Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – point sur le Coronavirus le 4 Juin au soir :

L'épidémie du coronavirus a causé 44 nouveaux décès dans les hôpitaux en France, portant le bilan total à 29.065 morts depuis le début de l'épidémie, selon le bilan quotidien communiqué par le ministère de la Santé. Ce bilan ne comprend pas les morts dans les établissements sociaux et médico-sociaux au cours des dernières 24 heures dont la prochaine actualisation est prévue le 9 juin.

Pour adapter la célébration du 14 juillet aux exigences sanitaires en vigueur en France, le traditionnel défilé à Paris sur les Champs-Elysées sera remplacé par une cérémonie militaire place de la Concorde, qui rendra aussi hommage aux soignants, a annoncé la présidence française. Il n'est pas prévu pour l'instant d'ouvrir l'événement au grand public, mais «la situation pourrait être réévaluée d'ici le 14 juillet» si la situation sanitaire s'améliore, selon la présidence.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Municipales : Les candidats s'arrachent Edouard Philippe :

 Un vent de «Philippemania» va souffler sur la campagne des municipales. A la peine un peu partout en France, les candidats de la majorité vont jeter leurs dernières forces pour réaliser un miracle ou au mieux sauver les meubles. Car la mission s'annonce quasi-impossible. Les espoirs de victoire sont faibles. Qu'elle est loin la liste des conquêtes envisagées par La République en Marche, Paris en tête! Le premier tour a tourné à la Bérézina : à Paris, Lyon, Marseille et dans la plupart des grandes villes.

Dans les quelques vingt jours de campagne qui les séparent du dimanche 28 juin, les candidats se tournent vers Matignon et son locataire. Edouard Philippe n’a pourtant pas sa carte au parti. Une frange des députés – les plus à gauche – voit en lui l'incarnation du virage à droite du «En même temps» macroniste. Qu'importe! En galère sur le terrain, le candidat marcheur préfère cacher son étiquette LREM pour y placer une photo d'Edouard Philippe. Toujours précieux dans un document de campagne. Aux législatives, le locataire de Matignon l'avait fait avec quelques candidats. Mais cette fois, c'est la popularité record du Premier ministre (53% dans le dernier tableau de bord Ifop/Paris Match) qui fait rêver le marcheur déprimé. Ce cliché constitue, peut être, l'un des rares arguments à mettre en avant dans cette campagne express qui devrait consacrer un peu partout les maires sortants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – A Hong Kong, des milliers de manifestants bravent l'interdiction et commémorent Tiananmen :

Des milliers de Hongkongais ont bravé jeudi l'interdiction de rassemblement pour marquer le 31ème anniversaire de la sanglante répression de Tiananmen lors de veillées dans plusieurs quartiers marquées par des arrestations, sur fond de tensions liées à l'influence de Pékin sur la ville.

Pour la première fois en 30 ans, la police n'avait pas autorisé le traditionnel hommage aux victimes qui se tient chaque année dans le Parc Victoria, en invoquant les restrictions liées au coronavirus. Les policiers ont en outre annoncé avoir procédé à des arrestations en tentant de disperser un rassemblement dans un quartier commerçant de la ville, Mongkok, où ils ont accusé des "protestataires vêtus de noir" d'avoir bloqué des routes.

Au Parc Victoria, quelques manifestants avaient retiré les barrières qui avaient été installées autour de ce grand espace vert de l'île de Hong Kong, ce qui a permis à une foule sans cesse plus nombreuse de venir noircir les terrains de football en scandant des slogans du mouvement pro-démocratie. "Voilà 30 ans que je viens chaque année pour la veillée à la mémoire des victimes de la répression du 4 juin, mais cette année, cela a encore plus d'importance", a déclaré à l'AFP un homme de 74 ans se faisant appeler Yip."Parce que Hong Kong vit le même genre de répression menée par le même régime, comme ce qui s'est passé à Pékin", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Barack Obama apporte son soutien aux manifestants et au "changement de mentalité en cours" :

Mercredi, Barack Obama a de nouveau prononcé un discours sur la situation aux États-Unis. Signe que l'ancien président américain est bien sorti de sa retraite politique.

Pendant trois ans, ses déclarations politiques se sont résumées à l'essentiel. Barack Obama, dont les mémoires doivent sortir dans les mois à venir, avait promis de faire campagne pour le candidat démocrate à la présidentielle et de ne pas se prononcer avant sa désignation. Depuis que Bernie Sanders, dernier adversaire de Joe Biden, a jeté l'éponge, l'ancien président américain est bel et bien sorti de sa retraite politique : depuis son message de soutien à son ancien vice-président, il a prononcé plusieurs discours sur la situation actuelle, dont un dernier en date mercredi, après la publication d'une tribune lundi. «Il est très important pour nous de nous saisir de ce moment qui vient d'être créé en tant que société, que pays, et d'utiliser cela pour avoir enfin un impact», a-t-il déclaré alors que les manifestations se multiplient à travers les États-Unis depuis la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans asphyxié par un policier blanc qui l'interpellait à Minneapolis (Minnesota).

«Il y a un changement de mentalité qui est en cours, une plus grande conscience du fait que nous pouvons faire mieux», a poursuivi le premier président noir de l'histoire des États-Unis. «Pour ceux qui parlent des manifestations, souvenez-vous que ce pays a été fondé grâce à des manifestations : ça s'appelle la révolution américaine», a-t-il dit, alors que son successeur Donald Trump refuse d'évoquer la raison de la colère populaire et qualifie les manifestants de «voyous». «Chaque progrès de ce pays, chaque expansion vers la liberté, chaque expression de nos idéaux les plus profonds ont été atteints grâce à des mouvements qui ont mis mal à l'aise le statu quo. Et nous devrions tous être reconnaissants envers ceux qui sont dans les rues et font la différence d'une façon volontaire, pacifique et disciplinée.»

«Je veux que vous sachiez que vous comptez. Je veux que vous sachiez que vos vies comptent, vos rêves comptent», a-t-il continué, s'adressant aux jeunes noirs américains.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Un requiem dans la cathédrale de Séville pour les victimes du virus :

Des centaines de personnes endeuillées par la pandémie se recueillaient jeudi à la cathédrale de Séville (sud) dans le cadre de l'un des plus grands rassemblements organisés dans le pays depuis le début du déconfinement.

Cette messe de funérailles a débuté à 20 heures dans l'imposante cathédrale de 11.000 mètres carrés, inscrite au patrimoine mondial de l'humanité et dans laquelle repose Christophe Colomb..

Pays parmi les plus touchés au monde par la pandémie avec plus de 27.000 morts, l'Espagne, qui conclut vendredi un deuil national de dix jours, a entamé en mai un déconfinement progressif et différent selon les régions. Capitale de l'Andalousie (sud), Séville est actuellement dans la deuxième des trois phases du déconfinement qui permet aux lieux de cultes de porter leur capacité d'accueil à 50%.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Merkel dénonce le "meurtre" raciste de George Floyd :

La chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé jeudi le «meurtre» de l'Afro-Américain George Floyd par des policiers et le «racisme» qui frappe selon elle une «société américaine très polarisée».

«Ce meurtre de George Floyd est une chose terrible. Le racisme est une chose terrible. La société américaine est très polarisée», a déploré la chancelière sur la chaîne publique ZDF. «Le racisme a toujours existé. Et malheureusement, c'est aussi le cas ici (en Allemagne)», a ajouté Mme Merkel, qui a dit «espérer» que les manifestations restent «pacifiques» aux Etats-Unis.

Les quatre policiers qui ont interpellé George Floyd à Minneapolis sont dorénavant tous poursuivis par la justice et sa mort a été requalifiée en «meurtre», comme le réclamaient des centaines de milliers d'Américains qui manifestent depuis la semaine dernière, ont annoncé mercredi les autorités.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Cérémonie en hommage à George Floyd : le maire de Minneapolis en pleurs :

La cérémonie à la mémoire de George Floyd, dont la mort sous le genou d'un policier blanc a déclenché une profonde vague de colère aux Etats-Unis et à travers le monde, a débuté jeudi à Minneapolis. L'hommage a commencé par une émouvante interprétation de «Amazing Grace» après que le maire de Minneapolis s'est agenouillé, en pleurs, devant le cercueil.

Le révérend Al Sharpton, figure du mouvement de défense des droits civiques, aprononcé un éloge funèbre à l'université chrétienne North Central devant des dizaines d'invités parmi lesquels ses proches, ses amis et des personnalités, tandis que des centaines de personnes étaient réunies à l'extérieur pour lui rendre hommage.

Dans l'amphithéâtre de l'université, le cercueil doré était entouré de bouquets de fleurs et de photos de cet Afro-américain mort à l'âge de 46 ans, asphyxié lors de son interpellation le 25 mai dans cette grande ville de l'Etat du Minnesota. Une grande peinture murale avec son portrait désormais célèbre et son nom dessinés était visible derrière l'estrade.

Le corps de George Floyd avait été transporté en fin de matinée à l'université. Au passage du corbillard, le chef de la police de Minneapolis Medaria Arradondo avait posé un genou à terre, un geste symbolique de la dénonciation des violences policières à l'encontre des Afro-Américains.

Une autre cérémonie d'hommage est prévue samedi à Raeford, dans son Etat natal de Caroline du Nord, puis ses funérailles auront lieu lundi à Houston, au Texas, où il a grandi avant de rejoindre Minneapolis, dans le nord du pays. La dernière cérémonie des obsèques sera célébrée dans l'intimité mardi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Trump affirme que les Etats-Unis ont "largement surmonté" la pandémie :

Donald Trump a affirmé vendredi que les Etats-Unis avaient "largement surmonté" la pandémie de Covid-19, qui continue de faire autour d'un millier de morts chaque jour dans le pays. Commentant la baisse surprise du chômage en mai, le président des Etats-Unis a vanté la "force" de l'économie américaine. "Cette force nous a permis de surmonter cette horrible pandémie, nous l'avons largement surmontée", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "Nous avons pris toutes les décisions qu'il fallait", a-t-il encore assuré, alors que sa gestion de la crise sanitaire a été souvent critiquée.

Selon le milliardaire républicain, les Etats-Unis ont "fait un grand pas" dans leur "rebond", et les prochains mois démontreront que l'économie, en pleine santé avant l'épidémie et le confinement, repartira de plus belle. Il a de nouveau appelé les gouverneurs des Etats où sont toujours en vigueur le confinement et autres restrictions pour endiguer la maladie Covid-19 à les lever. "On veut la fin du confinement pur et dur dans ces Etats", a-t-il plaidé, assurant que la situation était bonne là où les restrictions ont pris fin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Pour Raoni, Bolsonaro "profite" du coronavirus pour "éliminer" les indigènes :

Infatigable défenseur des droits de son peuple, le nonagénaire ne mâche pas ses mots contre le président brésilien d'extrême droite dont il a déjà réclamé le départ et qui a tenu des propos méprisants pour les autochtones.

Le coronavirus qui sévit au Brésil n'épargne pas les indigènes d'Amazonie, une pandémie dont leur porte-parole emblématique, le cacique Raoni, a accusé le président Jair Bolsonaro de vouloir "profiter" pour éliminer son peuple. "Bolsonaro veut profiter de cette maladie et il dit que l'indigène doit mourir, qu'on doit en finir avec" lui, a accusé Raoni Metuktire, du peuple Kayapo, dans un entretien à l'AFP réalisé en vidéo depuis son village d'Amazonie.

Alors que le coronavirus a fait plus de plus de 34.000 morts dans tout le Brésil, "le président Bolsonaro ne pense pas à nous, les indigènes", accuse-t-il. Il invoque "la précarité des soins de santé" de son peuple, dont la mortalité est deux fois plus élevée que le reste de la population, touchant des enfants, voire des bébés, en raison d'une immunité plus faible. "Ici au Brésil, les autorités ne pensent jamais à transporter un indigène pour le soigner dans un hôpital de Brasilia, pour qu'il puisse revenir, une fois guéri, dans son village", poursuit le vieux chef à la coiffe traditionnelle de plumes jaunes et au labret qui lui distend la lèvre. "Nous ne savons pas ce qu'ils pensent (à Brasilia) de l'amélioration des soins de santé pour les peuples autochtones, jusqu'à présent je n'en ai pas entendu parler", insiste-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Macron demande à Ferrand, Larcher et Bernasconi de préciser les "priorités essentielles" :

Dans un courrier, publié par Le Monde jeudi soir et dont l'AFP a obtenu copie, il demande à Richard Ferrand, Gérard Larcher et Patrick Bernasconi, qu'il a reçus jeudi, de "mener des consultations les plus larges pour déterminer et préciser les priorités essentielles qui dans ce moment font consensus ou qui émergent au premier rang des préoccupations" des Français.

Cette demande intervient dans le cadre des consultations que le chef de l'Etat mène actuellement pour préparer des annonces avant le 14 juillet sur ses choix pour la suite du quinquennat. Le chef de l'Etat, qui s'est engagé à se "réinventer" après la crise du coronavirus, estime que "cette nécessité appelle une démarche de concorde nationale, de dépassement des ordres établis, de mobilisation de toutes les bonnes volontés". "D'ici un mois, vous pourriez me remettre vos conclusions pour contribuer à l'élaboration indispensable du nouveau dessein français", demande-t-il aux trois présidents dans son courrier.

La crise du coronavirus constitue un "ébranlement intime et collectif" qui "nous oblige à réinterroger nos choix, qu'il s'agisse de notre système et de nos pratiques de santé, de nos stratégies économiques et écologiques, de notre relation au travail, de l'organisation des pouvoirs dans notre pays", écrit encore M. Macron.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Devant la Maison-Blanche barricadée, les manifestations continuent :

Poing serré, pancarte brandie, la pluie n'a pas arrêté les manifestants, jeudi soir devant la Maison-Blanche. Une nouvelle manifestation a eu lieu devant la résidence présidentielle américaine, entourée de barrières après plusieurs jours de protestation qui ont contraint Donald Trump à être brièvement conduit dans le bunker sous-terrain la semaine dernière. «Je veux que Trump sache qu'on est là. Que le monde entier est là, pas que les États-Unis. Les violences policières doivent cesser», a déclaré au «Washington Post» Alex Jalloh, un des manifestants, originaire de Virginie. «J'espère que dans le futur tous les enfants, peu importe leur âge, la couleur de leur peau, leurs origines, pourront vivre en paix, dans un monde en paix. Le monde n'a pas été en paix ces dernières années.»

Dans le même temps, la puissante organisation de défense des droits civiques ACLU a annoncé avoir déposé une plainte contre Donald Trump, pour la dispersion violente de manifestants pacifiques, lundi à Washington, pour permettre au président américain de se rendre à l'église Saint John. Il avait posé bible à la main devant l'édifice religieux, dont la cave avait été incendiée par des casseurs, pour une opération de communication destinée à le montrer déterminé face aux manifestants, qu'il qualifie de «voyous» et «pillards» -il a même partagé sur Twitter une lettre évoquant des «terroristes».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020
LA MARCHE DU MONDE (1470) : 15 JUIN 2020

Vendredi 5 JUIN 2020 – Marée rouge en Arctique : le drame vu du ciel :

La Russie a dit avoir stoppé vendredi la progression de plus de 20.000 tonnes d'hydrocarbures qui se sont déversés notamment dans une rivière de l'Arctique russe, pire catastrophe écologique du genre dans cette région, et visible de l'espace. Le président Vladimir Poutine est monté pour la deuxième fois au créneau cette semaine, réprimandant Vladimir Potanine, le patron du groupe Norilsk Nickel responsable de la catastrophe et richissime oligarque.

"La progression des hydrocarbures a été stoppée. Ils ne vont plus nulle part" grâce au déploiement d'un barrage de confinement flottant, a déclaré à l'AFP un représentant du ministère russe des Situations d'urgence de la région de Krasnoïarsk, ajoutant que le pompage du carburant avait commencé. "Des efforts sont faits pour éliminer la pollution", a poursuivi cette source, qui n'était pas en mesure de dire si cette progression a été stoppée sur la rivière Ambarnaïa ou sur le lac Piassino, ce qui serait beaucoup plus grave car ses eaux s'écoulent dans le fleuve du même nom, très important pour la région.

Le 29 mai, l'un des réservoirs de diesel d'une centrale thermique appartenant à une filiale du géant minier Norilsk Nickel s'est effondré, provoquant une fuite de 15.000 tonnes d'hydrocarbures dans le cours d'eau voisin et de 6.000 tonnes sur le terrain environnant. Selon Norilsk Nickel, le réservoir a été endommagé quand les piliers enfoncés dans le permafrost qui le soutenaient "depuis 30 ans" ont commencé à s'enfoncer, un accident qui pourrait être attribué à la fonte du sol gelé due au changement climatique.

Ce phénomène a déjà fragilisé de nombreuses structures dans le grand Nord russe, et le gouvernement l'a identifié par le passé comme l'un des défis pour ses infrastructures de l'Arctique. L'accident sur la rivière Ambarnaïa est considérée par les organisations écologiques et les autorités comme le pire accident dû aux hydrocarbures dans l'Arctique russe, région fragile où les exploitations minières gazières et pétrolières sont nombreuses et la pollution un problème croissant depuis l'époque soviétique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens