Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – point sur le Coronavirus le 7 août au soir :

Les indicateurs continuent de se dégrader en France où 2.288 personnes ont été diagnostiquées positives au nouveau coronavirus en 24 heures, une progression inédite depuis le mois de mai, d'après le bilan quotidien de la Direction générale de la Santé (DGS) publié vendredi.

En tout, plus de 9.330 nouveaux cas ont été enregistrés en une semaine (dont 1.604 jeudi et 1.695 mercredi), alors que la barre des 1.000 contaminations par jour avait été de nouveau franchie fin juillet. "Les indicateurs se dégradent, confirmant une circulation plus active du virus sur l’ensemble du territoire, en particulier chez les jeunes adultes", a souligné la Direction générale de la Santé en appelant à "renforcer la vigilance".

En outre, depuis jeudi, 21 nouveaux clusters sont apparus portant leur nombre total à 787, dont 288 actifs et 499 clôturés. Le nombre des patients du Covid-19 en réanimation a en revanche légèrement baissé à 383 malades, soit sept de moins que la veille, alors que ce solde de malades en réanimation oscille entre hausse et baisse ces derniers jours, rompant ainsi avec la baisse continue observée depuis avril.

La France compte désormais 30.324 décès, soit 12 de plus que jeudi, dont 19.818 au sein des établissements hospitaliers et 10.506 en établissements sociaux et médico-sociaux. Ce dernier chiffre, qui date de mardi, sera actualisé le 11 août.

Mardi, le Conseil scientifique, qui guide le gouvernement dans la lutte contre le Covid-19, avait prévenu que la France n'était pas à l'abri d'une reprise incontrôlée de l'épidémie, et exhorté les Français à respecter les mesures barrières. Le port du masque, obligatoire dans les espaces publics clos depuis le 20 juillet en France s'étend à l'extérieur dans de plus en plus de villes du pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – La moitié de la France en alerte canicule :

Une semaine seulement après une courte vague de chaleur, une nouvelle canicule plus longue et plus difficile pour les organismes a commencé jeudi en France où 45 départements sont placés en vigilance orange. Cet épisode qui devrait durer jusqu'au milieu de la semaine prochaine devrait être un peu moins "intense" que les trois jours de fin juillet-début août où la barre des 40°C a été allègrement franchie dans de nombreuses stations de la moitié sud du pays, avec des pics à près de 42°C.

Mais l'accumulation des températures au-dessus du seuil de canicule pendant plusieurs jours, avec des températures parfois "caniculaires" la nuit, risque d'être plus difficile à supporter, notamment pour les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, femmes enceintes, jeunes enfants...). Alors les autorités rappellent les consignes de prudence: buvez de l'eau, restez au frais, évitez l'alcool, fermez les volets et les fenêtres le jour, aérez la nuit, et prenez des nouvelles de vos proches. Mais le ventilateur ne peut plus en revanche être utilisé en collectivité, en raison du risque de transmission du Covid-19. Pour répondre à toutes les questions, une plate-forme téléphonique sera disponible à partir de vendredi au 0800 06 66 66. Jeudi après-midi, les températures dépassaient déjà 35°C en région parisienne et sur le quart sud-ouest.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Le Rassemblement national confirme l'exclusion de six membres de sa commission d'investiture :

Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national, a confirmé vendredi que le parti avait évincé six membres de sa commission d'investiture, mais a nié tout "grand ménage" voulu par sa présidente, Marine Le Pen.

"Nous avons remplacé six membres, ce qui devrait faire trembler le monde politique", a ironisé le député et membre du bureau exécutif du parti sur Europe 1. Ces remplacements correspondent à "une décision organisationnelle, qui nous permet, comme n'importe quel mouvement politique, d'ajuster notre organisation à la réalité", a-t-il fait valoir. L'objectif est d'avoir des membres complètement "disponibles" au moment de choisir les "8.000 candidats" pour les régionales de 2021, ce qui va être "un travail harassant".

Il a ainsi souligné que l'eurodéputé RN Gilbert Collard, évincé, n'avait "pas le temps de siéger dans une commission d'investiture qui l'intéresse fort peu". Et que l'eurodéputé RN Nicolas Bay, également sortant, continuait de siéger au bureau exécutif du parti, "la plus haute instance qui choisit et valide les têtes de listes". "Il sera donc décisionnaire en ce qui le concerne."

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Coronavirus : en Inde, plus de 2 millions de cas positifs :

L'Inde a passé vendredi 7 août la barre des deux millions de cas déclarés de nouveau coronavirus, selon les derniers chiffres officiels du ministère de la Santé indien. Le géant d'Asie du Sud a enregistré à ce jour 41 585 morts du Covid-19 pour un total de 2 027 074 malades confirmés depuis le début de l'épidémie. Les autorités indiennes limitant l'accès aux tests, les experts pensent que ces chiffres sont sous-estimés. Le pays de 1,3 milliard d'habitants est la troisième nation au monde à passer ce cap, après les États-Unis et le Brésil, trois semaines seulement après avoir atteint la barre du million de cas officiels de Covid-19.

L'Inde a instauré un confinement national brutal fin mars, qu'elle a levé début juin pour tenter de ranimer une économie exsangue. De nombreuses restrictions et mesures de quarantaine entre les différents États indiens restent toutefois en place. Les autorités locales ont imposé ces dernières semaines des reconfinements locaux dans des États comme le Bihar (nord) ou le Tamil Nadu (sud), ou encore à l'agglomération de la grande ville de Bengalore (sud), siège de la high-tech indienne.

L'épidémie était auparavant surtout virulente dans les mégapoles de New Delhi et Bombay mais monte aujourd'hui en puissance dans les petites villes et les zones rurales, où vivent 70% des Indiens. L'Inde a testé environ 16 500 personnes par million d'habitants, contre 190 000 aux États-Unis, selon le site de statistiques Worldometer. Des études sérologiques récentes suggèrent que le nombre de cas réel serait bien plus élevé que celui indiqué dans le bilan officiel, et qu'une grande partie d'entre eux serait asymptomatique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Explosions de Beyrouth : le président libanais évoque la "négligence" ou un "missile" :

Le président libanais, Michel Aoun, a affirmé vendredi que la terrible explosion au port de Beyrouth était due "soit à la négligence, soit à une intervention extérieure", évoquant l'hypothèse "d'un missile". "Il est possible que cela ait été causé par la négligence ou par une action extérieure, avec un missile ou une bombe", a déclaré le chef de l'Etat lors d'un entretien avec des journalistes retransmis à la télévision, trois jours après la catastrophe qui a fait plus de 150 morts.

C'est la première fois qu'un responsable libanais évoque une piste extérieure dans l'affaire de l'explosion, les autorités affirmant jusqu'à présent qu'elle a été provoquée par un incendie dans un énorme dépôt de nitrate d'ammonium.

Le chef de l'Etat, âgé de 85 ans, a ajouté avoir "personnellement" demandé jeudi au président français Emmanuel Macron qu'il a reçu au palais présidentiel "de nous fournir des images aériennes pour que nous puissions déterminer s'il y avait des avions dans l'espace (aérien) ou des missiles" au moment de l'explosion mardi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Elizabeth II rouvre au public, après 40 ans, le East Terrace Garden de Windsor :

La reine Elizabeth II et le prince Philip ont quitté, ce mardi 4 août 2020, le château de Windsor où ils avaient été confinés depuis quatre mois et demi. Le couple royal a rejoint le château de Balmoral, en Ecosse, pour ses traditionnelles vacances d’été. La souveraine et son mari devraient y séjourner, comme chaque année, jusqu’au mois d’octobre.

Buckingham Palace a annoncé, deux jours après le départ de ces royaux occupants du domaine de Windsor, une nouveauté de taille concernant celui-ci. A compter de ce samedi 8 août, le public pourra visiter son East Terrace Garden chaque week-end jusqu’à la fin septembre.

Comme le rappelle le Palais sur les réseaux sociaux, ce «Jardin de la terrasse est» du château a été créé par le roi George IV dans les années 1820. A l’instar du prince Albert, époux de la reine Victoria, qui s’intéressa particulièrement à son programme de plantation au XIXe siècle, le prince Philip redessina ses parterres de fleurs en 1971. Il fit alors installer une nouvelle fontaine ornée en son centre d’une fleur de lotus en bronze, conçue par ses soins.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Brésil: plus de 1.600 km2 déboisés en Amazonie en juillet :

Depuis le début de l'année, 4.731 km² ont été déboisés, contre 4.701 km² de janvier à juillet 2019, selon les données recueillies par satellite par l'Institut National de Recherche Spatiale (INPE).

La déforestation en Amazonie a atteint 1.654 km² en juillet, nettement moins qu'en juillet 2019, mais la surface déboisée depuis le début de l'année reste légèrement supérieure à celle de l'an dernier, selon les données officielles rendues publiques vendredi. En juillet 2019, la déforestation avait atteint un niveau exceptionnel, avec 2.255 km² déboisés au total.

Le vice-président Hamilton Mourao, qui a lancé en mai une opération militaire contre la déforestation illégale, s'est félicité des données de juillet, évoquant une "inversion de la tendance", grâce, selon lui, aux efforts du gouvernement, au pouvoir depuis janvier 2019. Mais les écologistes estiment qu'il est trop tôt pour parler d'une nouvelle tendance et que, même si le record de juillet 2019 n'a pas été battu, les chiffres demeurent alarmants. "Nous ne pouvons pas célébrer le fait que ce record n'ait pas été battu. C'est positif, mais il faut bien comprendre que 1.600 km² déboisés, c'est beaucoup", a expliqué à l'AFP Ane Alencar, directrice scientifique de l'Institut de Recherches environnementales de l'Amazonie (IPAM). La responsable de cette ONG s'inquiète également des incendies de forêt, le nombre de foyers repérés par les satellites de l'INPE ayant augmenté de 28% en juillet en Amazonie par rapport au même mois de 2019.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Covid-19 : l'été de tous les dangers :

Les mises en garde sanitaires n’y changent rien. Sur la Côte d’Azur, on nage en pleine insouciance;

« Toi, c’est mort. Tu n’entres pas. » Devant le Baou, un club à ciel ouvert au cœur des quartiers nord de Marseille, un jeune a la fièvre du samedi soir, mais pas que : le thermomètre affiche 39,5 °C. Entrée interdite par le vigile infirmier qui assure la prise de température au pistolet, sans contact. Prêt à tout, l’adolescent ne bouge pas et, pour multiplier ses chances, se vide une bouteille d’eau fraîche sur la tête, laisse agir quelques secondes puis fait une seconde tentative. Nouvel échec. Le fêtard frustré doit définitivement quitter les lieux. La règle a changé. En 2020, ce n’est plus tenue correcte exigée mais température correcte exigée.

« Heureusement qu’on existe, les gens nous bénissent ! me dit la jeune blonde de l’accueil. On est à plus de 2 000 entrées. C’est un gros carton. » Pour me parler, elle a enlevé son masque. Ça commence mal… Respecter les gestes barrières relève d’une mission impossible. Seule à porter un masque, j’ai droit, à chaque pas, à des applaudissements, à des remerciements – « Enfin une qui ne nous fera pas tous passer pour des irresponsables ! » – et à des chansons : « Au bal masqué, ohé ohé ! » Des bornes de gel hydroalcoolique sont mises à disposition. Mais les bambochards préfèrent se nettoyer l’estomac avec l’alcool du bar. Pour y accéder, ils doivent frôler, bousculer une quarantaine de personnes. Une insouciance à la limite de l’insolence.

Pour éviter toute polémique, les appareils photo sont interdits et les images officielles postées sur les réseaux sociaux ne montrent jamais la foule. Comme si faire la fête en 2020 était un crime. En ce moment, les organisateurs de soirées préfèrent ne pas avoir de buzz du tout plutôt qu’avoir un bad buzz. A l’heure où les festivals sont annulés ou reportés, l’agence Boxon a pourtant décidé de maintenir le sien le 18 juillet : Paradis en mer, une expérience musicale dans les calanques de la cité phocéenne. C’est une scène au milieu de l’eau, entourée d’une trentaine de bateaux, d’un maxi-catamaran et d’un vieux gréement. Les médias sont interdits. « Le format intimiste et privé ne se prête pas trop à votre présence », m’explique-t-on.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Port du masque et gestes barrières, les politiques ne montrent pas toujours l'exemple :

Il tient chaud, glisse sur le nez, brouille la communication et entraîne de la buée sur les verres des porteurs de lunettes... Le masque - chirurgical ou alternatif- est entré dans les habitudes des Français depuis quelques mois et il ne semble pas prêt de les quitter. Comme toute nouveauté, il faut du temps pour bien faire et bien utiliser le masque, qui est l’un des gestes barrières recommandés par les autorisés sanitaires pour lutter efficacement contre le coronavirus. Il est d’ailleurs depuis quelques jours obligatoire, en plein air, dans les endroits très fréquentés de certaines villes, comme à Marseille, Biarritz ou Lille.

Le masque doit être porté sur le nez et couvrir le menton pour être efficace. Il faut également le manipuler avec précaution afin de ne pas étaler les éventuelles gouttelettes contaminées pouvant se trouver sur la face en contact avec l'extérieur (la bleue dans le cas des masque chirurgicaux) sur d’autres parties du corps. Ainsi, il ne doit pas être glissé sur le menton, ni touché sans cesse.

Rare sont ceux qui le font strictement bien. Hommes et femmes politiques n’échappent pas eux non plus aux maladresses et erreurs. Certains sont plus à l’aise que leurs collègues, d’autres enchaînent les erreurs. Certains ont également fait fi de la distanciation physique et des embrassades à éviter. Moment d’égarement ou mauvaise habitude installée, des photographes étaient là pour immortaliser le geste malheureux.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – L'Amérique latine, région la plus endeuillée :

L'Amérique latine et les Caraïbes sont devenues vendredi la région du monde la plus touchée en nombre de morts par le nouveau coronavirus, selon un comptage de l'AFP à partir de données officielles. Avec au moins 213.120 décès, cette région dépasse l'Europe, qui comptabilise 212.660 morts, selon un bilan établi à 17H00 GMT.

Le Brésil, deuxième pays le plus touché au monde en nombre de décès, frôle la barre des 100.000 tués par le virus. Le Mexique a passé le seuil des 50.000 morts et la Colombie celui des 12.000, tandis que l'Inde et le continent africain atteignent respectivement deux millions et un million de cas confirmés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Manifestation sous tension à Beyrouth, le bilan des explosions s'alourdit :

La confusion et le chagrin ont laissé la place à la colère. Samedi, des milliers de manifestants étaient rassemblés dans le centre de Beyrouth, quatre jours après les explosions qui ont soufflé la capitale libanaise. Selon un dernier bilan communiqué ce même jour par le ministère de la Santé, au moins 158 personnes ont trouvé la mort dans les déflagrations et 6000 sont blessées, dont des dizaines dans un état critique.

Dans les rues de Beyrouth, le peuple libanais manifestait pour demander des comptes à une classe politique corrompue et négligente qu'ils jugent responsable de ces terribles drames, à l'heure où plus de soixante personnes sont toujours portées disparues. Les circonstances des explosions ne sont toujours pas élucidées même si l'on sait pour l'heure qu'elles auraient été provoquées par un incendie qui s'est propagé dans un immense dépôt de nitrate d'ammonium situé sur le port. Plusieurs fonctionnaires du port et des douanes ont été interpellés il y a quelques heures.

«Après trois jours passés à déblayer les décombres et panser nos plaies, il est temps de laisser exploser notre colère et de les sanctionner pour avoir tué des gens», affirme Farès al-Hablabi, un militant 28 ans, selon des propos rapportés par l'AFP. «Nous devons nous dresser contre tout le système (...) le changement doit être à la mesure de l'ampleur de la catastrophe» a ajouté celui qui était aussi descendu dans la rue dès le début du soulèvement populaire en octobre 2019. Le mouvement s'est essoufflé ces derniers mois, notamment en raison de la crise du coronavirus, mais les récents événements semblent être sur le point de le relancer. «Nous n'avons plus rien à perdre. Tout le monde doit descendre dans la rue», affirme une autre militante, Hayat Nazer.

«Vengeance, vengeance, jusqu'à la chute du régime», scandaient les manifestants massés Place des Martyrs, dont certains brandissaient des potences ou les noms des personnes tuées dans les explosions. La police a fait usage de gaz lacrymogènes contre des groupes de jeunes qui ont lancé des pierres et des bâtons à la périphérie du rassemblement pacifique. La manifestation se tient sous le thème «Le Jour du Jugement», alors que le principal hashtag qui circule sur les réseaux sociaux est «#Pendez-les».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020
LA MARCHE DU MONDE (1534) : 8 AOÛT 2020

Samedi 8 août – Journée internationale du chat : l'espoir de l'adoption :

 Les félins sont mis à l'honneur ce samedi 8 août 2020 à l'occasion de la journée international du chat. Sur les réseaux sociaux, la SPA et d'autres refuges en profitent pour tirer la sonnette d'alarme, alors que les abandons sont en pleine recrudescence. Depuis le 11 mai, date du déconfinement, près de 10.000 animaux (dont 1450 chatons) ont été recueillis selon des chiffres communiqués par la SPA.

L'été est toujours la période où les abandons sont les plus fréquents et où les refuges comptent de très nombreux chats, surtout des chatons. Mais la situation est encore plus alarmante cette année. «On a davantage de chats dans nos refuges que les autres années. La seule explication est l'absence de stérilisation en mars et avril. Comme on n'a pas fait de captures de chats, on a donc beaucoup de portées de chatons», a expliqué à l'AFP Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA. Ses refuges comptent actuellement 7.600 animaux, deux tiers de chats, un tiers de chiens.

«Comme il y a relativement peu d'abandons de chats, ce sont surtout des jeunes des portées que les gens trouvent dans leurs jardins et nous amènent», précise-t-il. Jacques-Charles Fombonne a toutefois souligné la continuité des adoptions l'été, «même si le rythme est moins soutenu que le reste de l'année». «Au lieu d'avoir 3.500 adoptions par mois sur la moyenne nominale de l'année, on en a à peu près 1.200 en juillet et en août. (...) On est ouvert, les gens sont les bienvenus pour venir adopter. On leur donnera des chatons âgés au minimum de trois mois qui auront eu leurs premiers vaccins. Ils auront le choix entre des petits chats, des jeunes, des vieux, il y en a pour tous les goûts malheureusement», a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens