Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 12:16
LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Samedi 7 mars 2020 - Coronavirus en France : le bilan samedi passe à 11 morts, 716 cas confirmés :

 D’après un nouveau bilan du ministère de la Santé présenté samedi, le coronavirus a infecté 716 personnes et fait 11 morts en France.

Deux personnes supplémentaires sont mortes en France après avoir été infectées par le coronavirus, ce qui porte à onze le nombre total de personnes décédées sur le territoire, a annoncé samedi le ministère de la Santé. Ces "deux décès supplémentaires" sont survenus dans les Hauts-de-France et en Normandie, précise le ministère, avec un total de 716 cas confirmés.

Alors que le virus circule avec beaucoup d’intensité dans certains départements, des mesures contraignantes ont été annoncées vendredi soir: la fermeture à partir de lundi, pendant 15 jours, des crèches et établissements scolaires dans l'Oise et le Haut-Rhin. "A ce jour, le virus est présent dans certains territoires et circule, même s’il n’est pas présent partout sur le territoire", souligne le ministère qui fera un point presse en fin de journée. L'ensemble du pays reste donc au stade 2, mais le passage au stade 3, celui de l'épidémie, est inexorable à terme.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020
LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Samedi 7 mars 2020 - Donald Trump marche sur les ruines de Cookeville, détruite par la tornade meurtrière :

Le président américain s’est rendu, vendredi, à Cookeville dans le Tennessee, pour constater les dégâts causés la semaine passée par plusieurs tempêtes. Au moins 25 personnes sont mortes lorsque de violentes tornades ont frappé cet Etat, notamment la région de Nashville, la capitale de la musique country aux Etats-Unis.

Donald Trump, qui a dit prier «pour tous ceux affectés par les tornades dévastatrices», avait annoncé qu'il se rendrait dans le Tennessee. «C’est une véritable dévastation comme vous ne le verrez plus jamais, espérons-le», a-t-il déclaré, après avoir marché quelques centaines de mètres dans les décombres.

Toits effondrés, fenêtres brisées: le centre-ville de «Music City», comme est surnommée Nashville, passage obligé pour les amateurs de country avec ses bars, ses concerts et son ambiance festive, a été touché. Morceaux de tôle et débris jonchaient plusieurs rues, selon les images diffusées par les médias locaux. Une quarantaine de bâtiments ont été détruits, d'après les autorités.Partout où les tornades sont passées, des arbres et des poteaux électriques ont été arrachés et des maisons éventrées.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Samedi 7 mars 2020 - Arabie Saoudite : trois princes dont le frère du Roi Salmane arrêtés pour trahison :

Trois membres de la famille royale, dont prince Ahmed ben Abdelaziz al-Saoud, frère du roi Salmane, ont été arrêtés. Ils sont accusés de trahison et encourent la prison à vie, voire la peine de mort.

Les autorités saoudiennes ont arrêté trois membres de la famille royale, ont rapporté vendredi des médias américains, ce qui illustre un renforcement de l'emprise sur le pouvoir par le très puissant prince héritier Mohammed ben Salmane.

Le prince Ahmed ben Abdelaziz al-Saoud, frère du roi Salmane, ainsi que le neveu du monarque, le prince Mohammed ben Nayef, ont été interpellés à leurs domiciles après avoir été accusés de trahison, rapporte le Wall Street Journal citant des sources anonymes.

Les deux hommes, naguère potentiels candidats au trône, sont accusés d'avoir "fomenté un coup dans le but de renverser le roi et le prince héritier", écrit le journal. Ils encourent la prison à vie, voire la peine de mort, selon la même source. Le New York Times a également rapporté ces arrestations, ajoutant que le frère cadet du prince Nayef a lui aussi été appréhendé. Les autorités saoudiennes n'ont pas réagi dans l'immédiat à ces informations.

Il s'agit des plus récentes mesures en date du prince héritier qui renforce son emprise sur le pouvoir par l'emprisonnement de responsables religieux et militants, ainsi que de princes et d'importants hommes d'affaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Samedi 7 mars 2020 - Coronavirus :... gare à la psychose :

Une rixe pour du papier toilette dans un supermarché australien samedi a incité la police à appeler au calme à la suite des récentes violences déclenchées par des frénésie d'achats provoqués par le coronavirus dans le pays-continent. Une vidéo largement diffusée sur internet montre trois femmes dans l'allée d'une épicerie de Sydney se tirant les cheveux, criant et se battant pour un gros paquet de ce produit très recherché.

L'une des femmes crie: "Je ne veux qu'un paquet!" alors que deux autres protègent un chariot rempli de plusieurs paquets de papier toilette. Deux membres du personnel sont intervenus pour mettre fin à la bagarre et la police a été appelée.

"Ce n'est pas Mad Max. Nous n'avons pas besoin de faire ça", a déclaré un responsable de la police de Nouvelle-Galles du Sud à des journalistes, en référence à la série de films d'action post-apocalyptiques. La police a également été appelée dans un magasin de Sydney où un couteau a été dégainé lors d'une autre bagarre pour du papier toilette.

"SVP STOP! Le bon sens nous dirait que si certains individus n'achetaient pas un nombre excessif de rouleaux de papier toilette... il n'y aurait pas de problème", a tweeté samedi Brad Hazzard, ministre de la Santé de l'Etat Nouvelle-Galles du Sud, publiant une photo de rayons de magasin vides. Des chaînes de supermarchés ont commencé à rationner les ventes de papier toilette, assurant aux clients qu'il n'y avait pas de pénurie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Samedi 7 mars 2020 - Juan Branco, l'avocat qui intrigue :

L’affaire Griveaux a mis en lumière le rôle ambigu de Juan Branco, trentenaire doué, mais animé d’une soif de revanche et d’un besoin enragé de reconnaissance

Le visage dévoré par l’ombre, il parle. Le 27 juillet 2019, un mois avant de fêter ses 30 ans, Juan Branco enregistre un testament nocturne, dix-sept minutes de monologue chuchoté. Aux « insurgés », qui regarderont 76 000 fois ce film posté dans un cercle privé de YouTube, l’essayiste prophétise « une longue agonie où bien des laideurs me seront attribuées » et, au milieu de l’enregistrement, annonce : « J’ai laissé fuiter que ma candidature à la Mairie de Paris pourrait intervenir et que, de ce fait, l’enfant chéri de la macronie, Benjamin Griveaux, pourrait chuter. Il ne s’agirait pas tant de vaincre que de l’écraser en lui renvoyant sa morgue, son mépris, son inanité. Une confrontation qui forcerait à le voir nu dans sa laideur. »

Le 27 juillet 2019, donc, alors qu’il vient d’achever la postface de son ouvrage « Crépuscule », dans laquelle il appelle à la « destitution » du pouvoir en place, Juan Branco prédit la chute de Griveaux « vu nu dans sa laideur ». Il est possible de croire que la précision des mots choisis procède d’un simple hasard. Toutefois, la coïncidence est vertigineuse. Sept mois plus tard, le 14 février, Benjamin Griveaux renonce à sa candidature à la Mairie de Paris. L’avant-veille, l’artiste russe Piotr Pavlenski a mis en ligne deux vidéos dévoilant l’intimité de ce proche d’Emmanuel Macron. Des « sex tapes » adressées en mai 2018 à l’étudiante Alexandra de Taddeo, et conservées par celle qui est aujourd’hui la compagne de Pavlenski.

Ami du couple, l’avocat Juan Branco s’est d’abord réjoui du scandale, jusqu’à le revendiquer : « Ce qu’on a fait, on l’a fait sans haine. On a juste montré un désaccord entre des actes et des paroles, on l’a fait évidemment de façon sauvage », a-t-il déclaré le 15 février sur la chaîne Vécu. A présent, il nie toute implication. « Je n’ai donné que des conseils juridiques en amont, quelques jours avant. Je ne m’associe pas explicitement à ce geste », répète-t-il dimanche.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Dimanche 8 mars 2020 -  Coronavirus : fin de quarantaine pour les coureurs cyclistes aux Emirats :

Les coureurs des équipes cyclistes françaises Cofidis et Groupama-FDJ, confinés dans un hôtel aux Emirats depuis dix jours en raison de l'épidémie de nouveau coronavirus, ont annoncé dimanche la fin de leur mise en quarantaine.

Ce placement en quarantaine avait été décidé après la révélation de plusieurs cas positifs au Covid-19 qui avaient entraîné l'annulation des deux dernières étapes du Tour des Emirats (UAE Tour).

Si la grande majorité des concurrents de l'épreuve avait pu quitter le pays dans les trois ou quatre jours suivants, à la suite de tests négatifs, la découverte de nouveaux cas avait amené les autorités à confiner les formations présentes à l'étage de l'hôtel où résidaient les personnes contaminées.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Dimanche 8 mars 2020 -  Coronavirus : une grande partie du Nord de l'Italie placée en quarantaine :

Les mesures de confinement jusqu'au 3 avril concernent toute la région de Lombardie et les provinces septentrionales de Modène, Parme, Piacenza, Reggio Emilia, Rimini, Pesaro et Urbino, Alessandria, Asti, Novara, Verbano-Cusio-Ossola, Vercelli, Padoue, Trévise, et Venise.

Le gouvernement italien a pris par décret dimanche des mesures exceptionnelles de confinement de millions d'Italiens vivant dans le nord du pays, ainsi que des mesures restrictives concernant l'ensemble du pays, valables jusqu'au 3 avril.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Dimanche 8 mars 2020 -  Journée de la femme : les Femen veulent nettoyer Paris du "virus patriarcal" :

Une quarantaine de militantes du mouvement féministe Femen ont voulu symboliquement "nettoyer les rues de Paris du virus patriarcal" lors d'une action éclair place de la Concorde dimanche pour la journée internationale des droits des femmes, sur fond de coronavirus.

Le torse nu couvert de slogans, arborant des combinaisons, lunettes et gants dans une allusion au personnel de santé confronté au nouveau coronavirus, et pancartes et fumigènes en main, elles ont dénoncé la "pandémie patriarcale" en vigueur selon elles dans le monde. Aux cris d'"Urgence vitale, virus patriarcal", "Eloignez-vous, patriarcat virus" ou encore "Sécurité vitale, virus patriarcal", elles ont nettoyé avec un liquide le trottoir avant d'être rapidement dispersées par la police, a constaté un journaliste de l'AFP.

"On considère que ce n'est pas le coronavirus qui doit faire peur, mais une pandémie patriarcale qui viole toutes les sept minutes une femme, qui assassine une femme toutes les 48 heures, qui justifie les discriminations et les violences sexistes" a déclaré à l'AFP Sophia Antoine, membre du mouvement. "Du coup, on a décidé en cette journée du 8 mars de nettoyer les rues de Paris du virus patriarcal délétère et de repousser les violences sexistes, pour que nos soeurs, quand elles investissent l'espace public, il soit propre, désinfecté, serein" a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Dimanche 8 mars 2020 -  Coronavirus : Emmanuel Macron réunit un Conseil de défense dimanche :

Emmanuel Macron réunit un nouveau Conseil de défense sur la crise du coronavirus dimanche à 18H00, a annoncé samedi l'Elysée, mais le passage au stade 3 de l'état d'alerte n'est "a priori" pas prévu, selon l'entourage du président. Selon nos informations, une prise de parole aurait été envisagée à l'issue du Conseil, mais l'hypothèse a été écartée.

"Il s'agit de faire un point de situation. Le président reste très concentré sur la gestion de la crise. Il faut rassurer et protéger, dans la transparence et toujours nourri de l'expertise de la Direction générale de la Santé", a expliqué à l'AFP l'entourage du chef de l'Etat.

Selon le dernier décompte officiel samedi, 716 personnes ont été contaminées et onze personnes sont décédées : les deux nouvelles victimes ont été enregistrées en Normandie et dans les Hauts-de-France - une octogénaire, résidente d'un EHPAD à Crépy-en-Valois (Oise).

La présidence de l'Assemblée nationale a également annoncé un troisième cas positif dans ses rangs, une députée hospitalisée. Selon son entourage, le député du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer "est toujours en réanimation mais son état est stable".

Un troisième employé de la RATP a été par ailleurs infecté, un conducteur de bus du centre de Thiais (Val-de-Marne) où un premier cas a été enregistré jeudi soir, selon la Régie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Dimanche 8 mars 2020 -  Coronavirus : La députée de la Haute-Garonne infectée hospitalisée, troisième cas à l'Assemblée :

Une députée atteinte du coronavirus a été hospitalisée, a indiqué samedi la présidence de l'Assemblée. Il s'agirait de la députée de Haute-Garonne Élisabeth Toutut-Picard.

Deux cas avérés avaient été annoncés jeudi -un député du Haut-Rhin et un salarié de l'Assemblée- et un nouveau cas, celui d’une députée actuellement hospitalisée", a été recensée, précise la présidence dans un communiqué. Il s'agirait de la députée de Haute-Garonne Élisabeth Toutut-Picard, ancienne directrice adjointe du CHU de Toulouse et âgée de 65 ans.

Selon la même source, "six personnes sont actuellement prises en charge par les services de santé en vue d'un dépistage, parmi lesquelles cinq députés et un agent". Quatre personnes ont par ailleurs "fait l'objet d'un test négatif, parmi lesquelles trois membres du personnel et une collaboratrice".

Le député du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer "est toujours en réanimation mais son état est stable", a indiqué samedi son entourage à l'AFP.

A la suite de l'apparition des deux premiers cas avérés de coronavirus, "une série de dispositions ont été prises par le président de l'Assemblée nationale et les questeurs dans le but de lutter contre la propagation du virus et d'adapter la présence des députés, collaborateurs et personnels de l'institution", précise la présidence.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Dimanche 8 mars 2020 -  La tour Saint-Gobain, entre ciel et verre :

La tour Saint-Gobain, à la Défense, sera inaugurée en avril. Nous avons visité en avant-première ce gratte-ciel aux promesses écolo.

Une dalle venteuse foulée par des pieds pressés, perspective close par une arche inquiétante. Et désormais du cristal dans le ciel. Saint-Gobain inaugure un renouveau à la Défense. La multinationale fondée par Colbert en 1665 – 180 000 collaborateurs aujourd’hui – s’offre un écrin à la mesure de son ambition. Eclatant, solaire. Un siège de 50 000 mètres carrés pour choyer 2 700 de ses salariés. Dans cette ère d’après-Brexit, le vieux quartier d’affaires compte bien monter en gamme. La société cotée au CAC 40 a voulu y faire la démonstration de l’excellence à la française. Et mettre en scène le verre, matériau antique aujourd‘hui à la pointe du progrès. « Il est partout présent, dans tous ses états », nous montre Denis Valode, du cabinet d’architecture Valode & Pistre, qui a conçu le gratte-ciel. Son noyau est couvert de glaces. L’ancienne manufacture royale des miroirs se pare du symbole.

La tête de la tour prend la forme d’une serre de 40 mètres de haut, perchée à quelque 150 mètres d’altitude.

A l’accueil, des plaques orangées pour évoquer le verre en fusion. « Tout a été fait pour utiliser des matériaux Saint-Gobain, dans un esprit durable », s’enthousiasme l’architecte. Argument ultime, le gratte-ciel sobre en consommation est triplement certifié en haute qualité environnementale. Faut-il s’incliner ? Vinci, maître d’œuvre pour le compte du groupe Generali, met en avant un taux de valorisation de 88 % des déchets issus du chantier, qui a mobilisé 35 000 mètres cubes de béton et 3 600 tonnes d’acier. Mais c’est peut-être la lumière qui constitue l’atout principal de l’édifice. L’orientation des façades, les angles, l’épaisseur du verre font jouer réflexions et transparences. Un phare tantôt cristallin tantôt miroir reflétant le ciel. Autrefois totems solitaires, les immeubles de bureaux se rêvent désormais en lieux de destination, ouverts sur l’extérieur. « On veut vivre la tour, ne plus cloisonner espaces de vie et open space », commente Denis Valode. Restaurants, salle de fitness, espace lounge : le bien-être au travail est une valeur du dernier chic, par ailleurs gage de productivité. « L’enjeu est d’établir des relations de qualité entre salariés », analyse-t-il encore.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1381) : 7 & 8 MARS 2020

Dimanche 8 mars 2020 -  Le roi d'Arabie saoudite apparaît après l'arrestation de plusieurs princes :

Le roi Salmane d'Arabie saoudite est apparu dans les médias d'Etat dimanche pour la première fois depuis l'arrestation il y a deux jours de trois princes, dont son frère et son neveu, accusés d'avoir comploté pour renverser le puissant prince héritier.

La garde royale a arrêté vendredi le prince Ahmed ben Abdelaziz al-Saoud, frère du roi, ainsi que le neveu du monarque, le prince Mohammed ben Nayef, accusés d'avoir préparé un coup d'Etat pour évincer le prince héritier Mohammed ben Salmane, ont indiqué plusieurs sources à l'AFP.

Le roi saoudien apparaît régulièrement dans des cérémonies officielles, mais cette nouvelle vague de répression a soulevé des rumeurs autour de l'état de santé du monarque, âgé de 84 ans, et sur la possibilité que le prince Mohammed lui succède très prochainement. Mais le roi Salmane a reçu dimanche plusieurs ambassadeurs saoudiens qui ont prêté serment devant lui, selon des photos publiées par l'agence de presse SPA et des images diffusées par la chaîne Al-Ekhbariya, deux médias gouvernementaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens