Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – point sur le Coronavirus le 7 mai au soir : 

Selon le dernier bilan officiel, publié jeudi soir par la Direction générale de la Santé (DGS), le virus a causé 25 987 décès depuis le 1er mars, soit 178 de plus sur les dernières 24 heures, dont 9601 dans les établissements médico-sociaux et les Ehpad (+29). Et la pression sur les services de réanimation continue de s'alléger, avec 186 patients Covid-19 en moins: le total repasse ainsi pour la première fois sous la barre des 3000 malades dans ces services (à 2961).

Mais «pas de relâchement de la vigilance», a martelé Edouard Philippe, qui présentait jeudi le plan de déconfinement du gouvernement. Ce dernier a opté pour un déconfinement prudent encore assorti de nombreuses obligations à partir de lundi, maintenant en «rouge» quatre régions dont l'Ile-de-France, soit plus du tiers de la population, où les collèges et les parcs resteront fermés. Après deux mois de confinement globalement respecté sur l'ensemble du territoire qui ont permis une nette décrue de la pandémie, «la France est divisée en deux», a constaté jeudi le Premier ministre, accompagné de nombreux ministres, lors d'une conférence de presse à Matignon : il a ainsi justifié «un processus très progressif, au minimum sur plusieurs semaines, pour sortir doucement mais sûrement du confinement en France».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Edouard Philippe : "une confiance et une fluidité qui a peu de précédent" avec Emmanuel Macron :

Le Premier ministre Edouard Philippe est revenu sur sa relation avec le président de la République Emmanuel Macron lors de la présentation du plan de déconfinement du gouvernement le 7 mai.

Non, il n'y a pas de friture sur la ligne au sein de l'exécutif entre le président de la République Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard Philippe. C'est en tout cas ce qu'a déclaré ce dernier lors de la présentation du plan de déconfinement du gouvernement ce jeudi 7 mai. «Je vais vous décevoir (il répondait aux questions des journalistes, Nldr). Depuis trois ans j’ai toujours constaté une confiance et une fluidité qui a peu de précédent. C’est toujours le cas. Je crois que ce sera toujours le cas», a-t-il répondu vertement, avant de se montrer plus agaçé. « Nos concitoyens s’en contrefichent dans des proportions que les journalistes politiques ne mesurent pas. Et je me sens très Français», a-t-il poursuivi.

Le 28 avril dernier, c'est le chef de l'Etat qui avait nié l'existence de tensions avec son Premier ministre, à quelques heures d'un vote symbolique sur le déconfinement. Le président de la République avait choisi le cadre très solennel du conseil des ministres pour couper court aux spéculations sur l'avenir d'Edouard Philippe. «L’ensemble de l’exécutif est pleinement aligné dans cette crise. Je n’aurai aucune complaisance à l’égard de ceux qui par des bruits et des rumeurs tentent de diviser le gouvernement et singulièrement le Premier ministre et le président de la République», avait déclaré Emmanuel Macron à quelques heures du discours d'Edouard Philippe à l'Assemblée nationale.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – La France rend hommage aux Invalides aux deux soldats morts au Mali :

Une cérémonie funèbre a été rendue jeudi dans l'intimité à l'Hôtel des Invalides en hommage aux deux soldats français morts en opération au Mali, dont les dépouilles transportées par un cortège funéraire ont franchi le pont Alexandre III à Paris.

Habituellement populaire, cet hommage a été retransmis en vidéo en raison de l'épidémie de Covid-19. Les deux légionnaires appartenaient au 1er régiment étranger de cavalerie de Carpiagne (Bouches-du-Rhône), où un hommage national leur sera rendu vendredi, en présence de la ministre des Armées Florence Parly.

Kévin Clément, 21 ans, a été mortellement blessé par un tir ennemi lundi lors d’une opération de lutte contre les groupes armés jihadistes au Mali. Vendredi, le brigadier Dmytro Martynyouk avait lui-même succombé à des blessures infligées le 23 avril au Mali par l’explosion d'un engin explosif improvisé. Leurs dépouilles ont été emmenées aux Invalides dans deux véhicules mortuaires escortés par des motards.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Le majordome personnel de Donald Trump atteint du Covid-19 :

Le Covid-19 au plus près de Donald Trump. CNN rapporte qu'un des majordomes personnels du président américain a été diagnostiqué positif, mercredi, au nouveau coronavirus, après avoir présenté «des symptômes». Selon le média américain, le président américain n'aurait pas apprécié la nouvelle, et surtout le fait de devoir à nouveau être contrôlé à son tour -il avait fait part d'«inconfort» ressenti pendant son premier test, courant mars. Il a été diagnostiqué négatif dans les minutes suivantes grâce aux machines permettant de fournir des résultats rapides et dont il avait vanté l'efficacité à la Maison-Blanche.

À la veille de cette nouvelle, Donald Trump s'était rendu dans l'Arizona, à Phoenix, dans une usine de fabrication de masques N95. Malgré les consignes des autorités sanitaires et de la direction de l'usine, le président américain avait refusé d'en porter un lui-même, le même refus que son vice-président Mike Pence lors d'une visite dans un hôpital quelques jours auparavant. Selon les confidences de proches du septuagénaire, ce dernier s'évertue à ne pas porter de masque par crainte d'envoyer «le mauvais message», après avoir pendant de longues semaines minimisé la gravité du Covid-19, alors qu'il se concentre désormais sur la réouverture du pays et la relance économique, même si le bilan a dépassé les 73 000 morts aux États-Unis ce jeudi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Déconfinement : les plages pourront être rouvertes... au cas par cas :

 L'ouverture "des plages et lacs" sera possible au cas par cas sur autorisation du préfet, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. "La règle générale, c'est la fermeture", a dit le ministre, mais il sera possible d'avoir accès à ces sites "à la demande des maires sur autorisation du préfet" de chaque secteur concerné, a-t-il ajouté. Christophe Castaner a par ailleurs confirmé que la pratique sportive individuelle en extérieur sera autorisée mais que les "lieux de sports couverts resteront fermés".

"Pourront rouvrir les bibliothèques, musées, médiathèques", a poursuivi le ministre, en soulignant que les gestes barrière et la distanciation physique devront y être respectés. En revanche, "les cinémas et les salles de spectacles resteront fermés", a-t-il dit, en rappelant en outre "qu'aucun événement de plus de 5.000 personnes" ne pourra avoir lieu avant septembre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Coronavirus : L'épidémie ralentit à New York mais accélère dans d'autres Etats :

Les Etats-Unis ont déploré jeudi plus de 2400 décès supplémentaires du coronavirus en 24 heures, portant le bilan total de l'épidémie dans le pays à plus de 75 500 morts, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Ces 2448 décès supplémentaires ont été recensés entre 20h30 locales jeudi et la veille à la même heure par l'université, qui actualise ses données en continu. Les Etats-Unis comptent par ailleurs plus de 1,25 million de cas officiellement diagnostiqués (+27 300 en 24 heures). Quelque 195 000 personnes sont déclarées guéries. Plus de 8,1 millions de tests de dépistage ont été réalisés dans le pays, de même source.

Les bilans journaliers aux Etats-Unis ne sont pas passés sous la barre des 1000 morts depuis le 1er avril. Après avoir enregistré plus de 3100 morts en 24h mi-avril, le pays est aujourd'hui bloqué sur un «plateau» dont il n'arrive pas à redescendre. Si l'épidémie ralentit désormais à New York, qui reste l'épicentre avec plus de 20.000 morts confirmées ou probables du virus dans l'Etat, d'autres foyers sont apparus, comme la région de la capitale américaine, Washington.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Automobile : la lente reprise des usines :

Les sites remettent en route l’activité alors que la pandémie fait basculer le secteur dans l’une des crises les plus graves de son histoire.

L’équipe de nuit vient de recommencer le travail à Toyota Onnaing. Ils sont 3000 sur 4500 salariés à reprendre le chemin de cette usine près de Valenciennes. Le constructeur japonais est le premier à avoir relancé la production en France, le 21 avril, pour «d’abord honorer les ventes», explique Frank Marotte, le P-DG de Toyota France. «La mise en route est lente, la montée en cadence aussi. Notre objectif, c’est de revenir à une activité normale dans les prochaines semaines, mais nous n’irons pas à marche forcée.» Port de masques, de visières, respect des distances, chacun des postes a été passé en revue afin de réduire autant que possible le risque sanitaire.

C’est également avec des effectifs réduits que Renault a repris. Mais le site de Sandouville a suspendu la production le 7 mai, à la suite d’une décision en référé du tribunal judiciaire du Havre qui a estimé que les mesures de protection contre le Covid-19 étaient insuffisantes. PSA redémarrera progressivement ses usines à partir du 11 mai, en même temps que ses concessions. Chez Peugeot, par exemple, priorité est donnée à la livraison des 200 000 clients qui attendent leurs véhicules, et à la reprise de l’activité commerciale.

Dans cette industrie qui fonctionne à flux tendus, les constructeurs veulent prendre de nouvelles commandes avant de relancer la production à plein régime afin d’éviter de constituer des stocks. Pour les salariés, «le retour au travail, qui a pu être organisé pendant les semaines d’arrêt, répond aussi à une contrainte financière, puisque tous ne sont pas pris en charge à 100%», souligne Jean-Marie Robert, secrétaire national CFDT métallurgie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Des villes d'Île-de-France privées de masques après un braquage en Espagne :

Plusieurs centaines de milliers de masques ont été dérobés sur une aire d'autoroute en Espagne. Cette cargaison devait être acheminée en Île-de-France pour permettre à plusieurs communes de préparer le déconfinement.

Le maire de Montreuil, en Seine-Saint-Denis, est furieux. Patrice Bessac (PCF) évoque dans un communiqué son «immense colère» après avoir appris qu'une importante cargaison de masques a été dérobée en Espagne. Une partie était destiné à sa ville, afin de préparer le déconfinement des plus de 110 000 habitants. «Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte criminel qui met en danger les Montreuillois.es et ai demandé aux entreprises concernées des éléments précis sur les circonstances de ce vol», écrit l'édile. Il n'est pas le seul à dénoncer ce vol de 200 000 masques, selon l'AFP.

L'entreprise qui importait ces masques en tissu, Sissi et Cie, a indiqué à l'agence de presse que «le chauffeur s'est fait braquer sur une aire de repos, c'est encore très flou». D'une valeur de 400 000 euros, cette livraison de masques devait parvenir aux communes de Bobigny, Bondy, Montreuil (Seine-Saint-Denis), Nozay (Essonne), Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), Chelles (Seine-et-Marne) et Us-en-Vexin (Val-d'Oise), a indiqué l'entreprise à l'AFP. La société déplore un acte «honteux et dramatique». Elle avait précédemment livré d'autres collectivités sous escorte des forces de l'ordre.

«Ces masques en tissu, lavables et réutilisables, devaient être distribués dans les boîtes aux lettres des Montreuillois.e.s ce week-end. La ville avait également prévu un dispositif complémentaire de distribution de 60 000 masques dans tous les quartiers à partir de jeudi 14 mai. Ce dispositif, dépendant d’autres commandes, est maintenu», indique également Patrice Bessac.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Dans les gares, le déconfinement commence dès ce vendredi :

 Le déconfinement à la SNCF commence dès ce vendredi pour les trains grandes lignes, et lundi pour les trains du quotidien, l'objectif étant «un retour à la normale fin juin». A partir de lundi, le nombre de trains de banlieue d'Ile-de-France qui circuleront oscillera entre 50% et 60% de la normale. Le niveau atteindra de 40% à 50% pour les TER, et 32% pour les TGV et Intercités. Les grandes lignes redémarrent ce vendredi avec 20% du service et le retour des TGV low-cost Ouigo.

Les déplacements resteront toutefois limités à 100 km jusqu'au 2 juin, et «seuls les voyages pour raisons professionnelles ou motifs impérieux seront autorisés pour des distances plus longues», rappelle le groupe public. Les contrevenants risquent une amende de 135 euros.

Dans les TGV et Intercités, la compagnie continuera à ne pas vendre plus d'un siège sur deux pour respecter les règles de distanciation, et la réservation sera plus que jamais obligatoire. Le port du masque y est par ailleurs obligatoire dès vendredi.

Comme pendant les grèves, la SNCF s'engage à publier la liste des trains en circulation la veille à 17 heures, et elle continuera à être souple sur les échanges et remboursements. Elle affichera en outre la fréquence de nettoyage à l'entrée de chaque gare et dans les trains. Nouveauté technologique : l'application mobile SNCF doit permettre de connaître en temps réel l'affluence des voyageurs dans les trains.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Pour Emmanuel Macron, un 8-Mai très restreint sur les Champs-Elysées :

Le président de la République a déposé une gerbe au pied de la statue du Général de Gaulle, vendredi, sur les Champs-Elysées. Il a ensuite remonté la plus belle avenue du monde pour déposer une gerbe sur la tombe du soldat inconnu, place de l'Etoile. Pour son troisième 8-Mai en tant que chef de l'Etat, Emmanuel Macron a dû revoir ses plans et participer à une cérémonie en format très restreint, sans aucun public. Il était initialement prévu qu'il se rende à Moscou pour les célébrations du «jour de la Victoire», très important en Russie. Cela aurait dû représenter une étape importante dans le réchauffement des relations avec Vladimir Poutine. Emmanuel Macron l'avait annoncé l'été dernier, lors de la venue du président russe au fort de Brégançon.

Conformément aux mesures de distanciation sociale aucune tribune n'avait été installée pour les représentants d'institution ni pour la presse. C'est la première fois que la traditionnelle cérémonie de l'Arc de triomphe se déroulera ainsi a minima, sans les traditionnelles remontée des Champs Elysées et revue des troupes.

Aux côtés du chef de l'Etat étaient présents ses prédécesseurs Nicolas Sarkozy et François Hollande, les présidents des deux Assemblées Gérard Larcher et Richard Ferrand, le Premier ministre Edouard Philippe, la ministre des Armées Florence Parly et la secrétaire d'Etat Geneviève Darrieussecq, ainsi que la maire de Paris Anne Hidalgo.

Les mesures de distanciation avaient été appliquées permettant aux responsables présents de ne pas porter de masque. Emmanuel Macron a ensuite signé le livre d'or avec son stylo personnel avant de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique, et a passé en revue les responsables de l'armée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – 50 euros offerts, pistes cyclables provisoires…tout savoir sur le déconfinement à vélo :

Le gouvernement et les grandes métropoles ont mis en place des mesures pour inciter la population se déplacer à vélo à partir du 11 mai.

Entre l’angoisse de reprendre les transports en commun et le besoin de grand air, le déconfinement sera un moment-clé pour l'usage du vélo en ville et les réparateurs et distributeurs se préparent à une grande affluence dès le 11 mai, jour qui marquera le début du déconfinement en France. Il sera possible de circuler sans attestation jusqu'à 100 km de son domicile. Les déplacements plus lointains ne seront possibles que pour «un motif impérieux, familial ou professionnel».

Devant les premiers signes d'un développement du vélo, plusieurs grandes villes françaises ont aménagé l'espace public pour faire la part belle aux mobilités douces, dans l'optique, à plus long terme, de pérenniser les pratiques. Les métropoles de Paris, Nice, Lille, Bordeaux, Rouen ou encore Nantes ont donc dessiné ces derniers jours plusieurs dizaines de kilomètres de nouvelles pistes cyclables «temporaires», à la fois sur les grands axes et les points d'entrée des villes. Elles seront reconnaissables par leurs traits jaunes et le pictogramme habituel qui indique une voie cyclable.

Le gouvernement a lui aussi mis la main à la patte pour inciter les Français à recourir au vélo au lieu des transports en commun, dans lesquels il sera difficile de respecter les règles de distanciation physique. Ainsi, pour désengorger ces transports publics, et, dans un même temps, éviter que tout le monde ne se rue sur la voiture, l’exécutif a consacré un plan de 20 millions d'euros dédié au vélo.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – 10 millions de masques pour les opérateurs de transport à partir de lundi :

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé vendredi que l'Etat mettrait à partir de lundi, date du début du déconfinement, "10 millions de masques à disposition des opérateurs de transport pour qu'ils les distribuent à leurs usagers". S'exprimant lors d'une conférence de presse, M. Castaner a précisé que sur ce total, "4,4 millions de masques" étaient destinés à l'Ile-de-France. "Nous avons un objectif: que chaque Français soit en mesure de se procurer un masque. Il pourra s'agir d'un masque grand public, lavable et réutilisable", a déclaré le ministre.

Il a rappelé que le port du masque serait, à partir de lundi, "obligatoire dans les métros, bus, tramways, trains" et que le défaut de son port était passible d'une contravention de 135 euros, amende pouvant être majorée en cas de récidive. Se félicitant de la "mobilisation de l'industrie française" pour fabriquer des masques, il a demandé aux préfets de "travailler en priorité avec les entreprises locales".

S'agissant de l'approvisionnement en masques de la fonction publique (autre que la Santé et l'Education nationale), M. Castaner a précisé que "30 millions de masques jetables" seraient donnés aux préfets pour qu'ils les distribuent aux administrations. "4 millions de masques en tissu à destination des agents de l'Etat seront acheminés (lundi) dans les préfectures", a-t-il ajouté. "Ces livraisons ne sont qu'un début", a-t-il insisté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1442) : 8 MAI 2020

Vendredi 8 mai 2020 – Trump balaie d'un revers de main les chiffres du chômage :

 Dans une interview télévisée, le président des Etats-Unis a promis que les dizaines de millions d'emplois détruits en quelques semaines allaient «très bientôt revenir».

Pour un président qui espérait faire campagne sur la bonne santé de l'économie, Donald Trump se trouve en bien mauvaise posture. La pandémie de coronavirus a causé la destruction de 20,5 millions d'emplois au mois d'avril, portant le taux de chômage à 14,7%, un niveau jamais vu depuis 1940 aux Etats-Unis. Pourtant, le milliardaire fait mine de ne pas se laisser impressionner.

Invité de son émission matinale préférée «Fox & Friends» vendredi, le président des Etats-Unis a d'abord passé 20 minutes à critiquer les démocrates et les «flics pourris» qui ont enquêté sur lui. Il a qualifié le coronavirus de «très très intelligent», soulignant «et en plus il est invisible», avant d'accuser la Chine d'être responsable de la diffusion du virus partout dans le monde et de qualifier l'OMS de «pantin de la Chine».

Puis, finalement interrogé sur le taux de chômage historique, il a assuré que «c'était tout à fait attendu et sans surprise, tout le monde le sait... Quelqu'un a dit : "Oh regardez ça"... Même les démocrates ne rejettent pas la faute sur moi là-dessus!», s'est-il félicité. «On avait la meilleure économie du monde, le monde entier était jaloux. Et puis ils sont venus et ils ont dit : "Monsieur, il faut tout éteindre. Il faut fermer le pays." Et j'ai dit : "Répétez voir". Et on l'a fait.» Il a ensuite promis que «ces emplois vont très bientôt revenir» et «l'année prochaine sera phénoménale».

Le président Trump a également répété son mantra pour la «réouverture» du pays, critiquant cette fois un juge qui a fait condamner une esthéticienne du Texas parce qu'elle n'avait pas respecté l'interdiction d'ouvrir son salon. «Ces gens veulent revenir au travail. Chacun a fait ce qu'il a fait et on ne peut faire ça qu'un certain temps», a-t-il avancé. Puis il a accusé ses adversaires de militer pour un confinement strict afin d'affaiblir ses chances de réélection. «Des gens disent qu'ils font ça parce que ça va me gêner, d'attendre pour rouvrir. Certains ne sont pas réalistes, ils sont ridicules. Il y a des Etats qui sont ridicules», a-t-il attaqué. Aux Etats-Unis, alors que les Etats touchés en premier par la pandémie voient la situation s'améliorer lentement, comme à New York, les nouveaux cas dans des Etats jusqu'à présent épargnés constituent une part de plus en plus importante de la croissance de l'épidémie dans le pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens