Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – point sur le Coronavirus le 3 juillet au soir :

La France a enregistré 18 nouveaux décès liés au Covid-19 en 24 heures dans les hôpitaux, portant à 29.893 le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie, a annoncé vendredi la Direction générale de la Santé (DGS).Le bilan dans les Ehpad (arrêté actuellement à 10.497 décès, pour 19.396 morts en hôpital) sera actualisé le 7 juillet.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation continue parallèlement de baisser avec 560 malades concernés, soit 13 de moins que jeudi. Quatre régions (Ile-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes) regroupent toujours 74% des patients hospitalisés en réanimation.

Au total, 7.990 personnes sont hospitalisées pour cette infection (125 nouvelles admissions, dont 12 cas graves, mais un solde de -158 en 24 heures). La circulation du virus en Guyane reste toujours "préoccupante". Des renforts en personnels de santé seront envoyés sur place dans les prochains jours "afin de soulager les soignants et les agents de la réserve sanitaire déjà déployés sur le terrain".

Mais "sur le reste du territoire national, la situation épidémiologique est stable", indique dans son communiqué la DGS. Depuis le début de l’épidémie, 104.904 personnes ont été hospitalisées, dont 18.415 en réanimation. 77.060 personnes sont rentrées à domicile.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Les injonctions de l'OMS :

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a exhorté vendredi les pays touchés par le coronavirus à "se réveiller" et à "engager le combat", car "les chiffres ne mentent pas". "Il est vraiment temps que les pays regardent les chiffres. S'il vous plaît, n'ignorez pas ce que vous disent les chiffres", a déclaré lors d'une conférence de presse le responsable des urgences sanitaires à l'OMS, Michael Ryan. Il était interrogé sur la situation au Mexique mais a précisé que son message s'adressait à de "nombreux pays".

"Les gens doivent se réveiller. Les chiffres ne mentent pas et la situation sur le terrain ne ment pas", a-t-il poursuivi, soulignant qu'"il n'est jamais trop tard, dans une épidémie, pour prendre le contrôle". "L'OMS comprend parfaitement qu'il y a de bonnes raisons pour les pays qui veulent remettre leurs économies sur les rails", a-t-il poursuivi.

"Mais vous ne pouvez pas ignorer le problème non plus, il ne va pas disparaître comme par magie", a-t-il dit. "Nous devons engager le combat maintenant. Nous devons stopper ce virus maintenant", a-t-il insisté. "Les pays sont face à des choix difficiles" mais "doivent absolument briser les chaînes de transmission", y compris en adoptant des mesures de confinement "s'il n'y a pas d'alternative", a estimé M. Ryan.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Jean Castex : "Je ne suis pas ici pour chercher la lumière" :

Le nouveau Premier ministre a donné sa première interview sur TF1. Il a notamment défini ses valeurs, lui qui se qualifie comme un Gaulliste social.

Il a l’accent rocailleux des Gascons, lui «le fils d’une institutrice du département du Gers». Vendredi soir, Jean Castex était l’invité du journal de TF1. Le nouveau Premier ministre a expliqué ne pas être à son nouveau poste «pour chercher la lumière mais pour chercher des résultats, dans un cadre de relance vigoureux pour sortir de la crise de notre pays».

«Je connais l’ampleur et la lourdeur de cette tâche. Le Premier ministre sous la Ve république est sous l’autorité du président de la république. La seule chose qui m’intéresse, notre pays», a-t-il expliqué. Jean Castex a insisté sur le fait qu’il n’était pas un politique «national» mais local. «Je suis un politique de la vie quotidienne des gens». Je suis un gaulliste social. Mes valeurs c’est la responsabilité - on ne peut pas tout attendre l’Etat -, la laïcité - je ne peux pas admettre certains comportements - l’autorité - gardienne des valeurs de la république -. Pour distribuer la richesse, il faut d’abord la produire», a-t-il défini. Il a évoqué une méthode de concertation, peut-être différente de celle d’Edouard Philippe.

Sa priorité ? Le plan de relance du pays, la reconstruction, en investissant dans des secteurs d’avenir. «Je crois aux territoires. L’écologie n’est pas une option», a-t-il martelé. Sur la future composition de son gouvernement, il n’a bien sûr donné aucun nom mais a déclaré qu’il tiendrait son discours de politique général «en milieu de semaine prochaine». Seul indice : le futur gouvernement sera paritaire. «Cela ne négocie pas», a-t-il encore déclaré. «L'objectif c'est d'être à pied d'oeuvre le plus vite possible». Concernant le plan de relance économique, celui-ci «est en cours de préparation» et sera «présenté très rapidement». Il reposera sur «des choix orientés qui permettent de reconstruire, de gagner en souveraineté économique, d'avoir une France plus économe du point de vue du respect de l'environnement».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Covid-19: une enquête judiciaire sera ouverte contre Philippe, Véran et Buzyn :

Une information judiciaire sur la gestion de la crise du Covid-19 va être ouverte à la Cour de justice de la République (CJR) contre les ex-ministres Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn, a annoncé vendredi le procureur général près la Cour de cassation François Molins. La commission des requêtes, composée de hauts magistrats et qui fait office de filtre, a en effet jugé recevables neuf plaintes contre ces ex-membres du gouvernement. Aux termes de la procédure, M. Molins est désormais tenu de saisir la commission d'instruction de la CJR, qui agira comme un juge d'instruction et mènera les investigations.

Au total, 90 plaintes ont été reçues à ce jour par la CJR, seule instance habilitée à juger les membres du gouvernement pour l'exercice de leur fonction, et 53 d'entre elles ont été examinées. Parmi elles, 34 ont été déclarées irrecevables car elles ne visaient pas un membre du gouvernement ou car le plaignant n'avait pas d'intérêt à agir. Dix autres, visant notamment les ex-ministres de la Justice Nicole Belloubet, des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ou encore de l'Intérieur Christophe Castaner, ont été classées sans suite.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Tickets restaurants, chèques-vacances... un outil pour la relance :

 Bertrand Dumazy (photo), aux commandes d’Edenred depuis 2015, en est convaincu : son groupe jouera un rôle déterminant dans l’après-Covid. «C’est notre métier et c’est notre moment », estime le dirigeant, qui a su redresser l’ancienne branche d'Accor spécialisée dans les plateformes de services de paiement, avec un cours de Bourse multiplié par trois en cinq ans et une croissance annuelle à deux chiffres enregistrée sur la même période. « Les solutions d’aide à la consommation sont l’idéal pour répondre à la crise économique et sociale par une relance forte, ajoute-t-il. La relance par la demande ne pourra être durable qu’à la condition d’être orientée vers des cibles pertinentes. » Sinon, redoute celui qui a diminué sa rémunération de 25 % cette année, le choix de l’« helicopter money », soit des sommes d’argent distribuées massivement sans critères prédéfinis, menacera le redémarrage, tout en pesant sur les dépenses publiques. « L’argent sera-t- il dépensé ou épargné? S’il est dépensé, le sera-t-il dans les secteurs qui en ont besoin ou dans d’autres secteurs moins touchés, voire hors du pays concerné ? » s’interroge-t-il.

Avec 2 millions de commerçants partenaires et 850 000 entreprises clientes dans 46 pays, ce groupe de 10000 salariés (31 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019) a fait la preuve de son savoir- faire dans « l’argent fléché » au plus fort de la crise sanitaire. Et entend s’appuyer sur cette expertise pour accélérer son développement. En Grande-Bretagne, le ministère de l’Education a fait appel à l’entreprise française pour permettre aux familles de 1,3 million d’enfants défavorisés bénéficiant de la cantine gratuite de continuer à leur fournir un déjeuner malgré la fermeture des écoles. Une plate-forme spécifique a été mise en place en à peine deux semaines, quitte à devoir gérer les problèmes générés par une demande aussi considérable que simultanée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – La petite amie de Donald Trump Junior positive au coronavirus :

La petite amie de Donald Trump Junior, fils aîné du président des Etats-Unis Donald Trump, a été testée positive au Covid-19, a rapporté vendredi le New York Times. Kimberly Guilfoyle, une avocate et ancienne présentatrice de la chaîne Fox News, est une des principales responsables du financement de la campagne du président Trump en vue de sa réélection en novembre prochain. Elle se trouvait vendredi soir au Mont Rushmore, dans le Dakota du Sud, pour assister au discours du président et au feu d'artifice de la fête nationale du 4 juillet.

Testée positive après un examen de routine pratiqué auprès de toute personne susceptible de se trouver en contact direct avec le président, Mme Guilfoyle, 51 ans, a été immédiatement placée à l'isolement, a rapporté le New York Times.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Air France annonce la suppression de 7.580 postes d'ici fin 2022 :

 La direction d'Air France a indiqué dans un communiqué vouloir supprimer 6.560 emplois sur 41.000 en CDI équivalents temps plein (ETP) au sein de la compagnie Air France et 1.020 postes ETP sur 2.420 chez Hop!.

Les syndicats ont réagi avec combativité vendredi face à l'annonce officielle de la suppression de 7.580 postes d'ici fin 2022 au sein du groupe Air France, secoué par la crise du Covid-19 et décidé à tailler dans ses effectifs, en particulier dans le court-courrier.

A l'issue de deux réunions avec les représentants du personnel, à Montreuil et à Nantes, la direction a indiqué dans un communiqué vouloir supprimer 6.560 emplois sur 41.000 en CDI équivalents temps plein (ETP) au sein de la compagnie Air France et 1.020 postes ETP sur 2.420 chez Hop!, confirmant des informations obtenues mardi de sources syndicales par l'AFP.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Découverte exceptionnelle de 150 tombes de la Gaule :

Les archéologues de l’Inrap ont mis au jour à Autun (Saône-et-Loire) 150 tombes dont une dépouille bien conservée datant du milieu du IIIe au Ve siècle.

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi auprès de l'organisateur du chantier.

Les recherches préventives, entamées avant le démarrage du chantier d'une maison, ont dévoilé une nécropole qui accueillait "les sépultures chrétiennes parmi les plus anciennes de la moitié nord de la Gaule", a précisé l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), en charge des recherches. A notamment déjà été retrouvée "l'une des premières mentions du Christ en Gaule, l'inscription de Pektorios, datée du IVe siècle", précise l'Institut. Parmi les 150 tombes, les huit archéologues ont découvert un sarcophage en grès vieux de 1.500 ans "encore hermétique" et qui "pourrait révéler une dépouille bien conservée", a indiqué à l'AFP Nicolas Tisserand, coresponsable des fouilles, précisant que cette tombe "sera ouverte à la fin" du chantier prévue en août.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – A l’issue d’un conseil municipal tendu, la tête de liste du Printemps Marseillais est devenue la première femme maire de la cité phocéenne

Les coups de théâtre, retournements de situation et manœuvres dilatoires ont émaillé le premier conseil municipal qui avait la charge depuis ce matin d’élire, en son sein, le nouveau maire de Marseille. Une élection que la liste du Printemps Marseillais, (PS/PCF/LFI/EELV, Collectifs citoyens), emmenée par l’ex-EELV Michèle Rubirola, 63 ans, -arrivée en tête au soir du 1er tour (23,44%) puis au soir du second tour (39,90%) - abordait avec une relative confiance. C’était sans compter avec la résistance de la majorité de droite sortante qui, après 25 ans de règne ininterrompu, a tenté, jusqu’au bout, de conserver le pouvoir.

Le premier tour de l’élection qui s’est déroulé dans la matinée à la majorité absolue et à bulletins secrets a montré l’impasse dans laquelle chaque camp s’est retrouvé. Michèle Rubirola a recueilli les 42 voix de son groupe. Guy Tessier 41 voix grâce aux trois voix de Bruno Gilles, éliminé au 1er tour. Et Samia Ghali a conservé ses huit voix. Le tout en l’absence de Stéphane Ravier. Le candidat RN lui aussi battu dans sa mairie de secteur mais arrivé en 3e position (19,45% au 1er tour et 19,80% au second tour) a préféré quitter la séance entraînant avec lui les huit membres de son groupe. Furieux de ne pas avoir réussi à passer un accord avec la droite sortante en vue de former une majorité municipale, Stéphane Ravier a préféré boycotter ce qu’il a appelé dans un tweet vengeur, cette élection de « magouilleurs.

Le second tour, qui a eu lieu à 14h30 après une interminable interruption de séance puis une pause déjeuner ubuesque (« Nos estomacs nous rappellent à l’ordre » a clamé une élue), a montré que les négociations entre le Printemps Marseillais et l’élue du 8e secteur de Marseille avaient repris et… abouti. Samia Ghali a, en effet, pris la parole dès l’ouverture de la séance pour expliquer qu’elle retirait sa candidature et apportait son soutien à Michèle Rubirola afin de ne pas « diviser les Marseillais ». Au terme d’un scrutin qui s’est déroulé sous tension mais dans le calme, les résultats ont été sans appel. D’autant plus qu’en l’absence du groupe RN, la majorité absolue était tombée à 47 voix. Michèle Rubirola a obtenu 51 voix. Guy Teissier 41 voix. « Bonne chance », a lancé le maire de sortant Jean-Claude Gaudin à la nouvelle maire alors qu’elle s’apprêtait à prendre la parole.

Très émue, Michèle Rubirola a cité l’écrivain Blaise Cendras : « Marseille appartient à qui vient du large ». Puis, la voix tremblante, elle a ajouté : « Je suis soulagée et heureuse de voir que la volonté du peuple de Marseille a été respectée… ». De retour dans l’hémicycle, Stéphane Ravier s’est livré à un sévère réquisitoire contre la droite à qui il a tendu en vain la main et dont il a dénoncé le « sectarisme » : « Le chaos politique est total… Nous n’avons pas demandé de place mais qu’on s’occupe des Marseillais. Nous avons tenté de sauver Marseille de ce désastre annoncé. » Enfin, Samia Ghali s’est exprimé non sans avoir demandé que le micro que venait de lâcher l’élu RN soit « désinfecté » : « Les quartiers populaires sont en souffrance. Ils attendent que nous nous occupions d’eux. Nous allons redonner de la fierté aux Marseillais ».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Lamborghini dévoile son premier yacht à 3 millions d’euros :

Le constructeur automobile italien s’est allié avec un groupe naval pour bâtir son premier yacht : le Tecnomar pour Lamborghini 63, qui s’inspire tout droit de ses supercars.

Ça sera, à coup sûr, la supercar des mers. Le groupe italien Lamborghini a dévoilé mardi son dernier projet : un yacht de luxe, fruit d’un partenariat avec le constructeur naval Tecnomar. D’une longueur de 19 mètres, le bateau sobrement baptisé «Tecnomar pour Lamborghini 63» s’inspire d’un de ses modèles prestigieux, la Sián FKP 37, un hybride capable de réaliser des pointes à 350 km/h. Avec deux moteurs MAN V-12 d’une puissance de 2000 chevaux chacun, les constructeurs promettent que le yacht peut atteindre la vitesse de 60 nœuds, ce qui fera de lui le plus rapide de toute la flotte Tecnomar.

A l’intérieur également, le style Lamborghini s’y trouve. Les sièges seront en partie fabriqués en «peau de carbone», un élément que l'équipe de Maurizio Reggiani, directeur technique de Lamborghini, utilise dans les sièges et les volants des autos de la marque. Ce matériau cher au groupe se trouvera aussi dans le volant et la barre du bateau. Pour le reste, Tecnomar affirme que la confection sera établie en Italie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Pour le 4-Juillet, Trump vante une Amérique "forte" et "fière", mais reste discret sur le Covid-19 :

Très critiqué pour sa gestion de la pandémie, le président américain s'est offert, à la veille de la fête nationale du 4 juillet, une soirée de feux d'artifice et un discours au ton très dur en terrain conquis.

Loin de Washington pour un soir, Donald Trump a vanté vendredi une Amérique "exceptionnelle" et dénoncé le "violent désordre" provoqué par les manifestations anti-racistes, dans le cadre majestueux du Mont Rushmore, sans s'attarder sur les chiffres alarmants du Covid-19 dans un pays inquiet. Très critiqué pour sa gestion de la pandémie, le président américain s'est offert, à la veille de la fête nationale du 4 juillet, une soirée de feux d'artifice et un discours au ton très dur en terrain conquis.

Le tempétueux milliardaire s'est exprimé sous le regard de quatre de ses lointains prédécesseurs, taillés dans le granit, dont il a longuement fait l'éloge: George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln. Sous un ciel sans nuage et devant une foule scandant "Quatre ans de plus", dans laquelle les masques étaient rares, il s'est posé, à quatre mois de l'élection présidentielle, en défenseur de "l'intégrité" de son pays. "Nous allons dire la vérité telle qu'elle est, sans nous excuser: les Etats-Unis d'Amérique sont le pays le plus juste et le plus exceptionnel ayant jamais existé sur la Terre", et "les Américains sont forts et fiers", a-t-il lancé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – Première sortie de Jean Castex dans une entreprise de Corbeil-Essonnes :

Le nouveau Premier ministre Jean Castex, en pleine préparation avec Emmanuel Macron de son futur gouvernement, s'est rendu samedi après-midi sur le site de recherche et de production de semi-conducteurs du groupe X-FAB France dans l'Essonne, a annoncé Matignon. Après un passage à l'Elysée pour discuter avec le chef de l'Etat de la composition du futur gouvernement, Jean Castex s'est rendu dans l'Essonne pour sa première sortie officielle en tant que chef du gouvernement, depuis sa nomination la veille.

Il est arrivé vers 15H45 sur le site, où il a prévu d'échanger avec les dirigeants et salariés de cette entreprise, puis visiter la chaine de production. Il doit également rencontrer également les parlementaires et élus locaux, puis fera une déclaration. Il a été accueilli par plusieurs élus, auxquels Jean Castex a indiqué être "un homme des territoires". Le député Cédric Villani, également présent, a qualifié de choix "remarquable" du Premier ministre cette visite à "un haut lieux de l'innovation".

Jean Castex a lui expliqué qu'il voulait, pour sa première visite, "une entreprise, de l'innovation, de l'industrie, avec de la difficulté à la fois conjoncturelle" en raison du Covid et de la crise, "et structurelle" en raison de la concurrence internationale. "C'est un bon exemple de ce qui est devant nous", a ajouté le Premier ministre, qui prépare le plan de relance voulu par Emmanuel Macron. "Il est venu pour l'emploi", a indiqué à l'AFP un collaborateur de la maire du Coudray, Aurélie Gros. "L'usine aurait pu fermer il y a quelques années, mais elle a réussi à préserver l'emploi, notamment grâce à des emplois de haute technologie", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020
LA MARCHE DU MONDE (1499) : 4 JUILLET 2020

Samedi 4 juillet – L'Amérique célèbre sa Fête nationale avec un goût amer :

Couvre-feux Covid-19 en Floride, manifestations contre le racisme: les Etats-Unis célébraient samedi leur fête nationale dans une atmosphère singulière et un climat tendu. Les festivités du 4 juillet, traditionnellement marquées par des parades, fanfares, barbecues et grands feux d'artifice dans une ambiance bon enfant ont été revues à la baisse à travers la pays. Un "hommage à l'Amérique" sera malgré tout rendu par le président Donald Trump dans la capitale fédérale de Washington, à partir de 18H40 locales (22H40 GMT).

En dépit de la pandémie de coronavirus, le National Mall, l'immense esplanade où se dressent musées et monuments officiels et ses alentours resteront ouverts et accessibles au public pour un feu d'artifice annoncé comme "monumental". Un défilé aérien d'appareils de la Seconde Guerre mondiale et un show de la patrouille des Blue Angels sont attendus, sous un soleil de plomb. Pour l'occasion, l'administration dit avoir prévu la distribution de 300.000 masques.

Donald Trump s'exprimera depuis la Maison Blanche lors d'une cérémonie à laquelle ont été invités des Américains "en première ligne" face à la pandémie, en particulier du monde de la santé mais aussi des forces de police et de l'armée. "La distanciation sociale sera observée et des masques et des désinfectants pour les mains seront distribués", a précisé à l'AFP Judd Deere, porte-parole de la Maison Blanche. Une grande partie du centre-ville était déjà bouclée dans la matinée, a constaté l'AFP. Mais les célébrations du Jour de l'indépendance, lorsqu'en 1776 treize colonies britanniques proclamèrent leur séparation de la couronne britannique et fondèrent les Etats-Unis d'Amérique, risquent cette année d'avoir un goût amer.

Partout dans le pays, des rassemblements sont prévus pour la justice, l'égalité raciale et contre le gouvernement Trump. A Washington, une vingtaine de collectifs ont appelé à manifester, notamment devant le monument en mémoire d'Abraham Lincoln, depuis lequel Martin Luther King avait prononcé son discours "I have a dream", en 1963.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens