Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – point sur le Coronavirus le 21 Juin au soir :

Pas de nouveau bilan communiqué dimanche. La France a enregistré 16 décès supplémentaires liés au Covid-19 dans les dernières 24 heures, portant le total des morts à 29.633 depuis le début de l'épidémie, selon le bilan publié samedi par Santé Publique France.

Selon l'agence nationale de santé publique, le nombre de patients du Covid-19 en réanimation continue parallèlement de baisser avec 715 malades, soit 12 de moins que dans le bilan publié la veille par la Direction générale de la santé (DGS).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – Présidentielle 2022 : Macron et Le Pen au coude-à-coude au premier tour dans un sondage :

Emmanuel Macron et Marine Le Pen seraient au coude-à-coude au premier tour de l'élection présidentielle, avec environ 28% d'intentions de vote, loin devant tous les autres candidats, si le scrutin avait lieu dimanche, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé lundi.

Dans l'hypothèse d'un second tour Macron/Le Pen, le duel serait beaucoup plus serré qu'en 2017, avec 55% d'intentions de vote pour l'actuel chef de l'Etat, contre 45% pour la patronne du Rassemblement national. En 2017, Emmanuel Macron avait recueilli 24% des voix au premier tour, contre 21,3 à Marine Le Pen. Il l'avait emporté au second tour avec 66,1% contre 33,9%.

A moins de deux ans de la présidentielle, le couple Macron/Le Pen domine le rapport de forces et relègue la concurrence loin derrière. Si le premier tour de l'élection avait lieu dimanche, la candidate RN arrive en tête avec 28% d'intentions de vote, devant Emmanuel Macron (26%), dans l'hypothèse d'une candidature de Xavier Bertrand pour la droite (12%). Si François Baroin (12%) représentait la droite, Emmanuel Macron (28%) devancerait Marine Le Pen créditée de 27%, selon cette enquête pour CNews et Sud Radio.

Parmi les autres candidats potentiels, seul Jean-Luc Mélenchon (11% à 12%) franchit la barre des 10% .

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – La France a rapatrié dix enfants de jihadistes français de Syrie :

Dix enfants de jihadistes français qui étaient retenus dans des camps de déplacés sous contrôle kurde en Syrie ont été rapatriés en France dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères. "La France a procédé ce jour au retour de dix jeunes enfants français mineurs, orphelins ou cas humanitaires, qui se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie", a-t-il indiqué dans un communiqué. Aucune précision n'a été donnée sur leur lieu d'arrivée en France, ni sur les circonstances dans lesquelles ils ont quitté la Syrie.

"Ces enfants ont été remis aux autorités judiciaires françaises, et font désormais l'objet d'un suivi médical particulier et d’une prise en charge par les services sociaux", a seulement précisé le Quai d'Orsay. Depuis l'effondrement du groupe Etat islamique en mars 2019, la France a ramené 28 enfants de Syrie : cinq en mars 2019, douze en juin 2019 et une fillette souffrant de malformation cardiaque en avril. Paris a "remercié" l'administration semi-autonome kurde du nord-est de la Syrie pour sa "coopération" dans ce nouveau rapatriement, soulignant avoir agi "au regard de la situation de ces jeunes enfants particulièrement vulnérables et dans le cadre des autorisations données par les responsables locaux".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – Une corde de pendu dans le garage de Bubba Wallace, le seul pilote noir de Nascar :

Une découverte glaçante. La direction du Nascar, le populaire championnat automobile américain, a annoncé dimanche qu'une corde de pendu avait été découverte dans le garage de Dustin «Bubba» Wallace, le seul pilote noir de toute la ligue et le premier depuis 1971, sur le circuit de Talladega, dans l'Alabama. «Nous sommes furieux et outrés, et ne pouvons exprimer assez fort à quel point nous prenons au sérieux cet acte de haine. Nous avons ouvert une enquête immédiate et ferons tout ce que nous pourrons pour identifier la ou les personne(s) responsable(s) et les éliminer de notre sport, a déclaré l'organisation dans un communiqué. Il n'y a aucune place pour le racisme au sein de Nascar.»

Le pilote lui aussi s'est exprimé. Il a dénoncé sur Twitter «un acte de racisme et de haine» qu'il voit comme «un rappel douloureux du chemin qui reste à parcourir en tant que société», alors que des manifestations contre le racisme et les violences policières ont éclaté à travers le pays après la mort de George Floyd, asphyxié lors de son arrestation par un policier blanc : «Ces dernières semaines, j'ai été bouleversé par le soutien de personnes de toute l'industrie Nascar, dont d'autres pilotes et membres de l'équipe. Rassemblé, notre sport s'est engagé à mener un véritable changement et à défendre une communauté qui accepte et accueille tout le monde.» «Cela ne me brisera pas, je n'abandonnerai pas ni ne reculerai. Je continuerai à me battre fièrement pour ce en quoi je crois», a poursuivi le sportif de 26 ans, qui s'est engagé dernièrement en faveur du mouvement Black Lives Matter, jusqu'à prendre le volant d'une Chevrolet noire arborant le célèbre slogan.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – L'OMS annonce que "la pandémie de coronavirus continue de s'accélérer" dans le monde :

La pandémie de Covid-19 "continue de s'accélérer" dans le monde, avec "le dernier million de cas signalé en seulement huit jours", a prévenu lundi le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Nous savons que la pandémie est bien plus qu'une crise sanitaire, c'est une crise économique, sociale et, dans de nombreux pays, politique. Ses effets se feront sentir sur des décennies", a-t-il ajouté, lors d'une conférence virtuelle organisée par l'émirat de Dubaï. La mise en garde du chef de l'OMS intervient alors que de nombreux pays sont entrés dans une phase de déconfinement pour relancer leurs économies.

La semaine dernière, le chef de l'OMS avait qualifié cette nouvelle phase de "dangereuse", estimant que, malgré le besoin de sortir du confinement, le virus continuait "de se propager rapidement" et restait "mortel". "Il a fallu plus de trois mois pour que le premier million de cas soit signalé, le dernier million de cas a été signalé en seulement huit jours", a-t-il insisté lundi. Le chef de l'OMS a également appelé les gouvernements et les sociétés à se préparer à d'éventuelles futures pandémies qui pourraient survenir "dans n'importe quel pays à n'importe quel moment et tuer des millions de personnes parce que nous ne sommes pas préparés". "Nous ne savons pas où ni quand la prochaine pandémie se produira, mais nous savons qu'elle aura un impact terrible sur la vie et l'économie mondiales", a averti M. Tedros.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 465.300 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l'apparition en décembre de la maladie, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 19H00 GMT. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec au moins 119.959 décès, suivis du Brésil (50.617), du Royaume-Uni (42.632), de l'Italie (34.634) et de la France (29.633). Le nouveau coronavirus a contaminé plus d'un million de personnes au Brésil, l'Amérique du sud étant l'épicentre actuel de la pandémie avec plus de 20.000 morts au Mexique, plus 8.000 au Pérou et plus de 1.000 en Argentine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – Trump a bien refusé de sanctionner la Chine sur les Ouïghours pour un accord commercial :

Donald Trump a promis que John Bolton paierait «le prix fort» pour son livre-confession. Mais le président américain a lui-même confirmé certaines des révélations faites dans les mémoires de son ancien conseiller en sécurité nationale, ancien ambassadeur aux Nations unies et adepte de la «guerre préventive» limogé en 2019. Interrogé vendredi par Axios, le milliardaire a admis n'avoir pas engagé de sanctions envers la Chine pour sa violente répression des Ouïghours et la construction de camps de détention, au nom de la préservation des liens économiques entre les États-Unis et la Chine. «Nous étions en pleine négociation d'un grand accord commercial», a-t-il expliqué. «Et j'ai conclu un super accord, 250 milliards de dollars potentiels d'achats. Et au fait, ils achètent beaucoup, vous l'avez probablement vu», a poursuivi le président américain. «Et quand vous êtes au milieu d'une négociation et tout d'un coup vous commencez à balancer des sanctions supplémentaires... ça fait beaucoup. J'ai imposé des taxes douanières à la Chine, qui sont bien pires que n'importe quelle sanction imaginable», a-t-il assuré.

Dans un passage de son livre, rapporté par le «Washington Post», John Bolton montre les liens entre le président américain et son homologue chinois, écrivant que Donald Trump aurait demandé à Xi Jinping son aide pour sa réélection. «Il a tout d'un coup changé le sujet de conversation vers l'élection présidentielle américaine à venir, faisant des allusions à la capacité économique de la Chine et son effet sur les campagnes, demandant à Xi de s'assurer qu'il gagne. Il a mis l'accent sur l'importance des agriculteurs et de l'augmentation des achats chinois de soja et de blé sur le résultat de l'élection. Je rapporterais bien les propos exacts de Trump mais la relecture du gouvernement en a décidé autrement.» Lors de cette même discussion, à l'occasion du sommet du G20 au Japon en 2019, Donald Trump aurait donné son accord tacite à la construction des camps de détention dans lesquels plus d'un million d'Ouïghours seraient enfermés : «Selon notre traducteur, Trump a dit que Xi devrait poursuivre la construction des camps, dont Trump pensait que c'était exactement la bonne chose à faire.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – Exclue de LREM, la députée Agnès Thill rejoint le groupe UDI :

La députée Agnès Thill, qui avait été exclue du groupe LREM en juin 2019 pour des propos jugés "pernicieux" sur la PMA pour toutes, a annoncé lundi rejoindre le groupe UDI et Indépendants à l'Assemblée nationale.

"Je ne serai pas encartée mais siègerai dans le groupe comme indépendante", a expliqué à l'AFP l'élue de l'Oise, qui était non-inscrite depuis son exclusion de LREM et se définit comme un "électron libre".

Ce statut de non-inscrite, "c'était une force en circonscription, car les gens ne veulent plus de partis, mais c'est compliqué à l'Assemblée. On n'existe pas, on vous marche dessus", selon elle. "Je reste avec ma liberté de vote", a ajouté AgnèsThill, notamment sur la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes, dont elle est une farouche opposante et qui arrive en deuxième lecture en juillet à l'Assemblée. "On a eu une discussion avec Jean-Christophe Lagarde", le chef de file de l'UDI: "il sait que je suis un électron libre".

Dans un communiqué, la députée, ancienne institutrice et directrice d'école, justifie en outre son passage de la "gauche" vers la "droite" par le "laxisme" qu'elle dit avoir constaté à l'école. "Tout est permis. C'est les casquettes à l'envers et les jeunes qui vous parlent mal", dit-elle à l'AFP.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – Salle à peine remplie : le premier meeting de Donald Trump trollé par des ados ?

Donald Trump s'attendait à une salle pleine à craquer, il a eu... une vague bleue. La couleur associée au parti démocrate a été bien visible sur les sièges vides samedi, à Tulsa (Oklahoma), où le président américain donnait son premier meeting. L'organisation même de l'événement avait fait débat : était-il raisonnable de rassembler 19 000 personnes (c'était la capacité maximale du BOK Center) dans un lieu clos, alors que le virus circule toujours et en particulier dans l'Oklahoma ? Mais l'inquiétude concernant l'affluence a finalement été moindre que prévue : seuls 6200 personnes étaient présentes samedi, ont décompté les pompiers. Pourtant, depuis des jours, la campagne de Donald Trump et lui-même se vantaient d'avoir cumulé «plus d'un million» d'inscriptions sur le site officiel pour participer à ce rassemblement -pour lequel les Trumpistes devaient s'engager à ne pas poursuivre l'organisation en cas de contamination au Covid-19... Une affluence monstre prévue qui a pu décourager certains partisans de faire le déplacement jusqu'à Tulsa, où une scène extérieure avait même été prévue pour que Donald Trump s'adresse à celles et ceux qui n'avaient pu entrer. Mais l'estrade a été démontée avant même l'arrivée du milliardaire.

La raison de cet échec ? Des milliers d'adolescents et de jeunes adultes auraient tout simplement trollé le président américain. D'abord les fans de K-Pop, très nombreux et massivement présents sur les réseaux sociaux, se sont entendus pour réserver des places. La tendance a suivi sur TikTok, les utilisateurs partageant de courtes vidéos en toute discrétion mais visiblement avec une grande efficacité. «Le Twitter K-Pop et l'Alt TikTok ont formé une bonne alliance et ont répandu les informations entre eux très rapidement. Ils connaissent tous les algorithmes et comment ils peuvent propulser des vidéos là où ils veulent», a expliqué au «New York Times» Elijah Daniel, un Youtubeur qui a participé à l'opération. «La plupart des gens qui en ont fait les ont effacées au bout d'un jour car nous ne voulions pas que la campagne Trump comprenne. Ces gamins sont malins et ils ont pensé à tout», a-t-il ajouté. Sur Twitter, certains parents ont confirmé avoir appris, au lendemain du meeting, que leurs propres enfants avaient participé à l'opération virtuelle sans leur en parler.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – 38°C en Sibérie : un possible record qui inquiète :

La nouvelle a suscité l'émoi des climatologues, notamment sur les réseaux sociaux. Selon un relevé préliminaire, 38°C ont été mesurés samedi à Verkhoïansk, en Sibérie. Si ce chiffre devait être confirmé, il représenterait le record de température si loin au nord du cercle polaire. Parmi les scientifiques diffusant l'information, Mika Rantanen de l'Institut météorologique finnois, a été retweeté par l'activiste Greta Thunberg. «Verkhoïansk, une ville russe dans l'Est de la Sibérie connue pour ses hivers exceptionnellement froids, vient de battre son record historique de chaleur avec un écrasant 38°C! Les données sont conservées depuis 1885», a écrit le chercheur sur Twitter. «Si cette valeur est correcte, ce serait non seulement un record absolu à la station (37,3°C, 25/07/1988) mais aussi la température la plus élevée jamais observée au nord du cercle polaire arctique !», a tweeté le prévisionniste de Météo France Etienne Kapikian.

Ce constat historique vient s'ajouter à une série de nouvelles alarmantes concernant cette vaste région russe. «L'hiver (2019-2020) a été le plus chaud en Sibérie depuis le début des relevés, il y a 130 ans, avec des températures moyennes jusqu’à 6°C au-dessus des normales saisonnières», a expliqué début juin à l'AFP Marina Makarova, météorologue en chef de Guidrometsentr, l'agence météo russe. «Le printemps est arrivé nettement plus tôt, en avril, avec des températures dépassant facilement (parfois) les 30°C», a-t-elle ajouté.

Cette année, la Sibérie a également été ravagée par de très nombreux incendies, après un été 2019 déjà marqué par des feux catastrophiques. Selon Greenpeace Russie, de janvier à mai 2020, 13,5 millions d'hectares ont brûlé en Russie, une surface supérieure à la superficie de la Grèce. L'ONG accuse les statistiques officielles du gouvernement de ne pas refléter la réalité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – Coronavirus : aucun décès supplémentaire aux Pays-Bas, une première depuis mars :

Les autorités sanitaires néerlandaises ont indiqué lundi qu'aucun décès supplémentaire dû à la maladie du Covid-19 avait été officiellement enregistré aux Pays-Bas, une première depuis le début du mois de mars.

Le nombre de cas officiellement déclarés est passé à 49 658, dont 6 090 décès, soit aucun nouveau décès par rapport aux chiffres communiqués la veille par l'Institut néerlandais pour la Santé publique et l'Environnement (RIVM).

Les Pays-Bas, qui comptent 17 millions d'habitants, ont adopté une approche de "confinement intelligent", moins stricte que celle d'autres pays européens.

Les restaurants, cinémas, cafés, musées et terrasses ont été autorisés à ouvrir le 1er juin, mais en respectant la distance règlementaire entre les clients, dont le nombre est limité à 30 par établissement.

La police a chargé à cheval, utilisé des canons à eau et arrêté plusieurs dizaines de personnes dimanche à La Haye lorsque des heurts ont éclaté à l'issue d'une manifestation contre les mesures pour contenir la propagation du nouveau coronavirus, notamment celle préconisant une distance de 1,5 mètre entre les personnes dans les lieux accueillant du public.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1487) : 22 JUIN 2020

Lundi 22 juin – Pour Anne Hidalgo, "il ne fallait pas interdire la Fête de la musique" :

 Même si des images d'attroupements dans les rues de la capitale, sans respect des consignes sanitaires, font le tour des réseaux sociaux, Anne Hidalgo a estimé lundi qu'"il ne fallait pas interdire la Fête de la musique". Elle a par ailleurs confié avoir été testée positive au test sérologique du Covid-19, en ajoutant: "Je suis dans la situation idéale où je n'ai pas eu vraiment de symptôme".

Selon la candidate de la gauche aux élections municipales parisiennes, interrogée par BFM Paris, après deux mois de confinement et dans une ville où le déconfinement s'est fait très progressivement, "on sent bien qu'il y a cette envie de sortir, de faire la fête" et "c'est difficile de contester cette soif de vivre". "Bien sûr, ç'eût été mieux avec des masques, avec peut-être moins de monde", a ajouté la candidate de la plateforme "Paris en Commun" soutenue par les communistes, élus de Générations, socialistes, et alliés des écologistes, qui admet qu'"il y a du relâchement" à Paris.

"Le masque est obligatoire dans les transports en commun, et c'est très bien", mais dans l'espace public, "le port du masque recommandé doit faire l'objet de beaucoup de pédagogie encore", a-t-elle estimé, rappelant que "l'épidémie est toujours là".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens