Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – point sur le Coronavirus le 12 Juin au soir :

La France a enregistré 28 décès supplémentaires liés au Covid-19 dans les hôpitaux, portant à 29 374 le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie, selon un bilan communiqué par la Direction générale de la Santé (DGS).

Les indicateurs de surveillance du Covid-19 sont au vert avant l'allocution d'Emmanuel Macron dimanche et un probable assouplissement du déconfinement: il n'y a aucun signal de reprise de l'épidémie en France et la mortalité est revenue à des niveaux habituels.

Le président a réuni vendredi matin le Conseil scientifique puis un conseil de défense pour faire le point sur la crise sanitaire. Il doit s'exprimer lors d'une allocution dimanche à 20H00, et des mesures d'assouplissement du déconfinement pourraient être annoncées avant cela, selon des sources gouvernementales.

Les indicateurs de surveillance de l'épidémie de Covid-19 sont tous en baisse pour la semaine du 1er au 7 juin par rapport à la précédente: le nombre de cas confirmés se monte à 2.899 (contre 3.777 la semaine d'avant), le nombre d'hospitalisations à 1.156 (contre 1.738), celui des admissions en réanimation à 129 (contre 226) et celui des décès à l'hôpital et en Ehpad à 395 (contre 570). En outre, le nombre moyen de personnes infectées par un cas (ou "taux de reproduction" de la maladie) est "inférieur à 1" au niveau national (0,73, contre 2,8 au pic de l'épidémie mi-mars).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – La première vague n'en finit pas aux Etats-Unis :

D'un bout à l'autre des Etats-Unis, plus d'une douzaine d'Etats enregistrent en ce moment leur plus grand nombre de nouveaux cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, mais Donald Trump et de nombreux responsables locaux refusent tout alarmisme et excluent un nouveau confinement.

L'épidémie américaine s'est déplacée de New York et du nord-est vers une large bande recouvrant le sud et l'ouest, et les regards sont désormais braqués sur les hôpitaux d'Arizona, du Texas ou de Floride, Etat où le président vient de déplacer la célébration en août de sa désignation attendue comme candidat du parti républicain. Cette grand-messe devait se tenir en Caroline du Nord, mais le nouveau coronavirus y circulant encore activement, les autorités locales avaient exigé un format réduit et le port du masque, conditions inacceptables pour Donald Trump.

Des juridictions ont fait une pause dans le déconfinement: la ville de Nashville, ou encore l'Etat de l'Oregon, sur la côte Pacifique. Sa gouverneure a annoncé une pause d'une semaine dans le processus de réouverture commencé il y a un mois, après une résurgence du virus à la fois dans des zones urbaines et rurales.

La carte des Etats-Unis est aujourd'hui largement colorée en rouge sur le site Covidexitstrategy.org: la majorité des Etats américains ne remplissent pas les critères de réouverture définis par la Maison Blanche, et ont de plus en plus de nouveaux cas déclarés chaque jour, des capacités hospitalières qui se réduisent et des tests de dépistage insuffisants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Un incendie à bord d'un sous-marin nucléaire Perle, en chantier à Toulon :

Un incendie s'est déclaré vendredi sans faire de blessés à bord de l'un des six sous-marins nucléaires d'attaque de l'armée française, "Perle", en révision à la base navale de Toulon, faisant craindre à la marine de lourds dégâts matériels.

Vendredi soir, quelque 150 personnes dont une centaine de pompiers ainsi que des sous-mariniers luttaient toujours contre le feu, qui a pris à 10H35 à l'avant du sous-marin. "Les équipes avancent", a précisé une porte-parole de la préfecture maritime de la Méditerranée. Sur place un voile de fumée était encore visible, s'échappant d'un hangar autour duquel de nombreux pompiers s'affairaient, avec une lance à eau, a constaté un photographe de l'AFP.

"Le sous-marin n'était pas en mer mais en cale sèche pour un arrêt technique. Aucun blessé n'est à déplorer. Aucun combustible nucléaire, aucune arme (missile, torpille, munitions) n'étaient à bord", a précisé sur Twitter la ministre des Armées Florence Parly, qui se rendra sur place "dès que les conditions le permettront".

Le sous-marin, qui fait l'objet d'un chantier d'entretien et réparations par Naval Group, a été évacué. Le feu n'a pas atteint "le compartiment chaufferie nucléaire", a ajouté la porte-parole de la préfecture.

Le feu a pris pour une raison indéterminée à ce stade dans les "parties inférieures" à l'avant du sous-marin, dans une zone "difficile d'accès", a détaillé un représentant de Naval Group, qualifiant l'incident de "sérieux". Une quarantaine de personnes, principalement du maître d'œuvre industriel Naval Group, travaillaient à bord quand le sinistre s'est déclenché.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Les policiers en colère réclament la démission de Castaner et en appellent à Macron :

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui a reçu une à une jeudi et vendredi les organisations syndicales, leur a promis une réponse dans une lettre qui leur sera adressée dans la soirée.

Descente des Champs Elysées, menottes jetées à terre... : la colère des policiers n'a pas faibli vendredi contre Christophe Castaner, au point leurs syndicats ont demandé à être reçus par le chef de l'Etat.

Le ministre de l'Intérieur, qui a reçu une à une jeudi et vendredi les organisations syndicales, leur a promis une réponse dans une lettre qui leur sera adressée dans la soirée.

Des policiers en colère, d'autres présidents ou ministres de l'Intérieur ont dû en affronter par le passé. Mais ce nouvel épisode intervient dans un climat de défiance vis-à-vis de l'exécutif, de rumeurs de remaniement après une longue séquence de manifestations et de sollicitations des forces de l'ordre, des "gilets jaunes" au contrôle du confinement en passant par le mouvement contre la réforme des retraites. Il survient en outre la veille de nouvelles manifestations contre les violences policières et le racisme et 48 heures avant une allocution du président Emmanuel Macron.

"On est venu dire au président Macron qu'il doit soutenir, respecter, considérer sa police (...) La police n'est pas raciste, la police est républicaine (...), elle ne choisit pas sa délinquance, elle ne choisit pas la couleur de la délinquance (...) et elle sauve des vies quelle que soit la couleur de la peau de l'individu", s'est agacé vendredi Fabien Vanhemelryck, secrétaire général du syndicat Alliance, à deux pas de l'Elysée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Coronavirus: Pékin en alerte après l'apparition de trois nouveaux cas :

La municipalité de Pékin a fait fermer vendredi deux marchés, reporter la rentrée d'élèves et suspendu les compétitions sportives suite à l'apparition de trois nouveaux cas de Covid-19, après deux mois sans aucune contamination. La Chine, premier pays touché par le virus fin 2019, est depuis parvenue à freiner considérablement la contagion, tombée ces dernières semaines à une poignée de nouveaux cas chaque jour. Et la majorité concerne des ressortissants chinois rentrés de l'étranger.

Deux marchés pékinois où ces deux personnes s'étaient rendues ont été fermés vendredi totalement ou en partie avant désinfection, selon le Quotidien de Pékin. Des dizaines de policiers bouclaient la zone, ont constaté des journalistes de l'AFP. Les autorités ont également décidé de reporter à une date indéterminée la rentrée des élèves de trois classes du primaire, initialement prévue lundi.

Toutes les compétitions sportives sont par ailleurs suspendues jusqu'à nouvel ordre, a annoncé tard vendredi la ville de Pékin dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Le spectacle envoûtant des baleines à bosses à Sydney :

Une famille de baleines à bosses a émerveillé des pêcheurs qui étaient en plein travail près du port de Sydney, un matin à l’aube, la semaine passée. Après avoir passé l’hiver en Antarctique, les mammifères ont fait route vers les côtes australiennes, marquant ainsi le début de la saison des baleines en Australie. La migration des baleines attire chaque année des dizaines de milliers de touristes dans les villes côtières comme Sydney, Byron Bay ou Hervey Bay.

Grâce au ralentissement des activités humaines lié à la pandémie de Covid-19, il est fort probable que davantage de baleines viennent se frotter aux côtes. A l’instar de deux rorquals communs qui ont été filmés tout près de Marseille, dans les Calanques. «Ce n'est pas que ces espèces avaient disparu, c'est qu'en temps normal d'activité, les espèces ont tendance à se planquer, à être plus craintives. Cette biodiviersité se montre au grand jour aujourd'hui parce qu'elle est tranquille et sereine», expliquait Didier Réault, président du Parc national des Calanques.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Trump reprend ses meetings, entre dates historiques et risques de contamination :

Face au tollé, la date changée. Très tard vendredi soir, Donald Trump a annoncé le report de son meeting de Tulsa (Oklahoma), prévu le 19 juin. Le choix de la date et du lieu avait été vivement critiqué : le 19 juin est connu sous le nom de «Juneteeth», célébration de l'abolition de l'esclavage aux États-Unis, et Tulsa a été le théâtre d'un des pires massacres racistes de l'histoire américaine, en 1921. «Beaucoup de mes amis et partisans afro-américains nous ont suggéré de considérer un changement de la date par respect pour ce Jour Férié, et par respect pour cette occasion importante et tout ce qu'elle représente. J'ai donc décidé de déplacer notre meeting au samedi 20 juin, afin d'honorer leurs demandes», a-t-il écrit, avant de se vanter que «nous avions déjà des demandes de billet pour 200 000 personnes de trop». «J'ai hâte de voir tout le monde dans l'Oklahoma!», a-t-il ajouté, évoquant cet État où il s'est largement imposé en 2016 avec plus de 36 points d'avance sur Hillary Clinton.

En outre, il a été annoncé que Donald Trump prononcera un discours lors de la convention républicaine, déplacée de Charlotte (Caroline du Nord) à Jacksonville (Floride), pour que le respect de la distanciation physique ne soit pas obligatoire. La date prévue, le 27 août, marquera les 60 ans de l'«Ax Handle Saturday», lorsque des suprémacistes blancs se sont attaqués à des afro-américains qui organisaient un sit-in en faveur de l'égalité à Jacksonville. Parmi les hommes armés de manches de hache («ax handle») figuraient des membres du Ku Klux Klan, rappelle le «Daily Beast».

Une autre inquiétude vient de la propagation du nouveau coronavirus, toujours en cours dans l'Oklahoma. Vendredi, l'État a recensé son record de contaminations avec 222 cas diagnostiqués, selon la chaîne locale KOKH, alors que ce chiffre ne dépassait pas la centaine ces derniers jours. «Je pense que les gens se sont relâchés à propos des conseils publics dont nous savons qu'ils sont vraiment, vraiment importants, comme le port du masque. Une étude a montré cette semaine que si les gens portaient des masques, cela réduit les transmissions de personne à personne de 85%», a assuré à KOKH le Dr Dale Bratzler, chef du service Covid-19 de l'école de santé l'Université de l'Oklahoma.

La campagne Trump n'a pas prévu de rendre obligatoire le port du masque ni le respect de la distanciation physique, mais a prévenu : en demandant une place pour assister au meeting, les partisans de Donald Trump s'engagent à renoncer à poursuivre la campagne et ses partenaires en justice s'ils contractent le Covid-19. «En cliquant ici, vous reconnaissez que le risque d'exposition au Covid-19 existe dans n'importe quel lieu public. En assistant au Meeting, vous et vos invités assumez volontairement tous risques liés à l'exposition au Covid-19 et admettez ne pas tenir Donald J. Trump For President, Inc. ; BOK Center ; ASM Global ; ou toute filière, directions, employés, agents, sous-traitants ou volontaires responsables de toute maladie ou blessure», est-il écrit sur le site officiel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – A Tchernobyl, des scientifiques mesurent le désastre après des incendies record :

Début avril, des feux de forêts ont pris une ampleur inédite à Tchernobyl. Encouragés par des vents violents et surtout une météo inhabituellement sèche, ils ont duré jusqu'à la mi-mai, s'arrêtant à moins de deux kilomètres du dôme de confinement qui protège son réacteur accidenté.

"Cette forêt ne renaîtra plus", regrette le scientifique Oleksandre Borsouk, marchant sur la terre jaune, parmi les troncs de pins calcinés et l'odeur de brûlé dans la zone d'exclusion autour de la centrale de Tchernobyl, après des incendies record. Ces feux d'une ampleur inédite ont ravagé un quart de cette zone, raconte à l'AFP M. Borsouk, un des responsables de la réserve naturelle qui occupe la plupart de ce vaste territoire.

Toujours contaminée par les radiations, cette zone restée largement à l'abandon entoure dans un rayon de 30 kilomètres le centrale accidentée, théâtre en 1986 du pire accident nucléaire de l'Histoire.

Début avril, des feux de forêts qui s'y sont déclarés ont pris une ampleur inédite. Encouragés par des vents violents et surtout une météo inhabituellement sèche, les feux ont duré jusqu'à la mi-mai, s'arrêtant, selon Greenpeace, à moins de deux kilomètres du dôme de confinement qui protège son réacteur accidenté. Malgré les efforts de centaines de pompiers, plus de 66.000 hectares de terres (un quart de la zone d'exclusion) dont 42.000 hectares de forêts ont été ravagés. Cette semaine, les autorités ont pour la première fois ouvert aux médias l'accès aux territoires affectés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Coronavirus : Le Brésil s’embrase :

Le Brésil est devenu vendredi le deuxième pays du monde le plus endeuillé par la pandémie de Covid-19 derrière les Etats-Unis, où plusieurs Etats enregistrent une affluence de nouveaux malades, ce qui fait craindre une deuxième vague de contaminations. Avec 41 828 décès recensés depuis le début de l'épidémie, le Brésil a dépassé le Royaume-Uni en nombre de morts du coronavirus. Le plus grand pays d'Amérique latine, géant de 212 millions d'habitants, est aussi le 2e pour le nombre de contaminations enregistrées derrière les Etats-Unis, avec 828 810 cas. Le Chili a enregistré vendredi ses pires chiffres quotidiens concernant l'épidémie de coronavirus, avec 222 décès et 6754 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures. Le pays totalise 160 846 contaminations et 2870 décès depuis l'apparition du premier cas le 3 mars.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – À Paris, nouvelle mobilisation contre les violences policières :

Des milliers de manifestants sont de nouveau dans les rues françaises ce samedi pour manifester contre le racisme et les violences policières, sur fond de colère chez les forces de l'ordre et à la veille d'une allocution du président Emmanuel Macron. Le plus gros défilé, qui relie à Paris la place de la République à celle de l'Opéra, est organisé à 14h30 à l'appel du comité Adama Traoré, jeune homme noir mort en juillet 2016 après son interpellation par des gendarmes en région parisienne. Pour parer à d'éventuels débordements, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a demandé la fermeture des commerces et restaurants situés sur le parcours.

D'autres défilés sont prévus, notamment à Marseille, au départ du Vieux-Port, à Lyon place Bellecour, à Montpellier place de la Comédie, à Nantes place du Bouffay et à Saint-Nazaire, à Bordeaux place de la Bourse (avec des "gilets jaunes") ainsi qu'à Strasbourg dimanche. "Nous appelons toutes les villes de France à venir manifester avec nous pour exiger vérité et justice pour Adama et toutes les victimes de la police ou de la gendarmerie", scande le Comité.

Après des années d'un militantisme souvent confiné à la banlieue, le comité Adama, qui a réussi à mobiliser 20 000 personnes le 2 juin devant le tribunal judiciaire de Paris, s'est imposé comme le fer de lance de la lutte contre les violences policières.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Décidé à rebondir, Macron revient devant les Français dimanche :

 Un discours pour arrêter, un discours pour repartir. Trois mois après avoir mis à l'arrêt le pays et ses réformes pour cause de Covid-19, Emmanuel Macron exposera aux Français dimanche ses projets de redémarrage du quinquennat, moins de deux ans avant l'échéance présidentielle.

Le président devrait d'abord s'exprimer sur les sujets d'urgence liés à la crise, à commencer par la troisième étape du déconfinement prévue le 22 juin et ses principaux enjeux : la réouverture des restaurants en Ile-de-France, l’assouplissement des règles dans les écoles et la levée de l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes. Pour faire le point sur le virus, il a réuni vendredi son conseil scientifique et un conseil de défense sanitaire, mais rien n'en a filtré dans la foulée, dans l'attente de son allocution.

Emmanuel Macron devrait aussi revenir sur sa gestion de la crise, dont il n'a guère tiré de bénéfices politiques, sa cote de popularité continuant de baisser à l'inverse de celle du Premier ministre Edouard Philippe.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1478) : 13 JUIN 2020

Samedi 13 juin – Première sortie post-confinement d'Elizabeth II, pour son anniversaire :

Pas de grande occasion ni d'apparition de la famille au balcon. Samedi, la reine Elizabeth II a effectué sa première sortie publique depuis le confinement. Elle a assisté à une cérémonie militaire organisée dans la cour du château de Windsor, où elle est confinée depuis mars avec le prince Philip : pour marquer son 94ème anniversaire, des Welsh Guards ont défilé devant elle, respectant bien les consignes de distanciation physique entre eux, quelques jours après les 99 ans de son mari. La monarque, qui portait un manteau turquoise et un chapeau assorti avec une robe aux tons pastels, est cette année privée de la grande parade Trooping the Colour, le «salut aux couleurs» qui célèbre chaque année son anniversaire en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, qui a fait plus de 41 000 morts aux Royaume-Uni.

En raison de la crise sanitaire, les déplacements publics de la famille royale britannique ont tous été annulés. À l'image de Kate et William, qui ont discuté avec de nombreux interlocuteurs en visioconférence, Elizabeth II a elle aussi mis à profit ces nouveaux moyens de communication : début juin, elle a participé à un chat vidéo avec des aidants de «Carers Trust», une association fondée par sa fille la princesse Anne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens