Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – point sur le  Coronavirus le 31 mars au soir :

499 patients sont morts du coronavirus dans les hôpitaux français ces 24 dernières heures, soit une nouvelle hausse record depuis le début de l'épidémie, qui porte le bilan total à 3.523 morts, a annoncé mardi le directeur général de la Santé Jérôme Salomon (photo).

Le nombre total de personnes hospitalisées est désormais proche de 22.800, soit une hausse de 1.749 depuis lundi. Parmi elles, un nouveau très fort afflux de cas lourds en réanimation (+458) où sont admis à ce jour 5.565 patients, a-t-il précisé.

"Cette situation est totalement inédite dans l'histoire de la médecine française", a souligné le Pr Salomon. Parmi toutes les personnes en réanimation, 34% ont moins de 60 ans et 60% ont entre 60 et 80 ans, a-t-il précisé. 68 d'entre elles ont moins de 30 ans.

"A ce jour, 288 patients lourds ont été transférés vers des régions moins en tension et ce nombre est amené à progresser dans les jours et semaines qui viennent", a aussi déclaré Jérôme Salomon. Mardi soir, 21 transferts transfrontaliers étaient en cours du Grand Est vers le Luxembourg, l'Allemagne et la Suisse. M. Salomon a également confirmé "le départ dès demain de deux TGV médicalisés depuis Paris vers la Bretagne pour 36 patients graves d'Ile-de-France".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Coronavirus : Pour Macron, ceux "qui cherchent déjà à faire des procès" sont "irresponsables" :

Depuis une usine de masques dans le Maine-et-Loire, Emmanuel Macron a qualifié d'"irresponsables" ceux qui, par leurs critiques de la gestion de la crise du Covid-19, "cherchent déjà à faire des procès, alors que nous n'avons pas gagné la guerre".

Emmanuel Macron a qualifié mardi d'"irresponsables" ceux qui, par leurs critiques de la gestion de la crise du Covid-19, "cherchent déjà à faire des procès, alors que nous n'avons pas gagné la guerre". "Quand on mène une bataille, on doit être unis pour la gagner. Et je pense que toutes celles et ceux qui cherchent déjà à faire des procès, alors que nous n'avons pas gagné la guerre, sont irresponsables", a déclaré le président à Saint-Barthélemy d'Anjou (Maine-et-Loire), lors de la visite de l'usine de masques de la PME Kolmi-Hopen.

"Le temps viendra" de "la transparence complète", a-t-il ajouté, appelant "d'abord à la dignité et à l'esprit de responsabilité celles et ceux qui construisent des certitudes avec les connaissances d'aujourd'hui quand ça n'était pas celles d'hier".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Rencontres transfrontalières pour Inga et Karsten, deux octogénaires séparés par le coronavirus :

Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, deux octogénaires, se retrouvent chaque jour à la frontière entre le Danemark et l'Allemagne, fermée à cause de la pandémie de nouveau coronavirus.

L'amitié malgré les frontières... et le coronavirus. À 85 et 89 ans, Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen ne comptent pas laisser le confinement les priver de leurs rencontres. Les octogénaires, qui se sont rencontrés il y a deux ans, maintiennent le lien comme ils le peuvent : la Danoise et l'Allemand se retrouvent, tous les jours, à la frontière entre leurs pays, à Aventoft. La frontière entre le Danemark et l'Allemagne a fermé à la mi-mars, afin d'endiguer la propagation du coronavirus, privant les amis proches de visite. Mais ils s'appellent régulièrement et se retrouvent l'après-midi au poste-frontière. Inga Rasmussen prend sa voiture et conduit de Gallehus, dans le sud du Danemark, jusqu'à Aventoft. Karsten Tüchsen Hansen, lui, parcourt les 7,5 kilomètres qui le séparent de son domicile de Süderlügum jusqu'à la frontière avec un vélo électrique. Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, tous les deux veufs, se voient ainsi tous les jours.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Craignant une seconde vague du virus, Shanghai referme ses sites touristiques :

De nombreux sites touristiques de Shanghai, qui avaient rouvert mi-mars, ont de nouveau fermé leurs portes, illustrant la peur d'une seconde vague épidémique en Chine. Le nombre de nouvelles contaminations par le Covid-19 s'est effondré ces dernières semaines en Chine, pays où le coronavirus a fait son apparition fin 2019.

Plusieurs sites de la capitale économique chinoise en ont profité pour rouvrir leurs portes au public dès la mi-mars, notamment les gratte-ciels comme la Tour de Shanghai, deuxième du monde avec ses 632 mètres. Mais la tour ainsi que sa voisine la Perle de l'Orient ont refermé leurs portes au public depuis le début de la semaine, de même que l'Aquarium et le musée de cire Madame Tussauds, a constaté l'AFP. Aucune date de réouverture n'a été annoncée.

Ces sites avaient fermé leurs portes fin janvier, au moment où le pays se mettait sous cloche dans l'espoir de stopper la progression du virus. La Chine redoute à présent une contamination via les personnes qui rentrent dans le pays et a pris des mesures radicales pour bloquer l'entrée des étrangers et réduire le trafic aérien international.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Le journaliste Pierre Bénichou est mort :

RTL a annoncé mardi la mort d'un de ses collaborateurs de longue date. Le journaliste et voix des «Grosses Têtes» Pierre Bénichou nous a quittés dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 82 ans. Son fils a fait savoir à l'AFP que sa mort n'était pas liée au coronavirus. «Il s'est éteint dans son sommeil» à son domicile, a déclaré Antoine Bénichou.

Né à Oran, en Algérie, en 1938, Pierre Bénichou a débuté sa carrière de journaliste en 1959 à «Paris Jour». Neuf ans plus tard, il est arrivé au «Nouvel Observateur» en tant que rédacteur en chef adjoint. Il en est devienu directeur adjoint en 1985 puis directeur délégué de 1996 à 2005, avant de se retirer du journal, où il avait conservé le titre de conseiller spécial. Il a fait ses débuts à la radio sur RTL dans les années 1990 dans l'équipe des «Grosses Têtes» de Philippe Bouvard. A partir de 2000, il a également été chroniqueur de Laurent Ruquier dans «On va s'gêner» sur Europe 1. Il y est resté jusqu'en 2014, suivant Ruquier et sa bande sur RTL lorsque l'animateur de France 2 a repris les rênes des «Grosses Têtes». Il en était un des piliers depuis.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Coronavirus: le gouvernement décale la déclaration de revenus :

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé mardi qu'il décalait du 9 au 20 avril l'ouverture de la déclaration sur les revenus et qu'il suspendait les contrôles fiscaux notamment dans les secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus.

"J'ai pris la décision, après en avoir informé le Premier ministre, de décaler la déclaration de revenus d'une semaine", a-t-il affirmé sur TF1. "On aurait dû déclarer ses revenus à partir du 9 avril. On le fera à partir du 20 avril", a-t-il précisé.

Le dernier délai pour l’envoi par les contribuables de leur déclaration est décalé d’un mois au 12 juin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Hockey, sauna et vodka : en Biélorussie, le président rejette la "psychose" du coronavirus :

Le dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko, refusant tout confinement qui pourrait nuire à l'économie, a donné ses propres conseils pour faire face à la pandémie de Covid-19.

Alors que les événements sportifs à travers le monde sont suspendus, des milliards de personnes confinées afin d'endiguer la propagation du coronavirus, le président biélorusse Alexandre Loukachenko... joue au hockey sur glace. Samedi, il a été photographié en pleine partie à Minsk, félicitant ses partenaires, à l'encontre de toutes les recommandations faites sur la distanciation sociale et la nécessité de limiter les contacts physiques. Interrogé par la télévision officielle, il a assuré qu'il maintenait ses habitudes en dépit de la pandémie : «M'arrêter ? Mais pourquoi ? C'est possible, mais pourquoi ? Je ne comprends pas. Il n'y a pas de virus ici. En avez-vous vu voler ? Je ne les vois pas non plus. C'est un frigo, c'est le meilleur pour la santé. C'est meilleur que le sport et ce frigo est le véritable remède antiviral !», a-t-il assuré, traduit par CNN. «C'est mieux de mourir debout que de vivre à genoux», a conclu celui qui est au pouvoir depuis 1994 et candidat à un sixième mandat -l'élection présidentielle doit avoir lieu fin août.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Sondage Ifop : Les cotes de Macron et de Philippe s’envolent :

 Les cotes de satisfaction à l'égard de l'action d’Emmanuel Macron (46%, +13 points) et d’Edouard Philippe (43%, +7 points) font un bond très net dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio.

C’est un classique en temps de crise sous la Ve République. Comme ses prédécesseurs avant lui, Emmanuel Macron capitalise sur l’inquiétude du pays. Les Français font bloc derrière la figure protectrice du président de la République. Cela n’empêche pas concomitamment les critiques sur sa gestion de la lutte contre le coronavirus.

En attendant, le chef de l’Etat s’envole dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio : +13 points pour s’établir à 46%. Symboliquement, il revient à son étiage du printemps 2018. A l’époque, la France était en plein «âge d’or macronien» c’est à dire cette période du quinquennat qui précéda une série de déboires : de la grogne des retraités à l’affaire Benalla en passant par les démissions de Nicolas Hulot et Gérard Collomb jusqu’aux gilets jaunes. Une crise politique qui fera chuter le plus jeune président de la Ve République à 23% en décembre 2018 avant de remonter lentement en 2019.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Confinement : 5,8 millions de contrôle et 359 000 procès-verbaux en quinze jours :

La France est entrée mardi dans sa troisième semaine de confinement. Les déplacements sont interdits, sauf ceux mentionnés dans l’attestation dérogatoire qui est à avoir sur soi à chaque sortie et à fournir en cas de contrôle. Le ministre de l’Intérieur, interrogé mercredi matin par LCI, a dressé un point d’étape des verbalisations pour non respect des règles de confinement. Ainsi, sur les quinze premiers jours, 5,8 millions de contrôle ont été réalisés et 359 000 procès-verbaux dressés, a précisé Christophe Castaner, en duplex depuis son ministère.

«Notre objectif n’est pas de dresser des contraventions, notre objectif est de faire en sorte que les Français restent chez eux pour se protéger», a -t-il ajouté.

Au cours de cette interview, il a également évoqué la situation des forces de l’ordre, en première ligne pour faire respecter le confinement. Sur les 250 000 personnes qui comptent les forces de sécurité intérieure, «10 000 personnels de la police nationale (sont) en incapacité d’agir», a indiqué le ministre sans préciser s'il s’agit d’arrêt pour maladie, pour garde d’enfant ou autres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Coronavirus : l'Autriche va accueillir des patients français :

 L'Autriche va accueillir trois patients français en soins intensifs dans le Grand Est. L'Autriche va à son tour accueillir des patients français contaminés par le Covid-19, devenant le premier pays non-frontalier de la France où des malades vont être transférés depuis l'Est, a-t-on appris de sources officielles mercredi.

Trois patients hospitalisés en soins intensifs dans la région Grand Est vont être pris en charge, selon le gouvernement autrichien et les autorités françaises qui n'ont pas précisé la date du transfert. Ils seront hospitalisés dans un établissement de santé de la ville de Salzbourg (ouest).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – À Las Vegas, un foyer ferme, les sans-abri renvoyés sur un parking quadrillé :

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux, choquant de nombreux internautes : des sans-abri contraints de dormir au sol, entre des lignes tracées pour garantir le respect des recommandations de distanciation sociale. Les photos ont été prises à Las Vegas, dans le Nevada, où les autorités ont agi ainsi «provisoirement» après la fermeture d'un foyer géré par une association catholique après qu'un homme bénéficiant de leurs services a été contaminé au Covid-19. Quelque 500 personnes dormaient dans ce foyer pour sans-abri, précise ABC News. David Riggleman, le directeur de la communication de Las Vegas, a assuré qu'un tapis rembourré devait être posé sur le sol mais que la ville avait dû y renoncer faute de solution pour le désinfecter correctement : «Cela créé un problème car nous n'avons pas assez de tapis pour dormir pour un foyer temporaire. Et donc les gens ont placé leurs tapis et y restaient.»

Julián Castro, ancien secrétaire au logement de Barack Obama et ancien candidat à l'investiture démocrate, a critiqué la décision des autorités : «Après avoir criminalisé le fait d'être sans abri l'an dernier, Las Vegas place les gens dans des grilles de béton à l'abri des regards. Il y a 150 000 chambres d'hôtel non utilisées à Vegas maintenant. Pourquoi pas une coopération (de ressources) public-privé pour les y loger temporairement ? Et financer des logements permanents !»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Pour lutter contre le coronavirus, les vétérinaires prêts à aider les médecins :

Une seule santé : les vétérinaires de France ont répondu massivement à l'appel des ministères de la Santé et de l'Agriculture pour prêter main forte aux médecins dans la lutte contre le Covid-19. La France compte 18.000 vétérinaires inscrit à l'Ordre, dont 12.000 exercent en libéral.

"Il nous a été demandé de faire un recensement des vétérinaires pour les inscrire dans la réserve sanitaire afin de connaître les volontaires. Aujourd'hui nous avons plus de 5.000 vétérinaires, dont 784 en Ile-de-France inscrits", explique à l'AFP Bruno Tessier, président des vétérinaires d'Ile-de-France, lui-même candidat au renfort. "Pour l'instant nous avons donné du matériel mais nous n'avons pas encore été mobilisés. La liste n'a pas été activée et on attend que l'on nous demande de participer", ajoute le vétérinaire de l'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne).

Dans cette réserve sanitaire, le vétérinaire "viendrait en soutien du premier rang, car c'est compliqué pour les vétérinaires d'être en première ligne. On n'est pas des médecins de médecine humaine", estime-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Partir en vacances à Pâques? Hors de question, prévient Castaner :

On l'aurait presque oublié, mais les vacances scolaires débutent ce vendredi, pour la zone C. Au total, elles s’étaleront sur un mois, jusqu'au 4 mai, en fonction des différentes zones. Si la tentation de partir en vacances pour profiter pleinement de la période de Pâques et du printemps est grande, cela n’est pas possible, confinement oblige.

Le ministre de l’Intérieur l’a rappelé ce mercredi matin, interviewé sur LCI. «On ne part pas en vacances pendant la période de confinement. On doit rester confiné». «Je demande à celles et ceux qui ont envisagé de se déplacer pendant les vacances de se rendre compte qu’à la fois ils s’exposent, ils exposent leur proches et le territoire où ils se rendront», a insisté Christophe Castaner.

Les contrôles, au niveau des transports et des locations, seront renforcés. «J’ai demandé (mardi) soir aux préfets des zones touristiques de vérifier le niveau de location et d’occupations notamment des Airbnb ou autres offres locatives», a-t-il expliqué. «Nous ferons en sorte vendredi qu’il y ait des contrôles très stricts sur les départs des grandes villes pour éviter qu’il y ait, comme si de rien n’était, des flux de vacanciers qui se rendent en vacances».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1405) : 1er AVRIL 2020

Mercredi 1er avril 2020 – Coronavirus : en 4 jours, le bilan a doublé aux États-Unis :

 Selon les données rassemblées par l'université américaine Johns Hopkins, 4000 personnes sont mortes à cause du Covid-19 depuis le début de l'épidémie dans le pays, dont 1000 rien qu'à New York, devenue épicentre de l'épidémie. Ce bilan était de 2000 il y a seulement quatre jours, samedi. Près de 190 000 diagnostics ont été établis, confirmant que les États-Unis sont le pays le plus touché par le virus. Le pic de l'épidémie y est prévu pour dans 14 jours.

Cette augmentation explique en grande partie le changement opéré par Donald Trump ces derniers jours. Il y a encore une semaine, le président américain semblait n'avoir d'inquiétude que pour l'économie, très impactée par les mesures de confinement mises en place à l'échelle locale. Mardi, il a présenté à la Maison-Blanche les estimations fournies par des experts, selon qui entre 100 000 et 240 000 personnes pourraient décéder du Covid-19 -contre entre 1,5 et 2,2 millions en l'absence de mesures de prévention. «Quand vous voyez 100 000 personnes, c'est le chiffre minimum», a déclaré Donald Trump. «Vous auriez pu voir des gens mourir dans des avions. Vous auriez pu voir des gens mourir dans les halls d'entrée d'hôtel. Vous auriez vu la mort partout.»

 «C'est difficile. Les gens souffrent. Les gens meurent. C'est un inconvénient d'un point de vue sociétal, d'un point de vue économique, de vivre cela, mais ça va être la réponse à nos problèmes», a de son côté martelé le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut National des allergies et maladies infectieuses et l'un des principaux responsables de l'administration Trump mobilisés contre le virus, évoquant les mesures de confinement. «Il n'y a pas d'arme magique. Il n'y a pas de vaccin ou de médicament magique. Ce sont juste des comportements -chacun de nos comportements devient quelque chose qui modifie le cours de cette pandémie virale pour les 30 prochains jours», a confirmé le Dr Deborah Birx, médecin et diplomate membre de l'équipe de la Maison-Blanche.

«Ce n'est pas la grippe, c'est vicieux», a ajouté Donald Trump alors qu'il y a quelques jours encore, il relativisait le Covid-19 et comparait le bilan à celui de la grippe saisonnière ou des accidents de voiture, se souciant pour l'économie et mettant en garde que «la solution ne doit pas être pire que le problème». «Je veux que chaque Américain soit préparé pour les jours difficiles devant nous. Nous allons vivre deux semaines très douloureuses, très, très douloureuses», a poursuivi le milliardaire. «Notre force va être testée, notre endurance va être mise à l'épreuve, mais l'Amérique va répondre avec amour, courage et une détermination sans faille».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens