Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 19:00
MONTESQUIEU-VOLVESTRE : ELECTIONS MUNICIPALES (SUITE)

Le courrier que j’ai adressé à Madame Ubiedo le 7 février dernier (voir copie ci-après) attendait une réponse de sa part. Eh bien, cette réponse n’arrivera jamais pour la simple raison que la « liste Ubiedo » n’existe plus. Elle a explosé en vol comme un pétard mouillé et personne ne peut se réjouir de la situation dans laquelle se trouve Montesquieu-Volvestre aujourd’hui.

Qui  peut en effet se satisfaire de participer à une élection municipale dans laquelle une seule liste est proposée aux électeurs ?

Dans cette sinistre affaire Madame Ubiedo a commis une double faute : elle a probablement trompé un certain nombre de ses colistiers qui ne connaissaient pas sa personnalité et qui n’ont découvert que tardivement que leur « leader » n’avait pas la carrure suffisante. Par ailleurs elle a barré la route à d’autres Montesquiviens qui auraient été en situation pour incarner une vraie opposition démocratique pour les six années à venir.

Sans avoir beaucoup d’information sur ce qui s’est réellement passé, je peux aisément l’imaginer car je connais un peu madame Ubiedo. Quant on ne partage pas son point de vue sur tous les sujets et tout le temps on devient rapidement un « abruti » qui ne comprend rien. Egocentrique, autoritaire, Madame Ubiedo ne supporte aucun compromis, aucune discussion et est totalement inapte au travail en groupe et, a fortiori, encore plus incapable d’animer une équipe même si, évidemment, elle est persuadée du contraire.

Montesquieu-Volvestre n’est décidément pas une ville comme les autres et, cette fois-ci, Madame Ubiedo porte l’entière responsabilité de cette situation désolante.

 

                                                                  Jean-Pierre ECHAVIDRE

 

Copie de la LETTRE OUVERTE adressée à Madame Ubiédo le 7 février dernier

 

 

                                     Montesquieu-Volvestre le 5 février 2020

 

 

LETTRE OUVERTE

 

                        Jean-Pierre  ECHAVIDRE

                        62 Rue Mage

                       31 310 MONTESQUIEU-VOLVESTRE

 

                                               à

 

                                               Jocelyne UBIEDO

                                               16 Rue MAGE

                                              31 310 MONTESQUIEU-VOLVESTRE

 

Madame,

 

Vous vous êtes lancée, courageusement, dans une campagne électorale pour les élections municipales et je suppose que vous avez la conviction que vous allez gagner. Si l’on ne croit pas à sa victoire dans une telle aventure alors il ne faut pas y aller…

Donc vous avez espoir d’obtenir, au premier tour (il n’y en aura qu’un), une majorité absolue.

Cependant, même dans le feu de l’action, même lorsque l’on croit que sa cause est juste, il faut tout de même garder les pieds sur terre et regarder les choses en face : à Montesquieu-Volvestre, et dans le contexte que nous connaissons, il y a une deuxième hypothèse : c’est que vous ne soyez pas majoritaire au soir du 15 mars.

Votre liste aura alors 2  ou 3 voire 4 élus et vous formerez au Conseil Municipal un groupe minoritaire, que j’appelle moi groupe d’opposition, en face de la majorité dirigée par un nouveau Maire.

C’est une situation que vous connaissez bien puisque vous avez été élue au Conseil Municipal en mars 2014 dans un groupe constitué de trois personnes dont je faisais partie. La liste sur laquelle vous étiez candidate avait alors obtenu 29,2 % des suffrages exprimés. Ce groupe d’opposition vous l’avez quitté, après quelques mois, sans donner d’ailleurs beaucoup d’explications à vos deux collègues et encore moins, ce qui est plus grave, aux électeurs qui vous avaient porté à ce poste.

Vous avez ensuite quasiment disparu puisque les comptes rendus des réunions publiques du Conseil Municipal montrent que vous étiez absente à près de 60% des réunions. Ils montent également, ces mêmes comptes rendus, que lors de la plupart de vos absences vous avez donné pouvoir soit à Madame Faucheux, Premier Maire Adjoint, soit au Maire Monsieur Lemasle ! Curieuse pratique pour une élue de l’opposition !.. Inutile de vous dire que votre attitude a bien fait rire dans les rangs de la majorité municipale.

Je me permets de vous rappeler que lorsque vous vous êtes absentée lors du vote du budget annuel de la commune, ce qui vous est arrivé au moins trois fois, le fait de donner pouvoir à un membre de la majorité implique que vous votiez toutes les délibérations relatives à ce budget annuel. Par ce geste vous avez validé, dans la même soirée, toute la politique de la majorité municipale pour l’année suivante. Ce n’est surement pas pour cela que les électeurs vous ont portée au poste de Conseiller Municipal d’opposition.

J’en arrive à ma question qui est simple mais qui, vous le comprendrez, a toute son importance. Si, ce qui est plus que probable compte tenu des circonstances, vous étiez minoritaire dans le nouveau conseil municipal quelle sera votre action vis-à-vis du nouveau Maire et de son équipe ?

Dans l’attente de vous lire, je vous prie d’agréer, Madame, mes sincères salutations,

 

 

 

 

                                                                       Jean-Pierre ECHAVIDRE

 

P.S. Vous êtes, comme moi, attachée à la transparence dans les affaires communales. Vous ne serez pas surprise que ce courrier soit diffusé aux Montesquiviens et publié sur mon Blog. Je ferai de même avec votre réponse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens