Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2019 6 14 /12 /décembre /2019 12:00
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932

Embauché en 1923 pour concevoir une nouvelle voiture de course pour Alfa Romeo, l'ingénieur Vittorio Jano est finalement réaffecté au développement de la voiture de tourisme après que la firme italienne se soit retirée de la compétition à la fin de deux saisons très réussies. La première voiture due à la conception de Jano est le modèle 6C 1500 lancé au début de 1927. Alors que le moteur six cylindres d’Alfa a été conçu spécifiquement pour l'utilisation route, les versions plus performantes se révèlent très compétitives sur  piste. Le 6C remporte la course mythique des « Mille Miglia » pendant trois années consécutives. Encouragé par les succès du 6C, Alfa Romeo demande à Jano de mettre au point une nouvelle voiture de course pour la saison 1931 et ce, à partir de la voiture P2 de Grand Prix.

La première priorité de Jano est donc de concevoir un moteur nouveau et de cylindrée plus importante pour résister à la concurrence toujours plus sévère. Comme sur le P2 de 1924, il opte pour une configuration huit cylindres en ligne, mais recommence la conception à partir d’une feuille blanche. Le moteur est  construit à partir de deux blocs de quatre cylindres. Les deux blocs d’abord fabriqués en acier sont bientôt usinés dans un alliage d'aluminium plus léger. Entraîné au centre du moteur un surprcharger de type Roots. La cylindrée est fixée à un peu plus de 2.3 litres en vertu d'une course exceptionnellement longue de 88 mm par rapport à un alésage de 65 mm. En version standard, le moteur développe une puissance maxi entre 155 et 165 ch. Les moteurs de compétition parviennent à environ 180 ch.

L'une des raisons pour lesquelles le modèle 6C a connu un tel succès est la légèreté du châssis. Fabriqué en tôle d'acier il est pratiquement reconduit intégralement et se décline en deux versions courte (2750 mm) ou longue (3100 mm). La suspension est également très conventionnelle avec des essieux rigides et des ressorts à lame semi-elliptiques. Le freinage est assuré par des tambours actionnés par câble. Boulonné à une boîte de vitesses à quatre rapports, le moteur huit cylindres en ligne est implanté en arrière de l'essieu avant. Les châssis roulants sont livrés aux carrossiers préférés du constructeur italien : Touring et Zagato, qui réalisent à la fois les carrosseries des voitures clients et des voitures de course. Entre 1931 et 1934, un total de 188 châssis a été produit en trois séries, dont beaucoup ont été engagés en compétition durant cette période.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932

Les premiers exemplaires du modèle 8C 2300 font leurs débuts aux « Mille Miglia » de 1931. Deux voitures carrossées par Zagato sont engagées pour Tazio Nuvolari et Luigi Arcangeli qui vont être handicapés par des problèmes de pneumatiques. Nuvolari sort finalement de la piste et laisse la victoire à Mercedes. Le pilote prend sa revanche quelques semaines plus tard en remportant une première victoire majeure au cours de la « Targa Florio ». Cette victoire marque le début de nombreuses années de succès dans ces grandes courses italiennes.

Les deux voitures utilisées lors de la Targa Florio étaient d'une spécification légèrement différente avec un empattement plus court (2650mm). Celles-ci ont été construites en prévision des Grands Prix au cas où la « Tipo A » ne serait pas prête. Les deux voitures sont engagées côte à côte lors du Grand Prix d'Italie à Monza le 25 mai. Les débuts de la Tipo A sont désastreux avec l’accident mortel de la voiture d’Arcangeli lors des essais. Nuvolari et Campari remportent la course sur la 8C 2300. La voiture de Grand Prix 8C 2300 construite par la suite a été baptisée « Monza » en l'honneur de cette victoire. La 8C 2300 a été couronnée de succès en Grands Prix jusqu'à ce qu’elle soit remplacée par le « Tipo B Monoposto » en 1932.

À la suite du Grand Prix d'Italie, Alfa Roméo s’attaque à un autre mythe : les « 24 Heures du Mans ». Une autre version distincte de la 8C 2300 est mise au point. Cette fois, c’est le châssis long qui est adopté pour se conformer à la réglementation qui impose une voiture à quatre places. La carrosserie en aluminium est construite par Zagato. Trois voitures ont été préparées, mais seulement deux sont engagées dans la course. Le plus redoutable adversaire est encore Mercedes avec ses massives SSK, qui sont à l'aise sur la piste française avec ses longues lignes droites. L’une des 8C 2300 est accidentée après 99 tours. C’est la deuxième, pilotée par les Anglais Lord Howe et l'ancien Bentley-boy Tim Birkin, qui remporte la course et termine à plus de 100 km devant la Mercedes la plus rapide. L’Alfa Romeo 8C domine la course dans les trois éditions suivantes, marquant même un 1-2-3 en 1933 et venant très près de gagner la course légendaire pour une cinquième fois consécutive en 1935.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932

Bien que la Bugatti Type 35 soit passée dans l'histoire comme la voiture de course la plus réussie de tous les temps, l'Alfa Romeo 8C 2300 se classe deuxième ou peut-être même à égalité avec la Type 35. Le palmarès est éloquent : trois victoires dans la Mille Miglia, trois dans le Targa Florio, quatre aux 24 Heures du Mans et la victoire du Grand Prix à Monza.

Comme c'était la coutume à l'époque, de nombreuses voitures ont été fournies sous forme de châssis roulants à des carrossiers tels que Pininfarina, Figoni, Touring, Castagna et Zagato. Les résultats étaient des automobiles conçues de façon unique et équipées avec élégance qui étaient autant des œuvres d'art que des machines de haute performance. L'empattement long a été surnommé « Lungo » tandis que l'empattement court était « Corto ». Les modèles Lungo étaient adaptés pour voyager sur des routes ouvertes à grande vitesse tandis que les modèles Corto, plus légers et plus agiles, étaient faits davantage pour la compétition. Beaucoup d’ailleurs ont été préparés par la Scuderia Ferrari

Le 8C 2300 a été produit de 1931 à 1933. Au cours de cette période, seuls 188 exemplaires ont été fabriqués. Aujourd'hui, les modèles 8C 2300 sont très recherché par les collectionneurs et se vendent facilement pour plus d'un million de dollars.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932
VOITURES DE LEGENDE (1083) : ALFA ROMEO  8C 2300  PININFARINA CABRIOLET - 1932

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

netcarshow.com

favcars.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens