elles prévoyaient de fournir jusqu'à 50 millions de doses de vaccins dans le monde en 2020 et jusqu'à 1,3 milliard de doses en 2021. Dans une grande partie du monde, les taux d'infections au Covid-19 atteignent des niveaux records, les unités de soins intensifs des hôpitaux se remplissent et le nombre de morts ne cesse d'augmenter.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Chimpanzés , pangolins, lionceau...des milliers d'animaux saisis lors d'une opération d'Interpol :

Une centaine de cargaisons de bois, des milliers de tortues, oiseaux et reptiles, plus d'une tonne d'ivoire: des saisies coordonnées par Interpol dans 103 pays ont porté un coup au trafic d'espèces sauvages et de produits naturels. Menée entre le 14 septembre et le 11 octobre, l'opération Thunder, quatrième du genre depuis 2017, a permis aussi l'arrestation de 699 trafiquants, annonce l'organisation internationale de coopération policière, basée à Lyon, dans un communiqué publié lundi.

L'opération a ciblé des espèces protégées par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). Au total, 45.500 animaux et plantes ont été saisis, dont 1.400 tortues - et plus de 6.000 œufs -, 1.160 oiseaux et 1.800 reptiles.

Au Mexique, dans l'Etat de Sinaloa, un tigre blanc femelle adulte, un jaguar et un lionceau de quatre mois ont été sauvés par les forces de l'ordre participant à l'opération. Au Zimbabwe, la police a empêché le transfert de 32 chimpanzés en provenance de la République démocratique du Congo. L'opération a permis aussi d'intercepter des cargaisons importantes.

À la frontière du Cameroun, des agents des douanes ont saisi 187 défenses d'éléphants, représentant 856 kg d'ivoire pur, dans un camion qui arrivait du Gabon. Les douanes indiennes ont intercepté un chargement de 18 tonnes de bois de santal rouge qui devait rejoindre les Émirats arabes unis. Une tonne d'écailles de pangolin, prélevées sur environ 1.700 animaux tués, 56 tonnes de produits marins, 950 tonnes de bois et près de 16 tonnes de plantes ont également été saisies.

"Ce type de trafic est le quatrième plus important au monde et il représente une activité illégale lucrative, dont les conséquences sont dévastatrices non seulement pour l'environnement mais aussi pour la société, la santé publique et l'économie mondiale", commente le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock, dans le communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1627) : 9 NOVEMBRE 2020

Lundi 9 Novembre 2020 – Transition en cours : Joe Biden a déjà nommé une équipe de lutte contre la pandémie :

Malgré les réticences de l'actuel occupant de la Maison-Blanche, la transition avance. Joe Biden, dont la victoire en Pennsylvanie annoncée samedi lui a permis de remporter assez de grands électeurs pour s'assurer la présidence, a annoncé avoir déjà nommé une équipe qui sera chargée de le conseiller pour lutter contre la pandémie de Covid-19. «Gérer la pandémie de coronavirus est une des luttes les plus importantes face à laquelle se trouvera notre administration, et je serai informé par la science et des experts. Le comité consultatif aidera à former mon approche pour la gestion de l'augmentation des contaminations, pour nous assurer que les vaccins seront sûrs, efficaces et distribués efficacement, équitablement et gratuitement, et protéger les populations à risque», peut-on lire sur le site de l'équipe de transition, BuildBackBetter, «ReconstruireMieux». Le démocrate y promet d'être «prêt dès le premier jour», alors que plus de 40 États américains déplorent une augmentation des contaminations.

Trois médecins dirigeront cette équipe : David Kessler, Vivek Murthy et Marcela Nunez-Smith. Le premier a été le directeur de la Food and Drug Administration (FDA) sous Bill Clinton, le second est l'ancien administrateur de santé publique sous Barack Obama et la troisième est professeure de santé publique à l'université à Yale.

En mettant en avant son respect pour la parole scientifique, Joe Biden s'éloigne un peu plus d'un Donald Trump qui, à la veille de l'élection, menaçait de renvoyer le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut des maladies infectieuses et un des principaux membres de l'équipe de la Maison-Blanche pour lutter contre le Covid-19.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens