Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 07:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

 

 

SETE  (HERAULT)

LES JOUTES NAUTIQUES

 

 

La Joute nautique de méthode languedocienne est un sport pratiqué dans les villes de l’Hérault (Béziers, Agde, Marseillan, Mèze, Balaruc, Frontignan, Sète, Palavas) et dans une ville du Gard (Le Grau-du-Roi). La méthode languedocienne est l'une des cinq variantes de joute nautique reconnues par la Fédération française de joute et de sauvetage nautique. Cette pratique est aujourd'hui inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France, depuis 2012.

A Sète, les joutes nautiques accompagnent toutes les fêtes et en particulier le grand pardon de la Saint-Pierre et la grande fête de la Saint-Louis.

Deux barques lourdes, l'une dite « la rouge », l'autre dite « la bleue », sont propulsées par huit à dix rameurs et guidées par deux barreurs, les « timoniers patrons ».

Les compétiteurs appelés « jouteurs » sont positionnés sur une plate-forme se situant à près de trois mètres de l'eau, à l'extrémité de chaque barque. Cette plate-forme porte le nom de tintaine. Sur la partie basse de la tintaine, se tiennent les jouteurs des prochaines joutes.

Les deux barques font alors face, se propulsant l'une vers l'autre, jusqu'à l'impact final. Au moment de l'assaut, les deux bateaux se frôlent par la droite pour permettre aux jouteurs de réaliser "la passe". Munis de leur lance et du pavois, l'objectif du jouteur est de faire tomber son adversaire à l'eau. Le vainqueur est celui qui reste en place sur la tintaine après la passe. Un jury juge de la régularité des passes et distribue des avertissements. Après le troisième avertissement, un jouteur est disqualifié.

Une faute classique est de laisser filer la lance (pour amortir le choc) jusqu'à la première garde (valant un avertissement) ou jusqu'à la seconde « garde » (entraînant une disqualification) (les gardes sont des marques sur la lance). Parmi les autres fautes donnant lieu à un avertissement ou une disqualification, on trouve : laisser tomber sa lance ou son pavois, s'appuyer avec son pavois sur la tintaine, frapper le pavois de l'adversaire dans une zone non réglementaire, avoir une mauvaise tenue du pavois, soulever son pavois pour faire glisser la lance de son adversaire et éviter sa poussée, etc. Si les deux jouteurs tombent à l'eau, ils sont disqualifiés tous les deux (faire un « bouquet », dans le vocabulaire des jouteurs). Un jouteur tombé à l'eau peut être requalifié par le jury, si son adversaire a commis une grosse faute ou si sa lance s'est brisée. Les jouteurs ayant tombé trois adversaires sont qualifiés pour la phase finale (les « revanches »).

Dans la phase finale, chaque jouteur doit tomber un adversaire pour pouvoir continuer, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que deux jouteurs non tombés à l'eau. Dans l'affrontement final, si les deux jouteurs tombent à l'eau, est déclaré vainqueur du tournoi, le jouteur ayant touché l'eau en dernier.

Pour la sécurité des jouteurs (les lances sont équipées à une extrémité de trois dents en fer), le respect du règlement doit être strictement observé. Malgré cela, certains accidents sérieux arrivent quelques fois. L'état des pavois après l'affrontement traduit la violence des chocs. Certaines lances se brisent au moment du contact.

Un jouteur en position est en fente-avant. Il n'y a pas de position de grand écart en joutes languedociennes. C'est une joute en force, d'autant que le jouteur porte un (très) lourd pavois (bouclier) de 70 cm de haut pour 40 cm de largeur et une lance de 2,80 m de l'autre main. Avant 1920, les pavois étaient encore plus grands (20 cm de hauteur en plus) et plus lourds.

Une tenue intégralement blanche est obligatoire pour tous jouteurs, ainsi que le port des chaussettes (blanches).

La musique est omniprésente à l'occasion de joutes languedociennes. Une pena est toujours chargée de ponctuer les exploits des jouteurs, tandis que les rameurs ont droit à deux musiciens embarqués, un hautbois traditionnel du Languedoc et un tambour (appelé tambornet), assis à la proue de chaque barque. Ils donnent la cadence aux rameurs.

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Lors de la Fête de la Saint-Louis

(Photo ByB)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Lors de la Fête de la Saint-Louis. La barque bleue se prépare à rencontrer la barque rouge.

(Photo ByB)

 

 

 

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Lors de la Fête de la Saint-Louis. Pierre Nocca reçu à la mairie de Sète par François Commeinhes, passe sous la haie d'honneur des jouteurs.

(Photo Fagairolles 34)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Lors de la Fête de la Saint-Louis

(Photo ByB)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Lors de la Fête de la Saint-Louis, un assaut de joute

(Photo ByB)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Lors de la Fête de la Saint-Louis. Chargement des lances pour les Joutes.

(Photo ByB)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Lors de la Fête de la Saint-Louis

(Photo ByB)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Barques de joutes.

(Photo ByB)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Fêtes de la Saint-Pierre - La barque de Saint-Pierre sort de l'église St-Louis, précédée de la gerbe qui sera jetée en mer. Les jouteurs font une haie d'honneur.

(Photo Fagairolles 34)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Fête de la Saint-Pierre. La Gerbe qui sera jetée en mer. Elle est portée par des marins de la Marine Nationale et les jouteurs font une haie d'honneur.

(Photo Fagairolles 34)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Musique traditionnelle des joutes : hautbois et tambours, précédant la statue de Saint-Pierre, portée sur les épaules.

(Photo Fagairolles 34)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Fêtes de la Saint-Pierre de jeunes jouteurs au bas de l'église Saint-Louis.

(Photo Fagairolles 34)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Pont des Sétois et Quai de la République - barques des joutes, amarrées près du pont.

(Photo Fagairolles 34)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Pont de la Civette - statue du jouteur.

(Photo Fagairolles 34)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Deux barques de joute sétoise dans le port de Sète.

(Photo BiacheB)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SETE  (HERAULT) - LES JOUTES NAUTIQUES

SETE : LES JOUTES NAUTIQUES – Deux barques de joute sétoise dans le port de Sète au petit matin.

(Photo BiacheB)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens