Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 19:00
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - Les images spectaculaires du Festival des ballons de feu en Birmanie :

A Taunggyi, dans l'Etat de Shan (nord-est) en Birmanie, quelque 200 ballons se sont envolés pendant les 10 jours. Un spectacle incroyable mais dangereux.

Le gigantesque ballon s'est replié sur lui-même avant de retomber en flammes sur des spectateurs paniqués. Le Festival des ballons de feu, événement traditionnel majeur en Birmanie, aurait pu tourner au drame. L'incident est survenu lundi soir à Taunggyi, dans l'Etat de Shan (nord-est), lors de l'attraction vedette du festival des lumières Tazaungdaing qui marque la fin de la saison des pluies. Régulièrement, plusieurs personnes sont blessées lors de ce spectacle ancré dans la tradition bouddhiste, qui draine des dizaines de milliers de personnes chaque année.

Les équipes concurrentes fabriquent et décorent leurs ballons pendant des mois avant de les lancer - ou tenter de les lancer - dans le ciel, au moyen de bougies et de feux d'artifice. Quelque 200 ballons s'envolent ainsi pendant les 10 jours du festival, mais toute erreur lors de l'allumage peut avoir des conséquences catastrophiques.

Les ballons les plus beaux, ceux qui s'élèvent le plus haut dans le ciel et y restent le plus longtemps, obtiennent le plus de points, explique Thein Zaw, membre du jury du festival depuis 13 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - Petit tour à l’école pour Brigitte Macron et Peng Liyuan :

Les premières dames chinoise et française ont visité ensemble mardi l’école de langues étrangères de Shanghai. Selon des photos de l'Agence de presse Xinhua, la première dame chinoise a invité Brigitte Macron à visiter un collège. Elles ont notamment échangé avec des élèves lors d’un cours de français et assisté à des démonstrations de sculptures et de papier découpé chinois durant un cours d’artisanat.

Fondée il y a 56 ans, l’école des langues étrangères de Shanghai, affiliée à l’université des études internationales de Shanghai, enseigne le français depuis sa création. L'école a établi un partenariat avec un lycée de Lyon qui accueille chaque année deux élèves qui effectuent leur année de seconde en France, indique le consulat général de France à Shanghai. En outre, élèves et enseignants se rendent régulièrement en France pour des séjours culturels et linguistiques.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 – Climat : Macron et Xi réaffirment leur soutien à l'accord "irréversible" de Paris :

Les présidents chinois et francais Xi Jinping et Emmanuel Macron ont réaffirmé mercredi à Pékin leur "ferme soutien" à l'accord de Paris sur le climat, deux jours après l'officialisation du retrait des Etats-Unis. Les deux dirigeants réaffirment "leur ferme soutien à l'Accord de Paris qu'ils considèrent comme un processus irréversible et une boussole pour une action forte sur le climat", selon une déclaration commune publiée à l'issue d'un entretien au dernier jour de la visite d'Emmanuel Macron en Chine. Dans cet "Appel de Pékin sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique", les deux présidents soulignent également "leur forte détermination à améliorer la coopération internationale sur les changements climatiques pour assurer une mise en œuvre de l'Accord de Paris totale et efficace". Ils veulent pour cela "faire respecter le multilatéralisme" et "insuffler un élan politique à la coopération internationale".

La Chine et la France ont exprimé leur consternation après l'annonce, lundi, de l'officialisation par les Etats-Unis de Donald Trump de leur intention de se retirer de l'accord de Paris, comme il l'avait annoncé en 2017. Sans nommer les Etats-Unis, Emmanuel Macron a "déploré" le choix fait par "quelques autres" pays de se retirer de l'accord. "Mais je veux les voir comme des choix marginaux", a-t-il dit lors d'une déclaration à la presse aux côtés de Xi Jinping.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - Inondations: Charente maritime et Pas-de-Calais en vigilance orange :

Météo France a placé mercredi matin en vigilance orange inondation le département de Charente maritime qui s'ajoute au Pas-de-Calais où dix communes ont été touchées dans la nuit de lundi à mardi par le phénomène à la suite d'importantes pluies. Des crues significatives sont attendues sur la Boutonne, en Charente maritime, et sur la Liane, dans le Palais-de-Calais, selon un bulletin diffusé à 06h00.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - En Australie, les footballeuses internationales seront payées comme les hommes :

Les footballeuses de l'équipe nationale australienne percevront le même salaire que leurs homologues masculins, selon un accord dévoilé mercredi qui constitue un pas important vers plus d'égalité entre les sexes. Les stars de l'équipe féminine australienne, les «Matildas», comme Sam Kerr et Ellie Carpenter, empocheront les mêmes sommes que les vedettes des «Socceroos», Aaron Mooy et Mat Ryan, en vertu de ce contrat annoncé par la Fédération australienne de football (FFA).

Tout comme eux, elles effectueront leurs déplacements à l'étranger en classe affaire. «Le football est le jeu de tout le monde et cette nouvelle convention collective constitue un pas de plus vers l'adoption des valeurs d'égalité, d'intégration et d'égalité des chances», a déclaré Chris Nikou, président de la FFA. Dans le cadre de cet accord signé pour quatre ans, les Socceroos et les Matildas percevront 24% des recettes perçues par les deux équipes nationales.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - L'Iran a repris certaines activités d'enrichissement d'uranium :

L'Iran a réduit un peu plus mardi ses engagements internationaux en matière nucléaire en annonçant la relance, dans une usine souterraine, d'activités d'enrichissement d'uranium jusque-là gelées, une décision condamnée par Washington qui dénonce un «chantage nucléaire». La mesure, dévoilée par le président Hassan Rohani, survient au lendemain de l'expiration d'un délai donné par Téhéran à ses partenaires de l'accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015 (Chine, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne). L'Iran veut qu'ils l'aident à contourner les sanctions consécutives au retrait en 2018 des Etats-Unis de ce pacte, jugé trop laxiste. C'est la quatrième phase du plan de réduction des engagements iraniens lancé en mai, en riposte au retrait américain.

La porte-parole du département d'Etat américain, Morgan Ortagus, a dénoncé «une tentative claire de chantage nucléaire» de la part de Téhéran «qui va seulement aggraver son isolement politique et économique». Washington poursuivra sa «pression maximale» sur le régime pour négocier un nouvel accord, a-t-elle assuré. Disant «comprendre les inquiétudes» de Téhéran face aux sanctions, le Kremlin a dit observer avec préoccupation le développement de la situation».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - Une femme à la tête du mythique orchestre de Vienne :

Tournée vers son glorieux passé musical, la capitale de l'Autriche n'est pas réputée pour ses audaces culturelles. Mais pour le concert, mercredi, des 50 ans de l'Orchestre symphonique de la radio de Vienne (RSO), c'est une femme, Marin Alsop, qui sera à la baguette. En prenant, en septembre, la tête de cet orchestre réputé, l'Américaine de 63 ans est devenue la première cheffe d'orchestre permanente nommée en Autriche.

«Vienne a la réputation d'être très conservatrice», reconnaît celle qui fut parmi les premières femmes à mener une carrière internationale dans le milieu très masculin de la direction d'orchestre. «Pourtant cela faisait longtemps qu'un aussi bon accueil ne m'avait pas été réservé», assure-t-elle. Les mélomanes voient cette arrivée avec flegme et bienveillance dans la capitale indissociable des chefs d'oeuvre de Mozart, Beethoven, Mahler et tant d'autres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - Présidentielle : François Baroin à l’affût :

Parfait antimodèle du jacobin Emmanuel Macron, l’ex-ministre François Baroin publie chez Albin Michel « Une histoire sentimentale »*, un livre dans lequel il dessine sa République des villes et des villages.

A-t-il déjà été aussi en forme ? A entendre François Baroin, cela fait bien longtemps. La preuve ? Il vient d’enchaîner dix victoires consécutives dans des tournois de tennis. A 54 ans, il soigne son revers à une main. Très détendu à la veille du prochain Congrès des maires (il accueillera Emmanuel Macron le 19 novembre), l’ancien ministre publie « Une histoire sentimentale ». Un livre plus politique que le précédent, consacré à une histoire des villes et des villages de France. L’édile de Troyes s’appuie évidemment sur son socle, celui des territoires, qu’il défend bec et ongles, faisant de lui l’un des principaux opposants d’Emmanuel Macron. François Baroin n’en démord pas : « L’Etat a eu envie d’une revanche technocratique contre le mouvement de décentralisation. Le pouvoir central a affaibli les communes, et Macron a amplifié le désespoir des maires. Cela a commencé sous François Hollande, qui a sacrifié les collectivités dans une négociation à Bruxelles. »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - Lampions, thé, promenade... dîner intime à Shanghai pour Emmanuel et Brigitte Macron :

Le président chinois Xi Jinping a offert mardi soir au couple Macron un accueil d'exception et un dîner intime dans un magnifique parc de Shanghai. La police avait totalement bouclé les environs du jardin Yuyuan, un espace de deux hectares parsemé de pavillons traditionnels reliés par un enchevêtrement de sentiers et de ponts, et à l'histoire veille de 400 ans. La diplomatie chinoise avait promis à Emmanuel Macron, en visite d'Etat dans le pays asiatique jusqu'à mercredi, un dîner dans un endroit "très chinois". Elle n'a pas menti.

Tout sourire, le président français, en costume bleu marine, et sa femme Brigitte, en robe noire courte, ont été accueillis par deux enfants qui portaient des lampions traditionnels rouges illuminés à la bougie.

Suivant une chorégraphie millimétrée, le petit garçon et la petite fille les ont accompagnés jusqu'à Xi Jinping et à son épouse, l'ex-chanteuse Peng Liyuan, qui les attendaient près d'un pavillon en bois illuminé par de discrètes lumières aux chaudes couleurs rouge et orange.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

6 novembre 2019 - Emmanuel Macron affiche son entente avec Xi Jinping mais s'inquiète pour Hong Kong :

Emmanuel Macron et Xi Jinping ont affiché leur entente mercredi au dernier jour de la visite du président français en Chine, faisant front commun pour défendre l'accord de Paris sur le climat, mais ce dernier a pris le risque de froisser son hôte en évoquant les manifestations à Hong Kong. Les présidents français et chinois ont réaffirmé à Pékin leur "ferme soutien" à l'accord de 2015 sur le changement climatique, face aux Etats-Unis de Donald Trump qui viennent d'officialiser leur retrait. La Chine est le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre. Après avoir déploré la décision américaine, ils ont tenu à affirmer devant la presse que l'accord était "un processus irréversible".

"Parce que quand la Chine, l’Union européenne, la Russie s’engagent avec fermeté, le choix isolé de tel ou tel autre ne suffit pas à changer le cours du monde. Il ne conduit qu’à (le) marginaliser", a estimé Emmanuel Macron.

La visite du président français, arrivé lundi soir à Shanghai, a été largement placée sous le signe du multilatéralisme et du libre-échange, dans un pays aux prises avec une guerre commerciale lancée par Donald Trump. "Nous sommes pour l'égalité de traitement et contre la loi de la jungle et les actes d'intimidation", a répété Xi Jinping. Les deux présidents ont formalisé leur entente dans un "Appel de Pékin sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique", publié à l'issue d'un entretien dans le cadre solennel du Grand Palais du peuple.

Emmanuel Macron a quitté Pékin pour Paris en fin de journée au terme de sa deuxième visite en deux ans, durant laquelle il a affiché sa proximité avec Xi Jinping. Notamment à Shanghai, où ils ont goûté ensemble du vin et du boeuf français, puis lors d'un dîner privé au clair de lune avec leurs épouses.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

7 novembre 2019 - Notre-Dame: Total concrétise sa promesse de dons de 100 millions d'euros :

 La Fondation Total a concrétisé jeudi sa promesse de dons de 100 millions d'euros pour la reconstruction de Notre-Dame, en signant une convention avec la Fondation du patrimoine (FdP). Le versement sera échelonné au long des travaux, à partir de 2020, en fonction des besoins de l’Etat maître d’ouvrage, en vertu de cet accord, signé par Patrick Pouyanné, président-directeur général de Total, et Guillaume Poitrinal, président de la FdP.

La FdP avait signé une convention de financement avec l’Etat le 29 juillet dernier, pour encadrer les modalités de versement des dons et mécénats qu’elle a collectés. Elle a déjà versé 44,9 millions d’euros pour financer la phase délicate actuelle des travaux permettant la sécurisation de la cathédrale. Guillaume Poitrinal s'est félicité que Total soit conscient que "le mécénat du patrimoine est autant une source de richesses et d’emplois qu’un vecteur de lien à l’échelle des territoires".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

7 novembre 2019 - Française des Jeux : l'Etat pourrait empocher près de 2 milliards d'euros :

La Française des Jeux a lancé jeudi la cession de 52% de son capital, une opération qui pourrait rapporter à l'Etat jusqu'à 1,9 milliard d'euros lors de l'introduction en Bourse prévue le 21 novembre.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait dévoilé dès mercredi soir dans le Parisien la fourchette de prix fixé pour chaque action, entre 16,50 à 19,90 euros. "L'opération consistera en la cession par l'Etat d'un nombre maximum de 99.320.000 actions existantes FDJ, représentant un maximum de 52% du capital social de FDJ", a précisé jeudi dans un communiqué le groupe jeudi, au premier jour de la période (qui court jusqu'au 19 novembre) permettant de réserver des actions.

L'Etat devrait tirer de l'opération entre 1,6 et 1,9 milliard d'euros, sans intégrer la décote de 2% annoncée pour les investisseurs particuliers, selon un calcul de l'AFP. Avec cette somme, il entend abonder le fonds pour l'innovation et l'industrie. Interrogée sur la valorisation totale de son entreprise, la PDG Stéphane Pallez a indiqué sur BFM Business que "la fourchette est exactement 3,150 à 3,8 milliards".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

7 novembre 2019 - Pour Emmanuel Macron, l'Otan est en état de "mort cérébrale" :

 Le président français Emmanuel Macron dénonce "la mort cérébrale de l'Otan", dans un entretien publié jeudi, déplorant le manque de coordination entre les Etats-Unis et l'Europe et le comportement unilatéral de la Turquie en Syrie, membre de l'Alliance atlantique. "Ce qu'on est en train de vivre, c'est la mort cérébrale de l'Otan", a déclaré le chef de l'Etat français dans une interview à l'hebdomadaire The Economist à paraître vendredi.

"Vous n'avez aucune coordination de la décision stratégique des États-Unis avec les partenaires de l’Otan et nous assistons à une agression menée par un autre partenaire de l'Otan, la Turquie, dans une zone où nos intérêts sont en jeu, sans coordination", a-t-il souligné, en référence à l'intervention militaire turque en Syrie. "Ce qui s’est passé est un énorme problème pour l’Otan". Il faut "clarifier maintenant quelles sont les finalités stratégiques de l'Otan", a-t-il ajouté en plaidant à nouveau pour "muscler" l'Europe de la défense, à un mois d'un sommet de l'Otan prévu à Londres début décembre.

Le chef de l’État s'interroge en particulier sur l'avenir de l'Article 5 du traité atlantique, qui prévoit une solidarité militaire entre membres de l'Alliance si l'un d'entre eux est attaqué."C’est quoi l’Article 5 demain ? Si le régime de Bachar al-Assad décide de répliquer à la Turquie, est-ce que nous allons nous engager ? C’est une vraie question", estime Emmanuel Macron.

"Nous nous sommes engagés pour lutter contre Daech (acronyme de l'organisation Etat islamique). Le paradoxe, c'est que la décision américaine (de retrait du nord de la Syrie) et l'offensive turque dans les deux cas ont un même résultat: le sacrifice de nos partenaires sur le terrain qui se sont battus contre Daech, les Forces démocratiques syriennes (FDS)", alliées de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis pour combattre l'EI, regrette-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

7 novembre 2019 - En Italie, un dispositif anti-oubli de bébé obligatoire dans les voitures :

Un dispositif anti-oubli d'enfants dans les voitures est rendu obligatoire en Italie à compter de ce jeudi sous peine d'une lourde amende et du retrait de points sur le permis, a annoncé le ministère des Transports.

Le ministère a confirmé l'entrée en vigueur d'une nouvelle législation obligeant les parents, grands-parents et accompagnateurs d'enfants à monter sur les sièges auto pour enfants de moins de 4 ans, un mécanisme d'alarme pour éviter de l'oublier dans la voiture quand le conducteur en descend.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019
LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

7 novembre 2019 - A Paris, le dernier hommage à Marie Laforêt :

Jeudi, les obsèques de Marie Laforêt ont eu lieu jeudi, à l'église Saint-Eustache, à Paris. Sa fille la réalisatrice Lisa Azuelos était présente, comme sa petite-fille Thaïs Alessandrin, entourée de nombreuses personnalités venues rendre hommage à l'actrice décédée samedi dernier. La maire de Paris Anne Hidalgo et le ministre de la Culture Franck Riester ont été photographiés à leur arrivée, comme Laurent Ruquier -qui avait produit son dernier récital en 2006 au théâtre des Bouffes-Parisiens-, Vincent Perez et son épouse Karine Silla, Jean Benguigui, Emmanuelle Alt et Francis Lalanne.

Chanteuse et actrice, Marie Laforêt s'est éteinte en Suisse, à Genolier, à l'âge de 80 ans. Franck Riester avait rendu hommage à l'interprète d'«Il a neigé sur Yesterday» : «Marie Laforêt incarnat une forme de liberté totale. Liberté dans ses choix artistiques, liberté dans sa vie, menée avec comme seules boussoles l'amour et la passion. La disparition de la fille aux yeux d'or nous bouleverse. Aujourd'hui, la neige tombe comme autant de larmes.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1316) :  6 & 7 NOVEMBRE 2019

7 novembre 2019 - A Budapest, Erdogan menace de laisser partir les migrants vers l'Europe :

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé jeudi, lors d'un déplacement en Hongrie, d'"ouvrir les portes" de l'Europe aux réfugiés syriens installés en Turquie, exhortant la communauté internationale à soutenir son projet d'en rapatrier une partie en Syrie.

"Avec ou sans soutien nous allons continuer à accueillir nos hôtes, mais seulement jusqu'à un certain point (...) Si nous constatons que cela ne fonctionne pas, nous n'aurons pas d'autre choix que d'ouvrir les portes" vers l'Europe, a déclaré M. Erdogan lors d'une conférence de presse à Budapest.

A ses côtés, le Premier ministre hongrois Viktor Orban, l'un des rares interlocuteurs réguliers du président turc en Europe, a plaidé la cause de son hôte: "Sans la Turquie, l'UE ne peut gérer" la question migratoire, a insisté le dirigeant nationaliste.

La Turquie accueille plus de quatre millions de réfugiés, dont quelque 3,6 millions de Syriens ayant fui le conflit qui déchire leur pays depuis 2011. "Il est possible qu'un grand nombre d'entre eux migrent en Europe", a insisté M. Erdogan. Le flux de passages vers l'Europe s'est tari à la faveur d'un accord conclu en 2016 entre Ankara et l'UE. Mais le président turc menace depuis plusieurs semaines d'"ouvrir les portes" aux candidats à l'exil.

Pour l'éviter, il exhorte les pays européens à soutenir ses projets de rapatriement des Syriens vers leur pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens