Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2020 4 27 /08 /août /2020 11:00
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957

Créée en 1902, la firme Cadillac célèbre son cinquantenaire en 1952, anniversaire que les américains appellent « golden jubilee » (le jubilé d'or). Les modèles de l'année arborent alors sur leurs capots des motifs dorés au lieu de leurs motifs chromés habituels. Pour l'occasion, Cadillac expose un « dream car » lors du Motorama de 1952, qui présente la somme des compétences techniques et stylistiques de ses ingénieurs. Le prototype rencontre un tel succès auprès du public que les responsables de la marque décident de le produire en série l'année suivante comme un cabriolet ultra luxueux établi sur la base du cabriolet Series 62. Cette année-là, Cadillac réalise une belle opération publicitaire en prêtant le deuxième exemplaire de cette Eldorado à la Maison Blanche pour la cérémonie d'inauguration du Président Eisenhower en janvier 1953.

Le nom de la voiture n’a pas été choisi à la légère. Lors de la présentation du « dream car » en 1952, un concours est organisé en interne pour lui trouver un nom, et c'est la secrétaire du département des ventes, Mary Ann Zukosky, qui le remporte en proposant le nom Eldorado. Version américanisée de l'espagnol « El Dorado » (le doré), l'Eldorado évoque une cité légendaire d'Amérique du Sud à la richesse fabuleuse, qui a suscité de nombreuses expéditions infructueuses, et dont le mythe vient en partie d'une coutume des Indiens Chibcha : ceux-ci, à l'occasion des cérémonies, recouvraient de poussière d'or le corps de leur chef, avant que celui-ci ne l'enlève en plongeant dans un lac. Toutefois, selon le magazine Palm Springs Life, le nom viendrait avant tout du Eldorado Country Club, un club de détente de Coachella Valley, en Californie, fréquenté par les cadres de la General Motors. Quoi qu'il en soit, ce nom semblait tout à fait approprié en cette année du jubilé d'or, et parfaitement adapté à la clientèle des « golden boys » visée par Cadillac.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957

Vaisseau amiral de la gamme Cadillac, l'Eldorado est commercialisée pendant 50 ans à travers plusieurs générations de modèles et sous différents styles de carrosseries : cabriolets, coupés, berlines. Le modèle sert de prototype roulant pour des nouveautés stylistiques ainsi que de vitrine technologique à la marque (en 1957, l'Eldorado Brougham reçoit une suspension pneumatique, en 1967, la Fleetwood Eldorado devient la première traction avant de Cadillac). Mais au cours des années 1990, le marché du grand coupé personnel ultra luxueux périclite. Cadillac maintient en vie l'Eldorado jusqu'en 2002, et en 2003, c'est le coupé/cabriolet 2 places XLR qui prend la relève.

Alors que trois générations de Cadillac Eldorado ont déjà vu le jour la marque  annonce, en décembre 1956, la Séries 70 Eldorado Brougham qui ne sortira qu’aux alentours de mars 1957. La Series 70 est un véhicule ultra-luxueux à quatre portes construit à la main, dérivé des concept cars Park Avenue et Orleans de 1953-1954. Conçu par Ed Glowacke, il présente pour la première une façade avant à quatre phares. Comme plus tard, la Lincoln Continental de quatrième génération de 1961, elle a des portes arrière à charnières arrière (que l’on dénomme communément « suicide door »)

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957

L’Eldorado Brougham coûte au lancement 13 074 $, soit le double de tout autre Eldorado de 1957 et plus que les concurrents Rolls-Royce Silver Cloud et Continental Mark II. Les ventes sont de 400  exemplaires en 1957 et 304 en 1958. 1958 est la dernière année où la production de la Brougham fabriqué à la main est effectuée à l'usine Cadillac de Detroit. La construction des futures carrosseries spéciales est transférée chez Pininfarina de Turin, en Italie.

L’Eldorado Brougham est propulsée par un moteur V8 de 6 382 cc de cylindrée qui développe une puissance maxi de 354 cv à 4 800 t/mn et un couple maxi de 590 Nm à 3 400 t/mn. Le moteur est accouplé à une boite de vitesses automatique à trois rapports.

Si l’originalité de cette voiture est sa suspension pneumatique, elle dispose de nombreuses innovations : sièges à réglage électrique automatique à « deux positions », régulateur de vitesse, pare soleil polarisés, antenne radio électrique, frein de stationnement à desserrage automatique, serrures électriques, vitres à commandes électriques, climatisation, horloge électrique à tambour. Beaucoup de raffinement dans l’habitacle pour lequel l’acheteur a le choix entre 44 combinaisons différentes.

L'Eldorado Brougham de 1957 rejoint la Sixty Special et la Series 75 en tant que seuls modèles Cadillac à carrosserie Fleetwood, bien que les scripts ou les emblèmes Fleetwood n'apparaissent nulle part à l'extérieur de la voiture.  C’est également la première fois en 20 ans qu'une voiture à carrosserie Fleetwood a été jumelée avec le nom de Brougham.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957
VOITURES DE LEGENDE (1208) : CADILLAC ELDORADO BROUGHAM - 1957

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

wheelsage.org

favcars.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens