Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – point sur le Coronavirus le 24 mai au soir :

La baisse du nombre de malades en France touchés gravement par le coronavirus et hospitalisés en réanimation s'est poursuivie dimanche, s'établissant à 1655 patients, soit 10 de moins en 24 heures, a indiqué la direction générale de la santé dans un communiqué.

Le nombre total de malades en réanimation (toutes causes confondues), qui reflète notamment la pression sur le système hospitalier, "reste élevé" avec 5600 patients, soit un nombre égal à celui de la veille. S'agissant de la mortalité, la prochaine actualisation des données collectées par Santé Publique France aura lieu lundi, en raison du pont de l'Ascension.

S'agissant de la mortalité, la prochaine actualisation des données aura lieu lundi, en raison du pont de l'Ascension. Vendredi, le bilan s'élevait à 28.289 morts en France depuis le 1er mars (un décompte qui n'incluait pas les décès enregistrés depuis jeudi dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux).

17 185 personnes restent hospitalisées pour une infection au Covid-19, soit sept de plus que samedi. 121 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. Quatre régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 71% des patients hospitalisés en réanimation. Depuis le début de l’épidémie, 100 340 personnes ont été hospitalisées dans le pays, dont 17 725 en réanimation. 64 617 personnes sont rentrées à domicile, guéries, soit 70 de plus que la veille.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Christophe Castaner fustige les propos "honteux" de Camélia Jordana sur la police. :

Christophe Castaner a jugé dimanche «mensongers et honteux» des propos de la chanteuse et actrice Camélia Jordana, qui a accusé les policiers de «massacrer» des hommes et femmes pour leur couleur de peau, alors que le syndicat Alliance a annoncé saisir le procureur de la République. «Non, madame, "les hommes et les femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue" ne se font pas "massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau", ces propos mensongers et honteux alimentent la haine & la violence. Ils appellent une condamnation sans réserve», a tweeté le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

«Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau, c'est un fait», a déclaré l'artiste de 27 ans samedi soir (23 mai 2020) dans l'émission «On n'est pas couché» sur France 2. «Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j'en fais partie. Aujourd'hui j'ai les cheveux défrisés, quand j'ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France. Vraiment. Vraiment», a-t-elle ajouté.

Le syndicat de police Alliance a dénoncé dimanche des «accusations inadmissibles envers les policiers (racisme, meurtres...)», dans un communiqué où il dit saisir le procureur de la République et demande au ministre de l'Intérieur d'en faire de même. Le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) a pour sa part pointé du doigt sur Twitter un «témoignage consternant d'une "nouvelle star de la bêtise" qui démontre en deux minutes la pauvreté de sa pensée, accompagnée d’arguments scandaleux et calomnieux, le tout sur le service public».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Strasbourg: un match de foot inter-quartiers réunit 400 personnes, colère des élus :

Malgré l'interdiction de se rassembler à plus de dix personnes, un match de foot entre deux quartiers a réuni dimanche après-midi entre 300 et 400 personnes dans un stade à Strasbourg, au grand dam des élus, a appris l'AFP lundi auprès de la municipalité. "Une équipe de joueurs de foot du Neuhof a rencontré une équipe de Hautepierre sur un terrain dans un autre quartier", a expliqué à l'AFP l'adjoint aux sports de la ville Serge Oehler, confirmant une information des Dernières nouvelles d'Alsace (DNA). "On ne sait pas s'il s'agit d'équipes officielles ou de quartier" et le match avait été annoncé vendredi sur un réseau social, a-t-il ajouté.

A Strasbourg, en raison de l'épidémie de coronavirus, les équipements de sports collectifs sont fermés, "les filets de buts de foot et les paniers des terrains de baskets ont été enlevés", a précisé M. Oehler. La police municipale est intervenue pour constater le rassemblement et "tout le monde s'est dispersé en fin d'après-midi", selon la ville. Personne n'a été verbalisé, selon les DNA. Les mesures sanitaires liées à l'épidémie de coronavirus interdisent tout rassemblement de plus de dix personnes dans l'espace public.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Nouvelle-Zélande : la Première ministre garde son calme face à un séisme en direct :

En toute situation, la Première ministre néo-zélandaise garde son calme légendaire. Lundi matin, elle était en direct à la télévision pour une interview lorsqu’un séisme de magnitude 5,6 a eu lieu. Gardant son sourire et son sang-froid, Jacinda Arden a rapidement regardé autour d’elle afin d’évaluer le danger, avant de dire à son interlocuteur : «Nous sommes en train d'avoir un séisme ici». La Première ministre se trouvait à Wellington où la chef du gouvernement était interrogée en direct lors d'une émission matinale depuis un bâtiment du parlement conçu pour absorber les forces sismiques en oscillant sur ses fondations. Le journaliste, lui, était à Auckland, bien plus au nord de l'île. Lorsque le présentateur lui a demandé si elle préférait faire une pause afin de se mettre à l’abri, elle a répondu : «Non, ça y est, c’est terminé. Tout va bien, je ne me trouve pas sous des lumières qui pendent et je suis dans un endroit protégé». Puis, elle a retrouvé sa pleine assurance et a poursuivi l'entretien.

L'archipel se trouve à la limite des plaques tectoniques de l'Australie et du Pacifique, zone qui fait partie de la "ceinture de feu" du Pacifique, où jusqu'à 15.000 séismes sont enregistrés chaque année. Mais seulement entre 100 à 150 sont assez forts pour être ressentis.

Un séisme de magnitude 6,3 a fait 185 morts en février 2011 à Christchurch, sur l'île du Sud. En 2016, une secousse de magnitude 7,8 à Kaikoura, sur la côte plus au nord, a été la deuxième plus puissante jamais enregistrée dans le pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Retour au golf sous les critiques pour Donald Trump :

Sur le passage de l'imposant convoi présidentiel, avec ses énormes SUV noirs, quelques manifestants en colère s'étaient réunis, dimanche à Sterling, en Virginie. Ils s'étaient mobilisés au bord de la route pour se rappeler au bon souvenir de Donald Trump, qui a jugé que ce week-end précédent le «Memorial Day» du lundi 25 mai, dédié au souvenir des militaires tués, était le bon moment pour venir jouer quelques trous dans son Trump National Golf Club. Une des activistes brandissait la Une choc du «New York Times» du jour, affichant simplement une interminable liste de noms de victimes du coronavirus, qui a fait 97 722 morts aux Etats-Unis selon le dernier décompte disponible. Donald Trump s'était abstenu de toute partie de golf depuis le mois de mars, empêché de pratiquer son passe-temps favori par la pandémie.

Donald Trump ne s'est pas contenté de se détendre sur le green, arpentant le parcours à bord d'une voiturette. Il a aussi abondamment tweeté, multipliant les insultes envers des personnalités démocrates. Dans ces 71 messages, il s'en est pris à Jeff Sessions, son ancien ministre de la Justice, il a accusé les démocrates de vouloir truquer l'élection présidentielle de 2020, s'est prononcé contre le vote par correspondance qui pourrait pourtant permettre d'organiser le scrutin sans risque pour la santé et s'est félicité, à tort, de voir le nombre de cas et de morts liés au coronavirus baisser «partout dans le pays». Il a également répété sa théorie du complot contre un présentateur de télévision et a retweeté à plusieurs reprises des messages insultants provenant d'un ancien candidat républicain qui a multiplié les attaques sexistes et racistes contre des élues démocrates. L'un des messages traitait par exemple Hillary Clinton de «morue», un tweet que Donald Trump a jugé bon de reprendre. Le président n'a en revanche pas évoqué le «Memorial Day», ni la mémoire des victimes du coronavirus.

Joe Biden, qui sera selon toute vraisemblance l'adversaire du milliardaire lors de la présidentielle de novembre prochain, n'a pas manqué de souligner la désinvolture du président. Un clip de campagne met en parallèle les images de Donald Trump jouant au golf en Virginie avec le macabre décompte des victimes de la pandémie. «Près de 100 000 vies ont été perdues et des dizaines de millions de personnes sont au chômage. Pendant ce temps, le président a passé sa journée à jouer au golf», est-il écrit dans un tweet accompagnant la vidéo.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Didier Raoult réagit à l’étude "foireuse" sur l’hydroxychloroquine :

 Le professeur Didier Raoult réagit ce lundi dans une vidéo publiée sur YouTube à l’étude selon laquelle l’hydroxychloroquine n’est pas efficace et même dangereuse.

«Je ne sais pas si l’hydroxychloroquine tue mais ici elle sauve beaucoup de gens.» Dans une nouvelle vidéo publiée sur YouTube, le professeur Didier Raoult défend ce lundi son traitement contre le Covid-19 face à la controverse. La très respectée revue médicale «The Lancet» a annoncé en fin de semaine dernière que la chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquine n’étaient pas efficaces et même dangereux en raison du risque de décès et d'arythmie cardiaque. Mais pour le professeur marseillais, cette étude qui a recueilli les données de 96 000 patients est «foireuse» et une «bêtise publiée dans la littérature». «Nous, il nous est passé 4000 malades dans les mains. Ne croyez pas que je vais changer parce que des gens font du Big Data qui est une fantaisie délirante, qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité, qui mélange tout, qui mélange des traitements dont on ne sait pas quelle est la dose qu’on a donnée. C’est sûr que si vous prenez de l’hydroxychloroquine… On peut se suicider avec quand on en prend trop, comme avec le Doliprane d’ailleurs, qui est probablement en réalité plus dangereux que l’hydroxychloroquine», lance-t-il.

Didier Raoult s’en prend ainsi aux revues médicales mais également aux médias généralistes dont «la réalité et le vrai monde sont tordus de telle manière qu’à la fin, ce qui est rapporté n’a plus rien à voir avec la réalité observable». Le médecin promeut le «travail réel, la vision quotidienne» de ce qu’il voit sur le terrain. «Regardez la mortalité des gens qui sont passés chez nous, ça n’est pas compliqué», poursuit-il encore, indiquant que seules 36 personnes soignées à l'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille sont mortes depuis le début de la pandémie. «On sait tous de quoi ils sont morts et il n’y en a aucun qui est mort de tachycardie ventriculaire», continue le professeur enregistré depuis son bureau.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Remplacer Edouard Philippe? Les Français ont d'autres préoccupations :

Les Français interrogés par l'Ifop pour Societing depuis le début de la crise du Covid-19 sont très peu nombreux à critiquer directement Edouard Philippe.

La menace d’une «seconde vague» plane, la crise économique s’annonce rude, et les Français ont la tête dans ces vacances rêvées depuis des mois. Mais déjà, le débat politique reprend ses droits. Les opposants se font plus visibles, et certains ministres semblent ouvertement faire campagne pour succéder à Edouard Philippe à Matignon -sans que l’on sache, d’ailleurs, si le Président compte véritablement pousser dehors un Premier ministre de plus en plus populaire.

Nul doute que, au vu des verbatims recueillis depuis mars par l’Ifop pour Societing, cela ne soit pas au goût de très nombreux Français qui en sont arrivés à considérer que toute critique est une polémique inutile, que toute opposition relève de la posture, que toute ambition est nécessairement carriériste plutôt que collective.

L’on a vu, ces dernières semaines, le ministre de l’Economie défendre sa politique et déployer sa vision pour l’avenir –relocalisation, réindustrialisation…- sur tous les fronts. Il faut reconnaître que pendant le confinement, les mesures prises par le gouvernement sur le plan économique ont assez bien réussi à contenir les inquiétudes, ce qui ne fut pas le cas des mesures sanitaires… Compte tenu du caractère totalement inédit de la crise que nous vivons –congeler une économie entière aurait été inimaginable il y a encore trois mois- sortir du confinement avec 49% de satisfaits, au 5e rang des personnalités politiques les plus appréciées par les Français, relève presque pour Bruno Le Maire du tour de force.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Le conseiller de Boris Johnson enfreint le confinement, mais garde sa confiance :

Dominic Cummings, le conseiller de Boris Johnson, a enfreint le confinement pour confier son fils à ses parents. Malgré la polémique, le Premier ministre britannique refuse de s'en séparer.

Une polémique et une enquête. Le chef de la police de Durham (nord-est de l'Angleterre) a demandé lundi l'ouverture d'une enquête à l'encontre de Dominic Cummings, le principal conseiller de Boris Johnson, rapporte le «Guardian». Fin mars, il a quitté Londres pour se rendre chez ses parents, avec sa femme et leur fils, allant à l'encontre des consignes du confinement déjà en cours dans le pays depuis le 23 mars. Son épouse était atteinte du Covid-19 et il montrait lui aussi des symptômes, peu après le diagnostic de Boris Johnson. Ce déplacement de 400 kilomètres avait pour but que ses parents l'aident à s'occuper de l'enfant de 4 ans si leur condition empirait, a-t-il avancé. Mais l'explication ne convainc pas et n'a pas empêché la polémique.

Dimanche, Boris Johnson a maintenu à son poste Dominic Cummings, un des architectes de la campagne des conservateurs en faveur du Brexit. «Ce qu'ils ont fait est parfaitement compréhensible», l'a-t-il défendu, estimant que le couple avait agi «de façon responsable, légale et avec honnêteté» pour prendre soin de leur fils «alors que le virus allait bientôt les mettre dans l'incapacité de le faire». Le Premier ministre britannique, qui a lui-même été hospitalisé à cause du Covid-19, a qualifié de «manifestement fausses» les informations selon lesquelles son conseiller aurait été revu dans la région de Durham à plusieurs reprises en avril, de nouvelles possibles infractions au confinement. Dominic Cummings doit prendre la parole ce lundi, en fin de journée, pour s'exprimer sur l'affaire et calmer les critiques qui fragilisent Boris Johnson alors que ce dernier doit annoncer des mesures de relâchement du confinement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Dans le Kentucky, des manifestants pro-armes pendent une effigie du gouverneur :

Les images ont de quoi perturber : un mannequin portant le visage d'Andy Beshear, le gouverneur du Kentucky, a été pendu à un arbre dimanche. Les responsables de ce geste sont des défenseurs du droit au port d'arme qui manifestaient, lourdement armés, devant le Capitole de l'État et non loin de la résidence officielle du gouverneur à Frankfort. Au total, un peu plus d'une centaine de personnes étaient réunies. Autour du cou de l'effigie avait été placée une affiche portant les mots «Sic semper tyrannis», «Qu'il en soit toujours ainsi des tyrans». Cette citation en latin a une forte signification : ce sont les mots prononcés par John Wilkes Booth, le pro-Confédérés qui a assassiné Abraham Lincoln, lorsqu'il a tué le président en 1865.

Cela a été condamné chez les démocrates comme chez les républicains. Le patron des sénateurs républicains, et élu du Kentucky, Mitch McConnell, a ainsi écrit : «En tant que défenseur ardu du Premier amendement, je pense que les Américains ont le droit de manifester pacifiquement. Cependant, les actions d'aujourd'hui à l'égard du gouverneur Beshear sont inacceptables. Il n'y a pas de place pour la haine dans le Kentucky.» La directrice de communication d'Andy Beshear, qui a été élu en décembre dernier, a déclaré : «Les agissements qui ont eu lieu devant le Capitole aujourd'hui, près du lieu où le gouverneur et ses jeunes enfants vivent, étaient mauvais et choquants. Ce type de comportement doit être condamné. En tant qu'habitants du Kentucky, nous devrions être capables de faire entendre notre opinion sans tomber dans la haine et les menaces de violences.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Etats-Unis : Deux coiffeurs malades continuent à travailler et exposent 140 clients au covid-19 :

Dans le Missouri, un salon de coiffure inquiète les autorités sanitaires. Au moins 140 clients de cet établissement pourraient avoir été exposés au covid-19 en quelques jours à peine. CNN rapporte que deux coiffeurs qui souffraient de symptômes de la maladie ont continué à travailler durant huit jours. Vendredi, le Département à la Santé du Comté de Springfield-Greene a annoncé qu’un premier coiffeur avait été testé positif à la maladie et avait été en contact avec au moins 84 clients. Puis, le lendemain, il a été annoncé qu’un deuxième coiffeur avait lui aussi été testé positif et avait de son côté pris en charge au moins 56 clients du même salon. Les deux employés dont l’identité n’a pas été révélée ont travaillé durant toute la deuxième semaine du mois de mai. Seul élément rassurant, ils portaient des masques de protection, tous comme les clients.

Les autorités ont annoncé qu’elles allaient entrer en contact avec les clients et leur proposer de se faire tester, tout comme les collègues des deux malades. En attendant, le salon a fermé ses portes. «Nous avons récemment appris que l’un de nos salons de Springfield, Missouri, avait vu un employé être testé positif au Covid-19 et nous allons suivre les conseils scientifiques et prendre les mesures appropriées», avaient déclaré dans un communiqué les copropriétaires du salon franchisé. «Nous avons fermé le salon qui est en ce moment nettoyé et désinfecté et nous le rouvrirons en suivant les directives des services de Santé», ont encore fait savoir les deux propriétaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Soldes d'été : Bruno Le Maire favorable à un report de "3 à 4 semaines" :

Le ministre de l'Economie s'est dit «favorable à un report des soldes» d'été de «3 à 4 semaines» pour que les commerçants, fermés deux mois pour cause de confinement, puissent «refaire leur trésorerie».

Après le casse-tête de la réouverture et des mesures sanitaires, le casse-tête des soldes. Les commerçants pensent à l’organisation des soldes d'été, prévus dans un mois, et réclament que la date et la durée soient tranchées rapidement par le gouvernement. Selon les textes officiels, la période des soldes d'été dans la plupart des départements de France métropolitaine a été fixée du mercredi 24 juin au mardi 21 juillet 2020. Dès fin mars, en plein confinement, plusieurs fédérations de commerçants avaient entamé une réflexion sur le sujet. Trois problématiques majeures sont à considérer : des stocks très importants, qui se sont accumulés durant les deux mois de fermeture des magasins, une trésorerie au plus bas à renflouer urgemment et une consommation qui ne reprendra pas comme avant.

Bruno Le Maire s’est dit lundi matin favorable «à un report des soldes de quelques semaines». «J’ai beaucoup discuté avec les commerçants, il faut bien voir qu’ils ont perdu des semaines de trésorerie. Rideau fermé, pas un euro qui rentre dans les caisses. Il faut qu’ils refassent leur trésorerie», a-t-il expliqué sur BFM TV. «Je pense qu’on peut reporter (les soldes) de 3 à 4 semaines. Nous allons continuer à en discuter avec les fédérations», a poursuivi le ministre de l'Economie indiquant toutefois qu'il n'a «pas encore de date définitive».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Isabelle Rome : "Les violences conjugales ne sont pas des affaires privées" :

Dans son dernier ouvrage « Liberté, égalité, survie », la magistrate Isabelle Rome revient sur les cas de féminicides qui l’ont le plus marquée, les femmes victimes de violences qui l’ont le plus touchée et analyse la situation de notre pays et des recours possibles.

A vingt-trois ans, Isabelle Rome était nommée plus jeune juge de France. Pénaliste, ancienne présidente de cour d’Assises, cette magistrate a été confrontée à Klaus Barbie et a jugé pendant des années des viols et des meurtres sur des femmes. « «De la même façon que, près de trente ans auparavant à Lyon, j’avais quitté presque en courant la prison Saint-Joseph, où je venais de rencontrer Klaus Barbie, parce que j’avais envie de vomir après avoir croisé le regard de ce bourreau, j’aurais voulu déchirer le dossier de Leila trop insoutenable » écrit-elle dans son dernier ouvrage « Liberté, égalité, survie ». Elle revient également sur les cas de féminicides qui l’ont le plus marquée, les femmes victimes de violences qui l’ont le plus touchée et analyse la situation de notre pays et des recours possibles. Désormais chargée de coordonner le plan d’action de lutte contre les violences conjugales au sein du ministère de la Justice, elle s’adresse aux femmes comme aux hommes et explique en quoi le confinement a eu un impact sur ce fléau.

Le ministère de l’Intérieur fait effectivement état d’une augmentation de 36 à 38% du nombre d’interventions des forces de l’ordre pour des violences intrafamiliales. Les appels au 3919, numéro d’appel national de référence pour les femmes victimes de violences ont doublé, et ceux au 116006 numéro destiné aux victimes d’infractions triplé pour violences conjugales. Toutes les associations d’aide aux victimes constatent également une part croissante de sollicitations pour violences conjugales- Plus 20% par exemple au sein du réseau France victimes. En revanche, le nombre de plaintes n’a pas augmenté. Il semble même avoir plutôt baissé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1459) : 25 MAI 2020

Lundi 25 mai 2020 – Philippe ouvre le "Ségur de la santé" et promet une hausse des salaires "significative" :

Edouard Philippe a promis lundi que "le quotidien des personnels soignants" à l'hôpital changerait "dans les tout prochains mois" en précisant que la question du temps de travail n'était "pas un tabou" et en réaffirmant que la revalorisation des salaires serait "significative".

"Ce que je crois, c'est que la crise exige de nous, non pas de changer de cap, mais de changer de rythme", a insisté le Premier ministre en ouvrant lundi le "Ségur de la santé". Il a souligné que "cette concertation générale" entre gouvernement et partenaires sociaux déboucherait sur des décisions "en juillet". Plaidant pour des "changements radicaux", "rapides", "assumés", s'appuyant sur des "moyens nouveaux", Edouard Philippe a jugé nécessaire "de garder intacte" la "motivation" des professionnels de santé, mis à l'épreuve par la crise du coronavirus.

La "reconnaissance" envers les soignants, "elle est immense dans notre pays, et elle se traduira, le président l'a dit, dans les rémunérations. Sur ce point, je le dis sans ambiguïté, la revalorisation sera significative", a assuré Edouard Philippe, en saluant la résistance du système de santé dont les Français peuvent être "fiers".

Edouard Philippe a fixé cinq axes pour la concertation, qui se déroule sous l'égide de l'ancienne dirigeante de la CFDT Nicole Notat: "reconnaissance pour nos soignants" ; "Investissement massif" ; "Agilité retrouvée" ; "Organisation territoriale" ; "Modernisation par le numérique".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens