Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – point sur le Coronavirus le 10 mai au soir :

L'épidémie de coronavirus a causé la mort de 70 personnes sur les dernières 24 heures en France, soit le plus faible bilan quotidien depuis le début du confinement le 17 mars, a indiqué dimanche la direction générale de la Santé, à la veille du début du déconfinement de la population.

Le bilan total depuis le 1er mars s'élève désormais à au moins 26.380 décès, alors que la pression sur les services d'urgence hospitaliers se réduit toujours, avec 36 malades en moins, pour un total de 2.776 cas graves en réanimation, selon le bilan quotidien de la DGS.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Le coronavirus de retour à Séoul et Wuhan :

Les autorités chinoises ont annoncé dimanche un nouveau cas à Wuhan, berceau de l'épidémie du coronavirus, après plus d'un mois de répit à la suite d'un confinement draconien. Il s'agit d'un homme de 89 ans résidant dans le district de Dongxihu situé dans le nord-ouest de Wuhan, ont indiqué les autorités locales.

En Corée du Sud, où la progression du virus avait également été stoppée, la ville de Séoul a dû de son côté ordonner la fermetures des bars et discothèques, après de nouveaux cas de propagation. Ce nouveau foyer «fait prendre conscience que ce genre de situation peut se présenter n'importe quand», a souligné dimanche le président sud-coréen Moon Jae-in. «Ce ne sera pas fini avant que ce soit vraiment fini», a-t-il martelé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Détecter le port du masque dans le métro : l'expérimentation de la RATP :

La RATP et Île-de-France Mobilités expérimentent une technologie de détection des masques à la station Châtelet-Les Halles.

Plus le droit de descendre dans le métro sans porter de masque ni de se tenir à moins d’un mètre des autres passagers, tout en respectant chacun des autres gestes barrière. C’est avec ces règles, édictées par le Premier ministre Edouard Philippe, que les transports publics doivent reprendre une activité plus soutenue après le 11 mai. Elles seront appliquées au moins pendant la première période du déconfinement, jusqu’au 2 juin. Régulations à l’entrée des stations, marquages au sol, distributeurs de gel hydroalcoolique, la RATP et la SNCF s’organisent pour l’échéance en région parisienne. Contrôles et sanctions sont prévus pour s’assurer que les mesures sanitaires soient bien appliquées : des voyageurs sans masque seraient sanctionnés par une amende de 135 euros, qui pourra être décidée par les forces de l’ordre, ainsi que les agents de sécurité de la SNCF et de la RATP.

Ce mercredi, alors que le port du masque n’était pas encore obligatoire, les usagers du métro étaient déjà 70% à en porter un à la station Châtelet-Les Halles… La RATP et Île-de-France Mobilités viennent en effet de lancer une expérimentation de trois mois pour calculer quelle proportion des passagers voyage masquée. Avec six caméras reliées à des ordinateurs dans un premier temps, douze ensuite, cette technologie utilisant la reconnaissance visuelle permet de repérer la présence ou l’absence de masques, avec un taux de précision annoncé à 99,5%. Xavier Fischer, le cofondateur de Datakalab, la start-up qui a mis au point cet algorithme fonctionnant avec du «deep learning» (apprentissage profond, une forme d'intelligence artificielle), explique : «L’analyse de l’image se fait en temps réel avec des statistiques fournies toutes les quinze minutes. Il ne s’agit en aucun cas de flicage puisque les usages sont contrôlés.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Un déconfinement sans problème majeur dans les transports lundi matin :

La reprise des transports publics s'est, dans l'ensemble, bien passée lundi matin en Ile-de-France, ont constaté la RATP et la SNCF. "Aucun incident majeur n'a été constaté sur le réseau ce matin", a indiqué la RATP dans un communiqué, ajoutant que "les retours du terrain montrent un respect global des consignes sur le réseau".

"Des incidents d'exploitation localisés ont été identifiés à l'ouverture du réseau sur la ligne 13 (du métro parisien) faisant suite à des infiltrations d'eau en début de service", mais "l'incident a été rapidement résolu suite à l'intervention des mainteneurs", a relevé la Régie.

"Les premiers trains du matin étaient un peu plus chargés sur le RER B, mais la situation est restée sous contrôle", a indiqué un porte-parole à l'AFP.

"Plus de 97% de nos trains de ce matin avaient une affluence faible ou très faible", a précisé un de ses collègues.

"Il semble qu'une partie des voyageurs aient bien intégré nos messages sur la nécessité d'éviter les heures de pointe et se soient levés plus tôt que d'habitude, d'où une fréquentation plus forte qu'attendue sur les premiers trains. Nous allons en tirer les leçons évidemment dès demain (mardi) matin", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Paris : la plateforme pour retirer un masque réutilisable gratuit est ouverte :

Les Parisiens peuvent s'inscrire depuis lundi sur le site de la mairie de Paris pour aller retrier un masque gratuit dans les pharmacies.

Alors que la France vit lundi son premier jour de déconfinement, la mairie de Paris a lancé une plateforme de réservation de masques contre le coronavirus. Chaque parisien âgé de plus de 11 ans peut aller retirer gratuitement un masque en tissu réutilisable dans une pharmacie volontaire à côté de son domicile.

Pour cela il suffit de réserver un créneau en ligne sur le site Paris.fr. Deux plages horaires sont proposées chaque jour : une avant et après 13 heures. Un bon de retrait doit ensuite être téléchargé avant d'être présenté à la pharmacie pour obtenir son masque. Une pièce d'identité sera également réclamée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Masques et oreilles de souris : le parc Disney rouvre à Shanghai :

 «Une lueur d'espoir» : c'est ainsi que Joe Schott, le président du Shanghai Disney Resort, a qualifié la réouverture, ce lundi, du parc à thème en Chine ouvert il y a quatre ans. Plusieurs mesures ont été prises afin de permettre cette réouverture, comme la limitation du nombre de visiteurs, tous porteurs de masques comme les employés (sauf ceux qui portent un costume de personnage), mais aussi des contrôles de la température corporelle et des horaires précis d'arrivée. Les amphithéâtres restent fermés, comme les aires de jeux pour enfants afin de limiter les contacts, les files d'attente sont espacées et des rangs sont laissés vides dans les attractions. Selon l'Associated Press, un tiers des 80 000 visiteurs quotidiens étaient attendus, un chiffre qui augmentera progressivement jusqu'à un retour à la normale.

Il s'agit du seul parc Disney déjà rouvert dans le monde : ceux situés aux États-Unis, au Japon et en France demeurent fermés jusqu'à nouvel ordre -même si le centre commercial du parc situé en Floride pourrait rouvrir à la fin du mois. À l'annonce de la réouverture prochaine du parc, faite le 5 mai, l'action de Disney a grimpé de 8% aux États-Unis, précise le «New York Times», qui voit dans cet événement un signal fort pour les employés de la marque à travers le monde mais aussi aux actionnaires. Sans vaccin ni traitement définitif contre le Covid-19, les visiteurs se sont tout de même rués sur les billets : les 24 000 tickets prévus pour ce lundi ont été vendus en quelques heures.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – "Invasion" déjouée au Venezuela : onze arrestations supplémentaires :

Onze personnes présentées comme des "terroristes" ont été arrêtées dimanche dans l'enquête sur l'"invasion" déjouée au Venezuela, portant le total à 45, ont annoncé les autorités et la télévision publique du pays.

"Trois autres mercenaires terroristes (...) ont été capturés dans la Colonia Tovar", petite communauté de descendants d'Allemands près de Caracas, a tweeté l'amiral Remigio Ceballos.

Quelques heures plus tard, la télévision publique a fait état de l'arrestation de huit autres "terroristes" dans l'Etat côtier de Vargas (nord). Au total, 45 personnes ont été arrêtées pour leur implication présumée à une "invasion" manquée, qui avait consisté en un débarquement d'hommes les 3 et 4 mai à Macuto, à moins d'une heure de route de Caracas sur la côte caraïbe. Le 3 mai, lors de cette tentative d'"invasion", huit personnes y participant auraient trouvé la mort lors d'affrontements avec les forces vénézuéliennes.

Le président Nicolas Maduro a comparé cette épisode à celui de la Baie des cochons à Cuba en 1961. Maduro considère Trump comme "commandant en chef de l'opération"

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Alors que le virus s'immisce à la Maison-Blanche, Trump se déchaîne contre Obama :

Donald Trump est outré. Le président des Etats-Unis a multiplié les attaques contre son prédécesseur, Barack Obama, dimanche, avec 17 tweets ou retweets citant son nom. En cause : les propos du démocrate, critiquant sans ambages le milliardaire pour sa gestion de la crise sanitaire -un «désastre chaotique absolu»- et pour les interventions de son administrations pour empêcher la justice de suivre son cours -«ce que nous connaissons de l'Etat de droit est en jeu».

Alors que les mauvais sondages électoraux inquiètent jusqu'à son équipe de campagne, Donald Trump n'a pas du tout apprécié que Barack Obama abandonne la réserve qu'adoptent d'ordinaire les anciens présidents. Il a repris à son compte un tweet se lamentant contre la perte de la «tradition de décence et de bienséance» dont se serait rendu coupable Obama, quand lui-même n'a eu de cesse de repousser les frontières de ce qui constitue une attitude «présidentielle». Puis, le républicain a défendu son bilan face au Covid-19 : «Nous obtenons de super notes pour notre gestion de la pandémie de coronavirus, en particulier avec L'INTERDICTION des gens venant de Chine, la source de l'infection, à l'entrée aux Etats-Unis. Comparez ça avec le désastre d'Obama et Joe l'endormi plus connu sous le nom de grippe porcine H1N1. Mauvaises notes, mauvais sondages... Ils n'avaient rien compris!», s'est emporté Trump, qui a également accusé l'ex-président d'avoir orchestré l'enquête ayant identifié les mensonges du général Michael Flynn, que l'administration Trump a décidé la semaine dernière de ne pas poursuivre.

Cette obsession anti-Obama se manifeste alors que la gestion de la pandémie par Donald Trump et son gouvernement est cruellement mise en doute par la survenue de plusieurs cas au cœur du pouvoir, jusqu'aux plus proches du président. La semaine dernière, il a été révélé qu'un majordome du président était contaminé. Plus récemment, c'est l'infection de Katie Miller, porte-parole du vice-président Mike Pence, qui a été annoncé. La jeune femme est en outre l'épouse de Stephen Miller, très proche conseiller de Donald Trump, qui signe notamment ses discours. Deux nouvelles qui ont inquiété et agacé le président, selon le «New York Times», notamment car le majordome servait à Donald Trump ses repas et ne portait pas de masque.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Soudaine hausse du nombre de cas en Corée du Sud :

Modèle dans la lutte contre le Covid-19, la Corée du Sud a connu un pic de 35 nouveaux cas, lundi, après avoir pendant huit jours contenu la progression sous la barre des dix nouveaux cas quotidiens.

La Corée du Sud a enregistré lundi le plus grand nombre de cas de coronavirus depuis plus d'un mois en raison de l'apparition d'un foyer de contamination dans un quartier de la vie nocturne de Séoul. Le pays, qui était en février un des plus importants foyers de contamination au monde, est considéré comme un modèle dans la lutte contre le virus. La vie commençait à reprendre son cours depuis la semaine dernière mais, ce week-end, Séoul, la province voisine de Gyeonggi et la ville toute proche d'Incheon ont décrété la fermeture des clubs et des bars, les autorités redoutant une deuxième vague de contaminations. Cette résurgence des cas intervient au moment où nombre de pays européens entament un déconfinement graduel de la population.

La Corée du Sud a recensé lundi 35 nouveaux cas, portant le nombre total de personnes positives au Covid-19 à 10 909, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC). Au cours des douze derniers jours, le pays avait enregistré pendant huit jours une hausse à seulement un chiffre du nombre de cas.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Une partie de l'Espagne retrouve les terrasses :

Après près de deux mois d'un des confinements les plus stricts au monde, une partie de l'Espagne a rouvert lundi ses terrasses.

«Cela nous manquait beaucoup». Au premier jour du déconfinement dans une partie de l'Espagne, Jesus Vazquez, ouvrier de 51 ans, retrouve le plaisir de s'asseoir à une terrasse de café à Tarragone (est).

Après près de deux mois d'un des confinements les plus stricts au monde, «nous apprécions d'autant plus ces petits plaisirs», dit-il, après avoir commandé un sandwich et une bière. Ils sont quatre à sa table, tous assis à un coin pour maintenir les distances de sécurité. Son fils, Alejandro, a hâte pour sa part de finir sa journée de travail pour retrouver ses amis. «Nous nous sommes donné rendez-vous à la fin de la journée pour aller nous promener et manger quelque chose. On en a très envie, cela fait deux mois que nous ne nous sommes pas vus», confie-t-il.

Cette ville côtière de Catalogne fait partie de la moitié de l'Espagne autorisée à passer dans la première phase de déconfinement lundi. Madrid et Barcelone, les deux plus grandes villes du pays et les plus touchées par la pandémie, en ont été exclues. Le déconfinement de l'Espagne, qui sera très progressif jusqu'à la fin du mois de juin, comporte trois phases.

Le passage d'une phase à une autre dépend de l'évolution de l'épidémie, qui a fait 26.744 morts dans le pays, et de la capacité du système de santé à répondre à une nouvelle vague de contagions. Dans les zones autorisées à passer dans cette première phase, les réunions jusqu'à dix personnes sont permises. Les petits commerces, les églises, les musées et les terrasses de bar et de restaurant, peuvent rouvrir mais toujours en limitant l'affluence à une portion de leur capacité d'accueil.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Coup de sang d’Elon Musk qui menace de quitter la Californie :

 Elon Musk a menacé samedi de quitter la Californie, où se trouve son seul site de production de voitures électriques Tesla aux Etats-Unis, parce que les autorités locales l'empêchent de reprendre la production immédiatement, pour cause de pandémie.

"Franchement c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Tesla va immédiatement déplacer son siège et ses futurs projets au Texas/Nevada. Et si on devait garder une activité manufacturière à Fremont, cela dépendra de la façon dont nous sommes traités", a lancé M. Musk dans une de ces longues diatribes dont il a le secret sur Twitter. Et qui ne sont pas toujours suivies d'effets. Il a fait valoir l'expérience de Tesla en Chine, où son site de fabrication a rouvert après que l'épidémie de Covid-19 a été maîtrisée.

"Tesla en sait bien plus sur ce qu'il faut faire pour (reprendre la production) en toute sécurité, grâce à l'expérience acquise dans notre usine Tesla en Chine, qu'un petit fonctionnaire par intérim même pas élu", a lancé avec mépris le fantasque milliardaire, qui vient d'avoir un fils avec la musicienne Grimes. Il a aussi affirmé qu'il allait "immédiatement" poursuivre en justice le comté d'Alameda, près de San Francisco, où se trouve l'usine, accusant ses autorités d'être "irrationnelles et coupées de la réalité". "Le fonctionnaire ignorant et non élu 'responsable sanitaire par intérim' du comté d'Alameda va à l'encontre des ordres du gouverneur, du président, de nos droits constitutionnels et en dépit du bon sens!", a encore fulminé M. Musk.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – Deux baigneurs se déguisent en bouée pour échapper aux policiers :

Quelques jours avant le confinement, deux baigneurs ont eu la drôle d’idée de se déguiser en bouée de balisage pour tenter d’échapper à la police. «Je sais que ce n'est pas sérieux par rapport au confinement mais si ça peut faire sourire pas mal de monde et mettre un peu de gaieté pendant cette période, on paie volontiers notre amende», a déclaré le quinquagénaire à «Nice Matin».

La séquence, filmée et publiée vendredi 8 mai sur les réseaux sociaux, a rapidement fait le tour de la toile. On y voit les deux Hyérois, coiffés de la bouée en plastique, faire trempette dans la mer Méditerranée.Le duo a rapidement été arrêté par la police. «J'ai joué et j'ai perdu», s'est amusé l'un d'eux, ravi d'avoir «[fait] marrer les gens. Cela vaut largement les 135 euros ! Je n'ai aucun regret».

Lundi matin, la vidéo avait été visionnée plus de 340.000 fois. «Trop forts», «Super marrant», ont réagi les internautes en commentaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1445) : 11 MAI 2020

Lundi 11 mai 2020 – À Hong Kong, les militants pro-démocratie manifestent en plusieurs groupes :

Bravant les mesures interdisant les rassemblements de plus de huit personnes, des militants pro-démocratie ont manifesté dimanche à Hong Kong. Masqués, les protestataires s'étaient donné rendez-vous dans au moins huit centres commerciaux, réclamant l'indépendance du territoire semi-autonome et la démission de la cheffe de son exécutif Carrie Lam, une fidèle alliée du régime chinois. Des affrontements ont eu lieu dans les rues du quartier fréquenté de Mong Kok, où la police a fait usage de matraques et de gaz au poivre. Au total, 230 personnes ont été arrêtées, dont un garçon de 12 ans.

«C'est juste un échauffement, notre mouvement doit redémarrer, a déclaré à l'AFP un étudiant qui manifestait. C'est le signe que le mouvement reprend vie, nous devons nous réveiller.» L'an dernier, l'ancienne colonie britannique a été le théâtre de sept mois de manifestations intenses, au cours desquelles les militants pro-démocratie dénonçaient l'interférence de Pékin dans la vie de Hong Kong. Particulièrement visée par les militants, la cheffe de l'exécutif Carrie Lam s'est maintenue au pouvoir malgré le triomphe des pro-démocratie aux élections locales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens