Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – point sur le  Coronavirus le 14 avril au soir :

L'épidémie de coronavirus a fait au moins 15.729 morts depuis début mars, dont 5.470 dans des maisons de retraites médicalisées, selon un nouveau bilan officiel donné mardi soir par le Directeur général de la santé. Ce bilan correspond à 762 décès supplémentaires par rapport au décompte de lundi soir, soit le plus important bilan quotidien depuis le début de l'épidémie, selon les chiffres fournis par Jérôme Salomon. Le précédent bilan le plus lourd enregistré sur une période de 24 heures remontait au 6 avril, avec 605 décès enregistrés.

Sur le bilan total, 10.129 des décès ont été enregistrés en milieu hospitalier et 5.600 en Ehpad et autres établissements médico-sociaux, dont 5.470 dans les seuls Ehpad, a précisé M. Salomon. "En plus des décès survenus à l'hôpital et en institutions il y a aussi des décès qui surviennent en ville, à domicile, et tous ces décès font l'objet d'une surveillance par l'Insee qu'on appelle de la mortalité toute cause (qui) sera disponible en détail demain", a-t-il ajouté.

D'ores et déjà, d'après "les premières analyses des certificats de décès, qui portent sur près de 6.000 certificats de décès analysés, la moyenne d’âge des personnes décédées est de 81 ans, 68% de ces personnes présentaient des comorbidités de type pathologies cardiaques, hypertension sévère, pathologies neuro-dégénératives, diabète ou cancer", a-t-il déclaré.

Par ailleurs, mardi soir, 6.730 patients dans un état grave se trouvaient en réanimation, soit un solde de -91 par rapport à lundi. Cet indicateur, qui dénote la pression sur le système hospitalier qui ne comptait avant la crise que 5.000 lits de réanimation, est très suivi par les spécialistes. "La baisse des besoins de réanimation se confirme, même si le chiffre reste très élevé", a relevé le numéro 2 du ministère.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Coronavirus : Amazon condamné par la justice française :

Le tribunal judiciaire de Nanterre a ordonné mardi à Amazon France d'établir une évaluation des risques inhérents à l'épidémie de Covid-19 pour tous ses entrepôts et de restreindre en attendant son activité aux seuls produits essentiels, selon le jugement obtenu par l'AFP.

La juridiction estime que la société a «de façon évidente méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés». Elle lui enjoint de restreindre son activité «aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d'expédition des commandes de produits alimentaires, d'hygiène et médicaux, sous astreinte d'un million d'euros par jour de retard et par infraction constatée». Cette restriction s'applique «dans les 24 heures» et pour un mois. Amazon devra obligatoirement associer les représentants du personnel à l'évaluation des risques.

Le tribunal était saisi par SUD (Union syndicale Solidaires), premier syndicat dans l'entreprise, soutenu par Les Amis de la Terre. L'intervention des Amis de la Terre a été déclarée irrecevable.

Le tribunal a écarté la demande «à titre principal» déposée par le syndicat d'arrêter totalement l'activité des entrepôts au motif qu'ils rassemblent plus de 100 salariés en un lieu clos. En revanche, il fait droit à la demande «à titre subsidiaire» d'arrêter la livraison de produits non essentiels tant que n'aura pas été mise en oeuvre une évaluation des risques et les mesures nécessaires pour protéger la santé des salariés. Le tribunal condamne en outre Amazon a verser des dommages à SUD à hauteur de 4800 euros.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Barack Obama soutient (enfin) Joe Biden :

Maintenant qu'il n'y a plus qu'un candidat démocrate en lice, Barack Obama a affiché son soutien pour son ancien vice-président, Joe Biden.

Un soutien de poids. Après le ralliement de son dernier adversaire Bernie Sanders, Joe Biden a enregistré le soutien qu'il attendait depuis des mois : celui de Barack Obama. L'ancien président a appelé à voter pour son ancien vice-président dans une vidéo diffusée ce mardi sur les réseaux sociaux. Après avoir évoqué la crise sanitaire actuelle, et remercié le personnel soignant et les travailleurs, Barack Obama a assuré sa fierté de soutenir la candidature de Joe Biden. «Choisir Joe pour être mon vice-président a été une des meilleures décisions que j'ai jamais prises, et il est devenu un ami proche. Et je pense que Joe a toutes les qualités dont nous avons besoin pour un président maintenant. C'est un homme dont la propre vie l'a appris à persévérer, comment rebondir quand on a été touché. Quand Joe parle avec des parents qui ont perdu leur emploi, on entend la voix de quelqu'un dont le père a eu la difficulté de devoir annoncer à ses enfants qu'il avait perdu le sien.»

Il a également rappelé à quel point son ancien bras droit s'intéressait à la classe moyenne, et ce alors que les États-Unis vivent une période économique sans précédent en pleine pandémie : «Joe était là alors que nous rebâtissions après la Grande récession et avions sauvé l'industrie automobile américaine. C'est celui qui demandait ce que la moindre réforme apporterait à la classe moyenne et à tous ceux qui espéraient en faire partie. C'est pour ça que je lui ai confié l'application du Recovery Act, qui a sauvé des millions d'emplois et a permis aux gens de rester debout. Parce que Joe mène les choses à bien.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Coronavirus: l'Europe à l'heure des premières tentatives de déconfinement :

Plusieurs pays d'Europe, à la faveur d'un ralentissement de la propagation du coronavirus, ont pris ou s'apprêtent à prendre des mesures de déconfinement de leur population, en avertissant que la route vers la guérison et un retour à la normale serait encore longue.

Après l'autorisation donnée lundi en Espagne aux travailleurs de reprendre le chemin des usines et des chantiers, à condition de porter des masques distribués à grande échelle, l'Autriche a permis mardi la réouverture prudente de ses petits commerces et de ses jardins publics. Les clients doivent porter un masque et respecter les distances de sécurité. L'Autriche compte moins de 400 morts du Covid-19 pour une population de 9 millions d'habitants, comparable à celle de la ville de New York.

Plusieurs nations européennes envisagent de lui emboîter le pas prochainement. L'Allemagne, où la mortalité est restée inférieure à celle d'autres pays, doit annoncer mercredi un allègement des mesures coercitives, qui varient d'une région à l'autre. Le président de l'Académie des sciences Leopoldina, dont les avis sont suivis par les autorités allemandes, a toutefois averti mardi que les stades et les salles de concert pourraient, dans le pire des scénarios, rester vides pendant dix-huit mois.

Dans la soirée, la République Tchèque a présenté un plan de déconfinement par étapes, à partir du 20 avril.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – A Tel-Aviv, les chacals s’emparent de la ville :

L'air de rien, ils se faufilent entre les palmiers et gambadent sur le gazon: dans le parc Hayarkon de Tel-Aviv, en Israël, des dizaines de chacals ont investi les lieux désertés par promeneurs et cyclistes, confinés chez eux en raison du nouveau coronavirus. Principal espace vert de la grande ville côtière, ce parc est généralement fréquenté par de nombreux citadins pour des pique-niques, balades et courses à pied.

Mais depuis que les autorités israéliennes ont ordonné à la population de rester confinée pour freiner la propagation de la pandémie de Covid-19, qui a officiellement contaminé plus de 11.800 personnes dont près de 120 sont décédées dans le pays, le parc est quasi désert.

Les rares passants, masques de protection sur la bouche pour se conformer aux mesures locales, s'arrêtent et sortent leur téléphone portable pour photographier les chacals qui, à quelques mètres de distance, errent dans le parc à la recherche de nourriture. Habituellement, ces animaux omnivores sortent à la nuit tombée de leurs tanières ou des buissons, dans les parties les moins fréquentées du parc, pour se nourrir de déchets laissés par les humains, explique à l'AFP Yariv Malichi, zoologiste.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Confinement: elle promène sa tortue à Rome et prend 400 euros d'amende :

Elle voulait faire prendre l'air à sa tortue: c'est ainsi qu'une Romaine de 60 ans a justifié sa présence dans la rue le Lundi de Pâques auprès des carabiniers, qui lui ont infligé une amende de 400 euros.

Cette dame, qui "se promenait à pied avec sa tortue", "a fourni une justification singulière, affirmant qu'elle était sortie de chez elle pour promener sa tortue". Cette explication n'a pas convaincu la patrouille des carabiniers, qui lui ont dressé un PV d'un montant de 400 euros, a précisé à l'AFP par téléphone le major Nunzio Carbone.

Un nombre record d'amendes ont été dressées en Italie à l'occasion du Lundi de Pâques, jour férié dans la péninsule. Sur 252.148 contrôles, 16.545 ont donné lieu à des amendes pour non-respect des règles limitant les déplacements. Soit une hausse de 20,2% par rapport au Dimanche de Pâques (13.756).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – La distanciation sociale sans doute nécessaire jusqu'en 2022 :

Des chercheurs d'Harvard expliquent que,pour empêcher que le nouveau coronavirus n'engorge les hôpitaux de malades aux Etats-Unis, plusieurs périodes de distanciation sociale seront sans doute nécessaires jusqu'en 2022.

L'équipe d'Harvard a modélisé la pandémie de Covid-19, la maladie causée par le virus, en partant de l'hypothèse qu'elle serait saisonnière comme d'autres virus de la même famille, dont des coronavirus responsables du rhume, qui aiment l'hiver. Leur simulation a dû s'accommoder de nombreuses inconnues sur le nouveau venu, baptisé SARS-CoV-2, notamment sur le niveau et la durée de l'immunité acquise par une personne contaminée.

"Une mesure ponctuelle de distanciation sociale sera probablement insuffisante pour que l'incidence de SARS-CoV-2 reste dans les limites de la capacité des services de réanimation aux Etats-Unis", a résumé l'un des auteurs, Stephen Kissler, dans une conférence téléphonique mardi avec des journalistes. "En l'absence de traitements, des périodes intermittentes de distanciation sociale seront sans doute nécessaires", a-t-il dit.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Coronavirus : Une prime exceptionnelle pour les fonctionnaires les plus mobilisés :

Mille euros au maximum pour les fonctionnaires qui ont eu un surcroît d'activité important avec le confinement lié à l'épidémie de coronavirus. Cette mesure exceptionnelle par sa rareté a été annoncée mercredi par le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin sur Europe 1. «Cette prime a été décidée par le président de la République (...). Cette prime sera défiscalisée (...) jusqu'à 1000 euros, c'est prévu dans le projet de loi de finances rectificative», présenté mercredi en conseil des ministres, a indiqué le ministre, ajoutant que cela représentera pour la Fonction publique d'Etat «un peu plus de 300 millions d'euros». Selon nos confrères d'Europe 1, elle sera notamment versée aux enseignants qui gardent les enfants des soignants ou aux douaniers qui font des opérations de contrôles, sans distinction entre les agents sur le terrain et ceux qui sont en télétravail.

Un fonctionnaire de la Fonction publique d'Etat sur cinq devrait recevoir cette prime, soit 400.000 personnes, a précisé le ministère des Comptes publics à l'AFP. «Ils font un travail extrêmement important et ils montrent que l'Etat est présent et protège les plus faibles», a salué M. Darmanin. Pour le reste de la fonction publique, le ministre de la Santé Olivier Véran doit dévoiler les détails des primes qui seront accordées aux personnels de santé. «Pour la fonction publique territoriale, on va laisser la possibilité aux maires de verser, s'ils le souhaitent, et je sais que beaucoup le souhaitent, cette prime" à leurs agents» a ajouté Gérald Darmanin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Critiques sur le coronavirus : Jean-Yves Le Drian a convoqué l'ambassadeur de Chine en France :

Convocation au Quai d'Orsay. Mardi, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a fait savoir qu'il avait convoqué l'ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye, afin de faire connaître «clairement [sa] désapprobation» après la publication d"un texte sur le site de l'ambassade de Chine en France. Dans «Rétablir des faits distordus - Observations d'un diplomate chinois en poste à Paris», la réponse occidentale à la pandémie de nouveau coronavirus est critiquée, ce que le ministre français n'a pas apprécié. «Certaines prises de position publiques récentes de représentants de l'ambassade de Chine en France ne sont pas conformes à la qualité de la relation bilatérale entre nos deux pays», a déploré Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. «Le Covid-19 est une pandémie qui touche tous les continents et toutes les sociétés. Face au virus et à ses conséquences sur nos économies, les polémiques n'ont pas leur place et la France œuvre résolument en faveur de l'unité, de la solidarité et de la plus grande coopération internationale.»

Ces dernières semaines, plusieurs ambassades chinoises à travers le monde diffusent des informations non vérifiées, fausses voire relevant de théories du complot dans le but de minimiser le rôle de la Chine dans l'épidémie, tout en critiquant la réaction de certains pays. Fin mars, l'ambassade chinoise à Paris avait notamment suggéré que la pandémie de Covid-19 n'avait pas débuté en Chine mais aux États-Unis, se demandant si les États-Unis n'avaient pas «tenté de dissimuler la pneumonie de nouveau coronavirus par la grippe?» Le compte faisait également le lien entre «la fermeture surprise en juillet dernier du plus grand centre de recherche américain d'armes biochimiques sur la base de Fort Detrick au Maryland» avec l'apparition, quelques mois plus tard, en Chine, des premiers cas de Covid-19.

Le texte évoqué par Jean-Yves Le Drian, publié dimanche, accuse notamment les Occidentaux d'avoir dénigré la Chine après le début de l'épidémie et accuse, sans fournir la moindre preuve, que le personnel soignant d'établissements pour personnes âgées ont «abandonné leurs postes du jour au lendemain [...] laissant mourir leurs pensionnaires de faim et de maladie». L'ambassade de Chine en France reproche également la présence de la signature de parlementaires français aux côtés d'élus taïwanais à une tribune publiée le 31 mars dans «L'Obs», qui déplorait l'absence de Taïwan au sein de l'OMS. Dans le texte, la représentation chinoise en France accuse «les autorités taïwanaises» de s'être attaquées au directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en utilisant «le mot "nègre" pour s'en prendre à lui» -ce qui est faux.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – C'est officiel, le Tour de France 2020 se déroulera du 29 août au 20 septembre :

Le Tour de France n'aura pas lieu en juillet, une première dans l'histoire de la célèbre course. La Grande Boucle, édition 2020, partira de Nice le 29 août et gagnera Paris le 20 septembre.

Le calendrier initial qui prévoyait un Grand départ fin juin a été bousculé par la pandémie de coronavirus. Jamais le Tour de France n'est parti aussi tard dans l'été depuis sa création en 1903. La période de suspension des compétitions internationales est prolongée d'un mois jusqu'au 1er juillet, a annoncé également l'UCI au terme de sa réunion avec les parties prenantes du cyclisme, équipes, coureurs et organisateurs.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Pour Raoult l’épidémie est "en train de disparaître" à Marseille, l’ARS réplique sèchement :

Le professeur Raoult a publié une nouvelle vidéo sur YouTube dans laquelle il explique que le nombre de cas à Marseille est en forte baisse et que «l’épidémie est en train de disparaître progressivement». Pour justifier ses propos, il indique que lors du pic, il y avait à l’hôpital jusqu'à 368 nouveaux cas par jour et aujourd'hui il y a entre 60 et 80 nouveaux cas par jour : «Il y a une diminution très significative du nombre de cas détectés et encore plus significative chez les gens qui viennent se faire détecter alors qu'ils sont asymptomatiques».

Ainsi, d’après lui, l’épidémie pourrait «disparaître au printemps» et il est possible que «d'ici quelques semaines, il n'y ait plus de cas, pour des raisons qui sont extrêmement étranges mais qu'on a l'habitude de voir pour la plupart des maladies virales respiratoires». Il indique par ailleurs que la crise du coronavirus ne modifie pas l’espérance de vie des Français, «pas plus que 3000 ou 4000 morts ne modifient l’espérance de vie d’un milliard de Chinois». Il en appelle ainsi à gérer cette crise «sans angoisse».

L’Agence Régionale de la Santé en PACA a rapidement réagi aux propos du professeur Raoult, estimant qu’il est «tout à fait prématuré de pouvoir faire des pronostics sur la fin de l'épidémie». «Nous n'en savons rien malheureusement. Nous enregistrons, c'est vrai, depuis quelques jours une diminution de la progression de l'épidémie, pas du tout une régression. L'épidémie va se poursuivre et ça va prendre encore des semaines», a indiqué Philippe de Mester, directeur général de l’ARS, cité par France Bleu. «Je n'ai peut-être pas la notoriété du Professeur Raoult mais il faut être très sérieux sur les mesures de confinement. C'est que comme ça qu'on y arrivera», a-t-il encore commenté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – En pleine pandémie, Donald Trump suspend la contribution américaine à l'OMS :

En pleine pandémie, l'OMS devra se passer de la contribution des États-Unis. Mardi, Donald Trump a annoncé qu'il suspendait le versement de contributions américaines à l'organisation, qu'il accuse de n'avoir pas fait assez face à la pandémie. Le président américain qui, tout en rejetant toute critique contre son administration, n'a jamais retenu ses coups à l'égard de l'OMS, a dénoncé de «sévère problèmes de management et de couverture de la propagation du coronavirus». Comme pour ses critiques envers l'OTAN, Donald Trump s'est concentré sur l'apport américain en le comparant à celui d'autres pays, en l'occurrence la Chine : «Tout le monde sait ce qui s'y passe. Les contribuables américains fournissent entre 400 et 500 millions de dollars par an à l'OMS. La Chine contribue à peu près à 40 millions. Les États-Unis ont le devoir de demander des comptes, une des décisions les plus dangereuses et coûteuses de l'OMS aura été de s'opposer aux interdictions de voyage depuis la Chine et d'autres nations», a-t-il martelé lors de son point quotidien à la Maison-Blanche, s'accrochant sur la décision qu'il a prise tôt -mais qui a été la seule pour endiguer le virus pendant de longues semaines. «Tellement de morts ont été causées par leurs erreurs. Il aurait été plus facile de dire la vérité», a assuré Donald Trump, cherchant à rediriger vers l'OMS les accusations d'impréparation de son administration face à la pandémie qui a fait plus de 25 000 morts aux États-Unis.

«La réalité, c'est que l'OMS n'a pas réussi à obtenir et à partager des informations à temps et avec transparence. Le monde dépend de l'OMS pour qu'elle travaille avec les pays pour s'assurer que les informations viables à propos de la santé internationale soient partagées à temps. L'OMS a échoué à ce devoir essentiel et doit être tenue pour responsable. L'OMS a échoué à enquêter sur les informations données par des sources à Wuhan qui allaient directement à l'encontre des déclarations du gouvernement chinois», a poursuivi le milliardaire. Les États-Unis représentent environ 15% du budget de l'OMS.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – "Aidez-nous" : L'appel de Michel Sarran à Emmanuel Macron pour les restaurateurs :

Le chef Michel Sarran a demandé l'aide d'Emmanuel Macron mardi pour le milieu de la restauration, dont l'activité a été fortement ralentie par le confinement lié à la crise sanitaire du coronavirus.

Le 11 mai prochain ne sera pas synonyme de reprise d'activité pour tout le monde. Cette date a été annoncée lundi par Emmanuel Macron comme la fin du confinement strict en France. Elle sera suivie d'une ouverture «progressive» des écoles, crèches, lycées et autres commerces non alimentaires mais les restaurants, cafés, hôtels resteront eux fermés. C'est pour réagir à cette allocution du président de la République que le chef Michel Sarran a enregistré une vidéo mardi. «Après avoir été contraints de fermer brutalement nos restaurants, nous avons appris que le tourisme devait patienter encore quelques temps. Combien de temps, on ne sait pas. Quelles mesures allaient être prises? On ne sait pas. Dans quelles conditions allons-nous reprendre? Nous ne savons toujours pas», a déploré le chef toulousain, également connu pour sa participation à «Top Chef».

Tout en affirmant que les restaurateurs sont «sensibles à la crise sanitaire» et que nombre de chefs ont «œuvré pour apporter un peu de chaleur au personnel soignant» mobilisé contre le coronavirus, il rappelle que «le tourisme c'est aussi 1 million de personnes, 7% de l'économie française». «Le tourisme c'est la gastronomie française, un des fleurons avec l'hôtellerie et tout un ensemble de personnes qui sont là à œuvrer tous les jours pour que brille la France», fait-il valoir.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1419) : 15 AVRIL 2020

Mercredi 15 avril 2020 – Gants, masques et prise de température : les Sud-Coréens ont voté avec précautions :

 Les électeurs sud-coréens étaient appelés aux urnes ce mercredi. Des conditions sanitaires drastiques avaient été mises en place.

Prise de température générale, isoloirs spéciaux pour les électeurs fiévreux, bureaux de vote dédiés aux personnes en quarantaine... Les Sud-Coréens ont commencé mercredi à voter pour les législatives, et une forte participation est attendue en dépit de la menace du nouveau coronavirus.

Des mesures drastiques ont été prises pour permettre la tenue du scrutin, mais aussi de la campagne qui l'a précédé, dans le contexte de l'épidémie de Covid-19 qui s'est propagée à la quasi totalité des pays du monde.

La température est prise à l'entrée des bureaux de vote pour tous les électeurs qui sont par ailleurs tenus de porter un masque. Ceux qui présentent de la fièvre se rendent dans un isoloir spécial qui est désinfecté après chaque utilisation. Les électeurs doivent en outre enfiler des gants en plastique après s'être frotté les mains avec du gel hydroalcoolique. Ils ne doivent pas se tenir à moins d'un mètre de distance des autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens