Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – point sur le Coronavirus le 12 mai au soir :

Le bilan de l'épidémie de coronavirus en France est de nouveau en hausse mardi soir avec 348 nouveaux décès en 24 heures, mais le nombre de patients lourds en réanimation continue de baisser, selon la direction générale de la Santé. Au total depuis le 1er mars, au moins 26.991 décès ont été enregistrés mais la pression sur les services d'urgence continue de se réduire, avec 2.542 patients, soit 170 de moins que la veille, précise-t-elle. Au plus fort de l'épidémie, le 8 avril, les services de réanimation accueillaient 7.148 cas graves. Les nouveaux décès annoncés mardi ont été enregistrés dans les hôpitaux (+183) et dans les établissements médico-sociaux et Ehpad (+165), portant respectivement leur total à 17.003 et 9.988.

Environ un million d'enfants ont repris mardi le chemin de l'école, un redémarrage limité et strictement encadré mais qui suscite de nombreuses craintes face à une épidémie de coronavirus «toujours active» en France. Avec cette décision contestée par des scientifiques et certains élus, le gouvernement entend poursuivre la levée progressive du confinement, qui a débuté lundi avec la réouverture de nombreux commerces et la fin de restrictions de déplacement imposées aux Français depuis 55 jours. Pour répondre aux craintes des enseignants et des familles, les milliers d'écoles maternelles et primaires qui rouvrent leurs portes à partir de mardi seront soumises à un strict protocole sanitaire afin d'éviter toute nouvelle flambée de l'épidémie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Passe d'armes entre Hidalgo et Véran autour de la réouverture des parcs et jardins à Paris :

La maire de Paris Anne Hidalgo a demandé mardi la réouverture des parcs et jardins dans la capitale - avec port du masque obligatoire, mais Olivier Véran a aussitôt réitéré son refus d'envisager cette dérogation pour ces espaces verts.

"Compte tenu des besoins des Parisiens, car Paris est une ville très dense, je renouvelle ma demande d'ouvrir à la promenade les parcs et les jardins avec port du masque obligatoire, ce qui devrait aussi être le cas dans toutes les rues de notre ville", a écrit Anne Hidalgo sur Twitter mardi matin.

"Non, nous n'ouvrirons pas les parcs et jardins à Paris et en Île-de-France ainsi que dans les autres régions qui sont classées rouge", lui a répondu le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'un déplacement à Limeil-Brevannes (Val-de-Marne). "Ça peut être extrêmement tentant par le soleil que nous avons aujourd'hui que les gens se regroupent trop, s'amassent trop, qu'ils ne respectent pas les groupes de dix et qu'ils ne puissent pas respecter les conditions des gestes barrières", a-t-il expliqué, en précisant "avoir vu les images" des Parisiens amassés ""sur les quais de Seine" lundi soir.

Les bois de Vincennes et de Boulogne sont intégralement ouverts depuis le début du déconfinement lundi mais les parcs et jardins de Paris restent pour l'heure fermés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – L'Académie française a tranché : "Covid" est féminin :

Gardienne sourcilleuse du bon usage de la langue française, l'Académie française recommande d'utiliser le mot Covid-19 au féminin plutôt qu'au masculin alors même que l'usage majoritaire en France est d'utiliser ce terme apparu avec l'épidémie de coronavirus au masculin.

Tempête dans un verre d'eau? Les Académiciens sont certainement dans leur rôle en rappelant une règle simple de grammaire: pour un acronyme c'est le genre du mot principal qui compte. Ainsi on dit et écrit "la" SNCF car il s'agit de l'acronyme de la "Société nationale des chemins de fer" et l'article s'accorde avec le genre du mot "société".

La difficulté avec Covid est qu'il s'agit d'un acronyme d'origine étrangère. Covid est l'abréviation du terme anglais "Coronavirus disease" qui se traduit par "maladie du coronavirus". "Maladie" étant un mot féminin la règle devrait donc bien être d'employer le féminin quand on utilise le terme Covid.

Après tout, on parle de "la" CIA (Central Intelligence Agency) pour désigner l'agence de renseignement américaine. En français, "agence" est un mot féminin.

Mais, une autre des règles fondamentales d'une langue est son usage courant. "L'usage fait la loi" ont coutume de dire les linguistes. Dans le cas du mot Covid, force est de constater que le masculin s'est imposé notamment dans les médias mais pas seulement. Depuis le début de l'épidémie, le gouvernement parle du Covid au masculin, l’Institut Pasteur également.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – À 113 ans, la doyenne de l'Espagne, María Branyas, a vaincu le coronavirus :

La doyenne de l'Espagne est maintenant la femme la plus âgée à avoir survécu au coronavirus. María Branyas, 113 ans, a contracté le Covid-19 dans sa résidence médicalisée à Olot, en Catalogne, où elle vit depuis près de vingt ans. Née le 4 mars 1907, elle a été diagnostiquée positive au mois d'avril puis a été isolée dans sa chambre pendant plusieurs semaines pour éviter toute propagation.

La centenaire assure qu'elle va «bien, avec les petits inconvénients que tout le monde peut avoir», et remercie le traitement des professionnels de la résidence : «Les gens ici sont très gentils, très attentionnés», rapporte le journal espagnol «Nius».

Âgée de 76 ans, sa fille Rosa explique que sa mère a «toute sa tête». María Branyas est «une femme forte et positive» qui n'a eu qu'une infection urinaire comme symptôme, précise-t-elle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – A Cannes, un grand merci aux soignants affiché sur le Palais des festivals :

Les cinéphiles ont le coeur gros. Dans un monde sans pandémie du coronavirus, tous les téléobjectifs seraient braqués vers la Côte d'Azur pour l'ouverture de la 73e édition du Festival de Cannes. Nous aurions peut-être découvert ce mardi «The French Dispatch» de Wes Anderson et applaudi un impressionnant cortège de stars sur le tapis rouge du Palais des Festivals. Mais, malgré toute la volonté de Pierre Lescure et de Thierry Frémaux, le Festival de Cannes 2020 n'aura pas lieu sous sa forme traditionnelle et les sangliers ont déjà remplacé les starlettes sur la Croisette.

Différentes pistes alternatives sont évoqués au fil des interviews - label Cannes 2020, invitation dans les festivals du monde entier, avant-premières à l'automne -, mais rien ne remplacera la magie de Cannes, sous le soleil les belles années, sous les parapluies parfois, quand toute une ville parle, respire et vit cinéma, du petit film d'auteur présenté à la section Un Certain Regard à la grande avant-première hors compétition d'une machine commerciale hollywoodienne.

Mais la pandémie de la Covid-19 n'a épargné ni la France, ni la ville de Cannes et ce mardi matin une grande bannière de remerciements au personnel soignant et à ceux qui ont assuré le maintien des missions essentielles a remplacé la traditionnelle affiche du festival. Ce n'est que partie remise et l'édition 2021 sera encore plus cinéphile et festive. Le maire de la ville David Lisnard a aussi exprimé une pensée pour tous les artistes ainsi que les salariés des établissements d’accueil, les indépendants, les entrepreneurs, totalement sinistrés par l'annulation du Festival de Cannes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Sondage Ifop : La popularité d'Edouard Philippe s'envole :

 Quatorze points supplémentaires en deux mois pour Edouard Philippe dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio. Le Premier ministre distance Emmanuel Macron de neuf points.

C'est un état de grâce paradoxal. Les Français n'ont pas confiance dans leur exécutif pour gérer la crise sanitaire mais ils se rassurent avec leur Premier ministre. Tel est l'une des leçons du dernier tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio. Edouard Philippe gagne encore 4 points ce mois-ci après en avoir engrangé 10 en avril, soit 14 points supplémentaires de «bonnes opinions» en deux mois. Avec 57%, le chef du gouvernement s'installe à la deuxième place du palmarès derrière l'intouchable Nicolas Hulot. Preuve que l'ex-maire du Havre tient la baraque au moment la France se déconfine. Son style calme, moins changeant, tout en sobriété, s'impose.

Bref, un score de taulier et une différence qui se creuse avec Emmanuel Macron (48%, +2). Un peu comme François Fillon et Nicolas Sarkozy en 2010 quand le premier compensait l'impopularité du second. Le chef de l'Etat tire toutefois son épingle du jeu avec une popularité tout à fait convenable. Dans le détail, Edouard Philippe plaît à six retraités sur dix et parvient à effacer le clivage droite/gauche : il gagne 5 points à gauche (50%) et 9 chez les Républicains (69%). Officiellement, le président a clos le débat sur un éventuel changement de Premier ministre après le déconfinement. Dans les faits, il ne serait pas facile de se débarrasser d'un homme politique devenu très populaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Un hommage aux soignants le 14-Juillet :

Emmanuel Macron souhaite "que la fête nationale soit une occasion supplémentaire de manifester l'hommage et la reconnaissance de la nation à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid-19", a indiqué mercredi la porte-parole du gouvernement. "Le président de la République a souhaité une reconnaissance qui soit également symbolique, de la nation toute entière, envers ceux qui se sont mobilisés dans cette épidémie et continuent à le faire", a expliqué Sibeth Ndiaye à l'issue du Conseil des ministres.

La porte-parole a également indiqué qu'une promotion unique de l'Ordre national du mérite et de la Légion d'honneur sera publiée le 1er janvier 2021, et non comme d'usage les 15 mai et 14 juillet, et qu'elle comprendra "une part importante de personnes ayant contribué à la lutte contre le virus à tous les niveaux et dans tous les domaines d'activité".

Les récipiendaires auront oeuvré "dans le soin des malades, le dépistage, la recherche, le soutien de notre système de santé, la fabrication des produits de santé et de protection, la protection des plus fragiles, la poursuite d'une activité professionnelle et bénévole pour assurer le fonctionnement des services indispensables", a-t-elle énuméré. "Les propositions (de décoration) relatives aux personnels militaires d'active et de réserve seront également reportées et publiées regroupées au mois d'octobre", a précisé Sibeth Ndiaye.

La porte-parole du gouvernement a encore annoncé qu'une "médaille de l'engagement face aux épidémies" serait "réactivée", afin de "récompenser les personnes qui se sont dévouées pendant la crise du Covid-19". Cette proposition avait été portée par un député LR, Philippe Gosselin, qui avait déposé une proposition de loi en ce sens fin mars. Le ruban tricolore avait été créé à la suite de l'épidémie de choléra de 1884 et visait à "récompenser ceux qui se sont particulièrement dévoués pendant les périodes de maladie épidémique", a rappelé Sibeth Ndiaye. Cette récompense avait disparu au début des années 1960. "Elle pourra être décernée à titre individuel ou collectif et fera l'objet prochainement d'un décret qui la réactualisera", a expliqué la porte-parole.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Ouverture des plages de La Baule et Pornichet , avec interdiction de s'asseoir ou s'allonger :

La préfecture de Loire-Atlantique a autorisé l'ouverture des plages de La Baule et Pornichet, fermées depuis le confinement, pour "l'exercice d'activités dynamiques", selon un arrêté consulté mercredi.

"Toute présence statique, assise ou allongée, est interdite" sur ces plages "ainsi que la pratique du pique-nique", selon un arrêté préfectoral daté du 12 mai.

Les regroupements de plus de dix personnes, les activités physiques collectives, les "pratiques festives" et la consommation d'alcool sont également interdites sur la plage de La Baule, souvent décrite localement comme "la plus plage belle d'Europe". La promenade, la baignade, la pratique sportive individuelle et la pêche à pied, sont en revanche autorisées par l'arrêté préfectoral.

Les mairies de La Baule et Pornichet doivent afficher les consignes de sécurité à l'entrée et à la sortie des plages et veiller au respect des mesures de "distanciation sociale" (un mètre entre les personnes et cinq mètres entre les groupes). "L'accès aux plages répond à une nécessité pour maintenir l'attractivité économique et touristique" de ces communes, souligne le préfet dans l'arrêté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Une employée de la gare de Londres meurt du coronavirus après s'être fait cracher dessus :

Une employée de la gare Londres-Victoria est morte du coronavirus après qu’on l’ait contaminé en lui crachant dessus.

Elle laisse derrière elle une petite fille de 11 ans. Le syndicat TSSA a annoncé mardi la mort d’une employée des chemins de fer britanniques, décédée du coronavirus après avoir été contaminée par un homme qui lui a volontairement craché dessus.

Le 22 mars dernier, Belly Mujinga, 47 ans, et une collègue «étaient dans le hall à côté du guichet, lorsqu’elles ont été agressées par un usager qui leur a craché dessus. Un homme leur a toussé dessus et leur a dit qu’il avait le virus», précise le communiqué. Quelques jours après l'agression, les deux femmes sont tombées malades. Trois jours plus tard, le médecin de Belly Mujinga lui a prescrit un arrêt maladie, notant qu'elle souffrait de problèmes respiratoires préexistants

L'état de la quadragénaire s'est aggravé et elle a été emmenée à l'hôpital Barnet, dans le nord de Londres, où elle a été placée sous ventilateur. Belly est décédée le 5 avril, 14 jours après avoir été agressée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Bruxelles veut sauver les vacances d'été des Européens :

 Bruxelles a encouragé mercredi les 27 pays de l'Union à rouvrir leurs frontières intérieures pour sauver les vacances d'été de millions d'Européens et empêcher un naufrage du secteur touristique, plombé par le coronavirus. "Cela ne va pas être un été normal... Mais si nous faisons tous des efforts, nous n'aurons pas à passer l'été bloqués à la maison ou l'été ne sera pas complètement perdu pour l'industrie touristique", a déclaré la vice-présidente exécutive de la Commission, Margrethe Vestager, lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Ce secteur, crucial pour l'économie de l'Union puisqu'il représente 10% de son PIB et 12% des emplois, regarde arriver avec anxiété la saison estivale après avoir déjà pâti depuis deux mois des mesures de confinement mises en place pour endiguer la pandémie.

Le premier voyagiste mondial, l'allemand TUI, a annoncé mercredi son intention de supprimer 8.000 postes dans le monde, soit plus de 10% de ses effectifs. Après le repli sur soi de nombreux pays européens, la Commission européenne veut les inciter à lever progressivement les contrôles et restrictions mis en place pour faire face au coronavirus. Le Commissaire européen aux Affaires économiques, l'Italien Paolo Gentiloni, s'est comme Mme Vestager voulu rassurant. "Nous aurons une saison touristique cet été, même si ce sera avec des mesures de sécurité et des restrictions qui n'existaient pas l'an passé", a-t-il promis dans un entretien mercredi à six journaux européen.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Mêlé au meurtre de sa femme, le Premier ministre du Lesotho annonce sa démission :

Après des mois de tensions politiques teintées de fait divers, Thomas Thabane se dit prêt à quitter ses fonctions. Le Premier ministre du Lesotho a annoncé qu'il prendra très bientôt sa retraite : «Sérieusement, je ne veux pas finir mon mandat mais me retirer», a-t-il déclaré mercredi à l'AFP. «Vous pouvez dire que le Premier ministre travaille à rendre son départ aussi apaisé et tranquille que possible», a-t-il ajouté, précisant qu'il présenterait sa démission au roi Letsie III dès cet après-midi. «Une fois que je lui aurai parlé, j'informerai mes collègues, a-t-il poursuivi. Une nouvelle coalition émerge et c'est une bonne chose. Certains ont jugé nécessaire de travailler ensemble pour résoudre tout ça de façon pacifique, pour le bénéfice de notre peuple.» «Tout ce que je souhaite, c'est toucher ma retraite et qu'on me laisse tranquille. Tout le reste, c'est n'importe quoi», a assuré l'octogénaire. Sans majorité, il doit quitter ses fonctions au 22 mai au plus tard, a précisé le président du Parlement Sephiri Motanyane, selon le «Lesotho Times».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Coronavirus : Didier Raoult assure à nouveau que l’épidémie est en train de disparaître :

Une fois de plus, Didier Raoult réaffirme que l’épidémie de coronavirus en France est en train de disparaître. Comme chaque semaine sur sa chaîne YouTube, le professeur marseillais a publié une vidéo dans laquelle il fait le bilan de la maladie. Et d’après lui, il ne devrait pas y avoir de deuxième vague redoutée. «Nulle part il n'y a de deuxième vague, il y aura quelques cas sporadiques ici ou là mais il n'y a plus de dynamique épidémique», assure-t-il. «Il y a eu un seul nouveau cas hier (à Marseille ndlr), on voit bien que l’épidémie disparaît», poursuit-il avant de rappeler les bons résultats de la ville. «A Marseille, le fait d'avoir systématiquement diagnostiqué et traité les gens, le fait qu'on sait que le traitement diminue la durée du portage viral, la cloche a duré moitié moins de temps que dans la plupart des pays. Un peu partout les choses sont en train de s'arrêter».

Il en profite pour rappeler à nouveau l’efficacité de son traitement à l'hydroxychloroquine, «le seul médicament pour lequel il y a des évidences publiées dans des journaux avec des études que tout le monde semble privilégier». «Elle permet de diminuer la charge virale et d'augmenter l'espérance de vie» des patients, dit-il. «C'est une maladie différente, une épidémie avec un virus qu'on ne connaît pas. La plupart des spéculations qu'on avait pu faire étaient fausses», ajoute-t-il. Lui-même avait d’ailleurs au début de la pandémie assuré qu’elle ne ferait pas plus de 10 000 morts. La France en compte aujourd’hui près de 27 000. «On a été incapable en France de développer les stratégies de tests systématiques mises en place dans la plupart des autres pays. Pourtant, c'est banal. Je regrette que mes conseils n'aient pas été suivis d'effets», déplore-t-il encore dans sa vidéo. Auprès de Paris Match, il avait déjà dénoncé le Conseil scientifique, qu’il a quitté brutalement : «On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels. Le consensus, c’est Pétain. Insupportable. On ne peut pas décider de cette manière.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1447) : 13 MAI 2020

Mercredi 13 mai 2020 – Une Russe fête son centième anniversaire en sortant de l'hôpital, guérie du coronavirus :

Une Russe a fêté mercredi son centième anniversaire en sortant guérie du centre hospitalier où elle était soignée du nouveau coronavirus, la première centenaire du pays à vaincre ce virus particulièrement meurtrier pour les seniors.

«Le 13 mai, le jour de son centième anniversaire, Pelagueïa Mikhaïlovna Poïarkova est sortie du "Centre du cerveau et de neurotechnologie", réaménagé pour accueillir les malades du coronavirus», a indiqué l'établissement dans un communiqué, précisant qu'elle est la première centenaire du pays à guérir de la maladie Covid-19.

Selon les images de la télévision russe, Pelagueïa Poïarkova est sortie de cet hôpital du Sud-Ouest de Moscou sur un fauteuil roulant, félicitée par les soignants qui lui ont offert un bouquet de roses. La retraitée a ensuite pu rentrer chez elle. Née le 13 mai 1920 à Moscou, Pélagueïa Poïarkova a vécu la naissance de l'Union soviétique en 1922, a élevée seule son enfant après la mort de son mari tué durant la Seconde guerre mondiale et vit avec son gendre et sa fille.

«Malgré quelques complications du système cardio-vasculaire, il s'est avéré que c'est une grand-mère solide. Elle n'a pas été en réanimation, elle a toujours été dans sa chambre, où elle a reçu des soins standards», s'est félicité, cité par la télévision russe, le directeur par intérim du centre, Vsevolod Belooussov. L'hôpital n'a pas précisé quand Mme Poïarokova a été contaminée par le coronavirus mais indique qu'elle l'a été dans un autre établissement où elle était hospitalisée, après que sa compagnonne de chambre eut été testée positive.

Devenue mardi le deuxième pays dans le monde en nombre de personnes infectées, la Russie dénombre mercredi 242.271 cas. Elle enregistre quotidiennement plus de 10.000 cas supplémentaires depuis début mai. La mortalité y reste, elle, basse comparée à d'autres pays, avec 2.212 victimes officiellement recensées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens