Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – point sur le Coronavirus le 8 juillet au soir :

La France a enregistré 32 nouveaux décès liés au Covid-19 au cours des dernières 24 heures dans les hôpitaux, portant à 29.965 le nombre de morts depuis le début de l'épidémie, a annoncé mercredi la Direction générale de la Santé (DGS). Le nombre de patients en réanimation continue sa décrue, avec 529 malades atteints d'une forme grave concernés, soit 9 de moins que mardi, précise la DGS dans un communiqué.

Au total, 7.297 personnes sont hospitalisées à travers le pays pour une infection Covid-19, avec 83 nouvelles admissions enregistrées en 24 heures. 71% des malades en réanimation sont hospitalisés dans quatre régions: l'Ile-de-France, le Grand-Est, les Hauts-de-France et la Guyane. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique et Mayotte), 211 hospitalisations ont été relevées, dont 45 en réanimation.

Le virus «continue de circuler sur le territoire, comme le montre le nombre de nouveaux "clusters" (cas groupés)», à savoir 333 depuis le 9 mai, «dont 5 nouveaux, mais 207 clôturés», poursuit la DGS. Le bilan dans les établissements sociaux et médico-sociaux (Ehpad), arrêté actuellement à 10.476 morts, sera actualisé le 15 juillet.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – Coronavirus : dépistage massif en Mayenne après la multiplication de cas :

Face à un accroissement anormal de la circulation du Covid-19 en Mayenne, les autorités sanitaires ont annoncé un plan de dépistage massif du Covid-19 sera lancé la semaine prochaine sur la population.

Un plan de dépistage massif du Covid-19 sera lancé la semaine prochaine sur la population mayennaise, à commencer par Laval, après le constat d'un accroissement anormal de la circulation du virus dans le département, ont annoncé mercredi l'ARS des Pays de la Loire et la préfecture.

"Nous allons tester l'ensemble des Mayennais par étapes. Nous allons cibler la semaine prochaine les habitants de Laval et de la commune voisine de L'Huisserie, puis le sud du département et à la fin l'ensemble des Mayennais", a annoncé le directeur général de l'Agence régionale des Pays de la Loire (ARS), Jean-Jacques Coiplet, lors d'une visioconférence.

Entre le 25 et le 30 juin en Mayenne, le nombre de nouveaux cas positifs au Covid-19 est passé de 54 à 109 puis de 109 à 219 entre le 30 juin et le 6 juillet. C'est ce doublement à deux reprises et en deux semaines du nombre de cas découverts qui inquiète les autorités, laissant penser que la circulation du virus est plus intense.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – L'émotion à la marche blanche pour le chauffeur agressé à Bayonne :

 Environ 6 000 personnes ont participé mercredi à Bayonne à la marche blanche en l'honneur de Philippe Monguillot, chauffeur de bus en état de mort cérébrale après une agression.

Dans quelques mois, Philippe Monguillot allait partir à la retraite. Depuis dimanche, ce chauffeur de bus de 59 ans se trouve en état de mort cérébrale après avoir été roué de coups et grièvement blessé à la tête à Bayonne. Mercredi, son épouse Véronique Monguillot et leurs trois filles -Marie, 18 ans, Manon, 21 ans et Mélanie, 24 ans- ont mené une marche blanche en son honneur qui a rassemblé environ 6 000 personnes. Le cortège est parti à 19h30 de l'arrêt de bus où le père de famille a été frappé avant de rallier l'hôpital où il est soigné. «Mon mari n'a pas encore perdu la vie, son cœur bat, sa tête ne répond plus», a déclaré sa femme, citée par l'AFP. «On s'accroche à un espoir minime. Je suis un peu perdue, je ne veux pas d'acharnement mais on essaye. Encore 48 heures, après on verra».

Très émue, la femme de 52 ans, qui a défilé en brandissant une grande photo la montrant dans les bras de Philippe Monguillot, a confié au micro de BFMTV qu'elle ne s'attendait pas à ce qu'autant de monde marche à ses côtés pour son mari. «Quand je vois cette marée humaine, c'est un soutien qui est indescriptible, incroyable», a-t-elle déclaré.

Selon le parquet de Bayonne, le chauffeur de bus a été victime d'une agression «d'une extrême violence» alors qu'il voulait contrôler le ticket d'une personne et exigeait le port du masque pour trois autres. Agés de 22 et 23 ans et connus des services de police, deux hommes soupçonnés d'avoir porté les coups ont été mis en examen pour tentative d'homicide volontaire et écroués. Deux autres individus, des trentenaires, ont été écroués et mis en examen, notamment pour «non assistance à personne en danger».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – La statue de Melania Trump brûlée en Slovénie :

Alors que Donald Trump défend les statues de généraux confédérés endommagée aux États-Unis dans le cadre de la lutte contre le racisme, une figure a été détruite à l'étranger : la statue de bois représentant Melania Trump a été brûlée. La sculpture, installée depuis un an à Sevnica, son village slovène natal, a été brûlée le 4 juillet dernier, jour de la fête nationale américaine. «Je veux savoir pourquoi ils ont fait ça», a déclaré à l'agence Reuters Brad Downey, l'artiste conceptuel américain qui avait passé commande au sculpteur Ales Zupevc pour la réalisation de cette First Lady géante en bois. Une enquête a été ouverte par la police locale.

L'oeuvre, réalisée à la tronçonneuse, représentait Melania Trump dans une tenue bleue rappelant celle portée par la First Lady le jour de l'investiture de Donald Trump, en janvier 2017. On y retrouvait les mouvements du manteau bleu Ralph Lauren et des gants assortis que Melania Trump avait choisis pour ce moment important, qu'elle arborait lorsqu'elle a salué la foule venue à Washington assister à la cérémonie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – Greenpeace interpelle Emmanuel Macron en haut de la grue du chantier de Notre-Dame :

Greenpeace a déployé jeudi matin une grande banderole sur la grue surplombant la cathédrale Notre-Dame, à Paris, appelant Emmanuel Macron à passer aux «actes» sur la question du changement climatique.

«Climat : aux actes». Ce message écrit en lettres noires sur un fond jaune sur une immense banderole a été accroché jeudi matin par quatre militants de Greenpeace sur une grue du chantier colossal de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Avec cette action qui s'est déroulée à 80 mètres au-dessus du sol non loin du monument emblématique parisien qui a brûlé en 2019, les quatre membres de l'ONG de protection de l'environnement ont voulu «dénoncer l'inaction climatique» d'Emmanuel Macron, est-il indiqué sur Twitter. Une autre pancarte «Climat : Macron notre drame» a également été brandie lors de l'opération.

«Le Ceta [Accord économique et commercial global], les accords de Paris non respectés... Si on ne fait rien ce n'est pas deux degrés d'augmentation de la température, mais 5, 6, 7 selon le Giec [Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat] qu'on va avoir. Ce n'est plus un jeu, ce n'est plus une mascarade électorale, maintenant, c'est l'heure d'agir pour nous toutes et nous tous», a clamé un des militants perchés en haut de la grue dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Un autre a fustigé le «discours hypocrite» du président de la République et lui a demandé «d'arrêter de mentir» et de «passer aux actes».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – Darmanin laisse présager d'une prochaine démission de son mandat de maire de Tourcoing :

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a laissé présager jeudi d'une prochaine démission de son mandat de maire de Tourcoing, en affirmant que sa mission place Beauvau requérait un investissement "à 100%". "La sécurité des Français demande un ministre à 100%", a déclaré Gérard Darmanin sur RTL.

Il a renvoyé l'annonce officielle de sa décision au prochain weekend où il réunira son équipe municipale à Tourcoing, dont il a été réélu maire dès le 15 mars, au premier tour avec 60,9% des voix, à la tête de la liste "Le choix de Tourcoing". "J'aurais l'occasion de parler à ceux qui me font confiance", a-t-il souligné.

Le ministre de l'Intérieur avait annoncé mercredi soir à l'AFP qu'il avait démissionné du Conseil régional des Hauts-de-France et qu'il ferait connaître "prochainement" sa décision sur son mandat de maire, après en avoir discuté avec son équipe municipale. Le prochain conseil municipal de Tourcoing est prévu le 18 juillet.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – Covid-19 : Quand Pékin refusait d'entendre les lanceurs d'alerte :

Alors qu’elle redoute un retour du Covid, la Chine veut tirer les leçons de la première vague.

Le 6 février 2020, à 21 h 30, dans le service des soins intensifs de l’hôpital central de Wuhan, le cœur du docteur Li Wenliang cesse de battre. Alors que l’annonce de sa mort se propage déjà sur les réseaux sociaux chinois, ses collègues refusent d’abandonner le combat. Pendant trois heures, son corps est maintenu en vie par oxygénation artificielle. Finalement, dans la nuit, à 2 h 58, Li Wenliang lâche prise. Il est la 639e personne décédée du Covid-19. Dès l’annonce de sa mort, des dizaines de milliers de Chinois crient leur colère. « Que tous ces fonctionnaires qui s’engraissent avec l’argent public périssent sous la neige », s’énerve l’un d’entre eux sur le réseau social Weibo. De nombreux internautes publient une chanson issue de la comédie musicale « Les misérables », hymne des manifestants prodémocratie de Hongkong.

En plein pic épidémique, le pouvoir chinois essuie une tempête de critiques comme il n’en a pas connu depuis 1989. Les autorités sont directement visées, accusées d’avoir fait taire le jeune ophtalmologiste de 33 ans. Li Wenliang devient un héros national, un lanceur d’alerte qui a donné sa vie pour que la vérité éclate dans un pays verrouillé. La vérité, justement, est plus nuancée, la belle histoire digne de Hollywood, moins caricaturale. Membre du Parti communiste, Li Wenliang n’est pas un contempteur virulent du pouvoir chinois. Il n’a pas averti le monde entier mais alerté ses amis d’un danger potentiel, regrettant un message devenu viral malgré lui ; surtout, il n’est pas le seul ni le premier à avoir exprimé ses craintes publiquement. Pourtant, peut-être parce qu’il a été victime du mal dont il voulait prévenir ses proches, il est sans doute le seul dont on retiendra le nom. Une icône.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – Le meeting de Trump à Tulsa a "probablement contribué" à l'augmentation des cas de Covid-19 :

Fin juin, Donald Trump donnait son premier meeting de campagne depuis le début de la crise sanitaire aux États-Unis. Les autorités locales pensent que ce rassemblement a «probablement» causé l'augmentation des contaminations constatée ces derniers jours.

La salle était loin d'être pleine, mais les consignes de distanciation physique et de port du masque n'étaient pas ou très peu respectées. Les autorités de l'Oklahoma craignent que le meeting donné le 20 juin dernier par Donald Trump au BOK Center de Tulsa ne soit à l'origine de l'augmentation des contaminations au Covid-19 constatée ces derniers jours. Le Dr Bruce Dart, le directeur du département de la santé de Tulsa, a estimé mercredi lors d'une conférence de presse que le rassemblement a «probablement contribué» aux 261 contaminations recensées lundi dans le comté de Tulsa, un record depuis le début de la crise sanitaire, alors que le nombre de contaminations avait chuté de 20% entre le 28 juin et le 4 juillet. «Ces derniers jours, nous avons vu près de 500 nouveaux cas et nous avons eu plusieurs grands rassemblements il y a un peu plus de deux semaines, donc il suffit de faire le calcul», a déclaré celui qui avait demandé le report du meeting de Donald Trump avant l'événement. Au total, 17 893 cas de Covid-19 ont été décomptés dans l'Oklahoma pour 452 décès.

«Nous sommes à 90-95% de notre capacité d'accueil dans les hôpitaux Hillcrest de Tulsa et aux soins intensifs. Beaucoup de nos patients Covid sont très malades et nécessitent des soins intensifs, des respirateurs. Certains ont besoins d'ECMO», a expliqué à ABC News le Dr Guy Sneed, chef du Hillcrest HealthCare System. «Nous tirons sur les ressources déjà existantes, comme dans les autres hôpitaux de la région de Tulsa», a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – La gendarme tuée par un chauffard décorée de la Légion d'honneur par Gérald Darmanin :

 Mélanie Lemée, la gendarme de 25 ans tuée par un chauffard lors d'un contrôle routier samedi dans le Lot-et-Garonne, a été décorée de la Légion d'honneur jeudi près de Bordeaux, en présence du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin qui a loué son "engagement sans faille", a constaté un journaliste de l'AFP.

Les honneurs militaires ont été rendus à la jeune femme à la caserne de l'état-major de la région de gendarmerie de Nouvelle-Aquitaine, à Mérignac (Gironde), où son cercueil, recouvert du drapeau tricolore, avait été déposé au centre d'une place d'armes figée par l'émotion.

Le ministre, qui présidait la cérémonie, l'a décorée chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume après l'avoir élevée au rang de major, en présence de ses proches. La jeune femme dont il a loué "l'engagement professionnel sans faille" mais aussi son parcours dans le judo, a ensuite reçu la médaille militaire de la Gendarmerie nationale palme de bronze et la médaille d'or de la sécurité intérieure. "25 ans": le ministre a insisté dans son éloge funèbre sur la jeunesse de la gendarme, réserviste à 19 ans, une "combattante" qui "incarnait les valeurs les plus nobles, celles de la République, de la justice (...) la protection les plus faibles".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – Quand Olivier Véran rappelle à l'ordre des députés ne portant pas de masques :

A l'Assemblée nationale mercredi, le ministre de la Santé a pointé le relâchement de certains députés quant au port du masque dans l'Hémicycle.

L’Assemblée nationale n’échappe pas au relâchement quant aux gestes barrières. Le ministre de la Santé Olivier Véran a profité des questions au gouvernement pour le faire remarquer à certains élus. Mercredi, en réponse aux interrogations et critiques de Patrick Hetzel, député LR du Bas-Rhin, pointant les conditions d’examen de la loi de bioéthique - de retour en deuxième lecture à l'Assemblée nationale à compter du 27 juillet – Olivier Véran a fait une petite parenthèse au sujet du port du masque dans l'Hémicycle. «Appelez un chat un chat, dites que vous êtes contre la possibilité que nous voulons donner aux couples de femmes, aux femmes seules, de pouvoir avoir des enfants et une famille!», a-t-il d’abord rétorqué avant de développer sa réponse.

Face à la bronca, il a enchaîné : «Messieurs les députés je vous demanderai à minima de remettre votre masque quand vous criez. Pensez à votre groupe, ne créez pas un cluster dans l’Assemblée nationale». «Montrez l’exemple monsieur le président», a-t-il lancé, s’adressant à Damien Abad, patron du groupe LR à l’Assemblée nationale, masque accroché à son cou.

Depuis la fin juin, les députés ont la possibilité de revenir tous à l’Assemblée nationale, en respectant des règles d’hygiène. «Dès lors qu'il ne sera pas possible de respecter les règles de distance physique, les députés et les ministres devront porter un masque sauf quand ils prendront la parole. Les huissiers tiennent des masques à votre disposition», leur rappelait Richard Ferrand fin juin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1504) : 9 JUILLET 2020

Jeudi 9 juillet – Notre-Dame : "large consensus" pour une reconstruction de la flèche "à l'identique", selon Bachelot :

La nouvelle ministre de la Culture Roselyne Bachelot a estimé qu'un «large consensus» existait pour reconstruire «à l'identique» la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris, alors qu'une commission consultative se réunit jeudi sur ce sujet. Il apparaît «qu'un large consensus se dégage dans l'opinion publique et (chez) les décideurs - puisqu'à la fin, ce sera, je pense, le président de la République qui va trancher - pour la reconstruction à l'identique», a-t-elle déclaré sur France Inter, ajoutant «c'est toujours difficile de dire "à l'identique" exactement, mais dans l'esprit de la flèche». Roselyne Bachelot a ajouté qu'elle irait jeudi après-midi «saluer la structure qui s'occupe de ce dossier, qui va rendre ses conclusions».

La Commission nationale du patrimoine et de l'architecture (CNPA), qui réunit des élus, des experts et les architectes du chantier, doit évoquer jeudi les modalités de reconstruction de Notre-Dame, en partie ravagée par un incendie en avril 2019. «Trois dossiers» sont à examiner : la charpente, le toit et la flèche, a rappelé la ministre de la Culture. La question d'une reconstruction à l'identique de la flèche, selon les plans détaillés laissés par l'architecte Viollet-le-Duc, ou à l'inverse en incluant un geste architectural contemporain, comme évoqué par l'exécutif peu de temps après l'incendie géant, fait débat depuis des mois.

L'architecte en chef Philippe Villeneuve, meilleur connaisseur de la cathédrale, est nettement hostile à cette deuxième option, qui prendrait en outre bien plus de temps. Repoussé en raison du confinement, le délicat démontage de l'échafaudage qui entoure Notre-Dame, déformé et soudé par la chaleur de l'incendie, sera achevé «au plus tard fin septembre», a assuré il y a une semaine le général Jean-Louis Georgelin, président de l'Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale. Ce démontage conditionne la possibilité de démarrer la restauration proprement dite de Notre-Dame, que le président Macron souhaite voir reconstruite dans un délai de cinq ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens