Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – point sur le Coronavirus le 4 mai au soir : 

Selon le dernier bilan diffusé lundi soir, le coronavirus a causé 306 décès supplémentaires en 24 heures en France, franchissant le seuil des 25.000 morts depuis le 1er mars (25.201).

Sur la dernière carte diffusée par les autorités, la moitié des départements français étaient classés en vert, ce qui signifie qu'un déconfinement plus large pourra y être organisé. La carte définitive est attendue jeudi soir, basée sur la circulation active du coronavirus et les capacités de réanimation.

En France, le nombre de décès constatés depuis le 1er mars est en hausse de 27% par rapport à l'an passé à la même période, mais le nombre moyen de décès par jour est en nette décrue depuis un pic atteint le 1er avril, indique lundi l'Insee. Les services de l'état civil ont enregistré en moyenne 1.780 décès par jour pendant la première quinzaine de mars 2020, puis 2.230 au cours de la deuxième quinzaine, avant un pic à 2.776 enregistré le 1er avril. Depuis, cet indicateur diminue, avec 2.620 décès par jour en moyenne entre le 1er et le 10 avril, puis 2.120 du 11 au 20 avril, selon des données encore provisoires publiées chaque semaine par l'Insee pendant l'épidémie de Covid-19.

Sans surprise, les régions où cette hausse des décès - toutes causes confondues - est la plus nette sont aussi celles où l'épidémie de coronavirus est la plus virulente: entre le 1er mars et le 20 avril, la hausse par rapport à 2019 atteint +95% en Île-de-France et +60% dans le Grand Est, contre +27% au niveau national.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Edouard Philippe devant le Sénat :

"La vie économique doit reprendre impérativement et rapidement" : Lundi, le Premier ministre était devant le Sénat pour présenter sa stratégie de déconfinement. ."La vie économique doit reprendre impérativement et rapidement, avec des aménagements, avec de la bonne volonté", a-t-il affirmé.

Le Premier ministre a aussi mis en avant la nécessité de "continuer à accompagner les entreprises en difficulté", avec notamment un dispositif d'activité partielle qui "restera en vigueur jusqu'au 1er juin", puis sera adapté "progressivement" et une prolongation du fonds de solidarité "jusqu’à la fin du mois de mai".

Ce fonds "sera même renforcé pour les TPE qui ont fait l’objet de mesures de fermeture administrative", a ajouté Edouard Philippe, confirmant des annonces de Bercy dans la matinée. "Tous les commerces qui ont été fermés" auront accès au "deuxième étage de ce fonds qui donne droit à une subvention pouvant aller jusqu’à 5.000 euros", a-t-il précisé, et ce "y compris s’ils n’ont pas de salariés, ce qui est souvent le cas pour un coiffeur, un fleuriste ou un libraire".

"Les reports de charges fiscales et sociales resteront autorisés jusqu’à fin mai", a encore ajouté le Premier ministre, indiquant que le gouvernement était prêt à "convertir ces reports en exonérations définitives de charges, non seulement pour les entreprises du secteur de la restauration et du tourisme, mais aussi pour toutes les TPE ayant fait l’objet de mesures de fermeture". "Ce sont des mesures exceptionnelles qui témoignent de notre détermination à soutenir toutes nos entreprises pour qu’elles puissent repartir le plus vite et le mieux possible", a-t-il souligné.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – George W. Bush appelle à l'unité pendant la pandémie, Donald Trump l'attaque :

L'ancien président américain George W. Bush a appelé à une union nationale pendant la pandémie. Un discours qui n'a pas plu à Donald Trump.

Une nouvelle fois, l'entente cordiale entre présidents présent et passés vole en éclats. Dimanche, George W. Bush a appelé à une union nationale face à la pandémie de Covid-19, qui a fait près de 67 000 morts aux États-Unis. Dans une vidéo de près de 3 minutes diffusée sur le compte Twitter du Bush Center, on entend la voix du républicain alors que des images de solidarité et de distanciation sociale sont diffusées : «Souvenons-nous à quel point nos différences sont infimes face à cette menace. [...] Au final, nous ne sommes pas des combattants partisans. Nous sommes des êtres humains, aussi vulnérables et aussi merveilleux aux yeux de dieu. Nous nous élevons ou nous chutons ensemble et nous sommes déterminés à nous élever.»

Un discours d'unité bipartisane qui n'a pas plu à Donald Trump. Parmi sa (longue) série de tweets dominicaux, le président américain a cité Pete Begseth, un des présentateurs de l'émission matinale de Fox News : «"Oh et au faite [avec la faute en anglais, ndr], j'ai apprécié le message de l'ancien président Bush, mais où était-il durant la Destitution pour appeler à mettre de côté l'esprit de parti?" Il n'était nulle part pour s'élever contre le plus grand Canular de l'histoire Américaine!»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Coronavirus : une personne infectée sur cinq ne présente pas de symptôme :

Une équipe de chercheurs de l'université de Bonn a mené une étude poussée des malades recensés à Gangelt, une localité d'environ 11.000 habitants située dans le district de Heinsberg, un des principaux foyers allemands après la participation à un carnaval d'un couple infecté.

Cette étude, basée sur des entretiens et analyses auprès de 919 personnes, issues de 405 ménages, permet ainsi de déterminer avec précision le taux de létalité de l'infection. A Gangelt, quelque 15% de la population a été infectée. Le taux de décès parmi ces malades a atteint 0,37%. "Si nous extrapolons ce chiffre aux près de 6.700 décès associés au Covid-19 en Allemagne, le nombre total de personnes infectées serait estimé à environ 1,8 million", selon l'étude, soit un nombre "dix fois supérieur au nombre total de cas officiellement signalés".

"A Gangelt, 22% des personnes infectées ne présentaient aucun symptôme", révèle aussi l'étude. "Le fait qu'apparemment une infection sur cinq se déroule sans symptôme de maladie visibles suggère que les personnes infectées qui excrètent le virus et peuvent donc infecter d'autres personnes ne peuvent pas être identifiées de manière fiable sur la base de symptômes reconnaissables de la maladie", relève le Pr Martin Exner, coauteur de l'étude. Cet aspect confirme, selon lui, l'importance des règles générales de distance et d'hygiène.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Déconfinement : les avertissements d'un médecin du travail :

 Médecin au sein d'un service de santé au travail interentreprises en Seine-Saint-Denis et secrétaire général du syndicat national des professionnels de santé au travail (SNPST), Jean-Michel Sterdyniak réagit aux mesures présentées par le gouvernement pour préparer le déconfinement en entreprise.

Depuis le début de la crise, on a pu remarquer que les consignes étaient contradictoires. Il semble y avoir un problème entre le ministère du Travail et le ministère de la Santé. Le déconfinement est censé être très progressif -Edouard Philippe a d'ailleurs dit que la date du 11 mai n'était pas certaine- mais on a quand même l'impression que le ministère du Travail, lui, pousse au maximum à la reprise. Dès le début, madame Pénicaud a accusé les patrons du bâtiment d'être «défaitistes». La logique économique prime sur la logique de santé. Il y a pourtant des chefs d'entreprises qui vont plus loin que ce que propose le ministère. Je connais des cas d'entreprises qui veulent garder le télétravail au moins jusqu'à l'été, et même jusqu'au mois de décembre pour l'une d'entre elles.

Certaines mesures sont de bon sens. Mais il y a un problème sur la question des transports, qui n'est pas réglée. Le rôle des pouvoirs publics est de protéger les personnes de leur domicile jusqu'à leur lieu de travail. Dans les grandes villes, le sujet des transports en commun s'annonce ingérable. On ne pourra pas assurer la distanciation sociale. Si le trafic n'est qu'à 70%, le décalage des horaires par les entreprises ne suffira pas.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Le Sénat ne valide pas le plan de déconfinement du gouvernement :

Le Sénat, à majorité de droite, n'a pas validé lundi la stratégie de déconfinement du gouvernement à 89 voix contre 81 et 174 abstentions, avec une abstention "massive" des élus LR et un vote contre des groupes socialiste et communiste. Présenté par le Premier ministre, ce plan avait été approuvé par l'Assemblée nationale mardi dernier par 368 voix contre 100, et 103 abstentions.

Ces deux votes, en application de l'article 50-1 de la Constitution, ont surtout une valeur symbolique et pas d'impact sur le lancement du déconfinement, prévu à partir du 11 mai.

Au Sénat, 135 sénateurs LR se sont abstenus et 7 ont voté pour. Le chef de file des sénateurs de droite Bruno Retailleau a reproché au gouvernement un "pari à quitte ou double": "personne ne peut dire si vous aurez la semaine prochaine suffisamment de masques pour protéger tous les Français" face au coronavirus, a-t-il mis en garde.

Côté gauche, le groupe CRCE à majorité communiste a voté contre, tout comme les socialistes (68 contre, 2 abstentions et une voix pour).

Outre les LREM, unanimes pour soutenir le gouvernement, les groupes Les Indépendants et RDSE (à majorité radicale), ont très largement validé ce plan de déconfinement. Le groupe Union centriste s'est lui majoritairement abstenu. Chez LREM, François Patriat a salué la "gestion pragmatique" du gouvernement, malgré un déconfinement "risqué".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Macron et Blanquer, masque grand public sur le visage, visitent une école :

C'est avec un masque bleu marine sur le nez qu'Emmanuel Macron et Jean-Michel Blanquer ont fait leur entrée mardi matin à l'école Pierre de Ronsard à Poissy, dans les Yvelines. Depuis le début du confinement, le chef de l'Etat est apparu à plusieurs reprises masqué - comme à l'hôpital de campagne de Mulhouse ou dans une usine de masques près de Angers, mais cette fois il portait un masque grand public, avec en détail, un liseré bleu blanc rouge sur un coté.

A moins d'une semaine du 11 mai, et du déconfinement progressif du pays marqué par la reprise des écoles, le président, accompagné par son ministre de l'Education nationale et reçu par le maire de Poissy Karl Olive, est venu rassurer et tenter de dissiper les inquiétudes sur cette rentrée très contestée.

Tous les deux ont passé un long moment dans une classe de cette école, restée ouverte pendant le confinement pour accueillir notamment des enfants de soignants, tous de niveaux différents. Au sein de la classe, l'enseignante porte un masque, mais pas les enfants. Tous travaillent sur des tables individuelles, installées à bonne distance. En arrivant dans la salle, Emmanuel Macron a très brièvement baissé son masque pour adresser un grand sourire aux enfants. Un geste à toutefois éviter car il est recommandé de ne pas toucher son masque. Pour le ministre de l'Education nationale, comme pour tous les porteurs de lunettes, porter un masque se révèle d'autant plus contraignant à cause de la buée qui gagne rapidement les verres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Les intermittents bénéficieront d'un dispositif pendant l'été, assure Franck Riester :

Le ministre de la Culture Franck Riester travaille sur un dispositif de protection des intermittents du spectacle durant les mois d'été mais n'a pas encore tranché sur l'éventualité de leur accorder l'"année blanche" qu'ils réclament.

Interrogé par un auditeur au micro d'Europe 1, le ministre a réfuté tergiverser et rester inactif: "Nous avons pris dans l'urgence la décision de repousser de trois mois le délai pour regarder le nombre d'heures obtenues par les intermittents du spectacle pour bénéficier de leur régime d'assurance-chômage et de leur protection sociale".

"Nous travaillons avec la ministre du Travail Muriel Pénicaud et le gouvernement à prolonger les dispositifs pour que, notamment pendant l'été, les intermittents du spectacle ne soient pas pénalisés", a-t-il poursuivi, à la veille de l'annonce par Emmanuel Macron de mesures pour le monde de la culture. "Est-ce que ce sera une année blanche (une mise à zéro des compteurs sur le décompte des droits, NDLR) comme certains le disent, je ne le sais pas encore". "Cela nécessite des évaluations, des discussions avec mes collègues du gouvernement", a-t-il poursuivi.

Le ministre a assuré vouloir mettre en place un "plan ambitieux" parce qu'"on est convaincu que cet écosystème des artistes et techniciens qui bénéficient de l'intermittence est vitale pour la pérennité tout simplement de la culture dans notre pays".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – L'Autriche passe le premier cap du déconfinement, le virus sous contrôle :

L'Autriche s'est réjouie mardi d'avoir passé un premier cap de déconfinement sans recrudescence des contaminations au nouveau coronavirus et se voit confortée dans l'allègement des restrictions qu'elle entend poursuivre. "La première étape a été très bien gérée", a déclaré le ministre de la Santé Rudolf Anschober lors d'une conférence de presse, alors que le déconfinement a commencé le 14 avril avec la réouverture de plusieurs catégories de commerces fermés durant un mois. "La situation est très stable, nous avons pris les bonnes décisions au bon moment", a ajouté M. Anschober.

La hausse quotidienne du nombre de nouvelles contaminations, qui frôlait 50% lorsque les restrictions ont été imposées, a été ramenée au niveau plancher de 0,2%. L'ensemble des commerces a rouvert samedi en Autriche, au lendemain de la levée officielle des limitations de sortie. De nombreux salariés sont de retour dans leurs entreprises depuis le début de la semaine, même si le télétravail reste encouragé, et la fréquentation des transports communs a nettement augmenté. Les cafés et restaurants rouvriront le 15 mai. Après la rentrée lundi des élèves de terminale, la plupart des autres classes reprendront le 18 mai. Les frontières du pays, fermées dès le 10 mars, n'ont pas été rouvertes, sauf quelques dérogations frontalières.

L'Autriche, gouvernée par une coalition entre les conservateurs et les Verts, recensait mardi 15.569 personnes testées positivement au nouveau coronavirus, dont 2.107 cas encore actifs, et 606 décès pour une population de 8,8 millions d'habitants. Les Autrichiens doivent actuellement porter des masques dans les commerces et les transports publics et respecter des règles de distanciation sociale dans les lieux fermés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – La "Team Trump" transforme Donald Trump en Yoda luttant contre CNN :

À l'occasion de la Journée Star Wars, l'équipe de campagne de Donald Trump a détourné des images de la saga pour présenter le milliardaire en Yoda résistant face au côté obscur.

Donald Trump lutte-t-il contre le côté obscur de la force ? Lundi, à l'occasion de la Journée Star Wars (célébrée tous les 4 mai, car «May the Fourth be with you»), l'équipe de campagne du président américain en a profité pour publier un nouveau spot. On y voit un extrait détourné du troisième épisode de la saga, «La revanche des Sith», avec le visage du président américain ajouté sur le corps de Yoda. L'empereur Palpatine a pour sa part été remplacé par Joe Biden et il donne l'ordre à un stormtrooper portant le logo de CNN d'«exécuter l'ordre 66» et de tuer le maître Jedi. Le soldat de l'empire en rejoint un autre, portant lui le logo de MSNBC, et tous deux mettent en joue le petit être vert qui, évidemment, les terrasse de quelques coups de sabre laser.

Avant cela, Donald Trump avait déjà de son côté publié une vidéo perturbante, une version arrangée d'un de ses passages dans une émission de catch, remontant à 2007. Dans l'extrait publié en juillet 2017, on l'y voyait frapper un homme affublé du logo de CNN, déjà. L'homme avec lequel Donald Trump simulait un combat est Vince McMahon, promoteur à succès de combats de catch dont la fortune est estimée à plus d'un milliard de dollars par Forbes. Il est le mari Linda McMahon, qui a été nommée ministre des petites entreprises par Donald Trump.

En octobre dernier, un groupe pro-Trump a trafiqué un extrait du film «Kingsman» pour présenter Donald Trump en tueur s'attaquant notamment à Barack Obama, Bernie Sanders, CNN, le «Washington Post», Politico, NBC, mais aussi Mitt Romney, Adam Schiff, Bill et Hillary Clinton et le mouvement Black Lives Matter. Même John McCain, l'ancien sénateur de l'Arizona décédé à l'été 2018, était représenté dans le massacre commis au sein de cette «Eglise des fake news».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Vacances d'été : il est "trop tôt pour dire" si elles seront possibles, dit Macron :

 "Il est trop tôt pour dire si on pourra avoir des vacances" cet été, "on le saura début juin", a déclaré Emmanuel Macron mardi lors d'un interview à la télévision, après la visite d'une école à Poissy.

Interviewé depuis l'école Pierre de Ronsard, à Poissy, qu'il a visité dans la matinée avec le ministre de l'Education nationale, Emmanuel Macron a évoqué les vacances d'été, sujet de préoccupations de nombre de Français, qui ont déjà réservé ou qui sont en train de les programmer. "Il est trop tôt pour dire si on pourra avoir des vacances" cet été, "on le saura début juin", a déclaré le chef de l'Etat, en mentionnant notamment les déplacements hors de France.

"On va limiter les grands déplacements internationaux, même pendant les vacances d'été. On restera entre Européens, peut-être faudra-t-il réduire un peu plus" en fonction de l"épidémie, a-t-il averti lors de cette interview à la télévision.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020
LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – La Chine envoie un nouveau vaisseau dans l’espace :

C'est une étape cruciale vers une prochaine grande station spatiale chinoise sur le modèle de l'ISS et un passeport pour des vols habités vers la Lune: la Chine a lancé mardi un nouveau vaisseau spatial. L'engin a été propulsé depuis la base de Wenchang, sur l'île de Hainan (sud) à l'aide d'une fusée Longue-Marche 5B, la plus puissante du pays et dont c'était aussi le vol inaugural, a annoncé l'agence de presse Chine nouvelle.

Par sécurité, personne n'avait pris place à bord du vaisseau en raison de son caractère expérimental. Sa principale utilité: acheminer des astronautes vers la future station spatiale et réaliser des vols habités vers la Lune. "Ce vol est une étape importante", souligne Chen Lan, analyste indépendant pour le site internet GoTaikonauts.com, spécialisé dans le programme spatial chinois. "Ce nouveau vaisseau va donner un avantage à la Chine sur le Japon et l'Europe en termes de voyage habité dans l'espace".

Pékin a déjà lancé depuis 1999 plusieurs véhicules spatiaux "Shenzhou", construits sur le modèle des fameux "Soyouz" russes.

Réputé plus sûr, le vaisseau lancé mardi est plus rapide, plus résistant à la chaleur, plus long (8,8 mètres) et plus lourd (21,6 tonnes). L'engin pourra également transporter davantage d'astronautes (jusqu'à six au lieu de trois) et devrait être partiellement réutilisable.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1439) : 5 MAI 2020

Mardi 5 mai 2020 – Déconfinement de Paris: plus de voies pour vélos, piétonisation de rue, hausse des places en parking relais :

La mairie de Paris va "doubler le nombre de places dans les parkings relais et dans (les) parcs de stationnement aux portes de Paris", avec "2.000 places réparties dans 30 parcs" qui "seront gratuites pour les titulaires du pass Navigo", indique dans un entretien accordé au Parisien, Anne Hidalgo.

Pour les pistes cyclables, outre la rue de Rivoli, annoncée la semaine dernière à l'AFP, "l'avenue du Général Leclerc, le boulevard Saint-Michel, le tunnel de l'Etoile et la porte Maillot... Au total, 50 km de voies, d'habitude réservées aux voitures, seront consacrées aux vélos", détaille encore l'édile.

Dans une ville particulièrement dense, où l'espace public rend difficile parfois le respect de la distanciation physique, la maire de Paris annonce qu'"une trentaine de nouvelles rues seront aussi piétonnisées, notamment autour des écoles, pour permettre d'éviter les regroupements".

Interrogée sur la pérennisation de certaines mesures prises en urgence, qui font écho au programme présenté par la maire sortante lors de la campagne des municipales, Anne Hidalgo, que "certains" projets le seront "peut-être". Mais "ce sera aux Parisiens de dire lesquels. Je sais que la majorité d'entre eux n'a pas envie d'un retour des voitures et de la pollution. Si certains aménagements s'avèrent pertinents, il n'y a pas de raison qu'on les retire ensuite", suggère la maire sortante, candidate à sa succession.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens