Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – point sur le  Coronavirus le 6 avril au soir :

L’épidémie de coronavirus a fait 8.911 morts depuis début mars en France, soit 833 décès de plus au cours des dernières 24 heures, a indiqué lundi le ministre de la Santé Olivier Véran. Sur ces décès supplémentaires, 605 sont survenus en milieu hospitalier et le reste en Ehpad ou dans des établissements médico-sociaux a-t-il précisé. Le nombre de patients graves en réanimation a enregistré son solde net le plus bas depuis le début des mesures de confinement avec 94 patients de plus, mais "nous ne sommes pas au bout de l'ascension épidémique", a souligné le ministre.

Après avoir mis en garde les Français cette semaine contre la tentation de partir en vacances avec le début ce week-end des congés scolaires pour la zone C (Ile-de-France et Occitanie), le gouvernement leur a adressé un satisfecit par la voix du ministre de l'Intérieur.

"Les Français ont respecté la règle, ont respecté le confinement", qui en était dimanche à son 20e jour, a relevé Christophe Castaner sur France 2. "Le relâchement, c'est l'allié du Covid". Plus de 160.000 policiers et gendarmes avaient été mobilisés. Et près de 1,4 million de contrôles ont été effectués sur les trois derniers jours, a-t-il ajouté. La période de confinement, prolongée déjà une fois, est prévue à ce stade en France pour s'achever le 15 avril. Mais une extension au-delà de cette date semble probable.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – L'Allemagne veut imposer une quarantaine aux voyageurs à leur arrivée :

Berlin veut imposer une quarantaine de 14 jours à tous les voyageurs rentrant en Allemagne après un séjour à l'étranger. Il s'agit d'une recommandation faite à l'issue d'un conseil des ministres consacré aux mesures liées à la pandémie et adressée aux 16 États régionaux qui, fédéralisme oblige, prennent la décision en dernier ressort. Elle doit entrer en vigueur le 10 avril et concerner les Allemands et les ressortissants d'un État de l'Union européenne alors que l'UE a fermé ses frontières extérieures.

La mise en quarantaine des voyageurs pourrait toutefois susciter des mécontentements dans certaines régions frontalières comme le Mecklembourg-Poméranie antérieure (est) où de nombreux médecins polonais travaillent dans les hôpitaux de la région.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Un gymnase transformé en centre de décontamination pour les soignants près de Saint-Nazaire :

Près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), les soignants qui interviennent auprès de patients touchés par le coronavirus peuvent depuis lundi venir se changer et se doucher dans les vestiaires d'un gymnase qui ont été transformés en centre de décontamination par une association.

 «Il y a un soin Covid, on nous avertit, et ça nous laisse le temps de faire les produits de décontamination et d'ouvrir le centre pour le retour du, ou des professionnels», résume Aurélien Noguet, infirmier et coordinateur en charge de l'opérationnel au sein de l'association Secours et assistance médicale.

Depuis une dizaine de jours, les ambulanciers, infirmiers et médecins de l'association bénéficiaient déjà de ce centre aménagé à Trignac, dans l'agglomération de Saint-Nazaire. Mais à partir de cette semaine, tous les soignants de ville -infirmiers libéraux, médecins généralistes, kiné ou encore sages-femmes- pourront y venir, car souvent ils ne disposent pas de douches dans leur cabinet.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Boris Johnson admis en soins intensifs :

Contaminé par le nouveau coronavirus, le Premier ministre britannique Boris Johnson a été transféré lundi en soins intensifs, son étant de santé s'étant détérioré au lendemain de son hospitalisation. Après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19 le 27 mars, M. Johnson, 55 ans, seul chef d'Etat ou de gouvernement d'une grande puissance à avoir été contaminé, avait été hospitalisé dimanche soir pour subir des examens, selon ses services, en raison de la persistance de symptômes de la maladie, notamment la fièvre.

"Au cours de l'après-midi, l'état de santé du Premier ministre s'est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs de l'hôpital", a indiqué le porte-parole dans la soirée. "Le Premier ministre a demandé au ministre des Affaires étrangères Dominic Raab (...) de le remplacer là où nécessaire", a-t-il ajouté dans un communiqué. Ce dernier l'avait déjà remplacé pour présider la réunion quotidienne consacrée au Covid-19. Selon une source gouvernementale, Boris Johnson reste "conscient" et son transfert, intervenu vers 19H00 locales (18H00 GMT) a été décidé "par précaution au cas où il aurait besoin d'un respirateur".

Quelques heures à peine avant l'annonce de son admission en soins intensifs, le chef de la diplomatie Dominic Raab avait assuré qu'il avait passé une "nuit tranquille" à l'hôpital St Thomas, dans le centre de Londres, et qu'il restait "en observation". "Son moral est bon" et "il continue à diriger le gouvernement", avait-t-il assuré durant la conférence de presse quotidienne de l'exécutif, pressé de questions sur la capacité du Premier ministre à exercer ses fonctions malgré la maladie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Coronavirus : le confinement prolongé à New York jusqu'au 29 avril :

Si le nombre de décès quotidiens s'est stabilisé depuis deux jours dans l'Etat de New York, son gouverneur Andrew Cuomo (photo) a prolongé jusqu'au 29 avril les mesures de confinement.

"Si la courbe s'infléchit" et que "le taux d'infection baisse", "c'est parce que la distanciation sociale marche, il faut la poursuivre et les activités non essentielles resteront fermées jusqu'au 29 avril", a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo lors de son point de presse quotidien. "Ce n'est pas le moment de se relâcher", a-t-il ajouté alors que le nombre de décès quotidiens s'est stabilisé depuis deux jours dans cet Etat. La pandémie y a tué au total 4.758 personnes, pour plus de 130.000 cas recensés, sur une population totale de près de 20 millions d'habitants.

L'Etat de New York compte ainsi à lui seul près de la moitié des 9.700 morts comptabilisés lundi aux Etats-Unis par l'université Johns Hopkins, et plus du tiers des quelque 339.000 cas. Ces deux derniers jours, le nombre de morts quotidiens de la pandémie recensés dans l'Etat a cependant semblé plafonner juste en-dessous des 600, après un record de 630 de vendredi à samedi. "Qu'on ait touché le pic ou pas, il faudrait faire la même chose", a déclaré le gouverneur Cuomo pour justifier sa décision de prolonger le confinement, alors que beaucoup ont hâte de relancer l'activité économique. "Il y a un vrai danger à devenir trop confiant. On a sous-estimé (l'épidémie) depuis le premier jour et on en a payé le prix", a-t-il souligné. "Hong Kong a fait cette erreur, la Corée du Sud a fait cette erreur. Nous n'allons pas faire cette erreur".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Une PME bretonne veut lancer une production massive de tests de dépistage du Covid-19 :

NG Biotech se présente comme la "seule" entreprise approuvée en France à commercialiser un test rapide, "validé cliniquement" et qui pourrait être appelé à jouer un rôle important lors du déconfinement à la date toujours incertaine.

La PME bretonne NG Biotech, qui a déjà enregistré une commande de l'armée, va commercialiser d'ici trois semaines des tests de dépistage rapides, avec comme objectif d'en fabriquer six millions lors des six prochains mois. Située à Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine) à une trentaine de minutes au sud de Rennes, en bordure d'une voie rapide, la société NG Biotech, fondée en 2012 et qui ne compte qu'une quarantaine d'employés, sécurisée H24, est au centre de nombreuses attentions.

Dans un communiqué, c'est le ministère des Armées qui a annoncé samedi avoir retenu, comme premier projet pour lutter contre le Covid-19, "le kit immunologique de dépistage sanguin rapide de l'infection au coronavirus proposé par la société NG Biotech". Avec à la clef un contrat à hauteur d'un million d'euros financé par la Direction générale de l'armement (DGA).

"Le cœur de notre savoir-faire et de notre techno est de développer ce type de bandelettes, composées d'une partie centrale où l'on imprime les différents réactifs pour la détection des IgG-IgM", des anticorps, explique Milovan Stankov, directeur général, d'origine serbe. "Ici, on ne manipule pas le virus: on utilise les protéines recombinantes issues de la séquence spécifique de ce virus-là", précise-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Covid-19 : la technologie chinoise a aussi freiné le virus :

L’irruption du Covid-19 a montré comment la Chine avait aménagé son ingénierie au service de la lutte contre la pandémie. Une adaptation plus facile à mettre en place dans un pays autocratique, et avec des visées de propagande sous-jacentes destinées à montrer la sophistication de son arsenal. Il n’empêche : robots pulvérisateurs, drones pour prendre la température, casques de réalité virtuelle pour communiquer avec des malades et intelligence artificielle permettant une détection plus rapide ont prouvé que l’empire du Milieu prenait de l’avance sur le futur

Le pays est le leader mondial du drone civil. Pas étonnant donc qu’il ait su accommoder ses appareils aux besoins générés par l’irruption du virus. A Guangzhou, le constructeur XAG a adapté ses engins, d’ordinaire réservés à l’agriculture, afin de leur permettre de pulvé- riser un spray virucide dans les quartiers les plus contaminés. Solution également utilisée dans les provinces du Jilin, du Shandong ou du Zhejiang. Dans la province du Jiangxi, le gouverneur a demandé aux habitants de se tenir près de leur fenêtre afin qu’un drone puisse évaluer leur température. Plus orwelliennes, une fois l’ordre de confinement décidé, des flottes de drones ont été déployées par les autorités pour inciter la population à rentrer chez elle. Certains avec des messages pré-enregistrés, d’autres avec des annonces effectuées en direct. Comme celle exhortant un paysan de Mongolie- Intérieure : « Ce n’est pas confortable de rester chez soi avec de la nourriture et à boire ? Vous ne portez même pas de masque ! Ne sortez pas si ce n’est pas nécessaire ! » Certains drones de surveillance sont par ailleurs équipés de caméras thermiques, permettant de repérer les passants porteurs d’une fièvre suspecte et d’en avertir la police immédiatement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Anne Hidalgo annonce que de 2 millions de masques en tissu vont être offerts aux Parisiens :

 Alors que la question du port du masque obligatoire se pose de plus en plus dans le monde, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a estimé mardi matin sur France Info qu’il allait «bien sûr falloir aller dans ce sens-là». Pour aider les Parisiens à se protéger, Anne Hidalgo a promis que la ville allait offrir «deux millions de masques en tissu dans les prochains jours». «Il est clair qu’une protection sur le visage, c’est beaucoup mieux que rien», a-t-elle commenté au sujet des masques artisanaux qui pourraient être fabriqués à la maison : «Le port du masque peut sauver des vies. Nous partageons les initiatives pour pouvoir sortir avec une protection sur le visage. Il faut qu’on apprenne durablement à vivre avec ces gestes et les gestes barrières». Anne Hidalgo a également proposé de mettre à disposition du gel hydroalcoolique un peu partout dans les rues, aux arrêts de bus et aux stations de métro.

La maire de Paris, qui a remercié les Parisiens «respectueux des règles de confinement» a malgré tout dénoncé le fait qu’encore trop de gens se promènent dehors. Afin de limiter au maximum le contact entre les personnes, Anne Hidalgo, qui pense que «nous avons, collectivement, pris un risque à ne pas enclencher peut-être un confinement plus tôt», a évoqué la possibilité de mettre en place des horaires spécifiques pour la pratique sportive.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Confinement : Paris serre la vis et interdit le sport entre 10h et 19h :

Face à un certain relâchement quant aux règles de confinement, observé notamment le week-end dernier, Christophe Castaner avait demandé aux préfets «d'examiner au cas par cas» la «nécessité de durcir les mesures» en cas de «relâchement» dans le confinement, selon Beauvau. «Là où des signes de laisser-aller se feraient jour et où ces règles viendraient à être contournées», le ministre de l’Intérieur demande aux préfets de prendre, «en lien avec les maires, les mesures qui s'imposent, notamment de limitation de la pratique sportive individuelle, pour assurer un respect strict du confinement».

Mardi, alors que le pays entre dans sa quatrième semaine de confinement, c’est chose faite à Paris. La capitale est la première ville à durcir les mesures de confinement. Ainsi, Anne Hidalgo et le préfet de police ont annoncé l’interdiction de toute activité sportive individuelle à Paris de 10 heures à 19 heures. Cette mesure annoncée dans un communiqué s’applique à partir de mercredi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – L’OMS n’est toujours pas convaincue par le port obligatoire du masque :

Alors que de nombreuses régions du monde commencent à opter pour le port du masque obligatoire afin de se protéger contre le coronavirus, l’Organisation mondiale de la santé continue à exprimer des doutes sur leur utilisation généralisée. Lundi, son directeur, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré lors d'une conférence virtuelle que les pays devaient évidemment tout faire pour se protéger et protéger les autres mais il a également déclaré qu’il était encore à prouver que les masques offrent réellement une barrière de protection aux populations. «Ce qui est clair, c’est que nous en savons peu sur ce sujet. Nous encourageons les pays qui considèrent la généralisation du port du masque à étudier son efficacité afin que nous puissions tous apprendre de cela», a-t-il expliqué, ajoutant : «Il n'y a pas de réponse binaire, pas de solution miracle. Les masques seuls ne peuvent juguler la pandémie de Covid-19».

D’après lui, les stocks de masques devraient avant tout être réservés aux soignants qui sont en première ligne et à certaines situations à risques. «Des pays pourraient considérer l’utilisation des masques dans des communautés où d’autres mesures telles que se laver les mains ou la distanciation sociale sont difficiles à mettre en place à cause du manque d’eau ou de conditions de vie difficiles», a indiqué Tedros Adhanom Ghebreyesus. Ce dernier a en revanche rappelé que le port du masque était recommandé pour les gens malades et ceux de leur entourage. «Si les masques sont portés, alors ils doivent être utilisés prudemment et proprement», a-t-il commenté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1411) : 7 AVRIL 2020

Mardi 7 avril 2020 – Aucun nouveau décès en Chine :  

La Chine n'a recensé aucun nouveau décès du Covid-19 au cours des dernières 24 heures, ont annoncé mardi les autorités, trois mois après le premier mort enregistré dans ce pays.

Le géant asiatique, où le nouveau coronavirus est apparu fin 2019, avait fait état d'un premier décès le 11 janvier dernier. Depuis, 3.331 personnes ont succombé à la maladie dans le pays. Après avoir dépassé la centaine courant février, le nombre quotidien de nouveau décès s'est régulièrement réduit depuis pour tomber à un seul mort annoncé lundi par le ministère de la Santé, puis zéro mardi. Les nouveaux cas de contamination diminuent aussi constamment depuis début mars, mais le pays est confronté à une deuxième vague d'infections importées de l'étranger, avec près d'un millier de cas cumulés, selon le ministère. L'organisme a fait état mardi de 32 nouveaux cas de contamination, tous d'origine importée. Les autorités ont aussi dénombré 30 nouveaux patients asymptomatiques, portant le total à 1.033.

A Wuhan, berceau de l'épidémie, les restrictions à la sortie de la ville sont censées être levées mercredi, deux mois et demi après la mise en quarantaine de la métropole de 11 millions d'habitants. Mais seules les personnes en bonne santé seront autorisées à quitter la ville du centre de la Chine, même si la capitale, Pékin, reste fermée aux voyageurs originaires du Hubei, la province de Wuhan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens