Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – point sur le Coronavirus le 20 mai au soir :

Le bilan de l'épidémie de coronavirus s'établit mercredi à au moins 28.132 morts, avec 110 nouveaux décès enregistrés depuis la veille, a indiqué la Direction générale de la santé. Le nombre de patients en réanimation, indicateur important de la pression sur le système hospitalier, poursuit de son côté sa décrue, avec 1.794 cas graves en réanimation, soit 100 de moins en 24 heures.

Depuis le début de l'épidémie, ce sont au total 17.607 personnes qui ont été hospitalisées en réanimation, pour un total de 99.616 personnes ayant du être hospitalisées pour Covid-19, précise la DGS.

Le nombre de décès dans les hôpitaux s'élève à 17.812, soit 98 de plus que lundi, et celui dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, qui avait été "ajusté" à la baisse mardi, s'élève à 10.320 (+12).

Alors que le week-end prolongé de l'Ascension débute ce jeudi, quelques parcs et châteaux dans un périmètre de cent kilomètres autour de Paris rouvrent ces jours-ci aux visiteurs. Les plus grands, Versailles à Sceaux, restent quant à eux fermés. Parmi ceux que les Franciliens pourront découvrir ou redécouvrir ce week-end, le château de Chantilly dans l'Oise, l'Abbaye de Chaalis (Oise), Vaux-le-Vicomte, le parc Georges-Valbon (Seine-Saint-Denis).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Malgré la pandémie, Donald Trump aimerait maintenir le G7 :

 Toujours optimiste, Donald Trump veut envoyer un signal fort : le président américain a affirmé sa volonté de maintenir le sommet du G7, que les États-Unis doivent accueillir cette année. La date prévue se rapproche : le rassemblement des dirigeants de sept puissances mondiales devait avoir lieu du 10 au 12 juin. «Maintenant que notre Pays "Retourne à sa Grandeur", j'envisage de reprogrammer le G-7, aux mêmes dates ou similaires, à Washington ou au légendaire Camp David. Les autres membres font aussi leur RETOUR. Cela serait un grand signe pour tout le monde : normalisation!», a-t-il tweeté mercredi.

Le président américain voit donc un «grand signe» dans la tenue de cette réunion internationale, mais la situation sanitaire est toujours complexe : la pandémie n'est pas endiguée aux États-Unis, pays au plus lourd bilan au monde avec plus de 90 000 morts. Avec 1,5 million de contaminations, les États-Unis sont en tête d'un bien triste classement mais Donald Trump reste positif : il y voit une démonstration de la capacité américaine à tester un vaste nombre de patients. «Si vous testez 14 millions de personnes, vous allez trouver bien plus de cas. Beaucoup de ces gens ne sont pas très malades mais ils comptent quand même comme un cas, donc, en fait, le nombre de cas... et nous sommes un plus grand pays que beaucoup d'autres. Donc quand nous avons beaucoup de cas, je ne le vois pas comme une mauvaise chose mais, d'une certaine manière, comme une bonne chose car cela veut dire que notre capacité de tests est bien meilleure», a-t-il déclaré mardi à la Maison-Blanche. «Donc je vois ça comme d'une chose dont on peut être fier. Vraiment, c'est une fierté. C'est un grand hommage aux tests et à tout le travail que beaucoup de professionnels ont fourni.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Coronavirus : le défi de la reprise du transport aérien :

Après un choc sans précédent, le transport aérien se met en piste pour redécoller avec un arsenal anti-Covid-19, "clé" du redémarrage, qui devra être harmonisé au niveau mondial pour éviter un "patchwork" de mesures, explique Alexandre de Juniac, directeur général de l'Iata.

"Une des clés du redémarrage des voyages est un processus de contrôle des passagers qui soit robuste (...), qui redonne confiance" et permette "de convaincre les gouvernements de lever les procédures de fermeture des frontières", estime le patron de l'Association internationale du transport aérien (Iata), qui regroupe 290 compagnies aériennes, dans un entretien à l'AFP.

"On est en train de bâtir quelque chose qui soit à la fois sûr et qui permette de faire fonctionner les opérations de manière économiquement viable", déclare-t-il, écartant avec force l'idée de condamner des sièges pour permettre une distanciation physique à bord.

"Ça n'ajouterait pas davantage de sécurité d'avoir à neutraliser des sièges", assure M. de Juniac. "En plus, l'impact économique serait absolument catastrophique" et il faudrait alors "augmenter les prix de 50 à 100%", poursuit-il.

Des discussions sont en cours au niveau de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) et des grands Etats "pour essayer d'avoir une approche convergente et harmonisée sur l'ensemble de la planète sur le système de contrôle sanitaire"

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Covid-19 : de la crise sanitaire à la crise sociale :

Le gouvernement a débloqué 900 millions d’euros pour verser automatiquement une aide à 4,1 millions de familles. Les associations reconnaissent l’effort, mais s’inquiètent pour les mois à venir.

Julien Denormandie, le ministre de la Ville et du Logement, qui énumère « toutes ces choses vraiment bien, mises en place en un temps record». En plus de cette aide exceptionnelle d’urgence de 900 millions d’euros versée à 4,1 millions de familles, il cite le fonds de 5 millions d’euros pour les actions de solidarité de très grande proximité. Ou les chèques-service, dont il vient de passer une troisième commande. «Beaucoup de choses impossibles avant sont devenues possibles, ajoute-t-il. L’enseigne Lidl, par exemple, n’a jamais accepté ce type de chèque. Et là, en quelques jours, son président a réglé la situation.»

« Le plan de 39 millions d’euros consacré à l’aide alimentaire, dont 25 millions d’euros destinés aux associations, c’est un souffle d’oxygène important», reconnaît Patrice Blanc, président des Restos du cœur. Henriette Steinberg, secrétaire générale du Secours populaire, salue aussi « une excellente mesure ». Mais nuance aussitôt: « On a bien peur qu’elle soit insuffisante.»

Il y a en France 4 millions de mal-logés et 12 millions de personnes en situation de fragilité par rapport au logement . Les premières semaines, sa structure a aidé plus de 1,27 million de personnes, dont 45% qu’elle ne connaissait pas. « Il y a de nombreux trous dans la raquette », abonde Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre. Les personnes isolées qui perçoivent le minimum vieillesse ou les isolés bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés ne sont pas concernés. Pas plus que les 18-25 ans, qui n’ont pas droit au RSA. Se pose également la question de la reconduction de cette aide ponctuelle. «Ça va dépendre du marché de l’emploi, du retour des enfants à la cantine, de la réouverture d’un certain nombre de magasins… Mais l’accompagnement social va se poursuivre», promet le ministre Julien Denormandie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Le Puy du Fou annonce sa réouverture le 11 juin :

Le Puy du Fou, parc d'attraction vendéen réputé pour ses fresques historiques, a annoncé jeudi sa réouverture le 11 juin, affirmant avoir été informé d'une décision du président de la République de rouvrir les sites touristiques et parcs à thème en zone verte le 2 juin.

Contacté par l'AFP le président du Grand Parc du Puy du Fou, Nicolas de Villiers, assure "que c'est bien le secrétaire d'Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, lui-même informé par le président de la République", qui a informé le Puy du Fou. Il salue une "décision qui rétablit l'équité entre les restaurants et les sites de loisirs".

M. Lemoyne a évoqué mardi lors d'un débat au Sénat la possibilité d'une réouverture au 2 juin des parcs à thème situés en zone verte, tel Le Puy du Fou, promettant "une réponse définitive" la semaine prochaine.

"Le président de la République a décidé en Conseil de Défense la réouverture des sites touristiques et parcs à thème en zone verte, pour le 2 juin prochain – date déjà retenue pour l’ouverture des restaurants", a affirmé le parc dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Coronavirus: vigilance sur tous les fronts pour le week-end de l'Ascension :

C'est un long week-end ensoleillé qui s'annonce, faisant craindre des afflux de promeneurs pouvant favoriser une nouvelle flambée de l'épidémie de coronavirus, alors que le gouvernement compte toujours les dégâts sur l'économie et promet d'aller "vite" et "fort" pour réformer la santé. "Il fait beau dehors, on sait que c'est très compliqué et la tentation est forte après des semaines de confinement", a reconnu Olivier Véran, constatant une "accélération" des "regroupements" à la veille du "pont" de l’Ascension. S'affichant "extrêmement vigilant", le ministre de la Santé a toutefois souligné qu'il était "trop tôt pour tirer des conclusions" sanitaires de la levée partielle du confinement de la population, le 11 mai, même s'il n'y a pas pour l'heure de signes d'une "re-croissance" de la circulation du coronavirus, qui a fait au moins 28.132 morts en France selon le dernier bilan mercredi soir.

Les contrôles devraient encore être nombreux pour faire respecter la limite des 100 kilomètres autour de son domicile pour se déplacer et quelques élus locaux ont dores et déjà remis en vigueur des restrictions. Cinq communes du Morbihan et une du Finistère ont ainsi demandé la fermeture de leurs plages, rouvertes le week-end dernier, après avoir constaté des "incivilités" et le non respect des règles de distanciation. Le maire de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) souhaite rendre le port du masque obligatoire de 11H00 à 18H00 intra-muros, dans certaines rues très commerçantes, pendant les week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Boris Johnson échappe à une enquête pénale après des soupçons de conflit d'intérêts :

Le Premier ministre britannique Boris Johnson ne fera pas l'objet d'une enquête pénale sur des subventions accordées à une femme d'affaires américaine dont il était proche, a annoncé jeudi la police des polices britanniques.

L'affaire, qui a éclaté à l'automne dernier, avait mis au jour les liens étroits du leader conservateur avec Jennifer Arcuri, ancien mannequin devenue femme d'affaires dans la haute technologie, qui avait bénéficié de financements publics lorsque Boris Johnson était maire de Londres de 2008 à 2016 et d'un accès privilégié à des missions officielles à l'étranger. Boris Johnson avait toujours contesté toute irrégularité et refusé de confirmer qu'il avait eu une liaison avec elle.

L'administration régionale du grand Londres a saisi le service compétent en la matière - l'Independent Office for Police Conduct (IOPC) - afin qu'il évalue s'il y avait lieu d'ouvrir une enquête pénale contre l'ancien maire de Londres. Après avoir examiné "900 documents" et les emails échangés pendant huit ans en lien avec ces soupçons, l'IOPC a estimé qu'il n'y avait pas lieu d'ouvrir une enquête pénale. "Nous n'avons trouvé aucune preuve indiquant que M. Johnson ait influencé le versement de fonds de sponsoring à Mlle Arcuri ou qu'il ait influencé ou joué un rôle actif pour assurer sa participation à des missions commerciales", a déclaré dans un communiqué son directeur général Michael Lockwood.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – La contamination par les objets est possible mais rare selon des chercheurs américains :

Chaque semaine, de nouvelles études voient le jour à travers le monde afin d’en comprendre plus sur le covid-19. Le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies vient de dévoiler les résultats de recherches concernant la propagation du nouveau coronavirus par les objets. D’après les scientifiques, s’il est possible d’être contaminé en touchant un objet, cette situation est plus rare et «moins facile» qu'entre deux personnes. «Le covid-19 est une nouvelle maladie et nous apprenons encore comment il se propage», indique l’étude. «Beaucoup de gens craignaient qu’en touchant simplement un objet, ils puissent attraper le coronavirus et ce n’est tout simplement pas le cas. Même lorsqu'un virus peut rester à la surface, cela ne signifie pas qu'il est réellement infectieux», a expliqué le docteur John Whyte à Fox News.

Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies indique dans son étude que le virus se propage beaucoup plus facilement de personne à personne, même parmi celles qui ne présentent pas de symptômes. D’après les scientifiques, attraper le coronavirus à travers des colis livrés ou sur des sacs de course «est hautement improbable en raison de la faible capacité de survie du coronavirus sur les surfaces».

D’autres recherches publiées dans le «New England Journal of Medicine» ont de leur côté montré que le covid-19 pourrait survivre jusqu’à 3 jours sur certaines surfaces et 3 heures dans l’air. Face à ces résultats, toutes les études rappellent l’importance des gestes barrière, notamment le port du masque et le lavage régulier des mains.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – 35 ans de prison requis contre l'ancienne présidente sud-coréenne, jugée en appel :

Une réquisition plus lourde que le premier verdict. Le parquet sud-coréen a requis une peine de 35 ans de prison envers l'ancienne présidente Park Geun-hye, jugée en appel pour corruption et abus de pouvoir. La peine de prison est assortie d'une amende de 33,3 milliards de wons (24,5 millions d'euros) contre 20 milliards de wons précédemment, rapporte l'agence de presse Yonhap, précisant que Park Geun-hye avait refusé d'assister aux réquisitions. En 2018, elle avait été condamnée à 32 ans de prison.

La première femme présidente du pays, fille du dictateur militaire Park Chung-Hee, avait été destituée en décembre 2016, quatre ans après son élection. Sa proximité avec Choi Soon-sil, sa confidente de l'ombre surnommée «Raspoutine sud-coréenne» par la presse, avait été au coeur du scandale : Park Geun-hye avait été reconnue coupable d'avoir «usé de son autorité présidentielle à la demande de Mme Choi pour obliger des entreprises à donner de l'argent aux fondations», avait alors expliqué le juge. «Les entreprises ont été contraintes de donner des sommes importantes d'argent et l'accusée a laissé Mme Choi contrôler les fondations alors qu'elle n'avait pas le droit de le faire», avait-il ajouté.

Choi Soon-sil avait été reconnue coupable d'abus de pouvoir, corruption et interférence dans les affaires de l'Etat et condamnée à 20 ans de prison. Le parquet avait requis une peine de 25 ans d'emprisonnement contre celle qui avait été qualifiée d'«alpha et omega du scandale», ainsi que des amendes et la saisie de ses biens pour un total de 126,2 milliards de wons (98 millions d'euros). L'héritier de l'empire Samsung Lee Jae-yong avait été condamné à cinq ans de prison. Mercredi, il a présenté ses excuses pour les scandales et affaires qui ont plombé le plus grand groupe sud-coréen, en particulier pour le processus de succession controversé qui lui permet de prendre la tête du premier fabricant mondial de smartphones. L'affaire de corruption qui lui a valu la prison porte sur des millions de dollars versés par le groupe à Choi Soon-sil en échange de faveurs du gouvernement, et notamment le fait de faciliter la succession du père, alité depuis 2014 à cause d'une crise cardiaque, par le fils.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Nombre record de cas en un jour, le Brésil recommande la chloroquine… :

L'Organisation mondiale de la santé a rappelé mercredi que la pandémie était loin d'être contenue, avec 106.000 nouveaux cas dépistés en 24 heures à travers le monde, un record. Le Brésil est en première ligne, subissant une accélération marquée de l'épidémie avec un bilan quotidien qui vient de grimper jusqu'à 1.179 décès. Mais le président d'extrême droite Jair Bolsonaro continue de minimiser la dangerosité du virus et de critiquer le confinement.

Le photographe franco-brésilien Sebastiao Salgado, 76 ans, qui a passé sa vie à immortaliser avec son objectif la condition des plus pauvres et leur environnement dégradé, craint que les peuples indigènes d'Amazonie ne subissent un "génocide" faute de soins dans le Brésil de Jair Bolsonaro. Il a lancé une campagne pour les peuples d'Amazonie, qui a recueilli plus de 261.000 signatures, car "on risque vraiment une énorme catastrophe" avec "l'élimination d'une ethnie et de sa culture", a-t-il dit à l'AFP. Sous la pression du chef de l'Etat brésilien, le ministère de la Santé a recommandé mercredi l'usage de la chloroquine et de son dérivé, l'hydroxychloroquine, pour les patients atteints d'une forme légère du Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Fuite de Carlos Ghosn : deux complices présumés arrêtés aux Etats-Unis :

Les Etats-Unis ont arrêté mercredi à la demande du Japon un père et son fils soupçonnés d'avoir aidé l'ancien magnat de l'automobile Carlos Ghosn à fuir la justice nipponne en le dissimulant dans un caisson d'instrument de musique. Michael Taylor, 59 ans, un ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et Peter Taylor, 27 ans, ont été arrêtés au petit matin à Harvard, dans le Massachusetts, a indiqué à l'AFP le ministère américain de la Justice. Ils doivent comparaître par vidéoconférence à 19h30 GMT devant un juge fédéral de Boston. Selon les procureurs, ils présentent un «grand risque de fuite» et doivent rester en détention en attendant que le Japon adresse formellement sa requête d'extradition.

Peter Taylor a été interpellé alors qu'il s'apprêtait à partir pour le Liban, où s'est réfugié l'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, et qui n'a pas de traité d'extradition avec le Japon, ont-ils souligné. Les deux hommes, ainsi que le Libanais George-Antoine Zayek, sont accusés par Tokyo d'avoir aidé Carlos Ghosn à échapper à la justice japonaise lors d'une évasion spectaculaire le soir du 29 décembre.

Visé par des plaintes pour malversations financières, le grand patron était en liberté sous caution, avec interdiction de quitter le Japon, quand il est parti pour le Liban, dont il a la nationalité. Dans une conférence de presse depuis Beyrouth, il a ensuite assuré ne pas avoir eu «d'autres choix» que de fuir des accusations «sans fondements». Interrogé à plusieurs reprises sur les conditions de sa fuite, Carlos Ghosn a refusé de livrer les détails, mais les documents judiciaires américains précisent le contour de l'expédition.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1455) : 21 MAI 2020

Jeudi 21 mai 2020 – Le centenaire qui a récolté des millions pour les soignants fait chevalier par Elizabeth II :

La reine Elizabeth II va octroyer au capitaine Tom Moore le titre de chevalier. Le centenaire a récolté des millions pour les soignants en pleine crise du coronavirus.

Le capitaine Tom Moore sera bientôt fait chevalier. C'est le Premier ministre britannique Boris Johnson qui a personnellement demandé à la reine Elizabeth II d'accorder au centenaire le titre de «Sir» après son impressionnante récolte de fonds pour le système de santé public britannique durant la pandémie du coronavirus. Son nouveau titre de Capitaine Sir Tom Moore sera officiel mercredi. Il «a inspiré tout le pays et nous a apporté à tous une lumière au milieu du brouillard du coronavirus», a déclaré dans un communiqué le Premier ministre britannique, qui qualifie le vétéran de la Seconde guerre mondiale de «trésor national».

Tom Moore s'était lancé le défi physique de réaliser 100 longueurs dans son jardin avec son déambulateur avant ses 100 ans, le 30 avril, pour récolter de l'argent pour les soignants. Il voulait rassembler 1 000 livres avec son action. Les compteurs dépassent mardi 20 mai les... 32 millions de livres.

Interrogé par la BBC sur son futur titre de chevalier, Tom Moore, déjà promu colonel le jour de ses 100 ans, s'est dit «intimidé» à l'idée de recevoir cet «immense honneur par la reine et le Premier ministre». «Je ne me suis jamais attendu à recevoir un jour cette lettre». S'il ne sait pas encore quand la cérémonie aura lieu, il espère que la reine «n'a pas la main lourde avec l'épée» utilisée lors de la cérémonie d'adoubement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens