Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Congé après la perte d'un enfant : Macron demande de "l'humanité" au gouvernement :

Emmanuel Macron a «demandé au gouvernement de faire preuve d'humanité» dans le soutien aux parents confrontés au deuil d'un enfant, après le tollé, de l'extrême gauche au patronat, provoqué par un vote de la majorité à l'Assemblée nationale, a indiqué samedi l'Elysée. Rapidement, Muriel Pénicaud a expliqué que le gouvernement avait fait une «erreur» en s'opposant à cette proposition de loi. «Face au deuil, il faut du soutien psychologique et nous allons le renforcer. Mais il faut aussi un temps de répit. Sur ce sujet, le gouvernement reconnaît une erreur qu'il entend rapidement corriger», a dit la ministre du Travail dans une déclaration à l'AFP, s'engageant «à trouver dans les tout prochains jours les solutions» pour un allongement à 12 jours.

Avant cela, Muriel Pénicaud et le secrétaire d’État chargé de la protection de l'enfance Adrien Taquet avaient annoncé vendredi une «concertation» pour «déterminer les mesures pertinentes de soutien aux parents en cas de perte d'un enfant, y compris une meilleure organisation des congés». Cette annonce est intervenue au lendemain d'un vote de l'Assemblée contre une proposition UDI-Agir qui visait à porter de cinq à douze jours le congé d'un salarié venant de perdre un enfant. La proposition a été rejetée par 40 voix contre 38, la majorité estimant notamment que le salarié endeuillé pouvait bénéficier de jours de congés offerts par ses collègues.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Financement libyen : Alexandre Djouhri mis en examen pour corruption :

Au lendemain de son arrivée de Londres, après deux ans de bataille judiciaire, l'homme d'affaires franco-algérien Alexandre Djouhri a été mis en examen vendredi par les juges anticorruption chargés de l'enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Réclamé depuis des années par la justice française, il a été remis jeudi soir aux autorités à son arrivée à l'aéroport de Roissy en provenance de Londres, où il avait été arrêté en janvier 2018 en vertu de mandats d'arrêt européens. L'intermédiaire de 60 ans a été mis en examen vendredi, notamment pour "faux et usage de faux" et "corruption active", selon une source judiciaire.

Il l'a aussi été pour "corruption active d’agent public étranger", "complicité" et "recel de détournement de fonds publics par une personne chargée d'une mission de service public", ainsi que pour "blanchiment de corruption active et passive d’agent public étranger en bande organisée" et "blanchiment de fraude fiscale en bande organisée". Un juge des libertés et de la détention doit désormais statuer sur son éventuel placement en détention provisoire, requis par le parquet national financier, a indiqué la source judiciaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - François Pupponi, le maire de Sarcelles dénonce la gauche niqab :

C’est un livre sur la « vérité des banlieues » qu’il faut lire. Son auteur, François Pupponi, maire de Sarcelles pendant vingt ans et actuel député (ex-PS) du Val-d’Oise, sait de quoi il parle quand il décrit l’irruption de l’islamisme radical en banlieue. L’affaire de cent ou cent cinquante personnes à Sarcelles portant un « accoutrement délibérément visible » : gandoura, barbe, calotte pour les hommes, abaya ou autre voile très couvrant pour les femmes. Des groupes qui, de commune banlieusarde en commune banlieusarde, pervertissent des bandes de jeunes à la dérive.

L’élu de gauche dépeint l’implacable processus d’islamisation qui opère avec la complicité, écrit-il, d’une « gauche niqab ». Cette gauche dévoyée confondant « 8,5 millions de personnes portant un nom d’origine musulmane » et « 160 000 fous d’Allah enturbannés ». Il n’hésite pas à fustiger des partis de gauche prêts à soutenir les islamistes qui présenteront des listes aux municipales. Regrettant que cinq présidents aient échoué à faire entrer dans la République une communauté qui représente 13 % de la population française, l’auteur attend que Macron s’adresse enfin à ces Français musulmans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Coronavirus : plus de 300 morts, dont le premier hors de Chine :

Les Philippines ont signalé dimanche le premier décès en dehors de la Chine d'une personne atteinte du nouveau coronavirus, une information qui relance les inquiétudes concernant la propagation à travers la planète de cette épidémie qui a déjà fait plus de 300 morts. Cette annonce est survenue alors qu'un nombre croissant de pays ont décidé la fermeture de leurs frontières aux personnes en provenance de Chine.

Depuis son apparition en décembre dans la métropole de Wuhan (centre), le coronavirus a contaminé à travers la Chine 14.000 personnes et s'est propagé dans 24 pays. Wuhan a été placée de facto en quarantaine, imitée dimanche par la ville chinoise de Wenzhou (est) qui a imposé le confinement de ses plus de 9 millions d'habitants. En Chine, la journée de dimanche sonne la fin des vacances du Nouvel An lunaire. Les habitants ont donc commencé à rentrer chez eux, en avion et en train, même si de nombreuses entreprises demeureront fermées pendant au moins une semaine.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé la semaine dernière l'épidémie comme «une urgence de santé publique de portée internationale» et de nombreux pays ont annoncé des mesures exceptionnelles en espérant se prémunir contre le virus. Les Etats-Unis, l'Australie et Israël ont interdit l'entrée sur leur territoire aux étrangers s'étant rendus en Chine dans les 14 derniers jours. La Mongolie, la Russie et le Népal ont fermé leurs frontières terrestres avec la Chine alors que la Papouasie Nouvelle Guinée a fermé mercredi ses entrées aériennes et maritimes à tous les voyageurs étrangers en provenance d'Asie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Des primes versées par la SNCF à des non-grévistes sèment la discorde :

Des syndicats ont dénoncé jeudi des primes versées par la SNCF à des non-grévistes avec leur paie de janvier pour les remercier de leur "professionnalisme", "implication" et "grande disponibilité" pendant la grève contre la réforme des retraites débutée le 5 décembre.

"Dans la bataille contre la réforme des retraites, le patronat met les moyens des entreprises au service de la politique du gouvernement. Et après, c'est nous qu'on traite de partisans !!! La CGT-Cheminots va engager des procédures !", a protesté dans un tweet Laurent Brun, secrétaire général du premier syndicat de la SNCF.

"La stratégie est en consultation avec notre conseil juridique", a précisé M. Brun à l'AFP, en s'appuyant sur les articles L2511-1 et L1132-2 du Code du Travail, ainsi que sur "la jurisprudence de la Cour de cassation".

Accusant la direction de "pratique illégale et discriminatoire", SUD-Rail "ne s'interdit pas de saisir la justice", a indiqué dans un communiqué le troisième syndicat du groupe ferroviaire, qui dénonce aussi "d'autres procédés pour gratifier les non-grévistes, comme une soirée organisée dans un grand hôtel" à Paris.

Auparavant, Bérenger Cernon, responsable de la CGT-Cheminots à la gare de Lyon, à Paris, signalait dans un tweet que la direction de la SNCF avait octroyé des primes "de 300 à 1.500 euros" à des non-grévistes. "Dans le même temps, elle nous explique que l'on doit vendre des actifs et faire des économies drastiques", critiquait-il. Dans son tweet, M. Cernon reproduit un extrait d'un courrier où un salarié se voit décerner "une gratification exceptionnelle de 500 euros" sur sa "paie de janvier" afin de le "remercier pour (son) professionnalisme, (son) implication et (sa) grande disponibilité dans le cadre du mouvement de grève ayant débuté le 5 décembre".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Apple a fait un pari : initier 1600 demandeurs d'emploi au codage :

En partenariat avec l'entreprise sociale et solidaire Simplon.co, Apple finance un programme de formation pour des demandeurs d'emploi qui souhaitent découvrir comment créer une application mobile. Rencontre avec une promotion d'apprentis en Seine-Saint-Denis.

Sous les verrières d’une ancienne fabrique de baudruches, à Montreuil, des élèves studieux s’activent sur leurs ordinateurs. Des lignes de codes, indéchiffrables pour le novice, s’affichent sur les écrans. Ce langage, baptisé SwiftUI, permet de faire fonctionner des applications destinées aux iPhone, iPad et autres Apple Watch. La trentaine d’apprenants concentrés suit une formation financée -et en large partie conçue- par Apple, en partenariat avec la start-up Simplon.co, spécialisée dans la formation des demandeurs d’emploi les plus éloignés du numérique. «On voit tout le processus de création d’une application en 20 jours», explique Mickaël Mas, l’un des formateurs qui encadre la partie dédiée à l’apprentissage du code. En quatre semaines, les participants découvrent des notions de design, de code et les bases pour mener un projet en collectivité. «Ils apprennent à développer un produit, pas seulement du code», souligne Reda van Eeuwijk, le second formateur.

Organisés en petits groupes, les élèves ont le même objectif : développer un prototype d’application autour d’une grande thématique choisie en commun. Depuis le lancement de la formation, au printemps 2019, les idées ont foisonné. Mickaël Mas se souvient notamment de deux projets qui l’ont marqué : une application de musique qui permet de transposer la voix en notes ou encore une application pour créer un programme d’exercices pour devenir meilleur au football. Ce vendredi de janvier, les élèves présents ont déjà accompli la moitié de leurs quatre semaines de formation. «Ces formats courts sont adaptés à des gens qui ont envie de faire du numérique mais qui ne sont pas prêts à faire tout de suite une formation de six mois», note Frédéric Bardeau, cofondateur de Simplon.co.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Coronavirus : un deuxième avion de rapatriés de Chine en vol vers la France :

Ils sont Français, mais aussi Belges, Néerlandais ou Suédois...: un deuxième avion ramenant des étrangers de Wuhan, épicentre de l'épidémie de nouveau coronavirus en Chine, doit atterrir dimanche après-midi sur la base militaire d'Istres, près de Marseille. Ce deuxième avion de rapatriés de Chine, était en vol dimanche matin vers la France, a confirmé à l'AFP la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Une partie des passagers de cet avion sera accueillie à l'Ensosp (Ecole nationale supérieurs des officiers de sapeurs-pompiers), un centre proposant plus de 500 studios sur la commune d'Aix-en-Provence, où ils seront placés en confinement pour 14 jours. «Nous avons eu confirmation vendredi par la préfecture et l'Ensosp que nous allions accueillir ces personnes», a indiqué à l'AFP une porte-parole de la mairie d'Aix-en-Provence. Cette porte-parole déplorait dimanche «de ne pas avoir de réponses aux inquiétudes de la population d'Aix». Le site de l'Ensosp est situé dans une zone rurale, à près de 10 kilomètres du centre-ville d'Aix-en-Provence.

Dimanche matin, de nombreux membres des forces de l'ordre étaient déjà déployés autour du site, a constaté un journaliste de l'AFP, dans l'attente de l'arrivée des rapatriés de Chine. Une partie des rapatriés de dimanche ne débarquera toutefois pas à Istres, mais en Belgique, selon une source diplomatique à Bruxelles, selon laquelle l'appareil emmènera ensuite vers l'aéroport militaire de Melsbroek des ressortissants belges et d'autres nationalités.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - L'ancien geôlier d'Ingrid Betancourt arrêté en Colombie :

Un ancien guérillero des Farc qui a été le gardien d'Ingrid Betancourt, la candidate à la présidence colombienne retenue en otage pendant plus de six ans, a été arrêté samedi, a annoncé la police. Cet ancien membre des Farc, Martin Sombra, fait partie des guérilleros qui ont été démobilisés à la suite de l'accord de paix conclu en 2016 entre l'organisation de guérilla communiste et le gouvernement du président colombien Juan Manuel Santos, aux termes duquel les Farc se sont transformées en parti politique.

Comme de nombreux autres guérilleros, Sombra s'est présenté à la Juridiction spéciale pour la paix (JEP), chargée de juger les crimes commis pendant la confrontation armée et qui peut décider des peines alternatives à la prison pour ceux qui admettent leurs crimes, dédommagent les victimes et renoncent à la violence. Il a été arrêté samedi à Bogota pour un enlèvement survenu en 2017, selon la police.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Brendan Berne, ambassadeur d’Australie en France : "Nous avons vu les yeux de la bête du changement climatique" :

Pour l’Australie, il y aura un avant et un après. Et son représentant officiel en France, Brendan Berne ne mâche pas ses mots, ni ne cherche à cacher son émotion : « J’ai changé, j’ai perdu mon innocence ». Les semaines que les Australiens viennent de vivre les ont laissés en état de choc. Oui, le pays est habitué à vivre avec des feux de brousse chaque été depuis toujours mais d’habitude, ils ne commencent pas deux mois avant le début de l’été austral.

En décembre, tout s’est accéléré. Avec la sécheresse installée sur une grande partie des terres et une conjonction de phénomènes météorologiques extraordinaires, les « bushfires » se sont métamorphosés en méga-feux qui ont ravagé une surface de plus de 100.000 km2 (plus grande que le Portugal) détruit 2.000 habitations, causé la mort de 32 personnes et la disparition d’un milliard d’animaux. « J’ai pleuré tous les jours en voyant les images de koalas et de kangourous en détresse. Ce sont les symboles de notre pays. Nous en sommes les gardiens et notre rôle est de les sauver ! » nous confie l’Ambassadeur encore bouleversé.

 « Nous avons vu les yeux de la bête du changement climatique se braquer sur notre pays. L’Australie a maintenant l’autorité morale pour montrer l’exemple au reste du monde. 80% des australiens croient en ce changement constaté par les plus grands scientifiques. Certes, il existe des climato-sceptiques dans mon pays, mais mon rôle en tant qu’ambassadeur, est de représenter la position officielle du gouvernement qui est que le changement climatique a joué un rôle primordial dans ces dramatiques feux de brousse. Scott Morrison, le Premier ministre a dit qu’une fois que la situation sur le front des incendies serait stabilisée, nous mènerions une enquête approfondie pour réfléchir à la suite.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Nicolas Hulot : "Pour sauver l’humanité, faisons tourner la planche à billets" :

Vendredi 31 janvier, au sommet ChangeNow qui se tient à Paris, le leader écolo, ex-ministre du gouvernement Philippe, a plaidé pour une convergence de l’écologie et de la solidarité. Il a aussi parlé modernisation de notre démocratie.

«Je suggère aux hommes et aux femmes politiques, si ce n’est déjà fait, de venir s’inspirer ici, dans ce lieu, car ils sentiront le parfum du changement. Ils verront qu’ici, en gestation, les standards et les normes de demain sont là. On peut faire autrement !» Tête d’affiche du sommet ChangeNow, où se rencontrent inventeurs, investisseurs et public, Nicolas Hulot apparaît sur scène remonté à bloc. Pas blasé, malgré les feux en Australie, les ouragans, le danger qui pèse sur les peuples d’Amazonie qu’il connaît bien. Il est au front, avec des mots et des images qui percutent. Plus positif qu’alarmiste dans son discours, Nicolas Hulot a repris son rôle d’activiste à bras le corps et plutôt que jeter l’opprobre sur les décideurs politiques, comme prisonniers d’un système –il en a fait l’amère expérience–, il met chacun face à ses responsabilités. La transition écologique, c’est l’affaire de tous.

«Les politiques ne sont pas responsables de tous les maux. Cette vision est caricaturale et même un peu dangereuse. Nous avons eu la chance d’hériter d’une démocratie, rendons la plus inclusive. La société civile doit être associée en amont. Car les politiques sont enfermés dans le conformisme. Combien de fois ai-je entendu : "On ne peut pas faire autrement". On ne pourrait pas nourrir l’humanité autrement qu’avec une agriculture productiviste et conventionnelle, répondre aux besoins d’énergie que par le nucléaire et les énergies fossiles. Si on ne laisse pas pénétrer un peu d’utopie dans notre logiciel, on n’y arrivera pas.» Interrogé sur le mouvement des gilets jaunes et la taxe carbone, il analyse la maladresse d’une telle mesure, vouée à l’échec. Une étincelle qui a mis le feu.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1354) : 2 FEVRIER 2020

Dimanche 2 février 2020 - Historique : le Royaume-Uni quitte l'Europe :

Le Royaume-Uni va devenir le premier Etat à quitter le club européen. Après trois ans et demi de déchirements suivant le référendum de 2016, il doit désormais s'atteler à la tâche difficile de rebâtir des relations avec le bloc réduit à 27 mais aussi les grandes puissances comme les Etats-Unis de Donald Trump qui lui font des appels du pied.

A une heure du moment fatidique, pendant qu'un compte à rebours était lancé sur la façade de Downing Street, le Premier ministre Boris Johnson a prédit que le Brexit, dont il a été un promoteur acharné, serait un "succès retentissant", "quels que soient les obstacles". "La chose la plus importante à dire ce soir, c'est que ce n'est pas la fin, mais le début, le moment où l'aube pointe et le rideau se lève sur un nouvel acte de notre grand drame national", a-t-il ajouté, lyrique, promettant "le début d'une nouvelle ère de coopération amicale" avec l'Union européenne.

Avec Bruxelles, les termes de la coopération doivent être définis d'ici à la fin de l'année, annonçant dès les semaines à venir des négociations qui s'annoncent âpres et dont l'issue demeure incertaine. Aux abords du Parlement, une foule de plusieurs milliers de personne enfle. Dans l'après-midi, un drapeau européen a été brûlé. C'est ici que les opposants les plus farouches à l'UE s'apprêtent à laisser éclater leur joie, autour de l'europhobe Nigel Farage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens