Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2020 1 26 /10 /octobre /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – point sur le Coronavirus le 24 octobre au soir :

Près de 2500 malades du Covid-19 étaient hospitalisés en réanimation ce samedi 24 octobre, et 233 nouveaux cas graves ont été admis dans ces services au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France.

Les autorités sanitaires ont également annoncé que 45.422 nouveaux cas ont été dépistés au cours des dernières 24 heures : le nombre de contaminations quotidien a crû de 3390 par rapport à vendredi, jour où la France a franchi la barre du million de cas confirmés depuis le début de l'épidémie. Le bilan des morts s'est également alourdi, avec 138 nouveaux décès enregistrés en 24 heures (contre 298 la veille), l'épidémie ayant tué au moins 34.645 personnes dans le pays. Le taux de positivité des tests poursuit sa progression à 16%, contre 15,1% la veille, et seulement 4,5% début septembre.

Si le nombre quotidien de nouvelles admissions en réanimation est en baisse par rapport à vendredi, le nombre total de personnes placées en réa continue de grimper pour atteindre 2491 cas graves (soit +59 en 24 heures). Le nombre de lits en réanimation est actuellement d'environ 5800 mais il pourrait monter selon le ministre de la Santé Olivier Véran à 7700 en moins de 15 jours. Lors du pic de l'épidémie au printemps, plus de 7000 patients atteints par le nouveau coronavirus se trouvaient en réanimation. Par ailleurs 1667 nouveaux malades du Covid ont été hospitalisés ces dernières 24 heures, portant le nombre total d'hospitalisations dans le pays à 15.637.

Deux Français sur trois sont désormais soumis au couvre-feu nocturne imposé à 54 départements et à la Polynésie pour freiner la propagation du virus, qui a déjà tué plus de 34.500 personnes dans le pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – L’Europe se rebelle face aux mesures anti-covid : Dégradations à Naples à l'heure du couvre-feu :

Des heurts ont opposé vendredi soir à Naples la police à des centaines de manifestants protestant contre le couvre-feu nocturne et la menace d'un nouveau confinement pour juguler la flambée de contamination au coronavirus. Vers 23h, au début du couvre-feu qui court chaque nuit jusqu'à 05h en Campanie, la région de Naples (sud), plusieurs centaines de personnes, souvent jeunes, ont allumé des fumigènes, incendié des poubelles et lancé des projectiles sur les policiers anti-émeute déployés dans le centre-ville. Des appels avaient été lancés sur les réseaux sociaux pour défier le couvre-feu décrété.

"Si tu fermes, tu payes", pouvait-on lire sur des pancartes de fortune brandies par des manifestants inquiets des conséquences économiques du couvre-feu et d'un nouveau confinement que le président de la région de Naples, Vincenzo De Luca, a annoncé vouloir imposer dès que possible. "Nous sommes au bord de la tragédie, il faut un lockdown national", s'est alarmé Vincenzo De Luca alors que l'Italie a enregistré près de 20.000 nouveaux cas positifs au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, dont 2.300 en Campanie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – Heurts à Berlin :

Plusieurs centaines de policiers se sont déployés dimanche à Berlin pour mettre fin à une manifestation contre les restrictions anti-coronavirus, tandis qu'en parallèle un engin incendiaire a été lancé contre l'autorité sanitaire chargée de piloter la lutte contre la pandémie. Environ 2.000 personnes se sont rassemblées dans l'après-midi dans la capitale allemande à l'appel du principal mouvement dans le pays contestant les mesures de précaution face à la pandémie, comme le port du masque.

Ce mouvement s'est baptisé "Querdenker" ou "Anti-conformiste". La police a interdit le démarrage du cortège car les participants ne respectaient pas les consignes comme les distances minimums, le port du masque ou les gestes-barrières. Malgré tout, les participants ont défilé dans le centre-ville en plusieurs groupes. Les forces de l'ordre sont finalement intervenues pour stopper des manifestants et procéder à des contrôles d'identité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – Fumigènes à Rome :

En Italie, trois régions adopté le couvre-feu ces derniers jours, celles de Rome (Latium), Milan (Lombardie) et Naples (Campanie). Au moins deux autres, le Piémont et la Sicile, leur emboiteront le pas dans la semaine. Cinémas, théâtres, salles de gym et piscines vont fermer dès lundi et jusqu'au 24 novembre. Les bars et les restaurants devront cesser de servir après 18H00, et 75% des classes dans les lycées et universités se tiendront en ligne. "L'objectif est clair: garder la courbe de contagion sous contrôle, car c'est le seul moyen de pouvoir gérer la pandémie sans être submergés", a expliqué dimanche le Premier ministre Giuseppe Conte.

Des mesures néanmoins pas toujours bien acceptées. Dans la nuit de samedi à dimanche, des dizaines de manifestants d'extrême droite protestant contre le couvre-feu ont affronté des policiers anti-émeute dans le centre historique de Rome.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – La France appelle à faire "cesser" les appels au boycott provenant d'une "minorité radicale" :

Emmanuel Macron a soulevé une vague de protestations et des appels au boycott de produits français lors de l'hommage national au professeur Samuel Paty, assassiné le 16 octobre dernier.

La France a appelé dimanche les gouvernements des pays concernés à faire "cesser" les appels au boycott de produits français et à manifester, provenant d'une "minorité radicale", leur demandant aussi d'"assurer la sécurité" des Français vivant sur leur sol. Ces appels au boycott, ainsi que des manifestations, ont été lancés dans le monde musulman après de récents propos du président Emmanuel Macron sur l'islam.

"Les appels au boycott sont sans aucun objet et doivent cesser immédiatement, de même que toutes les attaques dirigées contre notre pays, instrumentalisées par une minorité radicale", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le ministère a déploré que "dans plusieurs pays du Moyen-Orient se sont développés au cours des derniers jours des appels au boycott de produits français, notamment agroalimentaires, ainsi que plus généralement des appels à manifester contre la France, dans des termes parfois haineux, relayés sur les réseaux sociaux".

Ces appels "dénaturent les positions défendues par la France en faveur de la liberté de conscience, de la liberté d'expression, de la liberté de religion et du refus de tout appel à la haine", a estimé le ministère.

Pour Paris, en outre, ces mouvements "instrumentalisent à des fins politiques les propos tenus" par le président Emmanuel Macron le 2 octobre, lors de la présentation d'un projet de loi sur le "séparatisme islamiste", et la semaine passée, lors de l'hommage national au professeur Samuel Paty, assassiné le 16 octobre par un islamiste russo-tchétchène de 18 ans. Pendant cet hommage, M. Macron a promis que la France continuerait de défendre les caricatures du prophète Mahomet, au nom de la liberté d'expression.

Dimanche soir, le président français a diffusé plusieurs tweets, également en anglais et arabe, soulignant son rejet des "discours de haine" et qu'il continuera à défendre "le débat raisonnable". "La liberté, nous la chérissons; l'égalité, nous la garantissons; la fraternité, nous la vivons avec intensité. Rien ne nous fera reculer, jamais", a écrit le chef de l'Etat.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – Marine Le Pen veut déclarer l'islamisme "ennemi de la France" :

Marine Le Pen a préconisé dimanche de déclarer «l'idéologie» islamiste «ennemie de la France» et d'en faire découler «une législation d'exception» impliquant, entre autres, de dénoncer certains articles de la Convention européenne des droits de l'homme.

«Une guerre nous est menée et nous devons mener cette guerre. Cette guerre nous ne la menons pas contre un État, mais contre une idéologie: l'islamisme», a plaidé la présidente du Rassemblement national au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

«Si nous sommes en guerre, il faut déclarer cette idéologie ennemie de la France», a-t-elle poursuivi, et «de cette déclaration doivent découler des décisions».

La candidate à la présidentielle de 2022 a cité notamment l'interdiction des «organisations qui font la promotion de cette idéologie», la fermeture des mosquées islamistes, la suppression de «tous les financements qui viennent au soutien» de l'islamisme ou encore l'expulsion des étrangers faisant l'apologie de l'islamisme.

Marine Le Pen défend également une perpétuité réelle pour les auteurs d'actes terroristes, la déchéance de la nationalité pour les binationaux radicalisés et, pour les citoyens ayant la nationalité française seule, une peine de «dégradation nationale» équivalant selon elle à «une mort civique».

Elle a rappelé en outre qu'elle voterait pour le projet de loi du gouvernement contre les séparatismes, bien qu'elle juge ce texte «insuffisant».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – Erdogan appelle une nouvelle fois Macron à faire examiner sa santé mentale :

Le président turc a une nouvelle fois remis en question la «santé mentale» d'Emmanuel Macron.

Nouvelle échauffourée entre le président français et son homologue turc. Dimanche, Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois remis en question la «santé mentale» d'Emmanuel Macron. Lors d'un discours télévisé dans la ville de Malatya, le président turc a accusé le président de la République française d'être «obsédé par Erdogan jour et nuit». «C'est un cas, et en conséquence, il a vraiment besoin de subir des examens [mentaux]», a-t-il ajouté

La veille, le dirigeant turc avait appelé Emmanuel Macron à «se faire soigner» lors d'un autre discours télévisé, condamnant son attitude à l'encontre des musulmans. «Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est : allez d'abord faire des examens de santé mentale», avait-il déclaré. «Macron a besoin de se faire soigner», avait affirmé Recep Tayyip Erdogan.

L'Élysée avait alors dénoncé ces propos «inacceptables», tandis que Jean-Yves Le Drian a relevé dans un communiqué une «volonté d'attiser la haine» de la part de la Turquie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – Formule 1 : Hamilton dépasse Schumacher au nombre des victoires en Grand prix :  

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche la 92e victoire de sa carrière en Formule 1 lors du Grand Prix du Portugal, battant ainsi le record de succès de Michael Schumacher et s'imposant au firmament des plus grands champions de la discipline.

Le Britannique conforte également son avance au championnat du monde, à cinq manches de la fin, et compte désormais 77 points d'avance sur son coéquipier Valtteri Bottas qui a encore terminé 2e. Il vise cette année un 7e titre qui lui permettrait d'égaler un autre record du légendaire pilote allemand.

Interrogé sur la signification de son record, Hamilton a choisi de rester humble et a surtout rendu hommage à son équipe Mercedes. "Est-ce que je pensais que nous remporterions autant de titres, autant de victoires ? Certainement pas", a-t-il confié en conférence de presse. Sacré champion du monde pour la première fois en 2008 avec McLaren, soit quatre ans après le dernier titre de Michael Schumacher, il a remplacé ce dernier chez Mercedes début 2013 puis a remporté cinq autres titres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – Un premier nid de "frelons meurtriers" éradiqué aux Etats-Unis :

Des experts revêtus de combinaisons de protection spéciales ont, pour la première fois aux Etats-Unis, éradiqué un nid de frelons asiatiques géants, considérés comme les plus gros du monde et surnommés par certains «frelons meurtriers», dans l'Etat de Washington (nord-ouest).

C'est la première fois qu'un nid de ces insectes redoutables est découvert aux Etats-Unis. Des spécialistes du département de l'Agriculture de l'Etat de Washington ont «aspiré» le nid qui a été découvert sur un arbre d'une propriété privée à Blaine, près de la frontière avec le Canada tôt samedi.

Le nid avait été repéré jeudi, après une traque qui avait duré des semaines. Les experts avaient traqué sans relâche les insectes, piégeant des frelons géants et les poursuivant à la trace, pour tenter d'éradiquer le nid afin d'empêcher que cette espère invasive ne prolifère.

Ils avaient même utilisé du fil dentaire pour attacher de minuscules émetteurs radio sur les insectes, qui peuvent atteindre près de cinq centimètres de long et provoquent des piqûres très douloureuses. Samedi avant l'aube, un groupe d'experts revêtus de pied en cap de combinaisons protectrices ont aspiré les insectes hors de leur nid, qui était logé dans la cavité d'un arbre mort.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020
LA MARCHE DU MONDE (1612) : 25 OCTOBRE 2020

Dimanche 25 octobre 2020 – A Miami, Barack Obama enfonce Trump pour sa gestion du Covid-19 :

L'ancien président américain Barack Obama a accusé samedi son successeur Donald Trump d'avoir "complètement foiré" dans sa gestion du Covid-19, lors d'un meeting de soutien au candidat démocrate Joe Biden à Miami, en Floride. "Huit mois après le début de cette pandémie, les nouveaux cas battent encore des records", a-t-il lancé. "Cette pandémie aurait été difficile à gérer pour n'importe quel président", "mais l'idée que cette Maison Blanche ait fait autre chose que complétement foirer est absurde", a-t-il ajouté à dix jours de l'élection présidentielle du 3 novembre.

Devant des Floridiens venus en voiture pour ce meeting en format "drive-in", qui ont rythmé son discours de coups de klaxon, le premier président noir des Etats-Unis a reproché au milliardaire républicain de ne toujours pas avoir de plan pour combattre le coronavirus.

"Donald Trump ne va pas soudainement nous protéger. Il n'est même pas capable de prendre les précautions les plus élémentaires pour se protéger lui-même", a-t-il ironisé, trois semaines après l'hospitalisation du président-candidat qui avait contracté le Covid-19. "Il ne reconnaît même pas qu'il y a un problème", a ajouté Barack Obama, en réponse à l'ex-magnat de l'immobilier qui a de nouveau prédit samedi, lors d'un meeting en Caroline du Nord, qu'on n'entendrait plus parler de la pandémie au lendemain de l'élection.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens