Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2020 1 24 /08 /août /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – point sur le Coronavirus le 22 août au soir : 

Plus de 3.500 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France au cours des dernières 24 heures, selon les chiffres publiés samedi par Santé Publique France. Sur la dernière journée écoulée, 3.602 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés, contre 4.586 vendredi.

Le pourcentage de tests positifs continue à légèrement augmenter, à 3,5% contre 3,4% vendredi. 38 nouveaux foyers de cas groupés (clusters) ont été détectés, a aussi indiqué Santé Publique France. Au total, 4.711 personnes sont hospitalisées pour une infection au Covid-19, un chiffre en légère baisse (elles étaient 4.745 vendredi, 4.748 jeudi). Le nombre de patients en réanimation (380) est stable par rapport à vendredi (379).

30.512 personnes sont décédées en France depuis le début de l'épidémie (23 décès de plus depuis vendredi), dont 20.001 au sein des établissements hospitaliers et 10.511 en établissements sociaux et médico-sociaux (un chiffre qui date de mardi et sera actualisé le 25 août).

Un huitième département, le Loiret, a été classé en niveau de vulnérabilité élevé. Les sept autres départements dans ce cas sont les Bouches-du-Rhône, la Guyane, l'Hérault, Paris, la Sarthe, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. 30 autres départements se trouvent en niveau de vulnérabilité modéré.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – Devant les écologistes, Dupond-Moretti échange et donne le change :

Invité par Julien Bayou et Sandra Regol, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a été mis sur le grill par les écologistes, samedi, à Pantin.

Que l'on apprécie ou non l'homme, on peut reconnaitre à Eric Dupond-Moretti le courage de défendre ses positions. Samedi, le ministre de la Justice a accepté l'invitation à se rendre aux «Journées d'été» d'Europe Ecologie-Les Verts, organisées jusqu'à samedi soir à Pantin, en Seine Saint-Denis. Le Garde des sceaux est notamment revenu sur la préface du nouveau livre du président de la Fédération nationale des chasseurs (FNC), Willy Schraen. Dans celle-ci, écrite avant d'entrer au gouvernement - il a d'ailleurs expliqué qu'il ne l'aurait pas écrite sinon -, Eric Dupond-Moretti, par ailleurs, fervent adepte de la corrida et de la chasse, expliquait que «ce livre, les ayatollahs de l'écologie s'en serviront pour allumer le barbecue où ils cuiront leurs steaks de soja». L'expression «ayatollahs» avait beaucoup choqué et déjà dimanche dernier, l'ancien avocat avait précisé sa pensée. «On peut être contre l’interdiction d’une certaine chasse et défenseur du climat et de la nature, comme je le suis et l’ai toujours été», avait-il écrit. «Je n’ai jamais incriminé les écologistes mais des ayatollahs de l’écologie. Les premiers sont pour moi bien différents des seconds», s'était-il expliqué.

C'est justement cette nuance qu'il a de nouveau apporté samedi. Soumis aux questions de Julien Bayou et Sandra Regol, Eric Dupond-Moretti a expliqué qu'il avait utilisé l'expression d'une «figure tutélaire de l'écologie, Noël Mamère, qui a dit qu'il n'était pas un ayatollah vert, qu'il pratiquait la chasse avec modération», critiquant l'emploi du mot génocide par les défenseurs des pigeons et fustigeant ceux qui se refusent à écraser un moustique, geste à l'appui. «J'ai vu ce qu'on disait (sur les réseaux sociaux) de mon propos. J'ai stigmatisé les extrémistes, pas les écologistes», «si je suis ici, c'est que je pense que vous n'êtes pas des ayatollahs. Sinon, je ne serais pas là».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – Tricherie, cruauté, mensonges... Trump chargé par sa soeur dans un enregistrement secret :

Le président américain Donald Trump est un être "cruel", "menteur" et dépourvu de principes, selon sa sœur, dont des propos secrètement enregistrés sont rapportés samedi par le «Washington Post».

Maryanne Trump Barry (83 ans) s'en est notamment prise à la politique migratoire mise en place par le président, qui a conduit à la séparation d'enfants et de leurs parents à la frontière et à leur envoi en centres de détention. "Tout ce qu'il veut c'est plaire à sa base" électorale, selon ces enregistrements, que s'est procurés le quotidien américain. "Il n'a aucun principe. Aucun". "Ses fichus tweets et ses mensonges, oh mon Dieu", a-t-elle ajouté.

Les enregistrements sont l'oeuvre de la nièce du président, Mary Trump, qui a par ailleurs récemment publié un livre dénonçant "la famille toxique" dont il est issu. Robert Trump, frère cadet du président décédé la semaine dernière, avait en vain saisi la justice pour tenter d'empêcher la sortie de l'ouvrage. Quelque 950.000 exemplaires avaient été vendus dès le premier jour. La Maison Blanche l'a dénoncé comme "mensonger".

"C'est la fausseté de tout cela. La fausseté et cette cruauté. Donald est cruel", déclare encore Mme Trump Barry à sa nièce dans l'enregistrement. Elle affirme en outre que le milliardaire a triché lors de concours universitaires, une allégation également présente dans le livre de Mary Trump. "Il est entré à l'université de Pennsylvanie parce qu'il a fait passer les examens à quelqu'un d'autre", dit-elle, indiquant se souvenir du nom de l'intéressé.

"Chaque jour, c'est autre chose, peu importe. Mon frère me manque, et je continuerai de travailler dur pour le peuple américain", a réagi Donald Trump dans une déclaration rendue publique par la Maison Blanche. "Tout le monde n'est pas d'accord, mais les résultats sont évidents. Notre pays sera bientôt plus fort que jamais", assure-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – Coronavirus : Olivier Véran met en garde face à "une situation à risques" :

Dans un entretien au «JDD», le ministre de la Santé Olivier Véran a mis en garde la population française face à une potentielle explosion des contaminations.

"Nous sommes dans une situation à risques" face au Covid-19, a mis en garde le ministre de la Santé Olivier Véran dans un entretien au «Journal du Dimanche», craignant une contamination des plus jeunes vers les personnes plus âgées et donc plus fragiles. Samedi, 3.602 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés, selon les autorités sanitaires. Jeudi et vendredi 4.771 et 4.586 nouveaux cas avaient été comptabilisés.

L'épidémie "ne s'est jamais arrêtée", a rappelé M. Véran. "Elle a seulement été contrôlée pendant le confinement puis le déconfinement progressif". "Le risque, a-t-il insisté, c'est que, après avoir enlevé doucement le couvercle de la casserole, l'eau se remette à bouillir". "Le virus circule quatre fois plus chez les moins de 40 ans que chez les plus de 65 ans", a indiqué le ministre. Or, a-t-il ajouté, "si la circulation du virus s'accélère encore chez les plus jeunes, ils pourraient contaminer les personnes âgées, qui contractent plus souvent des formes plus graves de la maladie". "Il faut à tout prix éviter cette situation qui mettrait en tension notre système sanitaire et serait extrêmement problématique", a-t-il martelé. Car, a indiqué le ministre, "aucun argument scientifique ne vient étayer" la théorie d'un virus "moins dangereux". "Le Covid qui se propage est le même que celui qui a coûté la vie à 30.000 Français. Seul le profil des malades a changé, plus jeune et donc moins symptomatique".

Concernant la propagation du virus, le ministre a indiqué que "la majorité des transmissions se fait désormais dans des situations festives des plus jeunes, où les gestes barrière ne sont pas respectés".

Dans les Bouches-du-Rhône, un des huit départements où le niveau de vulnérabilité est élevé, "où on a 188 nouveaux cas pour 100.000 personnes de 20 à 40 ans, on constate depuis trois semaines que les tests positifs augmentent chez les seniors", a-t-il fait remarquer. "Le passage entre les publics se fait déjà. Et on constate à nouveau une augmentation des entrées en hospitalisation et réanimation". "De nouvelles mesures seront prises rapidement" dans ce département, a-t-il annoncé, précisant que le Premier ministre avait tenu une réunion avec les ministres concernés à ce sujet.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – La présentation du plan de relance du gouvernement repoussée d'une semaine :

Le gouvernement va repousser à "la première semaine de septembre" la présentation prévue mardi 25 août de son plan de relance, afin de se consacrer plus complètement aux échéances de la rentrée sur le plan sanitaire, a annoncé samedi le porte-parole Gabriel Attal.

Le plan, qui "est prêt", sera présenté "au lendemain d’une rentrée dont nous devons d’abord assurer les bonnes conditions d’organisation" au regard de la lutte contre le Covid-19, écrit M. Attal dans un communiqué précisant qu'un conseil de défense aura lieu mardi 25.

Le gouvernement devait initialement dévoiler mardi le détail de son plan de 100 milliards d'euros, attendu de pied ferme par les entreprises des secteurs les plus frappés par la crise au moment où menace une deuxième vague de l'épidémie de Covid-19. L'objectif du gouvernement avec ce plan, dont M. Attal précise que "le calendrier est maintenu", est de retrouver dès 2022 un niveau de richesse nationale pour la France équivalent au niveau d'avant la crise.

"Alors qu’entrera en vigueur dans 10 jours l’obligation du port du masque en entreprise et pour les élèves des collèges et lycées, le gouvernement est pleinement mobilisé pour préparer cette échéance sanitaire, écrit dans son communiqué le porte-parole du gouvernement. Il souligne que le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Jean Castex veulent que les ministres "finalisent les modalités précises" de cette obligation "pour garantir la bonne application de ces mesures de prévention et permettre leur appropriation par tous".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – A Londres, le Tower Bridge tombe en panne et provoque la cohue :

 Le Tower Bridge, le fameux pont articulé qui barre la Tamise à Londres, s'est bloqué en position haute samedi après avoir laissé passer un bateau, à cause de "problèmes techniques", provoquant des embouteillages monstres. Cet ouvrage a été fermé à la circulation pendant plusieurs heures dans l'après-midi et la soirée. Le pont a eu "des problèmes techniques", a expliqué son gestionnaire sur Twitter.

Construit entre 1886 et 1894, cette immense structure se soulève environ 800 fois par an pour permettre la navigation sur la Tamise. La police a annoncé sa fermeture vers 17H00 (16H00 GMT). Il a été rouvert aux piétons une heure plus tard mais les voitures ont dû attendre plusieurs heures pour l'emprunter de nouveau.

Dimanche, les autorités annonçaient à nouveau qu'il était inaccessible à la circulation et seulement ouverts aux piétons et cyclistes. «Merci de votre patience», a-t-il été écrit sur le compte de la police londonienne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – Présidentielle 2022 : Jean-Luc Mélenchon annoncera sa décision en octobre :

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a annoncé dimanche en clôture des "Amphis d'été" dans la Drôme qu'il prendrait la décision de se présenter ou non à l'élection présidentielle de 2022 "en octobre".

Encore un peu de patience pour les Insoumis. Son chef de file Jean-Luc Mélenchon a annoncé dimanche en clôture des "Amphis d'été" dans la Drôme qu'il prendrait la décision de se présenter ou non à l'élection présidentielle de 2022 "en octobre". "Je prendrai ma décision au mois d'octobre, auparavant je consulterai en profondeur chacun de mes amis", a-t-il déclaré devant plus de 2.000 personnes au Palais des congrès de Châteauneuf-en-Isère. La date de l'annonce publique de cette décision n'est pas encore tranchée, a précisé à l'AFP son entourage. Une convention du mouvement en novembre déterminera ensuite les orientations stratégiques de LFI à la présidentielle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – L'héroïque combat des soldats du feu en Californie :

Les incendies parmi les plus vastes de son histoire continuaient dimanche de ravager la Californie, chassant des dizaines de milliers de personnes de chez elles alors que des orages font craindre de nouveaux départs de feux.

Plusieurs milliers d'impacts de foudre ces derniers jours ont déclenché des incendies qui recouvrent la région d'une épaisse couche de fumée. Cette semaine, près de 400.000 hectares ont brûlé dans l'Etat de l'ouest des Etats-Unis, selon Calfire, l'agence californienne de lutte contre les incendies. "De nouveaux orages sont prévus" dimanche et d'ici mardi, a prévenu Calfire sur Twitter. "Tout le monde doit rester en alerte et avoir un plan d'évacuation". "Des orages secs pourraient déclencher de nouveaux feux de forêts ce weekend", favorisés par "la grave sécheresse" touchant la Californie, a confirmé le service météorologique national. "L'ouest des Etats-Unis et les Grandes plaines sont recouverts d'une immense couche de fumée provenant des incendies en cours, qui s'étend des Rocheuses jusqu'à la côte Ouest".

Quelque 2.600 pompiers combattent les deux feux les plus importants, sur les 13.700 mobilisés sur "la vingtaine de gros incendies", selon Calfire. "Si vous ne croyez pas au changement climatique, venez en Californie", a tweeté le gouverneur de l'Etat Gavin Newsom.

Les exploitations viticoles des vallées de Napa et Sonoma, qui étaient toujours en train de se remettre d'incendies des années précédentes, sont menacées. "La plupart des pompiers sont sur la brêche depuis 72 heures, et tout le monde est épuisé", a déclaré Jim Wood, un élu local de la vallée de Sonoma, au Los Angeles Times.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – Coronavirus : au moins 3 millions d'Indiens contaminés depuis le début de la pandémie :

L'Inde a franchi dimanche le cap des trois millions de personnes porteuses du nouveau coronavirus, a annoncé le ministère de la Santé. La deuxième nation la plus peuplée de la planète a fait état dimanche de 69.239 nouvelles contaminations et 912 décès supplémentaires, portant à 56.706 le nombre total de personnes ayant succombé de la maladie du Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon des chiffres officiels.

Les autorités indiennes ne testant que les patients présentant des symptômes, les experts estiment que ces chiffres sont sous-estimés. Ainsi, une étude sérologique publiée la semaine dernière a révélé que plus d'un quart des habitants de New Delhi pourraient déjà avoir contracté le virus. L'Inde a instauré un confinement national brutal fin mars, qu'elle a levé début juin pour tenter de ranimer une économie exsangue.

Les autorités locales ont imposé des reconfinements locaux dans des États et des villes, notamment dans les Etats de Haryana (nord) et du Pendjab (nord-ouest) où, ces dernières semaines, le nombre de cas confirmés a atteint des sommets. Auparavant, les principales zones affectées étaient les mégapoles de New Delhi et de Bombay, qui comptent certains des plus grands bidonvilles au monde. "Nous constatons actuellement une augmentation assez importante du nombre de cas en Inde", a affirmé K Srinath Reddy, de la Fondation indienne pour la santé publique, une organisation non gouvernementale.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – Bélarus : Une nouvelle manifestation monstre pour faire plier Loukachenko :

Des dizaines de milliers de Bélarusses manifestaient dimanche après-midi à Minsk contre le président Alexandre Loukachenko, maintenant la pression après deux semaines d'un mouvement de protestation historique pour dénoncer une présidentielle contestée.

Au pouvoir depuis 26 ans, M. Loukachenko, 65 ans, avait juré cette semaine de "régler le problème" de la contestation, fruit d'un complot occidental selon lui, et même mis en état d'alerte l'armée, accusant l'Otan de manoeuvrer aux frontières du Bélarus. Mais dimanche, brandissant des drapeaux blanc et rouge, l'étendard de la contestation, une foule immense était réunie sur la place et l'avenue de l'Indépendance ainsi que les rues adjacentes, reprenant en choeur des slogans comme "liberté !" ou "Loukachenko au fourgon cellulaire !".

Des médias et comptes de messagerie Telegram liés à l'opposition évoquaient quant à eux plus de 100.000 protestataires dans la capitale bélarusse pour le deuxième dimanche consécutif. Le 16 août, un gigantesque rassemblement avait déjà eu lieu, face à une mobilisation bien moindre des partisans du pouvoir. "Nous ne voulons que deux choses: les élections honnêtes et la fin des violences", a déclaré à l'AFP un manifestant, Igor, 32 ans, l'opposition jugeant frauduleuse la réélection le 9 août de M. Loukachenko et dénonçant la brutale répression qui l'a suivie. "S'il a vraiment gagné l'élection (avec 80% des voix) alors pourquoi tant de gens sortent dans la rue contre lui?", s'interroge Evgueni, un manifestant de 18 ans.

Pour sa part, la cheffe de file de l'opposition bélarusse qui s'est proclamée vainqueur du scrutin du 9 août, Svetlana Tikhanovskaïa, s'est déclarée samedi "fière des Bélarusses" qui ont surmonté leur peur pour "défendre leurs droits". "Je les appelle à continuer", a déclaré à l'AFP l'opposante.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1549) : 23 AOÛT 2020

Dimanche 23 août – A Tokyo, des toilettes transparentes poussent dans les parcs :

 Des nouvelles cabines de toilettes colorées ont été installées à Tokyo. Leur particularité ? Leurs parois sont transparentes.

Les toilettes japonaises intelligentes avec leurs jets d'eau et leur siège chauffant suscitent la curiosité et l'admiration des touristes occidentaux. La capitale du Soleil Levant propose depuis peu une nouvelle expérience du petit coin avec l'installation... de toilettes aux parois transparentes colorées dans des parcs publics. Le but ? Que les usagers potentiels puissent vérifier depuis l'extérieur la propreté des lieux, mais également qu'ils puissent s'assurer que personne n'attend caché à l'intérieur, relate le «Guardian».

Ce concept original, qui rentre dans le cadre du Tokyo Toilet Project, a été pensé par l’architecte japonais Shigeru Ban et d'autres célèbres designers. Que ceux qui voudraient tenter l'expérience se rassurent, les parois sont fabriquées en un «verre intelligent» que devient opaque lorsque le WC qu'il renferme est utilisé, décrit encore le quotidien. D'autres cabines de ce genre devraient être installées dans le quartier tokyoïtes de Shibuya au fil des mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens