Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – point sur le Coronavirus le 13 mai au soir :

La France a franchi la barre des 27 000 morts dus à l'épidémie de coronavirus avec 83 décès supplémentaires enregistrés en 24 heures, mais le nombre de patients en réanimation continue de baisser, selon le bilan de la direction générale de la Santé mercredi soir.

Le Covid-19 a fait au moins 27 074 morts depuis le 1er mars, mais la pression sur les services de réanimation continue de se réduire, avec moins de 2500 patients (2428) pour la première fois depuis le 24 mars, et un solde négatif de 114 malades par rapport à mardi, a-t-elle précisé.

Mercredi soir, 543 nouvelles admissions avaient été enregistrées depuis la veille dans les hôpitaux, contre 833 il y a une semaine, pour 21 071 personnes désormais hospitalisées (contre 23 983 il y a une semaine), précise la DGS.

Selon les chiffres communiqués 17 101 patients sont décédés à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, dont 98 au cours des dernières 24 heures.

En revanche, le bilan des établissements médico-sociaux et des Ehpad a été révisé à la baisse par rapport à mardi soir à la suite d'une erreur de comptabilité : il est désormais établi à 9973 (en baisse de quinze décès) mais n'intègre pas les données de mercredi, a précisé la DGS.

Depuis le début de l’épidémie, 97 424 personnes ont été hospitalisées dont 58 673 ont pu regagner leur domicile guéries.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – "Vous ne me trouverez jamais" : interpellé pour s'être vanté de ne pas respecter le confinement :

Un jeune Toulousain qui se vantait sur les réseaux sociaux de faire des «bras d'honneur à toutes les règles» postant des photos de lui pratiquant ski, VTT ou l'alpinisme en plein confinement a été interpellé dans les Hautes-Pyrénées, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie.

«33 jours de confinement, 34e sortie...», «vous ne me trouverez jamais», «jambes raides après un trail de 40km la veille», «bras d'honneur à toutes les règles inconstitutionnelles, à toute personne sans exception au service de l'Etat qui aide à appliquer ces lois illégitimes», pouvait-on lire sur ses publications qui ont été depuis effacées.

Le jeune homme, qui postait ses «exploits» sur Facebook, a reconnu les faits et a été condamné à Tarbes à 300 euros d'amende pour «outrages», dans le cadre d'une ordonnance pénale, une procédure judiciaire simplifié. «C'est quelqu'un qui depuis plus d'un mois crachait son venin sur les gendarmes, le système et les services publics d'Etat, et se vantait de sortir tous les jours depuis 50 jours», a indiqué à l'AFP le chef du Peloton de Haute Montagne (PGHM) des Hautes-Pyrénées, le capitaine Jean-Marc Bougy.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Coronavirus : Si Sanofi trouve un vaccin, les Etats-Unis seront prioritaires :

Sanofi servira les États-Unis en premier s'il trouve un vaccin contre le nouveau coronavirus, puisque le pays «partage le risque» des recherches menées à travers un partenariat, a dit le directeur général du laboratoire français Paul Hudson à l'agence Bloomberg, mercredi. Le gouvernement américain «a le droit aux plus grosses pré-commandes», a expliqué Paul Hudson, en raison de sa prise de risque dans la recherche d'un vaccin aux côtés du géant pharmaceutique.

Ils «obtiendront les vaccins en premier», a poursuivi Paul Hudson, car «ils ont investi pour essayer de protéger leur population». Une avance qui sera de quelques jours ou quelques semaines sur le reste du monde, a-t-il précisé.

«Sanofi dispose d'un ancrage industriel diversifié et international. Nous avons des capacités de production aux Etats-Unis, en Europe, notamment en France et ailleurs dans le monde. La production sur le sol américain sera principalement dédiée aux Etats-Unis et le reste de nos capacités de production sera alloué à l'Europe, à la France et au reste du monde», a précisé Sanofi dans un communiqué en soirée.

«La coopération mise en place avec Barda (Autorité pour la recherche et développement avancée dans le domaine biomédical) aux Etats-Unis permet de démarrer la production du vaccin aussi rapidement que possible en parallèle du développement et de l'enregistrement du vaccin», selon le laboratoire qui salue «des avancées encourageantes depuis plusieurs semaines par la mobilisation de la commission européenne pour envisager des mesures similaires et accélérer le développement des vaccins et la mise à disposition des citoyens européens». «Nous avons des discussions très constructives avec les institutions européennes ainsi qu’avec les gouvernements français et allemand», a-t-il précisé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Déconfiner les Etats-Unis ? L'expert du gouvernement contredit Trump :

L'administration Trump avait interdit au docteur Anthony Fauci, l'un de ses principaux experts sur la pandémie de coronavirus, de témoigner devant la Chambre des représentants, à majorité démocrate. Elle a accepté, toutefois, que le scientifique s'exprime devant le Sénat, contrôlé par les républicains. Dans cette chambre acquise au président Trump, qu'elle avait acquitté en dépit du scandale ukrainien ayant conduit à son impeachment, les propos d'Anthony Fauci ont pourtant résonné mardi avec plus de force encore. En visioconférence, l'immunologue de 79 ans a illustré le fossé qui sépare le discours de Donald Trump de celui des spécialistes de la santé. Pour être bien certain d'être entendu, Anthony Fauci avait même pris le soin d'adresser un email à une journaliste du «New York Times» la veille de son intervention pour dévoiler les grandes lignes du «message» qu'il souhaitait «faire passer». «Si nous brûlons les étapes préconisées pour "rouvrir l'Amérique", a-t-il souligné en reprenant une formule chère à Donald Trump, nous risquons de multiples épidémies dans le pays. Cela ne causera pas seulement des souffrances et des morts inutiles, mais nous ralentirait dans notre quête pour revenir à la normalité.»

Interrogé par le sénateur Bernie Sanders sur le taux de mortalité réel de la pandémie, Anthony Fauci a également tranché avec les propos optimistes de Donald Trump, qui se vante d'avoir contenu le nombre de morts. «La plupart d'entre nous pensent que le nombre de morts est probablement plus élevé (...) car en raison de la situation, en particulier à New York quand ils ont eu de grosses tensions sur leur système de santé, il y a pu avoir des gens qui sont morts chez eux et ne sont pas comptabilisés parce qu'ils ne sont jamais arrivés à l'hôpital», a déclaré le chercheur.

Le docteur Fauci a également rejeté les arguments du sénateur Rand Paul, proche de Trump, qui estimait inutile la fermeture des écoles en raison de la faible mortalité chez les enfants. «Nous serions avisés d'être prudents, en particulier lorsqu'il s'agit des enfants, parce que plus nous en apprenons, plus nous voyons des choses à propos de ce virus que nous ne voyions pas dans les études chinoises ou européennes. Par exemple, il y a maintenant des enfants qui ont le Covid-19 et qui ont en fait un très étrange syndrome inflammatoire, très proche du syndrome de Kawasaki. Soyons prudent pour ne pas aller trop vite en besogne en affirmant que les enfants sont complètement épargnés par les effets délétères», a-t-il répondu.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Les plus anciens vestiges d'Homo sapiens d'Europe découverts en Bulgarie :

L'analyse des vestiges prélevés dans la grotte de Bacho Kiro, dans le nord de la Bulgarie, fait remonter à environ 45.000 ans la présence sur le continent européen d'Homo sapiens, également appelé l'homme moderne.

Une dent et des fragments d'os retrouvés dans une grotte en Bulgarie ont révélé l'existence du plus vieil Homo sapiens d'Europe connu à ce jour grâce à de nouveaux travaux de datation publiés cette semaine par une équipe de chercheurs internationaux. L'analyse des vestiges prélevés dans la grotte de Bacho Kiro, dans le nord de la Bulgarie, fait remonter à environ 45.000 ans la présence sur le continent européen d'Homo sapiens, également appelé l'homme moderne, décrivent deux articles parus dans les revues Nature et Nature Ecology and Evolution.

"Il s'agit de la période de la première arrivée d'Homo sapiens sur le territoire européen depuis le Moyen Orient et de sa cohabitation avec les Néandertaliens qui a duré pendant 5.000 à 10.000 ans", a expliqué à l'AFP Nikolay Sirakov, l'un des responsables des fouilles et professeur à l'Institut d'archéologie de l'Académie bulgare des sciences.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – "Les Français pourront partir en vacances en France" en juillet-août, promet Edouard Philippe :

Depuis Matignon, le Premier ministre a fait un point jeudi sur la situation du secteur du tourisme, durement touché par la crise, pour lequel il a détaillé un plan d'aide. A cette occasion, il a évoqué les vacances d'été qui approchent à grands pas et qui sont source de questionnements et d'hésitations de la part des Français. «S'agissant des vacances - sous réserve de l'évolution de l'épidémie et de possibles restrictions très localisées en fonction de son évolution - nous privilégions une hypothèse raisonnable : les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août. Quand je dis en France, c'est évidemment en métropole, dans l'Hexagone, et dans les Outres-Mers», a-t-il déclaré.

Il souligne - et félicite cette mesure - que les professionnels de l'hôtellerie et du tourisme ont pris «l'engagement de garantir un remboursement intégral, en cas d'annulation liée au Covid-19, des nouvelles réservations effectuées». «Les Français peuvent prendre leurs réservations», a insisté le Premier ministre.

Sans donner de détails, il a annoncé que le gouvernement va bientôt mettre en place «un plan consacré au tourisme social». Il s'agit de faire en sorte que «tous ceux qui ont vécu le confinement dans des conditions parfois les plus dures puissent avoir un accès plus facile à des déplacements, des voyages, des opérations de tourisme social».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Indignation unanime de la classe politique française face à la polémique Sanofi :

Pour une fois unanime, la classe politique française s'est indignée jeudi de l'annonce par le patron de Sanofi que son groupe pharmaceutique servirait en priorité les Etats-Unis s'il trouvait un vaccin contre le Covid-19.

"Pour nous, ce serait inacceptable qu'il y ait un accès privilégié de tel ou tel pays sous un prétexte qui serait un prétexte pécunier", a tonné au micro de Sud radio la secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher. "Sanofi doit assumer ses responsabilités et effectivement se mettre au service de la santé des Français et des Européens et pas simplement de ses intérêts financiers aux États-Unis", a mis en garde le chef de file d'EELV Jannick Jadot sur Franceinfo.

Le président de la Région Hauts-de-France Xavier Bertrand (ex-LR) a interpellé Emmanuel Macron sur Twitter: "Il est impensable qu'une entreprise qui a son siège en France et qui bénéficie de crédits d'impôts recherche délivre un vaccin aux Etats-Unis avant nous. Vous devez agir!". "L'Europe et la France ne peuvent accepter qu'une entreprise française permette aux Américains d’être protégés avant nous", a-t-il ajouté à l'adresse du Premier ministre Edouard Philippe et de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Coronavirus : aux Etats-Unis, la Nation Navajo lutte comme elle peut contre la mort :

Avec plus de 3000 cas pour plus de 170.000 habitants, la Nation Navajo possède aujourd'hui le taux de contamination au coronavirus le plus haut des Etats-Unis. Mais l’aide peine à arriver.

À 28 ans, Valentina Blackhorse rêvait de devenir la prochaine leader de la Nation Navajo. Parmi ses combats, les personnes âgées et la protection des terres menacées par la construction de pipeline. Mais la jeune femme pleine d’ambition, qui ne cessait de vouloir en apprendre plus sur ses ancêtres et leur histoire, a été terrassée par la maladie. Valentina est morte du coronavirus en avril dernier, laissant derrière elle son petit ami, Robby Jones, et leur fille de seulement un an, Poet.

C’est au début du mois de mars que l’épidémie aurait atteint les terres Navajo. D’après le «Durango Herald», le patient zéro serait un homme qui aurait assisté à un tournoi de basket avant de faire la route jusqu’à une petite ville de la réserve indienne où se tenait un évènement organisé dans l'église de Chilchinbeto. Depuis, le covid-19 n’a fait que se répandre à travers la Nation Navajo, qui s’étend sur 71.000 km² et sur une partie de l’Arizona, de l’Utah et du Nouveau-Mexique. Aujourd’hui, le taux de contamination est le plus fort du pays, avec plus de 3000 cas pour 173.000 habitants. Des chiffres qui dépassent désormais le taux de contamination de New York, épicentre de la maladie aux Etats-Unis. La Nation Navajo comptait jeudi 103 morts du coronavirus, dont Valentina, pour qui une page de collecte de dons a été ouverte.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – La propagation du coronavirus "éminemment" possible par la parole, selon une expérience :

Les microgouttelettes de salive générées par la parole peuvent rester suspendues dans l'air d'un espace fermé pendant plus de dix minutes, selon une expérience publiée mercredi dans la revue PNAS et qui souligne le rôle probable des microgouttelettes dans la pandémie de Covid-19. La propagation du nouveau coronavirus Sars-Cov-2 par la toux et l'éternuement est bien connue, mais lorsque l'on parle, on projette également des microgouttelettes invisibles de salive qui peuvent contenir des particules virales. Plus elles sont petites, plus elles restent longtemps en suspension dans l'air, tandis que les plus lourdes, par l'effet de la gravité, vont retomber plus vite au sol.

La transmission par l'air expiré est bien étudiée pour des virus comme celui de la rougeole, qui est l'un des plus contagieux connus et est capable de se loger dans des gouttelettes microscopiques, mais les chercheurs tentent encore de quantifier ce mode de contamination pour le Sars-Cov-2. Des chercheurs de l'Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales ont fait parler une personne dans une boîte fermée, à l'intérieur de laquelle un laser était projeté. Chaque gouttelette émise traversait le laser de façon visible, ce qui permettait de quantifier leur nombre au fil du temps. Dans l'expérience, la personne répétait, avec une voix forte, "Stay healthy" (portez-vous bien) pendant 25 secondes.

Les gouttelettes sont restées dans l'air en moyenne 12 minutes. En prenant en compte la concentration connue du coronavirus dans la salive, les scientifiques estiment qu'une parole forte peut générer l'équivalent par minute de plus de 1.000 gouttelettes contaminées capables de rester en suspension dans l'air pendant 8 minutes ou plus, dans un espace fermé. "Cette visualisation directe démontre que la parole normale génère des gouttelettes dans l'air qui peuvent rester en suspension pendant des dizaines de minutes ou plus, et sont éminemment capables de transmettre une maladie dans un espace confiné", concluent les chercheurs.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – "Modestie", "clarté"... Après Mélenchon, Le Pen fait l'éloge de Philippe :

Le Premier ministre est apparu dans la crise sanitaire "avec des qualités inverses de celles du président de la République", a estimé jeudi Marine Le Pen, après que Jean-Luc Mélenchon a opposé Edouard Philippe "un homme élégant" à Emmanuel Macron un "bandit de grand chemin". Edouard Philippe "est apparu avec des qualités inverses de celles du président de la République, avec une forme de modestie, de clarté qui ne sont pas les qualités premières d'Emmanuel Macron", a déclaré sur BFMTV et RMC la présidente du Rassemblement national, interrogée sur la popularité du chef du gouvernement.

Le Premier ministre recueille 57% (+4 points) de bonnes opinions selon une étude de l'Ifop réalisée début mai et publiée mercredi par Paris Match, contre 48% (+2%) pour Emmanuel Macron. En outre, "les Français apprécient assez peu que le Premier ministre soit considéré comme un fusible, et que le président de la République manifestement cherche à se décharger de ses responsabilités alors qu'il a été le maître d'œuvre des décisions prises pendant cette crise sanitaire", a-t-elle ajouté.

Le député et chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon avait lui opposé Edouard Philippe "un homme élégant" à Emmanuel Macron un "bandit de grand chemin", dans La Tribune de Genève datée du 5 mai. Édouard Philippe "est de droite et n'a jamais prétendu autre chose. C'est un homme élégant, d'un côtoiement agréable, un libéral assumé et qui le dit clairement", selon Jean-Luc Mélenchon. "Emmanuel Macron, en revanche, est un bandit de grand chemin. Lui-même dit qu'il a fait un hold-up sur le pouvoir! Il a trompé tout le monde. (...) Un libéral qui fait perquisitionner ses rivaux! C’est insupportable, cet opportunisme", avait ajouté l'Insoumis.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Olivier Véran joue au faux patient positif au Covid-19 :

Le ministre de la Santé Olivier Véran a joué jeudi lors d'un déplacement à Lyon le rôle d'un patient ayant des difficultés respiratoires, puis testé positif au Covid-19 et donc soumis au "contact tracing", dispositif qui inquiète une partie des Français.

Une fois que le médecin traitant d'un malade a rempli le fichier "Covid contact" avec le nom, le numéro de téléphone et l'adresse e-mail du patient, c'est la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) qui prend le relais pour le suivi épidémiologique. A la CPAM du Rhône, le faux patient Olivier Véran a expliqué avoir "dit oui pour donner (s)es contacts. Mais j'aurais pu dire non. C'est dans la loi". "J'ai accepté parce que c'est important d'identifier les personnes possiblement infectées", a-t-il relevé.

Sur la fiche qui s'affiche sur l'écran de l'agent de la CPAM, "il n'y a rien d'autre comme infos", a noté le ministre. "Rien sur mon état de santé antérieur, sur les médicaments que je prends...". Les équipes du dispositif "tracing" se chargent ensuite de contacter les personnes dont les noms ont été fournis par le patient s'ils correspondent aux conditions à risques: un contact sans masque, à moins d'un mètre, au cours des dernières 48 heures. Les 125 salariés de la CPAM du Rhône mobilisés sur ce dispositif sont en capacité de tracer 100 personnes par jour, 7 jours sur 7 a priori. Un décret est attendu pour qu'ils puissent travailler le dimanche.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Des caméras thermiques à Roissy pour détecter d'éventuels porteurs du Covid-19 :

Des caméras thermiques ont été déployées à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle (CDG) pour détecter à leur arrivée d'éventuels porteurs du Covid-19, a annoncé mercredi ADP, le gestionnaire de l'aéroport.

La caméra permet d'identifier dans le flot de voyageurs, après récupération de leurs bagages, les passagers présentant une température supérieure à 38 degrés, en marquant le contour du visage, flouté, d'un cadre rouge. La température est ensuite confirmée avec un thermomètre sans contact et le voyageur conduit au service médical d'urgence de l'aéroport où son éventuelle contamination pourra être testée.

ADP a acheté 12 caméras de ce type déployées dans un cadre fixé par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) «pour convaincre chacun que le transport aérien est un transport sûr», a commenté le directeur exécutif de Groupe ADP Edward Arkwright. «La sécurité sanitaire c'est la succession de mesures de contrôle, de vigilance qui permet de créer un environnement contrôlé et de confiance», a expliqué le secrétaire d'Etat aux Transport Jean-Baptiste Djebbari au cours d'une visite de l'aéroport.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1448) : 14 MAI 2020

Jeudi 14 mai 2020 – Didier Gailhaguet refuse de quitter son poste au comité olympique français :

L'ancien patron du patinage français, Didier Gailhaguet, contraint à la démission de la Fédération française des sports de glace (FFSG) en février à cause d'un scandale de violences sexuelles, refuse en revanche de quitter le comité olympique français, a-t-il fait savoir mercredi soir dans un courriel obtenu par l'AFP. "(...) j'ai décidé de ne pas démissionner et à ceux qui appelleraient à ma démission, je réclame simplement un peu de décence!", lance Gailhaguet à la fin de son message, adressé à la quarantaine de membres du conseil d'administration du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), dont son président Denis Masseglia. "Bien amicalement à vous et à demain", conclut-il, annonçant ainsi son intention de participer au conseil d'administration prévu par visioconférence jeudi matin, à partir de 09H30, même s'il n'est plus président de la FFSG.

Après un long règne à la tête de cette fédération, qu'il présidait depuis 1998, à l'exception d'une parenthèse entre 2004 et 2007, Didier Gailhaguet avait été contraint à la démission début février, à 66 ans, sous pression de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Quinze jours plus tôt, plusieurs anciennes patineuses, dont Sarah Abitbol dans son livre "Un si long silence", avaient accusé de viol et agressions sexuelles d'entraîneurs, dont Gilles Beyer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens