Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 19:00
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Lundi 13 janvier 2020 - Retraites : "Nous allons aller au bout", martèle Edouard Philippe :

"Nous allons aller au bout et, au fond, tout ceux qui incitent (les grévistes) à poursuivre la grève les envoient peut-être dans une impasse (...), je pense qu'ils devraient prendre leurs responsabilités", a déclaré le chef du gouvernement, au lendemain du "compromis" proposé aux partenaires sociaux de retirer l'âge pivot de 64 ans.

"J'ai toujours dit et je pense toujours à titre personnel que l'âge pivot est la meilleure façon de garantir le retour à l'équilibre du système actuel et la pérennité et l'équilibre financier du système futur. Mais les organisations syndicales et les organisations patronales se sont mises d'accord dans le respect d'un calendrier que je souhaitais pour me faire des propositions pour revenir à l'équilibre. Ce qui compte, ce n'est pas l'instrument, c'est l'objectif, c'est l'équilibre dès lors qu'ils admettent eux-mêmes", a ajouté M. Philippe, renvoyant à la conférence de financement qu'il a proposée. "Nous allons faire des propositions, chacun a bougé, mais l'équilibre, le principe et la façon dont on l'obtiendra, n'est pas négociable", a-t-il ajouté.

"Je ne laisserai pas passer et le gouvernement ne laissera pas passer un projet de loi qui ne prévoirait pas les mesures de remise à l'équilibre à l'horizon 2027 car ce serait totalement irresponsable, donc je prendrai mes responsabilités", a-t-il insisté, interrogé sur une possible réintroduction de l'âge pivot dans le projet de loi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Lundi 13 janvier 2020 - Donald Trump s'adresse aux Iraniens en farsi sur Twitter :

 Après les tensions, la main tendue au peuple. Ce week-end, Donald Trump s'est adressé aux Iraniens dans des tweets publiés en anglais et en farsi : «Au peuple iranien courageux et qui souffre depuis longtemps : je suis avec vous depuis le début de ma Présidence, et mon Administration sera toujours avec vous. Nous regardons de près vos manifestations et sommes inspirés par votre courage.»

Ce tweet fait référence aux manifestations qui ont éclaté après l'aveu, de la part des autorités iraniennes, de leur responsabilité dans le crash de l'avion d'Ukraine International Airlines. L'avion, qui comptait 176 personnes à bord, a été abattu «par erreur» quelques minutes après son décollage de Téhéran, l'armée le prenant pour un danger. Les protestations ont été vives, d'autant que l'Iran a pendant quelques jours nié toute responsabilité, accusant un problème technique.

Craignant une nouvelle répression mortelle des manifestants, comme en novembre dernier lorsque le régime a très violemment réprimé une vague de manifestations et fait plus de 300 morts en trois jours selon Amnesty International, Donald Trump a écrit dimanche : «Aux dirigeants de l'Iran : NE TUEZ PAS VOS MANIFESTANTS. Des milliers ont déjà été tués ou emprisonnés, et le Monde vous regarde. Plus important, les Etats-Unis vous regardent. Rallumez internet et laissez vos journalistes libres de leurs mouvements! Arrêtez de tuer votre super peuple iranien!»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Lundi 13 janvier 2020 - Aux Philippines, état d'alerte après le réveil du volcan Taal :

Le volcan Taal crachait lundi de la lave et une gigantesque colonne de cendres et de fumée zébrée d'éclairs au sud de la capitale philippine où des centaines de vols internationaux ont été annulés, de crainte d'une éruption "explosive".

Une fine pellicule recouvrait les maisons et les rues des environs du volcan, situé à 65 kilomètres de Manille et dont le réveil dimanche s'est accompagné d'une série de séismes. Au moins 10 000 personnes se sont réfugiées dans des centres d'évacuation. "On ne pouvait pas dormir, car la maison tremblait dès qu'on fermait les yeux" a raconté à l'AFP Lia Monteverde, une restauratrice. "Aucun d'entre nous n'a dormi. On s'est juste préparés à partir."

Le volcan, qui se trouve au milieu d'un lac de cratère dans une zone très appréciée des touristes, est l'un des plus actifs de l'archipel qui est une zone d'intense activité sismique du fait de sa position sur la "Ceinture de feu du Pacifique".

Les écoles situées dans la région du volcan, les bureaux du gouvernement et la Bourse philippine sont demeurés fermés lundi par mesure de précaution.

Les habitants de la zone se sont rués dans les magasins sur les masques de protection après une mise en garde des autorités contre le risque de problèmes respiratoires du fait des poussières et des cendres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Lundi 13 janvier 2020 - Libye : Emmanuel Macron veut un "cessez-le-feu crédible, durable et vérifiable" :

Le président de la République Emmanuel Macron s'est entretenu avec son homologue russe Vladimir Poutine pour évoquer la question de la Syrie.

Emmanuel Macron a insisté sur la nécessité que le cessez-le-feu, entré en vigueur dimanche entre les parties en Libye, soit "crédible, durable et vérifiable" pour créer les conditions d'une reprise du dialogue inter-libyen, a rapporté lundi l'Elysée.

Le président français l'a exprimé lors d'un entretien téléphonique avec son homologue russe Vladimir Poutine, qui réunit dans la journée à Moscou le chef du Gouvernement libyen d'union nationale (GNA) reconnu par l'ONU, Fayez al-Sarraj, et son rival, le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'est libyen. Au cours de la discussion, Emmanuel Macron "a souligné la nécessité que le cessez-le-feu annoncé soit crédible, durable et vérifiable, ainsi que son souhait que la conférence de Berlin permette la relance du processus politique sous l’égide des Nations unies et du dialogue inter-libyen", indique l'Elysée dans un communiqué.

Paris souhaite que cette conférence, qui réunira sous l'égide de l'ONU au moins dix pays (les cinq membres du Conseil de sécurité + l'Allemagne, la Turquie, l'Italie, l'Égypte et les Émirats arabes unis), puisse se "tenir vite", d'ici la fin janvier. "Si nous arrivons à la conférence avec un cessez-le-feu admis par les deux parties, nous aurons certainement fait un grand pas", a souligné une source diplomatique française. Avec l'objectif, à Berlin, de "consolider le consensus international pour faciliter la reprise du dialogue interlibyen", précise-t-elle.

Mais il faut pour cela prendre en compte les réalités du terrain, notamment le fait que les forces du général Haftar tiennent "une bonne partie de la Libye", et que l'homme fort de l'est du pays a donc "un rôle politique à jouer", selon cette source. La France n'est "pas pro-Haftar ou pro-Sarraj", elle "soutient les efforts de l'ONU" et de son émissaire en Libye, Ghassan Salamé, souligne-t-elle, en précisant que l'Union africaine a également "un rôle important à jouer pour le dialogue entre les Libyens".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Lundi 13 janvier 2020 - À Toronto, l'émouvant hommage aux victimes du crash en Iran :

Un hommage fort. Dimanche, près de 2000 personnes ont assisté à l'hommage rendu, à Toronto, aux victimes du crash d'un Boeing ukrainien en Iran, à bord duquel se trouvaient 176 passagers, dont 57 Canadiens. La vice-Première ministre Chrystia Freeland y a prononcé un discours : «Rien ne remplacera jamais ces vies brillantes qui ont été écourtées. Nous porterons toujours ces cicatrices.» Le Premier ministre Justin Trudeau a, de son côté, participé à une cérémonie similaire à Edmonton, dans l'Alberta, dont 13 habitants se trouvaient à bord de l'avion : «Nous ne nous arrêterons pas tant que justice ne sera pas faite. Vous devez vous sentir insupportablement seuls, mais vous ne l'êtes pas. Tout le pays est à vos côtés, ce soir, demain et pour les années à venir», a-t-il déclaré, selon l'AFP. «Cette tragédie a frappé la communauté irano-canadienne, laissé des villes comme Edmonton sous le choc, mais c'était sincèrement une tragédie canadienne», a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Lundi 13 janvier 2020 - Macron a chargé Sarkozy de représenter la France à la cérémonie d'hommage au sultan d'Oman :

Emmanuel Macron a chargé l'un de ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy, de représenter la France à Mascate dimanche pour présenter ses condoléances à la famille royale d'Oman après le décès du sultan Qabous, a indiqué l'Elysée. "Nicolas Sarkozy est le dernier président à avoir rencontré le sultan Qabbous", disparu vendredi à l'âge de 79 ans après un règne de près de 50 ans, a expliqué l'Elysée à l'AFP.

M. Sarkozy, président de la République entre 2007 et 2012, fait partie des nombreux dignitaires étrangers venus présenter dimanche leurs condoléances et saluer le nouveau sultan, aux côtés, entre autres, de Mohammed ben Zayed, prince héritier d'Abou Dhabi, de l'émir du Qatar, du chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, du président tunisien Kai Aied, du Premier ministre britannique Boris Johnson et du prince Charles.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Lundi 13 janvier 2020 - Il survit plus de 20 jours dans le froid glacial de l'Alaska :

Un jeune Américain a défié pendant plus de 20 jours le froid polaire et les chutes de neige en Alaska, sans toit après l'incendie de sa cabane avant d'être finalement secouru par un hélicoptère parti à sa recherche.

Dans une vidéo publiée vendredi sur Facebook par les autorités locales, Tyson Steele, 30 ans, fait de grands signes en direction de l'hélicoptère. Dans la neige est écrit un immense SOS. "Sa cabane a brûlé à la mi-décembre tuant son chien et le laissant isolé dans des températures en dessous de zéro et avec aucun moyen de communication pendant 23 jours", écrit la police de l'Alaska.

Le jeune homme a été retrouvé sain et sauf jeudi dans cette zone où il vivait depuis septembre, loin de tout lieu d'habitation. Il a raconté son incroyable lutte pour survivre aux "States Troopers" de l'Alaska, qui l'ont publiée sur leur site internet.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Mardi 14 janvier 2020 - Ségolène Royal annonce son "licenciement" de sa fonction d'ambassadrice des Pôles :

Sur Facebook, Ségolène Royal, qui s'est montrée très critique envers le gouvernement ces derniers temps, a annoncé mardi que l'exécutif menaçait de «mettre fin» à ses fonctions d'ambassadrice des Pôles.

«Je pense qu'on va être amenées à clarifier les situations ensemble», avait prévenu dimanche Elisabeth Borne à propos de Ségolène Royal, qui a multiplié ces derniers temps les attaques à l'encontre du gouvernement malgré le «devoir de réserve» associé à sa fonction d'ambassadrice des Pôles.

La clarification en question semble en réalité signifier la fin de ses fonctions. Alors que le «Canard enchaîné», qui paraît mercredi, annonce que Ségolène Royal est «convoquée au Quai d'Orsay pour licenciement», l’ex-ministre a pris les devants mardi après-midi et a donné des détails sur les réseaux sociaux. «"Le Canard enchaîné" fait état d’une information dont voici le contenu exact. En fait, je ne suis pas convoquée car le licenciement de cette mission bénévole sur les pôles a déjà eu lieu, sans entretien préalable», écrit-elle sur Facebook en publiant le courrier reçu, une missive signée des secrétaires généraux du ministère de la Transition écologique et du ministère des Affaires étrangères.

«Je comprends par cette lettre que le Président de la République va mettre fin à mes fonctions à un prochain Conseil des ministres puisque je n’ai pas l’intention de renoncer à ma liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution. J’en prends acte», poursuit-elle remerciant ses équipes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Mardi 14 janvier 2020 - Un agent de propreté licencié après la publication sur Twitter d'une photo de lui endormi :

Un agent de propreté, pris en photo assoupi dans une rue de Paris pendant son service, cliché publié par un internaute sur Twitter, a été licencié par son employeur.

D’une simple photo postée sur les réseaux sociaux au licenciement. Adama Cissé, agent de propreté de 37 ans, en a fait l’amère expérience. En septembre 2018, il est photographié avec sa tenue verte et son gilet jaune fluo, pieds nus, en train de somnoler sur le rebord d'une vitrine dans une rue de Paris. Un internaute prend la scène en photo, poste le cliché sur Twitter et légende : «Ce soir à 17H40 rue Jean Lantier 75001 Paris... voilà à quoi servent les impôts locaux des Parisiens à payer les agents de propreté à roupiller, on comprend pourquoi Paris est si dégueulasse». L'internaute mentionne au passage le maire du 1er arrondissement et BFM TV.

Le réseau social fait caisse de résonance et l’image de marque de l’entreprise est mise à mal. Les services de la ville de Paris sont alertés et se tournent vers Derichebourg Polysotis. La collectivité «signale la photo, souligne les réactions négatives qu'elle suscite et s'enquiert auprès de Derichebourg des suites qui seront données à cette affaire», indique le journal, auprès duquel une une porte-parole a précisé que la collectivité n'a pas demandé de sanction.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Mardi 14 janvier 2020 - Carlos Ghosn se bat pour récupérer sa (très) confortable retraite :

Selon des informations du «Figaro», confirmées par l'AFP, Carlos Ghosn a notamment saisi les prud'hommes pour récupérer une indemnité de départ en retraite de près de 250 000 euros.

Pas question pour Carlos Ghosn de renoncer à ce qu'il considère comme son dû. L'ancien patron de Renault-Nissan, qui a fui le Japon pour le Liban au terme d'une exfiltration rocambolesque, a bien l'intention de faire payer Renault, son ancienne maison. Dans «Le Figaro», qui publie lundi un article citant des extraits d'un entretien avec l'ex grand patron, il s'explique : «Je réclame mes droits à la retraite ainsi qu'à tous les droits qui me sont acquis. J'ai d'abord voulu que cela se règle de façon amiable. Chacun connaît les conditions dans lesquelles j'ai dû quitter Renault : j'étais emprisonné! Mais, que je sache, il existe un droit en France, il existe une justice. La façon dont tout cela s'est déroulé à ce moment-là sera connue», dit-il au quotidien.

Carlos Ghosn assure qu'il n'a pas démissionné lorsqu'il a quitté la tête du constructeur français, contrairement à ce qu'affirme Renault. «Compte tenu notamment de son arrestation au Japon en novembre 2018», l'ex patron a dû informer Renault le 23 janvier 2019 «de sa décision de quitter définitivement l'entreprise, afin de prendre sa retraite», argue sa défense, citée par l'AFP. A ce titre, il réclame une indemnité de départ en retraite de 249 999,99 euros. Fin décembre, selon «Le Figaro» et l'AFP, il a saisi en référé les prud'hommes à Boulogne-Billancourt. Un porte-parole de l'entreprise a confirmé à l'AFP que Renault a «reçu fin décembre une assignation aux prud'hommes».

Au delà de cette demande d'indemnité, l'enjeu est lourd pour l'ancien P-DG. Sa retraite chapeau s'élève à 774 774 euros bruts annuels, que Renault refuse de verser. «Les conditions de départ de M. Carlos Ghosn ne correspondent à aucun des deux cas d’ouverture de ce régime et (...) aucune rente ne pourra lui être versée à ce titre», est-il écrit dans le document de référence du constructeur. «Le Figaro» note que Carlos Ghosn a déjà écrit au président de l'Autorité des marchés financiers pour contester l'évocation de sa «démission» dans les documents financiers de Renault.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Mardi 14 janvier 2020 - Des milliers de Tunisiens célèbrent le 9ème anniversaire de la révolution :

Des milliers de Tunisiens ont célébré mardi au centre de Tunis, dans une ambiance festive, le neuvième anniversaire de la révolution qui a chassé du pouvoir le président Zine el Abidine Ben Ali à la suite d'un soulèvement populaire.

Sur l'avenue Habib Bourguiba, décorée par les drapeaux tunisiens, des parents avec leurs enfants, des groupes de jeunes, des adultes: hommes et femmes ont défilé dans le calme se rassemblant autour de groupes musicaux. Certaines personnes ont brandi des affiches sur lesquelles on pouvait lire des messages d'espoir comme "un peuple qui a réussi à se débarrasser de la dictature est capable d'améliorer son avenir" ou "l'impossible n'est pas tunisien!".

"Je suis venu avec mes enfants pour leur revivre les évènements d'un jour important dans l'histoire de la Tunisie. Malgré la situation politique, nous sommes fiers de notre révolution!", dit Mohamed Majed, 44 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Mardi 14 janvier 2020 - Deux cadavres de dauphins au Trocadéro, l’action choc de Sea Shepherd :

Sea Shepherd poursuit sa campagne choc. L’association de protection des écosystèmes marins et de la biodiversité a exposé mardi au Trocadéro deux dauphins morts, pour éveiller les consciences. «Paris !! Ici aussi on tue les dauphins. Du coup nous les avons amené devant la Tour Eiffel. Nous avons trouvé ces deux là hier sur une plage de Vendée. Tués pour pêcher du poisson vendu, entre autre à Paris», écrit le collectif, sur Facebook.

Depuis plusieurs mois, Sea Shepherd tente de mettre les projecteurs sur les captures de dauphins. «Le problème dure depuis 30 ans, mais il y avait une forme d'omerta», dénonce à l’AFP Lamya Essemlali de Sea Shepherd France. L'observatoire Pelagis, qui documente les pics d'échouage de cétacés, a relevé une aggravation de la situation depuis 2016. - 1.200 cétacés échoués –

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020
LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Mardi 14 janvier 2020 - Voici les nouveaux astronautes de la Nasa qui vont peut-être marcher sur Mars :

 Sur 18.000 candidats, la Nasa a sélectionné 12 astronautes qui sont désormais prêts à partir dans l'espace et pourquoi pas poser un pieds sur la Lune ou Mars.

Onze Américains et deux Canadiens ont rejoint vendredi les rangs des astronautes aptes à effectuer des vols vers la Station spatiale internationale et peut-être un jour la Lune ou Mars, en conclusion de deux ans et demi de formation à la Nasa. "Ces astronautes pourraient un jour marcher sur la Lune dans le cadre du programme Artémis, et peut-être que l'un d'entre eux sera parmi les premiers à marcher sur Mars", a déclaré l'administrateur de l'agence spatiale américaine, Jim Bridenstine, lors d'une cérémonie au centre Johnson à Houston, au Texas. "Ce sont les meilleurs des meilleurs", a dit Jim Bridenstine.

Sur 18.000 candidats, la Nasa avait sélectionné 12 astronautes-candidats en 2017 (un a démissionné au milieu de la formation). Ils se sont depuis formés, depuis Houston, à effectuer des sorties dans l'espace, à manipuler les outils robotiques de la Station spatiale internationale (ISS), et ils ont appris le russe - langue indispensable pour coopérer avec les cosmonautes qui cogèrent la station.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1345) : 13 & 14 JANVIER 2020

Mardi 14 janvier 2020 - Sahel : Macron s'indigne des discours anti-français et annonce l'envoi de 220 soldats supplémentaires :

Confrontés à une escalade des attaques jihadistes, les présidents de cinq pays sahéliens et Emmanuel Macron ont convenu lundi de renforcer leur coopération militaire contre les jihadistes, tandis que le président français dénonçait avec colère des discours "indignes" anti-français portés notamment par des "puissances étrangères".

Comme le leur réclamait le président français, les dirigeants des pays G5 Sahel qu'il avait conviés à Pau (sud-ouest de la France) ont signé une déclaration commune où ils ont "exprimé le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel". Une réponse très attendue par Paris à la montée du sentiment anti-français en particulier au Mali et au Burkina. Lors de leur conférence de presse commune lundi soir, ces derniers n'ont cependant fait aucun commentaire sur le sujet.

Les participants ont aussi convenu des évolutions stratégiques de la lutte anti-jihadiste, concentrant leurs efforts sur certains points, augmentant les efforts de formations des armées du Sahel et appelant tous les pays et partenaires souhaitant contribuer à participer à une "Coalition pour le Sahel".

Alors que les Etats-Unis envisagent un désengagement de leurs troupes en Afrique, les pays du G5 Sahel ont aussi "exprimé leur reconnaissance à l'égard de l'appui crucial apporté par les Etats-Unis et ont exprimé le souhait de sa continuité".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens