Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Le point sur le coronavirus le 21 mars au soir :

L'épidémie de coronavirus a causé la mort de 562 patients (112 supplémentaires en 24 heures ce samedi soir) en France et contraint à hospitaliser 6.172 malades, dont près de 1.525 en réanimation, a annoncé samedi le ministère de la Santé. «Nous évoluons rapidement vers une épidémie généralisée sur le territoire», a souligné la direction générale de la Santé dans un point de situation, en appelant à «respecter strictement les consignes de confinement (et) les mesures barrières» telles que se laver régulièrement les mains et maintenir une distance minimale d'un mètre entre personnes.

Le Conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi sur la «durée» et «l'étendue» du confinement de la population française, a indiqué samedi le ministre de la Santé Olivier Véran. Par ailleurs les autorités ont commandé «250 millions de masques» qui seront livrés «progressivement», masques dont la pénurie actuelle notamment pour les personnels soignants alimente un polémique, a précisé le ministre lors d'un point de presse.

Des camions militaires sont arrivés samedi pour désengorger l’hôpital de Mulhouse vers un hôpital de campagne. Cet hôpital de campagne comptera 30 lits de réanimation et une centaine de membres du personnel soignant. Un porte-hélicoptères est prêt à quitter son port pour Ajaccio, afin de déplacer les malades vers la région PACA.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Coronavirus : Olivier Véran annonce la commande de 250 millions de masques :

Samedi, le ministre de la Santé Olivier Véran a confirmé que 250 millions de masques avaient été commandés. On devrait également connaître dans les prochaines heures la durée de prolongation du confinement.

Le Conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population française face à l'épidémie de coronavirus, a indiqué samedi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Par ailleurs il a indiqué que la France avait commandé plus de "250 millions de masques" qui seront livrés "progressivement", à destination notamment des personnels de santé, qui dénoncent la pénurie actuelle de ces moyens de protection. "Les Français nous interrogent légitimement sur l'étendue actuelle du confinement et notre capacité à le faire respecter. Ils nous interrogent sur la durée du confinement. J'ai saisi le conseil scientifique (créé par le gouvernement pour le conseiller sur la crise du Covid-19) de ces questions légitimes, il rendra des conclusions lundi", a déclaré le ministre.

A l'heure actuelle il y a un "stock d’État" de 86 millions de masques, dont 5 millions de masques FFP2 plus protecteurs, le reste étant des masques chirurgicaux, et "nous prévoyons une consommation de 24 millions de masques par semaine", a précisé le ministre. Pour les deux semaines à venir, a-t-il dit, priorité sera donnée pour ces masques aux personnels de santé en ville comme à l'hôpital et aux personnes intervenant auprès des personnes âgées. Olivier Véran a relevé que ces stocks stratégiques "se sont réduits année après année", pour arriver en début d'épidémie à un total de "117 millions de masques pour adultes, aucun FFP2". Le gouvernement avait conscience dès le début que cette situation "allait être une difficulté", a-t-il souligné.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Une gérante d'agence de voyages jugée en avril à Paris pour vente illégale de masques et gels :

La gérante d'une agence de voyages sera jugée en avril devant le tribunal correctionnel de Paris après la découverte «d'environ 20.000 masques» qu'elle vendait illégalement et malgré les réquisitions du gouvernement. A l'issue de sa garde à vue, cette femme de 47 ans a été présentée samedi au tribunal en comparution immédiate mais a demandé un délai pour préparer sa défense.

Le tribunal a ordonné sa remise en liberté sous contrôle judiciaire et fixé son procès au 21 avril, pour «pratique commerciale trompeuse» et «refus de déférer à une réquisition de l'autorité administrative en cas de menace sanitaire grave». Cette dernière infraction est un délit passible de six mois d'emprisonnement et de 10.000 euros d'amende.

Cette gérante avait été arrêtée après la découverte de milliers de masques, de gants et un d'un stock de gels hydroalcooliques dans son agence du XIIIe arrondissement de la capitale, spécialisée dans les voyages en Chine. Le matériel provenait d'une importante livraison venue de Macao. A partir de début mars, le gouvernement avait progressivement réquisitionné tous les stocks (ainsi que la production française à venir) de masques de protection afin de garantir leur disponibilité pour les professionnels de santé et les malades face à l'épidémie de Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Dimanche 22 mars 2020 - LVMH, Bouygues, PSA... Les dons de masques se multiplient pour pallier la pénurie :

Des grandes entreprises aux collectivités en passant par un producteur de champignons, les dons de masques se multiplient dans l'Hexagone pour tenter de pallier la pénurie de ces équipements pourtant indispensables aux soignants, face à l'épidémie de coronavirus.

Malgré un décret, début mars, réquisitionnant les stocks de masques de protection, et la livraison annoncée de 30 millions de masques aux pharmacies et établissements de soins, le monde médical continue d'alerter sur la pénurie de masques, notamment FFP2, qui protègent mieux les soignants en charge des malades du Covid-19.

«J'ai besoin de vous !!!»... Au coeur de la tourmente, le président de la région Grand Est et ex-chef des urgences de l'hôpital de Mulhouse Jean Rottner a lancé jeudi sur Twitter un appel aux dons de masques FFP2 afin d'équiper «médecins et infirmières libéraux».

Parmi les gros donateurs, beaucoup d'industries contraintes de se mettre à l'arrêt. Dans le secteur automobile, PSA a annoncé vendredi la livraison de 130.000 masques aux hôpitaux, services d'urgence et préfectures, 120.000 pour Renault et 30.000 pour Valeo. Le groupe de luxe LVMH a promis samedi d'offrir dix millions de masques (dont trois millions de masques FFP2), d'une valeur de cinq millions d'euros. Bouygues va de son côté donner un million de masques chirurgicaux.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - La pression monte pour le report des JO de Tokyo :

La pression est encore montée d'un cran, samedi 21 mars 2020, sur le Comité international olympique pour qu'il reporte les JO de Tokyo, prévus cet été du 24 juillet au 9 août, en raison de la pandémie de Covid-19. Après les appels lancés par des athlètes, plusieurs organisations sportives ont pris le relais, dont les puissantes fédérations américaines d'athlétisme et de natation. Depuis plusieurs jours, l'instance olympique, basée à Lausanne, doit justifier sa position d'attente, alors que le bilan humain du nouveau coronavirus s'aggrave quotidiennement et que les mesures de confinement se multiplient dans le monde, touchant désormais 900 millions de personnes.

"Nous ne vivons pas dans une bulle ou sur une autre planète (...) Bien sûr nous examinons plusieurs scénarios", mais "ce ne serait pas responsable aujourd'hui et ce serait prématuré de partir dans des spéculations et de prendre une décision", a réaffirmé le président du CIO, l'Allemand Thomas Bach, dans un entretien diffusé jeudi par le «New York Times», à propos du report potentiel de l'événement sportif le plus attendu au monde.

Mais depuis les Etats-Unis, la riposte n'a pas tardé, en dépit du soutien du comité olympique américain (USOPC) à la position officielle. D'abord, c'est la fédération de natation, USA Swimming, du haut de ses 33 médailles, dont 16 en or, remportées à Rio-2016, qui a exigé le report, au motif que ses nageurs ne peuvent plus s'entraîner normalement, sauf à prendre le risque d'être contaminés ou de contaminer à leur tour. Un argument également soulevé par de nombreux sportifs de haut niveau dans le monde, comme la championne olympique du saut à la perche, la Grecque Katerina Stefanidi, qui a accusé le CIO de "mettre en danger notre santé".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Coronavirus : Auchan va verser une prime de 1.000 euros à ses employés :

Le distributeur Auchan va verser une prime de 1.000 euros à 65.000 salariés français «pour saluer leur exceptionnel engagement dans la crise sanitaire» du coronavirus, a annoncé le groupe dimanche dans un communiqué.

«L'ensemble des collaborateurs des magasins, entrepôts, drives, services de livraison à domicile et site de e-commerce» se verront verser cette prime forfaitaire, a indiqué la société, précisant qu'elle serait remise «comme l'a suggéré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, (...) dans le cadre de l'accord d'intéressement de l'entreprise».

L'«engagement sans faille» des salariés «a permis de maintenir ouvert l'ensemble des magasins, des drives et des services de livraison», a salué le groupe. Pour veiller à la sécurité et à la santé des équipes et des clients, des «mesures de protection sont déjà en place dans l'ensemble de nos magasins», a par ailleurs déclaré Edgard Bonte, président d'Auchan Retail, cité dans le texte.

Il a énuméré le respect des gestes barrières, la protection des caisses par du plexiglas, la mise à disposition de gel hydroalcoolique, de masques et de gants ainsi que l'aménagement des horaires de magasins. M. Le Maire avait appelé vendredi les entreprises à verser une prime défiscalisée à leurs salariés, notamment à ceux qui «ont eu le courage de se rendre sur leur lieu de travail» dans le contexte de l'épidémie de nouveau coronavirus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - La Corée du Nord tire deux missiles, Trump offre son aide contre le coronavirus :

La Corée du Nord a tiré samedi deux projectiles vers la mer du Japon, vraisemblablement des missiles balistiques de courte portée, en pleine crise sanitaire mondiale liée au nouveau coronavirus.

Ces missiles ont été tirés de la province du Pyongan du Nord (ouest), a annoncé l'armée sud-coréenne. Elle a jugé ces tirs "extrêmement malvenus compte tenu de la situation difficile que le monde connaît en raison du Covid-19", la maladie causée par le nouveau coronavirus. La Corée du Nord n'a signalé aucun cas de contamination sur son sol, même si en Corée du Sud, beaucoup pensent qu'il y a pu en avoir. En Corée du Sud, "l'armée surveille d'éventuels autres tirs et se maintient en état d'alerte", a ajouté l'état-major interarmées dans un communiqué, appelant à leur arrêt. Le ministère japonais de la Défense a affirmé de son côté qu'il avait détecté "un ou des projectiles de type missiles balistiques".

Donald Trump a à cet égard offert au dirigeant nord-coréen Kim Jong Un l'aide de son pays dans la lutte contre la pandémie, selon l'agence de presse officielle KCNA. "Dans la lettre, il (le président américain, ndlr) (...) a expliqué son plan pour propulser les relations entre la République démocratique populaire de Corée et les Etats-Unis et fait part de son intention de prêter assistance dans la lutte contre les épidémies", manifestement une allusion au Covid-19, d'après un communiqué de la soeur du numéro un nord-coréen Kim Yo Jong diffusé samedi par KCNA.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - "La vague est là" : Emmanuel Macron sur le front face au coronavirus :

Le «JDD» a rencontré le président à l'Elysée, transformé depuis quinze jours en poste de commandement anti-coronavirus. «C'est une guerre. Elle va durer», déclare Emmanuel Macron.

Les derniers chiffres communiqués samedi l'attestent : l'épidémie de coronavirus, qui a déjà tué 562 personnes en France (entre vendredi et samedi le nombre de morts à bondi de près de 20%), n'est qu'au début d'une vague qui continue d'enfler. Alors que les pouvoirs publics et les médecins gèrent l'urgence avec les moyens possibles, le gouvernement pourrait annoncer lundi la prolongation du confinement et des mesures plus strictes.

En attendant, le «Journal du dimanche» a rencontré ce week-end Emmanuel Macron à l'Elysée, palais présidentiel transformé depuis deux semaines en poste de commandement anti-coronavirus. Après sa dernière allocution, le 16 mars, le président de la République poursuit les réunions de crise en petit comité. Aujourd'hui, il le réaffirme, «la vague» épidémique est «là». «Nous devons faire face à l'urgence sanitaire, protéger les plus faibles, nos aînés, et ensuite notre système de santé lui-même. Mais aussi prendre en charge toute la société, son stress et sa capacité à vivre cette pandémie en tant que nation. Nous allons affronter une crise financière sans précédent, une crise de l'économie réelle. Nous ne sommes pas au bout de ce que cette épidémie va nous faire vivre», déclare-t-il. Face à l'«ennemi invisible», Emmanuel Macron poursuit encore : «C'est une guerre. Elle va durer. Elle suppose une solidarité, un esprit d'unité très fort. Mais aussi de s'adapter. Mon rôle est de superviser. Je donne des instructions stratégiques en fonction de l'évolution du terrain, pour permettre à chacun de faire. Je dois être au front, aller voir les équipes, dans les hôpitaux, être dans l'anticipation.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Non respect du confinement : l'amende à 135 euros passe à 1500 en cas de récidive :

Le respect du confinement est encore trop aléatoire. Les Français ont du mal à se plier aux consignes et à rester chez eux. Dans la nuit de samedi à dimanche, l'Assemblée nationale a durci les sanctions en cas de violation des règles : les 135 euros d'amende forfaitaire passeront ainsi à 1.500 euros en cas de récidive «dans les 15 jours». Dans le cas de «quatre violations dans les trente jours», un délit «puni de 3.700 euros d'amende et six mois de prison au maximum».

Sur le terrain, de nombreux élus locaux ont imposé un couvre-feu, comme à Nice, Vallauris, Menton (Alpes-Maritimes), Roquebrune-sur-Argens (Var), Charleville-Mézières (Ardennes), Béziers (Hérault), Perpignan (Pyrénées-Orientales) ou Montpellier, où la mairie a également ordonné la fermeture des marchés alimentaires et réservé les transports aux travailleurs.

A Paris, la maire Anne Hidalgo a appelé à «aller vers un confinement beaucoup plus sévère». Elle a défendu les marchés alimentaires en plein air mais avec des «mesures drastiques», dans un entretien au «Parisien» dimanche.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Coronavirus : en Corée du Sud, le succès du cinéma en plein air :

En pleine épidémie de nouveau coronavirus, le cinéma en plein air s'est imposé comme le mode de distraction adopté par des Sud-coréens soucieux de se changer les idées sans prendre de risques. Alors que le nombre d'entrées dans les cinémas traditionnels sud-coréens a chuté au cours des derniers semaines, un cinéma drive-in près de Séoul rencontre un grand succès.

Les cinéphiles peuvent y regarder un film, confortablement installés dans leur voiture, garée devant un écran géant extérieur. «Nous avons enregistré une hausse des ventes de 10 à 20% et les week-ends nous fonctionnons à guichets fermés», se félicite Park Dong-ju. «Nous avons vraiment plus d'appels et de demandes de renseignements sur internet depuis l'épidémie de coronavirus», fait remarquer le propriétaire. «Ouvert toute l'année» peut-on lire sur son site internet au moment où la plupart des cinémas du monde entier ont été contraints de fermer temporairement leurs portes et que le pays enregistre près de 8.900 cas de Covid-19. Choi Jin-young, une employée de 22 ans qui travaille dans un hôpital, explique avoir attendu deux heures pour pouvoir acheter des billets. «Je voulais profiter de la vie culturelle avec mon petit ami mais comme les cinémas constituent un risque et qu'il est inquiétant d'y aller, je suis venue ici», explique-t-elle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - Coronavirus : l'Italie prend de nouvelles mesures :

La pandémie de coronavirus continue de ravager l'Italie où elle a fait samedi près de 800 morts en 24 heures, et le gouvernement a ordonné l'arrêt de toute activité de production autre que celle «strictement nécessaire».

Le gouvernement a décidé de «fermer toute activité de production sur le territoire qui ne serait strictement nécessaire, cruciale et indispensable afin de nous garantir les biens et services essentiels», a-t-il dit dans une allocution officielle pour annoncer ce «pas supplémentaire» dans les mesures restrictives prises afin de tenter d'endiguer la pandémie provoquée par le coronavirus. Les supermarchés, les banques, les pharmacies, la poste, les services publics essentiels et les transports continueront de fonctionner.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1395) : 22 MARS 2020

Dimanche 22 mars 2020 - La propagation du coronavirus s' "accélère" au Royaume-Uni :

La propagation du Covid-19 «s'accélère» au Royaume-Uni qui est désormais menacé de subir la même crise qu'en Italie si la population ne respecte pas les consignes de distanciation sociale, a prévenu dimanche le gouvernement.

«Les chiffres sont très frappants et ils s'accélèrent. Nous ne sommes qu'à quelques semaines - deux ou trois - de l'Italie. Les Italiens ont un superbe système de santé. Et pourtant, leurs médecins et leurs infirmières ont été complètement dépassés par la demande», a mis en garde le Premier ministre Boris Johnson dans un message relayé par plusieurs journaux.

«Le public n'en a peut-être pas conscience mais la situation est déjà mauvaise à Londres», a expliqué le Dr Andrea Collins, maître de conférences clinique en médecine respiratoire à la Liverpool School of Tropical Medicine, dans un communiqué. «Les unités de soins intensifs de la capitale sont remplies de cas suspects ou confirmés de Covid-19 et bon nombre de ceux qui sont soignés ont moins de 50 ans». Cette semaine, un grand hôpital londonien, le Northwick Park Hospital, a déclaré un «incident critique» en raison d'un afflux de patients atteints par le nouveau coronavirus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens